Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 24 Fév 2018 - 18:59
Alors pour planter le décor : je suis arrivée il y a 5 semaines en LP en lettres-histoire pour remplacer un professeur malade depuis 3 ans pour dépression et déjà remplacé deux fois avant moi mais aucun n'a tenu plus de 4 semaines tant les classes sont impossibles. Dans une autre classe, en l'espace de trois semaines pour ma part 5 exclusions de cours et 1 plainte déposée à la gendarmerie en bonne et due forme pour des insultes gratinées. La mère il y a peu a téléphoné à la direction pour faire pression et faire retirer la sanction à mon chéri mon coeur parce qu'elle trouve que des TIG c'est trop excessif pour sa pauvre fifille...Du coup, moi qui voulais retirer la plainte, je l'ai laissée et maintenue, ça lui fera des pieds... Si elle trouve qu'insulter un professeur ce n'est pas grave, la loi lui rappellera peut être qu'on ne peut pas tout faire et tout se permettre en société...

Deuxio, j'ai affaire dans certaines classes à des jeunes qui ont déjà eu affaire aux services de police et qui ont même des dossiers longs comme le bras... Et un baobab dans la main pleinement assumé aussi, à la seule différence que eux sont en plus rétifs à toute discipline et agissent en toute impunité si on laisse faire. La génération "J'ai le droit" ça vous dit quelque chose ??? Il est donc hors de question que je cède le moindre pouce. En milieu professionnel, n'oublions pas qu'ils auront affaire au monde professionnel qui est un univers autrement plus féroce et violent que le milieu cotonneux de l'Educ Nat, milieu dans lequel on excuse à mon sens beaucoup trop de choses et cela ne leur rend absolument pas service. La cool attitude ou le laxisme généralisé qui consiste à tout laisser passer pour acheter la paix sociale par démagogie, ça me fait littéralement gerber et je maintiens et pèse ce que je dis.

Etre bienveillant soit. Mais pas partout et sûrement pas à n'importe quel prix. En terminale pâtisserie, je peux me le permettre car lorsqu'ils rentrent en classe, ils sont calmes, avenants, polis, courtois, motivés, posent des questions, prennent des notes et c'est le silence complet du début à la fin du cours... Jamais avec eux je n'ai besoin de faire le flic, de les sanctionner, le travail est fait, même en avance et nous progressons au pas de charge car ils savent où est leur intérêt. J'ai donc reporté une interro sans soucis. En hôtellerie, ça dépend des jours, mais en général on avance, bien que j'ai du mettre des élèves dehors, notamment une qui me hurlait alléluia dans le cours et se cognait la tête contre les murs... A se demander si certains ne sont pas déjà drogués lorsqu'ils arrivent en cours et complètement allumés...

Pour les premières et les autres, c'est une autre histoire. Si je laisse faire c'est Disneyland assuré et l'anarchie au bout de 15 minutes. Donc non aucun retard n'est toléré quelle que soit ma classe d'ailleurs et c'est parfaitement bien compris. En pâtisserie, certains ont voulu tester mes limites, ils ont rapidement compris qu'il ne valait mieux pas recommencer et ça marche depuis comme sur des roulettes... Donc la bienveillance c'est du DONNONS-DONNONS, rien de plus... Et quand ils font les idiots, sont insolents, répondent par de la provocation, et sabotent délibérément le cours ou l'interro parce qu'ils ont un gros poil dans la main, eh bien moi je réponds fermement et même plus et je ne vois pas en quoi je devrais baisser mon froc et faire des concessions devant de tels actes....

Tout n'est pas permis dans la vraie vie et je ne vois pas au nom de quoi on devrait tellement être coulant... Moi j'appelle ça du laxisme généralisé et de la démission ni plus ni moins et je n'ai pas l'intention de revenir là dessus sans quoi j'aurais le sentiment de me compromettre totalement et c'est NON !!! De toutes les façons j'ai encore jusqu'à juin de cette année pour réfléchir à mon avenir. Parce que tout cela ne m'empêche pas non plus de me remettre en question, de demander si quelque chose de mon côté n'a pas forcément fonctionné et surtout si je suis vraiment capable de supporter et d'accepter une telle tension nerveuse sur du long terme... Car entre nous soit dit, nerveusement et moralement c'est extrêmement difficile et il m'est déjà arrivé de craquer chez moi... Je suis carrément en train de me demander si parfois cela ne vaudrait pas plus le coup de préparer d'autres concours de la fonction publique et de ne pas avoir à gérer au quotidien de tels morveux (oui je pèse mes mots, je dirais même merdeux pour ceux qui pensent que je les méprise. Seulement j'en ai marre que l'on parle de jeunes décrocheurs alors que oui ce sont des CAIDS et rien de plus qui sont rétifs à tout et se moquent éperdument du cours quel qu'il soit d'ailleurs puisque je ne suis pas la seule à rencontrer ces problèmes. D'autres avec plus de 30 ans de carrière connaissent exactement les mêmes. Mais comme l'Educ Nat a toujours tendance à vouloir minimiser les problèmes au nom de cette *** de bienveillance...  furieux ).

L'administration en ce qui me concerne me suit car je suis d'une certaine manière en position de force étant donné que l'académie est en plus déficitaire en professeur de lettres. Mais ce n'est pas le cas autrement et de nombreux professeurs se sentent très seuls... D'autres ont déjà démissionné et lâché l'affaire...ou sont en maladie en attendant des jours meilleurs... si tant est qu'il y en ait...

Et quelle image donner à l'administration quand on vire 12 élèves ??? Ce n'est pas moi qui suis en tort, ce sont eux qui au passage passent pour des glandeurs de première et ce sont eux qui se sont fait enguirlander, pas moi... Et si je devais le refaire, je n'hésiterais pas une seule seconde... Et si vous comptez vous laisser pourrir le cours, libre à vous... Par ailleurs pour reporter l'interro faut avoir des cours de prêts et ce n'était pas mon cas car oui je démarre et je prépare tout au fur et à mesure et avec 15 jours d'avance, ils s'organisent et s'adaptent. Quand le bac arrivera, ils diront quoi, bah excusez moi mais j'ai pas envie aujourd'hui alors est ce que l'on peut reporter l'épreuve ??? Ils s'adaptent aussi et personne me moufte, cherchez l'erreur... que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 1665347707
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 24 Fév 2018 - 19:15
@Philomène87 a écrit:Oui, pauvre bichon.
Il fera ça quand il travaillera ?
Certains vont répondre que "c'est pas comparable", "bienveillance", "ils sont petits", ben si, c'est comparable.
Pour ceux qui ne veulent pas se plier aux règles, il y a l'école à la maison.

Merci ! Je vous rejoins entièrement et nous sommes totalement d'accord.
décembre
décembre
Niveau 7

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par décembre le Sam 24 Fév 2018 - 20:52
Pour en revenir au post initial il est bien difficile de vous donner des conseils face à ce type de classes. Vous découvrez vraiment l'enseignement dans les pires conditions possibles, mais c'est aussi ça l'éducation nationale!
Bon courage en tous cas.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par JPhMM le Sam 24 Fév 2018 - 21:01
@Elyas a écrit:Tu débutes dans la carrière. Tu verras que ce type de chose n'est absolument pas un enjeu crucial. S'ils ont eu 2-3 évaluations avant toi et qu'ils te préviennent juste en début d'heure, c'est vrai que c'est dommage mais ne joue pas ton autorité sur ce type de chose.
J'ai un défaut : je suis curieux. Sur quel genre de chose faudrait-il "jouer son autorité", comme tu dis ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par JPhMM le Sam 24 Fév 2018 - 21:05
@klaus2 a écrit:Une interro a été ratée, les notes sont basses ? la refaire à l'identique, une semaine après, en l'annonçant, et additionner les 2 notes pour n'en faire qu'une.
WHAT ???

Une interro a été ratée. Leur rappeler qu'une leçon cela s'apprend, qu'un exercice incompris, cela se refait. Bref, que c'est pas BONUX ici.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Rendash
Rendash
Enchanteur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Rendash le Sam 24 Fév 2018 - 21:07
@JPhMM a écrit:
@klaus2 a écrit:Une interro a été ratée, les notes sont basses ? la refaire à l'identique, une semaine après, en l'annonçant, et additionner les 2 notes pour n'en faire qu'une.
WHAT ???

Une interro a été ratée. Leur rappeler qu'une leçon cela s'apprend, qu'un exercice incompris, cela se refait. Bref, que c'est pas BONUX ici.

L'interro a été ratée. L'enseignant n'a donc pas été efficace ; il doit alors s'excuser auprès de ses élèves, et travailler davantage afin de progresser. La deuxième rafale d'interros + corrections est la moindre des choses !

_________________
que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Philomène87
Philomène87
Expert

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Philomène87 le Sam 24 Fév 2018 - 21:09
@JPhMM a écrit:
@klaus2 a écrit:Une interro a été ratée, les notes sont basses ? la refaire à l'identique, une semaine après, en l'annonçant, et additionner les 2 notes pour n'en faire qu'une.
WHAT ???

Une interro a été ratée. Leur rappeler qu'une leçon cela s'apprend, qu'un exercice incompris, cela se refait. Bref, que c'est pas BONUX ici.

Ah non, là, tu n'es pas bienveillant professeur
Elyas
Elyas
Empereur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Elyas le Sam 24 Fév 2018 - 21:10
@JPhMM a écrit:
@Elyas a écrit:Tu débutes dans la carrière. Tu verras que ce type de chose n'est absolument pas un enjeu crucial. S'ils ont eu 2-3 évaluations avant toi et qu'ils te préviennent juste en début d'heure, c'est vrai que c'est dommage mais ne joue pas ton autorité sur ce type de chose.
J'ai un défaut : je suis curieux. Sur quel genre de chose faudrait-il "jouer son autorité", comme tu dis ?

Sur les situations où tout n'a pas été fait pour que ça plante Razz
Rendash
Rendash
Enchanteur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Rendash le Sam 24 Fév 2018 - 21:11
@Elyas a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Elyas a écrit:Tu débutes dans la carrière. Tu verras que ce type de chose n'est absolument pas un enjeu crucial. S'ils ont eu 2-3 évaluations avant toi et qu'ils te préviennent juste en début d'heure, c'est vrai que c'est dommage mais ne joue pas ton autorité sur ce type de chose.
J'ai un défaut : je suis curieux. Sur quel genre de chose faudrait-il "jouer son autorité", comme tu dis ?

Sur les situations où tout n'a pas été fait pour que ça plante  Razz  

Raaah, tout de suite, voilà le sacro-saint numérique. Tsss.

_________________
que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par JPhMM le Sam 24 Fév 2018 - 21:12
@Philomène87 a écrit:
@JPhMM a écrit:
@klaus2 a écrit:Une interro a été ratée, les notes sont basses ? la refaire à l'identique, une semaine après, en l'annonçant, et additionner les 2 notes pour n'en faire qu'une.
WHAT ???

Une interro a été ratée. Leur rappeler qu'une leçon cela s'apprend, qu'un exercice incompris, cela se refait. Bref, que c'est pas BONUX ici.

Ah non, là, tu n'es pas bienveillant professeur
Je préfère être juste. Valeur de vieux con, pardon. Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par JPhMM le Sam 24 Fév 2018 - 21:13
@Elyas a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Elyas a écrit:Tu débutes dans la carrière. Tu verras que ce type de chose n'est absolument pas un enjeu crucial. S'ils ont eu 2-3 évaluations avant toi et qu'ils te préviennent juste en début d'heure, c'est vrai que c'est dommage mais ne joue pas ton autorité sur ce type de chose.
J'ai un défaut : je suis curieux. Sur quel genre de chose faudrait-il "jouer son autorité", comme tu dis ?

Sur les situations où tout n'a pas été fait pour que ça plante  Razz  
A vaincre sans péril, etc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 24 Fév 2018 - 21:15
@décembre a écrit:Pour en revenir au post initial il est bien difficile de vous donner des conseils face à ce type de classes. Vous découvrez vraiment l'enseignement dans les pires conditions possibles, mais  c'est aussi ça l'éducation nationale!
Bon courage en tous cas.

Merci beaucoup je suis désormais en vacances et mes élèves sont en stage tout le mois de mars donc je vais pouvoir souffler. Mais comme vous pouvez le constater je souffre de la maladie de nombreux enseignants : j'ai beaucoup de mal à décrocher... heureusement que les vacances me permettront de prendre un peu de recul....
Rendash
Rendash
Enchanteur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Rendash le Sam 24 Fév 2018 - 21:15
@JPhMM a écrit:
@Elyas a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Elyas a écrit:Tu débutes dans la carrière. Tu verras que ce type de chose n'est absolument pas un enjeu crucial. S'ils ont eu 2-3 évaluations avant toi et qu'ils te préviennent juste en début d'heure, c'est vrai que c'est dommage mais ne joue pas ton autorité sur ce type de chose.
J'ai un défaut : je suis curieux. Sur quel genre de chose faudrait-il "jouer son autorité", comme tu dis ?

Sur les situations où tout n'a pas été fait pour que ça plante  Razz  
A vaincre sans péril, etc.

"A vaincre sans péril, on évite les ennuis" professeur



_________________
que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 24 Fév 2018 - 21:19
@JPhMM a écrit:
@Philomène87 a écrit:
@JPhMM a écrit:
@klaus2 a écrit:Une interro a été ratée, les notes sont basses ? la refaire à l'identique, une semaine après, en l'annonçant, et additionner les 2 notes pour n'en faire qu'une.
WHAT ???

Une interro a été ratée. Leur rappeler qu'une leçon cela s'apprend, qu'un exercice incompris, cela se refait. Bref, que c'est pas BONUX ici.

Ah non, là, tu n'es pas bienveillant professeur
Je préfère être juste. Valeur de vieux con, pardon. Razz

Dans ce cas je fais déjà partie des vieux cons et vous salue... Tout l'honneur est pour moi.... Razz
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par JPhMM le Sam 24 Fév 2018 - 21:20
@lamorduedhistoire25 a écrit:
@décembre a écrit:Pour en revenir au post initial il est bien difficile de vous donner des conseils face à ce type de classes. Vous découvrez vraiment l'enseignement dans les pires conditions possibles, mais  c'est aussi ça l'éducation nationale!
Bon courage en tous cas.

Merci beaucoup je suis désormais en vacances et mes élèves sont en stage tout le mois de mars donc je vais pouvoir souffler. Mais comme vous pouvez le constater je souffre de la maladie de nombreux enseignants : j'ai beaucoup de mal à décrocher... heureusement que les vacances me permettront de prendre un peu de recul....
Profite oui Very Happy
Règle d'or pour survivre dans le métier : il faut savoir décrocher (écrit celui qui poste sur un forum de profs pendant ses vacances...  Razz  )

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 24 Fév 2018 - 21:36
Pardonné, même chose pour moi Razz que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 437980826
henriette
henriette
Médiateur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par henriette le Sam 24 Fév 2018 - 21:51
Merci pour ton témoignage :  les donneurs de leçon devraient comparer ce qui est comparable, et tourner leur langue dans leur bouche. Dire "yaka faire ci ou ça pour ne pas en arriver là, mais c'est vrai que mes élèves sont choupis", c'est juste ridicule et sans aucun intérêt pour te venir en aide, sauf à vouloir te culpabiliser.
Je t'admire énormément de réussir à tenir dans cette jungle.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Rendash
Rendash
Enchanteur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Rendash le Sam 24 Fév 2018 - 21:56
@henriette a écrit:Merci pour ton témoignage :  les donneurs de leçon devraient comparer ce qui est comparable, et tourner leur langue dans leur bouche. Dire "yaka faire ci ou ça pour ne pas en arriver là, mais c'est vrai que mes élèves sont choupis", c'est juste ridicule et sans aucun intérêt pour te venir en aide, sauf à vouloir te culpabiliser.
Je t'admire énormément de réussir à tenir dans cette jungle.

N'exagère pas, quand même, il y a eu aussi des posts sympas et compréhensifs que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 1767332709

_________________
que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
henriette
henriette
Médiateur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par henriette le Sam 24 Fév 2018 - 21:59
Mais je ne dis pas le contraire, Rendash, et encore heureux ! Je remerciais plus haut d'ailleurs certains contributeurs. Wink
C'est juste que certains messages de certains sur ce fil me hérissent de façon épidermique.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 24 Fév 2018 - 22:06
Évidemment que les posts positifs existent et merci pour eux. Je ne me considère pas comme une héroïne mais je remercie du fond du coeur tous ceux qui ont essayé de me prodiguer des conseils. Je fais ce que je peux au mieux de mes possibilités et moyens. Et merci @Henriette les messages positifs font du bien....
Rendash
Rendash
Enchanteur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Rendash le Sam 24 Fév 2018 - 22:22
@henriette a écrit:Mais je ne dis pas le contraire, Rendash, et encore heureux ! Je remerciais plus haut d'ailleurs certains contributeurs. Wink
C'est juste que certains messages de certains sur ce fil me hérissent de façon épidermique.

Toi, t'as encore loupé une blague que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 1665347707 que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 267639959

_________________
que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
henriette
henriette
Médiateur

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par henriette le Sam 24 Fév 2018 - 22:24
@Rendash a écrit:
@henriette a écrit:Mais je ne dis pas le contraire, Rendash, et encore heureux ! Je remerciais plus haut d'ailleurs certains contributeurs. Wink
C'est juste que certains messages de certains sur ce fil me hérissent de façon épidermique.

Toi, t'as encore loupé une blague que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 1665347707 que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 267639959
Je me disais aussi  que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 437980826
Désolée, Rendash. Je te promets d'essayer de m'amender. Smile

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
egomet
egomet
Doyen

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par egomet le Dim 25 Fév 2018 - 7:53
@Elyas a écrit:Je crois m'être mal fait comprendre. Du témoignage de notre collègue, il était clair que la situation allait exploser et elle a explosé. Quand on sent ce genre de choses, on évite de se retrouver d'avoir une bagarre et 12 élèves exclus. L'attitude des élèves est déraisonnable mais nous sommes des professionnels. Quand on sent que ça va partir en vrille, il faut raison garder. On peut reporter le contrôle au lendemain et il n'y aura aucun report possible. Cela ne change absolument rien mais ça canalise les énergies ultra-négatives. Combien de collègues ont été carbonisés en restant droit dans leurs bottes alors que la situation, avec un brin d'expérience, est visiblement ultra-explosive.

Tous ceux qui me disent : Elyas, tu abuses !, ok ! Maintenant, soyons pragmatiques ! Virer 12 élèves, ça donne quel message aux élèves et à l'administration ? Et que va-t-il se dire en salle des professeurs ?

Il faut savoir reculer pour mieux attaquer. Là, en l'occurrence, le choix a été celui de la Bérézina.

+ 1

Utile précision. Etre dans son droit ne suffit pas. Encore faut-il avoir les moyens d'agir. Il est très clair que les élèves sont dans leur tort, mais manifestement rien de sérieux n'est prévu pour faire appliquer le règlement. L'expérience ici consiste à savoir de quels moyens on dispose avant d'agir et quelles sont les chances de succès. Ne jamais compter sur ses propres forces ou sur son charisme pour faire passer des mesures impopulaires. Si tu n'as pas de soutien institutionnel, il vaut mieux te préserver en effectuant une retraite prudent. A 1 contre 30, on est forcément perdant. C'est se placer soi-même entre le marteau et l'enclume.
La pire démission n'est pas celle du professeur qui cède à la demande de report, mais celle de l'administration qui l'a privé de ses moyens d'action. Comme il a été dit par d'autres, il faut s'opposer de toutes ses forces aux mesures qui détruisent l'autorité du professeur et l'efficacité des retenues. Il faut surtout s'y opposer avant d'en avoir besoin.

Pour la collègue qui se trouve dans cette situation, d'abord tout mon soutien. Je sais à quel point c'est dur et injuste.
Ensuite, je dirai que la priorité, c'est de calmer le jeu et de faire préciser les règles au cas où la situation se représenterait. Demande au CPE ou au CDE quelle doit être ta ligne de conduite. Mettez-vous d'accord sur les règles pour ce genre de demande. Dis-leur franchement que tu as besoin de connaître la ligne officielle de l'établissement pour pouvoir agir. Si possible, j'essaierais d'obtenir qu'ils viennent personnellement rappeler un principe simple: ces demandes doivent être faite à l'avance, par politesse et pour permettre au professeur de se retourner. Ensuite, je pense qu'il convient d'imposer une punition modérée, mais officielle et confirmée par la hiérarchie, par exemple un petit travail à faire à la maison, une lettre d'excuses, un truc qui prenne 5 minutes. Il faut quand même marquer le coup, mais pas se montrer d'une rigueur excessive. Bref les punir en leur laissant comprendre qu'ils s'en tirent bien (et que ce soit vrai). Enfin, on annule le premier devoir, qui ne s'est pas déroulé dans des conditions satisfaisantes et on fixe une date devant témoin pour un second devoir.
Il sera peut-être difficile de demander l'intervention du CPE, mais je crois que tu n'arriveras à rien si les élèves sentent que tu es seule sur la coup. A mon avis, il ne pourra pas te refuser cette intervention, si tu es prête à transiger. Ferme mais raisonnable.


_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
roxanne
roxanne
Prophète

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par roxanne le Dim 25 Fév 2018 - 9:39
Je n'ai pas tout lu mais il y a aussi la vieille tactique de diviser pour mieux régner. Bon, ok, vous avez 3 évaluations aujourd'hui, vous ne m'en avez pas parlé avant alors que si je l'avais su, j'en aurais tenu compte, mais je veux bien reporter exceptionnellement le devoir (tu rappelles tout ça en insistant, ce n'est pas eux qui prennent le pouvoir, c'est toi qui leur accordes une grâce), par contre, là, tout de suite, on va faire cours donc la semaine prochaine, devoir avec évidemment le cours d'aujourd'hui en plus à réviser, forcément. Le tout très calment. Ceux qui ont bossé vont râler, tu mets aux votes, très vite et tu te tiens à la décision : soit l'évaluation prévue (et attention, là on perd du temps) soit la semaine suivante avec un cours en plus. Quoiqu'il en soit, tu gardes la main, mais tu leur laisses un "choix". Bon, ça marche avec des classes à peu près normales.
avatar
archeboc
Sage

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par archeboc le Dim 25 Fév 2018 - 10:13
@lamorduedhistoire25 a écrit:Et quelle image donner à l'administration quand on vire 12 élèves ??? Ce n'est pas moi qui suis en tort, ce sont eux qui au passage passent pour des glandeurs de première et ce sont eux qui se sont fait enguirlander, pas moi... Et si je devais le refaire, je n'hésiterais pas une seule seconde... Et si vous comptez vous laisser pourrir le cours, libre à vous... Par ailleurs pour reporter l'interro faut avoir des cours de prêts et ce n'était pas mon cas car oui je démarre et je prépare tout au fur et à mesure et avec 15 jours d'avance, ils s'organisent et s'adaptent. Quand le bac arrivera, ils diront quoi, bah excusez moi mais j'ai pas envie aujourd'hui alors est ce que l'on peut reporter l'épreuve ??? Ils s'adaptent aussi et personne me moufte, cherchez l'erreur... que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 1665347707

Bravo pour ce paragraphe, bravo cette détermination qui en remontre aux vieux briscards !

A ceux qui conseillaient le report du contrôle, je demande en particulier ce qu'ils conseilleraient de faire à la place du contrôle reporté. Je vois là une indifférence aux conditions réelles du métier que l'on trouve d'habitude plutôt du côté de la haute hiérarchie.



@egomet a écrit:L'expérience ici consiste à savoir de quels moyens on dispose avant d'agir et quelles sont les chances de succès. Ne jamais compter sur ses propres forces ou sur son charisme pour faire passer des mesures impopulaires. Si tu n'as pas de soutien institutionnel, il vaut mieux te préserver en effectuant une retraite prudent. A 1 contre 30, on est forcément perdant. C'est se placer soi-même entre le marteau et l'enclume.
La pire démission n'est pas celle du professeur qui cède à la demande de report, mais celle de l'administration qui l'a privé de ses moyens d'action.

La collègue a déjà répondu :

L'administration en ce qui me concerne me suit car je suis d'une certaine manière en position de force étant donné que l'académie est en plus déficitaire en professeur de lettres.
avatar
Cath
Bon génie

que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ? - Page 3 Empty Re: que faire lorsque les élèves sabotent délibérément une interrogation écrite ?

par Cath le Dim 25 Fév 2018 - 10:23
@lamorduedhistoire25, je comprends parfaitement ta position.
Ton post montre que tu as déjà compris la nécessité de s'adapter aux différentes classes.

Un autre élément dont il faut tenir compte : à leurs yeux, tu es la "remplaçante", celle qui peut-être ne fera pas long feu - grâce à leurs bons soins notamment - et ils en profitent.
Mais si tu es renommée dans le même établissement l'année prochaine, crois-moi, tu auras beaucoup moins de problèmes.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum