Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: L'enseignement en Suisse, un exemple concret

par Sibylle le Mer 28 Fév 2018 - 20:11
@Sibylle a écrit:Merci des infos !
Je suis allée sur le site indiqué voir si je trouvais les sujets d'autres matières. J'ai pour l'instant regardé français et allemand et c'est fort impressionnant.
Français : dissertation en quatre heures sur quatre citations au choix
Allemand : pour le sujet que j'ai regardé pour l'instant,  il y a trois heures pour un long thème, long texte à comprendre avec  trois questions de compréhension auxquelles il faut répondre en 80 mots chacune + rédaction de 200 mots avec au choix deux citations ou un sujet de réflexion sur les réseaux sociaux. Chacune des trois parties compte autant.

On trouve là les sujets sur plusieurs années par matière :
https://www.lycee.ch/examens.php

En regardant la page que j'indique, il n'y a pas que le mot "maturité" qui vient des Suisses pour le projet de réforme du bac.
D'après ce que je comprends, il y a très peu de troncs communs : français, maths avec 3 sujets différents (ceux qui ont des OS non scientifiques, ceux qui ont OS biologie-chimie et ceux qui ont OS physique et donc application des mathématiques, qui est le sujet qui a déjà été mis en valeur plus haut) et langues vivantes). Puis des options spécifiques (OS) et complémentaires (OC).

Voici le sujet de maths pour ceux qui ont des OS non scientifiques donc les maths pour les faibles : https://www.lycee.ch/examens/2017/Matu_MAT_2017.pdf
Zryblowskowsky
Niveau 3

Re: L'enseignement en Suisse, un exemple concret

par Zryblowskowsky le Mer 28 Fév 2018 - 20:15
Les "maths pour faibles" sont déjà trop difficiles pour beaucoup d'élèves de TS en France...
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: L'enseignement en Suisse, un exemple concret

par Une passante le Mer 28 Fév 2018 - 21:30
Heu... si je lis bien la grille horaire, il y a en tout 13 heures de français sur les trois années de lycée ??? 5 heures de plus que nos lycéens, j'ai dû me tromper...
avatar
eponine21
Niveau 6

Re: L'enseignement en Suisse, un exemple concret

par eponine21 le Mer 28 Fév 2018 - 22:10
Non je ne crois pas que tu te sois trompée. Ils ont en tout 13 heures de français au lycée sur les trois ans de formation. C'est normal, ils ont 35 heures de cours par semaine environ...

J'ai regardé les sujets de latin et ai été abasourdie quand j'ai découvert une version avec dictionnaire !!!

Sans préparation, je serais incapable de faire les sujets de théâtre ; je suis loin d'avoir la culture suffisante...

Bref, cela m'a laissée songeuse sur le niveau des lycéens que j'ai en face de moi au quotidien .
Cath
Bon génie

Re: L'enseignement en Suisse, un exemple concret

par Cath le Mer 28 Fév 2018 - 22:17
Sans vouloir être indiscrète stench... tu comptes demissionner alors ?
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: L'enseignement en Suisse, un exemple concret

par Sibylle le Mer 28 Fév 2018 - 22:27
@eponine21 a écrit:Non je ne crois pas que tu te sois trompée. Ils ont en tout 13 heures de français au lycée sur les trois ans de formation. C'est normal, ils ont 35 heures de cours par semaine environ...

J'ai regardé les sujets de latin et ai été abasourdie quand j'ai découvert une version avec dictionnaire !!!

Sans préparation, je serais incapable de faire les sujets de théâtre ; je suis loin d'avoir la culture suffisante...

Bref, cela m'a laissée songeuse  sur le niveau des lycéens que j'ai en face de moi au quotidien .

J'ai aussi ouvert ce sujet et je me suis fait exactement la même réflexion... C'est d'un haut niveau !


Sinon, pour ta dernière phrase, les êtres humains ne deviennent pas plus idiots au fur et à mesure. Si on est exigeant, on doit forcément pouvoir arriver à un niveau élevé chez les élèves. Cela me fait rager de me dire que mes élèves ne peuvent pas arriver au niveau que j'avais, moi, alors qu'ils ne sont pas plus idiots que moi. Le souci, c'est que si on veut arriver en France à un pareil niveau pour des sujets, cela prendra des années, des années, des années et des années avant de pouvoir peu à peu élever le niveau au fur et à mesure des différentes sessions.
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: L'enseignement en Suisse, un exemple concret

par Poupoutch le Mer 28 Fév 2018 - 22:45
@Sibylle a écrit:
@eponine21 a écrit:Non je ne crois pas que tu te sois trompée. Ils ont en tout 13 heures de français au lycée sur les trois ans de formation. C'est normal, ils ont 35 heures de cours par semaine environ...

J'ai regardé les sujets de latin et ai été abasourdie quand j'ai découvert une version avec dictionnaire !!!

Sans préparation, je serais incapable de faire les sujets de théâtre ; je suis loin d'avoir la culture suffisante...

Bref, cela m'a laissée songeuse  sur le niveau des lycéens que j'ai en face de moi au quotidien .

J'ai aussi ouvert ce sujet et je me suis fait exactement la même réflexion... C'est d'un haut niveau !


Sinon, pour ta dernière phrase, les êtres humains ne deviennent pas plus idiots au fur et à mesure.  Si on est exigeant, on doit forcément pouvoir arriver à un niveau élevé chez les élèves. Cela me fait rager de me dire que mes élèves ne peuvent pas arriver au niveau que j'avais, moi, alors qu'ils ne sont pas plus idiots que moi.  Le souci, c'est que si on veut arriver en France à un pareil niveau pour des sujets, cela prendra des années, des années, des années et des années avant de pouvoir peu à peu élever le niveau au fur et à mesure des différentes sessions.
Les sujets de théâtre ne sont pas si difficiles pour des élèves bien formés (du niveau spé théâtre chez nous) qui ont bien bossé. La plupart des théoriciens et praticiens convoqués font vraiment partie de l'arsenal de base. Sachant que, chez nous, les sujets de théâtre sont loin d'être si faciles. Ce que je trouve vraiment bien en revanche par rapport à chez nous, c'est que les sujets sont très ouverts aux auteurs et metteurs en scène contemporains. Après, ça pose quand même la question de l'accès aux spectacles. Moi j'adorerais emmener mes élèves voir un Liddell ou un Castellucci, mais ça ne passe pas dans nos CDN, ce genre de trucs, c'est bien trop cher. Et comme, en France, c'est bien plus dur d'obtenir des captations d'un spectacle que dans beaucoup de théâtres étrangers, la vidéo n'est pas tjs une solution.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Vatrouchka
Niveau 7

Re: L'enseignement en Suisse, un exemple concret

par Vatrouchka le Mer 28 Fév 2018 - 23:04
Pour les sujets de français, à Genève, il y a environ 8-9 ans, les élèves avaient des cours sur des œuvres (4 ou 5, je crois) qu’ils devaient réutiliser dans les dissertations. Ils avaient (ont ?) un apprentissage très progressif de l’exercice, mon amie genevoise m’a parlé de brochure avec des exercices à faire régulièrement.
archeboc
Sage

Re: L'enseignement en Suisse, un exemple concret

par archeboc le Ven 2 Mar 2018 - 9:39

Ils ne sont pas idiots, nos voisins helvétiques, ils savent qui est l'homme malade de l'Europe.

https://www.rts.ch/info/suisse/5252882-la-presse-francaise-ironise-sur-le-dernier-exercice-de-l-armee-suisse.html

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


bani de néoprof - pour me joindre : mon pseudo @free.fr
Contenu sponsorisé

Re: L'enseignement en Suisse, un exemple concret

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum