Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
henriette
Médiateur

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par henriette le Ven 06 Avr 2018, 13:46
En tout cas, si tu veux que ceci puisse te servir véritablement d'expérience constructive, tu as bien fait de renoncer à prendre les secondes. Mais même 25 heures, c'est énorme. Tu ne seras donc absolument pas dans des conditions réelles d'enseignement.
Puisque l'objectif n'est pas l'argent, comme tu l'indiques, alors il me semblerait judicieux de prendre moins d'heures que cela - autour de 18h, pour que cela ressemble à un vrai service - pour pouvoir mieux préparer tes cours et t'investir avec davantage d'énergie et en ayant le temps de faire rédiger les élèves et de corriger leurs écrits pour qu'ils les retravaillent le lendemain par exemple.
avatar
skindiver
Érudit

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par skindiver le Ven 06 Avr 2018, 14:37
Il vaut mieux peu mais mieux.
L'année prochaine tu auras 9h par semaine ce qui est assez confortable pour commencer.
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Paul Dedalus le Ven 06 Avr 2018, 14:54
Tant mieux Skindiver parce que je veux absolument repasser l'agrégation 2019.

Oui, et même si j'adore la littérature, je pense être quand même plus à l'aise en philo concernant l'enseignement (c'est logique).

La littérature, je crois que je l'aime vraiment d'un point de vue personnel et universitaire, je ne suis pas certain d'être un très bon prof de lettres en lycée même si j'ai progressé sur ce plan.

Par contre quand je me réfère à mes expériences passées, je fais un bilan mitigé car je suis sûr que je donne du contenu intéressant et avec une vraie profondeur dans les problématiques abordées (même si c'est parfois maladroit) malgré tous mes défauts de débutant accentué par un énorme manque de confiance en moi.


_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Isidoria le Ven 06 Avr 2018, 16:37
Mais tu as eu quoi comme capes? Philo?
Pourquoi enseigner les lettres? Ce n'est pas parce qu'on aime la littérature que l'on peut l'enseigner. Ce que je lis là me fait mal. Cette histoire d'extraits de Madame Bovary de Chabrol couplés à une dictée??? Je ne dis pas qu'une dictée ne peut pas faire de bien à des élèves de lycée, loin de là, mais balancer du Madame Bovary sans s'intéresser à ce qui est fait en classe, et faire une dictée pour gagner du temps...
Je ne sais pas trop ce qui est attendu d'un tel stage, mais moi je ferais méthode, écriture, révisions de textes à partir de ceux étudiés en classe, il y en a bien quelques uns qui se recoupent sur 12/15 élèves. Nous sommes à 3 mois du bac, à quoi va servir de montrer un film décroché de ce qui est fait en cours de français à des élèves qui doivent réviser l'EAF?
25h, pour moi c'est niet, 35h n'en parlons pas. Si on veut faire correctement son travail, même pour des stages de remise à niveau ou révisions, on ne peut accepter un tel temps.
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par JaneB le Ven 06 Avr 2018, 16:41
35h, c'est infaisable! Mais surtout, ça m'étonnerait que ce soit légal?
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Paul Dedalus le Ven 06 Avr 2018, 16:49
Mais je parlais d'un de mes précédents stages avec les secondes, Isidoria, je n'ai pas dit que j'allais refaire la même chose.

De toute façon j'ai bien compris qu'aux yeux de tout le monde ici je suis un débile mental inapte à l'enseignement et complètement irresponsable.

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Delia le Ven 06 Avr 2018, 16:54
Non, un gentil naïf qui se laisse plumer par des margoulins.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par JaneB le Ven 06 Avr 2018, 16:54
Pour ma part, je ne me permettrais pas de te juger inapte ou irresponsable mais 35h par semaine, c'est surhumain! Visiblement, tu as déjà animé de tels stages mais j'imagine que tu faisais nettement moins d'heures ?
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Paul Dedalus le Ven 06 Avr 2018, 17:16
J'ai dit que j'allais ne pas prendre les secondes finalement.

Non pas toi mais beaucoup de gens ont critiqué ce que j'avais fait alors qu'avec un groupe hétérogène, il faut déjà le faire...
Ce n'est pas si simple.

J'ai le mérite d'essayer et de me preoccuper d'aider au mieux ces élèves.

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Fesseur Pro le Ven 06 Avr 2018, 17:25
@Paul Dedalus a écrit:J'ai le mérite d'essayer et de me préoccuper d'aider au mieux ces élèves.
Tu ne pourras pas aider des élèves avec 35h par semaine.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Paul Dedalus le Ven 06 Avr 2018, 17:26
@Delia a écrit:Non, un gentil naïf qui se laisse plumer par des margoulins.

Je compte faire Candide. Les élèves auront donc un archétype du personnage grandeur nature. C'est hyper pédagogique.

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Provence le Ven 06 Avr 2018, 17:44
@Paul Dedalus a écrit:

Oui! Je vois totalement ce que tu veux dire par cette expression!
Et les plus perfides essaient justement de percer le masque...après j'ai du self contrôl à cause de la distance qui est à la fois un atout et une contrainte parce que je suis détaché et ce détachement peut être perçu par les élèves comme une forme de désinvolture et ils peuvent se sentir autorisés à tout faire.

C'est tellement dur de tout concilier : exigence, bienveillance, bien être...

En tout cas Julibule a raison quand elle dit que je me soucie du bien être des élèves en parlant de pause et de moment d'activité culturelle.

Pareil pour les questions, il est arrivé plein de fois qu'ils reposent la même question l'un après l'autre parce qu'ils ne s'écoutent pas mutuellement.

Un prof de licence disait toujours "la répétition, la base de la philosophie de Kierkegaard et de Deleuze, mais aussi de l'enseignement".

Après je me dis qu'il y a une vraie pression parce que, mettons que je sature le mercredi, si j'arrête que se passe-t-il? Etant donné que les parents ont déjà payé...ce doit être assez angoissant comme situation.

Enfin cette fois je suis déterminé à faire un peu plus de gestion de classe et à poser les limites dès le début du stage, avec mon petit corps...

J'étais beaucoup trop passif jusqu'à maintenant.


Devant 35 élèves l'an prochain, je n'imagine pas...

Pour l'instant il n'y a que 12 terminales inscrits et 5 premières mais j'avais eu 4 élèves imprévus au dernier moment la dernière fois, donc...

Je veux bien que la répétition soit la base de la pédagogie, mais une autre base serait que les élèves écoutent les réponses. Nous ne sommes pas des perroquets...
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Jenny le Ven 06 Avr 2018, 20:22
@Paul Dedalus a écrit:Tant mieux Skindiver parce que je veux absolument repasser l'agrégation 2019.

L’année prochaine, concentre toi sur le stage. Sincèrement, c’est une mauvaise idée et ça pourrait t’être reproché.

Isidoria te donne des pistes intéressantes pour le stage.
Je ne suis pas dans ta matière, mais j’ai fait pas mal de stages en petits groupes. Les parents et les élèves attendent que tu les prépares à l’examen. Il ne s’agit pas de faire cours. Fais les écrire, fais des sujets type bac.
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Paul Dedalus le Ven 06 Avr 2018, 21:21
Les faire écrire ça me va.

Pour l'agrégation, ça me regarde. Dans ma discipline plein de stagiaires le font cette année.

Le programme me plaît vraiment beaucoup.

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Aphrodissia
Grand sage

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Aphrodissia le Sam 07 Avr 2018, 04:16
Paul Dedalus, peut-être que tu devrais changer le titre du topic puisque ta décision est prise. Sinon, on va tourner en boucle.

_________________
Et me fault par couverture / Chanter quant mon cuer souspire / Et faire semblant de rire ; / Mais Dieux scet ce que j'endure ; /Je ne sais comment je dure.
avatar
New Zealand
Niveau 7

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par New Zealand le Sam 07 Avr 2018, 10:35
@Paul Dedalus a écrit:Concernant les téléphones, je vais leur demander de les mettre sur silencieux ad minima mais de les éteindre si possible.
Je n'avais rien dit là-dessus lors des stages précédents.
Je ne suis pas encore prof mais je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée. Tu dis ne pas avoir confiance en toi, mais si tu leur dis ça, ils vont le voir tout de suite. Les portables, c'est éteints et dans le sac. Ça va râler au début, mais il faut tenir bon. Un jour, j'ai réussi à faire sortir  de mon immeuble une caille, qui faisait son kéké devant sa copine, en restant polie mais ferme, sans baisser les yeux. Je n'imagine pas ce que ça doit donner avec 10-15 élèves décidés à farder leur doudou, mais sans fermeté...

@Paul Dedalus a écrit:Un élève un peu honnête et nettement plus agréable que le grot du lot (celui qui s'intéressait à la peinture) m'a dit qu'il ne s'attendait pas à ce que ce soit super bien géré ce genre de stage de toute façon mais qu'il me trouvait sympathique et globalement intéressant.

Lui ne jouait pas sur son portable, mais lisait Maupassant pendant les cours (il a lu toute l'oeuvre de Maupassant pendant la semaine).
1/ Son commentaire n'est tout de même pas très laudatif ! Tu t'es renseigné sur ce que tu es sensé proposer pendant ce stage ? Certains des commentaires sur le fil ont donné de bonnes pistes (mais j'avoue que les Lettres ne sont pas ma matière).

2/ Il LISAIT pendant ton cours ?! C'est mieux que le portable, mais quand même...

@Paul Dedalus a écrit:J'ai peu confiance en moi et j'ai vu ces stages comme un moyen de dépasser la peur du groupe pour l'année prochaine et créer des débuts de réflexes pédagogiques.

Il y a eu des moments difficiles mais au final, j'étais content de ces expériences. Même en ayant eu l'air d'un "charlot" parfois.

D'ailleurs j'avoue que je serais très curieux de voir le cours d'un de mes "collègues" lors d'un de ces stages.
Pour la confiance, c'est effectivement une bonne initiative de ta part ! Et assister au cours d'un collègue pourrait être une bonne idée, ne serait-ce que pour avoir une idée des contenus demandés, mais aussi pour apprendre à gérer une classe (enfin, ça dépend du collègue...!).
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Caspar le Sam 07 Avr 2018, 11:03
Toute l'oeuvre de Maupassant en une semaine, quelle rapidité. Very Happy
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Delia le Sam 07 Avr 2018, 11:31
Il a besoin de soutien pendant ses vacances ?

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
lamorduedhistoire25
Niveau 5

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 07 Avr 2018, 12:32
35 h ???? Même pas en rêve, au bout de 5 heures de cours d'affilée, je suis morte de fatigue, alors 35 h semaine c'est juste aberrant !!! Avec la charge nerveuse que le métier d'enseignant requiert, franchement faut arrêter. Pour moi c'est de la folie pure et je refuserai net.
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Paul Dedalus le Sam 07 Avr 2018, 12:45
@New Zealand a écrit:
@Paul Dedalus a écrit:Concernant les téléphones, je vais leur demander de les mettre sur silencieux ad minima mais de les éteindre si possible.
Je n'avais rien dit là-dessus lors des stages précédents.
Je ne suis pas encore prof mais je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée. Tu dis ne pas avoir confiance en toi, mais si tu leur dis ça, ils vont le voir tout de suite. Les portables, c'est éteints et dans le sac. Ça va râler au début, mais il faut tenir bon. Un jour, j'ai réussi à faire sortir  de mon immeuble une caille, qui faisait son kéké devant sa copine, en restant polie mais ferme, sans baisser les yeux. Je n'imagine pas ce que ça doit donner avec 10-15 élèves décidés à farder leur doudou, mais sans fermeté...

@Paul Dedalus a écrit:Un élève un peu honnête et nettement plus agréable que le grot du lot (celui qui s'intéressait à la peinture) m'a dit qu'il ne s'attendait pas à ce que ce soit super bien géré ce genre de stage de toute façon mais qu'il me trouvait sympathique et globalement intéressant.

Lui ne jouait pas sur son portable, mais lisait Maupassant pendant les cours (il a lu toute l'oeuvre de Maupassant pendant la semaine).
1/ Son commentaire n'est tout de même pas très laudatif ! Tu t'es renseigné sur ce que tu es sensé proposer pendant ce stage ? Certains des commentaires sur le fil ont donné de bonnes pistes (mais j'avoue que les Lettres ne sont pas ma matière).

2/ Il LISAIT pendant ton cours ?! C'est mieux que le portable, mais quand même...

@Paul Dedalus a écrit:J'ai peu confiance en moi et j'ai vu ces stages comme un moyen de dépasser la peur du groupe pour l'année prochaine et créer des débuts de réflexes pédagogiques.

Il y a eu des moments difficiles mais au final, j'étais content de ces expériences. Même en ayant eu l'air d'un "charlot" parfois.

D'ailleurs j'avoue que je serais très curieux de voir le cours d'un de mes "collègues" lors d'un de ces stages.
Pour la confiance, c'est effectivement une bonne initiative de ta part ! Et assister au cours d'un collègue pourrait être une bonne idée, ne serait-ce que pour avoir une idée des contenus demandés, mais aussi pour apprendre à gérer une classe (enfin, ça dépend du collègue...!).

J'ai carte blanche. Il n'y a rien à proposer a priori, il faut être attentif au besoin des élèves, suivre le programme, les faire écrire.

Montrer comment on analyse un texte. Aborder la dissertation. L'écriture d'invention.


Dernière édition par Paul Dedalus le Sam 07 Avr 2018, 12:52, édité 1 fois

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Thalia de G le Sam 07 Avr 2018, 12:51
Question naïve, je ne connais pas ces officines : les parents n'attendent-ils pas que tu leur fasses réviser ces élèves en vue de l'épreuve ? Par exemple en interrogeant sur des textes de leur liste ?
Inutile de répondre qu'ils sont consuméristes, s'ils paient, il me paraît logique de fournir le service attendu.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Paul Dedalus le Sam 07 Avr 2018, 12:53
Mais comment le faire avec des élèves qui ne viennent pas du même établissement?

Mais dans la mesure du possible, oui! Bien sûr!

De toute façon, en modifiant mon contrat pour passer à 25 heures, j'ai finalement pris mes groupes de philo et UN groupe de seconde (au lieu des premières).
Pour "faire tourner".

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Thalia de G le Sam 07 Avr 2018, 12:58
C'est la semaine prochaine ? Si non, il n'est pas trop tard pour te faire parvenir les dites listes, il y aura peut-être des convergences.
Le mieux et je l'ai déjà écrit, c'est de leur faire écrire, un devoir complet si possible, quitte à ce que ce soit en plusieurs étapes, quitte à obtenir la copie finale en fin de session, quitte à corriger après pour un retour dans les jours qui suivent.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Paul Dedalus le Sam 07 Avr 2018, 13:12
Mes horaires :

11h-13h30 : français (seconde)

14h-16h30 : philo

Sur 5 jours.

Faisable.

Je vais faire plus écrire les secondes que la dernière fois.
Écriture d'invention. Compréhension de texte. Minu dissertation.

Avec l'usage de textes littéraires qui me serviront pour mes élèves de philo ( j'ai déjà la liste des 12 inscrits)

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Thalia de G le Sam 07 Avr 2018, 13:15
Tu as dit que tu renonçais aux secondes. heu

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par pseudo-intello le Sam 07 Avr 2018, 13:23
Si j'ai bien compris, il les prend à la place des 1ère.
Ça me semble une bonne opération.

En lisant les premiers propos de Paul Daedalus sur plusieurs fils, j'ai souvent le réflexe de le prendre pour un troll, mais non, en fait. Ses propos sont parfois hallucinants parce qu'il débarque la fleur au fusil, et qu'il semble souvent bien sûr de lui (même si, à le lire, ce serait en réalité le contraire), et qu'il a du mal à entendre les conseils, mais enfin, il essaie de faire au mieux, pour de vrai.

Mais bon, comme il débarque quand même il a tout à gagner des conseils donnés sur le forum... je pense qu'il s'en rend comte, ceci dit, car même si on le malmène toujours un peu, il revient à chaque fois. Very Happy
Contenu sponsorisé

Re: Accepter trois niveaux sur une semaine = 35 heures d'enseignement. Faisable ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum