Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
LemmyK
Niveau 7

Re: Convoqué par la CDE

par LemmyK le Mer 21 Mar 2018 - 23:19
@Lizzy Writes a écrit:Je suis dans le même cas , convoquée une fois par mail , puis deux fois dans la même semaine ... Mon chef d'établissement m' a dans le collimateur comme me l'ont confirmé les quelques collègues qui m'adressent la parole. Titulaire sur poste fixe, je me retrouve avec mon poste supprimé l 'an prochain, une tutrice, une inspection ...tout ça apparemment pour des soucis de gestion de classe , vu que les élèves ne sont jamais punis .. Donc en effet, je vais  y aller mardi prochain avec un représentant syndical  mais d'ici là j'ai un nœud au ventre . On m 'a reproché d'étudier des textes tristes  , et de ne pas prendre le café avec les collègues...).
Je ne sais pas ce qui peut arriver de pire qu'une inspection, les stages au  bout du monde et l'ignorance de mon lieu de travail en septembre prochain.. Quel pouvoir a réellement le chef d 'établissement ?

Je ne veux pas être traité de corporatiste. Malgré tout je t'apporte mon modeste soutien. fleurs
avatar
Audrey
Oracle

Re: Convoqué par la CDE

par Audrey le Mer 21 Mar 2018 - 23:21
@LemmyK a écrit:
@Lizzy Writes a écrit:Je suis dans le même cas , convoquée une fois par mail , puis deux fois dans la même semaine ... Mon chef d'établissement m' a dans le collimateur comme me l'ont confirmé les quelques collègues qui m'adressent la parole. Titulaire sur poste fixe, je me retrouve avec mon poste supprimé l 'an prochain, une tutrice, une inspection ...tout ça apparemment pour des soucis de gestion de classe , vu que les élèves ne sont jamais punis .. Donc en effet, je vais  y aller mardi prochain avec un représentant syndical  mais d'ici là j'ai un nœud au ventre . On m 'a reproché d'étudier des textes tristes  , et de ne pas prendre le café avec les collègues...).
Je ne sais pas ce qui peut arriver de pire qu'une inspection, les stages au  bout du monde et l'ignorance de mon lieu de travail en septembre prochain.. Quel pouvoir a réellement le chef d 'établissement ?

Je ne veux pas être traité de corporatiste. Malgré tout je t'apporte mon modeste soutien. fleurs

Et je ne vois aucune raison de te traiter de corporatiste pour le soutien que tu lui apportes...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Convoqué par la CDE

par gauvain31 le Mer 21 Mar 2018 - 23:23
@LemmyK a écrit:
@Lizzy Writes a écrit:Je suis dans le même cas , convoquée une fois par mail , puis deux fois dans la même semaine ... Mon chef d'établissement m' a dans le collimateur comme me l'ont confirmé les quelques collègues qui m'adressent la parole. Titulaire sur poste fixe, je me retrouve avec mon poste supprimé l 'an prochain, une tutrice, une inspection ...tout ça apparemment pour des soucis de gestion de classe , vu que les élèves ne sont jamais punis .. Donc en effet, je vais  y aller mardi prochain avec un représentant syndical  mais d'ici là j'ai un nœud au ventre . On m 'a reproché d'étudier des textes tristes  , et de ne pas prendre le café avec les collègues...).
Je ne sais pas ce qui peut arriver de pire qu'une inspection, les stages au  bout du monde et l'ignorance de mon lieu de travail en septembre prochain.. Quel pouvoir a réellement le chef d 'établissement ?

Je ne veux pas être traité de corporatiste. Malgré tout je t'apporte mon modeste soutien. fleurs

+1000 avec Audrey, je ne vois pas le rapport LemmyK
avatar
LemmyK
Niveau 7

Re: Convoqué par la CDE

par LemmyK le Jeu 22 Mar 2018 - 0:44
@LemmyK a écrit:
Je ne veux pas être traité de corporatiste. Malgré tout je t'apporte mon modeste soutien. fleurs
@Audrey a écrit:Et je ne vois aucune raison de te traiter de corporatiste pour le soutien que tu lui apportes...
Quelques interventions m'avaient un peu agacé.

@Audrey a écrit:
Disons qu'en remettant en question le fait qu'un cde propose un tutorat, ou le passage d'un IPR, ou des stages, on dit cela en creux, je trouve. Par ailleurs, on lit ce genre d'intervention assez souvent sur le forum, que je prends comme une espèce de corporatisme nocif  qui veille à prendre la défense d'un enseignant systématiquement par principe, même pour les cas où personne ne sait rien de la situation ni du collègue impliqué dans une situation "tendue".

@Philomène87 a écrit:C'est exactement l'expression qui m'est venue à l'esprit en lisant certaines interventions depuis quelque temps déjà.

@henriette a écrit:Oui, moi aussi j'ai régulièrement ce sentiment, je dois dire. C'est dommage, et je ne suis pas sûre que cette défiance par principe soit forcément profitable pour quiconque au final.
Forum qui s'adresse aux professeurs et aux personnels de l'éducation nationale, Rabelais.
Il n'est pas réservé aux seuls professeurs, et s'enrichit énormément de la présence de CPE, perdir, SAENES, etc.
Le corporatisme aveugle me semble alors plus stérile qu'autre chose.

Trois remarques.
*Audrey, j'ai suivi et admiré votre combat contre la réforme du collège et je ne veux certainement pas me disputer avec vous.
*Oui c'est bien qu'il y ait des CPE, des secrétaires , des orthophonistes  ou des perdirs sur ce forum. On n'est cependant pas obligé d'être d'accord avec ce que dit pogonophile.
*Dans la catégorie soutien de la hiérarchie quand les professeurs ont des difficultés, je vous remets le lien vers ce que disait le DASEN de Toulouse à propos du lycée Gallieni:

https://www.20minutes.fr/societe/2216527-20180207-toulouse-episode-lycee-gallieni-coute-place-inspecteur-academie
avatar
Audrey
Oracle

Re: Convoqué par la CDE

par Audrey le Jeu 22 Mar 2018 - 2:42
Un peu de nuance dans cette discussion ne ferait pas de mal. Je n'ai pas dit qu'il ne fallait soutenir aucun collègue face à un CDE. Je n'ai pas dit non plus que tout CDE est un saint.
La réalité est simplement plus subtile. Chaque situation est différente et il convient d'exercer son sens critique face à un nombre suffisant d'éléments d'information pour se faire une opinion dans des faits rapportés concernant une tension ou un problème entre un collègue et un CDE. C'est tout ce que j'ai voulu dire.

Ce n'est pas parce que le DASEN de Toulouse a tenu des propos à vomir que tous les CDE sont des pourris qui règnent par la terreur. 
Ce n'est pas parce qu'on "admire" ma lutte (bien vaine) contre la réforme qu'il faut fuir ou taire tout désaccord avec moi. Je ne comprends même pas que l'on puisse sérieusement écrire et penser un truc pareil. 
Ce n'est pas parce que je suis d'accord avec Pogonophile sur ce fil que je serai forcément d'accord à l'avenir avec ce qu'il dira, ou ce que d'autres CDE diront. 

Exercer un peu sa réflexion dans un exercice simple de lecture, sans surinterpréter ni déformer mon propos serait-il trop difficile sur ce fil de discussion?
Est-il dingue d'imaginer que de la même façon qu'il existe des CDE incompétents et nuisibles pour leurs équipes il en existe aussi de très bons qui créent un cadre de travail serein et agréable et font preuve d'humanité? 
Est-il dingue d'imaginer que de la même façon qu'il existe des profs très compétents et soucieux de leurs élèves il en existe aussi de très destructeurs et dangereux pour les classes dont ils ont la charge?

Ca doit être drôlement difficile de vivre dans un monde où tout est noir ou blanc, sans nuance, non?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Convoqué par la CDE

par Philomène87 le Jeu 22 Mar 2018 - 6:43
Alors là, je suis sciée. LemmyK, on a parlé des profs qui n'assurent pas du tout, dont les élèves dansent sur les tables et passent par la fenêtre... Tu voudrais que le cde ne fasse rien, au nom de la liberté pédagogique ? Suspect
Lizzy Writes affraid , moi j'avais eu des soucis il y a 5 ans, parce que l'on me voyait dans l'établissement des demi-journées où je n'avais pas cours, et parce que je ne "parlais" pas aux collègues (en fait, je ne parlais qu'à ceux qui étaient sympas, donc ça ne représentait pas beaucoup de monde). C'est l'ipr qui t'a foutu une tutrice ? Ca ressemble à un coup monté contre toi.
angelxxx
Niveau 9

Re: Convoqué par la CDE

par angelxxx le Jeu 22 Mar 2018 - 7:30
Lizzy, j'ai une collègue dans la même situation que toi à la différence que son poste reste. Quelle situation incroyable ! Ma collègue s'est faite allumée par le cde qui a un problème avec plus ou moins tout ceux qui l'ont déjà contredit une fois, et un chargé d'inspection. C'est ridicule car c'est une collègue qui fait son travail tres sérieusement, je le sais car je suis dans la salle juste à cote et qu'il nous arrive de travailler les portes ouvertes.
Bon, de toute façon le problème n'a pas l'air là, on lui reproche surtout son manque d'investissement (entendre : elle ne fait pas de projet et ne travaille pas bénévolement) et le fait qu'elle ne s'adapte pas entièrement à nos élèves (en même temps personne n'y arrive, on a des classes avec 3 ou 4 voir 5 allophone + autant de segpa testés mais dont les parents refuse + autant de problèmes comportementaux...)

La cde a tenté de me faire la même remarque : j'ai répondu en soulignant mon investissement (pp alors qu'elle ne trouve personne, remplacement au pied levé si besoin ou changement de créneau, prise en charge d'une classe à projet, animation d'un atelier scientifique....) et lui ai dit que si j'entend encore une seule réflexion je m'abstient immédiatement de continuée tout cela. Elle sait que je ne bluffe pas et que je suis capable de démissionner en tant que pp et laisser tomber la classe à projet. Bref, depuis tout va bien ...

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
archeboc
Esprit éclairé

Re: Convoqué par la CDE

par archeboc le Jeu 22 Mar 2018 - 7:45
@Philomène87 a écrit:Alors là, je suis sciée. LemmyK, on a parlé des profs qui n'assurent pas du tout, dont les élèves dansent sur les tables et passent par la fenêtre... Tu voudrais que le cde ne fasse rien, au nom de la liberté pédagogique ? Suspect

Certains ont parlé, sur le présent fil, des profs qui n'assurent pas du tout. C'est bien là ce que nous leur reprochons. Comment voulez-vous que ceux qui viennent exposer ici leur problème se sentent soutenus ? Rien dans les propos de Hugo78 ou de Lizzy Writes ne me laisse penser qu'ils font partie des enseignants qui n'assurent pas.

Soyons réaliste : même si nous savons que les enseignants incompétents existent, nous faisons face collectivement à une hiérarchie subalterne parfois veule, parfois perverse, mais toujours coincée dans un réseau d'injonctions contradictoires qui la conduit à sacrifier les tâches les plus importantes : la discipline et la gestion humaine des agents. Même dans l'hypothèse, largement moins probable, d'une insuffisance professionnelle de l'initiateur de ce fil, on ne peut que s'étonner, avec lui, de la concision de la convocation qu'il a reçue. Qu'un CDE essaye d'amortir les critiques contre la hiérarchie, c'est normal. Que des enseignants lui prêtent la main, sur ce fil, c'est dommage.

Je le comprends du roi qu'aveugle sa colère
Et qui de mes secrets ne peut être éclairci
Mais vous, Seigneur, mais vous, me traitez-vous ainsi ?


Dernière édition par archeboc le Jeu 22 Mar 2018 - 18:15, édité 1 fois

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
henriette
Médiateur

Re: Convoqué par la CDE

par henriette le Jeu 22 Mar 2018 - 7:59
Ce n'est pas de cela dont il s'agissait, archeboc. Nous étions queques-uns à regretter que chaque fois que pogonophile poste, certains membres fassent systématiquement et à plaisir une lecture biaisée et tedancieuse de ses propos, comme si, parce qu'il est perdir, il sera nécessairement un sale type tordu.
C'est cette dérive qui était pointée, en fait.
Personne ici n'a le moins du monde mis en cause les deux enseignants qui témoignent.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Convoqué par la CDE

par Rabelais le Jeu 22 Mar 2018 - 8:43
@henriette a écrit:Ce n'est pas de cela dont il s'agissait, archeboc. Nous étions queques-uns à regretter que chaque fois que pogonophile poste, certains membres fassent systématiquement et à plaisir une lecture biaisée et tedancieuse de ses propos, comme si, parce qu'il est perdir, il sera nécessairement un sale type tordu.
C'est cette dérive qui était pointée, en fait.
Personne ici n'a le moins du monde mis en cause les deux enseignants qui témoignent.

Je me sens un peu concernée puisque je suis rarement d'accord avec Pogonphile et que j'ose le dire.
Mais ce n'est pas parce qu'il est perdrir, comme je l'ai déjà dit ( Laughing ), mais parce que ce qu'il dit ( du cas d'Hugo, je le rappelle ) n'est pas conforme avec ce que j'en pense et que nous sommes là pour en discuter et que ma position sur la question ou la sienne, évolue, ou non, mais c'est ça discuter.



Lorsque Gryphe s'exprime, je suis toujours d'accord, pas parce qu'elle est perdrir, mais parce que ses analyses des situations sont assez justes et mesurées et que jamais l'argument d'autorité n'est évoqué.

Je crois qu'il y a une confusion ici , qui m'étonne.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
mathmax
Neoprof expérimenté

Re: Convoqué par la CDE

par mathmax le Jeu 22 Mar 2018 - 9:18
Oui Rabelais cette discussion vire à une grande confusion.

Si on récapitule, le départ était le témoignage d'un collègue, qui, convoqué  de manière fort cavalière et peu explicite  par son supérieur, faisait part de son stress et demandait des conseils pour aborder cette situation. Sur les premières pages du fil il a reçu des avis, tous allant dans le même sens : demander le motif précis de la convocation, se faire accompagner, garder son calme et rester factuel s'il est amené  à s'exprimer. Je n'y ai pas vu d'attaque contre les perdir en général, simplement un soutien raisonnable et confraternel à un être humain placé  dans une situation qui le déstabilise, et quelques outils pour en sortir sans se ronger les sangs.

Et puis, un peu après l'intervention  de pogonophile, et sans qu'il soit en cause, certains ont tenu à faire valoir leur absence de corporatisme en disant que quand même, certains de nos collègues sont bien nuls et qu' il convient de les enfoncer. Je ne sais pas si le soutien à un collègue qui demande un conseil est du « corporatisme nocif » mais supposer ainsi, sans savoir rien de la situation que toute personne qui a des problèmes les a sûrement bien mérités, c'est tout simplement de la lâcheté ordinaire.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
Saltaojos
Niveau 10

Re: Convoqué par la CDE

par Saltaojos le Jeu 22 Mar 2018 - 9:37
@Lizzy Writes et @Hugo78 : n'hésitez pas à MP si vous voulez qu'on discute, ici ça dévie pas mal et comme je passe en coup de vent, j'ai du mal à retrouver les posts qui sont réellement en lien avec le post d'origine.
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Convoqué par la CDE

par abricotedapi le Jeu 22 Mar 2018 - 10:39
@Rabelais a écrit:
@henriette a écrit:Ce n'est pas de cela dont il s'agissait, archeboc. Nous étions queques-uns à regretter que chaque fois que pogonophile poste, certains membres fassent systématiquement et à plaisir une lecture biaisée et tedancieuse de ses propos, comme si, parce qu'il est perdir, il sera nécessairement un sale type tordu.
Mais ce n'est pas parce qu'il est perdrir, comme je l'ai déjà dit ( Laughing ), mais parce que ce qu'il dit ( du cas d'Hugo, je le rappelle   ) n'est pas conforme avec ce que j'en pense et que nous sommes là pour en discuter et que ma position sur la question ou la sienne, évolue, ou non, mais c'est ça discuter. Lorsque Gryphe s'exprime, je suis toujours d'accord, pas parce qu'elle est perdrir, mais parce que ses analyses des situations sont assez justes et mesurées et que jamais l'argument d'autorité n'est évoqué. Je crois qu'il y a une confusion ici , qui m'étonne.
Totalement d'accord. J'ai croisé deux fois Pogonophile sur le forum et les deux fois j'ai eu beaucoup de mal avec ses propos, je les ai donc contestés. Son statut n'a rien à voir là-dedans, tout comme Rabelais j'apprécie beaucoup les interventions de Gryphe, qui est perdir et dont je partage très souvent l'opinion. Il s'agit d'opinions ici, et non de guéguerre prof/perdir.

@mathmax a écrit:Oui Rabelais cette discussion vire à une grande confusion.
Si on récapitule, le départ était le témoignage d'un collègue, qui, convoqué  de manière fort cavalière et peu explicite  par son supérieur, faisait part de son stress et demandait des conseils pour aborder cette situation. Sur les premières pages du fil il a reçu des avis, tous allant dans le même sens : demander le motif précis de la convocation, se faire accompagner, garder son calme et rester factuel s'il est amené  à s'exprimer. Je n'y ai pas vu d'attaque contre les perdir en général, simplement un soutien raisonnable et confraternel à un être humain placé  dans une situation qui le déstabilise, et quelques outils pour en sortir sans se ronger les sangs.
Et puis, un peu après l'intervention  de pogonophile, et sans qu'il soit en cause, certains ont tenu à faire valoir leur absence de corporatisme en disant que quand même, certains de nos collègues sont bien nuls et qu' il convient de les enfoncer. Je ne sais pas si le soutien à un collègue qui demande un conseil est du « corporatisme nocif » mais supposer ainsi, sans savoir rien de la situation que toute personne qui a des problèmes les a sûrement bien mérités, c'est tout simplement de la lâcheté ordinaire.
+1

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Convoqué par la CDE

par DesolationRow le Jeu 22 Mar 2018 - 11:25
@mathmax a écrit:Oui Rabelais cette discussion vire à une grande confusion.

Si on récapitule, le départ était le témoignage d'un collègue, qui, convoqué  de manière fort cavalière et peu explicite  par son supérieur, faisait part de son stress et demandait des conseils pour aborder cette situation. Sur les premières pages du fil il a reçu des avis, tous allant dans le même sens : demander le motif précis de la convocation, se faire accompagner, garder son calme et rester factuel s'il est amené  à s'exprimer. Je n'y ai pas vu d'attaque contre les perdir en général, simplement un soutien raisonnable et confraternel à un être humain placé  dans une situation qui le déstabilise, et quelques outils pour en sortir sans se ronger les sangs.

Et puis, un peu après l'intervention  de pogonophile, et sans qu'il soit en cause, certains ont tenu à faire valoir leur absence de corporatisme en disant que quand même, certains de nos collègues sont bien nuls et qu' il convient de les enfoncer. Je ne sais pas si le soutien à un collègue qui demande un conseil est du « corporatisme nocif » mais supposer ainsi, sans savoir rien de la situation que toute personne qui a des problèmes les a sûrement bien mérités, c'est tout simplement de la lâcheté ordinaire.

+1.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Convoqué par la CDE

par Lefteris le Jeu 22 Mar 2018 - 11:29
@Lizzy Writes a écrit:Je suis dans le même cas , convoquée une fois par mail , puis deux fois dans la même semaine ... Mon chef d'établissement m' a dans le collimateur comme me l'ont confirmé les quelques collègues qui m'adressent la parole. Titulaire sur poste fixe, je me retrouve avec mon poste supprimé l 'an prochain, une tutrice, une inspection ...tout ça apparemment pour des soucis de gestion de classe , vu que les élèves ne sont jamais punis ..
Faire payer aux enseignants les défaillances du système ou les siennes propres, c'est une grand classique. C'st même érigé en principe dans les Espé : "Si les élèves sont mal élevés, insolents c'est votre faute" "s'ils sont paresseux, c'est votre faute" etc.Témoignages nombreux et concordants de stagiaires actuels. Au sein des établissements, c'est parfois la même chose, et j'ai vu la différence entre un CDE (ou adjoint) qui impose l'autorité des enseignants aux élèves et d'autres qui les "écoutent", au point qu'au moindre conflit avec un enseignant (des broutilles, un changement de place, une réflexion), c'est "puisque c'est comme ça, je vais voir M. Untel". En revanche, j'ai constaté les effets d'une CDE, qui se fâchait tout rouge quand un élève contestait en conseil de classe, par exemple le droit au bavardage parce qu'on privait Machintruc de récompense , un truc "pas grave". Une fois, je faisais cours porte ouverte, et un élève était en train de refuser je ne sais plus trop quoi, ou de discutailler "et pourquoi ceci, cela", comme ils font souvent. Elle passait juste, cela lui saute aux oreilles, elle stoppe net et entre en rage, s'en prend à l'élève devant la classe "faites immédiatement ce que vous demande le professeur, c'est lui qui décide dans sa classe, ou ça va vous coûter cher". Après une telle intervention, plus aucun problème, les points sont mis sur les "i". CQFD



Donc en effet, je vais y aller mardi prochain avec un représentant syndical mais d'ici là j'ai un nœud au ventre . On m 'a reproché d'étudier des textes tristes , et de ne pas prendre le café avec les collègues...).
De quoi je me mêle ? affraid C'est incroyable ça... Ca touche à la fois à la liberté pédagogique et à la vie privée.

Je ne sais pas ce qui peut arriver de pire qu'une inspection, les stages au bout du monde et l'ignorance de mon lieu de travail en septembre prochain.. Quel pouvoir a réellement le chef d 'établissement ?
Celui de contribuer à te pourrir la vie, à te foutre en dépression.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
archeboc
Esprit éclairé

Re: Convoqué par la CDE

par archeboc le Jeu 22 Mar 2018 - 12:00
@Rabelais a écrit:Je me sens un peu concernée puisque je suis rarement d'accord avec Pogonphile et que j'ose le dire.
Mais ce n'est pas parce qu'il est perdrir, comme je l'ai déjà dit ( Laughing ), mais parce que ce qu'il dit ( du cas d'Hugo, je le rappelle   ) n'est pas conforme avec ce que j'en pense et que nous sommes là pour en discuter et que ma position sur la question ou la sienne, évolue, ou non, mais c'est ça discuter.

Lorsque Gryphe s'exprime, je suis toujours d'accord, pas parce qu'elle est perdrir, mais parce que ses analyses des situations sont assez justes et mesurées et que jamais l'argument d'autorité n'est évoqué.

Je crois qu'il y a une confusion ici , qui m'étonne.

Je n'ai que deux nuances à apporter à cette intervention : 1- Que pogonophile invoque son autorité ne me gène pas, et Gryphe le fait aussi. Ils sont fonctionnaires d'autorité, et c'est largement pour cette autorité que leurs interventions sont intéressantes. 2- Lorsque pogonophile parle de sa pratique, je me sens généralement en phase avec ce qu'il dit. Lorsqu'il monte en généralité ou répond à un collègue, j'ai plus de mal. C'est le cas ici : nous avons un néoprof qui se trouve dans une situation inconfortable, il est possible de lui répondre sans mettre sur la table les problèmes que peuvent avoir certains collègues, mais par lesquels il est peu probable qu'Hugo78 soit concerné.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Saltaojos
Niveau 10

Re: Convoqué par la CDE

par Saltaojos le Jeu 22 Mar 2018 - 13:36
@Lefteris a écrit:

Je ne sais pas ce qui peut arriver de pire qu'une inspection, les stages au  bout du monde et l'ignorance de mon lieu de travail en septembre prochain.. Quel pouvoir a réellement le chef d 'établissement ?

Celui de contribuer à te pourrir la vie, à te foutre en dépression.

+1
avatar
scot69
Fidèle du forum

Re: Convoqué par la CDE

par scot69 le Jeu 22 Mar 2018 - 19:42
Je vais en remettre une couche: pour avoir été dans une situation similaire il y a plusieurs années, je n'ai qu'un regret: ne pas m'être fait accompagner par un collègue (par honte). Résultat: je me suis retrouvé face à 3 membres de la direction, pour un procès en sorcellerie, une bêtise qui a pris des proportions inimaginables.

Bref, je le redis, fais toi accompagner!!! Il faut absolument des témoins.

Courage en tous cas!
avatar
Audrey
Oracle

Re: Convoqué par la CDE

par Audrey le Jeu 22 Mar 2018 - 20:18
@mathmax a écrit:Oui Rabelais cette discussion vire à une grande confusion.

Si on récapitule, le départ était le témoignage d'un collègue, qui, convoqué  de manière fort cavalière et peu explicite  par son supérieur, faisait part de son stress et demandait des conseils pour aborder cette situation. Sur les premières pages du fil il a reçu des avis, tous allant dans le même sens : demander le motif précis de la convocation, se faire accompagner, garder son calme et rester factuel s'il est amené  à s'exprimer. Je n'y ai pas vu d'attaque contre les perdir en général, simplement un soutien raisonnable et confraternel à un être humain placé  dans une situation qui le déstabilise, et quelques outils pour en sortir sans se ronger les sangs.

Et puis, un peu après l'intervention  de pogonophile, et sans qu'il soit en cause, certains ont tenu à faire valoir leur absence de corporatisme en disant que quand même, certains de nos collègues sont bien nuls et qu' il convient de les enfoncer. Je ne sais pas si le soutien à un collègue qui demande un conseil est du « corporatisme nocif » mais supposer ainsi, sans savoir rien de la situation que toute personne qui a des problèmes les a sûrement bien mérités, c'est tout simplement de la lâcheté ordinaire.

Je n'ai jamais dit que Hugo méritait ses problèmes. C'est du pur délire de me prêter ce genre de propos et de pensée. Je n'ai pas non plus dit qu'il fallait "enfoncer" des collègues défaillants, mais qu'il était normal qu'un enseignant qui nuit aux élèves (car il y en a, ne pas le reconnaître, c'est cela le "corporatisme nocif" et la réelle lâcheté) soit recadré, conseillé, aidé et si aucune amélioration n'apparaît, dirigé vers un poste où il n'aura pas à gérer d'élèves. 
J'ai réagi sur ce fil quand j'ai vu des collègues qui blâmaient le cde d'Hugo, presque par principe, parce qu'un cde, c'est forcément quelqu'un qui cherche à nuire au prof, visiblement. 
Sur ce, je vous laisse continuer à discourir comme bon vous semble, parce que de toute façon, sur ce forum, toute discussion devient impossible sans virer à la caricature ou à l'attaque plus ou moins voilée.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Shere Khan
Niveau 9

Re: Convoqué par la CDE

par Shere Khan le Jeu 22 Mar 2018 - 20:21
@scot69 a écrit:Je vais en remettre une couche: pour avoir été dans une situation similaire il y a plusieurs années, je n'ai qu'un regret: ne pas m'être fait accompagner par un collègue (par honte). Résultat: je me suis retrouvé face à 3 membres de la direction, pour un procès en sorcellerie, une bêtise qui a pris des proportions inimaginables.

Bref, je le redis, fais toi accompagner!!! Il faut absolument des témoins.

Courage en tous cas!
Je confirme. Et même si le CDE est quelqu'un de bien.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Convoqué par la CDE

par abricotedapi le Jeu 22 Mar 2018 - 20:31
@Audrey a écrit:J'ai réagi sur ce fil quand j'ai vu des collègues qui blâmaient le cde d'Hugo, presque par principe, parce qu'un cde, c'est forcément quelqu'un qui cherche à nuire au prof, visiblement.
Reprocher à une CDE de ne pas communiquer le motif d'un entretien et de placer le collègue dans une situation déstabilisante, ce n'est pas "blâmer un CDE par principe parce que c'est un CDE". Conseiller d'être accompagné au cas où, non plus.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Convoqué par la CDE

par Philomène87 le Jeu 22 Mar 2018 - 20:34
@Audrey a écrit:
@mathmax a écrit:Oui Rabelais cette discussion vire à une grande confusion.

Si on récapitule, le départ était le témoignage d'un collègue, qui, convoqué  de manière fort cavalière et peu explicite  par son supérieur, faisait part de son stress et demandait des conseils pour aborder cette situation. Sur les premières pages du fil il a reçu des avis, tous allant dans le même sens : demander le motif précis de la convocation, se faire accompagner, garder son calme et rester factuel s'il est amené  à s'exprimer. Je n'y ai pas vu d'attaque contre les perdir en général, simplement un soutien raisonnable et confraternel à un être humain placé  dans une situation qui le déstabilise, et quelques outils pour en sortir sans se ronger les sangs.

Et puis, un peu après l'intervention  de pogonophile, et sans qu'il soit en cause, certains ont tenu à faire valoir leur absence de corporatisme en disant que quand même, certains de nos collègues sont bien nuls et qu' il convient de les enfoncer. Je ne sais pas si le soutien à un collègue qui demande un conseil est du « corporatisme nocif » mais supposer ainsi, sans savoir rien de la situation que toute personne qui a des problèmes les a sûrement bien mérités, c'est tout simplement de la lâcheté ordinaire.

Je n'ai jamais dit que Hugo méritait ses problèmes. C'est du pur délire de me prêter ce genre de propos et de pensée. Je n'ai pas non plus dit qu'il fallait "enfoncer" des collègues défaillants, mais qu'il était normal qu'un enseignant qui nuit aux élèves (car il y en a, ne pas le reconnaître, c'est cela le "corporatisme nocif" et la réelle lâcheté) soit recadré, conseillé, aidé et si aucune amélioration n'apparaît, dirigé vers un poste où il n'aura pas à gérer d'élèves. 
J'ai réagi sur ce fil quand j'ai vu des collègues qui blâmaient le cde d'Hugo, presque par principe, parce qu'un cde, c'est forcément quelqu'un qui cherche à nuire au prof, visiblement. 
Sur ce, je vous laisse continuer à discourir comme bon vous semble, parce que de toute façon, sur ce forum, toute discussion devient impossible sans virer à la caricature ou à l'attaque plus ou moins voilée.

Tu m'enlèves les mots de la bouche, après avoir lu certaines nouvelles interventions, j'étais prête à répondre cela.
Ce fil a évidemment dévié : du cas d'Hugo, certainement angoissant vu qu'il n'a rien à se reprocher (et personne ici n'a nié le fait que cela puisse exister) on est passé au cde indélicat et pervers qui convoque en donnant (mais pas trop) la raison, laissant gamberger le prof pendant 1 semaine (alors qu'il est techniquement impossible pour le cde de développer les raisons sans entrer dans le vif du sujet), et puis ça a dévié sur les profs en grandes difficultés qui se font recadrer pour le bien de tout le monde, et il est vrai qu'on a perdu de vue le sujet du fil.
Certains ici ne comprennent que ce qu'ils veulent comprendre (exactement comme le topic sur les bmp la semaine dernière), mettant des propos imaginaires sous la plume de certains néos, quitte à entrer dans des réactions puériles du type : "je te plaindrais bien, mais je vais me faire traiter de corporatiste".

Bye.
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Convoqué par la CDE

par abricotedapi le Jeu 22 Mar 2018 - 20:37
@Philomène87 a écrit:(alors qu'il est techniquement impossible pour le cde de développer les raisons sans entrer dans le vif du sujet)
Impossible, parfaitement impossible ! Les CDE ne sont pas programmés pour cela professeur

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Convoqué par la CDE

par pogonophile le Jeu 22 Mar 2018 - 20:42
@abricotedapi a écrit:
Impossible, parfaitement impossible ! Les CDE ne sont pas programmés pour cela professeur

C'est tout ce dont tu es capable en trolling ? Élabore enfin, construis une vraie métaphore, touche à la fin de l'envoi, impressionne ton auditoire, rends le fou de rage ! Ce n'est pas avec ces allusions falotes, ces petites évanescences, que tu vas réellement relancer la partie.

Sinon quand on aura fini de rejouer le match, on pourra peut-être laisser Hugo78 en placer une, ou avoir la délicatesse d'attendre qu'il ait du nouveau.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Convoqué par la CDE

par gauvain31 le Jeu 22 Mar 2018 - 20:47
@pogonophile a écrit:
@abricotedapi a écrit:
Impossible, parfaitement impossible ! Les CDE ne sont pas programmés pour cela professeur

C'est tout ce dont tu es capable en trolling ? Élabore enfin, construis une vraie métaphore, touche à la fin de l'envoi, impressionne ton auditoire, rends le fou de rage ! Ce n'est pas avec ces allusions falotes, ces petites évanescences, que tu vas réellement relancer la partie.

Sinon quand on aura fini de rejouer le match, on pourra peut-être laisser Hugo78 en placer une, ou avoir la délicatesse d'attendre qu'il ait du nouveau.

Rhooo , c'est de l'humour, il faut se détendre voyons  Là où je te rejoins néanmoins, c'est que nous avons fait je crois le tour de la question sur ce fil et nous devrions effectivement attendre le compte rendu d'Hugo78
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Convoqué par la CDE

par pogonophile le Jeu 22 Mar 2018 - 20:50
@gauvain31 a écrit:

Rhooo , c'est de l'humour, il faut se détendre voyons

Ben oui mais justement, je reste sur ma faim ! Je sais bien que tout le monde n'a pas le talent pour la punchline d'un Rendash, mais tout de même, si on se lance dans l'humour, on y va sans retenue... hardi, petit, fi de la terreur induite par le management !
Contenu sponsorisé

Re: Convoqué par la CDE

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum