Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Karine B.
Empereur

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par Karine B. le Mer 8 Aoû - 11:33
@finn a écrit:c'est pourquoi je me porterai volontaire en physique maths maths/siences LP , techno svt collège, volontaire pour la maintenance du réseau informatique  

Ce n’est pas une pratique dans l’académie et heureusement !
avatar
finn
Niveau 1

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par finn le Mer 8 Aoû - 12:14
Il y a dix quinze ans j'étais administrateur du réseau de cinq cents machines d'un gros Lycée polyvalent de l'académie (en plus de mon service payé en HSA voire HSE). De plus on peut être amené à exercer en LP surtout en remplaçant, en outre avec la réforme du collège en physique techno svt un prof de l'une des matière s'il est volontaire peut s'occuper du tout surtout si le collège est petit impossible d'y mettre un temps plein pour chaque matière.
Je pense qu'il est dans l'intérêt de tous d'y mettre du nôtre pour fluidifier l'organisation déjà très complexe d'une si grosse machine.

Peux-tu préciser quelle est la non pratique que tu évoques ?
avatar
Karine B.
Empereur

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par Karine B. le Mer 8 Aoû - 15:54
@finn a écrit:Il y a dix quinze ans j'étais administrateur du réseau de cinq cents machines d'un gros Lycée polyvalent de l'académie (en plus de mon service payé en HSA voire HSE).

Depuis 2014, ce n'est plus possible de bénéficier d'une décharge pour cela, ce sont des IMP

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Karine B.
Empereur

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par Karine B. le Mer 8 Aoû - 16:00
@finn a écrit:Il y a dix quinze ans j'étais administrateur du réseau de cinq cents machines d'un gros Lycée polyvalent de l'académie (en plus de mon service payé en HSA voire HSE). De plus on peut être amené à exercer en LP surtout en remplaçant, en outre avec la réforme du collège en physique techno svt un prof de l'une des matière s'il est volontaire peut s'occuper du tout surtout si le collège est petit impossible d'y mettre un temps plein pour chaque matière.
Je pense qu'il est dans l'intérêt de tous d'y mettre du nôtre pour fluidifier l'organisation déjà très complexe d'une si grosse machine.

Peux-tu préciser quelle est la non pratique que tu évoques ?

La pratique de l'académie de Lille, c'est de respecter les statuts et les disciplines : on a bataillé pendant des années pour que ce soit le cas (y compris en allant au TA), un collègue qui serait envoyé en LP le serait dans sa discipline et pas comme bivalent. Il y a eu assez de bagarres pour soutenir des collègues concernés et de souffrances pour que ce que tu dis ne me fasse pas bondir, d'une part, et d'autre part, j'ai trop de respect pour les disciplines et pour l'enseignement pour penser qu'avec mon concours en histoire-géo je sois capable d'enseigner une autre matière. Je suppose que c'est le cas entre les sciences physiques, les SVT, et la technologie.
Enfin, la situation en physique chimie a pas mal évolué depuis 3 - 4 ans, et on n'a affecté aucun prof de cette discipline en ZR puisqu'il reste des postes vacants (on envoie plutôt en extension sur les postes non demandés)

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
finn
Niveau 1

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par finn le Mer 8 Aoû - 16:21
Merci Karine pour ces informations, j'ai fait plus de mathématiques que de physique chimie pendant une bonne partie de mes études supérieures donc la pratique ne m'a pas choqué et je prends beaucoup de plaisir à aider des élèves aux épreuves de mathématiques du baccalauréat dans le cadre des heures d'aides personnalisées. J'ai aussi quelques collègues de mathématiques qui connaissent parfaitement le programme de physique chimie du bac avec lesquels nous échangeons. De même beaucoup de collègues de svt sont très à l'aise avec le programme de chimie qui est orienté organique depuis la dernière réforme. En STL depuis celle-ci des collègues de biotech ont pris la partie plutôt réservée chimie tandis que nous avons en physique choisi la partie mesure et instrumentation. Je pense donc qu'il y a pas mal de porosité entre matières scientifiques, avec des chapitres tantôt enseignés en sciences physiques, tantôt en svt par exemple. Il peut y avoir des parcours universitaires très variés en sciences et des collègues spécialisés de longue date en physique appliquée n'ont plus fait de chimie depuis leur terminale mais se retrouvent pourtant à l'enseigner par exemple.
avatar
Karine B.
Empereur

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par Karine B. le Mer 8 Aoû - 16:23
@finn a écrit:Merci Karine pour ces informations, j'ai fait plus de mathématiques que de physique chimie pendant une bonne partie de mes études supérieures donc la pratique ne m'a pas choqué et je prends beaucoup de plaisir à aider des élèves aux épreuves de mathématiques du baccalauréat dans le cadre des heures d'aides personnalisées. J'ai aussi quelques collègues de mathématiques qui connaissent parfaitement le programme de physique chimie du bac avec lesquels nous échangeons. De même beaucoup de collègues de svt sont très à l'aise avec le programme de chimie qui est orienté organique depuis la dernière réforme. En STL depuis celle-ci des collègues de biotech ont pris la partie plutôt réservée chimie tandis que nous avons en physique choisi la partie mesure et instrumentation. Je pense donc qu'il y a pas mal de porosité entre matières scientifiques, avec des chapitres tantôt enseignés en sciences physiques, tantôt en svt par exemple. Il peut y avoir des parcours universitaires très variés en sciences et des collègues spécialisés en physique appliquée de longue date n'ont plus fait de chimie depuis leur terminale mais se retrouvent pourtant à l'enseigner par exemple.


Donc, on peut faire disparaître les concours et imposer la polyvalence .... Blanquer en rêvait, les profs vont l'y aider

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
finn
Niveau 1

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par finn le Mer 8 Aoû - 16:41
Désolé je ne pense pas du tout à remettre en cause quoi que ce soit, je faisais un constat qui ne concerne que les sciences qui ont beaucoup de dénominateurs communs. Un exemple qui te parleras : le chapitre concernant les séismes avec ondes transversales et progressives, détection de l'épicentre par résolution d'équations est vu en physique et/ou en svt.

C'est une excellente chose que tout soit bien respecté dans l'académie, merci à toi pour ce beau combat.
avatar
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par Panta Rhei le Mer 8 Aoû - 16:48
@Karine B. a écrit:
@finn a écrit:Merci Karine pour ces informations, j'ai fait plus de mathématiques que de physique chimie pendant une bonne partie de mes études supérieures donc la pratique ne m'a pas choqué et je prends beaucoup de plaisir à aider des élèves aux épreuves de mathématiques du baccalauréat dans le cadre des heures d'aides personnalisées. J'ai aussi quelques collègues de mathématiques qui connaissent parfaitement le programme de physique chimie du bac avec lesquels nous échangeons. De même beaucoup de collègues de svt sont très à l'aise avec le programme de chimie qui est orienté organique depuis la dernière réforme. En STL depuis celle-ci des collègues de biotech ont pris la partie plutôt réservée chimie tandis que nous avons en physique choisi la partie mesure et instrumentation. Je pense donc qu'il y a pas mal de porosité entre matières scientifiques, avec des chapitres tantôt enseignés en sciences physiques, tantôt en svt par exemple. Il peut y avoir des parcours universitaires très variés en sciences et des collègues spécialisés en physique appliquée de longue date n'ont plus fait de chimie depuis leur terminale mais se retrouvent pourtant à l'enseigner par exemple.


Donc, on peut faire disparaître les concours et imposer la polyvalence .... Blanquer en rêvait, les profs vont l'y aider

+1 avec Karine (néanmoins, j'aimerais que finn développe son propos...)

Il y a des "porosités" un peu partout. Pour autant, ne serait-il pas sage d'autoriser les "bivalences" très localement quand cela peut éviter un CSD. L'exception ne doit pas devenir la règle.

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


avatar
finn
Niveau 1

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par finn le Mer 8 Aoû - 18:35
Oui je ne faisais que de triviaux constats, ce n'est en aucun cas le fruit d'une réflexion nourrie et aboutie.

Vous avez raison,  le concours est la seule solution dans ce cas on repasse un capes dans une autre matière. Tiens on pourrait même imaginer devoir repasser celui-ci de sa matière d'origine plusieurs fois dans sa carrière (tous les dix ans par exemple) afin de s'entretenir, cela reboosterait bien la carrière et la motivation tout en permettant de légitimer son droit à enseigner.

Edit : Pour comprendre, j'ai plusieurs collègues qui ont choisi la physique au milieu de leurs études car le choix est imposé mais qui pensent avoir fait le tour de l'enseignement de leur matière dans le secondaire et qui apprécieraient le challenge du changement. Par exemple, un collègue dont le fils est en prépa préfère travailler avec lui les mathématiques. Un autre me disait que même en restant vigilant, il pouvait parfois moins bien enseigner un cours qui était devenu trop "automatique" et qu'il était beaucoup plus percutant à l'occasion de nouveaux enseignements (à partir de zéro) qu'il avait à faire à la faculté. Il faut aussi préciser qu'un certain nombre de sujets de thèse de physique est traité par des étudiants en mathématiques pour comprendre qu'un collègue puisse aimer les deux matières. La chimie, c'est un peu à part (surtout l'organique). Toi tu as fait histoire et géographie mais on pourrait imaginer des paires comme mathématiques et physique ou bien biologie et chimie, ces deux couples étant certainement plus naturels que physique chimie. J'ai même connu des collègues qui appréciaient peu la chimie en en ayant fait assez peu étudiant (technicité de certains TP de synthèse), un collègue de svt/biochimiste au contraire aurait beaucoup plus aimé.

Heureusement que le mouvement est terminé car la pollution du sujet initial a atteint sa cote d'alerte.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par Iphigénie le Jeu 9 Aoû - 7:28

Edit : Pour comprendre, j'ai plusieurs collègues qui ont choisi la physique au milieu de leurs études car le choix est imposé mais qui pensent avoir fait le tour de l'enseignement de leur matière
Je ne savais même pas la chose possible: ce que c'est que des littéraires ....
Enfin, cela dit, j'ai deja entendu cette phrase dans la bouche d'un ancien prof de maths devenu CDE adjoint parce qu'il avait fait le tour des maths.
avatar
Karine B.
Empereur

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par Karine B. le Jeu 9 Aoû - 7:46
@finn a écrit:

Edit : Pour comprendre, j'ai plusieurs collègues qui ont choisi la physique au milieu de leurs études car le choix est imposé mais qui pensent avoir fait le tour de l'enseignement de leur matière dans le secondaire et qui apprécieraient le challenge du changement.
Heureusement que le mouvement est terminé car la pollution du sujet initial a atteint sa cote d'alerte.

Ah mais moi aussi, j'aime l'anglais, l'EPS, les SES et le challenge du changement, ce n'est pas pour autant que j'ai les qualifications pour enseigner, même avec la meilleure volonté du monde, on peut dire des conneries aux élèves. Pour ceux qui s'ennuient, je conseille la reprise d'études (j'ai testé l'année dernière et je continue cette année, ça fait un bien fou) ou de passer l'agreg.

Il ne s'agit pas de pollution (tu remarqueras quand même que c'est toi qui as provoqué les réactions) mais d'un débat très actuel sur le futur recrutement des profs et de leurs qualifications, l'ensemble ayant des répercussions sur notre statut et les rémunérations (à partir du moment où l'on est polyvalent, on perd et en statut et en rémunération).

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
finn
Niveau 1

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par finn le Jeu 9 Aoû - 8:05
Je dois préciser qu'ils songent à passer des concours, il ne faut surtout pas t'inquiéter à ce sujet. Rien ne vaut les concours et je suis tout à fait pour que l'on augmente significativement la sélection. En obligeant à repasser le capes en cours de carrière comme je le disais. Et que l'on fixe des objectifs de niveau comme cela est fait depuis quelques années en ne prenant pas tout le monde aux concours. Nos qualifications seraient remise en cause en permanence.

Il faut bien comprendre qu'en physique chimie on en ne peut dépasser un certain niveau avec les élèves, on répète donc souvent la même chose malgré le changement de programme. En littérature les choix sont extrêmement variés alors qu'en sciences il n'y a souvent qu'un type d'expérience par thème (avec le matériel qui va avec et qui coûte). Donc faire le tour signifie le tour de l'enseignement de la matière en secondaire.
avatar
neocdt
Habitué du forum

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par neocdt le Jeu 9 Aoû - 12:10
@finn a écrit:[...]Tiens on pourrait même imaginer devoir repasser celui-ci de sa matière d'origine plusieurs fois dans sa carrière (tous les dix ans par exemple) afin de s'entretenir, cela reboosterait bien la carrière et la motivation tout en permettant de légitimer son droit à enseigner.[...]

Je m'étonne que personne ne "tique" sur ces propos... et si lors du "repassage" de son concours, on ne l'obtient pas... licenciement ?

_________________
“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”
avatar
DaphNenya
Niveau 8

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par DaphNenya le Jeu 9 Aoû - 12:19
@neocdt a écrit:
@finn a écrit:[...]Tiens on pourrait même imaginer devoir repasser celui-ci de sa matière d'origine plusieurs fois dans sa carrière (tous les dix ans par exemple) afin de s'entretenir, cela reboosterait bien la carrière et la motivation tout en permettant de légitimer son droit à enseigner.[...]

Je m'étonne que personne ne "tique" sur ces propos... et si lors du "repassage" de son concours, on ne l'obtient pas... licenciement ?

Je me demandais comment réagir en lisant ça effectivement.

Ça me semble complètement ridicule, le concours est déjà difficile à avoir et en plus il faudrait le repasser, non mais franchement... Déjà qu'il y a crise de la vocation et des problèmes de recrutement...

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
avatar
Sherlock
Niveau 9

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par Sherlock le Jeu 9 Aoû - 12:21
Surtout que le principe d'un concours, c'est le classement. Si on le repasse au bout de disons 10 ans de carrière et qu'on ne l'obtient pas, ça veut dire qu'on n'est plus capable d'enseigner et qu'on n'a plus les connaissances nécessaires ? Non, ça veut dire qu'à un instant T, il y a eu des personnes meilleures que nous dans des exercices donnés qui n'ont en plus pas grand chose rien à voir avec l'exercice du métier.
Bref, ça revient à être contractuel puisqu'on ôte alors tout le sens du concours. A ce compte-là, il n'y a qu'un pas vers la revendication de la suppression du concours Rolling Eyes

_________________
2018-2019 : T1 - TZR en AFA : 3 collèges    5e, 4e, AP en 6e
2017-2018 : Stagiaire (2nde x2)
avatar
finn
Niveau 1

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par finn le Jeu 9 Aoû - 13:42
C'est une proposition et une idée lancée car le ministère supprime le concours et que cela fait réagir. Dans ce cas pourquoi pas plus de concours ?

Cela rendrait la sélection plus prestigieuse et attirerait plus de candidats à se frotter aux concours(esprit de compétition), on pourrait le situer niveau prépa 2ème année afin de concurrencer les écoles d'ingé et de commerce, etc par exemple ?

Personnellement je n'ai aucune idée de tout cela, je n'y connais rien mais les collègues ici semblent être beaucoup plus au fait, je me contente d'avancer des propositions. Suis souvent sur une autre planète et en sursis sur celle-ci !!!!


Dernière édition par finn le Jeu 9 Aoû - 15:47, édité 2 fois
avatar
DaphNenya
Niveau 8

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par DaphNenya le Jeu 9 Aoû - 14:36
Je ne vois pas en quoi cela attirerait plus de candidats à se frotter au concours, plutôt l'inverse.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
avatar
neocdt
Habitué du forum

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par neocdt le Jeu 9 Aoû - 16:46
@finn a écrit:car le ministère supprime le concours et que cela fait réagir. Dans ce cas pourquoi pas plus de concours ?

Pas compris... le ministère supprime quel concours ? Et peux-tu répondre à ma question précédente : si échec en repassant le concours, licenciement ?

_________________
“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”
avatar
finn
Niveau 1

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par finn le Ven 10 Aoû - 8:16
J'ai entendu ici que le concours serait "supprimé" peut-être comme pour le bac ?
Contenu sponsorisé

Re: [Mouvement INTRA 2018] - Académie de Lille

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum