Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hypermnestre
Hypermnestre
Fidèle du forum

Réforme du lycée professionnel Empty Réforme du lycée professionnel

par Hypermnestre le Mer 21 Fév 2018 - 14:18
La sortie d'un rapport est annoncé pour demain...
Y a-t-il déjà des éléments qui ont fuité ? A-t-on une idée de ce qui attend la voie professionnelle ?
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par VicomteDeValmont le Mer 21 Fév 2018 - 18:40
Le risque est tout de même qu'on se dirige vers plus d'apprentissage et un financement par le privé.

Le rapport sur l'apprentissage annonçait déjà quelques éléments:

"Edouard Philippe annonce l’implantation d’une UFA dans tous les LP : cela aura des conséquences délétères sur les conditions de travail des enseignant.es et sur les conditions d’études des jeunes. Ces implantations vont instaurer une mise en concurrence brutale entre les voies de formation et entre les filières dans les établissements ; le statut des Professeurs de lycée professionnel (PLP) sera remis en cause.
Le gouvernement répond favorablement au MEDEF qui exige de pouvoir embaucher des apprenti.es tout au long de l’année. Ce choix implique des entrées/sorties en formation à tout moment et va désorganiser fortement les enseignements et les examens.

Le 1er Ministre entend également poursuivre le développement des Campus des Métiers pour favoriser les allers/retours entre les LP et les CFA. Outre le fait que ces campus sont créés pour répondre principalement aux besoins économiques locaux, sans vraiment se préoccuper des attentes des jeunes en termes de formation, le développement de telles « vitrines » sera préjudiciable aux autres établissements qui seront siphonnés de leurs moyens et de leur public."

http://snuep.fr/blog/2018/02/12/reforme-de-lapprentissage/

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par pitchounette le Mer 21 Fév 2018 - 18:58
Voici le dernier article que j'ai lu ***article en entier***
J'appréhende beaucoup la rentrée 2018
"Fais la part belle aux employeurs" ; le ton est déjà donné.
->"Les référentiels d’activité et de compétences des diplômes seront écrits par les professionnels de branche" : que je comprenne bien. Les entreprises du MEDEF dicteront ce qu'on doit enseigner à nos élèves? Mais est ce que les petites entreprises interviendront elles aussi?
->"les régions ne bénéficieront plus que de 250 millions d’euros de dotation pour assurer l’égalité au sein des territoires": est ce qu'on ne va pas arriver à une mise en concurrence des LP? Toi tu es performant, tu formes des jeunes employables immédiatement, alors tu as notre soutien. Toi tes élèves ne trouvent pas de boulot avec leur bac, tu n'es pas notre priorité...
-> "Les employeurs bénéficieront également d’assouplissement en termes de droit du travail" : je suis désolée d'y voir de la main d'oeuvre gratuite.
-> "Le contrat d’apprentissage pourra également être rompu pour faute grave ou inaptitude. " On fait quoi des gamins qui sur le terrain ne sont pas bons...
-> "La revalorisation de la rémunération des apprentis de 30€ nets"...Tu ne fais même pas un plein d'essence sur une petite voiture.


_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
Supatard33
Niveau 5

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Supatard33 le Mer 21 Fév 2018 - 19:18
@pitchounette a écrit:Voici le dernier article que j'ai lu ***article en entier***
J'appréhende beaucoup la rentrée 2018
"Fais la part belle aux employeurs" ; le ton est déjà donné.
->"Les référentiels d’activité et de compétences des diplômes seront écrits par les professionnels de branche" : que je comprenne bien. Les entreprises du MEDEF dicteront ce qu'on doit enseigner à nos élèves? Mais est ce que les petites entreprises interviendront elles aussi?
->"les régions ne bénéficieront plus que de 250 millions d’euros de dotation pour assurer l’égalité au sein des territoires": est ce qu'on ne va pas arriver à une mise en concurrence des LP? Toi tu es performant, tu formes des jeunes employables immédiatement, alors tu as notre soutien. Toi tes élèves ne trouvent pas de boulot avec leur bac, tu n'es pas notre priorité...
-> "Les employeurs bénéficieront également d’assouplissement en termes de droit du travail" : je suis désolée d'y voir de la main d'oeuvre gratuite.
-> "Le contrat d’apprentissage pourra également être rompu pour faute grave ou inaptitude. " On fait quoi des gamins qui sur le terrain ne sont pas bons...
-> "La revalorisation de la rémunération des apprentis de 30€ nets"...Tu ne fais même pas un plein d'essence sur une petite voiture.


A mon avis ce sera un échec:
- Les mesures seront insuffisantes pour attirer les jeunes. Comme tu dis, 30 euros de plus pour bosser 40h/ sem, parfois jusqu'à minuit, c'est pas génial...
- Ok plus de place pour les entreprises, mais la plupart des branches ne sont pas conçues pour s'impliquer dans la construction des référentiels, pour des raisons culturelles, alors on fait quoi?
- L'implantation des unités d'apprentissage au sein des lycées pros, j'y crois à moitié. Certains lycées pros, spécialisés dans le tertiaire, ne sont pas configurés pour accueillir des apprentis, et sans moyen supplémentaire, ce sera toujours le cas. Ensuite, il faut que des apprentis s'inscrivent. (voir plus haut)
- En fait, il reste le détournement d'argent public (taxe d'apprentissage) vers le privé, qui va l'empocher, ouvrir quelques CFA pour la forme et pis c'est tout...

Bref, je n'attends rien pour demain, à part la mise en place de conditions d'enseignement encore plus dégradées...
Jacq
Jacq
Vénérable

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Jacq le Mer 21 Fév 2018 - 19:22
Concernant les UFA dans les LP, encore faut-il que cela puisse fonctionner. Mes deux derniers lycées, tentatives pour implanter une UFA, plantage de l'implantation à chaque fois. Alors une UFA systématique ?

Pour nous soutenir un petit message de Xavier Bertrand : "le problème de l'apprentissage c'est que le bac professionnel lui fait concurrence", donc, selon-lui, il faut réformer le bac professionnel (pour qu'il ne lui fasse plus concurrence ?). Notre estimé ministre nous a mentionné lors de l’Émission de jeudi dernier en expliquant qu'il aurait aimé évoquer l'enseignement professionnel. Ah oui, il aurait aimé. Et bien il fallait le faire !

Pour le droit du travail, oui il faut des assouplissements. L'exemple pris par Murielle Pénicaud sur les horaires d'un apprenti et d'un plombier (par exemple) n'est pas idiot. Par contre voir des entreprises, des moyennes surfaces entre autre (type Gifi, Babou....), tourner avec 6 à 10 stagiaires en permanence cela pose question. Savoir qu'un élève (de Commerce toujours) ne peut pas se servir d'un cutter pour déballer une palette de marchandises le matin, cela laisse rêveur. Mais là encore, le problème de ce gouvernement est qu'il est totalement obnubilé par le seul apprentissage. Or ces règles nous devons les modifier pour tous les stagiaires, apprentis ou non.

Obnubilé et très confus. Murielle Pénicaud, entendue je ne sais plus quand, semblait surtout parler d'apprentissage pour des reconversions après études générales, après perte d'emploi, donc pour adulte. Mais rien n'est précis.

Et puis il y a toujours cette confusion entre le taux d'insertion professionnel de l'initial et de l'apprentissage, comparant des branches totalement incomparables entre elles et comparant avec l'incomparable, à savoir l'Allemagne.

Bon, on va voir.
avatar
Supatard33
Niveau 5

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Supatard33 le Mer 21 Fév 2018 - 19:23
@Jacq a écrit:Concernant les UFA dans les LP, encore faut-il que cela puisse fonctionner. Mes deux derniers lycées, tentatives pour implanter une UFA, plantage de l'implantation à chaque fois. Alors une UFA systématique ?

Pour nous soutenir un petit message de Xavier Bertrand : "le problème de l'apprentissage c'est que le bac professionnel lui fait concurrence", donc, selon-lui, il faut réformer le bac professionnel (pour qu'il ne lui fasse plus concurrence ?).  Notre estimé ministre nous a mentionné lors de l’Émission de jeudi dernier en expliquant qu'il aurait aimé évoquer l'enseignement professionnel. Ah oui, il aurait aimé. Et bien il fallait le faire !

Pour le droit du travail, oui il faut des assouplissements. L'exemple pris par Murielle Pénicaud sur les horaires d'un apprenti et d'un plombier (par exemple) n'est pas idiot. Par contre voir des entreprises, des moyennes surfaces entre autre (type Gifi, Babou....), tourner avec 6 à 10 stagiaires en permanence cela pose question.  Savoir qu'un élève (de Commerce toujours) ne peut pas se servir d'un cutter pour déballer une palette de marchandises le matin, cela laisse rêveur. Mais là encore, le problème de ce gouvernement est qu'il est totalement obnubilé par le seul apprentissage. Or ces règles nous devons les modifier pour tous les stagiaires, apprentis ou non.

Obnubilé et très confus. Murielle Pénicaud, entendue je ne sais plus quand, semblait surtout parler d'apprentissage pour des reconversions après études générales, après perte d'emploi, donc pour adulte. Mais rien n'est précis.

Et puis il y a toujours cette confusion entre le taux d'insertion professionnel de l'initial et de l'apprentissage, comparant des branches totalement incomparables entre elles et comparant avec l'incomparable, à savoir l'Allemagne.

Bon, on va voir.

Tu as tout dit. Réforme du lycée professionnel 1783335506
Jacq
Jacq
Vénérable

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Jacq le Mer 21 Fév 2018 - 19:29
Par contre je trouve scandaleux que l'on présente comme nouveau le fait de payer une partie du permis de conduire à des apprentis de plus de 18 ans. D'abord, c'est une mesure qui n'est nouvelles, Ségolène Royal la voulait pour les CAP (n'importe quel CAP). Plus de 18 ans ? En général tous mes élèves ont déjà leur permis entamé à ce moment. Pourquoi les apprentis ? Un apprenti a un salaire, il peut se payer le permis ! Un élève de LP n'a pas de salaire. Il faut qu'il bosse le weekend en plus de sa semaine de cours ou de stage pour se payer le permis. C'est totalement inégalitaire et démagogique !
Oonnay
Oonnay
Habitué du forum

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Oonnay le Mer 21 Fév 2018 - 19:46
@Jacq a écrit:Par contre je trouve scandaleux que l'on présente comme nouveau le fait de payer une partie du permis de conduire à des apprentis de plus de 18 ans. D'abord, c'est une mesure qui n'est nouvelles, Ségolène Royal la voulait pour les CAP (n'importe quel CAP). Plus de 18 ans ? En général tous mes élèves ont déjà leur permis entamé à ce moment. Pourquoi les apprentis ? Un apprenti a un salaire, il peut se payer le permis ! Un élève de LP n'a pas de salaire. Il faut qu'il bosse le weekend en plus de sa semaine de cours ou de stage pour se payer le permis. C'est totalement inégalitaire et démagogique !

Mais non c'est juste pour mieux vendre l'apprentissage.
Jacq
Jacq
Vénérable

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Jacq le Mer 21 Fév 2018 - 20:26
@Oonnay a écrit:
@Jacq a écrit:Par contre je trouve scandaleux que l'on présente comme nouveau le fait de payer une partie du permis de conduire à des apprentis de plus de 18 ans. D'abord, c'est une mesure qui n'est nouvelles, Ségolène Royal la voulait pour les CAP (n'importe quel CAP). Plus de 18 ans ? En général tous mes élèves ont déjà leur permis entamé à ce moment. Pourquoi les apprentis ? Un apprenti a un salaire, il peut se payer le permis ! Un élève de LP n'a pas de salaire. Il faut qu'il bosse le weekend en plus de sa semaine de cours ou de stage pour se payer le permis. C'est totalement inégalitaire et démagogique !

Mais non c'est juste pour mieux vendre l'apprentissage.

On est d'accord. Mais totalement inégalitaire. Aucune condition d'âge, aucune condition de revenu, rien. Et puis je le redis, c'est totalement dégueulasse vis à vis des élèves que nous avons.
Que ce soit une mesure pour des gens en reconversion, en échec, des personnes dans le besoin, au chômage etc... mais là c'est du grand n'importe quoi.
Comme tu le dis, c'est pour "vendre", mais c'est scandaleux vis à vis de nos gamins, surtout que l'apprentissage dont ils parlent souvent s'adresse à des formations post-bac, des reconversions, donc des personnes qui n'ont pas besoin de cela (sauf exceptions).
blanco
blanco
Niveau 6

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par blanco le Jeu 22 Fév 2018 - 17:11
Cela fait un petit bout de temps que les UFA sont déjà dans les LP (5 LP en 5 ans et ils avaient tous une UFA)! Tous les lycées des métiers ont une UFA même si elle est discrète. Malheureusement on ne peut pas s'occuper correctement des apprentis qui doivent travailler par eux même! Le taux de réussite aux examens est délicat pour eux même en CCF sauf faire un CCF pour les apprentis et un CCF pour les scolaires... Mais je ne trouve pas ça juste!
Igorrr
Igorrr
Niveau 4

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Igorrr le Jeu 22 Fév 2018 - 17:36
https://www.franceinter.fr/politique/la-voie-professionnelle-relookee-en-voie-royale-par-le-gouvernement

Par ailleurs, la filière doit devenir aussi plus attractive pour les enseignants. Aujourd'hui les professeurs de lycées professionnels ont un statut à part : plus d'un poste sur quatre au concours n'est pas pourvu, et beaucoup de contractuels sont recrutés. Une revalorisation indemnitaire permettrait de s'aligner sur les professeurs de la voie générale et technologique.

Les PLP ne sont pas sur la meme grille de rémunération que les certifiés, PE, CPE, PSY EN et PEPS ? Réforme du lycée professionnel 3795679266
blanco
blanco
Niveau 6

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par blanco le Jeu 22 Fév 2018 - 17:44
Non on n'a pas la même grille! C'est pas nouveau, on n'avait même pas les mêmes notations par les pro!
Igorrr
Igorrr
Niveau 4

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Igorrr le Jeu 22 Fév 2018 - 18:01
@blanco a écrit:Non on n'a pas la même grille! C'est pas nouveau, on n'avait même pas les mêmes notations par les pro!

http://enseignants.se-unsa.org/IMG/pdf/plp_r_emun_janv2018_g_en_eral_2017_11_22-2.pdf

Pourtant, sur tous les sites de syndicats comme celui là par exemple, les grilles sont communes.. Je veux bien que tu m'expliques stp car ça m'intrigue !
Ruthven
Ruthven
Monarque

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Ruthven le Jeu 22 Fév 2018 - 18:02
La grille de notation administrative/pédagogique était spécifique, mais la grille de salaire est la même.

avatar
lisa81
Niveau 6

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par lisa81 le Jeu 22 Fév 2018 - 18:06
http://www.leparisien.fr/societe/bac-pro-les-recettes-du-chef-marcon-pour-mettre-la-filiere-en-valeur-22-02-2018-7572846.php
Adolescent, Régis Marcon, fils d'un marchand de vin et d'une aubergiste, rêvait des Beaux-Arts. « Mais ma mère m'a poussé à m'inscrire à l'école hôtelière. Je n'avais pas envie. J'ai alors eu le déclic en rencontrant un formateur formidable. Le pauvre, il n'est plus de ce monde mais je lui dois beaucoup. Il vivait tellement bien son métier qu'il savait transmettre », se souvient-il. Son CAP puis un BEP cuisine l'ont mené, au fil des décennies, aux sommets de la gastronomie

Bien sûr mais c'était une autre époque...

Briser les clichés, voilà un projet périlleux alors que des milliers de parents voient toujours d'un très mauvais oeil, comme un aveu d'échec, l'orientation de leur progéniture vers un CAP de maçon ou un bac pro esthétique. En tant que père de famille, Régis Marcon lui-même a vécu cela. « L'un de mes fils, cuisinier, m'a reproché de ne pas l'avoir envoyé en école d'hôtellerie. Il a fait un bac général puis un BTS mais lui aurait voulu être immédiatement dans le métier », confesse-t-il. Avec son second garçon, il n'a « pas fait la même erreur ». « Il est allé tout de suite à l'école hôtelière, même si sa prof principale était dégoûtée car il était premier de sa classe », poursuit-il.

Le problème est que tout le monde n'a pas un père chef étoilé...et que la cuisine de haut niveau est un domaine qui bénéficie d'une image positive.

Ceci en revanche me semble intéressant car un des arguments des familles pour refuser la voie pro est " Il ne sait pas ce qu'il veut faire donc c'est mieux pour lui de faire une seconde générale":

Vers une seconde moins spécialisée

Le rapport de la mission sur l'avenir de la voie professionnelle remis cet après-midi au ministre de l'Education repose sur neuf leviers comprenant une vingtaine de mesures.

Des bacs pros réunis en famille. Aujourd'hui, les élèves orientés vers un bac pro se spécialisent dès la seconde dans l'une des 80 formations proposées : fonderie, vente, forêt... Selon sa coauteur Céline Calvez, députée En Marche ! des Hauts-de-Seine, le rapport préconise une spécialisation « plus progressive » pour donner le temps aux élèves de trouver, en seconde, leur voie car ils ont le droit de « se tromper ». Les différentes formations seraient regroupées entre « six et dix familles » comme les métiers des services à la personne ou industrie et numérique. Le panel des professions possibles s'élargit ainsi. En seconde, on s'informe. En première, on choisit.

avatar
Supatard33
Niveau 5

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Supatard33 le Jeu 22 Fév 2018 - 18:12
Bon des annonces vides et creuses, comme prévu. Comme dit plus haut, les UFA existent déjà pour des succès plus que mitigés. Quant aux stages préconisés pour les PLP pendant les périodes de PFMP, j'attends de voir comment ils vont faire; il est extrêmement rare d'avoir toutes nos classes en stage en même temps et sans parler du suivi pédagogique.

Je ne me prononcerai pas sur la révision des programmes pour les faire correspondre à la mentalité d'entreprise... je risque de devenir vulgaire...

Enfin, la seule bonne idée pour moi est l'année de champ professionnel. Sauf que cela aurait été mieux de la mettre en 3 ème prépapro. Là, on rabote encore l'enseignement pro du lycée avec cette 2 de indifférenciée.

Je trouve donc ce rapport creux et inefficace. Marcon et Calvez auraient mieux fait de faire de véritables préconisations au lieu de reprendre ce qu'ils ont constaté sur le terrain. (la progressivité des durées de PFMP existe déjà, de même que le recrutement de collègues de pro au sein du milieu privé...)
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par pitchounette le Jeu 22 Fév 2018 - 18:36
@Supatard33 a écrit:
Enfin, la seule bonne idée pour moi est l'année de champ professionnel. Sauf que cela aurait été mieux de la mettre en 3 ème prépapro. Là, on rabote encore l'enseignement pro du lycée avec cette 2 de indifférenciée.

Je n'arrive pas à trouver en détail le rapport pour tout comprendre. Peux tu me m'expliquer l'année du champ professionnel ?
L'an prochain, je reprends mes 3 PEP et normalement je récupère des 2ndes...

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
Supatard33
Niveau 5

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Supatard33 le Jeu 22 Fév 2018 - 18:48
@pitchounette a écrit:
@Supatard33 a écrit:
Enfin, la seule bonne idée pour moi est l'année de champ professionnel. Sauf que cela aurait été mieux de la mettre en 3 ème prépapro. Là, on rabote encore l'enseignement pro du lycée avec cette 2 de indifférenciée.

Je n'arrive pas à trouver en détail le rapport pour tout comprendre. Peux tu me m'expliquer l'année du champ professionnel ?
L'an prochain, je reprends mes 3 PEP et normalement je récupère des 2ndes...

Je n'arrive plus à retrouver le lien... Mais en gros l'idée c'est de faire faire une 2de "découverte" à nos élèves avant de se spécialiser durant laquelle ils découvriront le champ des métiers qu'ils auront choisi.
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par pitchounette le Jeu 22 Fév 2018 - 18:50
Bon je l'attendais, j'ai vu qu'une partie --le rapport résumé--
ça me fait rire jaune

Levier 1
Une orientation choisie, au service d'un parcours de formation personnalisé
Comment en 2018, on va faire pour que des élèves choisissent/décident d'une orientation , aient leur orientation voulue?
Je prends l'exemple de mes anciens 3 PEP. Ils n'ont pas voulu quitter la cité scolaire car c'était rassurant d'évoluer dans la partie LP...Ils ont choisi la facilité la filière de mon lycée..Et comment dire, c'est une cata

Levier 2
Des parcours adaptés, progressifs et sécurisés pour tous les élèves
Ils pensent qu'on ne le fait pas déjà??

Levier 3
La double finalité de l'enseignement professionnel assumée et confortée
Alors ça c'est flou je ne comprends pas

Levier 4
L'acquisition de compétences transversales par l'innovation et la démarche de projet
L'innovation et la démarche de projet: quelle nouveauté. Il fût un temps où nous avions les PPCP (maintenus qu'en CAP). Aujourd'hui les bacs pro GA ont un pôle projet à faire. Mais comment les mener à bien si tu n'as pas de temps pour faire les cours, les financer correctement? BRef du blabla

Levier 5
L'alternance repensée
On y arrive. Je pense que mardi ça sera plus clair. Ils annoncent la réforme de la formation

Levier 6
Une construction plus souple des diplômes
Le + souple me préoccupe. Va-t-on encore + donner les diplômes

Levier 7
Des campus des métiers et des qualifications pour fédérer les énergies
Qu'ils me disent comment mon lycée va faire? Nous sommes dans le fin fond de la cambrousse du bout du monde. Comment allons nous créer un campus?

Levier 8
Ressources humaines : des compétences adaptées et reconnues
Des compétences adaptées et reconnues : s'ils me suppriment les 55 compétences du bac pro GA je crie YOUPI!!! mais comment on va savoir ce qui est adapté ou non...

Levier 9
L'ouverture européenne et internationale de la voie professionnelle développé
Une pensée pour mes collègues de LV

j'espère qu'on aura rien pour la rentrée 2018

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
Supatard33
Niveau 5

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Supatard33 le Jeu 22 Fév 2018 - 18:55
@pitchounette a écrit:Bon je l'attendais, j'ai vu qu'une partie --le rapport résumé--
ça me fait rire jaune

Levier 1
Une orientation choisie, au service d'un parcours de formation personnalisé
Comment en 2018, on va faire pour que des élèves choisissent/décident d'une orientation , aient leur orientation voulue?
Je prends l'exemple de mes anciens 3 PEP. Ils n'ont pas voulu quitter la cité scolaire car c'était rassurant d'évoluer dans la partie LP...Ils ont choisi la facilité la filière de mon lycée..Et comment dire, c'est une cata

Levier 2
Des parcours adaptés, progressifs et sécurisés pour tous les élèves
Ils pensent qu'on ne le fait pas déjà??

Levier 3
La double finalité de l'enseignement professionnel assumée et confortée
Alors ça c'est flou je ne comprends pas

Levier 4
L'acquisition de compétences transversales par l'innovation et la démarche de projet
L'innovation et la démarche de projet: quelle nouveauté. Il fût un temps où nous avions les PPCP (maintenus qu'en CAP). Aujourd'hui les bacs pro GA ont un pôle projet à faire. Mais comment les mener à bien si tu n'as pas de temps pour faire les cours, les financer correctement? BRef du blabla

Levier 5
L'alternance repensée
On y arrive. Je pense que mardi ça sera plus clair. Ils annoncent la réforme de la formation

Levier 6
Une construction plus souple des diplômes
Le + souple me préoccupe. Va-t-on encore + donner les diplômes

Levier 7
Des campus des métiers et des qualifications pour fédérer les énergies
Qu'ils me disent comment mon lycée va faire? Nous sommes dans le fin fond de la cambrousse du bout du monde. Comment allons nous créer un campus?

Levier 8
Ressources humaines : des compétences adaptées et reconnues
Des compétences adaptées et reconnues : s'ils me suppriment les 55 compétences du bac pro GA je crie YOUPI!!! mais comment on va savoir ce qui est adapté ou non...

Levier 9
L'ouverture européenne et internationale de la voie professionnelle développé
Une pensée pour mes collègues de LV

j'espère qu'on aura rien pour la rentrée 2018

J'ai pas suivi pour la formation pro. Ils veulent faire quoi chez nous par-rapport à ça? Ils n'ont pas fait assez de dégâts en filant la formation initiale aux branches professionnelles?

Sinon ce serait appliqué pour la rentrée 2019...
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par pitchounette le Jeu 22 Fév 2018 - 18:59
Voilà le rapport en entier --bonne lecture du rapport---

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
Jacq
Jacq
Vénérable

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Jacq le Jeu 22 Fév 2018 - 19:11
David36 a écrit:
@blanco a écrit:Non on n'a pas la même grille! C'est pas nouveau, on n'avait même pas les mêmes notations par les pro!

http://enseignants.se-unsa.org/IMG/pdf/plp_r_emun_janv2018_g_en_eral_2017_11_22-2.pdf

Pourtant, sur tous les sites de syndicats comme celui là par exemple, les grilles sont communes.. Je veux bien que tu m'expliques stp car ça m'intrigue !

La grille est la même, nous sommes certifiés comme les autres collègues du secondaire. Ce qui peut changer c'est qu'il n'y a pas d'agrégation, donc pas de possibilité d'évoluer en LP. Les différences peuvent venir par contre des différentes primes (je suis LP, pardon au général si je me trompe, peut être pas des primes ? indemnités ?, mais par exemple les anciennes heures de labo, les bonif pour classes terminales, les heures de chaire, les bonif pour les heures en BTS...). Tout cela on n'a pas. Mais les PE non plus !
avatar
Cath
Bon génie

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Cath le Jeu 22 Fév 2018 - 19:31
Je ne suis qu'à la moitié du survol et ...mon dieu, ils font du neuf avec du vieux ! A peu près tout ce que j'ai lu pour le moment existe déjà, sous une forme institutionnalisée ou expérimentale.
Jacq
Jacq
Vénérable

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Jacq le Jeu 22 Fév 2018 - 19:35
Page 12, le foutoir complet s'annonce :

"PRÉCONISATION :
instaurer un projet professionnel personnalisé pour chaque élève.
En baccalauréat professionnel :
assigner, à chacune des trois années du parcours de formation, un objectif en matière d’orientation et un contenu en termes d’accompagnement :
- en classe de seconde, l’élève précise son choix de spécialité  au sein de la famille de métiers qu’il a choisie en classe de troisième. À l’issue de la classe de seconde, il opte pour une
spécialité et une modalité de formation (scolaire ou apprentissage) ;

- en classe de première , l’élève prépare son choix de poursuite d’études ou d’insertion professionnelle qu’il fera en terminale. À l’issue de la classe de première, il opte pour une
modalité de formation  (scolaire ou apprentissage) ;
- en classe de terminale, l’élève choisit un module d’accompagnement (recherche d’emploi et reprise de formation / poursuites  d’études ou spécialisation) ;
"

Nous allons donc arriver à encore moins de spécialisation, à un bac pro quatre ans réduits à un bac pro deux ans ! Et en terminale des heures consacrées à la recherche d'emploi poursuite d'étude. Quand je vois qu'en filière générale ils auront 1h30 semaine consacrée à l'orientation (si je ne me suis pas trompé en lisant le topic lié à la réforme du bac), on va vers la même chose ! Donc des pertes d'horaires disciplinaire pour faire un travail que nous effectuons déjà !

Page 14
"De  toute  évidence,  la  forte  spécialisation  de  la  voie  professionnelle  ne  constitue  pas  une  réponse pertinente à la demande sociale des jeunes et des familles, laquelle s’exprime avant tout à l’endroit de quelques formations. Elle ne répond pas davantage aux attentes des milieux professionnels qui en appellent toujours à davantage de  polyvalence et de compétences dites transversales.   "

Ben si, au contraire, nos élèves demandent de la spécialisation, c'est même à cela que sert le LP ! Ces gens sont vraiment des abrut...

"La mission recommande de créer les conditions d’une meilleure lisibilité des parcours dans la voie  professionnelle  en  regroupant  les  spécialités  par  grandes  familles  de  métiers.  Ce  travail  d’identification  de  compétences  communes  pourrait,  en  outre,  favoriser  une  évolution  du  périmètre  de  chacune  des  commissions  professionnelles  consultatives  (CPC),  dont  chacun  s’accorde à reconnaître que l’organisation actuelle  permet  difficilement de prendre en compte les compétences transversales. "

C'est sûr que ça va être vachement plus lisible de rentrer dans un grand foutoir sans spécialisation. Et qu'ils arrêtent avec leurs compétences et leurs compétences transversales.

"PRÉCONISATION
Réduire, en concertation avec les branches professionnelles et les acteurs de l’éducation, le nombre de spécialités de formations offertes  et les regrouper au sein de familles de métiers.
Ces regroupements devront s’appuyer sur un socle de compétences communes. "


Et on arrive à ce qui était attendu : la réduction ! Donc on va détruire des sections (les GA en premier, c'est une évidence). Mais heureusement cela va s'appuyer sur "un socle de compétences communes" (ouf, nous sommes sauvés, l'UNSA est heureuse, la FCPE aussi, la CFDT aussi, et nos inspecteurs). Pitchounette et ses camarades après avoir enseigné la compta, le secrétariat, pourront se mettre à l'accueil, à la vente, au commerce...


J'arrête là pour ce soir. Une remarque : "Le grain de sel de Régis Macron"... On est où là, à l’Émission politique de France 2 ?
Jacq
Jacq
Vénérable

Réforme du lycée professionnel Empty Re: Réforme du lycée professionnel

par Jacq le Jeu 22 Fév 2018 - 19:36
@Cath a écrit:Je ne suis qu'à la moitié du survol et ...mon dieu, ils font du neuf avec du vieux ! A peu près tout ce que j'ai lu pour le moment existe déjà, sous une forme institutionnalisée ou expérimentale.

Une seconde indifférenciée ? Heureusement cela n'existe pas. Les élèves demandent de la spécialisation, c'est pour cela qu'ils sont là !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum