Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Maissa
Fidèle du forum

Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Maissa le Ven 16 Mar 2018 - 16:02
Les parents accusent un collègue d'avoir tenu des propos déplacés (mon collègue a dit à l'élève qu'il était impoli).
Avez-vous déjà eu ce type de réaction ?
Les parents veulent rencontrer le principal. J'ai conseillé à mon collègue d'adhérer à l'Autonome, mais cela me semble tout de même excessif.
Qu'en pensez-vous ?

avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Iphigénie le Ven 16 Mar 2018 - 16:06
J'ai vu en conseil des parents reprocher à un collègue une tenue déplacée: grosse émotion, mais information faite, c'est parce que le collègue s'asseyait parfois sur l'angle du bureau pour parler... Rolling Eyes
ça a déclenché un gros éclat de rire...


Dernière édition par Iphigénie le Ven 16 Mar 2018 - 16:07, édité 1 fois
avatar
Danska
Modérateur

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Danska le Ven 16 Mar 2018 - 16:06
Si ton collègue a simplement dit à l'élève qu'il était impoli, en ces termes, je ne vois pas en quoi il s'agirait d'un propos déplacé... Suspect

Propos déplacé, pour moi, c'est une remarque insultante ou blessante (dire par exemple "tes parents auraient dû t'élever autrement" peut être très mal pris par des ados ; une formulation du type "espèce de petit imbécile impoli" aussi, je suppose Razz). Voire, à un niveau plus élevé, une remarque qui outrepasse la loi (propos sexistes, racistes, homophobes, "drague" d'un prof vers un élève, etc.).


Mais j'ai déjà dit à bien des élèves que leur comportement était parfaitement impoli, aucun ne m'a jamais accusée de tenir des propos déplacés !


Dernière édition par Danska le Ven 16 Mar 2018 - 16:25, édité 1 fois
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Poupoutch le Ven 16 Mar 2018 - 16:18
Comme leur nom l'indique, des propos qui n'ont pas leur place dans la situation de communication- en l'occurrence de prof à élève. Dire à un élève qu'il est impoli, quand il l'est, n'est donc pas déplacé.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par pogonophile le Ven 16 Mar 2018 - 17:41
@Danska a écrit:
Mais j'ai déjà dit à bien des élèves que leur comportement était parfaitement impoli, aucun ne m'a jamais accusée de tenir des propos déplacés !

La nuance est là, et elle est de taille, entre "tu es impoli" et "ton comportement est impoli", entre le qualificatif sur la personne, et celui sur les actes.

C'est certes pousser un peu loin, mais si on considère que la politesse est une notion qui s'apprend à la maison, dire "tu es impoli" implique de dire "tes parents n'ont pas fait leur boulot." Au contraire, dire "ton comportement est impoli" implique "tu ne montres pas ce qu'on t'a enseigné."
Et il faut garder à l'esprit le fait que ce qui est approprié dans sa bouche ne l'est pas nécessairement dans l'oreille dans l'interlocuteur. A titre d'exemple, dire "arrêtez de vous comporter comme des sauvages" à des élèves racisés peut être très maladroit, même si on désignait sans penser à mal un comportement à recadrer : on se rappelle de Chevènement, aussitôt taxé de racisme avec ses "sauvageons", parce que le terme renvoyait à une image odieuse.

Même si l'élève et ses parents montent ici sur leurs grands chevaux à propos de pas grand chose, il ne suffit pas d'avoir raison, il faut le leur faire comprendre. Appuyer sur "vous avez enseigné la politesse à votre enfant mais il ne la pratique pas et c'est un problème" peut suffire à désamorcer.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Danska le Ven 16 Mar 2018 - 17:46
Le problème aussi, c'est qu'entre ce qui est dit et ce qui est compris, il y généralement une marge, pour ne pas dire un gouffre... Entre l'élève qui n'a écouté que d'une oreille ou n'a saisi que le dernier mot parce qu'il discutait, celui qui, en toute bonne foi, n'a pas compris ce qu'on lui disait, celui qui, en toute mauvaise foi, n'a retenu que ce qui l'arrange, celui qui s'est senti visé par un mot qu'il ne connaissait pas, etc. (mention spéciale à celui qui s'est cru insulté quand j'ai parlé de "pierre angulaire" dans un cours, parce que son prénom était Pierre... Rolling Eyes).

Bref, je suis on ne peut plus d'accord sur la nuance entre "tu es impoli" et "ton comportement est impoli", mais la plupart des élèves (et sans doute des parents) ne la font pas, justement, cette nuance.
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par pogonophile le Ven 16 Mar 2018 - 17:49
Ils la font d'autant moins que ça les arrange de ne pas la faire ! Mais c'est une base solide pour asseoir son rôle d'éducateur.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par JPhMM le Ven 16 Mar 2018 - 17:49
@Maissa a écrit:Les parents accusent un collègue d'avoir tenu des propos déplacés (mon collègue a dit à l'élève qu'il était impoli).
Dire d'un élève impoli qu'il est impoli ne saurait être déplacé.
En revanche, il est déplacé de dire d'un enseignant qu'il a tenu des propos déplacés lorsqu'il a affirmé qu'un élève impoli était impoli.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Maissa
Fidèle du forum

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Maissa le Ven 16 Mar 2018 - 18:45
@JPhMM a écrit:
@Maissa a écrit:Les parents accusent un collègue d'avoir tenu des propos déplacés (mon collègue a dit à l'élève qu'il était impoli).
Dire d'un élève impoli qu'il est impoli ne saurait être déplacé.
En revanche, il est déplacé de dire d'un enseignant qu'il a tenu des propos déplacés lorsqu'il a affirmé qu'un élève impoli était impoli.

Oui, le collègue m'a dit qu'il avait été tenté d'écrire cela dans le carnet, mais qu'il a préféré attendre le rendez-vous pour vérifier. C'est, en effet, l'élève qui lui a dit que le propos déplacé était : "Tu es impoli" (l'élève ayant été pénible et ayant refusé de s'excuser).
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Paul Dedalus le Ven 16 Mar 2018 - 19:13
Superbe question philosophique et qui mériterait d'être traitée comme telle.

La question déplacée c'est d'abord au sens litteral celle qui decentre de son lieu celui à qui elle est adressée.
Par cet arrachement, il y a donc potentiellement inconfort voire violence.

Je développerai plus tard. Smile

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Caspar le Ven 16 Mar 2018 - 19:17
@Maissa a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Maissa a écrit:Les parents accusent un collègue d'avoir tenu des propos déplacés (mon collègue a dit à l'élève qu'il était impoli).
Dire d'un élève impoli qu'il est impoli ne saurait être déplacé.
En revanche, il est déplacé de dire d'un enseignant qu'il a tenu des propos déplacés lorsqu'il a affirmé qu'un élève impoli était impoli.

Oui, le collègue m'a dit qu'il avait été tenté d'écrire cela dans le carnet, mais qu'il a préféré attendre le rendez-vous pour vérifier. C'est, en effet, l'élève qui lui a dit que le propos déplacé était : "Tu es impoli" (l'élève ayant été pénible et ayant refusé de s'excuser).


Pff...ce métier devient décidément de plus en plus difficile. Nos moindres paroles, nos moindres actes peuvent être contestés et donner lieu à diverses plaintes et récriminations.
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Philomène87 le Ven 16 Mar 2018 - 19:22
"Oui, votre enfant est mal élevé. Je le dis et l'assume.
La preuve, c'est que vous le défendez alors qu'il a été impoli envers un adulte.
Comment voulez-vous qu'il devienne sociable ? Il ne va pas s'éduquer tout seul."

Ok, je ne dirais pas ça, mais c'est tentant parfois.
avatar
Poupoutch
Érudit

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Poupoutch le Ven 16 Mar 2018 - 19:28
Pour moi, "tu es impoli" ne signifie pas nécessairement "tes parents t'ont mal élevés" ni d'ailleurs que l'élève est malpoli en toutes circonstances, mais qu'il l'est au moment où je parle et que je le constate.
Ce n'est pas "tu es mal élevé", que je trouve, par contre, déplacé car il n'incrimine pas tant l'enfant que les parents.
En l'occurrence, je trouve gonflé de la part des parents de faire un tel foin. En tous cas, je ne vois rien à reprocher au collègue.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Philomène87 le Ven 16 Mar 2018 - 19:32
@Poupoutch a écrit:Pour moi, "tu es impoli" ne signifie pas nécessairement "tes parents t'ont mal élevés" ni d'ailleurs que l'élève est malpoli en toutes circonstances, mais qu'il l'est au moment où je parle et que je le constate.
Ce n'est pas "tu es mal élevé", que je trouve, par contre, déplacé car il n'incrimine pas tant l'enfant que les parents.
En l'occurrence, je trouve gonflé de la part des parents de faire un tel foin. En tous cas, je ne vois rien à reprocher au collègue.

Il y en a qui passent leur vie à emmerder les autres. Les profs ne sont pas les seules victimes de leur mal-être.
On en a une paire comme ça chez nous, qui enquiquinent les profs pour un oui pour un non, on dirait que c'est leur seule passion tellement c'est, parfois, insensé.
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par liliepingouin le Ven 16 Mar 2018 - 19:37
@Philomène87 a écrit:"Oui, votre enfant est mal élevé. Je le dis et l'assume.
La preuve, c'est que vous le défendez alors qu'il a été impoli envers un adulte.
Comment voulez-vous qu'il devienne sociable ? Il ne va pas s'éduquer tout seul."

Ok, je ne dirais pas ça, mais c'est tentant parfois.

J'ai pensé peu ou prou la même chose

Au bout d'un moment, s'il faut surveiller la moindre de nos paroles au point de ne plus pouvoir dire à un élève qu'il est impoli alors qu'il l'est, il va falloir envisager de faire cours sans parler.
Mais il y aura encore des familles râleuses qui demanderont des rendez-vous parce que nous aurons "mal regardé" leur fils / fille.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Rabelais le Ven 16 Mar 2018 - 19:43
Nan, mais stop immédiatement, là !
J'espère bien que le CDE va vite recadrer les parents !!
Dire "tu es impoli" ou " ton comportement est impoli", peu importe, c'est chercher la petite bête.
Il est impoli, point.
Que ce soit la faute des parents ou celle de l'élève , peu importe .
C'est incroyable, ça, on ne peut plus rien leur dire.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Lefteris le Ven 16 Mar 2018 - 19:47
Mes élèves, dont pas mal ont une cervelle de moineau, le vocabulaire qui va avec,  aiment quand même ergoter sur le terme "mal élevé". Alors je leur dis qu'ils sont sans doute bien élevés,mais qu'au collège ils sont impolis. Je l'écris d'ailleurs sur les carnets et les rapports.  
Comme ils s'intéressent à tout ce qui n'est pas dans le cours, et notamment à ce qui touche leurs camarades, qu'ils sont capables de digresser à l'infini sur une absence, sur ce qu'a dit machinchose, le pourquoi etc. je les appelle les "concierges". Certains essayent encore d'ergoter, mais je leur explique 1° que c'est une métaphore convenue pour les  indiscrets 2° que s'ils ne veulent plus l'entendre, il suffit d'arrêter, c'est très simple. Il faut qu'ils arrêtent de penser qu'ils ont tous les droits et qu'on ne peut rien leur dire. Il faut qu'ils sachent que dans la vie, on ne leur doit rien, que personne n'est obligé de supporter leur comportement odieux. C'est ça aussi l'éducation.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet
avatar
ore
Habitué du forum

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par ore le Ven 16 Mar 2018 - 19:50
@Caspar a écrit:
@Maissa a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Maissa a écrit:Les parents accusent un collègue d'avoir tenu des propos déplacés (mon collègue a dit à l'élève qu'il était impoli).
Dire d'un élève impoli qu'il est impoli ne saurait être déplacé.
En revanche, il est déplacé de dire d'un enseignant qu'il a tenu des propos déplacés lorsqu'il a affirmé qu'un élève impoli était impoli.

Oui, le collègue m'a dit qu'il avait été tenté d'écrire cela dans le carnet, mais qu'il a préféré attendre le rendez-vous pour vérifier. C'est, en effet, l'élève qui lui a dit que le propos déplacé était : "Tu es impoli" (l'élève ayant été pénible et ayant refusé de s'excuser).


Pff...ce métier devient décidément de plus en plus difficile. Nos moindres paroles, nos moindres actes peuvent être contestés et donner lieu à diverses plaintes et récriminations.

Oui, nous devons peser chaque mot au risque que l'affaire soit montée en épingle.
Ça nous arrive chaque semaine en ce moment, ces malentendus fâcheux qui font de nous des sadiques...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par JPhMM le Ven 16 Mar 2018 - 19:59
@Rabelais a écrit:Nan, mais stop immédiatement, là !
J'espère bien que le CDE va vite recadrer  les parents !!
Dire "tu es impoli" ou " ton comportement est impoli", peu importe, c'est chercher la petite bête.
Il est impoli, point.
Que ce soit la faute des parents ou celle de l'élève , peu importe .
C'est incroyable, ça, on ne peut plus rien leur dire.
 « Plus de zèle, moins de gaz !
- Ca veut dire quoi, monsieur ?
- ca veut dire : Tais et travaille ! »

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Caspar le Ven 16 Mar 2018 - 20:02
@Lefteris a écrit:Mes élèves, dont pas mal ont une cervelle de moineau, le vocabulaire qui va avec,  aiment quand même ergoter sur le terme "mal élevé". Alors je leur dis qu'ils sont sans doute bien élevés,mais qu'au collège ils sont impolis. Je l'écris d'ailleurs sur les carnets et les rapports.  
Comme ils s'intéressent à tout ce qui n'est pas dans le cours, et notamment à ce qui touche leurs camarades, qu'ils sont capables de digresser à l'infini sur une absence, sur ce qu'a dit machinchose, le pourquoi etc. je les appelle les "concierges". Certains essayent encore d'ergoter, mais je leur explique 1° que c'est une métaphore convenue pour les  indiscrets 2° que s'ils ne veulent plus l'entendre, il suffit d'arrêter, c'est très simple. Il faut qu'ils arrêtent de penser qu'ils ont tous les droits et qu'on ne peut rien leur dire. Il faut qu'ils sachent que dans la vie, on ne leur doit rien, que personne n'est obligé de supporter leur comportement odieux. C'est ça aussi l'éducation.

Attention, de tes propos sont conciergeophobes.
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par pogonophile le Ven 16 Mar 2018 - 20:04
@ore a écrit:Oui, nous devons peser chaque mot au risque que l'affaire soit montée en épingle.
Ça nous arrive chaque semaine en ce moment, ces malentendus fâcheux qui font de nous des sadiques...

Tiens c'est amusant c'est ce que je me dis chaque semaine ici, ou les rares fois où un enseignant parvient à interpréter de façon vaguement négative une virgule, et menace aussitôt de mobiliser syndicats, presse, ministère...

La susceptibilité excessive ou mal placée est assurément un défaut partagé.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Rabelais le Ven 16 Mar 2018 - 20:10
@pogonophile a écrit:
@ore a écrit:Oui, nous devons peser chaque mot au risque que l'affaire soit montée en épingle.
Ça nous arrive chaque semaine en ce moment, ces malentendus fâcheux qui font de nous des sadiques...

Tiens c'est amusant c'est ce que je me dis chaque semaine ici, ou les rares fois où un enseignant parvient à interpréter de façon vaguement négative une virgule, et menace aussitôt de mobiliser syndicats, presse, ministère...

La susceptibilité excessive ou mal placée est assurément un défaut partagé.
Oui, tout à fait, c'est une tendance procédurière généralisée où les défauts de compréhension ( ....)  doublés d'un parti pris systématique sont légions et mènent systématiquement à la querelle.
Encore un joli cadeau des Etats-Unis.
Rassure-toi, c'est la même chose partout, jusqu'en SDP.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Lady Oscar
Niveau 6

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Lady Oscar le Ven 16 Mar 2018 - 20:16
Adhérer à l'Autonome pour cette raison me semble bien excessif en effet! J’espère pour votre collègue que le principal va calmer les parents en relativisant les propos qui sont bien inoffensifs selon moi!

Lorsque j'ai débuté, j'ai une fois rendu une évaluation à des 5e en leur disant qu'ils étaient des "fumistes"! Gros tollé dans la classe, ils croyaient que je les avais traités de "fumiers"affraid! J'étais allée voir le CDE dès la fin du cours, il avait bien rigolé, m'avait dit de ne pas m'inquiéter et effectivement, aucun parent ne s'était manifesté...je serais lynchée dans votre établissement avec un tel propos aujourd'hui...
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Caspar le Ven 16 Mar 2018 - 20:19
Adhérer à l'Autonome est plutôt une sage précaution...
avatar
henriette
Médiateur

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par henriette le Ven 16 Mar 2018 - 20:24
@Danska a écrit:Le problème aussi, c'est qu'entre ce qui est dit et ce qui est compris, il y généralement une marge, pour ne pas dire un gouffre... Entre l'élève qui n'a écouté que d'une oreille ou n'a saisi que le dernier mot parce qu'il discutait, celui qui, en toute bonne foi, n'a pas compris ce qu'on lui disait, celui qui, en toute mauvaise foi, n'a retenu que ce qui l'arrange, celui qui s'est senti visé par un mot qu'il ne connaissait pas, etc. (mention spéciale à celui qui s'est cru insulté quand j'ai parlé de "pierre angulaire" dans un cours, parce que son prénom était Pierre... Rolling Eyes).

Bref, je suis on ne peut plus d'accord sur la nuance entre "tu es impoli" et "ton comportement est impoli", mais la plupart des élèves (et sans doute des parents) ne la font pas, justement, cette nuance.
J'ai vu une fois une mère débouler comme une furie car j'avais insulté sa fille en disant qu'elle était sale.

Donc après investigation, j'ai fini par comprendre de quoi il s'agissait : la miss s'étant pour la énième fois dispensée de l'heure de remédiation pour aller zoner en perm, m'obligeant à envoyer un élève la faire chercher, je lui ai dit que c'était la dernière fois que je perdais du temps à le faire : "Dorénavant, ai-je annoncé, si tu ne viens pas préparer les contrôles, tant pis pour toi, je m'en lave les mains."

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Contenu sponsorisé

Re: Qu'est-ce qu'un propos déplacé ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum