Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par JPhMM le Mer 4 Avr 2018 - 22:46
@Pamdora a écrit:Quand j'ai su qu'on allait cocher des cases, j'ai eu l'impression d'être infantilisée.
Bon, j’attends avec hâte de voir le bilan de ce rdv même si je sais que beaucoup de cases "peut mieux faire " seront cochées.


Il faudrait faire une dissertation pour chaque case, ce serait drôle.

"Je vous propose de vous exposer en quinze points pourquoi il n'est pas légitime de ne pas cocher "peut mieux faire"..." et c'est parti.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Lefteris le Mer 4 Avr 2018 - 23:51
@XIII a écrit:
http://11.snuipp.fr/spip.php?article1234

C'est marrant je croyais que le Snuipp FSU avait voté pour ce PPCR en CTM...
Moi aussi, je le croyais...

@Flic-Flac a écrit:

Bon eh bien c'est mort pour moi, mon inspecteur a clairement dit à mon CDE qu'il refusait de mettre des croix dans excellent car personne ne l'est.
Un autre a effectivement dit à une collègue que les "excellent" seraient promouvables.
Il va falloir qu'ils se mettent d'accord!
Le comble de la tartufferie : au nom de je ne sais quel idéal absolu, on barre la carrière d'un fonctionnaire, sachant très bien que de toute manière certains seront moins rigides et feront passer des gens. Autant dire aux enseignants qu'ils ne seront jamais promus. Eux-mêmes seraient-ils excellents s'ils avaient choisi de rester enseignants , selon leurs propres critères ?
Ces gens n'ont aucune psychologie élémentaire. Ils oublient que la personne que l'on a déclassée , à qui l'on a bouché l'horizon , ne va certainement pas "s'impliquer" comme aime à le dire le langage managérial. Dans ce système, j'ai surtout vu un mélange de gens écoeurés, de gens qui cherchent à se faire bien voir et intriguent, de gens qui cherchent à se protéger. Des gens réellement stimulés par le système carotte/bâton, aucun.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par gauvain31 le Jeu 5 Avr 2018 - 0:01
+1000 Lefteris. Normal, dans un système carotte/bâton, la personne est infantilisée. Quel adulte, réellement adulte, aurait envie d'être infantilisé? Très très peu. Et parmi les rares qui jouent le jeu, on aura soit des requins, soit des futurs dépressifs. Je n'ai envie d'être ni l'un ni l'autre. Les sorties, les beaux projets vont bientôt appartenir au passé. Tout le monde  ne fera que le minimum et fera la gueule en permanence....
avatar
Fenrir
Niveau 8

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Fenrir le Jeu 5 Avr 2018 - 0:03
@Lefteris a écrit:
Le comble de la tartufferie : au nom de je ne sais quel idéal absolu, on barre la carrière d'un fonctionnaire, sachant très bien que de toute manière certains seront moins rigides et feront passer des gens. Autant dire aux enseignants qu'ils ne seront jamais promus. Eux-mêmes seraient-ils excellents s'ils avaient choisi de rester enseignants , selon leurs propres critères ?
Ces gens n'ont aucune psychologie élémentaire. Ils oublient que la personne que l'on a déclassée , à qui l'on a bouché l'horizon , ne va certainement pas "s'impliquer"  comme aime à le dire le langage managérial. Dans ce système, j'ai surtout vu un mélange de gens écoeurés, de  gens qui cherchent à se faire bien voir et intriguent, de gens qui cherchent à se protéger. Des gens réellement stimulés par le système carotte/bâton, aucun.

Amen

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par pseudo-intello le Jeu 5 Avr 2018 - 0:23
@Panta Rhei a écrit:Petit détail, dire que "les inspections c'est fini!" / "je ne verrai plus jamais un IPR" / "je peux me faire plaiz" est inexact.

Un IPR peut et continue de pouvoir assister à une séance. Certes, il ne pourra plus mettre de note comme avant mais il pourra quand même (tout comme un CDE demandant une visite "à charge") être nuisible

==> (tutorat imposé par un collègue plus (jeune - dans les clous - au fait des réformes - à jour dans la didactique de la matière - pertinent dans la maîtrise de la matière).

==> stage de (re)formation en ESPE.

==> avis "négatif" pour la HC [qui devrait toutefois, au vu du barème national favorisant l'ancienneté dans le 11è, être annulé, différant seulement la promotion de 11 +3 à 11+8 (pour un "vrai pas bon prof" sic)]

Karine B. a déjà également évoqué la multiplication de licenciements pour "insuffisance professionnelle".

J'expliquerais à mon tuteur que je veux pas me fâcher avec lui, mais que je fais comme je fais, et que point à la ligne.

Hors temps scolaire, ils ne seraient pas près de m'y voir. Si c'est sur temps scolaire, l faudrait commencer par me rembourser les frais de déplacement. Et je risque de décliner l'invitation, faute de mode de garde.

Ma matière est suffisamment déficitaire comme ça ; je pense pouvoir me payer l'audace de penser que de ce point de vue-là le rapport de force et en ma faveur.

De plus, la dernière fois que j'ai vu un inspecteur (il y a 9 ans et demi...), j'ai été super bien notée. J'ai demandé une inspection il y a 5 ans, en vain. Si un inspecteur vient dans ma class et qu'il n'est pas content, mon argumentaire est tout prêt : comme il n'est pas venu depuis 10 ans, j'en ai déduit qu'il me fait confiance, et qu'il trouve que je suis une super prof. Et si je suis une super prof, je fais ce qui me semble bon. abi
avatar
Petit pois
Niveau 9

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Petit pois le Jeu 5 Avr 2018 - 10:33
veneration J'aurai vu un IPR 3 fois dans ma carrière !!!! Première fois pour être titularisée après 10 mois d'ancienneté ; une seconde pour valider le CAER (Pas de note à l'époque). Ma première et seule note pédagogique date de 2011, après 20 ans d'enseignement ... J'y ai gagné un passage en HC ! Il était temps ...
J'attends la retraite ... Je monte les échelons à l'ancienneté.
Au nom du mirifique salaire que je touche, je concède plus ou moins d'efforts pour m'adapter aux nombreuses réformes que je vois défiler J'ai cessé de m'épuiser dans des projets divers et variés. Je dis clairement mes pensées à ceux qui se bercent d'illusions sur les perspectives offertes par le PPCR.
Voilà.
avatar
Oonnay
Niveau 10

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Oonnay le Jeu 5 Avr 2018 - 11:04
Je ne suis pas en REP mais dans un LP d'un quartier huppé accueillant des petiots tous issus de collèges REP+++++++++, donc pour moi c'est galère et vivier 2. Parmi les ravis d'antan du PPCR, aujourd'hui il ne reste plus que des aigris dans la SdP. Trop tard !

Par contre en cas de visite je me vois bien "écouter", en mode cerveau OFF, les remarques ou conseils d'un jeune IPR ...

avatar
clownesque
Niveau 1

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par clownesque le Dim 3 Juin 2018 - 20:01
Toujours pas d'infos ?

_________________
"Ce sera si fatal qu'on en croira mourir", Verlaine.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Caspar le Dim 3 Juin 2018 - 20:06
@pamdora a écrit:Il me semble qu'on aura une dernière inspection à 58 ans.
Moi qui pensais être tranquille.

Une collègue a été inspectée pour la deuxième fois en deux ans, par la même IG, alors qu'elle part à la retraite en 2019.
avatar
Esméralda
Doyen

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Esméralda le Dim 3 Juin 2018 - 20:24
@pamdora a écrit:Il me semble qu'on aura une dernière inspection à 58 ans.
Moi qui pensais être tranquille.

MAis pourquoi 58 ???
avatar
CortezTheKiller
Niveau 5

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par CortezTheKiller le Dim 3 Juin 2018 - 20:26
@Esméralda a écrit:
@pamdora a écrit:Il me semble qu'on aura une dernière inspection à 58 ans.
Moi qui pensais être tranquille.

MAis pourquoi 58 ???

Le retour du général ?
avatar
Sophie38
Habitué du forum

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Sophie38 le Dim 3 Juin 2018 - 21:30
Perso, tjs pas d'info malgré une inspection le 20 octobre !!!
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par trompettemarine le Lun 4 Juin 2018 - 14:30
@Esméralda a écrit:
@pamdora a écrit:Il me semble qu'on aura une dernière inspection à 58 ans.
Moi qui pensais être tranquille.

MAis pourquoi 58 ???

Bah, il te restera encore près de 10 ans à faire. C'est pour voir si tu vas tenir ou pas. araignée
avatar
clownesque
Niveau 1

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par clownesque le Mar 5 Juin 2018 - 15:54
Plus ça va, plus ça ressemble à une usine à gaz...

_________________
"Ce sera si fatal qu'on en croira mourir", Verlaine.
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Isis39 le Mar 5 Juin 2018 - 15:59
@Esméralda a écrit:
@pamdora a écrit:Il me semble qu'on aura une dernière inspection à 58 ans.
Moi qui pensais être tranquille.

MAis pourquoi 58 ???

Mes IPR m'ont dit que je ne serai plus inspectée.
avatar
Alcyone
Habitué du forum

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Alcyone le Dim 10 Juin 2018 - 13:47
J'ai déjà posté sur un autre sujet mais j'ai l'impression que la question que je me pose est développée ou recherchée ici. J'apporte mon témoignage.
Je viens de recevoir mon compte-rendu PPCR. Je n'ai pas eu d'excellent, or toutes les remarques de l'inspecteur et du chef d'établissement sont positives. Pourquoi ? Je ne comprends toujours pas. Dans mon entretien avec le chef, il avait pointé du doigt le fait que j'étais TZR sur plusieurs établissements, donc "pas excellente". Cela n'apparaît pas dans ses lignes. De même, il a sous-entendu qu'échelon 6, on ne pouvait pas mettre d'excellent, qu'il "fallait une marge de manœuvre". Pendant l'entretien avec l'IPR, j'ai eu droit à "niveau d'expertise certain" ce qui est écrit dans son rapport, "professeur brillante", cela n'apparaît pas, et "très certainement dans les 30%". Or, je n'ai pas d'excellent. Qui peut m'expliquer ? Avez-vous eu la même expérience ? Qu'écrit-on en-dessous du rapport ?
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Balthazaard le Dim 10 Juin 2018 - 14:00
@Isis39 a écrit:
@Esméralda a écrit:
@pamdora a écrit:Il me semble qu'on aura une dernière inspection à 58 ans.
Moi qui pensais être tranquille.

MAis pourquoi 58 ???

Mes IPR m'ont dit que je ne serai plus inspectée.

J'avais des collègues en collège qui faisaient des interros après les conseils de 3ème trimestres et qui disaient "attention , on garde les notes pour l'année prochaine"...
Ça me fait un peu penser à ça..."Attention on est çà la bourre complète pour les inspections normales et les différentes réformes, mais on peut quand même venir...pas question de vous endormir!!!!" (smiley avec bras d'honneur...mais il n'existe pas)
avatar
Nuits
Fidèle du forum

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Nuits le Mar 12 Juin 2018 - 8:13
@Alcyone a écrit:
J'ai déjà posté sur un autre sujet mais j'ai l'impression que la question que je me pose est développée ou recherchée ici. J'apporte mon témoignage.
Je viens de recevoir mon compte-rendu PPCR. Je n'ai pas eu d'excellent, or toutes les remarques de l'inspecteur et du chef d'établissement sont positives. Pourquoi ? Je ne comprends toujours pas. Dans mon entretien avec le chef, il avait pointé du doigt le fait que j'étais TZR sur plusieurs établissements, donc "pas excellente". Cela n'apparaît pas dans ses lignes. De même, il a sous-entendu qu'échelon 6, on ne pouvait pas mettre d'excellent, qu'il "fallait une marge de manœuvre". Pendant l'entretien avec l'IPR, j'ai eu droit à "niveau d'expertise certain" ce qui est écrit dans son rapport, "professeur brillante", cela n'apparaît pas, et "très certainement dans les 30%". Or, je n'ai pas d'excellent. Qui peut m'expliquer ? Avez-vous eu la même expérience ? Qu'écrit-on en-dessous du rapport ?

Bonjour,

Il n'y a pas franchement d'explication . Je trouve la démarche consistant à laisser une " marge de manœuvre " étrange. On peut très bien être excellent pour un échelon 6. Voire excellent tout simplement dès l'échelon 6. Ce doit être un transfert de l'ancienne modalité de notation de la part de ton chef.
Je ne sais pas bien ce qu'il faut écrire en-dessous. Si tu es déçue par le rapport, rapproche-toi peut-être d'un syndicat qui te guidera sur ce qu'il faut écrire. Peut-être mentionner le fait que tu es TZR et que cela a des conséquences sur ton implication dans la vie de l'établissement ?

Sinon, par quelle voie as-tu pris connaissance de ce rapport ?
Chez nous, toujours pas de nouvelles.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
avatar
Sophie38
Habitué du forum

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Sophie38 le Mar 12 Juin 2018 - 8:27
Aucune nouvelle ici aussi et pourtant l'IPR de Français venu inspecter un collègue début Mai avait dit "résultats fin Mai" ...
Je m'attends à un mail le 6/07 à plus de 17h quand je rentrerai du collège et où officiellement les vacances auront sonnées, comme l'an dernier avec le mail de "vous êtes éligible à inspection dans le courant de l'année prochaine" ... Il va falloir se les avaler les croix ... Jusqu'au bout, jamais on ne nous laissera tranquilles, décompresser ... Pour moi, cela s'apparente à une forme de déstabilisation, voire de harcèlement (le mot est dur et fort, mais quand il n'y a jamais de répit, ne peut-on pas l'utiliser ?)
avatar
Tivinou
Niveau 7

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Tivinou le Mar 12 Juin 2018 - 9:35
Pour moi, inspection en décembre 2017; on m'avait dit que les résultats nous seraient transmis début septembre 2018, et que nous aurions 15 jours pour faire des observations, puis 15 jours pour éventuellement pour faire appel après l'appréciation faite par le recteur.
Fin mai, j'ai entendu une IPR d'une autre discipline dire qu'une réunion était fixée le 5 juin (elle n'a pas utilisé ces mots, mais c'était pour clore les résultats des inspections de l'année). Je ne sais pas si c'était une réunion disciplinaire ou une réunion de tous les IPR.
Et samedi matin, alors que je ne m'y attendais pas du tout, j'ai reçu un mail du ministère qui m'annonçait que mon compte-rendu était disponible (sur SIAE, l'application gérant les rendez-vous de carrière), et que j'avais jusqu'au 1er juillet pour faire remonter mes observations éventuelles (on a donc le temps de le faire, de se renseigner auprès des syndicats si besoin).
J'attends donc maintenant l'évaluation / l'appréciation du recteur. Quant à l'accélération (passage au 9e échelon pour moi, dernière chance...), j'y croirais si un jour je la vois sur mon bulletin de salaire.
Bonne journée à tous.
avatar
Milè
Niveau 6

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Milè le Mar 12 Juin 2018 - 9:38
Enfin bref, entre les cases "excellent", les quotas hommes/femmes, les degrés d'enseignement, les disciplines, c'est pas gagné!!!!
avatar
Tivinou
Niveau 7

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Tivinou le Mar 12 Juin 2018 - 9:42
Je pense également que les inspecteurs se sont mis d'accord sur des quotas par discipline, et que les recteurs suivront leur avis. Mais c'était déjà le cas avant... sauf que l'on pouvait avoir une petite accélération à chaque échelon.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Lefteris le Mar 12 Juin 2018 - 10:00
@Sophie38 a écrit:Aucune nouvelle ici aussi et pourtant l'IPR de Français venu inspecter un collègue début Mai avait dit "résultats fin Mai" ...
Je m'attends à un mail le 6/07 à plus de 17h quand je rentrerai du collège et où officiellement les vacances auront sonnées, comme l'an dernier avec le mail de "vous êtes éligible à inspection dans le courant de l'année prochaine" ... Il va falloir se les avaler les croix ... Jusqu'au bout, jamais on ne nous laissera tranquilles, décompresser ...  Pour moi, cela s'apparente à une forme de déstabilisation, voire de harcèlement (le mot est dur et fort, mais quand il n'y a jamais de répit, ne peut-on pas l'utiliser ?)
Ca ne ressemble pas, c' est  une forme de harcèlement permanent. La grille d'évaluation est un outil managérial préconisé depuis longtemps, pour "tenir" les personnels et les mettre au pas, les insécuriser en permanence,   rejeté lors du ministère Chatel pour sa dureté et son arbitraire, et revenu  sous NVB , en plus dur.
Ca se combine parfaitement avec l'idéologie consistant à éloigner les enseignants de leur discipline, à leur imposer le fait que l'essentiel est ailleurs (10 items sur 11 n'ont rien à voir avec le métier), à les faire passer de fonctionnaires nationaux chargés programmes visant à la transmission du savoir et de la culture à employés de leur établissement soumis aux décisions locales et portés sur l'éducatif et le "service" aux parents. Etablissement dans lequel ils doivent évidemment passer un maximum de temps, vu ce qui est évalué.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Alcyone
Habitué du forum

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Alcyone le Mar 12 Juin 2018 - 21:39
@Nuits a écrit:
@Alcyone a écrit:
J'ai déjà posté sur un autre sujet mais j'ai l'impression que la question que je me pose est développée ou recherchée ici. J'apporte mon témoignage.
Je viens de recevoir mon compte-rendu PPCR. Je n'ai pas eu d'excellent, or toutes les remarques de l'inspecteur et du chef d'établissement sont positives. Pourquoi ? Je ne comprends toujours pas. Dans mon entretien avec le chef, il avait pointé du doigt le fait que j'étais TZR sur plusieurs établissements, donc "pas excellente". Cela n'apparaît pas dans ses lignes. De même, il a sous-entendu qu'échelon 6, on ne pouvait pas mettre d'excellent, qu'il "fallait une marge de manœuvre". Pendant l'entretien avec l'IPR, j'ai eu droit à "niveau d'expertise certain" ce qui est écrit dans son rapport, "professeur brillante", cela n'apparaît pas, et "très certainement dans les 30%". Or, je n'ai pas d'excellent. Qui peut m'expliquer ? Avez-vous eu la même expérience ? Qu'écrit-on en-dessous du rapport ?

Bonjour,

Il n'y a pas franchement d'explication . Je trouve la démarche consistant à laisser une " marge de manœuvre " étrange. On peut très bien être excellent pour un échelon 6. Voire excellent tout simplement dès l'échelon 6. Ce doit être un transfert de l'ancienne modalité de notation de la part de ton chef.
Je ne sais pas bien ce qu'il faut écrire en-dessous. Si tu es déçue par le rapport, rapproche-toi peut-être d'un syndicat qui te guidera sur ce qu'il faut écrire. Peut-être mentionner le fait que tu es TZR et que cela a des conséquences sur ton implication dans la vie de l'établissement ?

Sinon, par quelle voie as-tu pris connaissance de ce rapport ?
Chez nous, toujours pas de nouvelles.

J'ai reçu mon rapport. Ce qui me dégoûte et m'accable au plus haut point, c'est que depuis presque dix ans que je suis TZR, j'ai toujours fait mon travail avec une très grande implication. Et cette année d'autant plus parce que j'avais des classes à examen et que c'est dans mon caractère de travailler avec rigueur. J'ai exercé mon métier comme tout un chacun et mon statut de TZR n'a rien à voir avec mes compétences. Je ne me suis jamais plaint de rien! J'ai accepté tout le travail que j'ai eu à fournir avec abnégation. Je suis abasourdie par ce mépris à l'égard de mes huit ans de remplacement dans cette académie. Et aujourd'hui, je la quitte (enfin) avec beaucoup d'amertume. Alors si je peux écrire quelque chose en-dessous de ce diagnostic, je dirai que cette évaluation de mon travail a fait s'écrouler d'un seul coup toute la foi que j'avais en moi et remis en question ma place d'enseignante, place difficilement gagnée auprès des élèves pour qui le remplaçant n'a souvent aucune légitimité. Si mon travail de cette année n'a pas été excellent sur certains points, alors je n'ai plus qu'à retirer ma veste.
avatar
Pandorafa
Fidèle du forum

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Pandorafa le Mar 12 Juin 2018 - 22:21
Je viens de recevoir aujourd'hui le rapport, avec la casouillite cochée, pour l'échelon 6 … Je ne suis pas très surprise car j'avais eu de très bons retours à la fois de l'inspecteur et de la principale avec qui j'ai de bons rapports. J'ai donc excellent partout, mais je reste sceptique sur les items évalués et les appréciations, très courtes et surtout pleine de novlangue ministérielle (on dirait qu'ils ont joué à caser le plus possible de mots issus de la réforme Razz ) . La direction mesure vraiment l'implication dans les différentes fonctions… Il est vrai que je suis impliquée, comme PP notamment, dans l'interdegré et auprès des dys, mais seulement trois jours par semaine au collège, car je suis à temps partiel pour raisons familiales.

Ce que je trouve inacceptable en revanche, c'est que l'on puisse ne pas avoir de case "excellent" au prétexte d'être TZR. C'est discriminatoire, d'autant que l'on subit souvent ce statut, et qu'il est loin d'offrir le confort que nous avons la chance d'avoir en poste fixe.

Je ne crois vraiment pas être une enseignante extraordinaire. J'avais même eu un rapport d'inspection mitigé il y a 6 ans, avec blocage de ma note péda. Et pourtant, j'étais tout aussi impliquée et sérieuse qu'actuellement. La seule grosse différence, c'est qu'à l'époque ma principale ne m'appréciait pas pour des raisons syndicales, et avait briefé l'inspectrice, manifestement hostile à mon égard. Je l'avais extrêmement mal vécu.
Cette année, j'ai juste eu la chance d'être inspectée par un chargé d'inspection humble et indulgent, brieffé par une principale et une IPR qui m'apprécient.

Forcément c'est valorisant, et ils nous encouragent à continuer à nous investir encore, à faire toujours mieux, toujours plus. C'est du pur management, il faut motiver les troupes qui tiennent encore debout, malgré la charge de travail qui s'accroit... Mais je ne suis pas dupe, je connais mes limites et je le fais savoir. Et je ne crois pas cet éval PPCR changera beaucoup de choses à ma progression de carrière, en tout cas je ne compte pas dessus. En revanche, la possibilité de recevoir désormais des visites-conseils à notre demande, qui ne fassent pas l'objet d'une notation-sanction est, je pense, appréciable, de façon à pouvoir échanger plus librement avec l'inspecteur, quand bien sûr c'est possible, selon la personne. Encore faut-il que les inspecteurs aient le temps de les mener en plus des PPCR, et d'autres fonctions…
avatar
Pandorafa
Fidèle du forum

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Pandorafa le Mar 12 Juin 2018 - 22:43
Je précise que, ayant été inspectée parmi les premiers, en novembre, l'attente a été longue avant de pouvoir accéder au bilan.

Je suppose que l'inspecteur a voulu aussi se laisser l'occasion de comparer avec d'autres inspections… J'avoue qu'à plusieurs reprises, lorsqu'il s'est agi cette année de râler auprès de la CDE devant l'augmentation de la réunionite, de critiquer certaines réunions inter-degré, voire parfois de m'opposer à ses demandes en réunion d'équipe, je me suis demandé si elle ne risquait pas de me changer mon appréciation ou de me faire baisser dans les cases… Cela ne m'a pas travaillé bien longtemps, mon naturel étant de faire partie des quelques uns qui l'ouvrent souvent, en particulier pour demander que certaines missions ou heures qui s'ajoutent à nos EDT nous soient payées, je suis restée égale à moi-même. Après, j'ai sans doute la chance d'être sous les ordres de quelqu'un d'humain et surtout d'intelligent, qui a compris qu'il ne faut pas se mettre à dos les collègues qui font déjà de leur mieux.

Si certains CDE s'amusent à "saquer" certains collègues parce qu'ils les trouvent pas assez "soumis", j'espère que les concernés réagirons en refusant à l'avenir toute responsabilité qui ne soit pas déjà dans nos ORS. C'est ce que j'avais fait dans mon ancien établissement, après que la direction se soit mal conduite à mon égard, et j'avais beaucoup plus de temps libre.
Contenu sponsorisé

Re: Les 30% d'accélération PPCR

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum