Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lene75
Empereur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par lene75 le Lun 23 Avr 2018, 21:59
@Ajonc35 a écrit:Quant à moi, je vais tenter l'année prochaine : faire l'évaluation avant le cours. ce ne sera pas pire et au moins les prochains ils auront des raisons.



Excellent... et tellement vrai ! Je vais y penser aussi !
avatar
Ajonc35
Niveau 6

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Ajonc35 le Mar 24 Avr 2018, 08:40
@lene75 a écrit:
@Ajonc35 a écrit:Quant à moi, je vais tenter l'année prochaine : faire l'évaluation avant le cours. ce ne sera pas pire et au moins les prochains ils auront des raisons.



Excellent... et tellement vrai ! Je vais y penser aussi !

Je me sens moins seule.
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Écusette de Noireuil le Mer 25 Avr 2018, 08:22
@Sphinx a écrit:

Exact, et autant les heures devant élèves sont pour moi crevantes mais globalement épanouissantes (encore que, ça dépend des classes, et des heures), autant on nous demande justement de plus en plus de travail de bureau : je suppose que fut un temps où le professeur ne devait pas passer sa journée à lire des mails et y répondre (je ne parle pas que des parents), entrer des données dans une interface (cahier de textes en ligne, compétences...), faire de la maintenance informatique (arriver plus tôt le matin pour faire démarrer l'ordinateur et recâbler correctement le vidéoprojecteur), se perdre en réunions chronophages et inutiles (au conseil de classe se sont ajoutés les conseils pédagogiques, d'enseignement, de cycle, école-collège, parfois collège-lycée, de concertation sur l'AP, les EPI, etc, etc). Quant aux copies, elles se sont elles aussi démultipliées ces dernières années : moins d'heures par classe donc plus de classes, plus d'élèves par classe aussi. Ce sont quand même des choses quantifiables et ce sont justement ces choses-là, et non les heures de cours (parce que les heures de cours, tout le monde sait combien on en fait) qui posent problème.

Complètement d'accord.
Et comme en plus les élèves ont changé et que pour ma part je passe quand même beaucoup de temps non seulement à prévoir le contenu des cours, mais encore à réfléchir à la façon de les mettre au travail, le temps de travail global a explosé. D'autant qu'il est aussi plus pénible et plus long de corriger des copies dont le niveau d'expression est si mauvais qu'on a du mal à les comprendre. Je remarque qu'il m'arrive de partir du lycée vers 19h quand mes cours sont terminés vers midi. C'est en partie parce que j'aime parfois mieux travailler au lycée car je suis plus efficace, mais pas seulement. Et cette année où il se trouve que j'ai plus d'heures sup alors que je n'avais rien demandé, mon mari me faisait observer que je n'ai pas dû prendre plus de 3 weekends complets(Sans préparation ni copies)depuis le début de l'année.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
lessay
Niveau 6

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par lessay le Mer 25 Avr 2018, 09:05
Toutes ces discussions our finalement conclure que tenter de quantifier un temps de travail comun à tous les professeurs est impossible.

Et c'est bien là le problème : comme ce n'est pas quantifiable, on pourra toujours rajouter des réunions/conseils/formations, cela ne se verra pas.
La seule solution serait de déclarer statutairement 35h, mais en incluant toutes les réunions/formations

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
avatar
LadyC
Empereur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par LadyC le Mer 25 Avr 2018, 09:50
Qu'est-ce que tu entends par "déclarer statutairement 35h en incluant les réunions" ? Notre statut implique déjà un temps complet en incluant les réunions obligatoires type conseil de classe (et le ministère nous reconnaît un temps moyen de travail de 39h, si mes souvenirs sont bons, au moins).

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
lessay
Niveau 6

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par lessay le Mer 25 Avr 2018, 10:06
Sauf erreur de ma part, pour un certifié, notre service est légalement établi comme 18h de cours + participations aux réunions et aux travaux réglementaires (corrections, préparation des cours, surveillance d'examens blancs...).
Aucune mention de quantité et de durée n'est présente pour ces réunions/travaux complémentaires.

Je proposerais donc de déclarer 35h de service total, TOUT COMPRIS.

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
avatar
LadyC
Empereur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par LadyC le Mer 25 Avr 2018, 10:50
Mais qu'entendez-vous par "déclarer" tant d'heures ?? À l'Etat ? sur le site 42h53 ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par pogonophile le Mer 25 Avr 2018, 10:53
C'est ce qui se fait dans le 1er degré avec le principe des 108h, je crois que personne ne s'y retrouve.

Je trouverais ça vraiment dommageable, cela retrancherait davantage les enseignants dans une posture d'exécutant plutôt que de cadre... ce que d'autres appellent de l'infantilisation.
lessay
Niveau 6

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par lessay le Mer 25 Avr 2018, 11:01
@pogonophile a écrit:
Je trouverais ça vraiment dommageable, cela retrancherait davantage les enseignants dans une posture d'exécutant plutôt que de cadre... ce que d'autres appellent de l'infantilisation.

il y a longtemps que je ne me considère plus comme cadre :

1) Quand je vois les injonctions que subissent les stagiaires actuels dans les ESPE, ça me fout les jetons.
2) Lors de la réunion de présentation du concours de perdir/IPR/IEN de mon académie, la première diapo était intitulée "Devenir cadre de l'Education Nationale". Cela sous entend bien que les autres personnels ne sont pas des cadres...
3) Nos traitements sont loin de ceux des cadres de la Territoriale, et avec le PPCR et la masterisation, nos pauvres collègues stagiaires n'atteidnront jamais les niveaux de pouvoir d'achat des "anciens".

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
avatar
miss sophie
Esprit éclairé

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par miss sophie le Mer 25 Avr 2018, 13:20
@lessay a écrit:Sauf erreur de ma part, pour un certifié, notre service est légalement établi comme 18h de cours + participations aux réunions et aux travaux réglementaires (corrections, préparation des cours, surveillance d'examens blancs...).
Aucune mention de quantité et de durée n'est présente pour ces réunions/travaux complémentaires.

Je proposerais donc de déclarer 35h de service total, TOUT COMPRIS.

Et donc, au bout de 35 heures effectuées dans la semaine, on arrête ? Je vais diviser par deux le nombre de contrôles donnés, alors. Mais je ne serai plus dans les clous vis à vis des injonctions (évaluer la rédaction, la compréhension, l'orthographe, les connaissances...). Il ne suffit pas de dire : "les enseignants doivent 35h en tout et pour tout", il faut n'exiger d'eux (de nous) que ce qui tiendrait dans ces 35h, alors.
avatar
lene75
Empereur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par lene75 le Mer 25 Avr 2018, 13:30
C'est concrètement impossible justement parce que notre temps de travail n'est pas mesurable : si on nous passait aux 35h (en établissement, donc, sinon comment compter les 35h ?), nous continuerions à faire en plus tout un tas de tâches non comptabilisés et non reconnues : lectures, visionnage de films, recherches documentaires, etc., qui feraient qu'on risquerait bien de dépasser très largement les 42h. Et puis franchement, combien de collègues assumeront de diviser par deux le nombre de devoirs, de se présenter devant les élèves avec un cours qui n'est pas prêt, etc., pour ne pas emporter de travail à la maison en plus des 35h ?
La seule chose qui est envisageable, mais pas du tout à l'ordre du jour, ce serait d'estimer l'augmentation de la charge de travail (réunions plus nombreuses, élèves plus difficiles, élèves à besoins particuliers, ENT, mails, dégradation des emplois du temps avec les alignements alors que les locaux ne permettent pas de travailler efficacement sur place, etc.) mise en parallèle avec la diminution du temps de travail dans le privé et d'adapter nos obligations de service en fonction.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Oonnay
Habitué du forum

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Oonnay le Mer 25 Avr 2018, 14:12
Que le salaire augmente de 33% et on n'en parle plus. Point.

_________________
Si tout va bien... :
Je vous quitte dans :
avatar
miss sophie
Esprit éclairé

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par miss sophie le Mer 25 Avr 2018, 15:38
@lene75 a écrit:La seule chose qui est envisageable, mais pas du tout à l'ordre du jour, ce serait d'estimer l'augmentation de la charge de travail (réunions plus nombreuses, élèves plus difficiles, élèves à besoins particuliers, ENT, mails, dégradation des emplois du temps avec les alignements alors que les locaux ne permettent pas de travailler efficacement sur place, etc.) mise en parallèle avec la diminution du temps de travail dans le privé et d'adapter nos obligations de service en fonction.

Exactement. Avoir moins de classes, par exemple.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Caspar le Mer 25 Avr 2018, 17:01
@lessay a écrit:Sauf erreur de ma part, pour un certifié, notre service est légalement établi comme 18h de cours + participations aux réunions et aux travaux réglementaires (corrections, préparation des cours, surveillance d'examens blancs...).
Aucune mention de quantité et de durée n'est présente pour ces réunions/travaux complémentaires.

Je proposerais donc de déclarer 35h de service total, TOUT COMPRIS.

Donc on va nous construire des bureaux dans chaque établissement parce que moi travailler au milieu de collègues qui bavassent en salle des profs, ça ne me convient guère (et j'ai aussi envie de bavasser de temps en temps). Vieux serpent de mer que ces "35 heures à faire tout compris" mais c'est plus facile à dire qua'à faire.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Danska le Mer 25 Avr 2018, 17:03
Et n'oublions pas un système informatique efficace, avec des logiciels adaptés aux besoins de chaque enseignant, et une connexion Internet digne de ce nom... Pas demain la veille !
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Caspar le Mer 25 Avr 2018, 17:04
@Danska a écrit:Et n'oublions pas un système informatique efficace, avec des logiciels adaptés aux besoins de chaque enseignant, et une connexion Internet digne de ce nom... Pas demain la veille !

Ah oui, il paraît que nous devons entrer au plus vote dans "l'école du numérique"...
avatar
lene75
Empereur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par lene75 le Mer 25 Avr 2018, 19:24
Et une bibliothèque conséquente pour chaque matière avec abonnement aux revues spécialisées (ça coûte une fortune) et compagnie, bref, grosso modo les mêmes ressources que dans une BU de bonne qualité... et pas de blocage des réseaux sociaux (oui je discute avec des collègues qui ne sont pas de mon bahut pour construire mes cours, c'est si dingue que ça ?), et du matos (ordinateurs, imprimantes, scanners, etc.), des chiottes, de la papeterie à disposition...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Ajonc35
Niveau 6

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Ajonc35 le Mer 25 Avr 2018, 20:17
@lene75 a écrit:Et une bibliothèque conséquente pour chaque matière avec abonnement aux revues spécialisées (ça coûte une fortune) et compagnie, bref, grosso modo les mêmes ressources que dans une BU de bonne qualité... et pas de blocage des réseaux sociaux (oui je discute avec des collègues qui ne sont pas de mon bahut pour construire mes cours, c'est si dingue que ça ?), et du matos (ordinateurs, imprimantes, scanners, etc.), des chiottes, de la papeterie à disposition...
Les chiottes j'ai, y compris le papier dédié mais pour le reste c'est aussi la galère. La salle des profs est ouverte à tous les vents, y compris pour l'accueil de personnes intervenantes pour ci ou ça et aux autres personnels, le CDI est loin de tout; l'administration est un peu plus près mais il faut monter à l'étage et longer des couloirs, puis faire la queue. A la pause, y compris celle de midi ( je réponds systématiquement il/elle est parti(e) mangé, mais quand c'est pour moi, les collègues n'ont pas ce réflexe. Faut être disponible de 8 h 30 à 19 h 00) les élèves ont besoin de monsieur X ou Madame Y, sans compter le téléphone auquel il faut répondre sinon il ne s'arrête pas ( j'ai expérimenté) Heureusement que l'on ne compte pas le temps passé ( j'aime aussi gaspiller mon temps, mais à ne rien faire... et quand je décide). Quant à l'informatique et aux équipements, on passe beaucoup de temps:
1- A attendre qu'un ordi soit disponible, pardon un ordi qui fonctionne, qui soit aussi relié à l'imprimante ( pas toujours et pas tous)
2- A attendre qu'internet fonctionne
3- A attendre la connexion avec le réseau
4- A attendre qu'une fois la connexion faite, les logiciels ne rament pas trop, que l'ordi reconnaisse ma clé USB ( ce n'est pas toujours le cas)
Et on croise les doigts pour qu'un collègue ne vienne pas demander si j'ai bientôt fini alors que je n'ai encore rien fait.
5 - J'ai oublié qu'une fois utilisé, et surtout en hiver, il vaut mieux que j'aille me laver les mains
avatar
Pat B
Habitué du forum

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Pat B le Mer 25 Avr 2018, 22:18
Dire qu'on fait 35h est absurde... Notre temps de travail n'a fait qu'augmenter depuis des années tandis que d'autres passaient de 40 à 39 puis 35h. Notre temps plein équivaut en réalité à un temps plein de l'époque où notre statut a été créé (soit 45h ?)
J'avais compté, en collège, que je faisais une petite quarantaine d'heures en moyenne (en annualisant les réunions et rdv divers) ; là, en lycée, je bosse plus mais je me suis mise à temps partiel parce que je n'arrivais pas à tout gérer (un enfant handicapé dans les pattes, ça épuise)... mais du coup je peaufine plus mes cours et corrections, c'est le piège...
Mais effectivement, le décomptage du site est faussé.
avatar
Ajonc35
Niveau 6

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Ajonc35 le Jeu 26 Avr 2018, 10:07
@Pat B a écrit:Dire qu'on fait 35h est absurde... Notre temps de travail n'a fait qu'augmenter depuis des années tandis que d'autres passaient de 40 à 39 puis 35h. Notre temps plein équivaut en réalité à un temps plein de l'époque où notre statut a été créé (soit 45h ?)
J'avais compté, en collège, que je faisais une petite quarantaine d'heures en moyenne (en annualisant les réunions et rdv divers) ; là, en lycée, je bosse plus mais je me suis mise à temps partiel parce que je n'arrivais pas à tout gérer (un enfant handicapé dans les pattes, ça épuise)... mais du coup je peaufine plus mes cours et corrections, c'est le piège...
Mais effectivement, le décomptage du site est faussé.

Je me suis interrogée pour prendre aussi un temps partiel les prochaines années et puis j'ai décidé que non. Moi aussi, si être à 80 %, ou un peu plus ou un peu moins, me permettait vraiment de travailler moins et d'avoir enfin un vrai temps libre ( pas de travail le WE) je l'aurais fait. Mais je me connais, je peaufinerais aussi davantage, sans pour autant que j'ai l'assurance que les élèves réussissent mieux ou soient plus intéressés ou que je rende un meilleur service. Les réunions collégiales, les portes ouvertes, les accompagnements divers, les projets de l'établissement, la journée de rentrée, et autres réjouissances seraient quand même à 100%. ( Je serais même doublement punie par rapport à certains collègues qui ont 4-5 heures de HSA. Si, si, ça existe). Nous avons les heures de cours et je trouve que proportionnellement à nos 18 heures de référence, ces activités sont en augmentation constante.
avatar
lene75
Empereur

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par lene75 le Jeu 26 Avr 2018, 12:09
Oui, c'est l'arnaque du temps partiel : beaucoup de choses continuent à être à temps complet, mais plus rémunérées comme telles. Pour les convocations à examen, d'ailleurs, il est marqué noir sur blanc qu'il n'est pas tenu compte des temps partiel et qu'un agent à temps partiel a les mêmes obligations qu'un agent à temps complet (même pour les temps partiels pour soins avec demi-journées fixes de soins !), donc pour le bac, tous les ans, on passe un mois à bosser à temps (plus que) complet tout en étant rémunéré à temps partiel et en n'ayant les droits à retraite qu'à temps partiel. Sur toute une carrière, ça finit par faire pas mal de sous et d'annuités de perdues pour rien... Je me demande même à quel point il peut être légal pour un employeur d'écrire noir sur blanc qu'il ne tiendra pas compte du temps partiel d'un de ses salariés sans pour autant le rétablir à temps complet pour cette période...

Pour le reste, ça dépend des établissements, dans beaucoup, quand on a de réelles contraintes d'edt, il est plus facile de négocier des aménagements d'edt en arguant du fait qu'on s'est mis à temps partiel pour ça, et tout simplement aussi plus facile de faire rentrer les heures là où il faut. Mais dans d'autres, les temps partiels ne sont pas du tout pris en compte et les collègues à temps partiel ont des edt gruyère et sont donc perdants sur toute la ligne.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par pseudo-intello le Jeu 26 Avr 2018, 12:56
Je pense que ça dépend. Évidemment, chacun se connaît suffisamment pour savoir si le temps partiel lui permettra effectivement de bosser moins (c'est mon cas), ou s'il risque d'utiliser le surcroît de temps pour peaufiner encore davantage ses cours, auquel cas, évidemment, il vaut mieux renoncer au temps partiel (ou être résolu à se "discipliner" pour en profiter réellement). Personnellement, en passant à 80%, j'ai observé une réelle différence de temps de travail avec n temps complet.

Je pense aussi que la différence entre collège et lycée est assez conséquente en ce qui concerne les périodes d'examen : au lycée, c'est long et il y a des copies, et oraux... alors qu'au collège, les corrections, c'est une journée. Quand les CDE sont un peu intelligents, les temps partiels sont convoqués pour un temps de surveillance moindre que les autres.

Enfin, il y a la politique d'établissement : dans mon établissement, il y a très peu de réunions, donc je n'ai pas à me plaindre. Dans les établissements réunnionistes, je conçois qu'on ait l'impression de se faire enfler.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Balthazaard le Jeu 26 Avr 2018, 13:09
@Caspar a écrit:
@lessay a écrit:Sauf erreur de ma part, pour un certifié, notre service est légalement établi comme 18h de cours + participations aux réunions et aux travaux réglementaires (corrections, préparation des cours, surveillance d'examens blancs...).
Aucune mention de quantité et de durée n'est présente pour ces réunions/travaux complémentaires.

Je proposerais donc de déclarer 35h de service total, TOUT COMPRIS.

Donc on va nous construire des bureaux dans chaque établissement parce que moi travailler au milieu de collègues qui bavassent en salle des profs, ça ne me convient guère (et j'ai aussi envie de bavasser de temps en temps). Vieux serpent de mer que ces "35 heures à faire tout compris" mais c'est plus facile à dire qua'à faire.

Et si au bout de 35 heures tu as encore des livrets ou des bulletins à remplir....tu fais quoi? Dans une boite si il y a un boulot à rendre à date fixe tu as intérêt à le rendre, on s'en fout du nombre d'heures que tu as fait (j'ai souvent vu mon père, cadre sup, ramener des dossiers le WE à la maison). Cette histoire du "tout compris " est une belle blague.

Pour les bureaux, le marronnier ultime du à l'inéffable Allègre il y a des normes (norme NF X 35-102) 10m² pour une personne seule 11m² dans un espace collectif.....10 profs 100m² 50 profs 500m²
Au prix du terrain (quand il existe) ce n'est pas demain la veille
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par pseudo-intello le Jeu 26 Avr 2018, 13:39
S'il était cadre sup, j'ose espérer pour lui qu'il gagnait plus que nous, et que son salaire horaire était de fait plus intéressant.
avatar
Ajonc35
Niveau 6

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Ajonc35 le Jeu 26 Avr 2018, 13:48
Il est vrai que nous ne sommes pas payés à l'heure. Nous sommes des cadres, puisque nous encadrons, mais avec un salaire qui augmente moins vite que l'inflation. Dans les années 60, 70 beaucoup d'enseignants masculins étaient les seuls à ramener un salaire à la maison. Aujourd'hui heureusement nous sommes deux pour faire bouillir la marmite. Agent de maitrise, mon époux gagne encore plus que moi bien qu'en retraite.
Contenu sponsorisé

Re: Site 42h53 pour casser les préjugés sur notre temps de travail

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum