Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Carabas
Vénérable

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Carabas le Dim 1 Avr 2018 - 11:37
@RogerMartin a écrit:Mais j'ai compris pourquoi : cette autre mère pense que l'allergie au gluten est un caprice Rolling Eyes
Parce qu'il y a bien une mode du sans gluten qui ne se justifie pas toujours. Mais les allergies au gluten existent, ainsi que la maladie cœliaque.

Maintenant, oui, il y a 2 ou 3 fois plus de personnes allergiques que dans les années 80, toutes allergies confondues. Et dans les années 80, il y en avait plus qu'avant aussi. Alors oui, on consulte davantage, on doit en détecter davantage, mais pas sûre que ça suffise à expliquer cette hausse subite.

Je suis allergique aussi, mais heureusement, pas d'allergies alimentaire. Poils de chats (ce qui m'empêche d'en avoir un), rhume des foins... cela dit, ce dernier s'est atténué avec l'âge.

Je l'explique en effet par l'hygiénisme qui est devenu la norme (donc surréaction face à des supposées agressions) , la pollution qui doit abîmer nos voies respiratoires et laisser les pollens rentrer davantage, la pollution végétale (dans les villes, une plante va être surreprésentée et devenir irritante pour beaucoup de personnes), la diversité de la nourriture actuellement...

Pauvre petit, c'est triste...
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Poupoutch le Dim 1 Avr 2018 - 11:44
@gauvain31 a écrit:On confond souvent allergie (à l'origine d'un choc anaphylactique pouvant être mortel) et intolérance (provoquant des troubles digestifs sans gravité). D'où l'incompréhension de personnes qui pensent à des caprices.
Pour parler de ce que je ne connais que trop bien, l'intolérance au gluten, c'est un peu plus que des troubles digestifs ; plus exactement, si j'ingère du gluten, sur le court terme, je ne risque rien d'autre que de très violents troubles digestifs accompagnés d'une énorme migraine. Mais la maladie coeliaque (la "vraie" intolérance au gluten) est une maladie auto-immune qui pousse les anticorps à attaquer la paroi de l'intestin ; sur le long terme et en l'absence d'éviction totale du gluten, les conséquences peuvent être très graves : malabsorption des nutriments et dénutrition, retards de croissance importants chez les enfants, augmentation conséquente des risques de cancers, etc.
Si les allergies ne sont pas des modes, les intolérances, elles, font l'objet d'effets de mode importants, entre autres parce qu'elles sont souvent associées à des régimes ; les personnes qui évincent tel ou tel aliment sans protocole médical prouvant l'intolérance, qu'on appelle, pour le gluten, les "hypersensibles", voient souvent, grâce à l'amélioration de leur mode de vie (alimentation plus équilibrée, etc.) un changement bénéfique qui les pousse à croire que l'aliment évincé était en cause, quand, en réalité, tout autre changement alimentaire aurait provoqué le même résultat. Je ne compte plus les articles de blog de gens cuisinant sans gluten en expliquant que ça a résolu tous leurs problèmes de ballonnement et qu'elles ont perdu 3kg5. Rien que dans mon lycée, 4 profs au moins mangent sans gluten par effet de mode et après avoir lu des articles dans diverses revues, sans argument médical avéré ; je les vois régulièrement parler de sans gluten en prenant, à la cantine, le dessert parsemé de crêpes dentelle. Moi, si je le prends, ce dessert, je n'assurerai pas mes cours de l'après-midi, ni même ceux du lendemain.
J'ai la chance d'avoir une cantine qui sait très bien prendre en charge les allergies et me cuisine des plats à part, à l'abri de la contamination croisée ; mais le nombre de fois où, dans un resto, on m'a juré qu'aucun gluten n'entrait dans la composition d'un plat et où j'en suis ressortie malade comme un chien, parce que le terme "intolérance" est associé à "caprice", me pousse à parler désormais d'allergie, bien que je sache que c'est un abus de langage. Ainsi, le personnel, qui craint une réaction violente, est vraiment à l'écoute. Mais il faut dire aussi que je ne vais que très épisodiquement au resto, et que ceux que je fréquente ont fait leurs preuves ou sont tout simplement sans gluten.
Quand je vois déjà à quel point mon intolérance est handicapante, je ne peux que concevoir l'inquiétude des parents d'enfants allergiques : quel que soit le désagrément, au moins, je ne risque pas de mourir de cette intolérance. L'école, avec ses goûters, les potentiels échanges de gâteaux et friandises, comme les fêtes chez les amis, doivent être source de beaucoup de stress, plus encore parce qu'on aimerait que l'enfant puisse vivre le plus normalement possible.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
archeboc
Sage

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par archeboc le Dim 1 Avr 2018 - 11:55
@Verdurette a écrit:J'ai été très secouée par le drame survenu chez des relations avec leur fille allergique aux arachides : après des années passées à traquer l'arachide (et il y en a partout !) donc des années de restrictions, de complications ... les parents décident d'organiser un dîner pour l'anniversaire de ses 20 ans. La mère choisit un restaurant italien, passe un bon moment à déterminer le menu avec le chef, qui lui jure ses grands dieux que tout est fait à l'huile d'olive, pas une trace d'arachide.  Et la fille décède à la première bouchée.

J'ai la même histoire en tête, avec même pizza 100% huile d'olive et même patron indélicat, mais c'était à Florence.

PS : et la fille n'avais pas 20 ans, seulement 18.
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-01-23/ces-allergies-qui-tuent/920/0/74017
avatar
clems
Esprit éclairé

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par clems le Dim 1 Avr 2018 - 12:22
Poupoutch, dans ton cas, le terme d’allergie n’est pas contre-indiqué. Pour les intolérances de ce type, les médecins parlent maintenant d’allergie retardée.

Effectivement, il y a une mode du sans gluten et sans PLV, mais cette mode a au moins l’avantage d’avor développé l’offre des produits sans gluten et sans PLV.

Après, mon fils est intolérant reconnu, et du coup, nous avons adapté l’alimentation de la famille en fonction. Résultat, mon mari et moi avons vu notre quotidien s’améliorer brutalement! Les problèmes respiratoires de mon mari, non expliqués depuis des années se sont arrêtés ( et reprennent dès qu’il consomme un produit laitier), et moi, les problèmes intestinaux qui m'empêchaient très souvent de sortir, ou qui m’obligeaient à me gaver de médicaments se sont grandement améliorés ( je ne suis plus malade qu’une fois par semaine en gros, contre tous les jours auparavant....).
Nous ne nous déclarons pas intolérants pour autant, parce que ce n’est pas montré médicalement, mais c’est un fait, nous allons beaucoup mieux depuis que mon fils a été diagnostiqué.

Ceux qui parlent de simples problèmes digestifs ne semblent pas vraiment savoir de quoi ils parlent..... c’est pire qu’une gastro, mais tous les jours...
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par abricotedapi le Dim 1 Avr 2018 - 12:36
Je ne vois pas le problème avec la "mode du sans gluten". Si les gens préfèrent réduire le gluten parce qu'ils/elles se sentent mieux ainsi, grand bien leur fasse.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Poupoutch le Dim 1 Avr 2018 - 12:48
@abricotedapi a écrit:Je ne vois pas le problème avec la "mode du sans gluten". Si les gens préfèrent réduire le gluten parce qu'ils/elles se sentent mieux ainsi, grand bien leur fasse.
Dans le fond c'est vrai, mais ça pousse bien des restaurateurs à prendre le problème à la légère : à force de voir des personnes leur parler d'intolérance au gluten, leur demander la composition précise de chacun des plats, etc., puis prendre ensuite un brownie au chocolat ou une bière, une vodka, etc., les serveurs pensent que l'intolérant au gluten ne souffrira pas vraiment d'une entorse. C'est ainsi qu'on peut te certifier qu'un plat est préparé sans farine de blé et te l'amener fièrement avec une sauce béchamel, des croûtons, ou que sais-je encore ; les gens qui réduisent le gluten le mangeront. Moi, non : même en retirant les croûtons d'une soupe, le toast de sur la salade, la cigarette russe d'un sorbet, je suis malade à cause des miettes laissées dans le plat.
Et je t'assure que, dans beaucoup de restos, c'est problématique (au point que je les fuis), voire chez certains commerçants (cf. le chocolatier pour Pâques ; résultat, je n'achète que chez le plus cher de la ville, qui a passé 1h à éplucher la moindre étiquette de ses colorants pour me garantir des oeufs de pâques 100% safe).
Il n'y a pas de problème en soi, chacun fait comme il veut et il est clair que certaines personnes en tirent un vrai bénéfice ; cependant, c'est la généralisation de cette attitude qui va devenir problématique quand on souffre d'une intolérance sévère. Je t'assure que quand tu retires toute trace de gluten de ton alimentation, tu deviens vite très, très limité dans tes choix ; et comme ça passe pour une mode, tu passes juste pour le relou de base, à plus forte raison quand "ma belle soeur, elle ne mange pas de gluten, mais ça elle le mange, elle..."
Je pense que c'est la même réaction qui pousse un restaurateur indélicat à ne pas tenir compte des allergies signalées, ce qui conduit aux cas tragiques mentionnés ci-dessus, et c'est inacceptable (mais ça arrive plus souvent qu'on ne pense).

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Sulfolobus le Dim 1 Avr 2018 - 16:37
@abricotedapi a écrit:Je ne vois pas le problème avec la "mode du sans gluten". Si les gens préfèrent réduire le gluten parce qu'ils/elles se sentent mieux ainsi, grand bien leur fasse.
Le problème c'est que la plupart des produits estampillés sans gluten ne sont pas adaptés aux personnes coeliaques. Donc si tu reçois une personne coeliaque, qu'en toute bonne foi tu as acheté des produits estampillés sans gluten, tu peux quand même la rendre malade. Une personne qui mange sans gluten sans être coeliaque n'aura aucun problème, pas le pote coeliaque. L'ami coeliaque que j'ai précise toujours qu'il mange sans gluten à cause de la maladie coeliaque et quand on l'invite il demande toujours le repas et nous prévient (parce que oui de bonne fois, je ne savais pas que la sauce soja pouvait contenir du gluten ou la levure chimique...) : il connait les pièges mais aussi les marques sérieuses. Mais forcément quand tu n'es pas confronté au problème quotidiennement c'est très compliqué.

C'est pareil pour le lait : beaucoup de gens ne comprennent pas pourquoi je peux manger du beurre, de la crème, des yaourts et des fromages mais finir méchamment malade avec 10 cL de lait alors même que je ne suis pas intolérante au lactose. N'empêche que la dernière fois qu'on m'en a refourgué, j'ai été vachement malade et la personne qui m'en a refourgué elle n'en a pas été consciente.

Le problème des allergies est rarement la cuisine que tu fais : assez vite tu sais faire sans et tu ne t'en rends même plus compte une fois le diagnostic proprement posé. Le problème c'est dehors. Chez des amis, au resto, voir simplement en famille. Et je ne parle pas de la restauration collective : un jour au RU j'ai vu une crème qui avait l'air d'être une crème au caramel. Après tout pourquoi pas : c'est quand même un dessert classique en France. Comment étais-je supposée deviner que c'était une crème aux oeufs au coulis de mangue ?

Et les gens qui se prétendent allergiques sans l'être n'aident pas du tout puisqu'ils renforcent l'idée que l'allergie n'est pas grave puisque eux n'auront pas de réaction.

Enfin, l'hypothèse de la diversification alimentaire me fait doucement rigoler : l'homme n'a jamais mangé aussi peu diversifié que depuis 50 ans et pourtant le nombre d'allergiques explosent. Ça ne tient pas la route du tout.


Dernière édition par Sulfolobus le Dim 1 Avr 2018 - 16:43, édité 1 fois
avatar
Danska
Modérateur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Danska le Dim 1 Avr 2018 - 16:43
@Sulfolobus a écrit:Enfin, l'hypothèse de la diversification alimentaire me fait doucement rigoler : l'homme n'a jamais mangé aussi peu diversifié que depuis 50 ans et pourtant le nombre d'allergiques explosent. Ça ne tient pas la route du tout.
Je croyais au contraire que cette hypothèse tenait largement la route ; avec l'augmentation très forte des importations et exportations depuis le milieu du 20e siècle, la diversité alimentaire a pourtant dû croître également, non ?
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par RogerMartin le Dim 1 Avr 2018 - 16:53
@Sulfolobus a écrit:Enfin, l'hypothèse de la diversification alimentaire me fait doucement rigoler : l'homme n'a jamais mangé aussi peu diversifié que depuis 50 ans et pourtant le nombre d'allergiques explosent. Ça ne tient pas la route du tout.

Quid de l'âge de la diversification ? Notre pédiatre avait insisté sur le fait qu'il fallait attendre son feu vert pour introduire n'importe quel type d'aliment (et je crois me souvenir que pour l'arachide, c'était super tard, et les légumes pas avant 5 mois révolus). Il n'y a pas d'allergies dans nos familles, mais j'ai tout de même été scrupuleuse, n'y connaissant rien. Or les conversations de bac à sable m'ont bien montré que sur la diversification comme sur les vaccins, les parents se sentent libres de faire presque n'importe quoi.

J'ai une question : quand on introduisait les fruits, on considérait la banane comme un fruit "normal" et non un fruit exotique. Est-ce que c'est parce que c'est un fruit peu allergène ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Sulfolobus le Dim 1 Avr 2018 - 16:58
@Danska a écrit:
@Sulfolobus a écrit:Enfin, l'hypothèse de la diversification alimentaire me fait doucement rigoler : l'homme n'a jamais mangé aussi peu diversifié que depuis 50 ans et pourtant le nombre d'allergiques explosent. Ça ne tient pas la route du tout.
Je croyais au contraire que cette hypothèse tenait largement la route ; avec l'augmentation très forte des importations et exportations depuis le milieu du 20e siècle, la diversité alimentaire a pourtant dû croître également, non ?
C'est ce qu'on pourrait penser mais on oublie qu'il y a des groupes entiers d'aliments que l'on mange de moins en moins et que parmi ceux que l'on mange encore la diversité n'a plus rien à voir.

Quand tu regardes la diversité de plantes que l'on consomme aujourd'hui c'est ridicule par rapport à il y a 60 ans : des tas de fruits et légumes ont disparu (sans parler de la diversité des variétés qui a massivement décrue), les oléagineux sont devenus rarissimes, les légumineuses quasiment inexistantes, la diversité de céréales consommées a massivement chuté, de même que tout un tas de morceaux de viande qui étaient classiquement consommés.

Et quand tu remontes plus loin et que tu t'intéresses aux régimes chasseurs-cueilleurs, la diversité était encore plus gigantesque.
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Sulfolobus le Dim 1 Avr 2018 - 17:05
@RogerMartin a écrit:
@Sulfolobus a écrit:Enfin, l'hypothèse de la diversification alimentaire me fait doucement rigoler : l'homme n'a jamais mangé aussi peu diversifié que depuis 50 ans et pourtant le nombre d'allergiques explosent. Ça ne tient pas la route du tout.

Quid de l'âge de la diversification ? Notre pédiatre avait insisté sur le fait qu'il fallait attendre son feu vert pour introduire n'importe quel type d'aliment (et je crois me souvenir que pour l'arachide, c'était super tard, et les légumes pas avant 5 mois révolus). Il n'y a pas d'allergies dans nos familles, mais j'ai tout de même été scrupuleuse, n'y connaissant rien. Or les conversations de bac à sable m'ont bien montré que sur la diversification comme sur les vaccins, les parents se sentent libres de faire presque n'importe quoi.

J'ai une question : quand on introduisait les fruits, on considérait la banane comme un fruit "normal" et non un fruit exotique. Est-ce que c'est parce que c'est un fruit peu allergène ?
Pour la banane, je ne sais pas : il y a deux allergiques forts dans la famille. Autant dire qu'il y en a jamais à la maison

Pour l'âge de la diversification, j'ai en effet entendu que c'était important, de même que le fait que l'enfant ait été allaité ou pas. Mais c'est plus ce que le pédiatre avait dit à ma mère qu'autre chose. Je ne me suis pas spécialement intéressé au sujet au niveau de la littérature scientifique.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Danska le Dim 1 Avr 2018 - 17:06
@Sulfolobus a écrit:C'est ce qu'on pourrait penser mais on oublie qu'il y a des groupes entiers d'aliments que l'on mange de moins en moins et que parmi ceux que l'on mange encore la diversité n'a plus rien à voir.

Quand tu regardes la diversité de plantes que l'on consomme aujourd'hui c'est ridicule par rapport à il y a 60 ans : des tas de fruits et légumes ont disparu (sans parler de la diversité des variétés qui a massivement décrue), les oléagineux sont devenus rarissimes, les légumineuses quasiment inexistantes, la diversité de céréales consommées a massivement chuté, de même que tout un tas de morceaux de viande qui étaient classiquement consommés.

Et quand tu remontes plus loin et que tu t'intéresses aux régimes chasseurs-cueilleurs, la diversité était encore plus gigantesque.
Exact, mais on a accès à de plus en plus de fruits exotiques, par exemple (tu évoquais la mangue un peu plus haut, je crois), ainsi qu'à des produits qui n'existaient tout simplement pas avant (production agroalimentaire - pour le meilleur et le pire !), ainsi qu'à davantage de protéines d'origine animale, grâce notamment à l'augmentation du pouvoir d'achat en général dans la population... Est-ce que ces facteurs ne compensent pas l'appauvrissement de la diversité d'origine végétale ?

Et la question posée par RM m'intéresse aussi, si tu as des éléments de réponse (tant que j'y suis, j'en profite Razz) : qu'en est-il de la diversification alimentaire, qui se fait apparemment de plus en plus tôt, pour les très jeunes enfants ?
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Iphigénie le Dim 1 Avr 2018 - 17:12
Les recommandations sur la diversification alimentaire ont autant varié  que le coucher sur le dos, le ventre ou le côté. Je crois justement qu'on l'a retardée  en s'apercevant de la multiplication des allergies, en effet.


Dernière édition par Iphigénie le Dim 1 Avr 2018 - 17:14, édité 1 fois
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par RogerMartin le Dim 1 Avr 2018 - 17:13
Lorsque je l'ai fait pour mon fils, la pédiatre a bien insisté que maintenant (donc à l'époque, en 2004) on attendait 5 mois bien révolus avant de donner quoi que ce soit d'autre que du lait.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Iphigénie le Dim 1 Avr 2018 - 17:17
Oui et à celle des miens dans les années 90 c'etait l'inverse: introduction de jus de fruits très tôt. Résultat il déteste l'eau et le lait et se gave de jus d'orange Rolling Eyes
avatar
Trinity
Sage

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Trinity le Dim 1 Avr 2018 - 17:21
@Iphigénie a écrit:Les recommandations sur la diversification alimentaire ont autant varié  que le coucher sur le dos, le ventre ou le côté. Je crois justement qu'on l'a retardée  en s'apercevant de la multiplication des allergies, en effet.

@RogerMartin a écrit:Lorsque je l'ai fait pour mon fils, la pédiatre a bien insisté que maintenant (donc à l'époque, en 2004) on attendait 5 mois bien révolus avant de donner quoi que ce soit d'autre que du lait.

Pas plus tard qu'hier, j'ai regardé mon carnet de santé. En 1980, le médecin avait dit à ma mère, qui m'allaitait, de commencer les légumes à 3 mois. Pour mon fils en 2007, le médecin avait dit vers 6 mois.

Je crois, comme Iphigénie, que les directives sont trèèèès variables dans le temps.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par pseudo-intello le Dim 1 Avr 2018 - 17:26
Aujourd'hui, on te dit que le mieux (ça dépend tout de même des enfants, des problèmes particuliers qu'ils peuvent connaître, sur le principe de la balance bénéfice / risque), c'est de ne donner que du lait maternel les 6 premiers mois. Bien, très bien, ça me va.

Et à 6 mois et un jour ,là, il devient super urgent de commencer la diversification, là, tout de suite.

Parfois, ça laisse pantois(e). C'est comme la date de péremption des boîte de conserves (celles qui seront bonnes jusqu'au 22 juillet 2049, mais attention, le 23, il sera trop tard). professeur

@ Trinity : les recommandations évoluent, en effet, et parfois, c'est plus ou moins cyclique, jusqu'à ce qu'une preuve scientifique un peu solide vienne confirmer ou infirmer une recommandation. Ainsi, rien ne dit qu'on ne repassera pas au "sur le côté" pour le sommeil des bébés - on l'entend d'ailleurs quelquefois, rapport à la tête plate -, mais sur le ventre, c'est définitivement exclu, au vu des statistiques qui ont montré que les mort subite de nourrisson s'étaient vachement raréfiées depuis l'abandon du "coucher sur le ventre".
En ce qui concerne l'allaitement, au sens large, selon les sages-femmes que j'ai fréquentées, c'est un sujet sur lesquelles la recherche ne s'est pas précipitée, et la plupart des études menées sont assez récentes. On peut penser que les recommandations varieront moins, maintenant que les données dont nous disposons sont plus nombreuses et plus fiables.


Dernière édition par pseudo-intello le Dim 1 Avr 2018 - 17:33, édité 1 fois
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Iphigénie le Dim 1 Avr 2018 - 17:28
Wink
Maintenant cette multiplication des vraies allergies est plus qu'inquiétante ! En tout cas si j'etais instit j'arrêterais net la mode de fêter les anniversaires à l'école, quelle responsabilité !
Dire que j'ai encore connu la distribution obligatoire d'un verre de lait au CP: on n'a jamais entendu alors parler d'allergiques!...
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par RogerMartin le Dim 1 Avr 2018 - 17:29
@Iphigénie Tu m'étonnes... C'était déjà plus ou moins interdit/restreint quand mon fils était petit, en tout cas dans son école de bobos parisiens, mais on voyait qu'il y avait des pratiques très différentes d'une classe à l'autre en maternelle par ex.

@pseudo-intello : La diversification, ça n'allait pas très vite. C'était du genre un légume à la fois, pendant une dizaine de jours, et ensuite on en testait un autre. Bref, on démarrait, mais on sentait que ça n'allait pas être pizza-foie gras tout de suite Wink


Dernière édition par RogerMartin le Dim 1 Avr 2018 - 17:32, édité 2 fois

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Anaxagore le Dim 1 Avr 2018 - 17:30
Même la versification ça prend un temps fou.


_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par RogerMartin le Dim 1 Avr 2018 - 17:33

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par stench le Dim 1 Avr 2018 - 17:37
@archeboc a écrit:
@Verdurette a écrit:J'ai été très secouée par le drame survenu chez des relations avec leur fille allergique aux arachides : après des années passées à traquer l'arachide (et il y en a partout !) donc des années de restrictions, de complications ... les parents décident d'organiser un dîner pour l'anniversaire de ses 20 ans. La mère choisit un restaurant italien, passe un bon moment à déterminer le menu avec le chef, qui lui jure ses grands dieux que tout est fait à l'huile d'olive, pas une trace d'arachide.  Et la fille décède à la première bouchée.

J'ai la même histoire en tête, avec même pizza 100% huile d'olive et même patron indélicat, mais c'était à Florence.

PS : et la fille n'avais pas 20 ans, seulement 18.
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-01-23/ces-allergies-qui-tuent/920/0/74017

Une question sans doute bête mais ça me travaille : si une seule bouchée contenant de l'arachide tue cette pauvre fille, comment savait-on avant cette bouchée qu'elle était allergique ?

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Anaxagore le Dim 1 Avr 2018 - 17:41
Il y a des alertes plus ou moins graves.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par RogerMartin le Dim 1 Avr 2018 - 17:43
Oui, les chocs anaphylactiques vont croissant, c'est comme cela que l'on décèle les allergies les plus graves.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Provence
Bon génie

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Provence le Dim 1 Avr 2018 - 17:44
@stench a écrit:

Une question sans doute bête mais ça me travaille : si une seule bouchée contenant de l'arachide tue cette pauvre fille, comment savait-on avant cette bouchée qu'elle était allergique ?

C'est expliqué dans l'article, dès les premières lignes.


Aurélie a 12 ans. Un joli brin de fille, bien remise d'un asthme infantile. Invitée à partager la galette des rois chez une copine de classe, elle croque dans sa part de frangipane. Soudain, ses lèvres gonflent, sa gorge rougit, elle peine à respirer, suffoque, étouffe. La mère de sa camarade attrape la fillette et court au service des urgences de l'hôpital, heureusement situé au bout de la rue. Aurélie est cyanosée. Les médecins la sauveront, « à quelques millièmes de seconde près », se souvient sa mère. Diagnostic : un choc anaphylactique dû à une allergie à l'arachide. L'allergie, qui sommeillait depuis belle lurette en la fillette, et dont l'asthme infantile était un signe, s'est éveillée. Commence alors pour cette adolescente une « vie quotidienne atroce », comme le raconte sa mère. Aurélie ne doit jamais, absolument jamais, avaler la moindre quantité d'arachide.
avatar
clems
Esprit éclairé

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par clems le Dim 1 Avr 2018 - 17:45
Pour mes enfants, la diversification a été faite à partir de 4 mois.... le pédiatre m’avait dit que plus c’etait Tôt, mieux c’était!

Pour l’allaitement.....dans mes enfants, le seul allergique est le seul qui a été en allaitement exclusif jusqu’à 7 mois! Mais j’ai entendu un truc intéressant dans l’émission La Maison des Maternelles la semaine dernière. Le pédiatre invité expliquait que beaucoup de bébés allergiques ou intolérants aux PLV sont des bébés allaités exclusivement, mais qui ont eu un complément à la maternité. Quand on introduit le lait artificiel longtemps plus tard, l’allergie se déclenche.
Et effectivement, mes deux filles ont été allaitées, mais pas en exclusif, donc elles ont eu du LA en plus de l’allaitement très tôt. Mon dernier a eu un complément à la maternité, mais comme je reprenais le boulot beaucoup plus tard, il n’a plus eu de lait artificiel avant ma reprise, quand il avait 7 mois, et c’est là que les ennuis ont commencé...
Contenu sponsorisé

Re: Un élève décède après avoir mangé une crêpe

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum