Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Vince_Math
Niveau 1

Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Vince_Math le Lun 16 Avr 2018, 19:19
Bonjour,

Je me trouve actuellement dans un collège "difficile".
Un enfant m'a lourdement menacé le jour des hommages aux victimes de l'attentat de Trèbes.

Après signalement auprès de la hiérarchie, celle-ci essaie de me coller une histoire d'acharnement sur une élève... (Bon, j'avoue, elle a été collée une fois parce qu'elle empêchait la tenue du cours... Ouch. Aïe, j'ai osé collé une fois cette élève, je m'acharne, donc... Mais accusons le mec victime de menaces, c'est bon pour masquer les vagues)...

Bref, forcément, le principal fait remonter cet histoire d' "acharnement" auprès du rectorat... (Par contre, les menaces, ça, on s'en contrefout...)
Qui me propose donc de me foutre au placard. Y a pas d'autres mots.

En gros, on m'a appelé au téléphone ce matin pour me proposer un deal qui me parait relativement douteux, et j'ai peur de me faire enfler d'une quelconque manière... Surtout que tout a été proposé à l'oral sans preuve écrite quelconque hormis un mail disant : "Je vous appelle lundi pour vous parler de votre contrat" : bref, rien.

Mon contrat a commencé en début d'année (Septembre) et se termine normalement à la fin des vacances d'été.
Il m'est donc proposé de quitter mon poste actuel pour lequel un remplaçant est déjà trouvé (yep, ils sont rapides, dites-donc !), prêt à reprendre le poste le lundi de la rentrée.
On me propose, durant le même temps, de garder mon contrat et de me former (je suis contractuel dont c'est la première année) si jamais on trouvait un tuteur... Tout en me disant que si les choses restaient ainsi, on ne me reprendrait pas l'année prochaine (bonjour la compassion !)
On me dit qu'éventuellement si jamais un remplacement était nécessaire, je serais peut-être appelé.

Or, plusieurs choses me posent problème :
1° La personne qui me remplace prendrait directement mon poste, sans modification de contrat ou papier officiel (pour l'instant, mais on m'a dit qu'on ne changerait pas mon contrat).
2° Objectivement, on veut me payer comme un TZR en attente de remplacement alors que je suis contractuel.
3° Être payé pour me former me parait trop beau, d'autant que j'ai cherché sur google des antécédents et n'ait pas trouvé d'histoires similaires concernant un contractuel.

Pourrait-on m'accuser d'abandon de poste ?
Est-ce du pied dans la porte pour me faire accepter une "démission volontaire" d'ici une ou deux semaines ?

Dois-je me méfier d'une quelconque entourloupe à venir ?
Est-ce que je m'inquiète pour rien ?

Que me conseillez-vous pour aborder sereinement cette situation ?

Merci d'avance à tous !
avatar
Fenrir
Niveau 6

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Fenrir le Lun 16 Avr 2018, 19:34
Contacte un syndicat.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
Eleven
Fidèle du forum

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Eleven le Lun 16 Avr 2018, 19:37
Oui, tout de suite, le syndicat, ce n'est pas normal !

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
wilfried12
Niveau 8

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par wilfried12 le Lun 16 Avr 2018, 20:29
Tout ce qui est oral ne vaut rien tant que tu n'as rien d'écrit ne t'arrête surtout pas.

(ils sont complétement dans l'illégalité si ce que tu racontes est vrai).
avatar
Vince_Math
Niveau 1

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Vince_Math le Lun 16 Avr 2018, 20:42
Merci à tous de votre réactivité.

Je suis déjà syndiqué. Mais étant donné que c'est les vacances scolaires pour notre zone, je ne suis pas sûr de leur réactivité.
Et on me demande une réponse rapide (lundi matin, dès la première heure de fin des vacances).
J'ai bien envoyé un mail, mais je préférais quand même prendre mes précautions, au cas où.

J'ai bien conscience que l'oral ne vaut rien... Dans le pire des cas, je me présenterais au collège pour être présent et me signalerai.
Mais je me méfie quand même des entourloupes discrètes que l'on pourrait me faire.


@wilfried12 a écrit:(ils sont complétement dans l'illégalité si ce que tu racontes est vrai).
Tout est illégal ? Ou est-ce la façon de procéder ?
Quels sont les points qui posent de vrais problèmes légaux ?
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par JPhMM le Lun 16 Avr 2018, 20:50
M'est avis que ça sent l'entourloupe.
Surtout sans avenant au contrat.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Oudemia le Lun 16 Avr 2018, 20:53
@Vince_Math a écrit:Merci à tous de votre réactivité.

Je suis déjà syndiqué. Mais étant donné que c'est les vacances scolaires pour notre zone, je ne suis pas sûr de leur réactivité.
Et on me demande une réponse rapide (lundi matin, dès la première heure de fin des vacances).
J'ai bien envoyé un mail, mais je préférais quand même prendre mes précautions, au cas où.

J'ai bien conscience que l'oral ne vaut rien... Dans le pire des cas, je me présenterais au collège pour être présent et me signalerai.
Mais je me méfie quand même des entourloupes discrètes que l'on pourrait me faire.

Appelle le national, il y a une cellule juridique faite pour ça.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Daphné le Mar 17 Avr 2018, 07:58
@Oudemia a écrit:
@Vince_Math a écrit:Merci à tous de votre réactivité.

Je suis déjà syndiqué. Mais étant donné que c'est les vacances scolaires pour notre zone, je ne suis pas sûr de leur réactivité.
Et on me demande une réponse rapide (lundi matin, dès la première heure de fin des vacances).
J'ai bien envoyé un mail, mais je préférais quand même prendre mes précautions, au cas où.

J'ai bien conscience que l'oral ne vaut rien... Dans le pire des cas, je me présenterais au collège pour être présent et me signalerai.
Mais je me méfie quand même des entourloupes discrètes que l'on pourrait me faire.

Appelle le national, il y a une cellule juridique faite pour ça.

Oui ce ne sont pas les vacances dans toutes les zones donc le national n'est pas en vacances.
avatar
alanne
Fidèle du forum

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par alanne le Mar 17 Avr 2018, 12:02
A ta place , je prendrais mon poste lundi à la première heure et ferais comme si ce coup de fil n'avait jamais eu lieu.

Concernant, la menace , as-tu porté plainte contre l'élève ?

_________________
Wait and see
avatar
Vince_Math
Niveau 1

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Vince_Math le Mar 17 Avr 2018, 13:04
@alanne a écrit:A ta place , je prendrais mon poste lundi à la première heure et ferais comme si ce coup de fil n'avait jamais eu lieu.

Concernant, la menace , as-tu porté plainte contre l'élève ?

En pleine campagne, j'ai du mal à trouver un horaire d'ouverture de la gendarmerie (Trois fois que j'y vais, et trois fois qu'elle est fermée malgré le panneau indiquant les horaires '^^)

Mais il est prévu que je le fasse. (Mais j'ai déjà fait remonter les informations hiérarchiquement)...


Faire comme si le coup de fil n'a jamais eu lieu... Pas bête.
Rien d'écrit de leur part, je peux sortir aisément l'argument du "Sans écrit et au vu de votre formulation orale hésitante, j'ai considéré que votre idée n'avait pas abouti sur une proposition concrète."
avatar
nitescence
Érudit

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par nitescence le Mar 17 Avr 2018, 13:17
Oui, présente-toi pour faire cours comme d'habitude. Quant à l'acharnement, y a-t-il eu un papier quelconque : lettre de plainte des parents ou de l'élève, rapport du CdE ? Je te conseille de profiter des vacances pour te rendre au rectorat consulter ton dossier administratif (si c'est ouvert), ou le double dans l'établissement. Et quant aux menaces de l'élève, écris un rapport d'incident, éventuellement dépose une main courante ou une plainte (en fonction de la gravité des propos). Bref, ne te laisse pas faire : on cherche à t'intimider !
Et, si tu as le courage, il me semble qu'un rendez-vous chez le CdE accompagné par un collègue syndicaliste s'impose : d'une part, depuis quand la parole d'un élève vaut-elle plus que celle d'un enseignant ? D'autre part, quelle sanction compte-t-il prendre vis-à-vis de l'élève t'ayant menacé ? S'il n'y en a aucune, je réponds que, si ça ne se traite pas en interne, ça se traite en externe par un dépôt de plainte (et pas une main courante)...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Vince_Math
Niveau 1

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Vince_Math le Mar 17 Avr 2018, 13:34
@nitescence a écrit:Oui, présente-toi pour faire cours comme d'habitude. Quant à l'acharnement, y a-t-il eu un papier quelconque : lettre de plainte des parents ou de l'élève, rapport du CdE ? Je te conseille de profiter des vacances pour te rendre au rectorat consulter ton dossier administratif (si c'est ouvert), ou le double dans l'établissement.
J'ai déjà demandé à consulter mon dossier administratif en milieu d'année (le CdE m'a dans le pif et ma compagne qui bosse en tant que titulaire dans le même établissement ainsi que mon syndicat m'avait conseillé de le faire).
Résultat : il avait été purgé, nettoyé. (Apparement, c'est ce qu'il se fait... C'était même le conseil de base qui m'avait été donné : pour nettoyer les crasses du CdE, demandez à consulter votre dossier, comme le recotrat ne veut pas de vague, il purgera le dossier avant de vous le montrer, remettant les compteurs à zéro).


@nitescence a écrit: d'une part, depuis quand la parole d'un élève vaut-elle plus que celle d'un enseignant ?
Quand la CPE m'a accusé à l'oral de harcèlement, elle m'a en même temps accusé de l'avoir collé... Chose que je savais ne pas avoir faite, elle m'a répondu : "La mère de l'élève me l'a dit".
En sachant que les colles passent par elle, elle n'a même pas vérifié son propre boulot...
Je lui ai envoyé un mail reprenant ses propos, elle a nié tout ce qu'elle avait dit et envoyé ce mail en doublon au CdE en jouant la victime... et une semaine après, le rectorat appelle pour m'accuser des mêmes choses.

@nitescence a écrit:D'autre part, quelle sanction compte-t-il prendre vis-à-vis de l'élève t'ayant menacé ? S'il n'y en a aucune, je réponds que, si ça ne se traite pas en interne, ça se traite en externe par un dépôt de plainte (et pas une main courante)...
Le gamin a eu une exclusion préventive d'une journée.

Les propos violent ont été écrits sur la chaine youtube pédagogique de ma compagne, sur une vidéo que j'avais exceptionnellement réalisée, avec le nom du gamin en nom d'auteur, et signé au nom du collège.
Le même élève étant déjà rentré dans mon cours pour m'agresser verbalement en parlant au nom de ma collègue de la classe d'à-coté. Il a avoué les deux premiers messages, agressifs et insultants, reprenant ses propos déjà exprimé au nom d'une adulte.

Le dernier message, le plus menaçant, n'a pas été avoué par l'élève (bien que posté par le même compte à quelques secondes d'intervalle), mais par son pote qui lui a un dossier nickel.

Donc l'un a eu du préventif le vendredi "au cas où" qui n'est pas allé plus loin car le reste n'est pas de lui. L'autre n'a rien eu.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Bouboule le Mar 17 Avr 2018, 13:45
Demande que la proposition soit faite par écrit (surtout que tu peux en avoir besoin pour justifier un crédit ou autre...).
Pour l'histoire du harcèlement, si tu n'as rien à te reprocher et que pour autant la proposition de formation t'intéresse, tu peux la jouer cash avec le rectorat : "je n'ai rien à me reprocher donc je reste en place, cependant la proposition de formation m'intéresse si elle n'est pas liée à une exfiltration pour vous éviter de mettre au clair la situation."
Juste mon avis.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par nitescence le Mar 17 Avr 2018, 13:47
Alors, déjà, le dossier administratif qui fait foi juridiquement est celui du rectorat, pas celui de l'établissement. Toutes les pièces doivent être numérotées de façon chronologique et continue : si ce n'est pas le cas, tu as le droit de l'exiger, de façon à ce qu'on ne puisse pas ajouter des pièces. Toutes les pièces qui y figurent, tu dois en avoir été averti auparavant, sinon tu as le droit d'exiger leur retrait (exemple : une lettre de plainte d'un parent d'élève dont tu n'aurais pas eu connaissance).

Pour le reste, es-tu soutenu par des tes collègues : il est important de jouer collectif pour ne pas être broyé. S'ils te soutiennent, ils pourraient demander à être reçus en délégation pour demander des comptes au CdE. Ne reste pas isolé !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Marie Laetitia le Mar 17 Avr 2018, 13:56
@Vince_Math a écrit:
@nitescence a écrit:Oui, présente-toi pour faire cours comme d'habitude. Quant à l'acharnement, y a-t-il eu un papier quelconque : lettre de plainte des parents ou de l'élève, rapport du CdE ? Je te conseille de profiter des vacances pour te rendre au rectorat consulter ton dossier administratif (si c'est ouvert), ou le double dans l'établissement.
J'ai déjà demandé à consulter mon dossier administratif en milieu d'année (le CdE m'a dans le pif et ma compagne qui bosse en tant que titulaire dans le même établissement ainsi que mon syndicat m'avait conseillé de le faire).
Résultat : il avait été purgé, nettoyé. (Apparement, c'est ce qu'il se fait... C'était même le conseil de base qui m'avait été donné : pour nettoyer les crasses du CdE, demandez à consulter votre dossier, comme le recotrat ne veut pas de vague, il purgera le dossier avant de vous le montrer, remettant les compteurs à zéro).
Euh... pas toujours. Cela dit, quand l'administration ne sait pas quoi faire des pièces, ça atterrit dans un sous-dossier "divers" où on peut trouver des choses curieuses... et illégales.

Il y a des choses ahurissantes dans ton histoire, Vince_Math... pale

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
Vince_Math
Niveau 1

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Vince_Math le Mar 17 Avr 2018, 14:09
@nitescence a écrit:Pour le reste, es-tu soutenu par des tes collègues : il est important de jouer collectif pour ne pas être broyé. S'ils te soutiennent, ils pourraient demander à être reçus en délégation pour demander des comptes au CdE. Ne reste pas isolé !

J'ai le soutien actifs de 2 collègues titulaires (dont ma compagne), de la documentaliste et éventuellement quelques AED qui ont les mêmes problèmes que moi avec le CdE (ils ont menacés de se mettre en grève à la rentrée si l'ambiance restait identique).

Y a plusieurs "neutres" qui m'aiment bien mais qui ne prendront pas partis parce qu'ils veulent pas se mêler de cela... Même si certains ont les mêmes problèmes mais sans conséquences car titulaires.

Et y a pas mal de professeurs "locaux" qui soutiennent le CdE (il vient du coin, eux aussi, bref, c'est une guéguerre clanique de voisinage, au final)...
La déléguée syndicale est vendue (j'ai de gros doutes sur le fait que ce que je lui ai écrit ait filtré au CdE) mais bien vue au niveau régional car elle a fait sauté un CdE précédent qui, lui, n'était pas du coin.
Eux, par contre, ils ont un peu tous les droits. (Sexisme ouvert en salle des profs en faisant des commentaires désobligeant sur les femmes, parler de drogue en demandant qui en vend, user de punitions qui datent des années 70 (mettre au coin, dans un autre cours ou dans le couloir sans faire le moindre rapport : chacun fait sa loi dans son coin)... On m'a raconté que la prof d'anglais avait même frappé au sang un gamin l'année d'avant, mais comme c'est la "bonne voisine", personne n'a rien dit et elle a même été couverte.)
Le problème, c'est que dans ces profs locaux soutenant le CdE y a la collègue de mathématiques au nom de laquelle le gamin menaçant est intervenu. Y avait personnes de dispo à la rentrée et les emplois du temps avaient été fait pour que les collègues titulaires de math se partagent le gateau...  (et l'année prochaine, malgré la répartition de service qui dit le contraire, le CdE a annoncé fièrement à ma compagne que le poste serait fermé pour être mis en heure supplémentaire en interne).
Bref, je suis arrivé comme un cheveu sur la soupe et j'ai "volé" les heures supp'.

Pire, j'ai même demandé à participer aux ateliers du midi... Bref, j'ai marché sur les plate-bande des locaux et ça a vraiment été une ambiance pourrie. (Genre on me propose de participer à une sortie scolaire en tant qu'accompagnateur en dehors de mes heures de cours. Je me retrouve à animer (!) la sortie et on me sort un "Ah non, mais vous serez pas payé. C'est comme cela que ça marche l'éducation nationale. Nous sommes comme une entreprise, quand on vient d'arriver, on fait du bénévolat pour montrer ses capacités, vous devriez le savoir.")
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Bouboule le Mar 17 Avr 2018, 14:14
En même temps, ça donne envie de se barrer (mais il faut bien vivre).
wilfried12
Niveau 8

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par wilfried12 le Mar 17 Avr 2018, 14:16
@Vince_Math a écrit:Merci à tous de votre réactivité.

Je suis déjà syndiqué. Mais étant donné que c'est les vacances scolaires pour notre zone, je ne suis pas sûr de leur réactivité.
Et on me demande une réponse rapide (lundi matin, dès la première heure de fin des vacances).
J'ai bien envoyé un mail, mais je préférais quand même prendre mes précautions, au cas où.

J'ai bien conscience que l'oral ne vaut rien... Dans le pire des cas, je me présenterais au collège pour être présent et me signalerai.
Mais je me méfie quand même des entourloupes discrètes que l'on pourrait me faire.


@wilfried12 a écrit:(ils sont complétement dans l'illégalité si ce que tu racontes est vrai).
Tout est illégal ? Ou est-ce la façon de procéder ?
Quels sont les points qui posent de vrais problèmes légaux ?

Ils ne peuvent pas avoir de remplaçant pour ton poste vu que c'est le tien, donc soient ils mentent, soit ils ont engagé quelqu'un sur un poste deja pourvu. Ensuite sur le fait de pouvoir te "muter" pendant une année scolaire, sur un statut qui n'existe pas (dans TZR le T veux dire titulaire...) je ne vois pas bien comment ça pourrait être légal.

Donc clairement ça sent mauvais donc va au boulot lundi, et tu n'as pas à te justifier, sans écrit ton contrat reste valable, et ce serait une faute de ne pas le respecter (et ils sont bien capable de te le reprocher).

Par contre si jamais ils ont prévu de te faire remplacer sans ton accords et le font, en plus de contacter ton syndicat, va au tribunal administratif.
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Rabelais le Mar 17 Avr 2018, 14:30
Va au travail lundi, joue les naïfs ( j'attends la proposition écrite, M'sieur, je n'ai pas envie d'être en abandon de poste, c'est mal).
Parce que si tu n'y vas pas, tu ES en abandon de poste, il y aura rupture de contrat, point final pour eux.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Vince_Math
Niveau 1

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Vince_Math le Mar 17 Avr 2018, 14:32
@wilfried12 a écrit:
Ils ne peuvent pas avoir de remplaçant pour ton poste vu que c'est le tien, donc soient ils mentent, soit ils ont engagé quelqu'un sur un poste deja pourvu.

D'après ce que me disait la reponsable au téléphone, ils avaient déjà la personne, prête à reprendre le poste. Il me suffisait de contacter le CdE le lundi matin pour que tout soit mis en place pour la succession et de venir le lundi après-midi pour expliquer à mon successeurs les choses à savoir. (En sachant que mes heures sont sur trois jours : mercredi/jeudi/vendredi à temps partiel).

Donc, je ne pense pas qu'ils l'aient déjà fait signer, mais qu'ils attendent que je donne mon accord pour qu'il le fasse...
Présenté comme cela, sont-ils encore dans l'illégalité ?

Et oui, le statut étrange "TZR mais pas T" me parait très douteux... D'où mon message ici Smile
(Que je ne regrette pas, merci à tous Wink)
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Rabelais le Mar 17 Avr 2018, 14:35
@Vince_Math a écrit:
@wilfried12 a écrit:
Ils ne peuvent pas avoir de remplaçant pour ton poste vu que c'est le tien, donc soient ils mentent, soit ils ont engagé quelqu'un sur un poste deja pourvu.

D'après ce que me disait la reponsable au téléphone, ils avaient déjà la personne, prête à reprendre le poste. Il me suffisait de contacter le CdE le lundi matin pour que tout soit mis en place pour la succession et de venir le lundi après-midi pour expliquer à mon successeurs les choses à savoir. (En sachant que mes heures sont sur trois jours : mercredi/jeudi/vendredi).

Donc, je ne pense pas qu'ils l'aient déjà fait signer, mais qu'ils attendent que je donne mon accord pour qu'il le fasse.
" Bonjour, Mr le CDE, voilà, je suis bien embêté pour cet après midi parce que je n'ai toujours pas reçu le mail du rectorat me confirmant par écrit les généreuses propositions de continuité de mon contrat et de formation. Vraiment, ça m'ennuie, car je sais que mon remplaçant est déjà prévu. Bon, ce qu'on va faire, c'est que pour ne pas me mettre en situation illégale, je vais assurer mes cours comme prévu en attendant que tout soit bien établi.
Oui, oui, C est bien embêtant.
À mercredi , monsieur le CDE."

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Vince_Math
Niveau 1

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Vince_Math le Mar 17 Avr 2018, 14:38
@Rabelais a écrit:
" Bonjour, Mr le CDE, voilà, je suis bien embêté pour cet après midi parce que je n'ai toujours pas reçu le mail du rectorat me confirmant par écrit les généreuses propositions de continuité de mon contrat et de formation. Vraiment, ça m'ennuie, car je sais que mon remplaçant est déjà prévu. Bon, ce qu'on va faire, c'est que pour ne pas me mettre en situation illégale, je vais assurer mes cours comme prévu en attendant que tout soit bien établi.
Oui, oui, C est bien embêtant.
À mercredi , monsieur le CDE."

Un gros "LOL" qui fait du bien dans ma situation.
avatar
alanne
Fidèle du forum

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par alanne le Mar 17 Avr 2018, 14:41
Sur la continuité du contrat, celui finissant fin aout , tu n'as aucun intérêt à ne pas aller travailler et finir ton contrat. Après tout, tu fais comme si tu n'avais pas eu le coup de téléphone , point barre. Pour finir , en mai juin , je demanderais à intégrer une autre académie. (si c est possible)

_________________
Wait and see
avatar
Aiôn
Niveau 5

Re: Contractuel et proposition étrange du rectorat

par Aiôn le Mar 17 Avr 2018, 14:50
Et dire qu'ils se proposent de multiplier le recrutement de contractuels... On voit vers quel genre de management arbitraire cela nous mène. Je partage l'idée d'essayer d'impliquer des collègues titulaires et syndicalistes, et je garderais la plainte au stade de menace potentielle et d'objet de négociation. Si jamais tu veux reculer, pour te faire bien voir, au pire du pire demande des excuses de l'élève au cours d'une médiation avec quelqu'un en qui tu as confiance et éventuellement, puisqu'il y a soupçon infondé de harcèlement, un tutorat par le prof principal (qui n'est pas de ta discipline et connaît les élèves). Sur le principe tu as le droit de débuter et on n'a pas le droit de te remplacer au pied-levé sans donner de raisons. Vu de leur point de vue le plus important est d'avoir en face quelqu'un qui accepte le contrôle sur son travail, ils doivent couvrir leur responsabilité et éviter les vagues (plaintes, récriminations des parents...). Mais il ne me semble pas prudent du tout pour la suite d'accepter de quitter le poste. Bon courage    !
azertine13
Niveau 5

Du grand n'importe quoi!

par azertine13 le Mer 18 Avr 2018, 00:13
Les contractuels c'est la soupape de sécurité, il y a le moindre problème c'est pour toi. Il n'y a pas d'écrit, tu ne bouges pas. Point barre. Pour licencier quelqu'un il y a une procédure à mettre en place, signée des deux parties.
C'est effrayant de te lire .
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum