Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celadon
Celadon
Demi-dieu

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Celadon le Sam 3 Mar 2018 - 0:06
Quelle surprise !
Dans son rapport sur le concours d'entrée 2017, la prestigieuse ENA, école des haut fonctionnaires régulièrement critiquée pour perpétuer une forme de pensée unique, s'inquiète de manière particulièrement appuyée de l'incapacité des aspirants énarques à produire une réflexion originale, voire à penser par eux-même…
avatar
Bouboule
Sage

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Bouboule le Sam 3 Mar 2018 - 0:14
@Celadon a écrit:Quelle surprise !
Dans son rapport sur le concours d'entrée 2017, la prestigieuse ENA, école des haut fonctionnaires régulièrement critiquée pour perpétuer une forme de pensée unique, s'inquiète de manière particulièrement appuyée de l'incapacité des aspirants énarques à produire une réflexion originale, voire à penser par eux-même…

Pourquoi prendraient-ils des risques puisque ne pas en prendre permet de "réussir" le concours ?
Celadon
Celadon
Demi-dieu

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Celadon le Sam 3 Mar 2018 - 0:28
En effet. Et comment peut-on s'étonner d'avoir le personnel politique libéralo n'importe quoi aux manettes ?
Olympias
Olympias
Prophète

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Olympias le Sam 3 Mar 2018 - 2:23
Comme ils sont formatés par Sciences Po, faut-il s'en étonner ...?
Aiôn
Aiôn
Niveau 8

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Aiôn le Sam 3 Mar 2018 - 3:31
Je me demande si ce ne serait pas pire s'ils devenaient "inventifs"... Pour ma part, comme citoyen et contribuable, je suis prêt à consentir une augmentation à tous les énarques s'ils acceptent de ne plus rien faire et simplement laisser la vie couler. C'est la doctrine taoïste sur ce qu'est un bon gouvernant : une place vide et silencieuse. Car c'est le non-agir (無爲) qui mène au cheminement naturel (道). Ce deuxième terme, intraduisible, représente un homme qui marche sur le chemin, mais veut dire aussi dissertation, carrière, gouvernorat et plus profondément "aider la nature à pousser" si l'on se fie aux poèmes de Tchouang-Tseu. Si je faisais le recrutement de l'ENA, je leur demanderais d'écrire une dissertation sur ces caractères chinois pendant 7h... Ça vide l'esprit. Avec un bon corpus de documents cela s'entend. Et je veux bien faire le classement et le rapport de jury. Non, parce qu'il faut les calmer un peu là, ils sont en train de détruire cent ans d'équilibre d'acquis sociaux, qui sont autant de jardins et de liens avec la nature, par pure agitation. J'aurais personnellement quelques reproches à faire aux collègues qui y enseignent... Ils sont fonctionnaires après tout, ils font ce qu'ils jugent le meilleur. C'est clairement pas mon idée de ce que cette école pourrait être avec un peu de classe ; et de sens de la conservation de l’État, ce qui est tout de même sa mission après tout...
Lo
Lo
Bon génie

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Lo le Sam 3 Mar 2018 - 7:44
@Celadon a écrit:Quelle surprise !
Dans son rapport sur le concours d'entrée 2017, la prestigieuse ENA, école des haut fonctionnaires régulièrement critiquée pour perpétuer une forme de pensée unique, s'inquiète de manière particulièrement appuyée de l'incapacité des aspirants énarques à produire une réflexion originale, voire à penser par eux-même…

Celadon, tu pourrais mettre ta source stp? Ça m´intéresse!
Celadon
Celadon
Demi-dieu

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Celadon le Sam 3 Mar 2018 - 8:15
Je suis désolée pour l'oubli Embarassed
https://www.marianne.net/societe/le-jury-de-l-ena-decrit-des-candidats-moutonniers-incapables-de-penser-par-eux-memes
Zagara
Zagara
Guide spirituel

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Zagara le Sam 3 Mar 2018 - 10:20
@Aiôn a écrit:Je me demande si ce ne serait pas pire s'ils devenaient "inventifs"... Pour ma part, comme citoyen et contribuable, je suis prêt à consentir une augmentation à tous les énarques s'ils acceptent de ne plus rien faire et simplement laisser la vie couler. C'est la doctrine taoïste sur ce qu'est un bon gouvernant : une place vide et silencieuse. Car c'est le non-agir (無爲) qui mène au cheminement naturel (道). Ce deuxième terme, intraduisible, représente un homme qui marche sur le chemin, mais veut dire aussi dissertation, carrière, gouvernorat et plus profondément "aider la nature à pousser" si l'on se fie aux poèmes de Tchouang-Tseu. Si je faisais le recrutement de l'ENA, je leur demanderais d'écrire une dissertation sur ces caractères chinois pendant 7h... Ça vide l'esprit. Avec un bon corpus de documents cela s'entend. Et je veux bien faire le classement et le rapport de jury. Non, parce qu'il faut les calmer un peu là, ils sont en train de détruire cent ans d'équilibre d'acquis sociaux, qui sont autant de jardins et de liens avec la nature, par pure agitation. J'aurais personnellement quelques reproches à faire aux collègues qui y enseignent... Ils sont fonctionnaires après tout, ils font ce qu'ils jugent le meilleur. C'est clairement pas mon idée de ce que cette école pourrait être avec un peu de classe ; et de sens de la conservation de l’État, ce qui est tout de même sa mission après tout...
Ça marcherait si on revenait au temps où les énarques n'avaient pas de postes à décision et n'étaient que des gestionnaires, des empiles-documents et des faiseurs de notes de synthèses. C'était leur objet principal au départ : être des gestionnaires qui suivent les ordres des politiques et les informent "objectivement", quelle que soit la couleur de la majorité.

Sauf qu'aujourd'hui :
- la Cour des comptes, qui est en priorité peuplée par des énarques, est contrainte par la Constitution d'émettre des recommandations
- les énarques des ministères doivent proposer des "rationalisations de politiques" notamment dans le cadre des missions interministérielles, mais pas seulement
- il est facile à un énarque de devenir un politique grâce à son carnet d'adresses automatique.

Mais surtout, l'ENA (et science po aussi) enseignent une idéologie en plus d'enseigner des techniques de gestion. Sous couvert d'économie "rationnelle", ils nous pondent à la chaine des néoclassiques complètement hors sol. Ils n'apprennent pas seulement comment fonctionnent les finances publiques, ils apprennent que les ajustements structurels sont la forme "optimale" et "intelligente" de gérer les finances publiques. Hiérarchiser les méthodes de gestion de l'argent commun, en érigeant 1 (qui a failli en plus) en unique méthode "bonne", c'est de la politique et pas de la gestion.

Structurellement, les énarques sont portés à faire des décisions politiques au lieu de se contenter de gérer et ces décisions sont nécessairement des consensus entre énarques. Mettez deux poissons rouges ensemble, ils n'inventeront pas le feu.

EDIT - En y repensant, le jury est franchement un peu hypocrite, parce que je les ai les manuels qu'ils recommandent et ils sont peuplés d'idéologie néoclassique, voir néolibérale. Alors faut pas s'étonner d'avoir des gens qui récitent le Credo quand c'est ce qu'ils croient qu'ils doivent répéter pour réussir, puisque c'est dans le manuel. Les petits futurs énarques sont bac+3 et jouent leur carrière le jour du concours. Évidemment qu'ils vont essayer de rester dans les clous de ce qu'on leur apprend. Et on ne leur apprend pas à penser par eux-mêmes, on leur apprend les lieux communs d'une idéologie zombie qui a totalement failli ces 10 dernières années. Si ils veulent des gens qui pensent par eux-mêmes, faudrait commencer par changer tous leurs manuels.


Dernière édition par Zagara le Sam 3 Mar 2018 - 10:31, édité 2 fois
Lo
Lo
Bon génie

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Lo le Sam 3 Mar 2018 - 10:25
@Celadon a écrit:Je suis désolée pour l'oubli Embarassed
https://www.marianne.net/societe/le-jury-de-l-ena-decrit-des-candidats-moutonniers-incapables-de-penser-par-eux-memes

Merci!
avatar
Cath
Bon génie

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Cath le Sam 3 Mar 2018 - 11:00
"Les petits futurs énarques sont bac+3".

Ça c'est de la théorie. Qui passe - et réussit - ce concours à bac + 3 ?

Les "prép ena", sélectives, se font après un bac + 5.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Zagara le Sam 3 Mar 2018 - 11:03
Peu importe qu'on leur bourre le mou pendant 3 ou 5 ans, ça ne change rien à mon propos. C'est même plus alarmant pour des +5.
avatar
Cath
Bon génie

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Cath le Sam 3 Mar 2018 - 11:04
Mais n'est-ce pas le propre de chaque concours ? CAPES, agreg, ont leurs attendus et chacun s'y conforme de son mieux pour être reçu.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Zagara le Sam 3 Mar 2018 - 11:08
@Cath a écrit:Mais n'est-ce pas le propre de chaque concours ? CAPES, agreg, ont leurs attendus et chacun s'y conforme de son mieux pour être reçu.
Sauf que les attendus de l'agreg ou du capes ne sont pas idéologiques. Ils sont disciplinaires.
Le problème des préparations et des attendus de l'ENA, c'est que c'est 50% de la technique et 50% de l'idéologie à l'état pur. Ce concours a dérivé de son propos initial. Donc, oui, les gens s'y conforment en apparaissant être les plus lisses possible. La conformité est idéologique : il faut apparaître être dans l'esprit majoritaire et parler par mots-clefs. Ceux qui le sont vraiment on un avantage qualitatif sur ceux qui s'efforcent de feindre de l'être. Mécaniquement, on sélectionne des gens qui pensent par idées reçues. Des fast thinkers comme disait Bourdieu.
Je trouve ça incroyablement hypocrite de se plaindre d'avoir des moutons quand tout a été fait pour produire et sélectionner des petits soldats.

Tiens, exercice pratique. Mettons que le sujet d'oral soit quelque chose comme "géopolitique de l'UE et de la Russie". Je peux te pondre en 10 minutes tous les attendus de cette question. Mais combien de candidats auront les cojones de (ou les connaissances pour) équilibrer le sujet en rappelant également la crise humanitaire des années 1990 ; les avancées de l'OTAN en territoires ex-URSS ; les tensions autour de Kaliningrad qui ont été produites par l'extension hâtive de l'UE  ; les pressions des pays de l'est de l'UE pour mener des actions agressives (voir préventives) contre la Russie ; le changement unilatéral de doctrine nucléaire américaine qui va avoir des répercussions immédiates sur les relations UE-Russie... j'en passe.
Je suis prête à parier mes deux mains que 99% des candidats répèteront tranquillement le Credo "agrougrou Russie méchante nous gentils-droits-de-l'homme-victimes-du-loup" et que le 1% sera viré pour non-conformité idéologique.


Dernière édition par Zagara le Sam 3 Mar 2018 - 11:23, édité 2 fois
avatar
Cath
Bon génie

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Cath le Sam 3 Mar 2018 - 11:17
@Zagara a écrit:
@Cath a écrit:Mais n'est-ce pas le propre de chaque concours ? CAPES, agreg, ont leurs attendus et chacun s'y conforme de son mieux pour être reçu.
Sauf que les attendus de l'agreg ou du capes ne sont pas idéologiques. Ils sont disciplinaires.

Vraiment ? D’après ce qu'on entend des épreuves orales, ce n'est pas si sûr.
Mais bon ce n'est pas le sujet.
DesolationRow
DesolationRow
Grand Maître

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par DesolationRow le Sam 3 Mar 2018 - 11:23
Pour avoir fait passer des oraux blancs à des élèves de Sciences Po qui passaient l'ENA quelques semaines plus tard, je peux témoigner que cette histoire de conformité aveugle n'est pas du tout une légende Razz
Aiôn
Aiôn
Niveau 8

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Aiôn le Sam 3 Mar 2018 - 14:49
Je ne suis pas certain que nos points de vue s'opposent Zagara. Déjà, un concours de haut-fonctionnaire qui se prépare avec des manuels moi ça m'inquiète sur son niveau. Mais si l'objectif doit être le gouvernement du peuple par le peuple les énarques doivent n'être que des exécutants vertueux de la volonté générale, par principe, et c'est sur nos épaules que repose le devoir d'éduquer le peuple souverain. Le problème n'est pas tant que les énarques aient du  ENA : le jury décrit des candidats moutonniers 992729132 libéral, anti-écologique et facteur de guerres insensé dans la tête, ce n'est pas si étonnant quand on voit de quel type de profil social il s'agit. Je le situerais plutôt du côté du fait que le même  ENA : le jury décrit des candidats moutonniers 992729132 à bas bruit dans la tête de nos concitoyens, qui eux n'y ont pas intérêt, permette aux énarques de croire possible, et conforme à leur propre intérêt, de détruire l’État et les principes de notre République sociale au profit des pouvoirs de l'argent qui les recrutent régulièrement pour faire leurs basses œuvres. C'est un vrai problème politique, qui revient à chacun et à l'humanité entière si nous voulons empêcher que la cupidité détruise le monde. Ce que je leur reproche précisément à eux, et à ceux qui les forment, c'est de faire un genre de coup d’État technocratique contraire aux intérêts de la population, d'être corrompus par le capital, d'en être conscient, et de ricaner. Je serais favorable à l'idée d'interdire aux énarques d'occuper des postes électifs ou de se reconvertir dans le privé. On leur donne une retraite raisonnable ou des missions d'enseignement s'ils démissionnent.

Rapport de jury a écrit:"La question de l'orthographe a également été abordée. Sans qu’un barème obligatoire de sanction en cas de lacunes soit adopté, les jurys se sont accordés sans difficulté sur une exigence de niveau général, sans verser pour autant dans une sévérité absolue dès lors que les fautes ne nuisaient pas gravement à la compréhension  pale .". "Et la présidente peut témoigner avec force que chacun des membres a approuvé la nécessité et l'utilité de la formation dispensée et adopté la bienveillance comme guide comportemental."
Il y a des jours où l'on croit rêver  ENA : le jury décrit des candidats moutonniers 1665347707 . Pauvres petits candidats tout choupis à qui il ne faut pas trop en demander ENA : le jury décrit des candidats moutonniers 1547453357


Dernière édition par Aiôn le Sam 3 Mar 2018 - 16:57, édité 4 fois
shakespeare28
shakespeare28
Niveau 5

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par shakespeare28 le Sam 3 Mar 2018 - 16:33
@Zagara a écrit:
@Cath a écrit:Mais n'est-ce pas le propre de chaque concours ? CAPES, agreg, ont leurs attendus et chacun s'y conforme de son mieux pour être reçu.
Sauf que les attendus de l'agreg ou du capes ne sont pas idéologiques. Ils sont disciplinaires.
Le problème des préparations et des attendus de l'ENA, c'est que c'est 50% de la technique et 50% de l'idéologie à l'état pur. Ce concours a dérivé de son propos initial. Donc, oui, les gens s'y conforment en apparaissant être les plus lisses possible. La conformité est idéologique : il faut apparaître être dans l'esprit majoritaire et parler par mots-clefs. Ceux qui le sont vraiment on un avantage qualitatif sur ceux qui s'efforcent de feindre de l'être. Mécaniquement, on sélectionne des gens qui pensent par idées reçues. Des fast thinkers comme disait Bourdieu.
Je trouve ça incroyablement hypocrite de se plaindre d'avoir des moutons quand tout a été fait pour produire et sélectionner des petits soldats.

Tiens, exercice pratique. Mettons que le sujet d'oral soit quelque chose comme "géopolitique de l'UE et de la Russie". Je peux te pondre en 10 minutes tous les attendus de cette question. Mais combien de candidats auront les cojones de (ou les connaissances pour) équilibrer le sujet en rappelant également la crise humanitaire des années 1990 ; les avancées de l'OTAN en territoires ex-URSS ; les tensions autour de Kaliningrad qui ont été produites par l'extension hâtive de l'UE  ; les pressions des pays de l'est de l'UE pour mener des actions agressives (voir préventives) contre la Russie ; le changement unilatéral de doctrine nucléaire américaine qui va avoir des répercussions immédiates sur les relations UE-Russie... j'en passe.
Je suis prête à parier mes deux mains que 99% des candidats répèteront tranquillement le Credo "agrougrou Russie méchante nous gentils-droits-de-l'homme-victimes-du-loup" et que le 1% sera viré pour non-conformité idéologique.

Je plussoie: les attendus de l'agrégation ne sont pas idéologiques. Ils sont disciplinaires. Certes on nous demande une certaine conformité mais avec un format d'épreuves et non un système de pensée. Et bien au contraire, nous sommes encouragés à envisager les oeuvres/sujets de civilisation et par là même les sujets de compo, etc, de la façon la plus large possible, en creusant les sujets, les thèmes, en envisageant toutes les perspectives possibles.

_________________
On ne voit qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux.
Aiôn
Aiôn
Niveau 8

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Aiôn le Sam 3 Mar 2018 - 17:22
Pour le sujet : Peut-on faire confiance aux pouvoirs publics ?

Rapport de jury a écrit: Il est surprenant de ne pas trouver de référence au mariage pour tous et aux imposantes manifestations qui ont occupé les rues au moment du vote de la loi. Il s’agit pourtant d’une rupture de confiance spectaculaire entre l’Etat et une partie des citoyens, plus parlante que l’évocation des guerres de Religion au XVIe siècle, trouvée dans plusieurs copies.

Rupture de confiance ? Mettre en œuvre une mesure annoncée dans le programme présidentiel ? Non mais si on ne peut plus faire confiance aux politiques pour ne pas faire ce qu'ils annoncent... Où va le monde ?

Rapport de jury a écrit: Une insuffisante maîtrise de la hiérarchie des normes a pu également parfois être constatée.

Est-ce que c'est de l'humour noir ?
Seifer
Seifer
Érudit

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Seifer le Sam 3 Mar 2018 - 20:44
Pour l'ENA, une réflexion originale c'est de continuer dans cette économie libérale mais en supprimant le statut de salarié. Les CDD et CDI n'existeront plus.

J'ai bon ?

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Celadon le Sam 3 Mar 2018 - 20:45
Proposer de rétablir officiellement l'esclavage me semblerait plus porteur.
Seifer
Seifer
Érudit

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Seifer le Sam 3 Mar 2018 - 21:10
Non, chacun est son propre patron. C'est plus porteur, parlant.

Comme ça on fait croire à cet idiot de peuple qu'il sera libre et émancipé mais il plongera dans encore plus de misère tandis qu'on sera parachuté sur une île fiscalement avantageuse qui perpétuera toujours plus la différence entre les riches et les pauvres.

Et franchement, vu ce qu'ils ont sorti depuis cinquante ans, il ferait quand même mieux de se faire petit, ce jury.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Celadon le Sam 3 Mar 2018 - 21:34
Tant que le bon peuple bavera devant l'Ena et ses productions dirigeantes, ils peuvent officier tranquillement.
avatar
cunégonde
Niveau 10

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par cunégonde le Dim 4 Mar 2018 - 13:16
@Celadon a écrit:Proposer de rétablir officiellement l'esclavage me semblerait plus porteur.

Ça reviendrait plus cher. Les esclaves, il faut les acheter, les loger, les nourrir...
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par JPhMM le Dim 4 Mar 2018 - 13:23
@Celadon a écrit:Tant que le bon peuple bavera devant l'Ena et ses productions dirigeantes
On ne doit pas côtoyer le même peuple. La plupart du peuple que je connais n'en a absolument rien à carrer, de l'Ena. Pas mal ne sait même pas ce que c'est.
Je suis toujours étonné de lire des messages qui donneraient à croire que le prétendu "peuple" (terme à définir quand même, à force de l'utiliser) s'intéresserait à la politique. Pardon mais, c'est oublier tous les gens qui, par écœurement, dégoût, amertume, colère, haine, désespoir, ou autre, ont décidé de ne plus s'intéresser à cela.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Zagara
Zagara
Guide spirituel

ENA : le jury décrit des candidats moutonniers Empty Re: ENA : le jury décrit des candidats moutonniers

par Zagara le Dim 4 Mar 2018 - 14:04
La plupart des gens ne savent ni ce qu'est l'ENA, ni ce qu'est l'agrégation. Ils ont vaguement idée qu'un fonctionnaire, c'est quelqu'un qui bosse 20-30h par semaine après avoir fait un examen, mais voilà tout.

Il n'y a pas besoin d'être dégoûté pour ne pas s'intéresser à la politique : le désintérêt est le rapport ordinaire à la politique en fait. Les gens s'occupent de leur famille, de leurs amis, de leurs dettes et de leur boulot. Une fois tous les 5 ans ils s'intéressent un peu en lisant les programmes et en regardant la télé. Voilà. Ce n'est ni bien ni mal, ça a plus ou moins toujours été comme ça : les militants et gens "éveillés" politiquement sont des minorités agissantes qui orientent la masse des indécis et des gens qui peuvent changer d'avis. En fait, heureusement que la plupart des gens n'ont pas d'idée politique tranchée, parce que sinon l'alternance serait impossible (si la moitié des gens était résolument de droite et l'autre résolument de gauche, on ne pourrait pas changer le résultat de l'élection par le militantisme et le concept même de démocratie représentative serait rendu obsolète. Heureusement que les indécis existent).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum