Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Sibylle le Lun 16 Avr 2018 - 14:56
Je pense que nous avons tous reçu ceci du SNES :

https://www.42h53.fr/

Qu'en pensez-vous ?
avatar
Oonnay
Niveau 10

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Oonnay le Lun 16 Avr 2018 - 15:00
@Sibylle a écrit:Je pense que nous avons tous reçu ceci du SNES :

https://www.42h53.fr/

Qu'en pensez-vous ?

On est encore loin de la vérité, les corrections c'est plutôt jusqu'à 22/23H.
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Sibylle le Lun 16 Avr 2018 - 15:06
@Oonnay a écrit:
@Sibylle a écrit:Je pense que nous avons tous reçu ceci du SNES :

https://www.42h53.fr/

Qu'en pensez-vous ?

On est encore loin de la vérité, les corrections c'est plutôt jusqu'à 22/23H.

Moi, c'est aussi ce qui me frappe. Je trouve que le site veut montrer la diversité de ce que nous avons à faire, mais dans les exemples d'emplois du temps (et surtout pour la prof de français en lycée) je reste vraiment très, très sceptique sur le temps de correction et le temps de préparation de cours. J'ai cru qu'il fallait cliquer sur un bouton pour pouvoir faire apparaître le travail du soir à la maison, mais non !!
avatar
Ingeborg B.
Sage

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Ingeborg B. le Lun 16 Avr 2018 - 15:10
@Sibylle a écrit:
@Oonnay a écrit:
@Sibylle a écrit:Je pense que nous avons tous reçu ceci du SNES :

https://www.42h53.fr/

Qu'en pensez-vous ?

On est encore loin de la vérité, les corr5ections c'est plutôt jusqu'à 22/23H.

Moi, c'est aussi  ce qui me frappe. Je trouve que le site veut montrer la diversité de ce que nous avons à faire, mais dans les exemples d'emplois du temps (et surtout pour la prof de français en lycée) je reste vraiment très, très sceptique sur le temps de correction et le temps de préparation de cours.  J'ai cru qu'il fallait cliquer sur un bouton pour pouvoir faire apparaître le travail du soir à la maison, mais non !!
Personnell, je ne travaille plus le soir, mais cela se reporte sur le week-end.
avatar
Slinky75
Niveau 9

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Slinky75 le Lun 16 Avr 2018 - 15:41
Pour ma part, c'est très variable d'une semaine à l'autre. J'ai des semaines très chargées et d'autres où je ne fais rien en plus des cours.

_________________
Her steps--slow, deliberate, and challenging, the set of her sleek head and her slender shoulders, the swing of her straight body, the slight swaying of her hips, are more deadly than all the leopard skins and languors of the old-time vampire. Here is Slinky!
avatar
Paleoprof
Niveau 10

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Paleoprof le Lun 16 Avr 2018 - 15:42
Je trouve très maladroit de faire apparaitre le remplissage de bulletins et les conseils de classe. Même si c'est très chronophage quand c'est la période des conseils, ce ne sont pas des tâches hebdomadaires. Cela donne le sentiment qu'on "remplit les trous d'emploi du temps" pour maximiser le temps de travail hebdomadaire.
Idem pour les RV avec les parents d'élèves, ce n'est pas régulier et ne doit donc pas être inscrit dans un emploi du temps qui se veut représentatif de la moyenne hebdomadaire de travail d'un enseignant. Ou alors en activité "satellite", mais pas au même niveau que les tâches régulières comme cours / préparation / correction.
De plus les temps de préparation et de correction sont très largement sous-estimés, et pas uniquement pour le professeur de lycée.

L'intention est peut-être bonne, mais le rendu n'est pas du tout représentatif de la réalité et nuit encore davantage à notre image.


Dernière édition par Paleoprof le Lun 16 Avr 2018 - 15:48, édité 2 fois (Raison : orthographe)

_________________
Je construis ma suite...... pingouin       pingouin
avatar
sansara
Modérateur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par sansara le Lun 16 Avr 2018 - 16:06
Idem, je trouve que ce n'est pas du tout représentatif d'une semaine "normale". Outre le remplissage des bulletins qui concerne 3 semaines dans l'année, ce qui me choque c'est le temps consacré aux rdv parents et aux échanges avec eux : 1h pour un rdv, 45 min pour un mail ! Sérieusement ? Pour le prof de physique en collège : 6 conseils de classe + une réunion parents profs + un conseil péda ? Allons...

Pour l'exemple avec la prof de lettres au lycée, 20h de cours, je ne suis vraiment pas sûre que ce soit la majorité des cas. Et puis c'est incohérent : 2 réunions d'équipe la même semaine, sur des créneaux de cours (et non pas sur la pause déjeuner), d'1h30 chacune, et l'une consacrée au sujet de bac blanc, l'autre au choix des manuels, alors que ce sont deux choses qui interviennent à des moments totalement différents ? En plus, le choix des manuels, c'est une fois tous les x ans, clairement pas quelque chose de régulier... Rolling Eyes

La préparation documentaire me semble elle aussi largement surévaluée. 4h par semaine ?! Oui, les premières années ou quand on a un niveau pour la 1re fois, mais en français au lycée ce n'est quand même pas le cas tout le temps, surtout quand on n'a que des 2des et des 1res.

Et même la correction de copies ne correspond pas du tout à ce que je connais. Quand on a un paquet type bac, oui, ça prend du temps (largement plus que les 2h consacrées à un paquet de 2de), mais ce n'est quand même pas toutes les semaines, loin de là.

Personnellement, ça me paraît largement surestimé. Oui, on travaille beaucoup, et bien en dehors de nos heures de cours, mais certainement pas comme le SNES veut le faire croire.

Au passage, sur l'EDT des AED, il n'y a pas de pause déjeuner ? Je ne savais pas que les AED travaillaient non-stop de 8h à 17h. À se demander quand ils ont le temps d'aller à la fac, alors, puisque ce sont souvent des étudiants...
avatar
Sibylle
Neoprof expérimenté

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Sibylle le Lun 16 Avr 2018 - 16:08
@Paleoprof a écrit:Je trouve très maladroit de faire apparaitre le remplissage de bulletins et les conseils de classe. Même si c'est très chronophage quand c'est la période des conseils, ce ne sont pas des tâches hebdomadaires. Cela donne le sentiment qu'on "remplit les trous d'emploi du temps" pour maximiser le temps de travail hebdomadaire.
Idem pour les RV avec les parents d'élèves, ce n'est pas régulier et ne doit donc pas être inscrit dans un emploi du temps qui se veut représentatif de la moyenne hebdomadaire de travail d'un enseignant. Ou alors en activité "satellite", mais pas au même niveau que les tâches régulières comme cours / préparation / correction.
De plus les temps de préparation et de correction sont très largement sous-estimés, et pas uniquement pour le professeur de lycée.

L'intention est peut-être bonne, mais le rendu n'est pas du tout représentatif de la réalité et nuit encore davantage à notre image.

Tout à fait d'accord avec toi parce que n'importe qui sait que remplissage de bulletins et conseils de classe, c'est trois fois par an donc tout le monde peut se dire qu'on enlève ces heures-là et qu'il ne reste pas grand chose. Je crains effectivement que cela nuise encore à notre image.
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par VicomteDeValmont le Lun 16 Avr 2018 - 16:25
A mettre en lien avec la campagne sur les salaires: https://www.salairecorrectexige.fr/

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
lene75
Empereur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par lene75 le Lun 16 Avr 2018 - 17:46
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous sur le remplissage des bulletins. J'avais essayé de comptabiliser mon temps de travail une année, et je m'étais dit, comme vous, que j'allais compter une semaine standard, sans extra. C'est comme ça que je me suis rendu compte que l'exception était la norme. En réalité les semaines sans extra sont très minoritaires dans l'année. Des semaines sans rv de parents, réunion, conseil, remplissage de bulletins ou de dossiers, élaboration du planning de DST, préparation de la DHG, des répartitions de services, conseil d'enseignement ou pédagogique, préparation de bac blanc, surveillance de DST, etc., il y en a très peu. Et en philo, les type-bac à corriger, c'est en moyenne un par semaine.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Danska
Modérateur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Danska le Lun 16 Avr 2018 - 17:50
@sansara a écrit:Idem, je trouve que ce n'est pas du tout représentatif d'une semaine "normale". Outre le remplissage des bulletins qui concerne 3 semaines dans l'année, ce qui me choque c'est le temps consacré aux rdv parents et aux échanges avec eux : 1h pour un rdv, 45 min pour un mail ! Sérieusement ? Pour le prof de physique en collège : 6 conseils de classe + une réunion parents profs + un conseil péda ? Allons...

Pour l'exemple avec la prof de lettres au lycée, 20h de cours, je ne suis vraiment pas sûre que ce soit la majorité des cas. Et puis c'est incohérent : 2 réunions d'équipe la même semaine, sur des créneaux de cours (et non pas sur la pause déjeuner), d'1h30 chacune, et l'une consacrée au sujet de bac blanc, l'autre au choix des manuels, alors que ce sont deux choses qui interviennent à des moments totalement différents ? En plus, le choix des manuels, c'est une fois tous les x ans, clairement pas quelque chose de régulier... Rolling Eyes

La préparation documentaire me semble elle aussi largement surévaluée. 4h par semaine ?! Oui, les premières années ou quand on a un niveau pour la 1re fois, mais en français au lycée ce n'est quand même pas le cas tout le temps, surtout quand on n'a que des 2des et des 1res.

Et même la correction de copies ne correspond pas du tout à ce que je connais. Quand on a un paquet type bac, oui, ça prend du temps (largement plus que les 2h consacrées à un paquet de 2de), mais ce n'est quand même pas toutes les semaines, loin de là.

Personnellement, ça me paraît largement surestimé. Oui, on travaille beaucoup, et bien en dehors de nos heures de cours, mais certainement pas comme le SNES veut le faire croire.

Au passage, sur l'EDT des AED, il n'y a pas de pause déjeuner ? Je ne savais pas que les AED travaillaient non-stop de 8h à 17h. À se demander quand ils ont le temps d'aller à la fac, alors, puisque ce sont souvent des étudiants...
Plutôt d'accord - et à côté de ça, des "à-côté" difficiles à mesurer sont complètement négligés : le temps passé à lire des documents, des livres, à suivre l'actualité de notre discipline, etc. ; le temps consacré, au début ou à la fin des cours, à répondre aux questions ou aux petits soucis d'élèves (trois minutes à chaque fois, ça finit par faire beaucoup) ; le temps passé à préparer les interros, les corrigés, les barèmes, etc.

Pour la préparation documentaire, je ne me prononce pas : il m'arrive de passer pas mal de temps à chercher LE bon document pour renouveler un cours... Embarassed

Quant au reste, effectivement, ça ne ressemble guère à une semaine type !

Par contre, j'hésite...:
le temps passé sur Néo, c'est considéré comme du temps professionnel ou pas ?  
avatar
miss sophie
Esprit éclairé

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par miss sophie le Lun 16 Avr 2018 - 17:57
@sansara a écrit:Personnellement, ça me paraît largement surestimé. Oui, on travaille beaucoup, et bien en dehors de nos heures de cours, mais certainement pas comme le SNES veut le faire croire.

Les 42h53, ce n'est pas "largement surestimé", c'est le résultat de toutes les enquêtes menées auprès des enseignants sur leur temps effectif de travail.
avatar
sansara
Modérateur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par sansara le Lun 16 Avr 2018 - 18:14
@miss sophie a écrit:
@sansara a écrit:Personnellement, ça me paraît largement surestimé. Oui, on travaille beaucoup, et bien en dehors de nos heures de cours, mais certainement pas comme le SNES veut le faire croire.

Les 42h53, ce n'est pas "largement surestimé", c'est le résultat de toutes les enquêtes menées auprès des enseignants sur leur temps effectif de travail.

Ce n'est pas tant le total qui me paraît surestimé (même s'il me semble que les chiffres tournaient plutôt autour de 40h) que le découpage et le temps consacré à chaque tâche. Ce qui me prend le plus de temps, et de loin, c'est la correction de copies, or c'est complètement relégué au second plan dans les exemples d'EDT proposés par le SNES.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par gauvain31 le Lun 16 Avr 2018 - 18:15
Je pense qu'il faudrait prendre ces 42h comme une moyenne prise entre plusieurs collègues et non comme un temps effectif réel. Perso j'ai débuté parfois jusqu'à 70h de travail hebdomadaire. Évidemment, je fais actuellement moins de 42h ; mais il ne faut pas sous-estimer l'énorme travail de préparation des jeunes collègues débutants
avatar
sansara
Modérateur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par sansara le Lun 16 Avr 2018 - 18:30
@gauvain31 a écrit:Je pense qu'il faudrait prendre ces 42h comme une moyenne prise entre plusieurs collègues et non comme un temps effectif réel. Perso j'ai débuté parfois jusqu'à 70h de travail hebdomadaire. Évidemment, je fais actuellement moins de 42h ; mais il ne faut pas sous-estimer l'énorme travail de préparation des jeunes collègues débutants

Oui, enfin, énorme sur un ou deux ans, guère plus (et encore, pas dans toutes les matières, honnêtement). Ensuite, sauf cas exceptionnel de changement du collège au lycée ou de réforme des programmes, on a quand même généralement largement de quoi se reposer, le peaufinage restant beaucoup moins chronophage que la conception de cours).
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Thalia de G le Lun 16 Avr 2018 - 18:31
@Paleoprof a écrit:Je trouve très maladroit de faire apparaitre le remplissage de bulletins et les conseils de classe. Même si c'est très chronophage quand c'est la période des conseils, ce ne sont pas des tâches hebdomadaires. Cela donne le sentiment qu'on "remplit les trous d'emploi du temps" pour maximiser le temps de travail hebdomadaire.
Idem pour les RV avec les parents d'élèves, ce n'est pas régulier et ne doit donc pas être inscrit dans un emploi du temps qui se veut représentatif de la moyenne hebdomadaire de travail d'un enseignant. Ou alors en activité "satellite", mais pas au même niveau que les tâches régulières comme cours / préparation / correction.
De plus les temps de préparation et de correction sont très largement sous-estimés, et pas uniquement pour le professeur de lycée.

L'intention est peut-être bonne, mais le rendu n'est pas du tout représentatif de la réalité et nuit encore davantage à notre image.
Il aurait été plus crédible de lisser sur l'année scolaire le temps que nous prennent ces tâches que je trouvais de plus en plus pesantes au fur et à mesure qu'augmentaient les réunions diverses et variées qui se sont accrues au fil des ans.

@sansara a écrit:
@miss sophie a écrit:
@sansara a écrit:Personnellement, ça me paraît largement surestimé. Oui, on travaille beaucoup, et bien en dehors de nos heures de cours, mais certainement pas comme le SNES veut le faire croire.

Les 42h53, ce n'est pas "largement surestimé", c'est le résultat de toutes les enquêtes menées auprès des enseignants sur leur temps effectif de travail.

Ce n'est pas tant le total qui me paraît surestimé (même s'il me semble que les chiffres tournaient plutôt autour de 40h) que le découpage et le temps consacré à chaque tâche. Ce qui me prend le plus de temps, et de loin, c'est la correction de copies, or c'est complètement relégué au second plan dans les exemples d'EDT proposés par le SNES.
Je vais aller dans ton sens. Autant la préparation des cours peut être plus rapide avec l'expérience, autant le temps de correction des copies reste incompressible.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Poupoutch
Neoprof expérimenté

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Poupoutch le Lun 16 Avr 2018 - 18:35
L'an dernier, je prenais le train, et les horaires me contraignant à arriver tôt au lycée et à en repartir tard (7h50-18h30) 4 jours par semaine. Je faisais tout mon travail dans ces créneaux et ne travaillais ni le soir (je rentrais à 20h) ni le week-end. J'utilisais en revanche souvent les 1h30 à 2h de trajet pour bosser. J'étais donc à environ 40h de travail, en lettres en lycée et c'était parfaitement jouable. Cette année, j'ai peu d'heures de trou, et je viens en voiture : 1h seulement de trajet mais perdue, et moins de temps passé au lycée. Je travaille souvent le soir ou le week-end et j'ai clairement perdu en qualité de vie : j'ai l'impression de ne jamais m'arrêter, d'être toujours à la bourre et pourtant, mon service de cette année qui contient des options artistiques devrait être plus cool, malgré la TL.
Je crois qu'au delà de la question du temps passé, il y a aussi celle de nos conditions de travail : à moins de s' organiser et d'avoir un bon emploi du temps, il est difficile de ne pas empiéter sur la vie de famille, les loisirs, le repos. J'ai eu l'occasion de bosser dans des bureaux : le travail et la vie personnelle sont plus facilement cloisonnables et c'est beaucoup plus reposant. Ça aussi, ça rentre en ligne de compte.

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Isis39 le Lun 16 Avr 2018 - 18:40
Je trouve l'initiative très bonne.
J'ai juste regretté la reprise du terme "absentéisme" dans la page sur les absences.
avatar
nauje
Niveau 6

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par nauje le Lun 16 Avr 2018 - 19:04
@Poupoutch a écrit:Cette année, j'ai peu d'heures de trou, et je viens en voiture : 1h seulement de trajet mais perdue, et moins de temps passé au lycée. Je travaille souvent le soir ou le week-end et j'ai clairement perdu en qualité de vie

Je bien d'accord avec cette remarque- je prends le bus avec enfants avant d'aller au lycée ( 40 minutes porte à porte) et c'est du temps perdu... Avec 4 classes au lycée plus une option je suis submergée de copies car les classes à 26 c'est pas chez nous !!!
Je bosse au moins quatre soirs en semaine de 21h jusqu'à 23h30. Et aucun week-end 100% libre depuis longtemps!
Il y a aussi tout ce qui est administratif à ajouter sur ce site : listes de bac et descriptifs à préparer, les réunions avant les examens, les lettres de recommandations demandées par les élèves pour le supérieur, l'étude des dossiers de candidature pour les BTS, le salon de l'étudiant (chouette j'habite dans une grande ville ! )où il faut être présent au moins 1/2 journée, et tous les mails bien sûr!
Pensée émue pour nos collègues de langue qui je l'espère comptent leur temps de voyage scolaire quand c'est sur les vacances
J'ai aussi travaillé dans un service administratif : oui c'est plus cloisonné mais tellement moins enrichissant que de faire passer l'amour de notre matière : c'est avec ça qu'on nous tient
ddalcatel
Niveau 8

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par ddalcatel le Lun 16 Avr 2018 - 19:13
@nauje a écrit:
@Poupoutch a écrit:Cette année, j'ai peu d'heures de trou, et je viens en voiture : 1h seulement de trajet mais perdue, et moins de temps passé au lycée. Je travaille souvent le soir ou le week-end et j'ai clairement perdu en qualité de vie

Je bien d'accord avec cette remarque- je prends le bus avec enfants avant d'aller au lycée ( 40 minutes porte à porte) et c'est du temps perdu... Avec 4 classes au lycée plus une option je suis submergée de copies car les classes à 26 c'est pas chez nous !!!
Je bosse au moins quatre soirs en semaine de 21h jusqu'à 23h30. Et aucun week-end 100% libre depuis longtemps!
Il y a aussi tout ce qui est administratif à ajouter sur ce site : listes de bac et descriptifs à préparer, les réunions avant les examens, les lettres de recommandations demandées par les élèves pour le supérieur, l'étude des dossiers de candidature pour les BTS, le salon de l'étudiant (chouette j'habite dans une grande ville ! )où il faut être présent au moins 1/2 journée, et tous les mails bien sûr!
Pensée émue pour nos collègues de langue qui je l'espère comptent leur temps de voyage scolaire quand c'est sur les vacances
J'ai aussi travaillé dans un service administratif : oui c'est plus cloisonné mais tellement moins enrichissant que de faire passer l'amour de notre matière : c'est avec ça qu'on nous tient :sourcils:

Non, on nous tient parce qu'on sait il est quasi impossible de passer de l'EN à un autre secteur.
Pour ce qui est des 42 heures, plus ou moins ça n'a pas vraiment d'importance. Aucune moyenne horaire ne pourra révéler la difficulté nerveuse et physique d'une journée de cours.
avatar
miss sophie
Esprit éclairé

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par miss sophie le Lun 16 Avr 2018 - 19:19
@sansara a écrit:
@miss sophie a écrit:
@sansara a écrit:Personnellement, ça me paraît largement surestimé. Oui, on travaille beaucoup, et bien en dehors de nos heures de cours, mais certainement pas comme le SNES veut le faire croire.

Les 42h53, ce n'est pas "largement surestimé", c'est le résultat de toutes les enquêtes menées auprès des enseignants sur leur temps effectif de travail.

Ce n'est pas tant le total qui me paraît surestimé (même s'il me semble que les chiffres tournaient plutôt autour de 40h) que le découpage et le temps consacré à chaque tâche. Ce qui me prend le plus de temps, et de loin, c'est la correction de copies, or c'est complètement relégué au second plan dans les exemples d'EDT proposés par le SNES.

Dans ce cas, je suis d'accord ; et j'ajouterais qu'avec l'âge Very Happy , préparer des cours se fait plus vite ou avec plus de souplesse, alors que la correction des copies me demande plus de temps, je fatigue plus qu'avant.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Will.T le Lun 16 Avr 2018 - 19:22
Personnellement je trouve ça contre-productif. Je ne veux surtout pas entrer dans un système où je compte mes heures. Mes heures, c'est les 18h devant élèves point barre, que ça plaise ou non à d'autres. Que des c*ns considèrent que je ne fais que 18h par semaine pendant 36 semaines, c'est leur peobleme.
Et choisir une semaine de conseil de classe comme exemple... bif.
Si on commence à compter nos heures et rendre des comptes, on est foutu.
avatar
mathmax
Neoprof expérimenté

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par mathmax le Lun 16 Avr 2018 - 19:52
Je ne comprends pas bien le but de l'opération. S'attirer la sympathie, voire la pitié, du grand public ? Ça ne marchera pas, certains de nos compatriotes ressentent une détestation du fonctionnaire qui est inaccessible aux arguments rationnels. Pour les autres, la seule observation de la réalité devrait suffire : on n'arrive plus à recruter suffisamment d'enseignants, il faut donc chercher à rendre ce métier plus attractif. De toute façons ce n'est pas l'opinion publique qui fixe la valeur du point d'indice, c'est le gouvernement, et il ne comprendra que le rapport de force.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par JPhMM le Lun 16 Avr 2018 - 20:54
Le Sénat a déjà, il y a quelque temps, évalué très officiellement le temps de travail des enseignants.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
ysabel
Devin

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par ysabel le Lun 16 Avr 2018 - 20:55
Moi aussi je ne vois guère le but de cela. Et comme le dit Suzanne dans Le Mariage de Figaro : "Prouver que j'ai raison serait accorder que je puis avoir tort".
Soit quelqu'un  pose des questions et a vraiment envie de savoir, en ce cas, il ne met pas en doute mon temps de travail ; soit c'est un [modéré] et je lui dis que moi je suis intelligente car j'ai choisi un boulot où je ne bosse pas beaucoup , où j'ai beaucoup de vacances et un salaire de ministre.


Merci d'écrire les mots en entier, cf charte 2.1 D et http://www.neoprofs.org/t113204-1001-conseils-pour-bien-poster-sur-neo#4190926
La modération

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Contenu sponsorisé

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum