Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
kiwi
Grand Maître

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par kiwi le Mer 23 Jan 2019, 20:01
@Jenny a écrit:
@kiwi a écrit:Des espaces?! Quels espaces?!

Des espaces. Razz

Ah parce que Guigues n'avait pas oublié un mot??!! M****!
avatar
Guigues
Niveau 9

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Guigues le Mer 23 Jan 2019, 20:08
Non non, c'est bien le sujet de cette année...
Jenny
Jenny
Modérateur

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Jenny le Mer 23 Jan 2019, 20:19
Je confirme.
Arverne
Arverne
Sage

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Arverne le Jeu 24 Jan 2019, 06:14
Mais c'est n'importe quoi ce sujet ! Je vois que ce cher président du jury s'est encore bien amusé. Quel mépris pour les candidats ! Il part quand le bonhomme ?
avatar
Drulak
Niveau 1

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Drulak le Jeu 24 Jan 2019, 09:09
Au contraire, le fait d'avoir le terme espaces est plutôt une bonne chose en termes d'exemples. Cela amène une réflexion sur le terme attractivité, le rôle des acteurs, des effets de conjoncture... La question au programme est la France nous sommes plutôt dans les clous je trouve et cela permet de croiser un peu les deux questions de géographie.
Quelqu'un qui connaît bien son programme de 1ère a ce qu'il faut pour sa copie.
Arverne
Arverne
Sage

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Arverne le Jeu 24 Jan 2019, 14:02
Je suis curieuse de connaître :
1) La réaction des candidats qui ont dû se demander s'il ne manquait pas un mot.
2) Vos idées et plans pour ce sujet de géo.
J'y pense depuis hier et je n'aurais pas su comment aborder ce sujet si j'avais passé le concours. C'est typiquement le genre de sujet qui me déstabiliserait, ce qu'il n'a sans doute pas manqué de faire sur quelques candidats.

Et en dernière épreuve, vous avez eu quoi ?
kiwi
kiwi
Grand Maître

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par kiwi le Jeu 24 Jan 2019, 17:52
J'imagine bien une typo, aborder la question des stratégies d'acteurs. C'est sûr qu'il y a pléthore d'exemples et de croquis à pondre.
Maintenant, des espaces... Le risque est de confondre avec territoire.
Arverne
Arverne
Sage

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Arverne le Ven 25 Jan 2019, 18:59
@Arverne a écrit:
Et en dernière épreuve, vous avez eu quoi ?
Personne ? Je ne trouve l'info nulle part ...
Jenny
Jenny
Modérateur

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Jenny le Ven 25 Jan 2019, 19:58
Les agrégatifs sont cuits. Razz Il faut leur laisser le temps d'émerger.

Pouvoirs et minorités en contacts dans l'espace méditerranéen, XIe-XIIIe s.
Le tourisme et les villes.
Arverne
Arverne
Sage

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Arverne le Sam 26 Jan 2019, 12:01
Merci Jenny ! Comment ça s'est passé pour toi ? Pas trop déstabilisante l'épreuve de géo ?
Kagome
Kagome
Niveau 10

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Kagome le Sam 26 Jan 2019, 12:18
Cuitas les bananas en effet^^ 2 nuit de 11H de sommeil et je suis encore fatiguée !

Comme pr bcp dans ma salle, le sujet d'histoire a été déstabilisant, j'ai eu du mal à démarrer la rédaction et j'ai du sabrer le III. Plan chronologique.
En géo j'ai trouvé les sujets classiques et pas trop durs. Par contre, tjrs dur de gérer son temps, même en se faisant un planning du timing et en prévoyant large, en faisant des choix pr ne pas partir dans tous les sens et bien la rédaction et les productions graphiques sont très chronophages ! Je n'ai pas fait de pause et écrit plutôt vite mais rude !

J'espère que cette année est la bonne, je suis plus satisfaite de mes devoirs cette année par rapport à l'an dernier mais cela reste un concours ... !


Dernière édition par Kagome le Sam 26 Jan 2019, 13:29, édité 1 fois

_________________
Makenaï Zettaï
Jenny
Jenny
Modérateur

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Jenny le Sam 26 Jan 2019, 12:20
@Arverne a écrit:Merci Jenny ! Comment ça s'est passé pour toi ? Pas trop déstabilisante l'épreuve de géo ?

J'ai eu plus de mal sur la première épreuve, on verra bien, c'est la première tentative sérieuse. Wink
bnht
bnht
Niveau 2

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par bnht le Sam 26 Jan 2019, 15:04
Les sujets de l'écrit 3 sont quand même plutôt accessibles. Je pense que dans la plupart des centres de formation ils ont été proposés sous une forme ou une autre. De mon point de vue, le sujet le plus discriminant, parce qu'il en faut un, est encore une fois le sujet de dissertation de géographie. La grande nouveauté réside dans l'absence du mot territoire au profit de celui d'espace qui est beaucoup plus large, moins restrictif. Le terme d'attractivité amenait forcément à distiller de l'aménagement des territoires, mais aussi à penser également la dimension proprement "naturelle", en potentialité des espaces français... ce qui ramenait de fait à entrevoir le sujet à toutes les échelles et à ne pas zapper l'outre mer français.
J'aurais sans doute axé ma problématique autour de la notion de potentialités (mais dans son sens le plus large... le savoir faire en matière de production économique non délocalisable fait aussi partie de l'attractivité de certain espace) de l'espace français et sur la façon dont elles sont mise en valeur/transformées à toutes les échelles (attractivité = compétitivité + accessibilité (en très très gros)) dans un contexte d'intégration à la mondialisation et à l'Ue, par des acteurs différents.
C'est une idée comme ça. Dans le feu de l'action, on envisage toujours les choses différemment qu'assis tranquillement sur son canapé Smile
Honchamp
Honchamp
Expert spécialisé

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Honchamp le Sam 26 Jan 2019, 23:02
"L'attractivité des espaces", ça fait tout de même jargon, non ? Et assez ésotérique...

L'an prochain : "Les espaces " ?
"L'attractivité" ?

Je veux bien admettre qu'il faille départager les candidats et tester leur niveau, mais , vu de loin, cela fait un peu "foutag. de gueul."!
Il y a quelque chose de bizarre au royaume de la géographie...
Ou c'est moi qui suis hors du coup ?


_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Arverne
Arverne
Sage

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Arverne le Dim 27 Jan 2019, 06:53
Moi aussi, je trouve que ça fait foutag* de gueul*. Entre les sujets donnés et la question de médiévale qui n'a jamais été donnée pour un autre concours, donc pas de manuels sortis, je trouve que depuis quelques années, depuis en fait la présidence de jury de Lecoq, on se fout bien des agrégatifs internes. Ce qui me fait d'autant plus peur que je ne suis pas loin d'obtenir mon congé de formation ...
bnht
bnht
Niveau 2

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par bnht le Dim 27 Jan 2019, 09:48
Je ne trouve pas que ce soit du "*outage de gueul*". Le sujet de dissertation de géo est complexe mais pas infaisable du tout. Maintenant, je vous l'accorde, son intitulé est, dans sa formulation, du niveau de l'agrégation externe...
Quant à la question de médiévale, elle est issue de la question du capes/agreg sur "Gouverner en Islam", clairement. La bibliographie de cette question est en bonne partie visible dans la bibliographie d'Historiens et Géographes sur "Gouverner en Islam". A cela s'ajoute un travail personnel de recherche... mais dès la publication de la question l'année dernière, plusieurs sites et forums proposaient des ouvrages spécialisés sur le sujet, en plus de ceux proposés par le programme officiel.
Pour le sujet de dissertation d'histoire, où l'on voit les bornes chronologiques réduites par rapport à celles de la question, ce n'est pas la première fois que cela arrive dans les concours. Toutes les années réservent son lot de surprise...
L'année dernière, c'était le fond de carte à compléter pour le sujet d'histoire romaine.
Il y a deux ans, avec le décalage des dates du fait des inondations en Polynésie française, les sujets donnés étaient les sujets B... et ça s'est vu dans les dossiers proposés en écrit 3 (si certains se souviennent du dossier de géographie avec des documents bidons issus d'internet...), et le fait que la thématique "mers et océans" soit tombée sur les deux épreuves de géo...
Il y a trois ans, le sujet de géographie était "la dynamique des territoires, enjeux des systèmes productifs français ?"... franchement, je trouve ce sujet bien plus retors que celui de cette année, malgré le nombre important de termes dans la consigne.

Je ne veux pas faire le rabat-joie de service, mais je n'ai pas spécialement l'impression que l'agrégation interne fasse l'objet d'un traitement particulier. OK, la personnalité de Tristan Lecoq fait pas mal jaser, surtout lors des oraux où on le voit beaucoup et où il ne manque pas de faire des "remarques" qui peuvent être mal prises... mais quand même... Ce n'est pas non plus une personnalité néfaste ou que sais je... L'organisation du concours est quand même plutôt bonne. La correction des épreuves d'admissibilité n'accuse pas spécialement de bévue (pour fréquenter les forums/blogs sur ce concours depuis presque 6 ans, je n'y ai jamais lu de témoignage de personnes ayant subi une erreur de notation). Et pour l'admission, les jurys des oraux ont reçu des consignes plutôt strictes, par le président de jury, sur la nature des sujets proposés, leur faisabilité, et également sur leur "savoir-être" face aux candidats (on est loin du temps où les jurys semblaient se partager les rôles de "gentil jury, méchant jury, jury endormi/indifférent").

Après, on est d'accord, l'agrégation, interne comme externe, est un concours exigent et ingrat. Tant de mois à travailler pour n'être jugé que sur une infime partie du programme dans des conditions parfois très compliquées (chutes de neige de cette année)... C'est difficile.
Bon courage à toutes celles et ceux qui abordent maintenant les révisions dans l'angoisse des résultats de l'admissibilité !
Arverne
Arverne
Sage

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Arverne le Dim 27 Jan 2019, 11:13
Tu dois bien reconnaitre, bnht, que depuis que Tristan Lecoq est président de jury, il y a beaucoup de "surprises" dans les sujets donnés, tant en histoire qu'en géo. On était habitué à du plus classique. N'oublions pas que les agrégatifs internes sont pour la plupart en poste, à temps plein et qu'ils se passeraient bien de ce genre de "surprises" après une année à bosser l'agreg entre les cours, corrections et vie de famille.
Elyas
Elyas
Empereur

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Elyas le Dim 27 Jan 2019, 11:16
Pour la question de géographie, je ne trouve pas le sujet choquant. C'est de la pure géographie.

En médiévale, en revanche, c'est costaud.
kiwi
kiwi
Grand Maître

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par kiwi le Dim 27 Jan 2019, 11:40
Le sujet de cette année, bien que surprenant, est tout de même plus faisable que celui de 2016, c'est certain.
Je trouve les sujets fournis en épreuve 3 corrects et attendus (mais faut voir les corpus), tout comme celui de la dissert d'histoire sur le MO.

Maintenant, on ne peut quand même pas nier qu'il y a plusieurs choses déroutantes et pas très respectueuses du travail des candidats pour un concours interne : des sujets plus durs qu'à l'externe, une question nouvelle sur laquelle il fallait faire un énorme travail de compilation et de synthèse (ce que sont censés faire les manuels ou les intervenants des préparations). C'est donc renforcer les inégalités entre les candidats (entre ceux qui ont accès à une préparation et les autres, ceux qui ont accès à une BU et les autres, et je ne parle même pas de la vie de famille).
Quant aux oraux, je confirme que la plupart des jurys sont agréables et tentent tout pour que le candidat puisse produire quelque chose. Par contre les sujets, qu'on ne me parle pas d'égalité dans la difficulté. C'est pas vrai.
Arverne
Arverne
Sage

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Arverne le Dim 27 Jan 2019, 12:04
@kiwi a écrit:
Maintenant, on ne peut quand même pas nier qu'il y a plusieurs choses déroutantes et pas très respectueuses du travail des candidats pour un concours interne : des sujets plus durs qu'à l'externe, une question nouvelle sur laquelle il fallait faire un énorme travail de compilation et de synthèse (ce que sont censés faire les manuels ou les intervenants des préparations). C'est donc renforcer les inégalités entre les candidats (entre ceux qui ont accès à une préparation et les autres, ceux qui ont accès à une BU et les autres, et je ne parle même pas de la vie de famille).
Quant aux oraux, je confirme que la plupart des jurys sont agréables et tentent tout pour que le candidat puisse produire quelque chose. Par contre les sujets, qu'on ne me parle pas d'égalité dans la difficulté. C'est pas vrai.
Et donc Kiwi, malgré toutes ces réserves que je partage, tu prétends toujours que l'interne est plus facile que l'externe (je parle dans le cadre d'un congé de formation donc avec le temps pour préparer 6 questions au lieu de 4) ?
kiwi
kiwi
Grand Maître

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par kiwi le Dim 27 Jan 2019, 13:26
Oui, toujours. Le niveau d'exigences n'est pas le même, pour les deux dissertations écrites et pour les oraux. Je trouve, mais ça n'engage que moi, que le niveau pour les écrits s'apparente à un gros capes de l'époque où je l'ai passé. Un bon manuel et quelques articles suffisent pour réussir les écrits. A l'externe, c'est clairement pas suffisant. On attend de toi une bonne maîtrise des bibliographies des questions.
Pour les oraux, la difficulté à l'interne, c'est de pouvoir tomber sur tout et n'importe quoi, et de subir un très mauvais tirage. Mais ils n'attendent pas de toi de l'érudition, ni d'être spécialiste du sujet sur lequel tu tombes.
Par ailleurs, l'ambiance du concours n'est pas la même. On se fait cocooner à Chalons. C'est plus agréable d'avoir des vices-presidents et des secrétaires de jury à l'écoute des candidats.
bnht
bnht
Niveau 2

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par bnht le Dim 27 Jan 2019, 13:42
@Arverne a écrit:Tu dois bien reconnaitre, bnht, que depuis que Tristan Lecoq est président de jury, il y a beaucoup de "surprises" dans les sujets donnés, tant en histoire qu'en géo. On était habitué à du plus classique. N'oublions pas que les agrégatifs internes sont pour la plupart en poste, à temps plein et qu'ils se passeraient bien de ce genre de "surprises" après une année à bosser l'agreg entre les cours, corrections et vie de famille.
Bof, ça ne m'a jamais posé problème que les sujets soient complexes ou au contraire plus évidents. A l'époque où j'ai passé le CAPES dans les années 2008-2010, certains sujets étaient déjà bien précis et déstabilisants. Je me suis toujours dit dans mes préparations aux concours que ça faisait partie du "jeu". Qu'il fallait être bien au point sur les notions et concepts, comme s'il s'agissait de gammes à apprendre par coeur pour pouvoir improviser sur n'importe quelle partition...
Concernant mon expérience personnelle, j'ai passé l'agrégation interne 3 fois. A chaque fois en temps plein (comprendre +/- 19h/semaine). La première fois, j'ai raté l'admissibilité d'1 point (27 points au lieu de 28 points, de mémoire 8 en histoire, 9 en géo, 10 en commentaire de docs). Je n'avais pas assez travaillé. La seconde fois j'avais travaillé énormément, mais je ne me suis pas présenté aux écrits suite à un décès dans ma famille survenu la veille des écrits. La troisième fois j'étais encore plus à fond (dur dur de se remotiver après ces évènements, d'autant que le stress et la frustration accumulés n'a pas fait plaisir à mon organisme (une hospitalisation et une santé affaiblie sur l'année 2017)) et malgré ça, c'est passé. Dans les trois tentatives, j'avais des cours, des corrections, une vie de famille, etc. Ce concours est exigent, et implique de grands sacrifices. Une de mes IPR nous avait dit dès le premier jour de "formation" début juillet 2017 qu'il ne fallait pas venir avec des excuses... que tous les candidats avaient une vie de famille, des contraintes, des problèmes divers et variés, des soucis de santé et/ou familiaux... et que personne ne les forçait à passer ce concours. A partir du moment où on se lance dans cette "aventure", bin faut aller au charbon. Ne pas épuiser son énergie à critiquer tel ou tel aspect du concours, mais être stratège, décrypter les rapports de jurys, et s'organiser au mieux pour être efficace dans ses révisions et entraînements.
De fait, je suis d'accord avec kiwi sur le niveau des sujets qui tombent aux écrits... et sur le niveau de la correction. Je pense également que le niveau de difficulté se trouve entre le CAPES et l'agrégation externe, du moins pour l'histoire. Pour la géographie, je suis d'accord pour dire que le niveau de difficulté des intitulés de sujets sont plutôt proches de ceux donnés à l'agrégation externe. Après, les critères de correction entre l'interne et l'externe sont différents.
Pour les épreuves d'admission, là aussi, je suis d'accord pour dire que tous les sujets n'ont pas le même niveau de difficulté. Mais les jurys s'attendent à beaucoup plus d'érudition sur les sujets "tartes à la crème" (la France politique au XIX/XXe siècle par exemple, les guerres du XXe), alors que des sujets plus originaux peuvent être propices à de bons résultats si le candidat a montré sa maîtrise des notions/concepts et a su articuler un plan intelligible et en faire une bonne démonstration (bon usage des documents pendant l'exposé scientifique, et bonne transposition). Après, là encore, c'est le jeu... Tout le monde sait que le programme à réviser pour les épreuves d'admission est énorme, et qu'une vie entière ne suffirait pas à tout maîtriser sur le bout des doigts. Il faut donc adapter ses révisions en fonction des attentes du jury...

Mon message n'est surtout pas à prendre comme une attaque ou une façon prétentieuse de faire la "leçon"... vraiment. Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 1482308650
kiwi
kiwi
Grand Maître

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par kiwi le Dim 27 Jan 2019, 15:54
Disons que c'est toujours préférable de tomber sur des sujets bateau (ex : NY, ville mondiale) que sur Verdi et l'unité italienne, ou déconcentration et décentralisation en France... Certes, ils t'attendent au tournant et les notes grimperont moins haut. Mais si tu te plantes sur un tel sujet, tu mérites ta bûche, et un 13 peut largement suffir pour passer.
Le fait de pouvoir tomber sur tout et n'importe quoi suffit à être discriminant.
Arverne
Arverne
Sage

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par Arverne le Dim 27 Jan 2019, 16:17
@bnht a écrit:
Mon message n'est surtout pas à prendre comme une attaque ou une façon prétentieuse de faire la "leçon"... vraiment. Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 1482308650
Oh mais je ne le prend pas comme tel. Au contraire, je le trouve très intéressant. Peut-être que je préfère me voiler la face en me disant que les sujets de l'interne sont tordus plutôt que de remettre en question ma préparation ...
bnht
bnht
Niveau 2

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par bnht le Dim 27 Jan 2019, 17:46
@Arverne a écrit:
Oh mais je ne le prend pas comme tel. Au contraire, je le trouve très intéressant. Peut-être que je préfère me voiler la face en me disant que les sujets de l'interne sont tordus plutôt que de remettre en question ma préparation ...
Aucun problème. On l'a tous fait. Mais là où l'IPR avait raison, c'est que ça bouffe de l'énergie que de tiquer sur tous les trucs pas forcément "égalitaires" de ce concours. Faut faire avec.

@kiwi a écrit:Disons que c'est toujours préférable de tomber sur des sujets bateau (ex : NY, ville mondiale) que sur Verdi et l'unité italienne, ou déconcentration et décentralisation en France... Certes, ils t'attendent au tournant et les notes grimperont moins haut. Mais si tu te plantes sur un tel sujet, tu mérites ta bûche, et un 13 peut largement suffir pour passer.
Le fait de pouvoir tomber sur tout et n'importe quoi suffit à être discriminant.
Oui, et il ne faut pas oublier que l'on peut prendre pas mal de points aux écrits et sauver ainsi un plantage à un oral. Ce fut mon cas pour l'année dernière (40.5 points pour les écrits, pour 34 points pour les oraux).
avatar
babaorum
Niveau 2

Agrégation interne Histoire/Géographie 2019 - Page 3 Empty Re: Agrégation interne Histoire/Géographie 2019

par babaorum le Dim 27 Jan 2019, 18:31
Verdi et l' unité italienne... Mon sujet à l' oral du Capes il y a longtemps. Je me souviens avoir beaucoup transpiré, pour un résultat très moyen (8).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum