Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
So Vox
Niveau 6

Référent "radicalisation" dans les collèges

par So Vox le Lun 16 Avr 2018 - 17:33
Bonjour à vous,
je ne lance pas souvent de sujet, mais pour le coup, je me permets de poser une question aux enseignants de collège.
Nous venons de recevoir une demande de notre chef d'établissement qui nous invite à nous porter volontaire pour suivre une formation d'une journée afin de devenir "référent radicalisation" au sein de notre collège.
Je savais qu'il y avait déjà eu des formations sur ce sujet, mais cela restait cantonné au niveau du Bassin ET avec des enseignants volontaires (toutes disciplines confondues).
Or là, nous sommes "invités " à trouver un ou une "volontaire" désigné(e) dans notre établissement car le Rectorat semble avoir pour objectif de dégager un référent par établissement...
D'où ma question : qu'en est-il dans vos établissements ? avez-vous déjà reçu ce type de demande et/ou avez vous déjà un référent "radicalisation" ?
Et dans l'affirmative, quel est le rôle de ce référent ? (car rien n'est expliqué)
Merci beaucoup pour vos réponses.


Dernière édition par So Vox le Lun 16 Avr 2018 - 17:45, édité 1 fois
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par JPhMM le Lun 16 Avr 2018 - 17:35
Je connaissais les principes de référent radicalisation du rectorat, et de celui du département, c'est tout.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
So Vox
Niveau 6

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par So Vox le Lun 16 Avr 2018 - 17:52
Académique et départemental, effectivement.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par JPhMM le Lun 16 Avr 2018 - 17:59
Conséquemment, je ne comprends cette demande de votre chef de suivre une formation d'une journée afin de devenir "référent radicalisation" au sein de votre collège. D'une part, "référent radicalisation du collège", ça n'existe pas. D'autre part, j'avoue ne pas comprendre comment on peut être référent radicalisation au terme de seulement une journée de formation.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par Isis39 le Lun 16 Avr 2018 - 18:13
Le plan radicalisation ne mentionne aucunement les référents établissements.
http://eduscol.education.fr/cid100811/prevention-radicalisation.html
avatar
So Vox
Niveau 6

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par So Vox le Lun 16 Avr 2018 - 18:21
Merci pour votre réponse.
C'est pourtant ce qui est inscrit : une journée de formation au mois de Mai. y'en aura-t-il d'autres ? rien n'est précisé.
Il est demandé de trouver des volontaires mais sans rentrer dans les détails.
Il est clairement indiqué que c'est le Rectorat qui demande un enseignant volontaire pour suivre cette formation.
Cependant, je reste perplexe sur le fait qu'il s'agisse de la volonté directe du Rectorat qui aurait pour objectif de former un référent radicalisation par collège.
Je table plutôt sur une volonté (déguisée ?) du chef d'établissement qui pourra se targuer d'avoir un référent issu de son établissement...
D'autant qu'autour de nous, je n'ai pas eu vent de ce type de situation.
Je pourrais comprendre qu'il s'agisse d'une demande provenant directement des enseignants... ce n'est pas le cas.
Bref.
avatar
So Vox
Niveau 6

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par So Vox le Lun 16 Avr 2018 - 18:24
@Isis39 a écrit:Le plan radicalisation ne mentionne aucunement les référents établissements.
http://eduscol.education.fr/cid100811/prevention-radicalisation.html

Je suis d'accord.
Cette demande n'est pas claire... à moins que certain(e)s d'entre-vous aient déjà ce type de dispositif mis en place dans leur établissement.
Pour l'instant, je n'ai aucun retour en ce sens.
C'est peut être un nouveau machin qui va s'installer...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par JPhMM le Lun 16 Avr 2018 - 18:25
Ce doit être cela, en effet.
Une formation pour le référent académique et les référents départementaux, sauf que votre chef aimerait bien qu'au moins l'un d'eux soit issu de votre établissement.
Je trouve que faire passer cela pour un référent établissement est une démarche assez... vicieuse.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par Isis39 le Lun 16 Avr 2018 - 18:29
J'avais vu passer une proposition de formation pour les volontaires de chaque établissement sur les valeurs de la république. Il y a un ou deux ans.
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par Tamerlan le Lun 16 Avr 2018 - 18:35
Il faudrait sans doute préciser l'académie. Il peut s'agir d'une initiative du recteur local. De toute manière cette formation elle a bien été montée par le rectorat non ?

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
So Vox
Niveau 6

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par So Vox le Lun 16 Avr 2018 - 18:58
@Tamerlan a écrit:Il faudrait sans doute préciser l'académie. Il peut s'agir d'une initiative du recteur local. De toute manière cette formation elle a bien été montée par le rectorat non ?
Bonjour,
Académie de Nice.
Effectivement, si une formation est proposée c'est qu'elle doit avoir reçu l'aval du Recteur. (est-ce la même que celle des référents académiques ou départementaux) ^^
Mais de là à ce que l'objectif soit de former/dégager 1 référent par collège, il me semble qu'il y a une intention qui relève plus de l'obligation que du volontariat...
Parce qu'au final, personne ne voulant être référent radicalisation dans notre établissement, s'il DOIT y avoir un référent par collège, ça risque de finir avec la "désignation d'un volontaire"...
Donc, soit c'est le Recteur local qui tente d'imposer ce type de formation obligatoire, soit c'est le chef d'établissement.
Dans les deux cas, est-ce acceptable...?
D'où une autre question pour poursuivre : s'il existe des référents académiques et départementaux (volontaires ou désignés volontaires) qui eux ont déjà été formés, pourquoi ne pas proposer (non, je n'ai pas dit imposer ^^) des formations d'établissement aux équipes ?
Que vient faire là une autre couche de référent ? on dirait qu'on recrée une chaîne de responsablilité communication...

Bref, il reste que pour l'instant... ça va virer au mille-feuille.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par Isis39 le Lun 16 Avr 2018 - 19:02
La mission de référent ne peut pas être imposée. On signe une lettre de mission pour cela.
avatar
So Vox
Niveau 6

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par So Vox le Lun 16 Avr 2018 - 19:06
et donc, pour finir, si la journée de formation est avérée, ce dont je ne doute pas, rien n'indique (selon l'information donnée par le CE par messagerie électronique) qu'elle est uniquement à l'intention des personnels désignés volontaires par établissement...
... je vois très bien des personnels réellement volontaires (car demandeurs) pouvoir y accéder sans contrainte d'une quelconque représentativité de tel ou tel établissement.
Je ne sais pas si je me fais bien comprendre.
avatar
So Vox
Niveau 6

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par So Vox le Lun 16 Avr 2018 - 19:16
@Isis39 a écrit:La mission de référent ne peut pas être imposée. On signe une lettre de mission pour cela.

Effectivement Isis ^^
Même si dans la réalité nous savons tous que certains CE peuvent amener certain(e)s collègues à adhérer au volontariat.. ^^ (mais là, c'est un autre sujet)
Personnellement, je voulais juste savoir si vous aviez eu des informations/préconisations à ce sujet dans vos établissements.
Ou si nous sommes les seuls à avoir croisé un chat noir Razz
Au plaisir de vous lire. Very Happy
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par JPhMM le Lun 16 Avr 2018 - 21:01
Rien ici.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
So Vox
Niveau 6

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par So Vox le Mer 18 Avr 2018 - 7:44
Merci pour vos réponses.
Peu d'informations circulent sur ce sujet en fait.
Tiberius
Niveau 6

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par Tiberius le Lun 21 Mai 2018 - 14:11
Dans l'académie de Nice, la formation en question aura lieu le 24 mai
avatar
Tristana
Vénérable

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par Tristana le Lun 21 Mai 2018 - 14:18
Qui organise cette formation ?
Ca sent la boîte privée qui a trouvé comment se faire du blé à peu de frais...

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
Tiberius
Niveau 6

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par Tiberius le Lun 21 Mai 2018 - 16:03
Convocation reçue par le rectorat.
Pas d'info sur les intervenants.
archeboc
Esprit éclairé

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par archeboc le Mar 22 Mai 2018 - 9:42
@JPhMM a écrit:Ce doit être cela, en effet.
Une formation pour le référent académique et les référents départementaux, sauf que votre chef aimerait bien qu'au moins l'un d'eux soit issu de votre établissement.
Je trouve que faire passer cela pour un référent établissement est une démarche assez... vicieuse.

C'est le meilleur moyen pour que le volontaire découvrant le pot-aux-roses en arrivant sur place se braque contre la formation.
La stratégie du mensonge ne donne jamais rien de bon.

@Tristana a écrit:Qui organise cette formation ?
Ca sent la boîte privée qui a trouvé comment se faire du blé à peu de frais...

On peut imaginer plein d'autres choses : une subvention déguisée à un imam pas trop intégriste, ou bien encore une formation assurée par les services secrets (cela entre dans leurs missions).

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


avatar
Tristana
Vénérable

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par Tristana le Sam 26 Mai 2018 - 19:39
@archeboc a écrit:
@Tristana a écrit:Qui organise cette formation ?
Ca sent la boîte privée qui a trouvé comment se faire du blé à peu de frais...

On peut imaginer plein d'autres choses : une subvention déguisée à un imam pas trop intégriste, ou bien encore une formation assurée par les services secrets (cela entre dans leurs missions).

Oh, il y a du monde, même dans le service public, pour s'amuser à se faire du fric sur les concepts fourre-tout de "laïcité" et de "radicalisation". Voilà pourquoi je posais la question.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
avatar
So Vox
Niveau 6

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par So Vox le Ven 22 Juin 2018 - 19:14
Plus aucune infos sur ce sujet dans mon établissement...
pourtant c'est encore de saison...
Contenu sponsorisé

Re: Référent "radicalisation" dans les collèges

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum