Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Mauvette
Expert

Commission éducative ?

par Mauvette le Mar 27 Mar 2018 - 18:24
Après moultes incivilités répétées dans différents cours, une journée d'exclusion pour faits de harcèlement, aucun travail et refus d'autorité + "je vais tout casser" et "elle me casse les couilles" dans mon cours en moins d'une semaine ; puis-je, selon vous, exiger une commission éducative qu'on nous promet depuis plusieurs semaines ?
La PP protège l'élève et la CPE lui trouve des excuses...

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas
Cath
Bon génie

Re: Commission éducative ?

par Cath le Mar 27 Mar 2018 - 19:35
C'est même la moindre des choses...
avatar
Derborence
Modérateur

Re: Commission éducative ?

par Derborence le Mar 27 Mar 2018 - 19:36
Tu peux demander, mais il n'est pas certain que tu obtiennes cette commission : j'en ai fait l’expérience.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
Cath
Bon génie

Re: Commission éducative ?

par Cath le Mar 27 Mar 2018 - 19:39
En fait, un exclusion de quelques jours et des excuses, ce serait mieux.
archeboc
Esprit éclairé

Re: Commission éducative ?

par archeboc le Mar 27 Mar 2018 - 21:11
"Elle me casse les couilles" : ne s'agit-il pas d'une insulte ? D'une injure ? D'une violence verbale ?

S'il y a un truc qu'il faudrait demander au ministre, lorsqu'il passe, comme demain matin, à la radio, c'est ce qu'il pense de ce genre de situation.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
mamieprof
Expert

Re: Commission éducative ?

par mamieprof le Mar 27 Mar 2018 - 21:18
Pour l obtenir le CDE a besoin de témoignages type rapports d'incidents, de vérifier le nombre d'exclusions, les mots dans le carnet, les mise en garde conduite, les appréciations des bulletins. Il faut qu'il y ait assez de matière c'est ce que nous rabâche notre CDE. Du coup on s’embête à faire rapports sur rapports mais quand ça dérape trop c'est commission éducative puis conseil de discipline .
angelxxx
Niveau 9

Re: Commission éducative ?

par angelxxx le Mar 27 Mar 2018 - 21:20
Je ne sais pas dans quel type d'établissement vous êtes,  mais chez nous cela ne sert à rien. Et même en général, je ne vois pas à quoi cela peut servir...
Pour le reste, le conseil de discipline est obligatoire, par exemple en cas de paroles outrageantes... Pour moi cela l'est, évidemment pour les chefs non. Ce qui est certain c'est que si je disais la même chose à un policier / un juge, je ne suis pas sûr qu'il ne trouve pas cela outrageant.

Modéré

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Commission éducative ?

par Al9 le Mar 27 Mar 2018 - 21:25
J'ai déjà fait deux commissions éducatives cette année pour des faits globalement similaires.
Il faut insister car c'est une étape obligatoire avant un conseil de discipline (sauf faits graves où c'est direct). C'est mettre aussi les parents face au comportement de leur enfant et l'assistante sociale est également présente.

Après si l'équipe de la classe s'entend bien, vous pouvez à tour de rôle demander au chef cette commission éducative (du genre tous les jours). Autre solution plus mesquine, vous l'excluez systématiquement au moindre fait pour avoir de la matière à obtenir cette commission.
C'est cette volonté de ne pas faire de vague qui envoie aussi un mauvais signal.

@angelxxx a écrit:Je ne sais pas dans quel type d'établissement vous êtes, mais chez nous cela ne sert à rien. Et même en général, je ne vois pas à quoi cela peut servir...

Cela dépend du profil de l'élève mais chez nous non plus ce n'est pas très efficace mais au moins on ne peut pas te reprocher d'avoir tout tenté avant le conseil de discipline.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Commission éducative ?

par pogonophile le Mar 27 Mar 2018 - 21:59
Il n'y a pas nécessité d'une accumulation de faits mineurs, ou d'un fait grave, pour convoquer la commission éducative : c'est un dispositif interne, qui n'obéit pas aux mêmes règles que le conseil de discipline.

@angelxxx : l'obligation pour des injures envers un personnel (j'imagine que c'est à ça que tu fais référence par "paroles outrageantes") consiste en une "procédure disciplinaire", ce n'est pas la même chose que le conseil de discipline
avatar
Mauvette
Expert

Re: Commission éducative ?

par Mauvette le Mar 27 Mar 2018 - 23:37
Je veux cette commission éducative pour montrer aux autres élèves qu'il n'y a pas impunité, pour alerter la mère, pour activer les services sociaux et pour mettre les collègues face à leurs responsabilités. 
S'il n'y avait pas eu autant de temps à discuter et à essayer de trouver des solutions, on n'en serait sûrement pas là actuellement. Je sonne le signal d'alarme depuis le début de l'année et malgré les incivilités répétées, on ne fait rien et on accuse les profs (enfin moi en l'occurence) d'être trop frontal, de ne pas "tendre la main" à cette élève qui est tout sucre tout miel en tête à tête mais qui est un vrai démon face à un public.
Et à l'heure qu'il est, on me soutient qu'il ne faut surtout rien faire ni dire, de peur qu' elle ne soit pas prise en 3e prépapro à cause de son mauvais comportement. 
Marche-t-on sur la tête?

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas
avatar
Shere Khan
Habitué du forum

Re: Commission éducative ?

par Shere Khan le Mer 28 Mar 2018 - 0:38
@archeboc a écrit:"Elle me casse les couilles" : ne s'agit-il pas d'une insulte ? D'une injure ? D'une violence verbale ?

S'il y a un truc qu'il faudrait demander au ministre, lorsqu'il passe, comme demain matin, à la radio, c'est ce qu'il pense de ce genre de situation.
Ben si, à moins qu'on ne te dise que "c'est leur langage aujourd'hui" et que ta pédagogie est "déficiente" pour t'être attiré ce genre de comportement.

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
avatar
lene75
Empereur

Re: Commission éducative ?

par lene75 le Jeu 29 Mar 2018 - 17:32
Question un peu à côté de la question initiale : notre présence à ces commissions est-elle requise ? Je suis "invitée" aux commissions éducatives d'élèves de l'une de mes classes qui posent des problèmes dans de nombreux cours, dont le mien. En soi j'aimerais bien y assister, mais ça m'oblige à rester 3h au lycée après la fin de mes cours et à trouver une solution de garde pour mes enfants dans un délai très bref.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
archeboc
Esprit éclairé

Re: Commission éducative ?

par archeboc le Jeu 29 Mar 2018 - 18:36
@lene75 a écrit:Question un peu à côté de la question initiale : notre présence à ces commissions est-elle requise ? Je suis "invitée" aux commissions éducatives d'élèves de l'une de mes classes qui posent des problèmes dans de nombreux cours, dont le mien. En soi j'aimerais bien y assister, mais ça m'oblige à rester 3h au lycée après la fin de mes cours et à trouver une solution de garde pour mes enfants dans un délai très bref.

" Je n'ai pas de solution pour garder mes enfants à cette heure-là, mais je suis disponible pour participer à cette réunion par téléphone. Mon ordinateur personnel sera allumé à ce moment-là pour envoyer des documents où rédiger des paragraphes d'un documents rédigé en séance. "

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


angelxxx
Niveau 9

Re: Commission éducative ?

par angelxxx le Jeu 29 Mar 2018 - 18:37
Aucune obligation, même pour un conseil de discipline.


@ pogonophile: je ne fais que répéter une fiche eduscol nommée "conseil de discipline". Je peux en retrouver le lien si besoin. Il est bien indique parole outrageante et non insulte.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
archeboc
Esprit éclairé

Re: Commission éducative ?

par archeboc le Jeu 29 Mar 2018 - 22:48
@angelxxx a écrit:Aucune obligation, même pour un conseil de discipline.


@ pogonophile:  je ne fais que répéter une fiche eduscol nommée "conseil de discipline". Je peux en retrouver le lien si besoin. Il est bien indique parole outrageante et non insulte.

pogonophile se réfère sans doute au code de l'éducation, qui prime évidemment sur eduscol, et qui édicte, il me semble, ce que pogonophile a indiqué : le conseil de discipline n'est obligatoire que pour les violences physiques sur le personnel.

Il faut plutôt voir eduscol comme un recueil de bonne pratique. Tout ce qu'on peut alors reprocher à ce CDE, c'est de s'éloigner de la bonne pratique décrite par cette fiche.

Ceci dit, je suis curieux de voir cette fiche, qui pourrait nous servir.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


Contenu sponsorisé

Re: Commission éducative ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum