Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Convoqué par la CDE

par Philomène87 le Mer 21 Mar 2018 - 16:16
Mouais.
Sans doute que parfois, la Direction ne fait pas son taf concernant les sanctions, écoute trop les élèves et les parents, et ne fait pas confiance aux enseignants.
Mais j'ai connu un établissement, où on était tous hyper soutenus, les élèves se faisaient convoquer, étaient sanctionnés (avertissement, exclusion), avaient retenues sur retenues, mais une fois que le prof était seul avec eux, ils re-faisaient n'importe quoi car il était en difficulté, la classe en décembre était désormais irrécupérable. Le CDE venait assister au cours une fois, et là c'était silence de mort. Une fois reparti, le bruit et l'insolence reprenaient. Alors, même si l'enseignant persiste à refuser toute aide, à un moment, il faut lui l'imposer. Et si c'étaient vos enfants, dans cette classe ? Il faut imaginer aussi, que dans le secteur privé, dans la plupart des entreprises, les patrons ne s'emmerdent pas à former les employés qui n'assurent pas, ils sont virés pour insuffisance, c'est tout. Ce qui n'est pas le cas dans l'EN, fort heureusement.
Pour le cas d'Hugo, c'est sans doute un peu violent, s'il n'y a eu aucun échange en amont. Il aurait été sûrement plus délicat qu'elle vienne le chercher pour lui parler immédiatement et en arrondissant les angles, ça lui aurait évité de gamberger. Et il n'a pas l'air d'avoir de gros soucis de gestion de classe. Après, nous ne connaissons rien de cet établissement ni des relations que Hugo entretient avec la cde.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Convoqué par la CDE

par henriette le Mer 21 Mar 2018 - 16:21
Rabelais, tu as édité ton message pendant que j'y répondais. Je n'avais pas lu en faisant ma réponse ce que tu as ajouté, qui me laisse assez pantoise, à dire vrai.

Merci Illiane, tu me rassures, c'était bien là mon propos, et non de dénigrer ou m'acharner sur qui que ce soit.
Cette réaction que tu relèves dès que pogonophile poste biaise largement les échanges, c'est dommage.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Audrey
Oracle

Re: Convoqué par la CDE

par Audrey le Mer 21 Mar 2018 - 16:30
Eh bien moi, je l'aurais dite, cette phrase sur les élèves qui partent en vacances n'importe quand, et d'ailleurs je la dis souvent. Et je n'ai jamais eu de problème, et je ne vois pas pourquoi j'en aurais. Et si j'en avais, je rigolerais bien et l'affaire serait vite pliée. On est bien chargé de veiller à l'assiduité des élèves et à construire leurs connaissances selon une programmation définie par la régularité, non?

Au passage, j'ai quand même rarement vu un enseignant convoqué au rectorat pour des faits anodins (qu'ils soient véridiques ou non, il faut toujours un caractère de "gravité" aux faits pour en arriver à ce type de convocation) ou sans lien avec une quelconque obligation ou interdiction légale... est-il bien sûr que le collègue ait été convoqué uniquement parce qu'il avait tenu ce propos à un élève? 

Rabelais, je considère a priori qu'un collègue est compétent et responsable, mais plus d'une fois ici j'ai vu des réactions massives de soutien suite à des récits de faits pas forcément très clairs concernant des collègues mis en cause de diverses façons...vraiment. Et je dis ça du haut de mes 10 ans de présence ici, et plus encore si on ajoute les anciennes versions du forum. On voit même ici régulièrement des collègues dire que nous n'avons aucun jugement à porter sur le travail de nos collègues et qui de ce fait seraient choqués qu'on puisse même dire que la responsabilité de l'enseignant qui laisse des gosses sortir par la fenêtre sans rien signaler à la direction est engagée.
Un gosse me fait ça, déjà, je le vois se lever et je l'enguirlande, j'ai largement le temps de me précipiter sur lui depuis le bureau pour essayer de l'en empêcher, et j'envoie illico un gosse prévenir la direction. Oui, le gosse est débile, mais j'ai aussi une responsabilité à exercer en lui disant non et en tentant de l'empêcher d'agir, et en étant transparente sur la situation vis-à-vis de la direction.
La collègue en question n'est plus dans mon collège depuis 5 ans. Et les gosses fautifs ont évidemment été sanctionnés.

Oui, les gosses sont fautifs quand ils décident de faire les idiots. Cela n'enlève en rien sa responsabilité à l'enseignant dans ce qui concerne la façon dont il pose le cadre de son cours. Quand un gosse pète un boulon un fois et fait un truc isolé, évidemment, seul l'élève y est pour quelque chose (sauf si le prof l'a frappé ou insulté, hein, ce qui arrive. Oui, ne nous voilons pas la face, ça arrive.). Quand tous les gosses font le bordel tout le temps, depuis le début de l'année, à tous les cours d'un même prof, et pas dans les autres cours, on ne peut nier que l'enseignant a probablement raté un truc quelque part, ce qui n'excuse en rien les élèves, qui devraient se tenir sérieusement partout, on est d'accord. Mais l'idiotie de l'élève n'enlève rien à la responsabilité de l'enseignant non plus quand les problèmes sont permanents et généralisés.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Convoqué par la CDE

par pogonophile le Mer 21 Mar 2018 - 16:36
Une fois n'est pas coutume, c'est moi qui vais dire "euh, restons calmes et à l'écoute d'accord ?"

Audrey a évoqué la question du corporatisme du forum en introduisant "par ailleurs" : l'échange et la discussion dans le cas de ce thread n'étaient pas spécifiquement l'objet de la remarque.

Par ailleurs, je crois que le réflexe corporatiste est flagrant, normal (les enseignants sont la très grande majorité des participants au forum), souvent sain (écoute, solidarité), mais pas toujours (défiance, refus de se remettre en question). Dans les échanges entre perdirs - il n'y a pas de forum aussi actif, mais entre les groupes whatsapp ou les syndicats il y a des discussions nombreuses - ce n'est pas non plus la fête à la critique constructive.

J'en fais souvent les frais ; on aura beau me reprocher ci et ça dans ma manière de m'exprimer, le fait que nous soyons si peu nombreux à intervenir (et je crois être le seul à "descendre dans l'arène" aussi souvent, parce que c'est l'effet que ça fait) est révélateur tout de même. C'est de bonne guerre mais pas toujours au bénéfice de la réflexion partagée.
horribla
Niveau 5

Re: Convoqué par la CDE

par horribla le Mer 21 Mar 2018 - 16:41
Ce que je trouve violent dans la "convocation" reçue par Hugo c'est le délai en fait. Je sais que nous sommes en période de conseil mais demander un entretien avec un motif peu clair pour dans une semaine, cela laisse largement le temps à l'enseignant de stresser.
Je suis entrée une fois dans la classe d'une collègue à cause de hurlements dans le couloir. C'étaient des sixièmes : la moitié de la classe s'était enfuie, les autres étaient dans la salle, deux avaient des chaises dans la main et un élève essayait de passer par la fenêtre en criant qu'il allait se suicider à cause des menaces d'autres élèves. La collègue était assise, silencieuse, prostrée, à son bureau.
Une fois la situation à peu près rétablie, que faire dans ce type de situation ? A un moment donné, cela relève de la responsabilité du chef, pas la mienne.
Hugo, je précise que je ne pars absolument pas du principe que c'est le bazar dans tes classes, je réponds juste aux collègues qui sont contre par principe un entretien avec le cde.
Même les chefs ont le droit au bénéfice du doute non ?
avatar
Audrey
Oracle

Re: Convoqué par la CDE

par Audrey le Mer 21 Mar 2018 - 16:55
@horribla a écrit:Ce que je trouve violent dans la "convocation" reçue par Hugo c'est le délai en fait. Je sais que nous sommes en période de conseil mais demander un entretien avec un motif peu clair pour dans une semaine, cela laisse largement le temps à l'enseignant de stresser.
Je suis entrée une fois dans la classe d'une collègue à cause de hurlements dans le couloir. C'étaient des sixièmes : la moitié de la classe s'était enfuie, les autres étaient dans la salle, deux avaient des chaises dans la main et un élève essayait de passer par la fenêtre en criant qu'il allait se suicider à cause des menaces d'autres élèves. La collègue était assise, silencieuse, prostrée, à son bureau.
Une fois la situation à peu près rétablie, que faire dans ce type de situation ? A un moment donné, cela relève de la responsabilité du chef, pas la mienne.
Hugo, je précise que je ne pars absolument pas du principe que c'est le bazar dans tes classes, je réponds juste aux collègues qui sont contre par principe un entretien avec le cde.
Même les chefs ont le droit au bénéfice du doute non ?
 Effectivement, Hugo a le temps de stresser... mais comme il l'a dit lui-même, son CDE lui a dit de ne pas s'inquiéter... Si son chef a pris la peine de dire ça, Hugo serait peut-être avisé de lui faire confiance et de rester zen, surtout que leurs relations sont courtoises d'après ce qu'il a dit au début du fil.
Enfin je dis ça mais qu'il fasse comme il veut hein...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Shere Khan
Habitué du forum

Re: Convoqué par la CDE

par Shere Khan le Mer 21 Mar 2018 - 17:02
@Hugo78 a écrit:Bonsoir,

J'ai reçu un papier dans mon casier en me disant que j'étais convoqué la semaine prochaine à un entretien avec la CDE et l'adjoint pour parler de la gestion de classe.

Je ne comprends pas trop. Il m'arrive, certes, d'être parfois un peu brutal dans mes propos vis-à-vis des élèves perturbateurs mais je ne rencontre pas vraiment de problème à ce niveau.

Est-ce qu'une convocation est forcément grave ? Avez-vous des conseils à me donner ?

Merci.

Hugo.
ll faut impérativement être accompagné de quelqu'un de confiance. La gestion de classe a bon dos, mais les CDE ont des ordres pour ne pas nous soutenir et sont formés à des méthodes de management par la terreur.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Convoqué par la CDE

par abricotedapi le Mer 21 Mar 2018 - 17:06
@Audrey a écrit:
@horribla a écrit:Ce que je trouve violent dans la "convocation" reçue par Hugo c'est le délai en fait. Je sais que nous sommes en période de conseil mais demander un entretien avec un motif peu clair pour dans une semaine, cela laisse largement le temps à l'enseignant de stresser.
 Effectivement, Hugo a le temps de stresser... mais comme il l'a dit lui-même, son CDE lui a dit de ne pas s'inquiéter... Si son chef a pris la peine de dire ça, Hugo serait peut-être avisé de lui faire confiance et de rester zen, surtout que leurs relations sont courtoises d'après ce qu'il a dit au début du fil. Enfin je dis ça mais qu'il fasse comme il veut hein...
Sur un autre fil il dit que sa CDE donne toujours raison aux parents, ne soutient pas les collègues et a tendance à les convoquer pour les accuser. Peut-être qu'elle lui a dit de ne pas s'inquiéter parce qu'il n'y a rien de grave, ou alors elle lui a dit ça pour qu'il ne discute pas davantage. On ne sait pas. Lui conseiller d'y aller accompagné me parait une bonne chose dans le doute.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
avatar
Audrey
Oracle

Re: Convoqué par la CDE

par Audrey le Mer 21 Mar 2018 - 17:16
@Shere Khan a écrit:
@Hugo78 a écrit:Bonsoir,

J'ai reçu un papier dans mon casier en me disant que j'étais convoqué la semaine prochaine à un entretien avec la CDE et l'adjoint pour parler de la gestion de classe.

Je ne comprends pas trop. Il m'arrive, certes, d'être parfois un peu brutal dans mes propos vis-à-vis des élèves perturbateurs mais je ne rencontre pas vraiment de problème à ce niveau.

Est-ce qu'une convocation est forcément grave ? Avez-vous des conseils à me donner ?

Merci.

Hugo.
ll faut impérativement être accompagné de quelqu'un de confiance. La gestion de classe a bon dos, mais les CDE ont des ordres pour ne pas nous soutenir et sont formés à des méthodes de management par la terreur.

Par la terreur??? Carrément??? Wow...

Rolling Eyes

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Convoqué par la CDE

par DesolationRow le Mer 21 Mar 2018 - 17:18
Qui n'a jamais reçu avec méfiance une convocation stressante de sa hiérarchie jette la première pierre à Hugo. Moi, en tout cas, je m'en garderai bien.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Convoqué par la CDE

par pogonophile le Mer 21 Mar 2018 - 17:21
@Shere Khan a écrit:
ll faut impérativement être accompagné de quelqu'un de confiance. La gestion de classe a bon dos, mais les CDE ont des ordres pour ne pas nous soutenir et sont formés à des méthodes de management par la terreur.

En Corée du Nord probablement mais ici on parle de l'EPLE en France en 2018, restons dans le sujet.
avatar
Audrey
Oracle

Re: Convoqué par la CDE

par Audrey le Mer 21 Mar 2018 - 17:21
@abricotedapi a écrit:
@Audrey a écrit:
@horribla a écrit:Ce que je trouve violent dans la "convocation" reçue par Hugo c'est le délai en fait. Je sais que nous sommes en période de conseil mais demander un entretien avec un motif peu clair pour dans une semaine, cela laisse largement le temps à l'enseignant de stresser.
 Effectivement, Hugo a le temps de stresser... mais comme il l'a dit lui-même, son CDE lui a dit de ne pas s'inquiéter... Si son chef a pris la peine de dire ça, Hugo serait peut-être avisé de lui faire confiance et de rester zen, surtout que leurs relations sont courtoises d'après ce qu'il a dit au début du fil. Enfin je dis ça mais qu'il fasse comme il veut hein...
Sur un autre fil il dit que sa CDE donne toujours raison aux parents, ne soutient pas les collègues et a tendance à les convoquer pour les accuser. Peut-être qu'elle lui a dit de ne pas s'inquiéter parce qu'il n'y a rien de grave, ou alors elle lui a dit ça pour qu'il ne discute pas davantage. On ne sait pas. Lui conseiller d'y aller accompagné me parait une bonne chose dans le doute.
 
Et sur ce fil il dit qu'il a de bons rapports avec elle... il serait convoqué par une folle furieuse, ou par le rectorat, par quelqu'un qui ne prendrait pas la peine de lui dire de ne pas s'inquiéter, je trouverais ça plus inquiétant... là, il a un motif, du moins un "domaine professionnel" de motif à l'entretien, il dit avoir de bons rapports avec sa chef, et elle lui a dit de ne pas s'inquiéter...

D'expérience, croyez-moi, je parle d'expérience, il y a bien pire comme convocation alarmante. Je comprends son inquiétude, mais si on pouvait ne pas s'emballer et ne pas d'emblée commencer à dire que les chefs n'ont pas à traiter les profs comme ça, ce serait plus raisonnable, non?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Convoqué par la CDE

par abricotedapi le Mer 21 Mar 2018 - 17:24
Si nous trouvons que cette convocation sans explications est infantilisante, nous pouvons le dire. Ce n'est pas s'emballer que de ne pas apprécier cette manière de procéder.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Convoqué par la CDE

par DesolationRow le Mer 21 Mar 2018 - 17:25
@Audrey a écrit:
@abricotedapi a écrit:
@Audrey a écrit:
@horribla a écrit:Ce que je trouve violent dans la "convocation" reçue par Hugo c'est le délai en fait. Je sais que nous sommes en période de conseil mais demander un entretien avec un motif peu clair pour dans une semaine, cela laisse largement le temps à l'enseignant de stresser.
 Effectivement, Hugo a le temps de stresser... mais comme il l'a dit lui-même, son CDE lui a dit de ne pas s'inquiéter... Si son chef a pris la peine de dire ça, Hugo serait peut-être avisé de lui faire confiance et de rester zen, surtout que leurs relations sont courtoises d'après ce qu'il a dit au début du fil. Enfin je dis ça mais qu'il fasse comme il veut hein...
Sur un autre fil il dit que sa CDE donne toujours raison aux parents, ne soutient pas les collègues et a tendance à les convoquer pour les accuser. Peut-être qu'elle lui a dit de ne pas s'inquiéter parce qu'il n'y a rien de grave, ou alors elle lui a dit ça pour qu'il ne discute pas davantage. On ne sait pas. Lui conseiller d'y aller accompagné me parait une bonne chose dans le doute.
 
Et sur ce fil il dit qu'il a de bons rapports avec elle... il serait convoqué par une folle furieuse, ou par le rectorat, par quelqu'un qui ne prendrait pas la peine de lui dire de ne pas s'inquiéter, je trouverais ça plus inquiétant... là, il a un motif, du moins un "domaine professionnel" de motif à l'entretien, il dit avoir de bons rapports avec sa chef, et elle lui a dit de ne pas s'inquiéter...

D'expérience, croyez-moi, je parle d'expérience, il y a bien pire comme convocation alarmante. Je comprends son inquiétude, mais si on pouvait ne pas s'emballer et ne pas d'emblée commencer à dire que les chefs n'ont pas à traiter les profs comme ça, ce serait plus raisonnable, non?

D'expérience, on trouve toujours ses propres expériences bien plus stressantes et alarmantes, non ? Wink
dl80
Niveau 7

Re: Convoqué par la CDE

par dl80 le Mer 21 Mar 2018 - 17:27
@Thucydide a écrit:Hugo, si c'était quelque chose de "grave", le CDE n'attendrait pas une semaine pour te voir. C'est une situation stressante pour toi, je le comprends, d'autant plus qu'il y a un délai d'attente, justement. Mais un fait grave et urgent aurait fait l'objet d'un rendez-vous immédiat. Et à moins de tomber sur un CDE particulièrement pervers, elle ne t'aurait pas dit de ne pas t'inquiéter.

Certains cde convoquent pour des faits graves, une semaine après avoir dit de ne pas s'inquiéter et de venir l'esprit tranquille. Cela évite au collègue concernée de venir avec un représentant syndical ou un collègue. "Pervers" : c'est ce que disent les gens quand ils constatent ces pratiques ... qui déstabilisent même quand les faits reprochés ont une explication claire et simple. On perd vite ses moyens quand on est pris à partie sans s'y attendre.
Je ne me souviens pas avoir connu un cas de RV immédiat, même par des faits très graves.

Moi, j'aime bien quand Pogonophile "descend dans l'arène"Smile , surtout quand je ne suis pas d'accord ça m'ouvre, parfois, les yeux  Smile . Dommage qu'il n'y ait pas plus de perdir, cpe ...
avatar
Audrey
Oracle

Re: Convoqué par la CDE

par Audrey le Mer 21 Mar 2018 - 17:29
DR, si tu te souviens bien... moi, j'étais dans une situation très conflictuelle avec ma CDE depuis des années, j'étais une opposante publique à la réforme, et le rectorat qui m'avait convoquée avait refusé à 3 reprises de me donner le motif de la convocation, en se contentant de dire que j'étais un personnel en difficulté. Je crois que les situations et les motifs d'inquiétude sont largement différents, non? ;-)

D'ailleurs, je ne jette aucunement la pierre à Hugo mais bien plus à ceux qui d'emblée ont formulé des critiques à l'égard d'un CDE qu'ils ne connaissent pas et dont ne savons que bien peu de choses ici.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Audrey
Oracle

Re: Convoqué par la CDE

par Audrey le Mer 21 Mar 2018 - 17:35
@abricotedapi a écrit:Si nous trouvons que cette convocation sans explications est infantilisante, nous pouvons le dire. Ce n'est pas s'emballer que de ne pas apprécier cette manière de procéder.

Concrètement qu'aurait dû faire le CDE?
Convoquer Hugo dans son bureau immédiatement pour lui dire "M.Hugo, il faut que l'on discute de la gestion de telle classe ensemble. Je vous convoque donc à une rencontre ultérieure. Bonne fin de journée!"?
Dire de façon informelle "Bonjour M.Hugo, vous pouvez passer me voir tout à l'heure? Faut qu'on discute de gestion de classe."?
Ou carrément le faire venir au débotté et lancer la discussion abruptement?

Y a aucune bonne solution à mon sens.
Le seul détail qui aurait pu être apporté sur le mot est le nom de la classe concernée (à moins que ça concerne la gestion de toutes les classes...).

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Convoqué par la CDE

par abricotedapi le Mer 21 Mar 2018 - 17:38
@Audrey a écrit:
@abricotedapi a écrit:Si nous trouvons que cette convocation sans explications est infantilisante, nous pouvons le dire. Ce n'est pas s'emballer que de ne pas apprécier cette manière de procéder.
Concrètement qu'aurait dû faire le CDE?
Passer voir Hugo pour lui dire concrètement de quoi elle voulait parler et lui proposer de se voir dans son bureau tel jour. Ou bien faire comme elle a fait, et quand Hugo est venu demander des précisions, lui donner ces précisions.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
avatar
Ihaveadream
Niveau 5

Re: Convoqué par la CDE

par Ihaveadream le Mer 21 Mar 2018 - 17:38
Je ne suis pas sur le forum depuis longtemps et mon propos n'a pas un rapport direct avec le fil, mais je voulais juste dire que je trouve la présence de pogonophile sur ce forum enrichissante. Ça nous permet d'avoir un point de vue d'une direction que nous connaissons mal et avec laquelle un nombre non négligeable d'entre nous a très certainement pu avoir de mauvaises expériences. D'où une certaine agressivité que je ressens dans certains messages qui lui sont adressés que je ne trouve pas très productive. Cela m'intéresse beaucoup d'avoir ce point de vue différent sur le métier et je déplore, pogonophile, que tu aies l'impression de "descendre dans l'arène" ( et c'est bien l'impression que j'ai aussi). Essayons de ne pas nous priver de la possibilité de dialoguer ensemble de façon constructive... Je vous laisse reprendre le fil !


Dernière édition par Ihaveadream le Mer 21 Mar 2018 - 17:41, édité 1 fois
chmarmottine
Fidèle du forum

Re: Convoqué par la CDE

par chmarmottine le Mer 21 Mar 2018 - 17:39
Disons que quand il lui a demandé des précisions, elle aurait pu dire un truc du genre "j'ai cru comprendre que vous avec quelques classes ou élèves avec qui ce n'est pas simple, je veux juste faire le point avec vous" ou "tel parent s'est plaint de tel truc, je veux discuter de ça tranquillement avec vous".


Dernière édition par celinesud le Mer 21 Mar 2018 - 17:41, édité 1 fois
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Convoqué par la CDE

par DesolationRow le Mer 21 Mar 2018 - 17:40
@abricotedapi a écrit:
@Audrey a écrit:
@abricotedapi a écrit:Si nous trouvons que cette convocation sans explications est infantilisante, nous pouvons le dire. Ce n'est pas s'emballer que de ne pas apprécier cette manière de procéder.
Concrètement qu'aurait dû faire le CDE?
Passer voir Hugo pour lui dire concrètement de quoi elle voulait parler et lui proposer de se voir dans son bureau tel jour. Ou bien faire comme elle a fait, et quand Hugo est venu demander des précisions, lui donner ces précisions.

+1.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Convoqué par la CDE

par Rendash le Mer 21 Mar 2018 - 17:42
@horribla a écrit:Ce que je trouve violent dans la "convocation" reçue par Hugo c'est le délai en fait. Je sais que nous sommes en période de conseil mais demander un entretien avec un motif peu clair pour dans une semaine, cela laisse largement le temps à l'enseignant de stresser.

Le délai est parfaitement raisonnable : s'il eût été plus court, la face du monde aurait changé. Hugo78 a une vie en dehors du boulot, sans parler des conseils de classe et des obligations diverses qui agrémentent notre quotidien en ce moment ; il me semble donc raisonnablement courtois de lui laisser le temps de s'organiser, indépendamment du motif de l'entretien.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Audrey
Oracle

Re: Convoqué par la CDE

par Audrey le Mer 21 Mar 2018 - 17:44
celinesud a écrit:Disons que quand il lui a demandé des précisions, elle aurait pu dire un truc du genre "j'ai cru comprendre que vous avec quelques classes ou élèves avec qui ce n'est pas simple, je veux juste faire le point avec vous" ou "tel parent s'est plaint de tel truc, je veux discuter de ça tranquillement avec vous".

Ben ça, c'est pas évident non plus. Comment mettre un terme à la discussion proprement après avoir donné ce genre d'info au collègue? Bonjour le malaise après...Si elle n'a pas donné de rv plus tôt, c'est qu'elle ne le pouvait sans doute pas et qu'elle estimait ptêt délicat de lancer la discussion en donnant des précisions sans être en mesure de la poursuivre immédiatement.

Dans tous les cas il y a un truc désagréable à vivre pour Hugo. C'est un peu la loi du genre.
Le seul truc à faire, pour éviter ça, c'est de faire venir immédiatement le collègue dans le bureau sans le prévenir, pour lui éviter de stresser dans une phase d'attente, mais c'est pas forcément possible...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Convoqué par la CDE

par gauvain31 le Mer 21 Mar 2018 - 17:48
@abricotedapi a écrit:
@pogonophile a écrit:Il y a un objet à l'entretien qui a été annoncé (gestion de classe), c'est certes sommaire, et visiblement celui qui en a été destinataire ressent un manque de précisions, mais ce n'est pas pour autant la marque d'un CdE qui "l'infantilise et le manipule".
Quand je sollicite un enseignant pour un entretien, je ne me sens pas obligé de faire un objet détaillé avec une liste de points, en trois exemplaires, avec accusé de réception. On parle d'un entretien avec une personne qu'on croise à peu près tous les jours, pas d'une convocation chez le juge.
Ce qu'on trouve infantilisant et potentiellement manipulateur, c'est le refus de préciser le motif oralement, lorsque l'enseignant vient justement dire qu'il "ressent un manque de précisions" et qu'il aimerait savoir de quoi il retourne. Personne n'a demandé "un objet détaillé avec une liste de points, en trois exemplaires, avec accusé de réception"

Merci abricotedapi me préciser ma pensée. Il faut garder la mesure des deux côtés Pogonophile. Rien n'empêchait le CDE d'Hugo :
-de dire "je souhaiterais qu'on discute tous les deux du cas de l'élève X concernant son comportement en classe; mon emploi du temps surchargé ne permet pas qu'on en discute de suite
-de faire une convocation. Le CDE aurait pu dire: "pouvez-vous passer la semaine prochaine me voir et mettre en place un dispositif pour améliorer cette situation ?"

Personnellement c'est le type de discours que j'attends d'un(e) CDE et d'une relation d'adulte à adulte: pas de contrainte infantile, et un motif clair de discussion.... ah oui, dire ceci prenait 10 secondes supplémentaires. Peut-être est-ce trop? Rolling Eyes

avatar
Rendash
Bon génie

Re: Convoqué par la CDE

par Rendash le Mer 21 Mar 2018 - 18:00
@gauvain31 a écrit:
@abricotedapi a écrit:
@pogonophile a écrit:Il y a un objet à l'entretien qui a été annoncé (gestion de classe), c'est certes sommaire, et visiblement celui qui en a été destinataire ressent un manque de précisions, mais ce n'est pas pour autant la marque d'un CdE qui "l'infantilise et le manipule".
Quand je sollicite un enseignant pour un entretien, je ne me sens pas obligé de faire un objet détaillé avec une liste de points, en trois exemplaires, avec accusé de réception. On parle d'un entretien avec une personne qu'on croise à peu près tous les jours, pas d'une convocation chez le juge.
Ce qu'on trouve infantilisant et potentiellement manipulateur, c'est le refus de préciser le motif oralement, lorsque l'enseignant vient justement dire qu'il "ressent un manque de précisions" et qu'il aimerait savoir de quoi il retourne. Personne n'a demandé "un objet détaillé avec une liste de points, en trois exemplaires, avec accusé de réception"

Merci abricotedapi me préciser ma pensée. Il faut garder la mesure des deux côtés Pogonophile. Rien n'empêchait le CDE d'Hugo :
-de dire "je souhaiterais qu'on discute tous les deux du cas de l'élève X concernant son comportement en classe; mon emploi du temps surchargé ne permet pas qu'on en discute de suite
-de faire une convocation. Le CDE aurait pu dire: "pouvez-vous passer la semaine prochaine me voir et mettre en place un dispositif pour améliorer cette situation ?"

Personnellement c'est le type de discours que j'attends d'un(e) CDE et d'une relation d'adulte à adulte: pas de contrainte infantile, et un motif clair de discussion.... ah oui, dire ceci prenait 10 secondes supplémentaires. Peut-être est-ce trop? Rolling Eyes


D'un autre côté, tu as été durement marqué par des CDE particulièrement tordus. Hogu78 nous dit avoir des relations normales avec son CDE, donc moins d'inquiétude peut-être ? Préciser le motif d'un entretien au débotté, entre deux portes, c'est un coup à mal comprendre et ajouter un surcroît de stress, sans parler de l'absence de discrétion, etc. La précision est sur la convocation, c'est suffisant.

Comme souvent, c'est le terme "convocation" qui semble faire flipper tout le monde. C'est rigolo, il y a eu un truc à ce sujet ces derniers temps : il ne faut pas convoquer les parents, qui se sentent alors en position d'accusés, toussah, mais les inviter à. Mais lorsqu'on reçoit une injonction à participer à telle ou telle connerie de formation, on regarde si on y est invité ou convoqué, pour pouvoir s'asseoir dessus ou non.
Là, il n'y a pas invitation à laissant supposer qu'Hugo78 pourrait refuser l'entretien, mais c'est à peu près tout ; pas de quoi se relever la nuit.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Convoqué par la CDE

par gauvain31 le Mer 21 Mar 2018 - 18:18
Seulement deux tordus sur la trentaine de CDE et leur adjoint que j'ai fréquentés Rendash, promis . Certes, il y a les bonnes relation , mais il y a aussi les formes; par exemple pour une élève avec qui j'ai eu un clash l'an dernier, la CPE m'avait demandé si je pouvais "passer dans le bureau du proviseur pour discuter du cas de cette élève"  pour qui la sanction avait été déjà posée. J'ai trouvé le procédé respectueux et élégant : et quand je suis venu la semaine suivante, il ne se souvenait plus qu'il voulait me voir Very Happy
Contenu sponsorisé

Re: Convoqué par la CDE

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum