Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Diogène19
Niveau 1

La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Diogène19 le Dim 25 Mar 2018 - 13:33
Je suis curieux de savoir si, maintenant, dans les IUFM/ESPE, au sujet de la gestion de classe, on aborde de vraies situations concrètes comme celles qui sont présentées sur ce site (même si, pour certaines, c'est de la pure fantaisie) et que, pour la plupart, j'ai connues tout au long de ma carrière dans différents établissements... (Je précise que je suis depuis peu à la retraite et que je me demande encore comment j'y suis parvenu...)

http://lemondemangas.forumotion.com/t59-les-100-facons-de-faire-une-depression-a-un-prof
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par JPhMM le Dim 25 Mar 2018 - 13:40
La solution à tous les problèmes de gestion de classe est connue depuis longtemps : deux doigts.


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
LadKlima
Niveau 5

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par LadKlima le Dim 25 Mar 2018 - 13:41
Gestion de classe cette année à l'ESPE, je résume : "on ne punit pas, on est bienveillant, on ne punit pas, on reste bienveillant. Conclusion : Punir c'est mal, il faut être toujours bienveillant."
PS : "si les élèves ne sont pas intéressés par le cours, c'est le cours qui n'est pas intéressant !"
avatar
gauvain31
Monarque

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par gauvain31 le Dim 25 Mar 2018 - 13:42
C'est pas faux de dire que l'EN se résume à deux doigts ......
avatar
scot69
Fidèle du forum

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par scot69 le Dim 25 Mar 2018 - 13:45
Pour la gestion de classe, je pense qu'on apprend davantage en regardant Massacre à la tronçonneuse qu'en une année entière à l'ESPE.

Mais ce n'est que mon humble avis.
wilfried12
Niveau 8

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par wilfried12 le Dim 25 Mar 2018 - 13:53
@gauvain31 a écrit:C'est pas faux de dire que l'EN se résume à deux doigts ......

Un pourrait suffire non?
avatar
Illiane
Niveau 9

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Illiane le Dim 25 Mar 2018 - 14:00
C'est exactement ce que je me disais Razz !
avatar
gauvain31
Monarque

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par gauvain31 le Dim 25 Mar 2018 - 14:09
@wilfried12 a écrit:
@gauvain31 a écrit:C'est pas faux de dire que l'EN se résume à deux doigts ......

Un pourrait suffire non?

Non, j'ai bien dit DEUX .....
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par JPhMM le Dim 25 Mar 2018 - 14:10
Comme pour la mesure du viski. Il faut être précis. professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
scot69
Fidèle du forum

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par scot69 le Dim 25 Mar 2018 - 14:11
Deux doigts??? Comme dans la chanson de Frigide Barjot???
Diogène19
Niveau 1

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Diogène19 le Dim 25 Mar 2018 - 14:16
Ah, c'est pour ça que j'ai souvent été à deux doigts d'en massacrer un...
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Thalia de G le Dim 25 Mar 2018 - 14:18
Pour être un peu constructive, ce qui m'arrive parfois, @Diogène19 tu renvoies à un forum dont les messages sont écrits blanc sur noir. C'est agressif et illisible, pitié pour les yeux du commun des mortels.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Rendash le Dim 25 Mar 2018 - 14:21
Il donne une source, il n'en est pas l'auteur. Autrement dit, il n'a pas la main sur la chose.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Diogène19
Niveau 1

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Diogène19 le Dim 25 Mar 2018 - 14:21
@LadKlima a écrit:Gestion de classe cette année à l'ESPE, je résume : "on ne punit pas, on est bienveillant, on ne punit pas, on reste bienveillant. Conclusion : Punir c'est mal, il faut être toujours bienveillant."
PS : "si les élèves ne sont pas intéressés par le cours, c'est le cours qui n'est pas intéressant !"

Donc, c'est toujours la même rengaine depuis des décennies: culpabilisation systématique des enseignants qui doivent être des super-héros.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par JPhMM le Dim 25 Mar 2018 - 14:23
@Diogène19 a écrit:
@LadKlima a écrit:Gestion de classe cette année à l'ESPE, je résume : "on ne punit pas, on est bienveillant, on ne punit pas, on reste bienveillant. Conclusion : Punir c'est mal, il faut être toujours bienveillant."
PS : "si les élèves ne sont pas intéressés par le cours, c'est le cours qui n'est pas intéressant !"

Donc, c'est toujours la même rengaine depuis des décennies: culpabilisation systématique des enseignants qui doivent être des super-héros.
Et le cours qui prétend enseigner "comment motiver les élèves" se doit d'être aussi chiant que possible, bien sûr. Lecture de Powerpoint deux doigts sur la souris de rigueur, bien sûr. Pendant 4 heures.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Rendash
Bon génie

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Rendash le Dim 25 Mar 2018 - 14:27
@JPhMM a écrit:
Et le cours qui prétend enseigner "comment motiver les élèves" se doit d'être aussi chiant que possible, bien sûr. Lecture de Powerpoint deux doigts sur la souris de rigueur, bien sûr. Pendant 4 heures.

Ho, c'est rigolo, ça ressemble presque au C2i2e tel que je l'ai subi : lecture de diapos PPT à trente lignes la diapo, bourrées de fautes d'orthographe, pour nous "apprendre à utiliser le numérique en classe" bounce

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
gauvain31
Monarque

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par gauvain31 le Dim 25 Mar 2018 - 14:39
@Rendash a écrit:Il donne une source, il n'en est pas l'auteur. Autrement dit, il n'a pas la main sur la chose.

Non, les deux doigts sur la chose Rendash, suis un peu
Diogène19
Niveau 1

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Diogène19 le Dim 25 Mar 2018 - 14:55
@Thalia de G a écrit:Pour être un peu constructive, ce qui m'arrive parfois, @Diogène19 tu renvoies à un forum dont les messages sont écrits blanc sur noir. C'est agressif et illisible, pitié pour les yeux du commun des mortels.

Je fais un copié-collé:

100 Façons de faire faire un "Burn-out" (dépression) a un prof (enseignant(e))



1. Pour éviter que le prof donne des devoirs à la fin du cours, ne le laissez pas parler. Tout est permis (cris d'animaux, etc.).
2. Posez des questions qui n'ont aucun rapport avec le cours.
3. Eternuez sans arrêt.
4. Convainquez toute la classe de chanter la marseillaise au début du cours. (eh oui ! on dit « convainquez » !).
5. Apportez de la nourriture.
6. Organiser une course de nain au fond de la classe.
7. Filmez le cours, dites que c'est pour le journal.
8. Avant le cours, dites aux élèves de faire tomber leurs stylos, tous au même instant.
9. Faite de la musique. (Flûte, harmonica...).
10. Basket : comme son nom l'indique, il s'agit de faire des paniers dans la corbeille du prof sans se faire remarquer.
11. Demandez au prof comment s'écrivent des mots du genre : « je », « lapin » ou « contrôle ».
12. En cours d'histoire, sortez vos affaires de math.
13. Quand le prof distribue des papiers, sortez de la salle en hurlant : « ça y est, ça y est, j'ai les documents secrets ! ».
14. Mangez votre cahier.
15. Demandez : « Monsieur (Madame), c'est quoi déjà la musique de Dragon Ball Z ? ».
16. Chantez « joyeux anniversaire » au prof.
17. Partez en avance, et dites au prof que Gotham City a besoin de vous, et partez en hurlant : « Tiens bon Robin, j'arrive ! ».
18. Achetez une carte postale électronique (celles qui font de la musique quand on les ouvre), mettez le mécanisme (pas la carte...) dans votre carnet de correspondance, (ou dans le cahier de texte de la classe) de façon à ce quand le prof l'ouvre, la petite musique se déclenche, et le prof se voit obligé de le refermé...
19. Bataille de sarbacanes.
20. Je n'aime pas ce chiffre.
21. Essayer de contredire le prof. Trouvez tous les arguments pour faire perdre au moins 10 minutes de cours.
22. Posez au prof des questions personnelles.
23. Amenez des animaux.
24. Bégayez.
25. Des que le prof commence a parler, tout le monde applaudit.
26. Prenez une cartouche d'encre, appliquez de la colle sur le dessus, et jetez-la au plafond, sans se faire remarquer. (Ca marche aussi avec des stylos, des crayons et pleins d'autres trucs, mais c'est réservé aux pros...).
27. Répondez en finlandais.
28. Donnez 80 Centimes au prof, puis dites : « un coca, LIGHT, cette fois ci. ».
29. Ecrivez votre cours avec un surligneur jaune.
30. Jouez du saxophone.
31. Faites des confettis avec votre cahier, jetez tous les papiers en l'air et criez : « Joyeux Noël !!! ». Répétez le processus toute les 15 minutes.
32. En classe de langue, amenez un ami qui n'est pas de la classe, et dites à la prof que c'est votre correspondant kossovard.
33. Concours : celui ou celle qui écrit le plus de « la » en une heure, a faire sur des feuilles A4. (Record personnel : 18564, contactez-moi si vous faites mieux).
34. Imitez les animaux de la ferme.
35. Parlez avec des rimes.
36. Au bout d'un quart d'heure, renversez votre table, et crier « fait ***, j'ai pas que ça a foutre, moi ! ». Remettez vos affaires en ordre, puis faites comme si de rien n'était.
37. Amenez votre tigre.
38. Mettez une fausse barbe. Et dites : « Ho, ho, ho ! ».
39. En rentrant, dites qu'il fait très chaud, et déshabillez-vous.
40. Contez les atomes (ça peut prendre pas mal de temps...).
41. Mettez vos mais entre vos jambes, allez voir le prof, et sautillez en disant : « Pipi ! Pipi ! Pipiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! », faites le jusqu'à ce que le prof vous laisse aller au toilettes.
42. Levez la main, et racontez une blague (nulle, si possible).
43. Commandez une pizza. (prenez le numéro de Pizza Hut avant le cours).
44. Dessinez des shadocqs sur les tables.
45. Quand le prof pose une question, levez la main, et dites « je sais pas », puis rasseyez-vous avec un air déçu.
46. Concours : ne pas quitter le prof des yeux. Celui ou celle qui échoue doit se donner une énorme claque.
47. Apportez un livre et lisez. (De préférence un magazine, un manuel de TV ou un journal).
48. Jouez de la contrebasse.
49. Mettez vos jambes derrières votre tête. (Pas si difficile que ça).
50. Regardez constamment la porte et les fenêtres, d'un air angoissé. Quand le prof vous demande ce que vous faites, paniquez, et dites : « il arrivent !!! ils viennent me chercher !!! AAAAAhhhh !!!!!!! ».
51. Rien
52. Venez avec des gants de cuisine, et une pince à linge sur le nez.
53. Pensez a voie haute (« j'ai le cul qui me gratte », « il est joli le string de la meuf devant », ou « oups, j'ai pété»).
54. Zozotez.
55. Quand le prof dicte, levez le doigt, et demandez ce qu'est un « «guefeuneunwxg ».
56. Eclatez de rire, et dites au prof que votre voisin vous a racontez une blague. (A faire si vous êtes a coté d'un imbécile, ou d'une conne...).
57. Changez de place toute les 5 minutes. Prenez votre temps et faites le plus de bruit possible.
58. Demandez au prof quel épisode de Star Wars il préfère.
59. Parlez avec un accent allemand.
60. Imitez la voix du prof.
61. Craquez chaque os de votre corps (doigts, poignets, cou, dos...).
62. Essayez de vendre des objets au prof.
63. Quand vous parlez au parlez au prof, prenez une pause de 4 secondes entre chaque mots.
64. Confirmez tout ce que dit le prof en disant sans cesse : « oui, oui, bien sur... » avec un air très intéressé. (fonctionne a plusieurs).
65. Faites une partie de frisbee avec un pot.
66. Rentrez dans une classe qui n'est pas la votre, personne ne vous remarquera. Quand finalement on se rend compte que vous êtes la, prenez un air étonné, et dites « ah oui ! C'est vrai. », puis partez en chantant.
67. Organisez une partie de cache-cache sous les tables.
68. Faite une caricature du prof sur la table.
69. Faites la bise au prof en entrant et demandez comment c'est passé son week-end.
70. Contez vos cheveux.
71. Essayez de manger votre oreille.
72. Ecrivez des histoires absurdes, et envoyez-les à vos amis.
73. Demandez au prof de vous laisser sortir 10 minutes avant, parce que vous ne voulez surtout pas manquer les Minikeums.
74. Faites un spectacle de marionnettes avec vos mains.
75. Des que le (la) prof vous regarde, faites un clin d'œil.
76. Criez MEUH ! le plus haut possible sans se faire remarquer.
77. Faites de la peinture.
78. Quand le prof vous surprend en train de bavarder avec un voisin et dit « je peux savoir de quoi vous parlez ? », répondez « non, on parle de cul... ».
79. Mangez vos mains.
80. Contez jusqu'à 1 895 430 065.
81. Posez la même question deux fois.
82. Demandez au prof ce qui c'est passé dans l'épisode de Friends hier.
83. Eclatez vous un furoncle.
84. Coiffez vous sans cesse.
85. A chaque fois que le prof fini, ou phrase (ou un mot quand on est rapide), dit a voie haute, (ou basse comme vous voulez) poil au nez, poil au....bien sur en rimant avec ce que le prof a dit.
86. Si quelqu'un veut vous faire passer un mot, jetez-le directement sur le bureau du prof.
87. Reniflez et éternuez sans arrêt.
88. Quand le prof d'histoire pose une question, répondez que d'après le théorème de Thalès, AC est parallèle à AB car les rapports sont égaux, et que A, B et C sont alignés dans le même ordre.
89. Sortez toute vos affaires et posez-les sur la table, tous vos cahiers, etc....
90. Imaginez le prof sans cheveux (nécessite énormément de concentration...)
91. Chaque personne fait un petit son, par la voix, ou en tapant sur les tables, mais attention, un son très petit. Chaque personne répètent ce son afin d'obtenir une super chanson !
92. Fouillez sans arrêt dans votre sac.
93. Prenez au hasard n'importe quel mot dans un dictionnaire. L'autre personne doit alors dire au prof une phrase contenant ce mot...
94. Parlez au ralenti.
95. Parlez très vite...
96. Jouez de la harpe.
97. En math : contez sur vos doigts.
98. Dites au prof une de mes phrases culte : « le streptocoque est une bactérie gram-positive de forme arrondie qui s'associe en chaînette ».
99. Faites un morpion au tableau.
100. Spectacle de claquette sur l'estrade
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par JPhMM le Dim 25 Mar 2018 - 14:57
97. En math : contez sur vos doigts.
C'est pas gagné, les jeunes.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Anaxagore le Dim 25 Mar 2018 - 14:59
Con te, partirò. professeur

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
mrl
Niveau 7

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par mrl le Dim 25 Mar 2018 - 15:02
J'aime beaucoup le 37 : "Amenez votre tigre."
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par JPhMM le Dim 25 Mar 2018 - 15:03
Lycéen, je jouais au 93 avec deux copains. Embarassed

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
scot69
Fidèle du forum

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par scot69 le Dim 25 Mar 2018 - 15:07
@JPhMM a écrit:Lycéen, je jouais au 93 avec deux copains. Embarassed

A la limite, ce serait un moindre mal si les élèves jouaient à ça!
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par DesolationRow le Dim 25 Mar 2018 - 15:17
"Mangez votre cahier", vraiment ?
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par RogerMartin le Dim 25 Mar 2018 - 15:25
Vive le format 24*32, alors... Suspect

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Contenu sponsorisé

Re: La réalité du métier d'enseignant (très souvent en ce qui me concernait)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum