faire cesser la discussion...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

faire cesser la discussion...

Message par Reine Margot le Dim 23 Aoû 2009 - 11:52

certains élèves, surtout des filles, ont cette tendance (sans être de lourds perturbateurs) à entamer avec le prof des discussions sans fin.

Ex: une élève est retournée depuis un moment.

Prof: X, retourne-toi.
Elève: madame( Monsieur), je demandais un blanco. (évidemment ça dure depuis trop de temps pour que ce soit uniquement ça)
P: mais pour le moment on est à l'oral tu 'nas pas à écrire mais à écouter.
E: mais madame, je fais rien de mal, je demande un blanco c tout
P: je ne te demande pas de répondre mais seulement de te taire et écouter
E (baisse la tête et marmonne assez fort): Oui, ben moi je fais rien de mal, j'ai bien le droit de parler, d'abord
P:Tu n'as rien à répondre, tais-toi. Etc.


Variante:

E: je demandais un blanco
P: Ah oui c'est vrai, un blanco ça coute 100 euros...par contre un portable, hein... (tentative d'ironie)
E: (s'amuse) Oui madame, c'est vrai, ça coute cher, j'ai pas d'argent pour ça moi!
La classe réagit: ouais, madame c'est vrai c'est trop cher les fournitures!!!! et samuse.

Comment faites-vous pour les faire taire quand ça vire de cette manière? Quand ce sont des élèves pas méchants mais qui s'amusent lorsqu'on fait de l'ironie et qui se braquent quand on fait preuve d'autorité?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Stered le Dim 23 Aoû 2009 - 12:06

Hum, c'est LA règle que je leur donne en début d'année : quand je fais une remarque, on ne conteste pas, sinon je sévis de façon exponentielle.
S'ils s'estiment victimes d'une injustice, ils viennent en parler à la fin de l'heure. Mais pas pendant le cours.
Sinon, je fais mon regard noir n°42 et je leur demande très sèchement s'ils ont quelque chose à rajouter. Comme le premier de l'année à me faire le coup se voit doté d'une punition en proportion à sa contestation, généralement, ils ne retentent pas (je rajoute à chaque fois qu'ils me répondent : un exo sup, puis en plus un mot, puis une heure de colle, puis deux, jusqu'à ce qu'ils se taisent. En 3e, j'ai collé un élève quatre heures en début d'année. Après j'ai eu la paix)
C'est vraiment LE truc que je ne supporte pas.
Je leur explique calmement que quand je fais une remarque, c'est parce que j'ai vu ou entendu. Point barre. Et qu'il vaut mieux obtempérer, comme ça on en reste là, parce que sinon ils vont prendre cher.

Ils se rendent vite compte que je punis peu (parce que j'ai oublié en fin de cours pourquoi j'avais pris un carnet par exemple (sauf si c'était autre chose que des bavardages...)) sauf dans ce cas...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Invité le Dim 23 Aoû 2009 - 12:10

Moi je suis pour la méthode douce, Marquise : deux baffes! :marteau:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par 21 le Dim 23 Aoû 2009 - 12:23

On dira ce que l'on voudra mais durant mon année de stage à l'IUFM, j'ai assisté à une "formation" intitulée "animation et dynamisation de la classe". J'y ai appris une méthode qui a souvent bien fonctionné : la méthode R.E.R. : qui résume à elle seule plusieurs comportements à adopter avec les élèves :
- Règle certains Excès à la Récré : "règle d'or de l'animation de groupe : tu ne t'enfermeras point dans un échange qui dure avec un élément du groupe". Il faut donc essayer de repousser l'échange qui conduit à un enfermement. Bien utilisées, 5 ou 10 minutes de discussion libre (sans les camarades devant lesquels personne ne veut perdre la face) peuvent crever bien des abcès, recadrer bien des choses, remotiver bien des clowns ou des désintéressés.

Autres formules à connaître :
- Renvoie sur Eux, ne Réponds pas
- Rends l'Elève Réactif
- Regarde les Elèves Regardant le tableau
- Regard sur les Elèves toujours Renouvelés
- Ritualise Et Renforce...

Il existe un livre qui recense toutes ces astuces : Animation et dynamisation de la classe, Principes, techniques et trucs, Christian DAUJEARD, Les clefs du quotidien, CRDP Bourgogne, 2002.

21
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Hamlette le Dim 23 Aoû 2009 - 12:41

marquisedemerteuil a écrit:certains élèves, surtout des filles, ont
cette tendance (sans être de lourds perturbateurs) à entamer avec le
prof des discussions sans fin.

Ex: une élève est retournée depuis un moment.

Prof: X, retourne-toi.
Elève: madame( Monsieur), je demandais un blanco. (évidemment ça dure depuis trop de temps pour que ce soit uniquement ça)
P: mais pour le moment on est à l'oral tu 'nas pas à écrire mais à écouter.
E: mais madame, je fais rien de mal, je demande un blanco c tout
P: je ne te demande pas de répondre mais seulement de te taire et écouter
E (baisse la tête et marmonne assez fort): Oui, ben moi je fais rien de mal, j'ai bien le droit de parler, d'abord
P:Tu n'as rien à répondre, tais-toi. Etc.

J'essaie de répondre le moins possible, pour leur donner le moins de
grain à moudre possible. Dans cet exemple, tu dis que l'élève est
tourné depuis trop longtemps pour qu'il ne s'agisse que d'un emprunt.
Eh bien point, il n'y a pas à discuter, son excuse est bidon, donc
surtout ne pas y répondre avec l'argument de l'oral. A la limite, dire
qu'on n'est pas dupe, et c'est tout. Bon, facile à dire hein, je
sais...

Quant à l'ironie, avec les collégiens, les lycéens immatures (pléonasme ?) et certains boeufs, c'est impossible.

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par ysabel le Dim 23 Aoû 2009 - 13:13

marquisedemerteuil a écrit:certains élèves, surtout des filles, ont cette tendance (sans être de lourds perturbateurs) à entamer avec le prof des discussions sans fin.

Ex: une élève est retournée depuis un moment.

Prof: X, retourne-toi.
Elève: madame( Monsieur), je demandais un blanco. (évidemment ça dure depuis trop de temps pour que ce soit uniquement ça)
P: mais pour le moment on est à l'oral tu 'nas pas à écrire mais à écouter. Tais-toi !
E: mais madame, je fais rien de mal, je demande un blanco c tout
P: je ne te demande pas de répondre mais seulement de te taire et écouter Tais- TOI !!
E (baisse la tête et marmonne assez fort): Oui, ben moi je fais rien de mal, j'ai bien le droit de parler, d'abord
P:Tu n'as rien à répondre, tais-toi. Etc. TAIS- TOI !!!


Variante:

E: je demandais un blanco
P: Ah oui c'est vrai, un blanco ça coute 100 euros...par contre un portable, hein... (tentative d'ironie)
E: (s'amuse) Oui madame, c'est vrai, ça coute cher, j'ai pas d'argent pour ça moi!
La classe réagit: ouais, madame c'est vrai c'est trop cher les fournitures!!!! et samuse.

Comment faites-vous pour les faire taire quand ça vire de cette manière? Quand ce sont des élèves pas méchants mais qui s'amusent lorsqu'on fait de l'ironie et qui se braquent quand on fait preuve d'autorité?

je ne laisse pas l'élève s'exprimer, il a droit à une réponse brève ensuite je le bombarde de Tais-toi dès qu'il ouvre la bouche.
ça marche très bien ; c'est toujours moi qui gagne à ce jeu Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Opaline le Dim 23 Aoû 2009 - 13:27

Merci pour la référence 21. Je pense me procurer ce document. Après une année effroyable avec des élèves violents et/ou des histrions, je pense de plus en plus essayer de régler les problèmes en dehors du cours en parlant avec les élèves les plus épouvantables. Ce que je redoute cependant, c'est que malgré ce dialogue, rien ne change. Je me dis qu'on doit être alors encore plus fragilisé. J'ai suivi un stage sur la "gestion" des adolescents mais il n'était pas du tout satisfaisant contrairement à celui que tu as suivi. C'était très théorique et culpabilisant.

Opaline
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Melle Shrek le Dim 23 Aoû 2009 - 13:28

@ysabel a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:certains élèves, surtout des filles, ont cette tendance (sans être de lourds perturbateurs) à entamer avec le prof des discussions sans fin.

Ex: une élève est retournée depuis un moment.

Prof: X, retourne-toi.
Elève: madame( Monsieur), je demandais un blanco. (évidemment ça dure depuis trop de temps pour que ce soit uniquement ça)
P: mais pour le moment on est à l'oral tu 'nas pas à écrire mais à écouter. Tais-toi !
E: mais madame, je fais rien de mal, je demande un blanco c tout
P: je ne te demande pas de répondre mais seulement de te taire et écouter Tais- TOI !!
E (baisse la tête et marmonne assez fort): Oui, ben moi je fais rien de mal, j'ai bien le droit de parler, d'abord
P:Tu n'as rien à répondre, tais-toi. Etc. TAIS- TOI !!!

je ne laisse pas l'élève s'exprimer, il a droit à une réponse brève ensuite je le bombarde de Tais-toi dès qu'il ouvre la bouche.
ça marche très bien ; c'est toujours moi qui gagne à ce jeu Twisted Evil


aai aai aai j'adore ton sens du raccourci Ysabel!

Pour ma part, je rabaisse vite le caquet de Melle/Mr à grand renfort d'ironie bien cinglante Quel boulet
Parfois je trouve que je vais un peu loin, mais bon, j'ai le regret très éphémère Laughing et surtout jamais eu de plainte officielle!

Melle Shrek
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Reine Margot le Dim 23 Aoû 2009 - 14:14

Oui, donc je pense faire comme vous dites, celui qui répond a tout de suite une punition, et faire cela dès les début avec le 1er qui joue à ce jeu. je punis mais souvent à la fin de l'échange (mot dans le carnet le plus souvent), je sévirai donc dès le début.

Ysabel, le tais-toi je le fais aussi, et l'élève continue "maisheu...." tout content de faire le show devant les autres. en fait je punis un peu tard, donc ce sera plus tot la prochaine fois.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Invité23 le Dim 23 Aoû 2009 - 14:30

"Le prochain qui l'ouvre est puni, c'est clair ?
- Oui mais...
- Tu ouvres ton cahier de textes et tu notes..."

Et si ça proteste encore, je téléphone aux parents.

Après ça, en général, ils ne mouftent plus

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par MS le Dim 23 Aoû 2009 - 14:41

Même méthode qu'Ysabel, et ça marche.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par ysabel le Dim 23 Aoû 2009 - 16:13

marquisedemerteuil a écrit:Oui, donc je pense faire comme vous dites, celui qui répond a tout de suite une punition, et faire cela dès les début avec le 1er qui joue à ce jeu. je punis mais souvent à la fin de l'échange (mot dans le carnet le plus souvent), je sévirai donc dès le début.

Ysabel, le tais-toi je le fais aussi, et l'élève continue "maisheu...." tout content de faire le show devant les autres. en fait je punis un peu tard, donc ce sera plus tot la prochaine fois.

il ne faut pas lui laisser le temps, qu'il ne puisse plus sortir le moindre son entre les TAIS-TOI cinglants. Et s'il s'obstine je dis : 4 heures... (de colle), 8 heures... malmaisbien

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par ysabel le Dim 23 Aoû 2009 - 16:16

@Melle Shrek a écrit:
@ysabel a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:certains élèves, surtout des filles, ont cette tendance (sans être de lourds perturbateurs) à entamer avec le prof des discussions sans fin.

Ex: une élève est retournée depuis un moment.

Prof: X, retourne-toi.
Elève: madame( Monsieur), je demandais un blanco. (évidemment ça dure depuis trop de temps pour que ce soit uniquement ça)
P: mais pour le moment on est à l'oral tu 'nas pas à écrire mais à écouter. Tais-toi !
E: mais madame, je fais rien de mal, je demande un blanco c tout
P: je ne te demande pas de répondre mais seulement de te taire et écouter Tais- TOI !!
E (baisse la tête et marmonne assez fort): Oui, ben moi je fais rien de mal, j'ai bien le droit de parler, d'abord
P:Tu n'as rien à répondre, tais-toi. Etc. TAIS- TOI !!!

je ne laisse pas l'élève s'exprimer, il a droit à une réponse brève ensuite je le bombarde de Tais-toi dès qu'il ouvre la bouche.
ça marche très bien ; c'est toujours moi qui gagne à ce jeu Twisted Evil


aai aai aai j'adore ton sens du raccourci Ysabel!

Pour ma part, je rabaisse vite le caquet de Melle/Mr à grand renfort d'ironie bien cinglante Quel boulet
Parfois je trouve que je vais un peu loin, mais bon, j'ai le regret très éphémère Laughing et surtout jamais eu de plainte officielle!

Je n'aime pas faire traîner les choses ! Twisted Evil

Je le fais aussi quand j'ai du temps ou que j'ai envie de jouer Lool mais c'est encore plus dur pour le pauv'morveux Laughing

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Reine Margot le Dim 23 Aoû 2009 - 16:19

Oui, je pense faire ça. En fait lors de mon année de stage on m'a dit que je ne regardais pas assez les élèves (ce qui était vrai et que j'ai corrigé), et que je 'nétais pas assez souriante et détendue avec eux, qu'il ne fallait pas seulement être dans un rapport de force avec eux mais aussi s'en faire aimer sinon c'était invivable, et ne pas trop punir trop vite, sinon après on n'avait plus de munitions, en tout cas ne pas recourir aux "grosses" punitions tout de suite, que je fais toujours attention à ce que la punition ne vienne pas trop vite pour en garder sous le pied et aussi pour éviter le sentiment d'injustice (" koaaaaa? une heure de colle pour ça? c'est n'importe koaaaaaa!!!!") et la révolte.
Bref. je me rends compte que je me rends la vie plus difficile en ne leur rentrant pas dedans assez vite, du coup ils prennent l'habitude de toujours discuter...

j'ai toujours voulu éviter les conflits et la surenchère donc du coup c'est plus difficile. Je pense maintenant que mieux vaut prévenir que guérir...

je vais tester la technique du "tais-toi" d'Ysabel... malmaisbien

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par touby le Dim 23 Aoû 2009 - 16:38

Quand le "tais-toi' ne fonctionne pas, j'utilise le "dehors !"
Comme ma salle est isolée au fond d'un couloir, il reste à la porte : le gamin est calmé (moi aussi) et l'administration ne me dit rien car il est juste dans le couloir. Parfois, au bout d'un certain temps, je fais rentrer le loulou (sauf si je l'ai oublié...)

touby
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Reine Margot le Dim 23 Aoû 2009 - 16:42

Et il ne fait pas le guignol pour amuser la galerie?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par MS le Dim 23 Aoû 2009 - 16:43

On n'est pas là pour se faire aimer des élèves, ce n'est pas le but premier, ni de s'en faire détester d'ailleurs, donc pas trop de sourires ( surtout au début) mais pas une attitude de dragon non plus.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Reine Margot le Dim 23 Aoû 2009 - 16:45

Je ne fais pas de sourires (rarement, il faut que la classe soit sympa et que j'aie une bonne relation avec), après entre le "pas de sourire" et l'attitude de dragon...le "tais-toi", j'ai un peu peur que ça me transforme en dragon, mais bon je crois qu'il est indispensable, il n'y a pas de discussions sans fin à avoir en classe.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Angua le Dim 23 Aoû 2009 - 16:48

"Mais m'dame...
- STOP! Je ne veux pas le savoir!"

ET je rappelle souvent qu'ils n'ont pas à répondre de toutes façons. Mais le "JE ne veux pas le savoir!" s'est révélé la méthode la moins mauvaise avec mes zouaves de l'an passé. (le "Tais-toi!" commence à venir, j'espère le maîtriser spontanément ausi bien qu'Ysabel cette année...)

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par ysabel le Dim 23 Aoû 2009 - 17:20

marquisedemerteuil a écrit:Oui, je pense faire ça. En fait lors de mon année de stage on m'a dit que je ne regardais pas assez les élèves (ce qui était vrai et que j'ai corrigé), et que je 'nétais pas assez souriante et détendue avec eux, qu'il ne fallait pas seulement être dans un rapport de force avec eux mais aussi s'en faire aimer sinon c'était invivable, et ne pas trop punir trop vite, sinon après on n'avait plus de munitions, en tout cas ne pas recourir aux "grosses" punitions tout de suite, que je fais toujours attention à ce que la punition ne vienne pas trop vite pour en garder sous le pied et aussi pour éviter le sentiment d'injustice (" koaaaaa? une heure de colle pour ça? c'est n'importe koaaaaaa!!!!") et la révolte.
Bref. je me rends compte que je me rends la vie plus difficile en ne leur rentrant pas dedans assez vite, du coup ils prennent l'habitude de toujours discuter...

j'ai toujours voulu éviter les conflits et la surenchère donc du coup c'est plus difficile. Je pense maintenant que mieux vaut prévenir que guérir...

je vais tester la technique du "tais-toi" d'Ysabel... malmaisbien

Qu'est-ce qu'ils peuvent raconter comme âneries alors ! on établit forcément un rapport de force avec nos élèves, après si ils nous aiment bien c'est sûr que c'est mieux. Je me débrouille toujours pour être de conivences avec certains élèves pour certaines situations et d'autres dans d'autres situations : avoir des rieurs de son côté est un excellent moyen.
Pour les punitions, il faut dégainer vite et fort pour faire peur et se faire respecter d'emblée sinon c'est vite l'escalade.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par ysabel le Dim 23 Aoû 2009 - 17:26

marquisedemerteuil a écrit:Je ne fais pas de sourires (rarement, il faut que la classe soit sympa et que j'aie une bonne relation avec), après entre le "pas de sourire" et l'attitude de dragon...le "tais-toi", j'ai un peu peur que ça me transforme en dragon, mais bon je crois qu'il est indispensable, il n'y a pas de discussions sans fin à avoir en classe.

Tant que tu n'enflammes pas les élèves ça va ! lol!

il est certain que la classe n'est pas le lieu des discussions.

Je souris bcp en classe, mais il y a différents types de sourire dont le carnassier chevalier et là, l'élève qui en est le destinaire sait que ça va faire mal :boxe:

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par sand le Dim 23 Aoû 2009 - 17:35

C'est vrai que le "tais-toi " est encore la méthode la plus efficace. Le plus difficile étant de ne pas lâcher un "boucle-la" qui me serait plus naturel...

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Angua le Dim 23 Aoû 2009 - 17:39

@sand a écrit:C'est vrai que le "tais-toi " est encore la méthode la plus efficace. Le plus difficile étant de ne pas lâcher un "boucle-la" qui me serait plus naturel...

Ou pire, le "ta g***!" affraid

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Reine Margot le Dim 23 Aoû 2009 - 17:42

Il y a le délicat "ferme ta bouche", que j'utilise parfois. diable

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cesser la discussion...

Message par Opaline le Dim 23 Aoû 2009 - 17:46

@touby a écrit:Quand le "tais-toi' ne fonctionne pas, j'utilise le "dehors !"
Comme ma salle est isolée au fond d'un couloir, il reste à la porte : le gamin est calmé (moi aussi) et l'administration ne me dit rien car il est juste dans le couloir. Parfois, au bout d'un certain temps, je fais rentrer le loulou (sauf si je l'ai oublié...)

C'est une chose que je ne fais plus du tout depuis que j'ai vu un élève exclu par son professeur, seul dans le couloir, en train de faire une tentative de suicide.

Opaline
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum