Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lene75
Empereur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par lene75 le Dim 6 Mai 2018 - 9:50
Ça me paraît en effet invraisemblable qu'on laisse les PE injecter n'importe quoi à n'importe qui en dehors de tout PAI. C'est pour le coup que ce serait dangereux ! Encore une annonce en l'air...
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Volubilys le Dim 6 Mai 2018 - 9:55
Les médicaments sont interdits en dehors de tout PAI. point. Même mettre de l'arnica sur un coup est interdit... Alors leur histoire de stylo d'adrénaline... Et puis zut, ce môme, là, est mort avec sa mère qui n'a rien vu rien fait non plus, c'est facile de tout mettre sur le dos de la maîtresse...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Fires of Pompeii le Dim 6 Mai 2018 - 10:06
En effet, je trouve que les parents, dans leur volonté de trouver un responsable, oublient un peu vite la leur.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Elaïna le Dim 6 Mai 2018 - 10:12
@Volubilys a écrit:Les médicaments sont interdits en dehors de tout PAI. point. Même mettre de l'arnica sur un coup est interdit... Alors leur histoire de stylo d'adrénaline... Et puis zut, ce môme, là, est mort avec sa mère qui n'a rien vu rien fait non plus, c'est facile de tout mettre sur le dos de la maîtresse...

Je pense que c'est là que se jouera la défense. Les symptômes, si j'ai bien compris, ont commencé juste avant que l'enfant reparte avec sa mère, l'avocat de la maîtresse va donc jouer sur le fait que la mère pouvait aussi intervenir et demander le fameux stylo.
Honnêtement du point de vue judiciaire il y a peu de chance pour que la maîtresse prenne cher. Mais bon reste la culpabilité qu'elle va forcément subir...

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
lene75
Empereur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par lene75 le Dim 6 Mai 2018 - 10:23
J'ose espérer qu'il ne lui arrivera rien, mais j'imagine à peine la torture psychologique.

Sans parler de responsabilité de la mère (qui n'a donc pas de stylo sur elle quand elle est dans la rue avec son enfant ?), c'est un accident, un concours de circonstances, parce qu'à 6 ans l'enfant devrait savoir ce qu'il peut manger ou pas, parce que sachant qu'il y avait un goûter la mère aurait dû fournir le sien (c'est ce que font toujours les parents d'enfants allergiques pour les goûters d'anniversaire), parce qu'il n'aurait pas fallu lui proposer de crêpe, mais l'erreur est humaine et ce n'est qu'une des multiples erreurs ici, parce que la mère aurait pu reconnaître les signes qu'elle connaît sûrement mieux que les maîtresses.

Le résultat de la judiciarisation à outrance, c'est que scolariser un enfant qui a des spécificités devient un parcours du combattant, parce que, et on le comprend, les équipes se protègent.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par pseudo-intello le Dim 6 Mai 2018 - 10:55
@lene75 a écrit:J'ose espérer qu'il ne lui arrivera rien, mais j'imagine à peine la torture psychologique.

Sans parler de responsabilité de la mère (qui n'a donc pas de stylo sur elle quand elle est dans la rue avec son enfant ?), c'est un accident, un concours de circonstances, parce qu'à 6 ans l'enfant devrait savoir ce qu'il peut manger ou pas, parce que sachant qu'il y avait un goûter la mère aurait dû fournir le sien (c'est ce que font toujours les parents d'enfants allergiques pour les goûters d'anniversaire), parce qu'il n'aurait pas fallu lui proposer de crêpe, mais l'erreur est humaine et ce n'est qu'une des multiples erreurs ici, parce que la mère aurait pu reconnaître les signes qu'elle connaît sûrement mieux que les maîtresses.

Le résultat de la judiciarisation à outrance, c'est que scolariser un enfant qui a des spécificités devient un parcours du combattant, parce que, et on le comprend, les équipes se protègent.

Exactement.
Si les suites avaient été moins graves, les parents (et pas qu'eux) en seraient restés là, et tout le monde aurait admis que chacun a eu un petit bout de responsabilité, et que voilà, il faudrait faire attention les prochaines fois.
Les parents auraient pris des mesures pour avoir ne seringue sur eux tout le temps, les instits auraient été vaccinées à vie contre les goûters, tout le monde serait devenu un peu parano sur le sujet, ce qui n'est pas un problème en soi.

Mais comme, en l'occurrence, un enfant est décédé, il faut un coupable qui prenne cher.

Et je prédis des complexifications : dans les articles qui ont publié le prénom et la photo du petit garçon, dès qu'un commentaire recelait des circonstances atténuantes pour l'instit, on lisait dans le commentaire suivant des accusations de racisme...
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Balthazaard le Dim 6 Mai 2018 - 11:06
@Verdurette a écrit:Quant à l'idée des seringues qu'on garderait à l'école "au cas où", c'est carrément idiot ... si j'ai bien suivi on n'utilise pas les mêmes médicaments selon les allergies, l'épinéphrine ou l'adrénaline ou sûrement encore d'autres produits, rien à voir avec un sparadrap, nous sommes enseignants, pas médecins, si on injecte de l'adrénaline pour un malaise qui demande autre chose, c'est pour le coup qu'on peut faire mourir le gamin pour avoir voulu le soigner. La polyvalence a des limites.
En plus on injecte comment? Moi je ne suis pas sur à 100% de piquer comme il faut, si on chope un veine? En tenant compte du stress et de la situation..
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Balthazaard le Dim 6 Mai 2018 - 11:12
@llaima a écrit:Il serait aussi intéressant de savoir d'où vient cette apparente recrudescence d’allergies alimentaires. Est-elle réelle? Y a t-il vraiment un problème avec le lait produit aujourd'hui par rapport au lait qu'il y avait avant? La pollution chimique, hormonale perturbe le système endocrinien et immunitaire à un tel point qu'on peut mourir d'une crêpe? En tous cas je trouve bien mystérieux la multiplication d'allergies alimentaires ou autres et surtout de leur sévérité...

Je me pose les mêmes questions de toi, ma fille et ses amies ont fait des dizaines de goûters, à l'école ou chez des camarades et je n'ai jamais eu vent d'un simple problème...
avatar
henriette
Médiateur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par henriette le Dim 6 Mai 2018 - 11:13
Petite précision concernant les PAI : pour les élèves ayant certaines allergies, on dispose d'une trousse nominative qui contient l'espèce de seringue-stylo d'injection. Elle est à la vie scolaire,  dans une armoire dédiée aux médicaments des PAI.
Si je sors de l'établissement avec un élève allergique ayant de dispositif, la plupart du temps il est prévu par le PAI d'emporter la trousse en question, même pour une sortie de 2 heures, donc aussi en EPS.
L'infirmière n'étant là qu'un jour et demi par semaine, elle organise tous les ans en début d'année une démonstration d'utilisation du dispositif - c'est très simple.
Mais là où le bât blesse, à mon sens, c'est de se souvenir de tous les élèves qu'on a ayant des PAI de ceci ou cela pour savoir comment intervenir rapidement. Cette année, toutes classes/groupes confondus, je dois en avoir une petite quinzaine. J'ai certes reçu des photocopies des PAI dans mon casier, mais je ne sais pas par coeur exactement quoi faire pour qui.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par ycombe le Dim 6 Mai 2018 - 11:17
@lene75 a écrit:Ça me paraît en effet invraisemblable qu'on laisse les PE injecter n'importe quoi à n'importe qui en dehors de tout PAI. C'est pour le coup que ce serait dangereux ! Encore une annonce en l'air...

@Volubilys a écrit:Les médicaments sont interdits en dehors de tout PAI. point. Même mettre de l'arnica sur un coup est interdit... Alors leur histoire de stylo d'adrénaline... Et puis zut, ce môme, là, est mort avec sa mère qui n'a rien vu rien fait non plus, c'est facile de tout mettre sur le dos de la maîtresse...

@Balthazaard a écrit:
@Verdurette a écrit:Quant à l'idée des seringues qu'on garderait à l'école "au cas où", c'est carrément idiot ... si j'ai bien suivi on n'utilise pas les mêmes médicaments selon les allergies, l'épinéphrine ou l'adrénaline ou sûrement encore d'autres produits, rien à voir avec un sparadrap, nous sommes enseignants, pas médecins, si on injecte de l'adrénaline pour un malaise qui demande autre chose, c'est pour le coup qu'on peut faire mourir le gamin pour avoir voulu le soigner. La polyvalence a des limites.
En plus on injecte comment? Moi je ne suis pas sur à 100% de piquer comme il faut, si on chope un veine? En tenant compte du stress et de la situation..

Facile, facile. On va équiper les écoles de stylos avec une grande mise en scène dans la presse histoire de dire que, voyez, on fait quelque chose parce que cet enfant qui est mort on aurait pu éviter ça.

Mais on va continuer à interdire de s'en servir sans PAI. Il y aura des stylos injecteurs d'achetés, ce sera toujours ça de pris pour BigPharma, mais il ne pourront pas servir.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Astuce
Niveau 4

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Astuce le Dim 6 Mai 2018 - 11:32
Lors de séances d’EPS, nous emportons effectivement les trousses des élèves, comme pour une sortie extérieure. Toutefois, lorsque le PAI précise que les gestes médicaux doivent être réalisés par l’infirmière ou les parents, au-delà de l’appel au 15, cela me pose question...
avatar
Sulfolobus
Érudit

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Sulfolobus le Dim 6 Mai 2018 - 11:55
@Balthazaard a écrit:
@llaima a écrit:Il serait aussi intéressant de savoir d'où vient cette apparente recrudescence d’allergies alimentaires. Est-elle réelle? Y a t-il vraiment un problème avec le lait produit aujourd'hui par rapport au lait qu'il y avait avant? La pollution chimique, hormonale perturbe le système endocrinien et immunitaire à un tel point qu'on peut mourir d'une crêpe? En tous cas je trouve bien mystérieux la multiplication d'allergies alimentaires ou autres et surtout de leur sévérité...

Je me pose les mêmes questions de toi, ma fille et ses amies ont fait des dizaines de goûters, à l'école ou chez des camarades et je n'ai jamais eu vent d'un simple problème...
Une des théories actuelles (non entièrement démontrée) c'est que les allergies résultent souvent d'une mauvaise éducation du système immunitaire, qui dépend énormément de l'environnement auquel l'enfant est confronté in utero et pendant les premiers mois de sa vie. Un certain nombres de facteurs sont fortement suspectés : une hygiène bien trop importante, une mauvaise formation du microbiote intestinal qui résulte de l'alimentation donnée à l'enfant, une trop forte exposition à des produits chimiques, une trop faible exposition à des antigènes alimentaires non dangereux.

Les générations plus anciennes seraient simplement nées à des époques où l'environnement était plus favorable à une bonne éducation du système immunitaire.
Cath
Bon génie

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Cath le Dim 6 Mai 2018 - 11:59
La variante scientifique du "on n'élève pas les petits cochons à l'eau claire "?
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par ycombe le Dim 6 Mai 2018 - 12:00
@Sulfolobus a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@llaima a écrit:Il serait aussi intéressant de savoir d'où vient cette apparente recrudescence d’allergies alimentaires. Est-elle réelle? Y a t-il vraiment un problème avec le lait produit aujourd'hui par rapport au lait qu'il y avait avant? La pollution chimique, hormonale perturbe le système endocrinien et immunitaire à un tel point qu'on peut mourir d'une crêpe? En tous cas je trouve bien mystérieux la multiplication d'allergies alimentaires ou autres et surtout de leur sévérité...

Je me pose les mêmes questions de toi, ma fille et ses amies ont fait des dizaines de goûters, à l'école ou chez des camarades et je n'ai jamais eu vent d'un simple problème...
Une des théories actuelles (non entièrement démontrée) c'est que les allergies résultent souvent d'une mauvaise éducation du système immunitaire, qui dépend énormément de l'environnement auquel l'enfant est confronté in utero et pendant les premiers mois de sa vie. Un certain nombres de facteurs sont fortement suspectés : une hygiène bien trop importante, une mauvaise formation du microbiote intestinal qui résulte de l'alimentation donnée à l'enfant, une trop forte exposition à des produits chimiques, une trop faible exposition à des antigènes alimentaires non dangereux.

Les générations plus anciennes seraient simplement nées à des époques où l'environnement était plus favorable à une bonne éducation du système immunitaire.
Un enfant pouvait aussi mourir d'allergie alimentaire, dans le flot des morts infantiles cela passait comme un décès «normal».

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Malaga
Modérateur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Malaga le Dim 6 Mai 2018 - 12:04
@henriette a écrit:Petite précision concernant les PAI : pour les élèves ayant certaines allergies, on dispose d'une trousse nominative qui contient l'espèce de seringue-stylo d'injection. Elle est à la vie scolaire,  dans une armoire dédiée aux médicaments des PAI.
Si je sors de l'établissement avec un élève allergique ayant de dispositif, la plupart du temps il est prévu par le PAI d'emporter la trousse en question, même pour une sortie de 2 heures, fonc aussi en EPS.
L'infirmière n'étant là qu'un jour et demi par semaine, elle organise tous les ans en début d'année une démonstration d'utilisation du dispositif - c'est très simple.
Mais là où le bât blesse, à mon sens, c'est de se souvenir de tous les élèves qu'on a ayant des PAI de ceci ou cela pour savoir comment intervenir rapidement. Cette année, toutes classes/groupes confondus, je dois en avoir une petite quinzaine. J'ai certes reçu des photocopies des PAI dans mon casier, mais je ne sais pas par coeur exactement quoi faire pour qui.

Quant aux collègues de musique ou d'arts plastiques, je ne vois pas comment ils peuvent retenir quels élèves ont quel PAI sur les 500 (minimum) qui défilent devant eux chaque semaine...

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Sulfolobus
Érudit

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Sulfolobus le Dim 6 Mai 2018 - 12:07
@ycombe a écrit:
@Sulfolobus a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@llaima a écrit:Il serait aussi intéressant de savoir d'où vient cette apparente recrudescence d’allergies alimentaires. Est-elle réelle? Y a t-il vraiment un problème avec le lait produit aujourd'hui par rapport au lait qu'il y avait avant? La pollution chimique, hormonale perturbe le système endocrinien et immunitaire à un tel point qu'on peut mourir d'une crêpe? En tous cas je trouve bien mystérieux la multiplication d'allergies alimentaires ou autres et surtout de leur sévérité...

Je me pose les mêmes questions de toi, ma fille et ses amies ont fait des dizaines de goûters, à l'école ou chez des camarades et je n'ai jamais eu vent d'un simple problème...
Une des théories actuelles (non entièrement démontrée) c'est que les allergies résultent souvent d'une mauvaise éducation du système immunitaire, qui dépend énormément de l'environnement auquel l'enfant est confronté in utero et pendant les premiers mois de sa vie. Un certain nombres de facteurs sont fortement suspectés : une hygiène bien trop importante, une mauvaise formation du microbiote intestinal qui résulte de l'alimentation donnée à l'enfant, une trop forte exposition à des produits chimiques, une trop faible exposition à des antigènes alimentaires non dangereux.

Les générations plus anciennes seraient simplement nées à des époques où l'environnement était plus favorable à une bonne éducation du système immunitaire.
Un enfant pouvait aussi mourir d'allergie alimentaire, dans le flot des morts infantiles cela passait comme un décès «normal».
Oui et non. Oui bien sûr. D'un autre côté, depuis que la médecine sait bien les diagnostiquer proprement c'est en augmentation constante. Et cette augmentation forte ne peut pas s'expliquer par un meilleur diagnostic. Wink
avatar
Slinky75
Niveau 9

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Slinky75 le Dim 6 Mai 2018 - 13:35
@Balthazaard a écrit:
@Verdurette a écrit:Quant à l'idée des seringues qu'on garderait à l'école "au cas où", c'est carrément idiot ... si j'ai bien suivi on n'utilise pas les mêmes médicaments selon les allergies, l'épinéphrine ou l'adrénaline ou sûrement encore d'autres produits, rien à voir avec un sparadrap, nous sommes enseignants, pas médecins, si on injecte de l'adrénaline pour un malaise qui demande autre chose, c'est pour le coup qu'on peut faire mourir le gamin pour avoir voulu le soigner. La polyvalence a des limites.
En plus on injecte comment? Moi je ne suis pas sur à 100% de piquer comme il faut, si on chope un veine? En tenant compte du stress et de la situation..

C'est en intramusculaire.

_________________
Her steps--slow, deliberate, and challenging, the set of her sleek head and her slender shoulders, the swing of her straight body, the slight swaying of her hips, are more deadly than all the leopard skins and languors of the old-time vampire. Here is Slinky!
avatar
Zenxya
Doyen

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Zenxya le Dim 6 Mai 2018 - 14:02
@Volubilys a écrit:Les médicaments sont interdits en dehors de tout PAI. point. Même mettre de l'arnica sur un coup est interdit... Alors leur histoire de stylo d'adrénaline... Et puis zut, ce môme, là, est mort avec sa mère qui n'a rien vu rien fait non plus, c'est facile de tout mettre sur le dos de la maîtresse...

Alors là, je trouve ça dingue ou alors, il y a aussi des allergies à l'un des composants de l'arnica. Ce sont des consignes officielles ?

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Verdurette le Dim 6 Mai 2018 - 14:15
C'est compliqué; Il est interdit de faire quoi que ce soit et interdit de ne rien faire.
Dans tous les cas, si on se trompe on est mis en examen. Cherchez l'erreur.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Volubilys le Dim 6 Mai 2018 - 14:18
Déjà il ne faut pas confondre enfant d'école maternelle, élémentaire, collégien, lycéen... Un enfant de maternelle ou d'élémentaire a besoin de l'adulte pour réagir, plus grand ils savent un minimum prévenir l'adulte du problème et de quoi faire en cas de problème...
Pour les PAI, je les trimbale partout avec moi dès que l'on sort des locaux. L'année dernière j'en avais 3 dans ma classe ;  une année j'avais un élève avec un traitement très lourd avec médoc (très coûteux) à garder dans une glacière... ben sortir était un vrai déménagement!
(Je suis toujours choqué quand je vois des collègues laisser les PAI en classe quand ils sortent car «pfff, tu comprends c'est encombrant et il n'a jamais fait de crise»...)
Quand à réagir en l'absence d'infirmière/parent/samu... ben heureusement que je n'attends pas la médecine scolaire, le samu ou les parents pour intervenir en suivant le protocole, sinon il ne sert à rien le PAI....

@Zenxya a écrit:
@Volubilys a écrit:Les médicaments sont interdits en dehors de tout PAI. point. Même mettre de l'arnica sur un coup est interdit... Alors leur histoire de stylo d'adrénaline... Et puis zut, ce môme, là, est mort avec sa mère qui n'a rien vu rien fait non plus, c'est facile de tout mettre sur le dos de la maîtresse...

Alors là, je trouve ça dingue ou alors, il y a aussi des allergies à l'un des composants de l'arnica. Ce sont des consignes officielles ?
Oui. La consigne c'est aucun médicament quel qu'il soit hors PAI. On n'est pas sensé utiliser de désinfectant non plus, juste du savon de marseille, pour nettoyer les plaies. Par contre on a le droit aux pansements (alors qu'il existe pas mal d'allergie à la colle des pansements... j'ai régulièrement des élèves dont c'est le cas, et j'y suis aussi allergique...)


_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Balthazaard le Dim 6 Mai 2018 - 14:28
@Volubilys a écrit:Déjà il ne faut pas confondre enfant d'école maternelle, élémentaire, collégien, lycéen... Un enfant de maternelle ou d'élémentaire a besoin de l'adulte pour réagir, plus grand ils savent un minimum prévenir l'adulte du problème et de quoi faire en cas de problème...
Pour les PAI, je les trimbale partout avec moi dès que l'on sort des locaux. L'année dernière j'en avais 3 dans ma classe ;  une année j'avais un élève avec un traitement très lourd avec médoc (très coûteux) à garder dans une glacière... ben sortir était un vrai déménagement!
(Je suis toujours choqué quand je vois des collègues laisser les PAI en classe quand ils sortent car «pfff, tu comprends c'est encombrant et il n'a jamais fait de crise»...)
Quand à réagir en l'absence d'infirmière/parent/samu... ben heureusement que je n'attends pas la médecine scolaire, le samu ou les parents pour intervenir en suivant le protocole, sinon il ne sert à rien le PAI....

@Zenxya a écrit:
@Volubilys a écrit:Les médicaments sont interdits en dehors de tout PAI. point. Même mettre de l'arnica sur un coup est interdit... Alors leur histoire de stylo d'adrénaline... Et puis zut, ce môme, là, est mort avec sa mère qui n'a rien vu rien fait non plus, c'est facile de tout mettre sur le dos de la maîtresse...

Alors là, je trouve ça dingue ou alors, il y a aussi des allergies à l'un des composants de l'arnica. Ce sont des consignes officielles ?
Oui. La consigne c'est aucun médicament quel qu'il soit hors PAI. On n'est pas sensé utiliser de désinfectant non plus, juste du savon de marseille, pour nettoyer les plaies. Par contre on a le droit aux pansements (alors qu'il existe pas mal d'allergie à la colle des pansements... j'ai régulièrement des élèves dont c'est le cas, et j'y suis aussi allergique...)


Je ne suis plus à ma place dans ce monde......
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Volubilys le Dim 6 Mai 2018 - 14:35
C'est à dire?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Dimka le Dim 6 Mai 2018 - 14:54
@Verdurette a écrit:l'épinéphrine ou l'adrénaline
C'est la même chose.

Sinon, je n'y connais que dalle en santé publique (contrairement à beaucoup, ici Laughing), et c'est sûr qu'il y a peut être un effet d'annonce, mais je ne trouverais pas ça absurde qu'il y ait dans les écoles un kit d'urgence scellé eu normalisé, ne pouvant être utilisé que sur ordre du samu.

_________________
Spoiler:
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Rendash le Dim 6 Mai 2018 - 15:44
@Dimka a écrit:
@Verdurette a écrit:l'épinéphrine ou l'adrénaline
C'est la même chose.

Sinon, je n'y connais que dalle en santé publique (contrairement à beaucoup, ici Laughing), et c'est sûr qu'il y a peut être un effet d'annonce, mais je ne trouverais pas ça absurde qu'il y ait dans les écoles un kit d'urgence scellé eu normalisé, ne pouvant être utilisé que sur ordre du samu.

Mais utilisé par qui ? Tu disais il y a quelques semaines qu'un stylo est très simple à utiliser, mais encore faut-il qu'on sache vaguement de quoi il s'agit =/ Des instructions téléphoniques, je veux bien, mais gérer une situation d'urgence, ça ne s'improvise pas, même avec un gentil meussieu au bout du fil qui t'explique patiemment qu'on utilise le bout pointu pour piquer.
Dans ma REP+ pourrie, l'infirmière a démissionné, ce qui fait qu'on ne la voit même plus deux demi-journées par semaine. Donc, en cas de pépin, j'appelle le SAMU ; mais encore faut-il que le SAMU (ou les pompiers) se déplacent. Là, ça peut coincer dans mon secteur ...

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Malaga
Modérateur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Malaga le Dim 6 Mai 2018 - 15:54
@Volubilys a écrit:Déjà il ne faut pas confondre enfant d'école maternelle, élémentaire, collégien, lycéen... Un enfant de maternelle ou d'élémentaire a besoin de l'adulte pour réagir, plus grand ils savent un minimum prévenir l'adulte du problème et de quoi faire en cas de problème...
Pour les PAI, je les trimbale partout avec moi dès que l'on sort des locaux. L'année dernière j'en avais 3 dans ma classe ;  une année j'avais un élève avec un traitement très lourd avec médoc (très coûteux) à garder dans une glacière... ben sortir était un vrai déménagement!
(Je suis toujours choqué quand je vois des collègues laisser les PAI en classe quand ils sortent car «pfff, tu comprends c'est encombrant et il n'a jamais fait de crise»...)
Quand à réagir en l'absence d'infirmière/parent/samu... ben heureusement que je n'attends pas la médecine scolaire, le samu ou les parents pour intervenir en suivant le protocole, sinon il ne sert à rien le PAI....

@Zenxya a écrit:
@Volubilys a écrit:Les médicaments sont interdits en dehors de tout PAI. point. Même mettre de l'arnica sur un coup est interdit... Alors leur histoire de stylo d'adrénaline... Et puis zut, ce môme, là, est mort avec sa mère qui n'a rien vu rien fait non plus, c'est facile de tout mettre sur le dos de la maîtresse...

Alors là, je trouve ça dingue ou alors, il y a aussi des allergies à l'un des composants de l'arnica. Ce sont des consignes officielles ?
Oui. La consigne c'est aucun médicament quel qu'il soit hors PAI. On n'est pas sensé utiliser de désinfectant non plus, juste du savon de marseille, pour nettoyer les plaies. Par contre on a le droit aux pansements (alors qu'il existe pas mal d'allergie à la colle des pansements... j'ai régulièrement des élèves dont c'est le cas, et j'y suis aussi allergique...)


Honnêtement, si l'un de mes enfants tombe en récré et se fait une petite blessure, je préfère mille fois que la plaie soit nettoyée au savon et à l'eau plutôt que l'enseignant n'utilise de l'arnica (puisque je ne crois pas à l'homéopathie et je ne l'utilise pas, ni pour moi ni pour mes enfants). Je ne ferai certainement pas de scandale si l'on donne de l'arnica à mes enfants mais il me semble que simplement nettoyer la plaie suffit largement.
Mon beau-frère, médecin, nettoie les plaies de ses enfants uniquement au savon et cela fonctionne très bien (je parle ici de petits bobos, bien entendu).

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Dimka le Dim 6 Mai 2018 - 15:58
Je sais pas, mais s'il s'avérait que c'était réellement pertinent en terme de santé publique, je pense que ça ne serait pas un frein définitif. On peut former, on peut faire des campagnes de pub, etc.

Et dans la vraie vie, les permanenciers expliquent en direct à des gens ignorants comment pratiquer une RCP en attendant l'arrivée des secours, je pense pas que c'est plus dur d'utiliser un stylo (c'est du matos explicitement prévu pour le grand public et ses grosses mains maladroites).

Mais encore une fois, j'en sais rien et je n'ai aucun avis sur la question : tout ce que je vois, c'est que tout le monde se proclame expert pour refuser d'emblée un truc, y a pas un seul argument scientifique pour dire si oui ou non. Ceci avant même d'avoir eu la moindre information sur le matériel et les protocoles. Y a probablement eu exactement les mêmes réactions, quand les DAE ont commencé à être mis à la disposition de tout le monde, non ?

Par ailleurs, le gamin qui meurt dans un quartier craignos parce que le smur s'est fait agresser, c'est un cas particulier, on peut pas baser une politique nationale là-dessus.

_________________
Spoiler:
Contenu sponsorisé

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum