Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
oxa
Niveau 9

Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par oxa le Mer 28 Mar 2018 - 17:56
Bonjour,

une collègue
Spoiler:
sérieuse et bosseuse, genre PP de 3° qui compte pas ses heures  Wink  

a demandé un congé de 2j pour convenance personnelle  
Spoiler:
dont je n'ai pas à juger le motif

jointe à un calendrier de rattrapage.

Notre CDE lui répond que ce n'est plus possible dorénavant, qu'il y a(urait) un nouveau texte qui est sorti et que ce sera 2 jours sans salaire. Avez vous entendu parler de cela?

Spoiler:
Je précise que je suis délégué syndical et que c'est pour cela qu'elle est venue m'en parler, mais ne connaissant pas le texte en question, je n'ai pas voulu dire de bêtises

PS: Merci de ne pas répondre de demander au CDE de donner les références du texte en question, je veux juste savoir si c'est vrai ou pas. Je vais bien évidement joindre parallèlement mon syndicat...
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par pogonophile le Mer 28 Mar 2018 - 19:04
Je n'ai rien vu passer de tel

Dans tous les cas, les convenances perso avec rattrapage, c'est à la discrétion de...
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par Tamerlan le Mer 28 Mar 2018 - 19:45
... La Hiérarchie Razz

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
janis
Expert

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par janis le Mer 28 Mar 2018 - 20:45
On m'a accordé pas plus tard que la semaine dernière un congé pour un vendredi de juin (avec rattrapage des cours) pour un "événement familial" (seul motif que j'ai noté sur le formulaire) donc je pense que c'est vraiment à l'appréciation des CDE !
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par Lefteris le Mer 28 Mar 2018 - 21:29
@oxa a écrit:Bonjour,

une collègue
Spoiler:
sérieuse et bosseuse, genre PP de 3° qui compte pas ses heures  Wink  

a demandé un congé de 2j pour convenance personnelle  
Spoiler:
dont je n'ai pas à juger le motif

jointe à un calendrier de rattrapage.

Notre CDE lui répond que ce n'est plus possible dorénavant, qu'il y a(urait) un nouveau texte qui est sorti et que ce sera 2 jours sans salaire. Avez vous entendu parler de cela?

Spoiler:
Je précise que je suis délégué syndical et que c'est pour cela qu'elle est venue m'en parler, mais ne connaissant pas le texte en question, je n'ai pas voulu dire de bêtises

PS: Merci de ne pas répondre de demander au CDE de donner les références du texte en question, je veux juste savoir si c'est vrai ou pas. Je vais bien évidement joindre parallèlement mon syndicat...
Aucun texte, mais il peut en effet refuser, comme il peut accepter sans rattrapage (par exemple les obsèques d'un membre de la famille ne faisant pas partie de la liste, un cousin par exemple). On peut aussi demander un jour de congé sans sans traitement.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
oxa
Niveau 9

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par oxa le Mer 28 Mar 2018 - 21:37
Ok, merci de ces premières réponses. Je m'en doutais un peu.... et c'est confirmé par mon syndicat: c'est au bon vouloir...selon un rapport de force.

On va donc monter au créneau ....
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par pogonophile le Mer 28 Mar 2018 - 22:04
J'ai du mal à comprendre le raisonnement "selon les textes ça marche comme ça même le syndicat le dit" -> "ok rapport de force"

Logiquement quand on est sur "le bon vouloir" on se place dans la négociation : affirmer "c'est le CdE qui décide donc on va le forcer" revient à dire "le CdE c'est moi".
avatar
Artysia
Modérateur

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par Artysia le Mer 28 Mar 2018 - 22:09
Ce que je ne trouve pas honnête de la part de ce CDE c'est de parler d'un nouveau texte, comme s'il n'avait pas le choix. Il a le droit de refuser, il refuse point barre.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par RogerMartin le Mer 28 Mar 2018 - 22:14
C'est d'ailleurs précisément à cause de ce point que je n'hésiterais pas à retenter ma chance en insistant : "quel nouveau texte?"

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par pogonophile le Mer 28 Mar 2018 - 22:17
Je suppose qu'il a dû se planter, parce que ça n'a pas de sens d'inventer des textes (tentative hasardeuse dans notre position...) quand on a déjà tout ce qu'il faut sous la main.
avatar
Artysia
Modérateur

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par Artysia le Mer 28 Mar 2018 - 22:17
Je ferais la même chose RM.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par RogerMartin le Mer 28 Mar 2018 - 22:20
Oui : comme le refus est motivé par un nouveau texte qui n'existe pas, logiquement c'est avec allégresse que l'autorisation de déplacer les heures devrait être accordée.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Honchamp
Expert

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par Honchamp le Mer 28 Mar 2018 - 22:29
@pogonophile a écrit:Je suppose qu'il a dû se planter, parce que ça n'a pas de sens d'inventer des textes (tentative hasardeuse dans notre position...) quand on a déjà tout ce qu'il faut sous la main.

Ou bien il n'assume pas son refus !
Et il argue d'un texte qui n'existe pas.

Tu sais, Pogonophile, il y a des chefs d'établissement qui osent tout , et qui n'imaginent pas que les enseignants lisent et se documentent.
Et vice-versa chez les profs d'ailleurs.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
henriette
Médiateur

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par henriette le Mer 28 Mar 2018 - 22:53
Je n'irais pas dans le rapport de force, mais plutôt dans l'intérêt des élèves : deux jours sans solde, ce sont autant d'heures de cours perdues par les élèves, alors qu'une autorisation d'absence avec rattrapage de toutes les heures de cours, c'est à l'avantage de tout le monde.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par pogonophile le Mer 28 Mar 2018 - 22:59
@henriette +1, dans le fond, si les heures peuvent être rattrapées sans trop abîmer les journées des élèves, mon premier réflexe est de dire ok - mais je suis plutôt du genre arrangeant, même avec les pénibles
avatar
oxa
Niveau 9

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par oxa le Jeu 29 Mar 2018 - 16:37
@pogonophile a écrit:J'ai du mal à comprendre le raisonnement "selon les textes ça marche comme ça même le syndicat le dit" -> "ok rapport de force"

Logiquement quand on est sur "le bon vouloir" on se place dans la négociation : affirmer "c'est le CdE qui décide donc on va le forcer" revient à dire "le CdE c'est moi".

Tous les chefs ne se valent pas, et quand j'écrivais c'est au "bon vouloir" je voulais dire qu'il est du coté du CDE.

Spoiler:
  Je ne suis pas du genre teigneux à chercher le conflit. Par contre à titre personnel, je ne me laisse plus traiter comme une merde que ce soit par mon chef, ou par notre belle institution qui nous méprise au plus haut point. J'ai appris à dire NON.

De plus, pour voir ce que devient l'idée de "négociation" depuis quelques années, sans parler du "dialogue social" devant des réformes empaquetées, je suis pour le rapport de force pour se faire entendre si besoin. Si les profs étaient moins moutons, on se feraient moins tondre!

Je ne dis pas, le CDE c'est moi (et je n'en n'ai surtout pas envie), je dis que le pouvoir, ceux qui font tourner la boutique, c'est nous.
Un "nous" COLLECTIF d'équipe pédagogique.

De toutes façons, si nous sommes dans la même barque, nous ne ramons plus dans le même sens depuis plus de 15 ans. Avant, les CDE étaient de notre coté et nous formions une équipe. Force est de constater que c'est quasiment plus le cas... sauf rares exceptions certes.


Je rappelle que dans ma question initiale, il s'agit d'une collègue, du genre assidue, bosseuse, jamais malade (ça on choisit pas!), PP de 3°... qui propose une grille de remplacement 2 mois avant... et essuie un refus.

Et bien moi je dis que contre ce genre de personnage, c'est du donnant-donnant. La collègue saura s'en souvenir, c'est tout.
Et que les chefaillons, qui traitent comme ça leurs équipes, et bien ils faut qu'ils assument les dégâts de leur management.


Dernière édition par oxa le Jeu 29 Mar 2018 - 17:01, édité 5 fois (Raison : Précisions.)
Contenu sponsorisé

Re: Congé pour convenance personnelle (du nouveau ?)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum