Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Jeu 22 Fév - 13:31
J'aimerais obtenir des conseils notamment par rapport à une situation qui a été intenable et qu'il n'est en aucun cas question de cautionner sous quelque forme que ce soit.

J'avais prévu depuis 15 jours une interrogation écrite en histoire sur deux thèmes. Sauf que les pauvres bichons avaient auparavant plusieurs interros le même jour et ne m'en avaient seulement parlé au moment où je les avais pour l'interrogation écrite. J'ai donc refusé le report.

Les meneurs ont hurlé à la classe que personne ne la fera. Je n'ai pas cédé et j'ai dit clairement que ceux qui ne la font pas auront zéro pointé. Dans tous les cas pour se venger ils ont tout fait pour saboter l'interro écrite et empêcher ceux qui composaient de terminer leur devoir. J'ai donc du les exclure du cours et les faire conduire chez le proviseur. Entre temps a lieu une bagarre qui a failli provoquer des effusions de sang et j'ai du séparer les fauteurs de troubles. Leur comportement a été abject et je ne peux laisser en suspens un tel comportement.

J'ai rédigé un rapport d'incidents mais que puis je faire de plus ??


Dernière édition par lamorduedhistoire25 le Jeu 22 Fév - 19:53, édité 1 fois
Jenny
Jenny
Modérateur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Jenny le Jeu 22 Fév - 13:34
Ton lycée pratique les colles du samedi matin ?
Tu peux toujours passer quelques coups de fil aux parents.

C'est à la direction de décider pour les sanctions, tu as fait ton rapport.
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Jeu 22 Fév - 13:36
Il me semble que oui mais ce ne sont plus les surveillants qui s'occupent d'eux, ce sont les professeurs... Je suis donc moyennement motivée pour me les fader une nouvelle fois.... que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? 1665347707
scarver
scarver
Niveau 2

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par scarver le Jeu 22 Fév - 15:11
ah en effet, si le principal puni c'est le prof, c'est plutôt décourageant ! tu peux peut-être faire intervenir le PP si il ou elle a un bon ascendant sur la classe.
les élèves qui ont été perturbés dans leur composition ont ils pu finir leur évaluation correctement ? Sinon il me semble qu'il faudrait les valoriser ou tout au moins ne pas les pénaliser par cette situation. Par exemple leur donner des points bonus justifiés par la perturbation. Ou refaire une évaluation plus difficile (comme ça ils l'auront eu leur report) et pour ceux qui ont joué le jeu la 1ere fois ne noter que la meilleure des 2 notes ou noter la 2e en note facultative uniquement pour le groupe des sérieux.

_________________
Vous n'êtes pas responsable de la tête que vous avez, mais vous êtes responsable de la gueule que vous faites
L'intelligence chez l'homme, quoiqu'il en soit pourvu, il a toujours l'impression d'en avoir assez, vu que c'est avec ça qu'il juge !
Coluche
Jacq
Jacq
Vénérable

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Jacq le Jeu 22 Fév - 19:09
@lamorduedhistoire25 a écrit:Il me semble que oui mais ce ne sont plus les surveillants qui s'occupent d'eux, ce sont les professeurs... Je suis donc moyennement motivée pour me les fader une nouvelle fois.... que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? 1665347707

Ca c'est un problème de règlement intérieur. Tu es nouvelle dans l'établissement donc il est difficile pour toi de savoir. Dans mes LP je me suis toujours battu contre cette mesure. Dans les textes il n'est rien indiqué sur "qui surveille les colles".
Il faut lutter contre cette tendance des CPE qui veulent imposer que les prof surveillent leurs propres élèves sur leurs heures de cours. Ce n'est pas à toi que je dis cela, Lamordue. Ce n'est pas toi qui va faire la révolution dans ton établissement si tes collègues n'ont pas eu la force, ou la volonté, ou l'intelligence, de lutter contre cela.
Jenny
Jenny
Modérateur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Jenny le Jeu 22 Fév - 19:17
@lamorduedhistoire25 a écrit:Il me semble que oui mais ce ne sont plus les surveillants qui s'occupent d'eux, ce sont les professeurs... Je suis donc moyennement motivée pour me les fader une nouvelle fois.... que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? 1665347707

Je comprends... Les collègues ne râlent pas ?
Inutile de te punir en surveillant ces affreux. J'espère qu'il y'aura une sanction.
Eleven
Eleven
Neoprof expérimenté

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Eleven le Jeu 22 Fév - 19:24
@Jacq a écrit:
@lamorduedhistoire25 a écrit:Il me semble que oui mais ce ne sont plus les surveillants qui s'occupent d'eux, ce sont les professeurs... Je suis donc moyennement motivée pour me les fader une nouvelle fois.... que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? 1665347707

Ca c'est un problème de règlement intérieur.  Tu es nouvelle dans l'établissement donc il est difficile pour toi de savoir. Dans mes LP je me suis toujours battu contre cette mesure. Dans les textes il n'est rien indiqué sur "qui surveille les colles".
Il faut lutter contre cette tendance des CPE qui veulent imposer que les prof surveillent leurs propres élèves sur leurs heures de cours. Ce n'est pas à toi que je dis cela, Lamordue. Ce n'est pas toi qui va faire la révolution dans ton établissement si tes collègues n'ont pas eu la force, ou la volonté, ou l'intelligence, de lutter contre cela.

Ce n'est pas une tendance, sur 4 collèges, 3 avaient des CPE qui obligeaient quasiment à prendre dans mon cours ou dans le cours des collègues. Et pour la retenue en permanence, il fallait attendre plusieurs semaines pour avoir une place .... ou dans leurs heures de permanence, mais cela ne les embête pas vraiment.
Je ne suis pas pour .... et surtout quand on est sur deux établissements, c'est compliqué de prendre des élèves dans ses cours.

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
2019-2020 : Reconversion ! Smile
Jacq
Jacq
Vénérable

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Jacq le Jeu 22 Fév - 19:50
Parfois des collègues préfèrent coller avec eux lorsqu'ils considèrent que la colle est une garderie où les élèves s'amusent avec les surveillants. Mais c'est une démarche personnelle.

La question légale est celle du règlement intérieur et de la façon dont il est formulé.
La punition est le fait de tout personnel de l'équipe pédagogique qui formule la punition, le CPE n'a donc rien à dire (sauf s'il a réussi à faire inscrire autre chose dans le règlement intérieur, et là c'est la faute des collègues qui ont laissé passer cela en CA).
Le CPE ne peut modifier une punition, il n'est pas notre supérieur hiérarchique, point final. Dans mon ancien établissement la feuille de mise en retenue précisait "punition donnée par le CPE". Je rayais systématiquement cette phrase et indiquait à la place "punition donnée par l'enseignant" et je notais "retenue en dehors des heures de cours", ce qui voulait dire par les surveillants.
Cette histoire date car c'est comme cela que j'ai trouvé le site Néoprof lorsque je luttais contre les délires de notre CPE (CPE qui au demeurant était et reste une amie). J'avais eu gain de cause en conseil péda (parce que je suppose que le CDE était de mon avis). Elle voulait modifier le règlement intérieur pour interdire aux enseignants de coller le mercredi, cette décision ne devant revenir qu'à elle. Ben non ! Les textes indiquent que tout personnel de l'équipe péda peut punir, et pas seulement le CPE et il n'a pas à modifier nos punitions.

Après, le pourquoi ? Il faut comprendre la Vie sco qui est souvent totalement débordée par le nombre d'élèves que nous collons. C'est pour cela qu'il faut manier la retenue avec retenue (désolé, pas volontaire sur ce coup ^^).

Par contre il est vrai que dans les textes officiels il n'est jamais indiqué qui doit se charger de la prise en charge des retenues.
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Jeu 22 Fév - 19:54
@scarver a écrit:ah en effet, si le principal puni c'est le prof, c'est plutôt décourageant ! tu peux peut-être faire intervenir le PP si il ou elle a un bon ascendant sur la classe.
les élèves qui ont été perturbés dans leur composition ont ils pu finir leur évaluation correctement ? Sinon il me semble qu'il faudrait les valoriser ou tout au moins ne pas les pénaliser par cette situation. Par exemple leur donner des points bonus justifiés par la perturbation. Ou refaire une évaluation plus difficile (comme ça ils l'auront eu leur report) et pour ceux qui ont joué le jeu la 1ere fois ne noter que la meilleure des 2 notes ou noter la 2e en note facultative uniquement pour le groupe des sérieux.

Oui ils ont pu finir leur devoir mais franchement c'était assez rock and roll.... Leur PP est en maladie a priori donc c'est fichu pour cette solution mais je m'en souviendrai pour les autres fois, si tant est qu'il y en aura ce que je n'espère pas évidemment !
Haworthia
Haworthia
Niveau 3

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Haworthia le Jeu 22 Fév - 19:59
@lamorduedhistoire25 a écrit:J'aimerais obtenir des conseils notamment par rapport à une situation qui a été intenable et qu'il n'est en aucun cas question de cautionner sous quelque forme que ce soit.

J'avais prévu depuis 15 jours une interrogation écrite en histoire sur deux thèmes dans une classe de première hôtellerie. Sauf que les pauvres bichons avaient auparavant plusieurs interros le même jour et ne m'en avaient seulement parlé au moment où je les avais pour l'interrogation écrite. J'ai donc refusé le report d'autant plus qu'en français je leur avais demandé la semaine dernière de me rédiger un résumé sur les Lumières et qui n'avait pas été fait pour le lundi comme demandé. Je leur avais laissé jusqu'à jeudi, sauf que jeudi même topo rien, et aucun de ceux qui ne l'avais pas fait n'avait leur matériel ou leur cours de prêt. Ils devaient en plus faire des exercices et là aussi rien de fait. Résultat je les ai sortis du cours, soit 12 élèves...


Bonsoir,
j'ai pourtant lu attentivement le récit de tes déboires, mais je dois être fatiguée parce que je n'ai pas bien compris le début de l'histoire. Les 12 élèves que tu as exclus de ton cours l'ont été pour défaut de matériel et absence de présentation du travail demandé? Est-ce cela?
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Jeu 22 Fév - 20:00
@Haworthia a écrit:
@lamorduedhistoire25 a écrit:J'aimerais obtenir des conseils notamment par rapport à une situation qui a été intenable et qu'il n'est en aucun cas question de cautionner sous quelque forme que ce soit.

J'avais prévu depuis 15 jours une interrogation écrite en histoire sur deux thèmes dans une classe de première hôtellerie. Sauf que les pauvres bichons avaient auparavant plusieurs interros le même jour et ne m'en avaient seulement parlé au moment où je les avais pour l'interrogation écrite. J'ai donc refusé le report d'autant plus qu'en français je leur avais demandé la semaine dernière de me rédiger un résumé sur les Lumières et qui n'avait pas été fait pour le lundi comme demandé. Je leur avais laissé jusqu'à jeudi, sauf que jeudi même topo rien, et aucun de ceux qui ne l'avais pas fait n'avait leur matériel ou leur cours de prêt. Ils devaient en plus faire des exercices et là aussi rien de fait. Résultat je les ai sortis du cours, soit 12 élèves...


Bonsoir,
j'ai pourtant lu attentivement le récit de tes déboires, mais je dois être fatiguée parce que je n'ai pas bien compris le début de l'histoire. Les 12 élèves que tu as exclus de ton cours l'ont été pour défaut de matériel et absence de présentation du travail demandé? Est-ce cela?

oui mais pas seulement, insolence et provocations en tout genre en plus et se permettaient de saboter mon cours...
avatar
ddalcatel
Niveau 8

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par ddalcatel le Jeu 22 Fév - 20:10
Insolence, provocations, bagarre... Pour moi on n'est plus dans la punition mais dans la sanction. Le proviseur ou le conseil de discipline doit agir.
Haworthia
Haworthia
Niveau 3

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Haworthia le Jeu 22 Fév - 20:16
D'accord, je saisis mieux . C'est bien que tu aies le soutien de ta CDE, parce que dans les établissements que j'ai fréquentés ( une douzaine à ce jour) jamais un CDE n'aurait toléré une exclusion de 12 élèves d'une même classe sur une heure de cours.Je ne savais même pas que cela était possible ou que c 'était légal.
En revanche, pour des faits de bagarre et autres insultes, je pense aussi qu'une mesure conservatoire préalable à un conseil de discipline aurait dû être prise car les faits sont graves.
Je te souhaite bon courage en tout cas. fleurs2
klaus2
klaus2
Habitué du forum

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par klaus2 le Sam 24 Fév - 9:34
Pourquoi se compliquer la vie ? Il vaut mieux prévoir : par exemple, arrêter le cours 30 secondes avant la sonnerie, donc bien regarder sa montre ; demander systématiquement aux élèves quand tombent les interros, pour décaler les siennes ; dire clairement 15 jours ou 3 semaines à l'avance ce qui fera l'objet de la prochaine interro.
Un peu de souplesse ne nuit pas : ainsi, un des mes élèves arrive en train avec 2 minutes de retard ; pour arriver à l'heure, il lui faudrait se lever 25 minutes avant : donc j'accepte son retard, ayant moi-même bien du mal à me lever !
Une interro a été ratée, les notes sont basses ? la refaire à l'identique, une semaine après, en l'annonçant, et additionner les 2 notes pour n'en faire qu'une.
Ils ont l'air abattus ? demandez-leur la cause : c'était une interro difficile ! blaguez une minute pour leur remonter le moral, commencez votre cours ensuite.

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 24 Fév - 11:05
Excusez moi mais j'avais prévenu 15 jours à l'avance qu'ils avaient une interro écrite, je l'ai répété à chaque cours et bien mentionné sur quels thèmes et quels contenus ils seraient interrogés. Ils n'ont donc à mes yeux aucune excuse. Et venir me prévenir au dernier moment alors qu'eux mêmes étaient au courant qu'ils avaient des CCF c'est se moquer du monde et c'est moi qui devrait être en faute ? Eh bien non... Qu'ils assument leur incapacité et leur refus de vouloir tout simplement travailler... Que 8 élèves sur 25 soient volontaires pour faire l'interro tandis que les autres la sabotent délibérément parce qu'ils n'ont rien fichu, je ne vois nullement où moi je devrais faire preuve de souplesse. De qui se moque-t-on ? furieux
Jenny
Jenny
Modérateur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Jenny le Sam 24 Fév - 11:20
Je refuse systématiquement les demandes de report à la dernière minute et dans ces conditions alors que j'accepte assez facilement quand c'est demandé poliment et à l'avance.
klaus2
klaus2
Habitué du forum

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par klaus2 le Sam 24 Fév - 11:20
je ne vous fais aucun reproche : je constate simplement qu'il y a des solutions qui permettent de se simplifier la vie. On peut dire aux élèves : "on est d'accord : l'IE aura lieu le ... ; on peut la déplacer au prochain cours s'il y a de nouvelles infos, après on ne change rien".
En même temps, votre réaction un peu vive envers moi montre que vous m'avez considéré comme un adversaire potentiel... ce qui n'était pas le cas — mais peut indiquer de votre part une sensibilité excessive (ce qui n'est pas un reproche).

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
Elle aime
Elle aime
Expert

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Elle aime le Sam 24 Fév - 11:29
@lamorduedhistoire25 a écrit:Excusez moi mais j'avais prévenu 15 jours à l'avance qu'ils avaient une interro écrite, je l'ai répété à chaque cours et bien mentionné sur quels thèmes et quels contenus ils seraient interrogés. Ils n'ont donc à mes yeux aucune excuse. Et venir me prévenir au dernier moment alors qu'eux mêmes étaient au courant qu'ils avaient des CCF c'est se moquer du monde et c'est moi qui devrait être en faute ? Eh bien non... Qu'ils assument leur incapacité et leur refus de vouloir tout simplement travailler... Que 8 élèves sur 25 soient volontaires pour faire l'interro tandis que les autres la sabotent délibérément parce qu'ils n'ont rien fichu, je ne vois nullement où moi je devrais faire preuve de souplesse. De qui se moque-t-on ? furieux

Vous n'avez effectivement aucun reproche à vous faire. C'est leur attitude qui est inadmissible. Prévenir 15 jours à l'avance est largement suffisant. Ne lâchez rien. Appelez les parents, si besoin. La solution du bonus (garder la meilleure note) pour les sérieux est judicieuse.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
Elyas
Elyas
Guide spirituel

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Elyas le Sam 24 Fév - 12:09
@lamorduedhistoire25 a écrit:Excusez moi mais j'avais prévenu 15 jours à l'avance qu'ils avaient une interro écrite, je l'ai répété à chaque cours et bien mentionné sur quels thèmes et quels contenus ils seraient interrogés. Ils n'ont donc à mes yeux aucune excuse. Et venir me prévenir au dernier moment alors qu'eux mêmes étaient au courant qu'ils avaient des CCF c'est se moquer du monde et c'est moi qui devrait être en faute ? Eh bien non... Qu'ils assument leur incapacité et leur refus de vouloir tout simplement travailler... Que 8 élèves sur 25 soient volontaires pour faire l'interro tandis que les autres la sabotent délibérément parce qu'ils n'ont rien fichu, je ne vois nullement où moi je devrais faire preuve de souplesse. De qui se moque-t-on ? furieux

Tu débutes dans la carrière. Tu verras que ce type de chose n'est absolument pas un enjeu crucial. S'ils ont eu 2-3 évaluations avant toi et qu'ils te préviennent juste en début d'heure, c'est vrai que c'est dommage mais ne joue pas ton autorité sur ce type de chose.

Jouer son autorité comme tu l'as fait sur ça est dangereux. Sur le fond, tu as raison et tu n'as aucun reproche à te faire. Néanmoins, ce n'est pas le genre de combat que je mènerai, personnellement. D'ailleurs, prévenir 15 jours à l'avance, c'est trop de temps en avance. J'en viens à me dire que 7 jours est trop aussi. On oublie très vite avant de se souvenir à la dernière minute.
Jenny
Jenny
Modérateur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Jenny le Sam 24 Fév - 12:15
Lamordued'histoire enseigne au lycée. 15 jours, ça ne me semble pas trop si c'est un gros contrôle.
klaus2
klaus2
Habitué du forum

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par klaus2 le Sam 24 Fév - 12:20
Elyas est sage et va dans mon sens. Il est bon, quand on débute, d'écouter ceux qui ont de l'expérience — et d'adapter à son cas et sa situation. Ne jamais déclencher une guerre contre des élèves, elle sera perdue, et le CDE, qui a l'écho de biens des incidents, vous en voudra.

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
DesolationRow
DesolationRow
Grand Maître

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par DesolationRow le Sam 24 Fév - 12:21
@klaus2 a écrit:Elyas est sage et va dans mon sens. Il est bon, quand on débute, d'écouter ceux qui ont de l'expérience — et d'adapter à son cas et sa situation. Ne jamais déclencher une guerre contre des élèves, elle sera perdue, et le CDE, qui a l'écho de biens des incidents, vous en voudra.

J'adore.
Philomène87
Philomène87
Expert

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Philomène87 le Sam 24 Fév - 12:24
Ce qui me laisse Suspect , ce sont ces élèves qui réclament le report d'une évaluation, laissant présupposer qu'ils auront le temps de mieux la travailler, alors qu'au final, leur note ne sera pas meilleure qu'habituellement. Je crois qu'en fait, c'est une opposition de principe. Ils s'amusent à tester l'autorité des enseignants.
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 24 Fév - 12:41
@klaus2 a écrit:Elyas est sage et va dans mon sens. Il est bon, quand on débute, d'écouter ceux qui ont de l'expérience — et d'adapter à son cas et sa situation. Ne jamais déclencher une guerre contre des élèves, elle sera perdue, et le CDE, qui a l'écho de biens des incidents, vous en voudra.

Evidemment... En gros pour être sage, il faut abonder dans VOTRE sens... Eh bien figurez vous que je suis fière alors de ne pas l'être et vous dis que VOUS faites preuve d'une infinie maladresse....

Et merci je n'ai pas besoin de vos leçons de morale. Je sais écouter les conseils mais franchement au lieu de me sortir des inepties pareilles, réfléchissez quelques minutes avant d'utiliser vos mimines pour taper sur votre clavier...

Et par ailleurs ce n'est pas moi qui ait enclenché une guerre des tranchées, mais eux avec leur comportement aberrant. Parce qu'avec de l'insolence, de la provocation, des bagarres au point de séparer les élèves au risque de voir des effusions de sang, et j'en passe... Je devrais MOI accepter d'être plus cool envers eux...

La réponse est NON, surtout quand on est en face de caïds qui font tout mais alors vraiment tout pour vous pourrir ET le cours ET vous même...Et que l'on ne vienne pas ensuite me parler de sensiblerie excessive parce que vous êtes pour le coup à côté de la plaque... Si les élèves travaillaient et étaient motivés au même titre que les pâtissiers (à qui notamment j'ai accepté de reporter l'interro pour le coup, EH oui je ne suis pas rigide, contrairement à ce que certains ont l'air de penser), je le ferais sans hésiter....
Anaxagore
Anaxagore
Empereur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Anaxagore le Sam 24 Fév - 12:48
Il y a deux sortes de confiance que nous accordent les élèves. Une confiance absolue et une confiance relative. Il faut bien prendre soin des deux. Lorsque les élèves me soumettent une requête, j'examine la situation et je prends une décision. Lorsque ma décision est prise c'est la seule puisque c'est celle de leur professeur. Razz Il n'y a aucune bataille à mener.

Par contre, si la décision n'est pas prise manifestement par le magister mais comme une simple rétorsion de dominus, cela peut écorner la confiance.

Bref, être ferme mais juste.

Ne pas se justifier mais expliquer si nécessaire.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum