Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ycombe
Modérateur

Re: Définitions fausses des quadrilatères particuliers

par ycombe le Sam 14 Avr 2018 - 16:02
EmmanuelB a écrit:Les exercices où il y a des erreurs sont souvent du style suivant :
On donne plusieurs quadrilatères numérotés et il faut retrouver les rectangles, les losanges et les carrés.

Dans ce cas, il faut accepter qu'on puisse mettre les carrés dans la case losange. Parfois on refuse cette réponse.
Pas besoin d'aller chercher des documents de primaire pour voir ce genre d'erreur.
Cahier Sesamath 2015 sixième, p 83, exercice 2.
http://manuel.sesamath.net/index.php?page=telechargement_6e_2015






avatar
ycombe
Modérateur

Re: Définitions fausses des quadrilatères particuliers

par ycombe le Sam 14 Avr 2018 - 16:13
Ce genre de problème lié au manque de précision dans le vocabulaire m'en rappelle un autre: quelconque est employé à tort et à travers.

Un triangle quelconque n'est pas un triangle scalène acutangle. Lorsqu'on parle de triangle quelconque, on veut dire "qui peut être remplacé par n'importe quel autre".

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Définitions fausses des quadrilatères particuliers

par ycombe le Sam 14 Avr 2018 - 19:24
@JPhMM a écrit:En effet. J'ai compris ensuite ce que tu voulais dire : pour tout quadrilatère aplati, tous les côtés sont parallèles.

PS : la notion de côté elle-même mériterait d'être précisée dès lors que l'on parle de côtés parallèles.
Une figure aplatie reste-t-elle une figure? Pour Euclide, la figure est définie par son intérieur. S'il n'y a pas d'intérieur, il n'y a pas de figure. De ce fait les triangles aplatis comme les quadrilatères aplatis ne sont pas des figures. La figure commence au triangle dont les sommets sont trois points non alignés.

On ne peut guère parler de figures aplaties que comme limite de la figure lorsque les points tendent vers l'alignement, mais je pense qu'en collège c'est un peu tôt pour beaucoup.

Les médiatrices d'un triangle sont concourantes en un point est une propriété fausse pour un triangle aplati, sauf à considérer le point à l'infini ce qui fait beaucoup pour le collège.

Je propose de ne pas s'embêter avec les figures aplaties au collège.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Définitions fausses des quadrilatères particuliers

par Anaxagore le Sam 14 Avr 2018 - 22:58
La question se pose seulement dans la leçon sur l'inégalité triangulaire et son cas d'égalité.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Mathador
Habitué du forum

Re: Définitions fausses des quadrilatères particuliers

par Mathador le Sam 14 Avr 2018 - 23:46
@Anaxagore a écrit:La question se pose seulement dans la leçon sur l'inégalité triangulaire et son cas d'égalité.

Elle se pose aussi lorsqu'on formule les propriétés des triangles ou des quadrilatères sans parler de figures.
Par exemple, la propriété « mes(ABC) = mes (ACB) <=> AB=AC » est toujours vraie, sauf dans le cas où les points sont alignés.
Un autre exemple, la propriété « (AB) // (CD) et (AD) // (BC) <=> AB = CD et AD = BC » est toujours vraie, sauf dans le cas où les points sont alignés.

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
« C'est l'équation, l'ax+b qui fait tilt » (Mylène Farmer, L'instant X)
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Définitions fausses des quadrilatères particuliers

par Anaxagore le Dim 15 Avr 2018 - 4:36
Je parlais d'un cas où l'on n'a pas forcément envie d'écarter d'emblée la terminologie "triangle aplati" et les situations qui vont avec.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Randoschtroumf
Niveau 3

Re: Définitions fausses des quadrilatères particuliers

par Randoschtroumf le Ven 8 Juin 2018 - 9:17
Édité : problème réglé !
avatar
jaybe
Niveau 8

Re: Définitions fausses des quadrilatères particuliers

par jaybe le Jeu 14 Juin 2018 - 18:48
Je croyais avoir déjà posté ces liens, mais comme je ne l'avais pas fait :

un article de Michael De Villiers sur la question initiale (ou : pourquoi ce n'est pas faux de procéder de façon exclusive, mais ce n'est pas une bonne idée), en anglais ; il n'y a pas de traduction à ma connaissance.

un article effectuant la comparaison des choix dans les systèmes français et allemand, qui explique de façon convaincante tout ce qui se cache de profond derrière cette innocente question de quadrilatères, et pourquoi il vaut mieux avoir les idées au clair quand on veut enseigner ceci aux élèves (et qui commence à dater un peu, malheureusement...).

_________________
Without geometry, life is pointless
Contenu sponsorisé

Re: Définitions fausses des quadrilatères particuliers

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum