Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
user7434
Niveau 1

Re: Arts plastiques et burnout statistiques

par user7434 le Jeu 7 Juin 2018 - 12:32
OUPS! Cristaline BRAVO! J'avais sauté ton post...

POUR LES PETITS CONSEILLEURS gentillets et autres adeptes des tutoriels, je comprends que nous ne soyons pas entendus collectivement. Pourquoi ne pas faire un collectif qui s'appellerait Y'EN A MARRE DU FOUTAGE DE GUEULE!? Qu'est-ce qu'on attend pour bouger?

Merci à la collègue d'anglais qui ne comprend pas grand-chose visiblement à la question posée et qui arrive avec sa pointeuse...

P-S: J'enseigne depuis 35 ans...
avatar
Piazza Navona
Niveau 1

Re: Arts plastiques et burnout statistiques

par Piazza Navona le Ven 4 Jan 2019 - 11:15
J'ai découvert un truc magique pour alléger sa tâche de travail quand on est prof d'arts pla : ne plus mettre de notes et évaluer seulement par compétences !
A l'origine, j'étais farouchement contre l'idée d'abandonner les notes (je suis de la vieille école moi), mais cette année je suis tombée sur un collège qui évalue uniquement par compétences et je me suis donc pliée à la politique de l'établissement.
Eh ben, que de temps gagné !!! Avant, je me prenais la tête pendant des heures pour mettre des notes, je me triturais le cerveau pour savoir si Kévina devait avoir 12 ou 11 ou 11,5.
Maintenant j'expédie mes corrections en vitesse, sans perte de temps. Merci les pédagogistes, ils m'ont au moins apporter davantage de temps libre, c'est au moins ça !
avatar
blablabla2046
Niveau 1

Re: Arts plastiques et burnout statistiques

par blablabla2046 le Ven 4 Jan 2019 - 11:58
Pour ce qui est des compétences, je suis partagé : au départ j'étais très sceptique dans la mesure les différents critères qui composent une note relèvent de compétences distinctes qu'il faut reporter et sur la grille d'évaluation de l'élève et sur pronote. Dans les faits la décision comme la saisie sur pronote par exemple font que c'est bien plus rapide. Là où en revanche, je passe finalement plus de temps c'est dans les remarques formulées pour les élèves : tous ne le méritent peut être pas, mais j'écris un commentaire sur une ou plusieurs compétences selon le niveau d'acquisition atteint (qu'il soit insuffisant ou très bon) ou la compréhension qu'en a eu l'élève (cf. dans le cas d'une auto évaluation).

Peut-être avez-vous d'autres façons de fonctionner. J'avoue que ce qui me sauve depuis maintenant deux ans est le fait que mon établissement (je suis en collège) ne fonctionne plus en trimestres mais en semestres, ça change les choses en termes de lourdeur administrative.
avatar
Piazza Navona
Niveau 1

Re: Arts plastiques et burnout statistiques

par Piazza Navona le Ven 4 Jan 2019 - 12:02
Personnellement, j'ai arrêté d'écrire des commentaires sur les travaux car les élèves ne les lisent pas et s'en fichent (à part quelques rares exceptions) et je préfère ne plus perdre de temps. En fait, je ne me prends plus la tête, je fais en sorte que la correction ne soit plus une tâche contraignante et longue comme avant.
Contenu sponsorisé

Re: Arts plastiques et burnout statistiques

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum