Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lamorduedhistoire25
Niveau 5

Séquence sur la parole en spectacle : comment utiliser Cyrano de Bergerac ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 14 Avr 2018 - 20:55
Bonsoir tout le monde ! Je rame pour construire ma séquence sur le thème de la parole en spectacle. Je voulais étudier Cyrano de Bergerac en oeuvre intégrale sous la forme d'un parcours d'oeuvre et je voulais demander à mes élèves de jouer la tirade fameuse des nez. Comment faire pour construire une séquence qui prenne en compte les objectifs du bac pro et le côté ludique et drôle de la pièce ??

J'ai lundi des terminales pâtisserie.

Merci beaucoup !
avatar
Babarette
Esprit éclairé

Re: Séquence sur la parole en spectacle : comment utiliser Cyrano de Bergerac ?

par Babarette le Sam 14 Avr 2018 - 21:02
Salut,

J'ai des cours prêts sur Cyrano de Bergerac, et je m'étais beaucoup appuyée sur la parole. Si quelqu'un m'explique comment ajouter des fichiers via le forum (si c'est possible), je partage volontiers. Ce serait à retravailler bien sûr, mais ça fait déjà une petite base.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
lamorduedhistoire25
Niveau 5

Re: Séquence sur la parole en spectacle : comment utiliser Cyrano de Bergerac ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 14 Avr 2018 - 21:06
Ah oui volontiers sinon en MP je t'envoie mon mail merci beaucoup !
avatar
Babarette
Esprit éclairé

Re: Séquence sur la parole en spectacle : comment utiliser Cyrano de Bergerac ?

par Babarette le Sam 14 Avr 2018 - 21:07
Pour que ça profite éventuellement à d'autre, en spoiler, ma séance sur la tirade du nez.
Séance sur la tirade du nez:


Cyrano de Bergerac
Edmond Rostand



Objectif = > Maîtriser l'ironie


I/ Une moquerie amusante

A- L'insulte sans grossièreté

Comment Cyrano appelle-t-il régulièrement son nez au cours de la pièce ? “mon panache” “un appendice”
Recherchez tous les termes qui désignent le nez de Cyrano : en un tableau : “nez”, autre noms, pronoms
Le terme de “nez” est remplacé par de nombreux autres, soit des noms, soit des pronoms : Cyrano ne nomme donc pas toujours son nez, il est allusif, il ne donne pas à son nez son nom réel.

L'ironie nécessite beaucoup de vocabulaire : elle est allusive, elle évite de nommer réellement ce qu'elle désigne.

B- Une série de personnages ridicules

Cyrano donne le ton “en variant le ton”. Une mise en abyme : Cyrano crée un théâtre.
Comment Cyrano crée-t-il de nombreux personnages ? (pensez à Henry V !). Quels sont ces personnages ?

Des questions oratoires qui créent de la polyphonie.
Des personnages différents qui ont chacun une réplique de plus ou moins de syllabes.

Par la voix, Cyrano fabrique de nombreux personnages qui sont des archétypes.
Exagération : l'ironie emploie souvent l'emphase, elle exagère les traits.

Qui parle le plus ? Quel reproche est fait au Vicomte par Cyrano ? Que voulait faire le vicomte ? A-t-il réussi ?

C- En réalité, un duel


Quel est l'effet réel de cette tirade ? Sur le spectateur, sur le Vicomte.
Le Vicomte connait-il à votre avis les références employées par Cyrano ? Et les autres personnages ? Les spectateurs de l'époque les comprennent-ils selon vous ? Quel est l'effet produit ?

Les personnages présents sont surtout des gens lettrés : on sait que Rageneau est poète, les amis de Cyrano sont cultivés. Roxane est une précieuse (une tendance du XVIIème siècle) : cela signfie que c'est une femme qui aime les esprits fins, elle s'attache au raffinement dans l'expression littéraire), elle comprend donc bien tout ce que dit Cyrano.

Quelle remarque fait le Vicomte à Cyrano pour que jaillisse cette tirade ? Commentez. Parvient-il à la faire d'une traite ?
Le vicomte ne peut plus parler, il ne peut pas répondre à cela : Cyrano l'a vaincu par la parole. La remarque du vicomte “vous avez un nez très grand” est rompue par son aphasie : il ne sait déjà pas parler au départ.

L'ironie est déstabilisante, elle joue sur les codes de la communication. Face à l'ironie, il est difficile de répondre.

Rappel : au théâtre, un personnage n'existe que par la parole. Or, le Vicomte ici ne peut plus parler, c'est comme si Cyrano le tuait.

II/ En réalité, un portrait flatteur de Cyrano

Quelles sont les métaphores et comparaisons employées ?
Relevez et expliquez au moins cinq métaphores et comparaisons dans cette tirade.

A- Un usage de la langue et de la culture

Cyrano fait appel à la connaissance des personnes lettrées de l'assemblée. Il emploie de nombreuses métaphores et comparaisons.
Descriptif : accumulation, répétition, termes monosyllabiques puis mot de trois syllabes, comme si « roc » « pic » et « cap » forment la « péninsule ». Répétition de « c'est » x3, rythme ternaire, exclamation.
L'ironie nécessite que l'interlocuteur comprenne les références du locuteur. Cela fonctionne en dialogue.


A qui Cyrano peut-il plaire en montrant qu'il a autant de verve ?

B- Une laideur avantageuse

Pourquoi Cyrano s'est-il mit à parler de son nez ?

Cyrano pratique l'auto-dérision : il se moque de lui-même. Ainsi, il interdit aux autres de le faire. Son nez devient un moyen de se faire remarquer et il en joue. Dès qu'une remarque est faite sur son physique, Cyrano peut prouver qu'il a surtout un bel esprit.

Conclusion :

L'ironie consiste à dire quelque chose en faisant comprendre que l'on pense le contraire. C'est une forme d'humour qu'il peut être difficile de percevoir. Elle sert à dénoncer quelque chose.

Dans le cas de Cyrano, l'ironie sert à se moquer de quelqu'un : Cyrano feitn de se moquer de lui-même, en réalité, il se moque du Vicomte de Valvert incapable de pratiquer convenablement l'humour et la moquerie.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
lamorduedhistoire25
Niveau 5

Re: Séquence sur la parole en spectacle : comment utiliser Cyrano de Bergerac ?

par lamorduedhistoire25 le Sam 14 Avr 2018 - 21:10
Merci cela m'aide déjà beaucoup !
avatar
Babarette
Esprit éclairé

Re: Séquence sur la parole en spectacle : comment utiliser Cyrano de Bergerac ?

par Babarette le Sam 14 Avr 2018 - 21:11
Je t'en prie. Autant que ça serve à quelqu'un, sinon, ça dormirait éternellement dans mon ordinateur. Very Happy

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Jacq
Doyen

Re: Séquence sur la parole en spectacle : comment utiliser Cyrano de Bergerac ?

par Jacq le Dim 15 Avr 2018 - 10:11
Je travaille plutôt l'ironie en première pro, mais un coup de rappel peut être judicieux avant le bac.
Sur la scène du nez, travailler les procédés littéraires parait des plus judicieux (comme proposé dans une partie de la séquence par Barbarette).

Si j'étais toi, Lamordue, étant donné le peu de temps qu'il te reste (et tout ce que tu as a rattraper avec tes classes) je ne me lancerais pas dans l’œuvre intégrale mais dans une séquence "dite" mineure en trois séances pas plus. Si tu travailles cela dans "la Parole en spectacle", ce qui compte est la mise en scène, pas l'histoire qui ne leur servira à rien au bac.

Je commencerais directement par une séance sur la scène du nez avec pour seul contexte donné aux élèves :

"La pièce "La Clorise" doit être mise en scène. Avant de jouer la pièce il faut en préparer la mise en scène. Au moment où l'acteur Montfleury s'apprête à déclamer sa tirade Cyrano intervient, l’interrompt et le chasse. On proteste contre cette interruption. Un autre personnage, Valvert, intervient et provoque Cyrano qui réplique. ".

Avec seulement cela ils peuvent comprendre le passage mais n'ont aucune idée de l'époque, du lieu, du contexte (outre préparation de la mise en scène d'une pièce, tu précises qu'elle peut se faire n'importe ou, à eux d'imaginer. Tu pourrais même oublier qu'il s'agit de la préparation de la mise en scène et donner le texte sans aucune contextualisation. Ils imagineront alors tout (après tout, cela pourrait se passer dans un bar, au lycée...). Pour éviter la contextualisation des élèves je commencerais uniquement à partir de ce passage en supprimant même certaines indications (mention du Vicomte, remplacé par Valvert) ou mêmes didascalies (exemple, s'il brandit une épée ou autre élément identifiant la période :


De Guiche, qui est descendu de la scène, avec les marquis. (éventuellement tu peux supprimer "qui est descendu de la scène").
Mais à la fin il nous ennuie !
Le vicomte de Valvert, haussant les épaules.
Il fanfaronne !
De Guiche.
Personne ne va donc lui répondre ?
Le vicomte. remplace par "Valvert" à chaque fois.
Personne ?…
Attendez ! Je vais lui lancer un de ces traits !…
(Il s’avance vers Cyrano qui l’observe, et se campant devant lui d’un air fat.)

[....] Et poursuite du texte.


Peut-être deux séances sur cet extrait de scène, non, trois.

Première séance (qui peut être faire en classe entière) permettant d'analyser le texte (le comprendre + lecture analytique allant vers l'ironie et les procédés littéraires, rappel aussi des règles du théâtre et types de répliques si tu ne l'as jamais fait avec eux). Deuxième séance (en groupe sinon c'est le bastringue), puisque l'un de tes objectifs est de leur faire jouer la scène, sera sur la "mise en spectacle de la parole".  Troisième séance en groupe ou classe entière, analyse des mises en scène (trois vidéo).

Première séance :
- Lecture du texte. A toi de voir, silencieuse et individuelle ou alors des élèves volontaires sachant que la tirade peut être difficile à lire selon tes élèves de term pro. Tu peux aussi décider de lire toi même sans trop y mettre le ton pour qu'ils puissent dans ta seconde séance imaginer le ton. Ceux qui ne lisent pas à haute voix doivent souligner les mots et expressions qu'ils ne comprennent pas (cela gagne du temps pour la suite).
- Ensuite premiers ressentis des élèves et explication sur leur demande du texte, expressions difficiles.
- Lecture analytique : tu vas avoir "il se moque", c'est difficile (pourquoi ? mots difficile, registre de la langue, les figures de style et procédés littéraires vont ressortir des élèves), l'ironie va peut-être arriver directement des élèves.  Tu vas pouvoir reprendre bon nombre des éléments indiqués par Barbarette dans sa première partie et dans le A de sa seconde partie mais en lecture analytique.
Si tu  ne l'as pas fait tu peux travailler sur les métaphores, chants lexicaux....
Si tu as supprimé les didascalies (laisser entre crochet un espace)  les élèves te demanderont ce que c'est ce qui te permets de leur rappeler ce qu'est une indication scénique et son importance. Les élèves remarqueront alors que Cyrano en donne lui-même en se mettant en scène lui-même (la succession des personnages qu'il joue, peut être à reporter plutôt dans la seconde séance).
Faire un rappel sur la tirade, le monologue (il n'y a pas) et conclure sur la même "chose" que la première partie de Barbaterette.
Fin de la première séance. Cela prendra plus d'une heure, peut-être pas deux selon la classe, mais peut-être deux.

Deuxième séance, uniquement sur la mise en scène.
Les élèves travaillent par groupes (oups, on ne dit plus cela, on dit par ilot) et doivent imaginer la mise en scène, le décor, les costumes, l'époque, les mouvements, les didascalies. Groupe de 4, pas plus. Préciser qu'ils devront la jouer dans la salle donc qu'ils pourront utiliser les éléments de la salle (chaise, table...).
Matériellement, si tu leurs demande de recopier le texte en ajoutant les éléments de mise en scène, il y a en pour 25 ans avec des bac pro ! L'idéal serait que tu donnes de nouveau le texte mais écrit seulement au centre de la page (trois colonnes, colonne du milieu) ce qui leur permet de rajouter tous les éléments qu'ils veulent à droite et à gauche.
Ensuite tu fais passer ou tous les groupes ou les groupes qui le souhaitent selon le temps dont tu disposes.
Tu peux aussi relever leur production (avantage, travail de groupe et pas long) et noter à condition de leur expliquer avant sur quels critères ils seront évalués.

Troisième séance : analyse de mises en scènes différentes de la même scène :
Trois extraits, à télécharger avant (étant donné tes loustics faut pas se trouver avec un internet qui plante le jour fatidique) :
Je les passerais dans cet ordre :
- https://www.youtube.com/watch?v=k0VDwTjzLDU
- https://www.youtube.com/watch?v=aydm4FUnlk0 (permettra de constater les différences, ce que permet aussi la mise en scène au cinéma contrairement à celle d'un théâtre, la mise en spectacle est libre mais elle aussi dépendante de contraintes au théâtre, que eux-mêmes ont constaté en ne mettant en scène qu'avec des éléments présents dans leur classe).
- https://www.youtube.com/watch?v=hfz01rIAZT8 que moi je placerais en dernier, mais pourquoi pas en premier ?

Le support écrit : un tableau avec les références des trois mises en scène en première colonne, puis pour chacun ils relèvent les éléments de mise en scène, contraintes, choix des costumes, libertés et contraintes offertes par le théâtre et le cinéma, différences, points communs... à toi de voir. Sur la page, une photographie de chacune des mises en scène (le but étant qu'en fin d'année ils aient un support photographique évoquant la vidéo, je pense aux révisions - pour ceux qui révisent - en vu du bac).

Pour moi, si je devais le faire à cette période de l'année, ma séquence s'arrêterait là et je terminerait sur la mise spectacle de la parole car c'est leur sujet au bac. L'histoire de Cyrano n'est pas utile pour le bac, sinon cette mise en scène de lui-même dans la pièce et ensuite les mises en scène différentes que l'on peut faire d'un même texte selon les supports.

Evaluation type bac à la fin (on commence le bachotage ^^).
Exemple le sujet de bac .... :
Sujet de Bac Pro Français septembre 2015                
La parole en spectacle
Texte 1 : Wajdi MOUAWAD,  Incendies (2003)
Texte 2 : Entretien avec le metteur en scène Stanislas NORDEY,  Propos recueillis par Cécile Roy le 28 juin 2008.  (www.educ.theatre-contemporain.net)
Document 3 : Simon et Jeanne, les enfants de Nawal, mise en scène de Stanislas NORDEY (2008) © Brigitte ENGUÉRAND
Sujet d'écriture : Selon vous, les mises en scène de la parole (au théâtre mais aussi au cinéma ou à la télévision) contribuent-elles à son efficacité ?

...que tu peux trouver ici : https://pedagogie.ac-reims.fr/index.php/lettres-histoire-geographie-lycee/enseigner-lettres-histoire-lycee/item/1800-sujet-examen-bac-pro-francais.

Si tu veux plutôt retravailler sur les figures de style je peux te fournir des doc pour l'affrontement entre Créon et Antigone puisque j'ai un devoir qui porte sur Antigone.

Désolé, c'est du fait à l'arrache ce matin.
Je n'ai jamais travaillé sur Cyrano avec mes terminales, si j'avais plus de temps je ferais sans doute autrement et plus long.

EDIT : et puis je suis en vacances moi, voilà que La Mordue me met au travail dès le réveil !
lamorduedhistoire25
Niveau 5

Re: Séquence sur la parole en spectacle : comment utiliser Cyrano de Bergerac ?

par lamorduedhistoire25 le Lun 16 Avr 2018 - 19:27
Merci pour tous ces tuyaux ! Nous avons démarré en lancement avec la fameuse tirade du nez et mes jeunes ont fait du théâtre à partir de cette tirade et les pâtissiers se sont régalés ! Mercredi ils regarderont le film de Rappeneau de 15 à 17h, je leur avais montré l'extrait sur la tirade du nez et des duels et ils m'ont demandé s'il était possible de regarder la totalité du film. Je n'en demandais pas mieux !! ^^

On poursuivra après les vacances !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum