Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Will.T
Prophète

Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Will.T le Sam 17 Fév 2018 - 13:55
Lien


Le député et mathématicien Cédric Villani a publié un rapport pour renforcer l'apprentissage des mathématiques à l'école. Les élèves français sont aujourd'hui plus que médiocres dans cette discipline. Pourtant, jusqu'en 1985, l'enseignement des maths en France était reconnu comme l'un des meilleurs.

24e, sur 72 ! Voici la place obtenue par les élèves français de 15 ans au dernier classement PISA, en décembre 2016. Pas si nul ? Score obtenu : même pas la moyenne, avec 493 points sur 1000 ! Une note qui recule même de quatre points par rapports au classement précédent.

Pour mettre un terme à cette tendance inquiétante de la dégradation du niveau des élèves français en mathématiques, le gouvernement d'Edouard Philippe a commandé un rapport au député et mathématicien Cédric Villani, ainsi qu'à l'inspecteur général de l'Education nationale Charles Torossian. Le document, publié en ce mois de février 2018, prône le renforcement du poids des mathématiques dans la formation des instituteurs, encourage à la manipulation d'objets à l'école, ou encore propose pour les lycéens un module de "réconciliation" avec cette discipline.

Pourtant, de 1880 jusqu'à l'entre-deux-guerres, l'enseignement français des mathématiques était d'une qualité exceptionnelle. Alors comment expliquer que les élèves de l'Hexagone soient devenus de tels cancres ? Pour le comprendre, nous avons interrogé deux enseignants-chercheurs en mathématiques. Alors que tous leurs pairs ne s'y intéressent pas, eux sont sensibles à la question de l'enseignement et de la diffusion de leur discipline.
avatar
ipomee
Grand sage

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par ipomee le Sam 17 Fév 2018 - 14:09
Merci Will, très intéressant et un peu effrayant.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par JPhMM le Sam 17 Fév 2018 - 14:14
Merci Will.
Je me demande encore pourquoi ils n'ont pas gardé les programmes des années 80. Ils étaient quand même formidables.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Bouboule le Sam 17 Fév 2018 - 14:26
@JPhMM a écrit:Merci Will.
Je me demande encore pourquoi ils n'ont pas gardé les programmes des années 80. Ils étaient quand même formidables.

Un peu trop excessifs pour une large diffusion.
Et on est tombé dans l'excès inverse puisqu'on n'a pas changé la sortie finale (bac +5).
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par William Foster le Sam 17 Fév 2018 - 14:30
Je reste circonspect sur l'implication logique "les enfants de maintenant ont internet dans leur téléphone" => "il faut supprimer les problèmes de baignoire". Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Bouboule le Sam 17 Fév 2018 - 14:46
@William Foster a écrit:Je reste circonspect sur l'implication logique "les enfants de maintenant ont internet dans leur téléphone" => "il faut supprimer les problèmes de baignoire". Neutral

Etienne Ghys enseigne peu et à des étudiants sur-triés (ENS Lyon). Hors-sol.

Note : certaines années, l'ENS Lyon ne remplit pas le nombre de places en mathématiques au concours, jugeant le niveau des candidats insuffisant.
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par pseudo-intello le Sam 17 Fév 2018 - 15:49
@William Foster a écrit:Je reste circonspect sur l'implication logique "les enfants de maintenant ont internet dans leur téléphone" => "il faut supprimer les problèmes de baignoire". Neutral

Tout dépend de l'âge du capitaine. professeur
XIII
Fidèle du forum

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par XIII le Sam 17 Fév 2018 - 15:56
@Will.T a écrit:Lien


Le député et mathématicien Cédric Villani a publié un rapport pour renforcer l'apprentissage des mathématiques à l'école. Les élèves français sont aujourd'hui plus que médiocres dans cette discipline. Pourtant, jusqu'en 1985, l'enseignement des maths en France était reconnu comme l'un des meilleurs.

24e, sur 72 ! Voici la place obtenue par les élèves français de 15 ans au dernier classement PISA, en décembre 2016. Pas si nul ? Score obtenu : même pas la moyenne, avec 493 points sur 1000 ! Une note qui recule même de quatre points par rapports au classement précédent.

Pour mettre un terme à cette tendance inquiétante de la dégradation du niveau des élèves français en mathématiques, le gouvernement d'Edouard Philippe a commandé un rapport au député et mathématicien Cédric Villani, ainsi qu'à l'inspecteur général de l'Education nationale Charles Torossian. Le document, publié en ce mois de février 2018, prône le renforcement du poids des mathématiques dans la formation des instituteurs, encourage à la manipulation d'objets à l'école, ou encore propose pour les lycéens un module de "réconciliation" avec cette discipline.

Pourtant, de 1880 jusqu'à l'entre-deux-guerres, l'enseignement français des mathématiques était d'une qualité exceptionnelle. Alors comment expliquer que les élèves de l'Hexagone soient devenus de tels cancres ? Pour le comprendre, nous avons interrogé deux enseignants-chercheurs en mathématiques. Alors que tous leurs pairs ne s'y intéressent pas, eux sont sensibles à la question de l'enseignement et de la diffusion de leur discipline.

Ensuite...il y a eu le début de la fin avec la Loi d'orientation Jospin de 1989. Toutes les pseudos réformes qui se sont enchaînées n'ont eu qu'un seul et unique but: mettre à genoux notre système éducatif. Comme pour la sécurité sociale classée 1ere par l'OMS en l'an 2000 dégringolant autour de la 20 ème place depuis, notre système éducatif devait dysfonctionner pour créer une défiance des usagers pour pouvoir ensuite nous montrer du doigt. Tout ça n'ayant qu'une finalité, la privatisation pour laisser au public que des pauvres crétins en inclusion.

"Quand on veut tuer son chien..."
Call_BB5A
Niveau 4

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Call_BB5A le Sam 17 Fév 2018 - 22:43
@William Foster a écrit:Je reste circonspect sur l'implication logique "les enfants de maintenant ont internet dans leur téléphone" => "il faut supprimer les problèmes de baignoire". Neutral
Oui, il faut les remplacer par des problèmes de débits et de latence réseau. Smile
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Zagara le Sam 17 Fév 2018 - 23:34
La remarque sur la crise du recrutement est applicable à toutes les matières.
Mais pour l'inverser, il faudrait plus que des affiches publicitaires dans le métro pour vanter le métier (le MEN avait fait ça du temps de NVB pingouin).
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Sylvain de Saint-Sylvain le Dim 18 Fév 2018 - 5:14
@Zagara a écrit:La remarque sur la crise du recrutement est applicable à toutes les matières.
Mais pour l'inverser, il faudrait plus que des affiches publicitaires dans le métro pour vanter le métier (le MEN avait fait ça du temps de NVB pingouin).



Cet énorme malaise que me rappelle d'ailleurs de temps en temps un avatar de forum...
79 airlines
Niveau 8

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par 79 airlines le Mar 20 Fév 2018 - 9:51
je trouve dommage qu'il y ait des PE faibles en maths (et bons ailleurs) mais qu'on leur laisse leur classe comme si de rien n'était.
Pourquoi ne pas mixer les équipes, un peu comme au collège : du genre un PE de maths dans chaque école ?
Car difficile d'être bon en tout !
avatar
egomet
Grand sage

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par egomet le Mar 20 Fév 2018 - 10:23
@pseudo-intello a écrit:
@William Foster a écrit:Je reste circonspect sur l'implication logique "les enfants de maintenant ont internet dans leur téléphone" => "il faut supprimer les problèmes de baignoire". Neutral

Tout dépend de l'âge du capitaine. professeur

Importante question!


_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par egomet le Mar 20 Fév 2018 - 10:31
@79 airlines a écrit:je trouve dommage qu'il y ait des PE faibles en maths (et bons ailleurs) mais qu'on leur laisse leur classe comme si de rien n'était.
Pourquoi ne pas mixer les équipes, un peu comme au collège : du genre un PE de maths dans chaque école ?
Car difficile d'être bon en tout !

Pour plein de raisons. Notamment le coût si on veut conserver des écoles de proximité.
On a aussi la question de l'adulte référent. C'est important pour les petits. Au collège on peut se permettre d'avoir beaucoup d'intervenants, mais je ne pense pas que ce soit opportun dans le primaire. On les a déjà pas mal multipliés, avec tous les enseignements qu'on a ajoutés. Il ne serait quand même pas pertinent d'avoir un professeur par matière. D'autant plus que le niveau requis n'est pas celui d'un expert.
La difficulté, c'est de former des enseignants équilibrés (sur le plan académique bien sûr) et non pas des hyperspécialistes.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Ponocrates le Mar 20 Fév 2018 - 16:12
@79 airlines a écrit:je trouve dommage qu'il y ait des PE faibles en maths (et bons ailleurs) mais qu'on leur laisse leur classe comme si de rien n'était.
Pourquoi ne pas mixer les équipes, un peu comme au collège : du genre un PE de maths dans chaque école ?
Car difficile d'être bon en tout !
Comment faisaient les PE avant ? Ils n'avaient pas non plus un doctorat en mathématiques quand ils sortaient des écoles normales. Comment se fait-il que l'on trouve normal qu'un adulte aujourd'hui qui se destine à l'enseignement en primaire, ne puisse pas avoir un niveau décent en mathématiques, français, langue vivante étrangère, histoire, géographie, sciences, pour pouvoir l'enseigner jusqu'au niveau niveau CM2.
Les programmes de mathématiques au maximum au primaire c'est cela
cycle 3:
Mathématiques

Dans la continuité des cycles précédents, le cycle 3 assure la poursuite du développement des six compétences majeures des mathématiques : chercher, modéliser, représenter, calculer, raisonner et communiquer. La résolution de problèmes constitue le critère principal de la maitrise des connaissances dans tous les domaines des mathématiques, mais elle est également le moyen d'en assurer une appropriation qui en garantit le sens. Si la modélisation algébrique relève avant tout du cycle 4 et du lycée, la résolution de problèmes permet déjà de montrer comment des notions mathématiques peuvent être des outils pertinents pour résoudre certaines situations.

Compétences travaillées :

chercher
modéliser
représenter
raisonner
calculer
communiquer

Au programme :

Nombres et calculs
Grandeurs et mesures
Espace et géométrie

Le cycle 3 vise à approfondir des notions mathématiques abordées au cycle 2, à en étendre le domaine d'étude, à consolider l'automatisation des techniques écrites de calcul introduites précédemment (addition, soustraction et multiplication) ainsi que les résultats et procédures.
Je suis d'accord que pour bien enseigner, il faut avoir un niveau supérieur à ce que l'on enseigne, mais quand même, il n'y a pas besoin d'être "bon" en mathématiques à un niveau de classe prépa scientifique -enfin, il me semble...

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par JPhMM le Mar 20 Fév 2018 - 16:53
@Ponocrates a écrit:Je suis d'accord que pour bien enseigner, il faut avoir un niveau supérieur à ce que l'on enseigne, mais quand même, il n'y a pas besoin d'être "bon" en mathématiques à un niveau de classe prépa scientifique -enfin, il me semble...
Certes.

Mais.

Par exemple : "Monsieur, si je fais (1/3)x3, vous dites que ça fait 1, mais non, ça fait 0,99999999999... ça fait pas 1. Regardez : 1/3 ça fait 0,3333333... et je multiplie par 3, ça fait 0,99999999..., et pas 1."


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par gauvain31 le Mar 20 Fév 2018 - 20:00
@79 airlines a écrit:je trouve dommage qu'il y ait des PE faibles en maths (et bons ailleurs) mais qu'on leur laisse leur classe comme si de rien n'était.
Pourquoi ne pas mixer les équipes, un peu comme au collège : du genre un PE de maths dans chaque école ?
Car difficile d'être bon en tout !

Je ne suis pas d'accord avec ce raisonnement. Certes il est difficile d'être bon en tout , mais le niveau en mathématiques est normalement largement suffisant pour pouvoir les enseigner. Le problème viendrait plutôt de la façon dont on forme les PE stagiaires à la pédagogie en mathématiques. Quand on dégringole à ce point dans le classement TIMSS et que les 1ère inégalités apparaissent dès le primaire, on faudrait se poser la question : comment a-t-on fait évoluer l'enseignement des mathématiques au primaire en 20 ans. Il y a évidemment une évolution au niveau des horaires, mais pas que.


Dernière édition par gauvain31 le Mer 21 Fév 2018 - 20:23, édité 1 fois
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Verdurette le Mar 20 Fév 2018 - 20:45
Ce qui m'amuse dans ce "programme", c'est qu'il n'y a pas le moindre contenu ... peut-être faudrait-il réfléchir à cette vacuité des programmes et des enseignements des futurs PE avant de leur jeter la pierre et d'incriminer leur niveau de maths. Peut-être vais-je sembler prétentieuse mais j'ai arrêté les maths au bac, (D 1978), j'ai eu ensuite une formation essentiellement littéraire, et il n'y a rien que je ne maîtrise dans les maths jusqu'au CM2.
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par verdurin le Mar 20 Fév 2018 - 23:07
Salut Verdurette.
Il faut que tu te rende compte qu'avec un bac D de 1978 tu connais beaucoup plus de math qu'un bac S de 2017.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Verdurette le Mer 21 Fév 2018 - 9:16
N'étant pas professeur de maths, c'est difficile de me rendre compte, mais j'ai pourtant dû lâcher l'affaire avec mes filles à partir de la seconde, j'imagine que c'est aussi par manque de pratique, cela fait maintenant quarante ans que je ne dérive plus de fonctions et que je ne calcule plus d'intégrales, ce n'est pas comme le vélo, ça s'oublie. Mais aussi, assez curieusement, je n'ai jamais fait de géométrie avec des figures. Je me rappelle que ça faisait halluciner mon père à l'époque, après les "patates" en 6ème/5ème, les A inter B, A union B, les bijections, les injections ... que je n'ai jamais vues chez mes filles, j'ai eu des tables de trigonométrie mais je n'ai jamais utilisé une règle, une équerre, un rapporteur ou un compas de toute ma scolarité secondaire. Mes seules figures étaient des courbes sur du papier millimétré. Mais bon, je reconnais que c'est loin tout ça.

Quoi qu'il en soit, les problèmes de robinets, les trains qui se croisent, les règles de trois, j'en ai mangé, et j'adore toujours, d'ailleurs. Comment, j'ai dit une incongruité ? Smile
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par amalricu le Jeu 22 Fév 2018 - 6:23
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Verdurette le Jeu 22 Fév 2018 - 9:55
Very Happy
avatar
Anaxagore
Empereur

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Anaxagore le Jeu 22 Fév 2018 - 9:58
Un fois j'en ai eu un qui a mesuré la barre du "x" pour répondre à la question "Calculer x".

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par JPhMM le Jeu 22 Fév 2018 - 10:03
Quels vicieux, ces profs de maths.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Badiste75
Niveau 9

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Badiste75 le Jeu 22 Fév 2018 - 10:40
Pour le coup, l’élève aurait raison. « Trouver » s’emploie à l’oral, jamais vu un énoncé digne de ce nom à l’écrit. Quant à « x », écrit en minuscule sur la figure, il est en majuscule dans l’énoncé. Si ça paraît évident pour le prof puisqu’il vient de traiter le théorème de Pythagore, il n’empêche qu’il pourrait faire preuve d’un minimum de rigueur, même si évidemment la large majorité des élèves aura compris. On pinaille pour un crochet dans le mauvais sens pour les intervalles, faudrait déjà être au clair dans les énoncés. Si déjà sur un tel sujet où il n’y a pratiquement pas d’énoncé il y a de quoi dire, j’imagine ce que ça peut donner sur un devoir conséquent.
Contenu sponsorisé

Re: Comment les petits Français sont devenus nuls en maths

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum