Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Dikkenek
Niveau 5

Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par Dikkenek le Lun 19 Fév 2018 - 1:09
Avec la réforme du bac et surtout de l'orientation, suis je le seul à envisager une réforme dans l'approche des sciences physiques au lycée?

Actuellement, le programme de physique est un saupoudrage de notions et la cause est annoncée dès le préambule :
http://www.education.gouv.fr/cid53327/mene1019556a.html
"Le questionnement premier n'est donc pas : « S'ils veulent poursuivre des études scientifiques, qu'est-ce que les bacheliers S doivent savoir ? », mais plutôt : « Ont-ils acquis les compétences de base de la démarche scientifique ? » sans lesquelles il n'est point de vocation assortie de réussite. Et pour tous les élèves de cette série, quel que soit leur métier futur : « Ont-ils développé suffisamment le goût des sciences pour percevoir leur importance dans la société ? »

"Partant de cette problématique globale, l'enseignement (...) tout en recherchant l'adhésion et l'intérêt des élèves par des entrées et des questionnements contextualisés et modernes."

Désolé, la mécanique de Newton, ce n'est pas moderne... mais c'est fondamental!

Va-t-on à nouveau concevoir notre enseignement en y mettant au cœur : "S'ils ont choisi la spécialité physique chimie c'est qu'ils ont le goût des sciences et sont conscients de leur importance, maintenant, que doivent savoir ceux qui font une spécialité physique et chimie pour aborder sereinement leur poursuite d'étude?"

Je sais, je rêve... et qui sait peut être qu'en réduisant le nombre de notions étudiées et en prenant le temps de comprendre, ils seront plus intéressés et motivés qu'en apprenant sans comprendre comme ils le font actuellement!
avatar
SevSPC
Niveau 2

Re: Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par SevSPC le Lun 19 Fév 2018 - 8:40
Je peux aussi rêver mais j'apprécierai également que le côté réellement mathématique des sciences physiques refasse surface (dérivées, équa diff, etc) car une poursuite d'études sans avoir abordé la physique sous cet angle me parait fort délicat. De plus, cela redonnerait de la cohérence et du sens aux mathématiques qui sont actuellement déconnectés dans les programmes de la SPC.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par Will.T le Lun 19 Fév 2018 - 9:17
Personnellement, j'aimerais surtout des programmes pas trop longs, histoire de laisser le temps aux élèves de comprendre les notions et avoir le temps d'assoir les bases à la place de ce zapping actuel.

On pourrait faire revenir un peu d'élec en lien avec le numerique par la notion de filtrage.

J'enlèverais la relativité, trop complexe pour les élèves et baclée dans les prog actuels. Elle n'est là que pour faire un peu de moderne.



Bouboule
Esprit éclairé

Re: Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par Bouboule le Lun 19 Fév 2018 - 16:03
J'ai l'impression d'être sur la même ligne que Will T.
On est au lycée, je souhaite des programmes simples et bien partitionnés sans laïus pseudo-pédagogique. Je me fiche de la modernité quand elle n'est pas formatrice (qu'elle passe dans "humanités scientifiques").
Si on part sur la mécanique par exemple, qu'on y reste un moment, que l'élève ne se dise pas "je ferme les yeux pendant 3 semaines et hop on sera passé à autre chose".

ddalcatel
Niveau 8

Re: Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par ddalcatel le Lun 19 Fév 2018 - 16:13
@SevSPC a écrit:Je peux aussi rêver mais j'apprécierai également que le côté réellement mathématique des sciences physiques refasse surface (dérivées, équa diff, etc) car une poursuite d'études sans avoir abordé la physique sous cet angle me parait fort délicat. De plus, cela redonnerait de la cohérence et du sens aux mathématiques qui sont actuellement déconnectés dans les programmes de la SPC.

Vous risquez d'être déçu. Il faut faire du spiralaire, du superficiel. Et surtout pas de maths, ça serait discriminatoire. C'est la seule possibilité pour obtenir de bons résultats (en classe ou au bac) actuellement...
avatar
ben2510
Érudit

Re: Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par ben2510 le Lun 19 Fév 2018 - 17:34
Je propose que chaque semaine les élèves soient confrontés à une démarche contextualisée et moderne (depuis le XVIIe s) :
bilan des forces/des réactions/ des interactions, mise en équation différentielle, résolution et graphique, commentaire de la signification physique des résultats obtenus (je concède même une dizaine de secondes de calculs d'incertitudes, de rien).

Mes deux centimes de matheux.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par Anaxagore le Lun 19 Fév 2018 - 17:55
Mécanique, électricité, optique géométrique. Disons.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Pat B
Habitué du forum

Re: Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par Pat B le Lun 19 Fév 2018 - 18:03
Je suis 100% d'accord avec vous, collègues physiciens. Mais vu ce qui se profile.... j'ai comme l'impression que si on vous faisait faire un vrai programme de physique, avec de la modélisation mathématique dedans, c'est vous qui devriez enseigner les concepts de maths nécessaires : puisque vos élèves n'auront pas tous pris la spécialité math, soit ils vous font un programme totalement déconnecté des maths (donc pire que maintenant), soit ils vous font enseigner les notions de maths nécessaire. Parce que s'ils ne prennent que maths complémentaires, ils ne verront sûrement pas les complexes, la géométrie ou les équa diff, vu qu'ils risquent d'être mélangés avec des littéraires et économistes.
Sauf s'ils prévoient des programmes de maths différents selon la spé choisie à côté... donc qu'on revient aux filières.
Est-ce qu'il y a une chance de leur faire comprendre la catastrophe qui s'annonce au niveau de la formation des scientifiques ?
Bouboule
Esprit éclairé

Re: Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par Bouboule le Lun 19 Fév 2018 - 19:03
@Pat B a écrit:Je suis 100% d'accord avec vous, collègues physiciens. Mais vu ce qui se profile.... j'ai comme l'impression que si on vous faisait faire un vrai programme de physique, avec de la modélisation mathématique dedans, c'est vous qui devriez enseigner les concepts de maths nécessaires : puisque vos élèves n'auront pas tous pris la spécialité math, soit ils vous font un programme totalement déconnecté des maths (donc pire que maintenant), soit ils vous font enseigner les notions de maths nécessaire. Parce que s'ils ne prennent que maths complémentaires, ils ne verront sûrement pas les complexes, la géométrie ou les équa diff, vu qu'ils risquent d'être mélangés avec des littéraires et économistes.
Sauf s'ils prévoient des programmes de maths différents selon la spé choisie à côté... donc qu'on revient aux filières.
Est-ce qu'il y a une chance de leur faire comprendre la catastrophe qui s'annonce au niveau de la formation des scientifiques ?

On va espérer qu'entre spé maths, maths complémentaires et maths expertes, il y ait au moins un des modules où on verra ces mathématiques totalement dépassées qui servent au physicien.
avatar
ben2510
Érudit

Re: Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par ben2510 le Lun 19 Fév 2018 - 20:27
Produit scalaire, produit vectoriel, nabla et calcul vectoriel, équations différentielles linéaires (ordres 1 et 2), barycentres, intégrales multiples.
Deux semaines de cours suffiraient, à condition que les physiciens se servent des concepts.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Contenu sponsorisé

Re: Evolution de l'approche des Sciences Physiques au lycée

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum