Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Salsepareille le Mar 6 Mar 2018 - 22:07
Marjolie, c'est rageant parfois de penser que son propre boulot est freiné par un autre boulot estimé mal fait. Mais... ça ne sert à rien de pester, ni de juger (car quand on estime qu'un boulot pourrait être fait plus vite, ou mieux... on juge! Que connais-tu de la vie des autres? Des priorités des autres?).

Je pense toujours qu'au lieu de pester, il vaut mieux agir. Les rapports de stage ont été mal rendus et mélangés? Quelle solution proposes-tu? Pourquoi n'as-tu pas mis en place un système de classement, des étiquettes, ou pourquoi n'as-tu pas pris en charge le rendu des rapports?
Les copies de brevet blanc tardent selon toi à arriver? Pourquoi ne vas-tu pas donner un coup de main aux collègues qui tardent? Pourquoi n'en prends-tu pas plus, si tu n'es pas contente?
Tu as dû annoncer 4 dates différentes à tes élèves pour je ne sais plus quoi... Pourquoi, si l'organisation est si brouillon dans ton collège, n'as-tu pas attendu d'avoir une date définitive, en sachant que de toute façon il y aurait des couacs?

Je te provoque un peu, là... mais n'est-il pas plus simple que tu agisses, toi, plutôt que de critiquer les autres? Tu ne pourras pas changer les autres (d'ailleurs faut-il les changer?). On ne peut compter que sur soi-même pour changer quelque chose qui ne nous plaît pas. Tu peux aussi muter!
avatar
Ragnetrude
Expert

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Ragnetrude le Mar 6 Mar 2018 - 22:08
@Poupoutch a écrit:Alors je viens apporter ma voix dissonante dans ce concert de gens organisés : je suis un véritable poisson rouge, une catastrophe organisationnelle, le genre qui peut oublier ses poly en salle des profs en partant en cours, qui confond les dates de ses sorties, qui est toujours à la bourre... Bref, votre pire cauchemar. La majeure partie du temps, je ne sors pas les élèves sur le temps de cours, heureusement pour mes collègues. Si cela m'arrive, j'essaie de les prévenir à l'avance, mais il est aussi possible que je ne fasse que prévenir à la dernière minute en m'en excusant platement.
Le corollaire de ça, c'est que la désorganisation des autres ne me pose aucun problème ! Je suis éminemment adaptable, c'est mon mode de fonctionnement !
(bref, faites comme moi, soyez des incompétents qui assument, ça repose)

Pareil... La clé usb oubliée sur l'ordi de la salle des profs, c'est toujours la mienne. Sans parler de l'état de mon casier.
Et je rentre toujours mes appréciations au dernier moment (je suis du genre tellement mal organisée que je me retrouve le même weekend avec tous les bulletins à remplir et des paquets de copies à corriger). Je dois vraiment agacer certains collègues mais j'essaie de compenser en étant très serviable ! Smile
celinesud
Fidèle du forum

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par celinesud le Mar 6 Mar 2018 - 22:09
@pogonophile a écrit:Méfie-toi, c'est à force de perfectionnisme et de frustration devant le constat que les choses n'étaient pas faites comme il me semblait normal et évident qu'elles le fussent, que j'ai passé le concours de personnel de direction - tu es sur une très mauvaise pente

Et finalement, les choses sont-elles réellement mieux faites maintenant ? ... j'imagine que cela dépend des points de vue !
celinesud
Fidèle du forum

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par celinesud le Mar 6 Mar 2018 - 22:10
@Ragnetrude a écrit:
@Poupoutch a écrit:Alors je viens apporter ma voix dissonante dans ce concert de gens organisés : je suis un véritable poisson rouge, une catastrophe organisationnelle, le genre qui peut oublier ses poly en salle des profs en partant en cours, qui confond les dates de ses sorties, qui est toujours à la bourre... Bref, votre pire cauchemar. La majeure partie du temps, je ne sors pas les élèves sur le temps de cours, heureusement pour mes collègues. Si cela m'arrive, j'essaie de les prévenir à l'avance, mais il est aussi possible que je ne fasse que prévenir à la dernière minute en m'en excusant platement.
Le corollaire de ça, c'est que la désorganisation des autres ne me pose aucun problème ! Je suis éminemment adaptable, c'est mon mode de fonctionnement !
(bref, faites comme moi, soyez des incompétents qui assument, ça repose)

Pareil... La clé usb oubliée sur l'ordi de la salle des profs, c'est toujours la mienne. Sans parler de l'état de mon casier.
Et je rentre toujours mes appréciations au dernier moment (je suis du genre tellement mal organisée que je me retrouve le même weekend avec tous les bulletins à remplir et des paquets de copies à corriger). Je dois vraiment agacer certains collègues mais j'essaie de compenser en étant très serviable ! Smile

ben voilà aussi, si tu rends service au lieu de faire ton propre job, où va-t-on ...
avatar
pogonophile
Niveau 9

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par pogonophile le Mar 6 Mar 2018 - 22:16
@celinesud a écrit:
Et finalement, les choses sont-elles réellement mieux faites maintenant ? ... j'imagine que cela dépend des points de vue !

Forcément il me plaît de croire qu'elles sont formidablement bien faites... surtout quand celles que je regarde sont celles qui me tiennent le plus à coeur, et me sont le plus faciles (la paille la poutre) abi

Au fond, c'est un métier qui demande des compétences trop variées pour ne pas avoir d'énormes points faibles - comme celui d'enseignant d'ailleurs. Une fois ceci compris, on est forcément plus indulgent, et on se rend compte qu'on est attendu au tournant.

Je me souviens d'un excellent conseil donné en début de carrière d'adjoint : "de toutes façons, les profs ils attendent d'abord deux choses de toi, que tu cadres à fond les élèves, et que tu fasses des emplois du temps nickel. Une fois que tu auras fait tes preuves à ce niveau là pendant un trimestre, tu pourras commencer à leur demander des trucs."
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Caspar le Mar 6 Mar 2018 - 22:19
@pogonophile a écrit:
@celinesud a écrit:
Et finalement, les choses sont-elles réellement mieux faites maintenant ? ... j'imagine que cela dépend des points de vue !

Forcément il me plaît de croire qu'elles sont formidablement bien faites... surtout quand celles que je regarde sont celles qui me tiennent le plus à coeur, et me sont le plus faciles (la paille la poutre) abi

Au fond, c'est un métier qui demande des compétences trop variées pour ne pas avoir d'énormes points faibles - comme celui d'enseignant d'ailleurs. Une fois ceci compris, on est forcément plus indulgent, et on se rend compte qu'on est attendu au tournant.

Je me souviens d'un excellent conseil donné en début de carrière d'adjoint : "de toutes façons, les profs ils attendent d'abord deux choses de toi, que tu cadres à fond les élèves, et que tu fasses des emplois du temps nickel. Une fois que tu auras fait tes preuves à ce niveau là pendant un trimestre, tu pourras commencer à leur demander des trucs."

Bien vu. aai
avatar
moon
Grand sage

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par moon le Mar 6 Mar 2018 - 22:26
Marjolie lune en fait le truc c'est que tu as vraiment besoin de tout contrôler pour te rassurer dans ton travail, donc de planifier et d'anticiper beaucoup et du coup ça te rend chèvre que ce ne soit pas pareil en face ? Personnellement j'ai tendance à angoisser vite et donc à vouloir tout baliser / anticiper très à l'avance (tout en perdant régulièrement mes clefs en salle des profs, mes paquets de copies, etc....les deux ne sont pas incompatibles). Du coup je tourne vite bourrique si par exemple je demande à un collègue de passer un mot important et qu'il oublie, ou quand effectivement les plannings changent et tombent au dernier moment. Et puis après je me suis rendu compte que je ralais beaucoup quand ça me concernait mais qu'en fait je fais pareil ( typiquement : j'oublie une fois sur deux de distribuer les papiers qu'on me donne, et du coup je fais perdre du temps car je redonne ça à un autre collègue qui oublie peut-être aussi, etc...ou comment retarder l'information). Plutôt que de vouloir que les autres changent il faut peut-être travailler sur ton ressenti et te laisser moins atteindre. Et quand vraiment ça dysfonctionne et que ça impacte vraiment ton organisation personnelle te rappeler qu'à l'impossible nul n'est tenu et que le dire à tes interlocuteurs devraient peut être les faire réfléchir à leur façon de faire la prochaine fois. La dernière fois que ça m'est arrivé c'était un changement d'heure de conseil vraiment à l'arrache ( genre la veille), ayant eu le malheur de me reproduire deux fois et après avoir eu confirmation que tous mes plans gardes n'étaient pas disponibles j'ai expliqué à mon chef que je viendrai avec celui de mes deux marmots que je n'avais pas réussi à caser. J'ai été dispensée de conseil pour la peine et je n'en ai pas eu du tout mauvaise conscience : j'ai fait ce que j'ai pu dans la limite de mes moyens, ça ne convenait pas, tant pis pour eux. Si à un moment donné ça dysfonctionne vraiment dans ton administration et que tu passes ton temps à faire des rectifications de rectifications de rectifications, ben au lieu de te les coltiner tu envoies directement les élèves là nas. Idem avec les papiers urgents à distribuer pour le jour même. Quand on me les donne je fais tout pour y penser mais si je zappe tant pis ce n'est plus mon problème il fallait anticiper davantage, je n'en suis pas responsable.

Pour l'exemple que tu donnes des dossiers, le coup du barème ça te paraît évident mais sans doute pas à la secrétaire si c'est elle qui a réceptionné les dossiers, surtout si on ne lui a pas dit, surtout que ce n'est pas son travail. Le mieux aurait été de donner du temps en plus, même au dernier moment, pour que les profs assurent eux mêmes la réception.
Bref essaie de lâcher prise, et quand vraiment tu estimes que c'est trop à l'arrache, abusif, etc, dire "désolée ça ne va pas être possible pour moi".

_________________
"Celui qui marche en dehors du rythme entend simplement un autre rythme." Vol au-dessus d'un nid de coucou. Ken Kesey.
celinesud
Fidèle du forum

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par celinesud le Mar 6 Mar 2018 - 22:26
Ce n'est pas faux.

J'ai rarement croisé des chefs d'établissement qui soient capables de comprendre qu'un bon edt, c'est pas juste pour se la couler douce. Pour moi, c'est ce qui me permet d'avoir l'esprit tranquille. Je suis une grande stressée, j'ai déjà eu des pépins de santé et ce qui m'importe le plus, c'est d'être auprès de mes enfants. Donc, quand je sais que je vais pouvoir les récupérer juste après l'école, j'ai l'esprit tranquille et je fais du bon boulot. Quand au contraire je galère toute l'année à cause de ça, je suis épuisée et fais mal mon travail. Il est évidemment impossible d'expliquer à ça à son supérieur. Mais, je suis aussi capable de comprendre que parfois ce n'est pas possible.
Un bon chef est pour moi celui qui a ce côté humain capable de comprendre ça ... et en général ceux-là font à mes yeux, du bon boulot ...

Je n'envie pas du tout ton travail ...
pseudo-intello
Niveau 10

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par pseudo-intello le Mar 6 Mar 2018 - 22:31
Le problème, c'est la multiplication de tâches inutiles et de tâches qui ne devraient pas nous incomber. Des tâches qu'on / que certains d'entre nous endossent soit par excès de zèle, soit parce que des directives diverses et variées se surajoutent d'année en année.

La collègue parle d'un brevet blanc en janvier.
J'en conclus qu'il ya a deux brevets blancs par an dans son bahut. Pour quel bénéfice, honnêtement ?
Les rapports de stage : point chez nous, et encore moins de soutenance. Ni de visite, d'ailleurs. Auparavant, seuls les DP
partaient en stage (et, OK, eux avaient a priori un rapport à faire, mais de ce fait à remettre à un collègue qui assurait la DP3 était donc payé pour). Maintenant, environ la moitié de nos élèves partent en stage, et ça s'arrête là. Il n'y a même pas de visite de profs (ce n'est pas notre boulot, et comme sule la moitié des élèves partent, on a cours à nos heures habituelles).

Le problème de corriger un brevet blanc alors que des élèves sont en sortie : ben ça changera pas leur vie (et c'est à eux de rattraper).

Le problème de l'administration / direction qui donne des contre-ordres et reporte les dates : certes, mais la direction organise aussi, par exemple, des ESS et autres réunions à caler en fonction des disponibilités de la psy, de l'orthophoniste et consorts, et a pas mal de contre-temps. Et ils ont aussi de plus en plus de machins à organiser, vu qu'on demande à l'école d'assurer l'ASSR (sécurité routière ?), le PSC1 (secourisme), divers PPRE, et des tas d'autres bazars à sigle dont l'EN a le secret. Sna compter l'intervention du brigadier, et parfois des trucs plus ou moins chelous (une année, mes 6e ont eu droit à une intervention sur "comment se comporter sur le quai d'une gare" Rolling Eyes ). Et c'est pas fini : Jupiter veut nous coller son service civique.
A ne pas oublier non lus : depuis 5 ans, le brevet, ce n'est plus 3 1/2 d'épreuves, mais aussi un oral (avec en géréral oral blanc, siouplait) à organiser, le A2 à valider, les grilles de compétences à faire remonter...

Le problème d'essayer d'être deux fois plus organisée et en mesure d'offrir un cadre clair et net parce que les élèves sont en ZEP : certes, mais leur défaut de cadre éducatif (pour ceux qui en ont) relève de la famille, et on n'est ni éducs ni mère Thérésa.

Si les profs enseignaient, point barre, et la direction gérait le collège en n'ayant à l'agenda que ce qui est important (discipline, familles, suivi des élèves à profil particulier, organisation des conseils et de tout ce qui est utile pour de vrai), ça tournerait mieux.
Anywhere
Niveau 3

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Anywhere le Mar 6 Mar 2018 - 22:31
Amusant comme sujet,
Alors, pour ma part, pour essayer de synthétiser, les deux discussions qui s'enchevêtrent. A propos de l'administration  j'ai pas le temps de râler sur l'administration, ni de m'en préoccuper l'esprit (20 heures de cours de français en lycée, une stagiaire, une femme deux enfants, qui est commerciale, donc c'est moi qui emmène, ramène, fais goûter, fais les devoirs et corrige les copies avec max 1 semaine de délai ...)
Ce qui m'amène à la deuxième discussion : il est gonflé ton mari Céline ... des copies de collège, ça me fait bien marrer ...

Ne gaspille pas ton énergie à ruminer l'incompétence (réelle ou supposée) des autres ... ça n'en vaut pas la peine.


Dernière édition par Anywhere le Mar 6 Mar 2018 - 22:39, édité 1 fois
avatar
lene75
Empereur

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par lene75 le Mar 6 Mar 2018 - 22:33
C'est vrai que c'est ça qu'on attend, pogonophile !

Dans la désorganisation, je trouve qu'on peut distinguer deux types de choses : les trucs qui peuvent être agaçants mais ne portent pas vraiment à conséquence et les négligences qui compliquent la vie des autres. Si les élèves n'ont pas leurs points en moins, ma foi c'est peut-être dommage mais ce n'est pas la fin du monde. En revanche des réunions systématiquement annoncées à la dernière minute ou des plannings modifiés à la dernière minute, pour peu qu'on ait une vie perso un peu compliquée, ça peut vite pourrir la vie. Mais là encore, le CDE qui programme sa réunion à la dernière minute, s'il comprend que je ne vienne pas parce que j'ai des impératifs à ce moment-là, même si je suis dégoutée parce que j'aurais voulu assister à cette réunion, je ne vais pas lui en vouloir. Ou si ça me complique la vie mais que la dernière fois il m'a accordé une autorisation d'absence dans rattrapage, ok. En revanche s'il prévient / modifie à la dernière minute ET ne veut rien entendre quand je lui dis que j'ai un rv que je ne peux pas / plus modifier, là je considère que c'est un incompétent doublé d'un gros c*

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Caspar le Mar 6 Mar 2018 - 22:34
@celinesud a écrit:Ce n'est pas faux.

J'ai rarement croisé des chefs d'établissement qui soient capables de comprendre qu'un bon edt, c'est pas juste pour se la couler douce. Pour moi, c'est ce qui me permet d'avoir l'esprit tranquille. Je suis une grande stressée, j'ai déjà eu des pépins de santé et ce qui m'importe le plus, c'est d'être auprès de mes enfants. Donc, quand je sais que je vais pouvoir les récupérer  juste après l'école, j'ai l'esprit tranquille et je fais du bon boulot. Quand au contraire je galère toute l'année à cause de ça, je suis épuisée et fais mal mon travail. Il est évidemment impossible d'expliquer à ça à son supérieur. Mais, je suis aussi capable de comprendre que parfois ce n'est pas possible.
Un bon chef est pour moi celui qui a ce côté humain capable de comprendre ça ... et en général ceux-là font à mes yeux, du bon boulot ...

Je n'envie pas du tout ton travail ...

Ah ? Et pourquoi donc ?
celinesud
Fidèle du forum

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par celinesud le Mar 6 Mar 2018 - 22:36
@Caspar a écrit:
@celinesud a écrit:Ce n'est pas faux.

J'ai rarement croisé des chefs d'établissement qui soient capables de comprendre qu'un bon edt, c'est pas juste pour se la couler douce. Pour moi, c'est ce qui me permet d'avoir l'esprit tranquille. Je suis une grande stressée, j'ai déjà eu des pépins de santé et ce qui m'importe le plus, c'est d'être auprès de mes enfants. Donc, quand je sais que je vais pouvoir les récupérer  juste après l'école, j'ai l'esprit tranquille et je fais du bon boulot. Quand au contraire je galère toute l'année à cause de ça, je suis épuisée et fais mal mon travail. Il est évidemment impossible d'expliquer à ça à son supérieur. Mais, je suis aussi capable de comprendre que parfois ce n'est pas possible.
Un bon chef est pour moi celui qui a ce côté humain capable de comprendre ça ... et en général ceux-là font à mes yeux, du bon boulot ...

Je n'envie pas du tout ton travail ...

Ah ? Et pourquoi donc ?

Parce que c'est assez personnel, en fait.
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Philomène87 le Mar 6 Mar 2018 - 22:41
@pogonophile a écrit:

Je me souviens d'un excellent conseil donné en début de carrière d'adjoint : "de toutes façons, les profs ils attendent d'abord deux choses de toi, que tu cadres à fond les élèves, et que tu fasses des emplois du temps nickel. Une fois que tu auras fait tes preuves à ce niveau là pendant un trimestre, tu pourras commencer à leur demander des trucs."

Les bahuts sont décidément bien différents les uns des autres.
Chez nous, même en rêve on n'oserait leur demander ça...
pseudo-intello
Niveau 10

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par pseudo-intello le Mar 6 Mar 2018 - 22:47
@pogonophile a écrit:Je me souviens d'un excellent conseil donné en début de carrière d'adjoint : "de toutes façons, les profs ils attendent d'abord deux choses de toi, que tu cadres à fond les élèves, et que tu fasses des emplois du temps nickel. Une fois que tu auras fait tes preuves à ce niveau là pendant un trimestre, tu pourras commencer à leur demander des trucs."
Quelle sagesse.
En plus, c'est vrai : une classe qui tourne niveau discipline, c'est dix fois plus utile pour les progrès des élèves qu'un énième devoir commun ou l'organisation d'oraux de stage. Un prof avec un bon emploi du temps aura des ages horaires pas saucissonnées pour préparer ses cours et ses reposer, et n'en sera que plus efficace (et moins mécontent, donc plus motivé).

@moon a écrit: La dernière fois que ça m'est arrivé c'était un changement d'heure de conseil vraiment à l'arrache ( genre la veille), ayant eu le malheur de me reproduire deux fois et après avoir eu confirmation que tous mes plans gardes n'étaient pas disponibles j'ai expliqué à mon chef que je viendrai avec celui de mes deux marmots que je n'avais pas réussi à caser.
Il y a quelques années, j'ai également amené un de mes enfants (15 mois à ce moment-là) à un conseil de classe, pour les mêmes raisons. Il n'a pas moufté pendant la 1ère moitié du conseil, puis j'ai dû le prendre sur les genoux, et il s'est très bien tenu la 2e moitié.

Et une 1/2 journée en cours : j'avais deux heures ce matin-là), c'était la veille des vacances de Noël, j’amenais mes élèves en salle info. La chef était d'accord parce que c'était soit j'amenais mon fils (9 mois à ce moment-là), soit je ne pouvais pas venir. Ma nounou avait un empêchement réel, sérieux  et pas prévisible, comme il peut noue en arriver à tous, CDE inclus.

La 1ère heure de cours, une collègue qui avait un trou a pu me le garder.
La 2e heure de cours, il n'a pas voulu dormir en salle des profs, et les élèves ont été ravis de se relayer à pousser la poussette dans le couloir. Very Happy

(en milieu de journée, mon mari, qui avait fini ses cours, est venu chercher le marmot. l'après-midi, les élèves étaient dégoûtés de ne pas le retrouver).
Malavita
Niveau 6

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Malavita le Mar 6 Mar 2018 - 23:24
Marjorie.june a été sans doute maladroite, mais les problèmes d'organisation à répétition deviennent parfois très problématiques et peuvent aussi flinguer des cours et c'est encore plus problématique quand les élèves, parents d'élèves et intervenants extérieurs se rendent compte du bazar et font des remarques. A titre d'exemples, j'ai eu droit à
- pas de chaises ou de tables en arrivant dans la salle habituelle car il y avait une réunion l'après midi (c'était le matin), donc on s'était servi (3 fois dans l'année...) avec une classe difficile, sinon, cela ne serait pas drôle...
- changement de salle, mais il y avait déjà quelqu'un, 4 fois, en 3 jours... (et je sais pourtant que les délocalisations sont un vrai casse tête, mais là, honnêtement, je l'ai pris pour moi, surtout que ces problèmes étaient récurrents et avaient été signalé en HIS) ;
- obligation de changer les dates de CCF (fixées depuis plusieurs semaines) parce qu'il y a un machin truc pour la communication/image de l'établissement et que non, un examen, ça ne compte pas ;
- annulation d'un séjour au dernier moment alors que tu as bossé comme une dingue car l'intendante, malgré tes multiples rappels, n'a pas versé l'argent à temps...
- copies de bac blanc d'élèves avec aménagement remises à l'administration et perdues, le tout en moins d'une heure ;
- le collègue qui organise des oraux de CCF sur ton cours, qui ne prévient personne, ni l’administration, ni les autres collègues, ni les élèves (enfin si une heure avant...)
Et il y en a encore bien d'autres, impossible à raconter sans reconnaître le lycée...

Le problème ce n'est pas que cela arrive de temps en temps, c'est normal. Le problème, c'est l'accumulation dans un temps court et c'est usant de devoir essayer de compenser/rattraper les erreurs, surtout quand cela a des répercussions sur la gestion de classe et la fatigue nerveuse.

Personnellement, j'ai pris des distances par rapport aux problèmes d'organisation, j'ai arrêté de vouloir récupérer les erreurs des autres. Les boulettes passées et présentes (on a quelques spécimens, notamment notre intendante) sont devenues des blagues en salle des profs, je fais avec et cela me réussit plutôt pas mal, au niveau de ma santé mentale, notamment.

Je pense que Marjorie.june prendra du recul là-dessus (j'étais, comme toi, jusqu'à il y a peu) avec l'expérience et surtout si elle veut se préserver et ne pas finir en burn-out.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par JPhMM le Mar 6 Mar 2018 - 23:49
@celinesud a écrit:
@Miew a écrit:Des problèmes d'organisation, on en a partout... dans le collège où je bosse, y'a pas mal d'exemples, rien qu'avec la secrétaire...
J'ai tendance à corriger vite mais il se trouve que je n'ai pas encore d'enfants, pas d'activités sportives ou autres en dehors du boulot, mon mari est absent en semaine... Bref, j'ai du temps libre, et je ne me permettrai pas de juger les collègues qui mettent plus de temps car je ne connais pas leur vie... et, à ce que je sache, il n'y a pas de loi obligeant un prof à corriger ses copies rapidement. Liberté pédagogique !

C'est exactement ce que j'ai pensé à la lecture de ce fil.

Chacun fait comme il peut. Effectivement, quand j'étais célibataire sans enfant, je corrigeai vite et faisais plein de trucs pour le boulot que je ne fais plus.

Mon conjoint a tendance aussi à beaucoup critiquer ce qui se passe dans son collège (nous sommes profs tous les deux, lui en collège, moi en lycée).
Juste un exemple :
Nous avons deux enfants. Quand lui rentre du boulot, il bosse (copies, cahier de texte, cours, ...). Quand moi je rentre du boulot, je m'occupe des devoirs des enfants, du repas, des douches, de la maison, ... Et je devrais en plus me mettre à corriger des copies quand tout le monde est au lit et j'ai fait en une journée ma journée de prof, de maman ... J'ai fait ça un temps ; faire mon boulot de maman, puis me remettre à mon boulot de prof. Et puis j'ai réalisé que c'était n'importe quoi. Donc, je corrige mes copies quand je peux. Si les autres me prennent pour une feignasse, c'est leur problème. Ils ne connaissent pas ma vie.
La plupart du temps, je rends les copies dans un temps correct, mais si je ne peux pas, c'est que je ne peux pas !

Donc voilà, au sein même de mon couple, on a les deux côtés !
Mon conjoint qui se vante d'arriver à tout faire avant tout le monde et moi qui galère et qui en plus risque de voir sa réputation en prendre un coup ...
Je suis étonné de ne pas avoir lu "Et puis j'ai réalisé que c'était n'importe quoi. Donc j'ai envoyé les cahiers des petits dans la gueule de mon conjoint en lui hurlant "Maintenant tu vas te sortir les doigts et prendre part à égalité" et depuis j'ai un peu plus de temps pour moi".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
celinesud
Fidèle du forum

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par celinesud le Mar 6 Mar 2018 - 23:52
Il y a eu un peu de ça aussi ... en plus soft !
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par JPhMM le Mar 6 Mar 2018 - 23:57
Ahhhhh...

Oui pardon, c'était un tantinet emphatique. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
BritLéty
Habitué du forum

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par BritLéty le Mer 7 Mar 2018 - 0:34
En ce qui concerne les aberrations quotidiennes, les problèmes de désorganisations et compagnie, il y a une bonne solution: s'en foutre et rire un bon coup.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Pseudo le Mer 7 Mar 2018 - 8:35
@BritLéty a écrit:En ce qui concerne les aberrations quotidiennes, les problèmes de désorganisations et compagnie, il y a une bonne solution: s'en foutre et rire un bon coup.

Le problème c'est qu'alors on ne peut plus se sentir supérieur aux autres en les jugeant durement, ni leur rejeter dessus notre propre honte, ni cacher notre angoisse et notre désir de contrôle derrière l'incompétence des autres. C'est fort ennuyeux.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Kilmeny le Mer 7 Mar 2018 - 8:41
@Salsepareille a écrit:Marjolie, c'est rageant parfois de penser que son propre boulot est freiné par un autre boulot estimé mal fait. Mais... ça ne sert à rien de pester, ni de juger (car quand on estime qu'un boulot pourrait être fait plus vite, ou mieux... on juge! Que connais-tu de la vie des autres? Des priorités des autres?).

Je pense toujours qu'au lieu de pester, il vaut mieux agir. Les rapports de stage ont été mal rendus et mélangés? Quelle solution proposes-tu? Pourquoi n'as-tu pas mis en place un système de classement, des étiquettes, ou pourquoi n'as-tu pas pris en charge le rendu des rapports?
Les copies de brevet blanc tardent selon toi à arriver? Pourquoi ne vas-tu pas donner un coup de main aux collègues qui tardent? Pourquoi n'en prends-tu pas plus, si tu n'es pas contente?
Tu as dû annoncer 4 dates différentes à tes élèves pour je ne sais plus quoi... Pourquoi, si l'organisation est si brouillon dans ton collège, n'as-tu pas attendu d'avoir une date définitive, en sachant que de toute façon il y aurait des couacs?

Je te provoque un peu, là... mais n'est-il pas plus simple que tu agisses, toi, plutôt que de critiquer les autres? Tu ne pourras pas changer les autres (d'ailleurs faut-il les changer?). On ne peut compter que sur soi-même pour changer quelque chose qui ne nous plaît pas. Tu peux aussi muter!

Peut-être parce que Marjolie n'a pas à payer pour l'attitude des autres. Agir, ce serait faire le travail à la place des autres ! Ce serait quand même injuste que Marjolie qui fait ce qu'elle doit en temps et en heure doive AUSSI faire ce que les autres n'ont pas fait... !

Je ne comprends pas toutes ces réactions négatives. Marjolie ne critique pas mais fait simplement part de son sentiment d'injustice et de frustration face à des situations qui partent en vrille et se répètent. Chacun peut se tromper sur des dates, rendre des copies en retard parce qu'une raison ponctuelle fait que... Mais quand c'est toujours, tout le temps et que cela se répercute sur le travail des autres à longueur de temps, oui, c'est exaspérant et c'est le sens de l'intervention de Marjolie, à mon avis.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Prezbo
Niveau 9

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Prezbo le Mer 7 Mar 2018 - 8:45
@celinesud a écrit:
C'est exactement ce que j'ai pensé à la lecture de ce fil.

Chacun fait comme il peut. Effectivement, quand j'étais célibataire sans enfant, je corrigeai vite et faisais plein de trucs pour le boulot que je ne fais plus.

Mon conjoint a tendance aussi à beaucoup critiquer ce qui se passe dans son collège (nous sommes profs tous les deux, lui en collège, moi en lycée).
Juste un exemple :
Nous avons deux enfants. Quand lui rentre du boulot, il bosse (copies, cahier de texte, cours, ...). Quand moi je rentre du boulot, je m'occupe des devoirs des enfants, du repas, des douches, de la maison, ... Et je devrais en plus me mettre à corriger des copies quand tout le monde est au lit et j'ai fait en une journée ma journée de prof, de maman ... J'ai fait ça un temps ; faire mon boulot de maman, puis me remettre à mon boulot de prof. Et puis j'ai réalisé que c'était n'importe quoi. Donc, je corrige mes copies quand je peux. Si les autres me prennent pour une feignasse, c'est leur problème. Ils ne connaissent pas ma vie.
La plupart du temps, je rends les copies dans un temps correct, mais si je ne peux pas, c'est que je ne peux pas !

Donc voilà, au sein même de mon couple, on a les deux côtés !
Mon conjoint qui se vante d'arriver à tout faire avant tout le monde et moi qui galère et qui en plus risque de voir sa réputation en prendre un coup ...

Une seule solution : tu engueules ton conjoint un bon coup et tu le mets au boulot.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par Celadon le Mer 7 Mar 2018 - 8:48
D'autant que demain, c'est la journée de la femme. C'est donc tout à fait indiqué pour remettre les pendules à l'heure, celinesud. Courage !
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par JEMS le Mer 7 Mar 2018 - 8:53
Perso, je comble les brèches ouvertes comme je peux... je travaille avec deux autres collègues, impossible pour eux de me suivre. Donc je fais dans mon coin. Je ne sais pas arriver le lundi matin et faire des photocopies aléatoires...
avatar
zeprof
Vénérable

Re: Être un prof rigoureux et avoir l'impression que les autres ne le sont pas du tout

par zeprof le Mer 7 Mar 2018 - 9:23
@celinesud a écrit:Il y a eu un peu de ça aussi ... en plus soft !

ah ben ça fait plaisir à lire !
bravo céline !

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum