Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
bancaud
Niveau 1

Votre avis sur Pronote ?

par bancaud le Mer 21 Mar 2018 - 18:08
Bonjour,
Je suis journaliste à 20 Minutes et spécialiste des sujets éducation (vous pouvez consulter mon compte Twitter). Je prépare un sujet sur Pronote. Je voudrais recueillir des témoignages  d'enseignants pour savoir quelle est leur perception de l'outil. Quelles sont ses vertus et ses vices ? Les parents vous sollicitent-ils à bon escient sur Pronote ? Considérez-vous que cet outil accroit la pression scolaire sur les élèves ou qu'il les stimule? Les élèves sont-ils plus vigilants quant à leurs devoirs grâce à Pronote? Pronote ne laisse-t-il pas sur la carreau certains parents peu connectés?
Si le sujet vous inspire, n'hésitez pas à m'envoyer un mail à dbancaud@20minutes.fr d'ici à jeudi 18h. J'anonymiserai votre témoignage. Merci
Delphine Bancaud
avatar
ylm
Neoprof expérimenté

Re: Votre avis sur Pronote ?

par ylm le Mer 21 Mar 2018 - 18:17
@bancaud a écrit:Les parents vous sollicitent-ils à bon escient sur Pronote ?
Dans mon collège on a bloqué la fonctionnalité, ça règle le problème. Et quand un parent demande à ce que ce soit possible, ça arrive de temps en temps (mais très rarement) c'est un niet ferme.

_________________
The life of man, solitary, poor, nasty, brutish and short.
Thomas Hobbes
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Isis39 le Mer 21 Mar 2018 - 18:20
@ylm a écrit:
@bancaud a écrit:Les parents vous sollicitent-ils à bon escient sur Pronote ?
Dans mon collège on a bloqué la fonctionnalité, ça règle le problème. Et quand un parent demande à ce que ce soit possible, ça arrive de temps en temps (mais très rarement) c'est un niet ferme.

Chaque prof peut aussi bloquer la fonctionnalité.
Moi je l'ai laissée ouverte et je n'ai presque pas de messages. Et aucun problème.
Mais j'imagine que ça doit dépendre des établissements.
avatar
Kirth
Niveau 8

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Kirth le Mer 21 Mar 2018 - 18:26
@Isis39 a écrit:
@ylm a écrit:
@bancaud a écrit:Les parents vous sollicitent-ils à bon escient sur Pronote ?
Dans mon collège on a bloqué la fonctionnalité, ça règle le problème. Et quand un parent demande à ce que ce soit possible, ça arrive de temps en temps (mais très rarement) c'est un niet ferme.

Chaque prof peut aussi bloquer la fonctionnalité.
Moi je l'ai laissée ouverte et je n'ai presque pas de messages. Et aucun problème.
Mais j'imagine que ça doit dépendre des établissements.

Dans mon établissement c’est au contraire monnaie courante, plusieurs messages depuis le début de l’année, pareil pour des collègues. Souvent casse-pieds, parfois justifié et rapidement réglé.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Sphinx le Mer 21 Mar 2018 - 19:08
@bancaud a écrit:Bonjour,
Je suis journaliste à 20 Minutes et spécialiste des sujets éducation (vous pouvez consulter mon compte Twitter). Je prépare un sujet sur Pronote. Je voudrais recueillir des témoignages  d'enseignants pour savoir quelle est leur perception de l'outil. Quelles sont ses vertus et ses vices ?

Avantages : ça a le mérite de permettre de remplir notes et bulletins en ligne, ce qui, avouons-le, est plus pratique que de le faire à la main. Les parents qui souhaitent suivre de près la scolarité de leur enfant peuvent suivre notes et devoirs à faire sans tomber des nues à la fin du trimestre. On peut contacter les parents plus facilement. Inconvénients : c'est produit par une boîte privée qui a un peu bâclé le travail question programmation (il y a des bugs, j'ai renoncé à me servir de la fonction QCM par exemple). C'est payant pour les établissements. Surtout, il y a une pression accrue sur les enseignants, qui sont sommés de le remplir à l'instant même où ils quittent le cours ou du moins au jour le jour, à qui on intime parfois l'ordre d'y mettre l'intégralité de leur cours pour les quelques absents ou élèves en difficulté avec l'écriture (ou qui ont eu la flemme, soyons honnêtes), et de qui les parents s'attendent parfois à ce qu'ils répondent à la minute quand ils envoient un message, quelle que soit l'heure.

Les parents vous sollicitent-ils à bon escient sur Pronote ?

Ça dépend des parents, bien sûr. Certains ne sollicitent l'enseignant que quand il y a un réel besoin et d'autres abusent. Dernièrement, j'ai en tête l'exemple d'une mère qui s'en sert pour planifier avec moi les rattrapages de contrôle de son fils (il a une scolarité aménagée et de nombreuses absences mais rattrape tout), une autre qui prévient les profs des absences de sa fille (en stage de découverte de métier) ; à l'inverse, j'ai aussi eu récemment un parent qui me sommait plus ou moins de corriger plus vite.

Considérez-vous que cet outil accroit la pression scolaire sur les élèves ou qu'il les stimule?

Ni l'un ni l'autre, je dirais. Les élèves savent qu'ils ont un agenda bis et ça s'arrête là. Ils s'en servent tout autant que de leur agenda papier.

Les élèves sont-ils plus vigilants quant à leurs devoirs grâce à Pronote?

Là aussi ça dépend des individus, mais dans l'ensemble je dirais que non. Les élèves sérieux, qui tiennent à jour leur agenda et le vérifient soigneusement, vérifient aussi soigneusement Pronotes. Les pas sérieux sont capables aussi bien de prétendre qu'ils n'ont pas fait leurs devoirs parce qu'ils n'avaient pas internet, pas d'électricité, etc, que d'accuser le prof de n'avoir pas rempli Pronotes (et là, dans mon établissement en tout cas, on entend le reste de la classe s'exclamer en choeur "même pas vrai, c'était écrit !") De toutes façons, c'est l'agenda papier qui continue à faire foi.

Pronote ne laisse-t-il pas sur la carreau certains parents peu connectés?
Sans doute, mais justement pour cette raison, on fait attention à ne pas passer que par Pronotes. Les parents peuvent toujours consulter les cahiers pour savoir les notes, l'agenda pour connaître les devoirs à faire. La communication importante continue de se faire par le carnet de correspondance. Au contraire, il me semble que les parents qui sont le plus dépassés par la situation sont justement ceux qui s'accrochent trop à Pronotes, et qui exigent des professeurs d'y mettre toutes les notes et informations à la minute, sans exiger de l'enfant qu'il montre ses copies et son agenda régulièrement : cela donne des élèves qui ne sont pas du tout autonomes.

Par curiosité, pourquoi spécifiquement Pronotes ? Ce n'est qu'une "marque", un logiciel parmi d'autres qui font exactement le même job. Certains départements, comme celui des Yvelines par exemple, sont passés à un ENT (environnement numérique de travail) institutionnel qui évite aux établissements de devoir payer chacun une licence privée pour pouvoir fonctionner.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
BrindIf
Habitué du forum

Re: Votre avis sur Pronote ?

par BrindIf le Mer 21 Mar 2018 - 19:29
La question porte-t-elle sur l'intérêt d'un logiciel d'interface entre parents et enseignants, ou sur les qualités intrinsèques de Pronote parmi ces logiciels ?

En tant que parent, je trouve qu'avoir accès aux informations via un logiciel est bien plus pratique que par le carnet de correspondance. Les absences ou changement d'emploi du temps y sont disponibles plus régulièrement et plus clairement, même s'il peut y avoir quelques erreurs. Et le cahier de texte est en général plus fiable que celui d'un enfant pas toujours ordonné. Le revers de cette efficacité est la dé-responsabilisation de l'enfant.

En tant qu'enseignante, je trouve l'outil très complet et assez intuitif, globalement assez pratique, et avec plus d'avantages que d'inconvénients.
Le défaut principal est que ce soit privé. D'ailleurs, à qui appartiennent les données que nous y rentrons ? (En particulier nos progressions et documents professionnels...)
Je n'aime pas la façon dont notre administration s'en sert pour éviter de communiquer avec nous (changements de salles ou d'horaires au dernier moment indiqués uniquement ainsi...) ou nous fliquer, mais c'est plus dû à la dite administration qu'au logiciel.
Enfin, il y a de petits défauts qui sont frustrants parfois, là où sur du papier on pouvait s'adapter. La partie pour rentrer les notes n'est pas très souple, on ne peut pas simplement adapter les coefficients aux élèves sans créer plusieurs devoirs, la partie commentaire des bulletins est limitée en longueur. Chez nous les élèves ont accès aux commentaires sur les bulletins avant le conseil de classe. Parfois il ne s'agit que d'une option à cocher, mais on dépend alors de la bonne volonté de l'administrateur.

Pour la communication parents/professeurs, je l'utilise en tant que parent et trouve cela très pratique.
J'ai eu peu de messages abusifs en tant que professeur. Il y a toujours l'option de ne pas y répondre...
avatar
Miew
Habitué du forum

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Miew le Mer 21 Mar 2018 - 20:47
Je ne reçois jamais de messages de parents sur Pronote. Ils communiquent avec moi via le carnet de correspondance, fait pour ça, et c'est très bien. En revanche, il m'est arrivé de répondre à des élèves sur l'ENT, et d'envoyer des cours à la mère d'un élève absent plusieurs jours.

_________________
“Le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.”
Victor Hugo, Les Misérables.
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Lord Steven le Mer 21 Mar 2018 - 21:03
je dois me rendre en salle des profs 5 fois par an, donc Pronote reste un bon moyen pour communiquer avec les collègues

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Votre avis sur Pronote ?

par pogonophile le Mer 21 Mar 2018 - 21:22
Pronote n'est qu'un logiciel parmi d'autres, qui comporte d'innombrables fonctions, dont les enseignants n'utilisent qu'une partie puisque c'est un outil qui sert à tout l'établissement. C'est associé à EDT, produit également par Index Education.
Et qui coûte une blinde, notamment pour son assistance technique hyper efficace, réactive, disponible (je connais le numéro par coeur).

Il me semble que la question gagnerait à être élargie à d'autres outils numériques qui ont les mêmes fonctions que celles que tu cites.
avatar
miss sophie
Esprit éclairé

Re: Votre avis sur Pronote ?

par miss sophie le Mer 21 Mar 2018 - 21:32
Le problème de Pronote, c'est que c'est un logiciel privé payant et qu'il est cher (quelque chose comme 1200 euros l'année, tous les ans). Il existe un logiciel public gratuit (Sconet, c'est ce que mon collège utilise) mais ses fonctionnalités sont en-dessous de celles de Pronote (dixit les collègues qui ont pu expérimenter ce dernier dans d'autres établissements) et cela pose question : depuis le temps, pourquoi Sconet n'a-t-il pas été amélioré ? pourquoi ne donne-t-on pas aux établissements publics les moyens techniques de fonctionner correctement sans devoir dépenser l'argent public pour un logiciel privé ?
archeboc
Sage

Re: Votre avis sur Pronote ?

par archeboc le Mer 21 Mar 2018 - 21:42
Parent d'élève (deux collégiens) : je ne regarde quasi-jamais pronote, et je freine la consultation par mes deux globules. La règle, c'est que tous les devoirs doivent être dans l'agenda. Ils ont pour consigne de dire qu'ils n'ont pas internet à la maison (ce qui est vrai : nous avons des ordis pour bosser, pas pour les prêter à nos lardons). La vraie raison de ce black-out, c'est avant tout l'autonomie. Les notes suivent.

Seul exception à cette politique : kwyk, l'enseignant de math y donne des devoirs, et c'est plutôt bien fait pour l'entraînement intensif. Mais un bon vieux manuel des années 50 à 80 ferait aussi bien le boulot.
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: Votre avis sur Pronote ?

par pogonophile le Mer 21 Mar 2018 - 21:57
@miss sophie a écrit:Le problème de Pronote, c'est que c'est un logiciel privé payant et qu'il est cher (quelque chose comme 1200 euros l'année, tous les ans). Il existe un logiciel public gratuit (Sconet, c'est ce que mon collège utilise) mais ses fonctionnalités sont en-dessous de celles de Pronote (dixit les collègues qui ont pu expérimenter ce dernier dans d'autres établissements) et cela pose question : depuis le temps, pourquoi Sconet n'a-t-il pas été amélioré ? pourquoi ne donne-t-on pas aux établissements publics les moyens techniques de fonctionner correctement sans devoir dépenser l'argent public pour un logiciel privé ?

C'est un vrai problème, et une source régulière d'engueulades avec les services informatiques académiques, quand les applications à remplir ne sont pas vraiment compatibles : "mais pourquoi vous dépensez de l'argent public dans des logiciels privés alors qu'il en existe des publics ?" - "parce qu'on est loin du jour où les logiciels publics atteindront le quart du niveau de performance des privés." Tu veux voir palpiter les veines sur le front de l'adjoint de ton établissement ? Parle lui de STS.
Et pourtant, il y a eu des progrès considérables depuis une douzaine d'années. Mais même quand le développement d'une application publique est confié à une boîte privée (LSU par exemple), c'est un fiasco pendant un temps interminable de déploiement.
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Votre avis sur Pronote ?

par pseudo-intello le Mer 21 Mar 2018 - 23:50
Le principe de l'ENT, j'ai trouvé ça bien pratique, au début, pare que j'étais sur deux établissements (ce qui en soi était déjà un problème) : je n'avais pas besoin de rester dans Collège numberouane pour remplir les bulletins de collège numberouane, et collège numbertou pour remplir les bulletins et entrer les notes de collège numbertou.

Je précise que les parents n'ont ps la possibilité d'envoyer des messages aux enseignants, et ne l'ont jamais eue dans le collèges où j'ai travaillé (les élèves non plus, d'ailleurs) : un de ces collège a commencé par laisser la possibilité ouverte, et dans les 8 jours, il y a eu un incident. Donc tout a été verrouillé, parce que sincèrement il y a déjà assez de problèmes à résoudre dans un établissement scolaire pour ne pas avoir besoin d'en créer des nouveaux.

Je suis très aprtagée sur Pronote, qui, comme l'ont souligné d'autres membres;, est privé et coûte bien cher à l’éducation nationale (alors que de l'argent, on en a besoin pour recruter des profs, des surveillants, etc.), et n'est de ce fait pas exempt de partenariats avec des éditeurs de manuels auxquels, personnellement, je n'ai rien demandé (via les QCM, si ma mémoire est bonne).
Le côté pratique indéniable de la chose fait doucement passer la pilule pour le côté flicage, potentiellement par l’administration, mais aussi par les parents. Il y a plusieurs risques de dérives, selon moi :
- la déresponsabilisation de l'enfant, qui n'a plus besoin d'apprendre à assumer ses actes (rentrer chez lui en annonçant une mauvaise note, une heure de colle, etc).
- la déresponsabilisation de l'enfant, à nouveau, qui est tenté de ne plus se donner la peine de s'organiser (donc potentiellement désapprend à le faire, s'il est flemmard), et ne remplit plus, ou plus correctement son agenda, sous prétexte que de toutes manières, les devoirs sont sur Pronote (et si le prof ne les a pas noté, quelle belle excuse de feindre d'oublier les mises en garde à ce sujet et d’ânonner "c'était pas sur Pronote" !)
- le remplissage plus lapidaire du cahier de texte : sur les versions papier, je joignais les sujets des contrôles, par exemple, car je me doutais bien qu'en cas de même contrôle plusieurs années de suite, les élèves n'étaient pas organisés pour 1- aller emprunter le cahier de texte 2- faire des photocopies, et surtout 3- ranger consciencieusement les photocopies dans un classeur et les garder jusqu'à l'année suivante. Or, s'il n'y a plus qu'à faire un clic droit pour télécharger un fichier, je deviens plus méfiante, et ne mets que le minimum nécessaire.
- le risque de considérer qu'un enseignant est joignable n’importe quand, doit répondre rapidement, et doit consulter très fréquemment (même le week-end ou en vacances) sa messagerie ou que sais-je. En ce moment, la notion de droit à la déconnexion émerge, et c'est sage ; j'espère que nous n'irons pas à contre-courant dans l'éducation nationale.
- laisser croire aux parents, notamment les plus éloignés de l'école et les moins au fait des divers risques liés à Internet, et des troubles potentiels de l'apprentissage liés à l'excès d'écran, que leur enfant a besoin d'Internet quotidiennement, et la consultation de l'ENT peut servir à bien des choses auprès des parents les moins avertis (plaider pour se faire offrir un smartphone, demander à aller sur l'ordi familial, officiellement pour les devoirs, officieusement sur d'autres sites

Il y a un côté pratique, je ne le nie pas : nous pouvons, en cas de problème, contacter la vie scolaire, et/ou le CPE ou le chef d'établissement, ce qui brise un peu la solitude du professeur dans sa classe en cas de soucis légers, ou plus graves. nous utilisons un seul logiciel pour tout. Mais pour ma part, la balance avantages / inconvénients n'est pas en faveur du logiciel.
Je précise que si le flicage facilité des enseignants me dérange, celui des élèves par leurs parents me gêne tout autant. Je trouve que l'on court-circuite l'élève en communiquant les informations directement entre le collège et les parents. Je trouve malgré tout moins problématique un élève qui abuse de sa liberté en cachant ses notes ou en "oubliant" de montrer son carnet de correspondance, qu'un élève sous surveillance permanente grâce au logiciel, car cette surveillance a un côté infantilisant (alors qu'un élève est supposé apprendre peu à peu à être un adulte responsable), et un côté Big Brother (tout est relatif, certes) que je trouve malsain.
avatar
mistinguette
Niveau 10

Re: Votre avis sur Pronote ?

par mistinguette le Jeu 22 Mar 2018 - 6:31
Ce qui me gêne est qu' il y a une confusion entre le service rendu (notes,messagerie,edt,application sur portable....) et l'outil qui le rend ex pronote. Pronote n'est qu' une boite parmi d'autres. Sauf qu' elle est en situation de quasi monopole ce qui entraine une confusion aussi entre educatio nationale et pronote.
Comment comprendre que l'éducation nationale qui demande des notes, et des compétences n'ai pas développer son propre outil? Quel choix économique entre développer une solution et laisser chaque établissement dépenser 1200€ avec des services qui se superposent comme pronote et ent mis à disposition? Quid des données? Seront ils les seuls compatible avec la nouvelle norme européenne qui arrive en mai? Si je reconnais que c'est un outil puissant et bien foutu sur de nombreux points, nous avons volontairement pris un concurrent pour toutes ces raisons.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Elaïna le Jeu 22 Mar 2018 - 9:56
En ce qui me concerne, je trouve ça très pratique. Je mets mes notes dessus dès que j'ai corrigé un paquet, ça m'évite de m'encombrer d'un carnet de notes, et puis pronote calcule tout tout seul. Temps gagné.
Pratique aussi pour envoyer des documents aux élèves.
En revanche il faut bien leur expliquer que Pronote ne remplace pas leur tête ou leur agenda...
Pour le lien avec les parents, en général ça marche bien. Il y a toujours un parent qui envoie des kilomètres de message mais il suffit de répondre "vu" et voilà, généralement ça les calme.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Sphinx le Jeu 22 Mar 2018 - 10:46
@mistinguette a écrit:
Comment comprendre que l'éducation nationale qui demande des notes, et des compétences n'ai pas développer son propre outil?

Très simple : demande-toi combien gagne un informaticien au service de l'Etat. Demande-toi ensuite combien gagne un informaticien dans une boîte privée (sachant que dans le privé la demande explose actuellement et que le moindre étudiant sachant vaguement écrire deux lignes de code sans trop se gourer y trouvera du boulot). Tires-en des conclusions sur le choix de carrière majoritaire des élèves en informatique et sur les compétences de ceux qui veulent bien prendre un poste dans le secteur public - généralement, les seuls bons qui ont le goût du service public chevillé au corps feront profs...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Delia le Jeu 22 Mar 2018 - 12:31
Qui finance les journaux gratuits ? Pourquoi un gratuit s'intéresse-t-il à Pronote ?
Je sais, j'ai mauvais esprit...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Prezbo
Habitué du forum

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Prezbo le Jeu 22 Mar 2018 - 15:54
@pseudo-intello a écrit:Le principe de l'ENT, j'ai trouvé ça bien pratique, au début, pare que j'étais sur deux établissements (ce qui en soi était déjà un problème) : je n'avais pas besoin de rester dans Collège numberouane pour remplir les bulletins de collège numberouane, et collège numbertou pour remplir les bulletins et entrer les notes de collège numbertou.[...]

Le côté pratique indéniable de la chose fait doucement passer la pilule pour le côté flicage, potentiellement par l’administration, mais aussi par les parents. Il y a plusieurs risques de dérives, selon moi :
- la déresponsabilisation de l'enfant, qui n'a plus besoin d'apprendre à assumer ses actes (rentrer chez lui en annonçant une mauvaise note, une heure de colle, etc).
- la déresponsabilisation de l'enfant, à nouveau, qui est tenté de ne plus se donner la peine de s'organiser (donc potentiellement désapprend à le faire, s'il est flemmard), et ne remplit plus, ou plus correctement son agenda, sous prétexte que de toutes manières, les devoirs sont sur Pronote (et si le prof ne les a pas noté, quelle belle excuse de feindre d'oublier les mises en garde à ce sujet et d’ânonner "c'était pas sur Pronote" !)

[...]
- le risque de considérer qu'un enseignant est joignable n’importe quand, doit répondre rapidement, et doit consulter très fréquemment (même le week-end ou en vacances) sa messagerie ou que sais-je. En ce moment, la notion de droit à la déconnexion émerge, et c'est sage ; j'espère que nous n'irons pas à contre-courant dans l'éducation nationale.

[...]
- laisser croire aux parents, notamment les plus éloignés de l'école et les moins au fait des divers risques liés à Internet, et des troubles potentiels de l'apprentissage liés à l'excès d'écran, que leur enfant a besoin d'Internet quotidiennement, et la consultation de l'ENT peut servir à bien des choses auprès des parents les moins avertis (plaider pour se faire offrir un smartphone, demander à aller sur l'ordi familial, officiellement pour les devoirs, officieusement sur d'autres sites

Il y a un côté pratique, je ne le nie pas : nous pouvons, en cas de problème, contacter la vie scolaire, et/ou le CPE ou le chef d'établissement, ce qui brise un peu la solitude du professeur dans sa classe en cas de soucis légers, ou plus graves. nous utilisons un seul logiciel pour tout. Mais pour ma part, la balance avantages / inconvénients n'est pas en faveur du logiciel.
Je précise que si le flicage facilité des enseignants me dérange, celui des élèves par leurs parents me gêne tout autant. Je trouve que l'on court-circuite l'élève en communiquant les informations directement entre le collège et les parents. Je trouve malgré tout moins problématique un élève qui abuse de sa liberté en cachant ses notes ou en "oubliant" de montrer son carnet de correspondance, qu'un élève sous surveillance permanente grâce au logiciel, car cette surveillance a un côté infantilisant (alors qu'un élève est supposé apprendre peu à peu à être un adulte responsable), et un côté Big Brother (tout est relatif, certes) que je trouve malsain.  

Merci pour ce message, qui résume très bien ce que je pense. Comme souvent avec le numérique, l'affiche du côté pratique et des nouvelles possibilités offertes par le logiciel a discrètement fait passer un changement des pratiques professionnelles, sans trop de débat. Et oui, j'ai la conviction intuitive est que le résultat, en matière de productivité, de suivi des élèves, de communication entre les différents acteurs, n'est pas en tout point négatif, mais globalement négatif. Je pourrai, moi aussi, apporter mon lot d'anecdotes.

Déresponsabilisation des élèves, flicage de tous par tous (j'ai connu le cas de la PP qui m'envoyait des maisl très secs sur le ton "J'ai constaté que vos notes n'étaient plus remplies sur pronote de puis le...Merci de m'indiquer si cette situation est normale et d'y remédier rapidement", inutile de dire que la mise au point a été houleuse), croyance dans le fait qu'on peut remplacer une communication normale entre individus (entre élèves et parents, entres profs et parents, entres collègues, entre profs et directions) par des moyens de diffusion et de surveillance informatique...

Au passage, le premier effet de pronote (ou d'un équivalent, même si comme souligné un équivalent libre serait préférable) c'est d'avoir permis l'appel électronique. Là aussi, l'aspect pratique (la vie sco peut savoir dès 9h qui est absent, et contacter les parents) a été mis en avant quand on l'a demandé à tous les personnels. Mais on n'a pas mesuré une conséquence évidente : désormais, dans toute les salles de classe, il y a un ordinateur allumé en permanence sur le bureau du professeur. Et je suis persuadé que l'effet distracteur sur le prof (en tout cas sur moi) est loin d'être anodin.
avatar
BrindIf
Habitué du forum

Re: Votre avis sur Pronote ?

par BrindIf le Jeu 22 Mar 2018 - 17:48
@Prezbo a écrit:Au passage, le premier effet de pronote (ou d'un équivalent, même si comme souligné un équivalent libre serait préférable) c'est d'avoir permis l'appel électronique. Là aussi, l'aspect pratique (la vie sco peut savoir dès 9h qui est absent, et contacter les parents) a été mis en avant quand on l'a demandé à tous les personnels. Mais on n'a pas mesuré une conséquence évidente : désormais, dans toute les salles de classe, il y a un ordinateur allumé en permanence sur le bureau du professeur. Et je suis persuadé que l'effet distracteur sur le prof (en tout cas sur moi) est loin d'être anodin.
Autre conséquence, cela signifie qu'à la moindre panne de réseau (très fréquentes dans mon établissement), personne ne sait qui est là et qui n'est pas là, puisqu'il n'y a plus les moyens de faire l'appel à la main.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Sphinx le Jeu 22 Mar 2018 - 18:39
@BrindIf a écrit:
@Prezbo a écrit:Au passage, le premier effet de pronote (ou d'un équivalent, même si comme souligné un équivalent libre serait préférable) c'est d'avoir permis l'appel électronique. Là aussi, l'aspect pratique (la vie sco peut savoir dès 9h qui est absent, et contacter les parents) a été mis en avant quand on l'a demandé à tous les personnels. Mais on n'a pas mesuré une conséquence évidente : désormais, dans toute les salles de classe, il y a un ordinateur allumé en permanence sur le bureau du professeur. Et je suis persuadé que l'effet distracteur sur le prof (en tout cas sur moi) est loin d'être anodin.
Autre conséquence, cela signifie qu'à la moindre panne de réseau (très fréquentes dans mon établissement), personne ne sait qui est là et qui n'est pas là, puisqu'il n'y a plus les moyens de faire l'appel à la main.

Perso je ne me sens pas spécialement distraite, surtout que cette année j'ai poussé mon bureau dans le coin afin de ne plus avoir à le contourner en allant du tableau à la salle, donc je ne suis quasiment jamais derrière. Par contre, avant, on faisait l'appel avec de petits papiers qu'on accrochait dans le couloir au début de chaque demi-journée, et le reste des heures, dans le cahier d'appel : je me faisais donc gronder si j'oubliais le petit papier, mais ensuite, je pouvais très bien constater que tout le monde était là ou du moins que les absents étaient les mêmes qu'à l'heure d'avant, et décider de ne remplir le cahier d'appel qu'à la fin de l'heure ou quand j'aurais quelques secondes (surtout que c'était rapide). Depuis cette année, on doit le faire en ligne, et à chaque heure, si j'oublie, je suis sûre de voir débouler dans les vingt minutes un élève dépêché par la vie scolaire pour me rappeler à l'ordre. Or, le temps d'allumer l'ordi, d'ouvrir la session, de lancer le navigateur, de m'identifier sur l'ENT, d'afficher l'appel, de cocher les absents, etc, comme tout rame, je lance mon cours entre deux, et puis j'oublie de continuer le processus ; et même si l'ordinateur est allumé de l'heure d'avant, il y a toujours des fois où je ne peux pas prendre le temps tout de suite, tout simplement parce que j'ai au moins une classe de zozos que je ne peux pas lâcher vingt secondes du regard...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Unprofdelog
Niveau 4

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Unprofdelog le Jeu 22 Mar 2018 - 19:47
Pronote est très sympa à utiliser
Perso, je complète les absences depuis mon tél portable et rien que cela, c'est fort pratique et ultra rapide
Nul besoin d'allumer un ordi, de se connecter, etc
Autre point intéressant : la saisie du cahier de textes, que je fais le dimanche pour toute la semaine, et qui n'est affichée qu'après le cours et non avant. Bien sûr, je modifie en fonction de l'arrêt précis de mon cours. Toujours en amont, je mets mon cours au format Pdf dans les fichiers joints. Et les absents ne peuvent pas dire qu'ils n'avaient pas le cours.
Très souvent, le contenu de mon cours, """ écrit"""" sur le Tbi est mis aussi dans mon cahier de textes au format PDF.
Donc tout y est....
C'est du boulot au début mais quand vous avez le coup de main, c'est moins de 1 minutes pour basculer le cours TBi en pdf, puis de le coller dans Pronote !


Par contre, pour avoir tester la tenue d'un cahier de textes vie l'ENT, "ben" c'est guère pratique...

Malheureusement, Pronote coûte cher mais il n'y a pas que cela qui coûte cher. Il suffit de regarder en détail certains achats réalisés qui ne sont JAMAIS utilisés (on en connait tous)....

avatar
Prezbo
Habitué du forum

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Prezbo le Jeu 22 Mar 2018 - 20:35
@Unprofdelog a écrit:Pronote est très sympa à utiliser
Perso, je complète les absences depuis mon tél portable et rien que cela, c'est fort pratique et ultra rapide
Nul besoin d'allumer un ordi, de se connecter, etc
Autre point intéressant : la saisie du cahier de textes, que je fais le dimanche pour toute la semaine, et qui n'est affichée qu'après le cours et non avant. Bien sûr, je modifie en fonction de l'arrêt précis de mon cours. Toujours en amont, je mets mon cours au format Pdf dans les fichiers joints. Et les absents ne peuvent pas dire qu'ils n'avaient pas le cours.
Très souvent, le contenu de mon cours, """ écrit"""" sur le Tbi est mis aussi dans mon cahier de textes au format PDF.
Donc tout y est....
C'est du boulot au début mais quand vous avez le coup de main, c'est moins de 1 minutes pour basculer le cours TBi en  pdf, puis de le coller dans Pronote !


Le truc c'est que je n'ai pas de "cours TBI", ni même d'ailleurs de cours tapé au propre pour la plupart des chapitres, et que ça ne me semble pas prioritaire. Personnellement, vous vous organisez comme vous voulez bien sûr, mais en mettant le pdf du cours sur Pronote, je crains que vous ne créiez une habitude, presque un droit, chez les élèves et leurs parents. Je ne compte pas les fois, ces dernières années, où un élève m'a montré un mot dans son carnet, parfois rédigée de manière courtoise et parfois pas du tout, du type "mon fils/ma fille est dyslexique, merci de lui fournir tous vos polys de cours sur pronote/sur clef USB". Les élèves tirent la tronche quand je leur dis que je n'ai pas de polys de cours, et puis finalement ils s'arrangent. Certains se découvrent capables de prendre le cours, d'autres se débrouillent en photographiant le cahier d'un copain.

Maintenant, ma crainte est que mettre le cours en ligne, ça soit aller un peu plus loin dans la déresponsabilisation. J'ai déjà plein d'élèves qui ne prennent plus le travail à faire en me lançant "vous le mettrez sur pronote, monsieur". J'ai aussi constaté que j'ai de plus en plus d'élèves qui ne connaissent plus leur emploi du temps (encore moins en cas de modification) : ils consultent leur portable dans le couloir entre deux cours (c'est théoriquement interdit, mais l'interdiction n'est pas respectée) et lisent la salle où ils doivent aller l'heure d'après. J'ai peur que l'étape suivante soient qu'ils ne prennent plus le cours, puisque de toute façon il sera en ligne. Mais si vous ne le ressentez pas, tant mieux.

Sinon, je me suis mis une borne ferme : j'utiliserai mon portable en cours le jour ou l'EN me fournira un portable professionnel, complètement disjoint de mes outils privés.
avatar
Fansoux
Niveau 4

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Fansoux le Ven 23 Mar 2018 - 13:18
Pronote répond à mes besoins en ce qui concerne la gestion du cahier de textes, les appels, la messagerie entre collègues.
Par contre comme outil de gestion et de suivi de l'évaluation des compétences il est franchement mal conçu et il lui manque pas mal de fonctionnalités ... si les développeurs pouvaient s'inspirer d'une excellente application gratuite ...
Comme vous je m'étonne qu'un établissement paye cher ce qui existe gratuitement (et qui semble avoir fait ses preuves) !
D'autre part l'EN ne peut elle pas employer quelques développeurs qui mettraient à disposition des établissements les outils numériques qu'elle nous demande d'utiliser ?

pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Votre avis sur Pronote ?

par pseudo-intello le Ven 23 Mar 2018 - 14:10
@Prezbo a écrit:Le truc c'est que je n'ai pas de "cours TBI", ni même d'ailleurs de cours tapé au propre pour la plupart des chapitres, et que ça ne me semble pas prioritaire. Personnellement, vous vous organisez comme vous voulez bien sûr, mais en mettant le pdf du cours sur Pronote, je crains que vous ne créiez une habitude, presque un droit, chez les élèves et leurs parents. Je ne compte pas les fois, ces dernières années, où un élève m'a montré un mot dans son carnet, parfois rédigée de manière courtoise et parfois pas du tout, du type "mon fils/ma fille est dyslexique, merci de lui fournir tous vos polys de cours sur pronote/sur clef USB". Les élèves tirent la tronche quand je leur dis que je n'ai pas de polys de cours, et puis finalement ils s'arrangent. Certains se découvrent capables de prendre le cours, d'autres se débrouillent en photographiant le cahier d'un copain.
Idem. Mes cours ne sont pas écrits en intégralité, encore moins de manière lisible pour les élèves.

@Prezbo a écrit:Maintenant, ma crainte est que mettre le cours en ligne, ça soit aller un peu plus loin dans la déresponsabilisation. J'ai déjà plein d'élèves qui ne prennent plus le travail à faire en me lançant "vous le mettrez sur pronote, monsieur". J'ai aussi constaté que j'ai de plus en plus d'élèves qui ne connaissent plus leur emploi du temps (encore moins en cas de modification) : ils consultent leur portable dans le couloir entre deux cours (c'est théoriquement interdit, mais l'interdiction n'est pas respectée) et lisent la salle où ils doivent aller l'heure d'après. J'ai peur que l'étape suivante soient qu'ils ne prennent plus le cours, puisque de toute façon il sera en ligne. Mais si vous ne le ressentez pas, tant mieux.

Sinon, je me suis mis une borne ferme : j'utiliserai mon portable en cours le jour ou l'EN me fournira un portable professionnel, complètement disjoint de mes outils privés.

+1 également.
Je précise que dans mon département, le conseil général prête à chaque prof un ordi portable professionnel.
Si ce n'était pas le cas, je ne pourrais utiliser Pronote pour l'appel et compagnie, car je n’ai ni ordi portable personnel, ni tablette, ni smartphone (juste mon PC fixe).
avatar
Fansoux
Niveau 4

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Fansoux le Ven 23 Mar 2018 - 14:19
@pseudo-intello a écrit:
Je précise que dans mon département, le conseil général prête à chaque prof un ordi portable professionnel.
Si ce n'était pas le cas, je ne pourrais utiliser Pronote pour l'appel et compagnie, car je n’ai ni ordi portable personnel, ni tablette, ni smartphone (juste mon PC  fixe).
Oui, même remarque !
Contenu sponsorisé

Re: Votre avis sur Pronote ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum