Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
MUTIS
Expert

Re: Professeur agrégé au collège ?

par MUTIS le Sam 28 Avr 2018 - 7:14
@Puck a écrit:Je n’ai pas tout lu car ce marronnier agrégé/certifié me soûle. Je suis certifiée et je n’ai jamais tenté l'agrégation. Il me semble juste que ceux qui ont travaillé pour l’agrégation soient mieux payés et aient moins de cours. Si on veut ces avantages, on s’investit à fond dans ce concours et on essaie de le réussir. Quant aux sdp avec frontières, je n’en ai jamais connu et et j’ai fait beaucoup de bahuts. En revanche, jeune prof, j’ai toujours été bien accueillie par les collègues et ce n’est qu’au détour d’une anecdote que je découvrais qu’untel ou untel était certifié ou agrégé. 
J’ai des amis agrégés qui enseignent en collège. Ils en sont contents et les élèves aussi. Je crois que notre profession est assez malmenée pour ne pas en plus nous diviser à ce sujet. Battons-nous plutôt pour que nous puissions encore enseigner    dans des conditions décentes avec des horaires réels et un salaire correspondant à notre statut de cadre A.

Tout à fait juste et raisonnable, Puck. J'ajouterais une petite chose après 30 ans d'expérience: j'ai connu beaucoup plus de certifiés envieux que d'agrégés prétentieux.
Quant au niveau et à l'investissement pour les concours, ils n'ont rien à voir.
Dernière anecdote toute fraîche : un ami qui est prof en fac (près de Paris) et a assuré la préparation du capes et de l'agrégation il y a deux ans me disait ceci... Il avait une classe de prépa Capes avec pas mal d'étudiants assez faibles... Ils l'ont tous eu...
Ramanujan974
Niveau 10

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Ramanujan974 le Sam 28 Avr 2018 - 7:34
15h ou 18h, ce sont les ORS, ce sont rarement les heures effectivement faites.
Un agrégé peut faire des HS, un certifié être à temps partiel.

Si on prend un jeune agrégé qui fait 18h et un vieux certifié qui fait 18h, il est fort probable que le deuxième gagne plus que le premier, alors qu'ils font le même nombre d'heures...
avatar
Austrucheerrante
Niveau 7

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Austrucheerrante le Sam 28 Avr 2018 - 9:43
@JPhMM a écrit:Petit détail :
Shakespeare a écrit:Alas, poor Yorick!
Wink
Comme quoi, effectivement, c'est surfait l'agreg Razz C'est corrigé.
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Leclochard le Sam 28 Avr 2018 - 9:54
@Puck a écrit:Je n’ai pas tout lu car ce marronnier agrégé/certifié me soûle. Je suis certifiée et je n’ai jamais tenté l'agrégation. Il me semble juste que ceux qui ont travaillé pour l’agrégation soient mieux payés et aient moins de cours. Si on veut ces avantages, on s’investit à fond dans ce concours et on essaie de le réussir. Quant aux sdp avec frontières, je n’en ai jamais connu et et j’ai fait beaucoup de bahuts. En revanche, jeune prof, j’ai toujours été bien accueillie par les collègues et ce n’est qu’au détour d’une anecdote que je découvrais qu’untel ou untel était certifié ou agrégé. 
J’ai des amis agrégés qui enseignent en collège. Ils en sont contents et les élèves aussi. Je crois que notre profession est assez malmenée pour ne pas en plus nous diviser à ce sujet. Battons-nous plutôt pour que nous puissions encore enseigner    dans des conditions décentes avec des horaires réels et un salaire correspondant à notre statut de cadre A.

A vrai dire, en 18 ans d'enseignement, je n'ai pas le moindre souvenir d'un collègue qui se soit présenté en tant qu'agrégé, certifié ou contractuel. J'ai connu un collègue qui avait décroché l'agrégation par liste d'aptitude et cela avait crée quelques réactions envieuses. Il semble que la plupart soit attaché au principe du concours et au mérite.


Dernière édition par Leclochard le Sam 28 Avr 2018 - 10:06, édité 1 fois

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Leclochard le Sam 28 Avr 2018 - 9:58
@MUTIS a écrit:
@Puck a écrit:Je n’ai pas tout lu car ce marronnier agrégé/certifié me soûle. Je suis certifiée et je n’ai jamais tenté l'agrégation. Il me semble juste que ceux qui ont travaillé pour l’agrégation soient mieux payés et aient moins de cours. Si on veut ces avantages, on s’investit à fond dans ce concours et on essaie de le réussir. Quant aux sdp avec frontières, je n’en ai jamais connu et et j’ai fait beaucoup de bahuts. En revanche, jeune prof, j’ai toujours été bien accueillie par les collègues et ce n’est qu’au détour d’une anecdote que je découvrais qu’untel ou untel était certifié ou agrégé. 
J’ai des amis agrégés qui enseignent en collège. Ils en sont contents et les élèves aussi. Je crois que notre profession est assez malmenée pour ne pas en plus nous diviser à ce sujet. Battons-nous plutôt pour que nous puissions encore enseigner    dans des conditions décentes avec des horaires réels et un salaire correspondant à notre statut de cadre A.

Tout à fait juste et raisonnable, Puck. J'ajouterais une petite chose après 30 ans d'expérience: j'ai connu beaucoup plus de certifiés envieux que d'agrégés prétentieux.
Quant au niveau et à l'investissement pour les concours, ils n'ont rien à voir.
Dernière anecdote toute fraîche : un ami qui est prof en fac (près de Paris) et a assuré la préparation du capes et de l'agrégation il y a deux ans me disait ceci... Il avait une classe de prépa Capes avec pas mal d'étudiants assez faibles... Ils l'ont tous eu...

Ca s'explique par le fait que le nombre de postes offerts et la fuite des meilleurs étudiants vers d'autres concours. S'il y avait 1200 postes à l'agrégation de lettres modernes, les derniers auraient-ils le même niveau que les cent premiers ?
Du côté des PE, dans certaines académies, c'est encore pire !

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Tamerlan le Sam 28 Avr 2018 - 10:00
Effectivement je n'ai jamais vu non plus des collègues se présenter avec leur grade. Pareil pour les salles des profs, jamais vu, et j'ai pas mal baladé dans mon académie, ces deux fameuses salles des profs.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Cath
Bon génie

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Cath le Sam 28 Avr 2018 - 10:36
Ah si, chez nous (LP), un "nouveau" s'est présenté en serrant la main à son collègue : "M. X, bi-admissible".
L'autre en s'est pas démonté et a répondu :" Enchanté, M. Y, préretraité".
Le premier en est resté coi...
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Bouboule le Sam 28 Avr 2018 - 10:53
@Thalia de G a écrit:
J'ai une remarque plus sérieuse qui est en fait une question puisqu'on en parle juste au-dessus : qu'est-ce qui est arrivé à PY ? Il s'est mis en marge car appelé à de hautes fonctions ?
PY a effectivement demandé à se désinscrire début février sans donner d'explications et nous espérons qu'il reviendra vite.

Merci Thalia de G.
(Je retiens ma 2è hypothèse au sens large pour penser positif.)
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Sphinx le Sam 28 Avr 2018 - 11:15
On a bien pensé un moment se faire notre salle des profs rien qu'à nous avec mon collègue agrégé, mais il ne restait que la petite salle de la photocopieuse et ça n'aurait pas été très confortable. En attendant, on a décrété que le canapé était réservé aux agrégés et que les autres n'avaient droit qu'aux chaises. On réfléchit à introduire deux qualités de café différentes, aussi.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Tamerlan le Sam 28 Avr 2018 - 11:26
Heu Sphinx, il n'y a pas de problème. C'est les autres collègues dans la salle des photocops. Vous ça va.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Sphinx le Sam 28 Avr 2018 - 11:30
On y a bien pensé, mais leurs casiers ne rentrent pas tous dedans ! (Les gens, ça va, il suffit de tasser un peu.)

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Fires of Pompeii le Sam 28 Avr 2018 - 11:40
Depuis quand ils ont besoin de casiers ?

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
SPQR 08
Niveau 5

Re: Professeur agrégé au collège ?

par SPQR 08 le Sam 28 Avr 2018 - 11:53
Donc, en gros les certifiés sont des profs au rabais ! Quand l'élitisme se dévoile enfin !
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Tamerlan le Sam 28 Avr 2018 - 11:58
@SPQR 08 a écrit:Donc, en gros les certifiés sont des profs au rabais ! Quand l'élitisme se dévoile enfin !

Mais enfin, pourquoi dites-vous cela ? heu

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Professeur agrégé au collège ?

par JPhMM le Sam 28 Avr 2018 - 11:58


Agregés/certifiés, la Hamster Wheel du forum.


Dernière édition par JPhMM le Sam 28 Avr 2018 - 11:59, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Sphinx le Sam 28 Avr 2018 - 11:59
@Fires of Pompeii a écrit:Depuis quand ils ont besoin de casiers ?

Ben, comment on leur file nos copies à corriger pour nous, sinon ?

@SPQR 08 a écrit:Donc, en gros les certifiés sont des profs au rabais ! Quand l'élitisme se dévoile enfin !

Ben oui, rho, pfff, làlà, on le savait depuis longtemps quand même. D'ailleurs sur la porte de ma salle des profs, on a mis une affichette, "profs certifiés, état quasi neuf, trois pour le prix d'un agrégé".

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Tamerlan le Sam 28 Avr 2018 - 12:00
D'un agrégé vraiment neuf ou faible kilométrage ?

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Rendash le Sam 28 Avr 2018 - 12:02
@SPQR 08 a écrit:Donc, en gros les certifiés sont des profs au rabais ! Quand l'élitisme se dévoile enfin !

Des simili-professeurs, plus précisément. Les profs au rabais, ce sont les agrégés internes ; même au rabais, ils sont quand même profs, eux.
Le certifié, c'est juste un AED qui a passé la date de péremption et qui n'a pas trouvé de boulot à l'usine locale.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Sphinx le Sam 28 Avr 2018 - 12:02
Ah non faible kilométrage. Pour le neuf, je ne sais pas bien le prix du marché, on n'en croise pas souvent dans ma cambrousse.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Professeur agrégé au collège ?

par scot69 le Sam 28 Avr 2018 - 12:16
@Tamerlan a écrit:Effectivement je n'ai jamais vu non plus des collègues se présenter avec leur grade. Pareil pour les salles des profs, jamais vu, et j'ai pas mal baladé dans mon académie, ces deux fameuses salles des profs.

J'ai connu ce genre de cas deux fois:

- il y a une dizaine d'années, je débarque pour un remplacement dans un collège, et une charmante, élégante et souriante dame se présente à moi: "Dr Ophélie Winter, j'enseigne les mathématiques, docteure en sciences de l'éducation" (cette femme était un numéro!)

- cette année, dans mon lycée, je l'avais raconté sur un autre fil, un jeune maître aux en éco-gestion, qui se pointe en costard et se présente comme "professeur diplômé de l'université" (encore un numéro... car il milite contre les profs qui OSENT faire cours au lieu de coordonner l'autonomie des élèves...)
avatar
Mathador
Niveau 9

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Mathador le Sam 28 Avr 2018 - 12:28
@Sphinx a écrit:Ben oui, rho, pfff, làlà, on le savait depuis longtemps quand même. D'ailleurs sur la porte de ma salle des profs, on a mis une affichette, "profs certifiés, état quasi neuf, trois pour le prix d'un agrégé".

Et tu pourras orner la partie agrégés de la salle dans la lignée de Platon: « Nul n'entre s'il n'est point agrégé ».

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Professeur agrégé au collège ?

par JPhMM le Sam 28 Avr 2018 - 12:35
@scot69 a écrit:cette année, dans mon lycée, je l'avais raconté sur un autre fil, un jeune maître aux en éco-gestion, qui se pointe en costard et se présente comme "professeur diplômé de l'université"
Encore un nazebroque qui oublie que n'importe quel étudiant qui obtient un DU, une licence, un master ou un DEUG jadis ou etc, est diplômé de l'université.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Tamerlan le Sam 28 Avr 2018 - 12:56
@scot69 a écrit:
- il y a une dizaine d'années, je débarque pour un remplacement dans un collège, et une charmante, élégante et souriante dame se présente à moi: "Dr Ophélie Winter, j'enseigne les mathématiques, docteure en sciences de l'éducation" (cette femme était un numéro!)

C'est sûr, ça a dû être dur de la regarder dans les yeux ! Laughing

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Isis39 le Sam 28 Avr 2018 - 13:24
@Tamerlan a écrit:
@SPQR 08 a écrit:Donc, en gros les certifiés sont des profs au rabais ! Quand l'élitisme se dévoile enfin !

Mais enfin, pourquoi dites-vous cela ? heu

Peut-être a-t-il lu cela ?

@Anaxagore a écrit:
@Poupoutch a écrit:
@Olympias a écrit:Ces petites remarques que certains se permettent visiblement dans des salles des profs sont un manque de savoir-vivre (je suis polie).
Je ne crois pas que les petites remarques soient uniquement le fait de la différence entre les deux corps (et soit dit en passant, quelle absurdité d'avoir deux corps si inégaux pour un seul et même travail) ; les petites remarques sont le fait de personnes qui sont ce qu'elles sont, et qui, incidemment, sont agrégées (ou certifiées).

Étant donné que nous donnons nous-même la profondeur dont nous sommes capables au travail que nous fournissons, je ne considère pas que nous fassions "le même travail". Nous ne sommes pas des manutentionnaires. Sinon, on prend mon concierge, on le met devant une classe et on considère "qu'il fait le travail".
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Professeur agrégé au collège ?

par JPhMM le Sam 28 Avr 2018 - 13:27
@Tamerlan a écrit:
@scot69 a écrit:
- il y a une dizaine d'années, je débarque pour un remplacement dans un collège, et une charmante, élégante et souriante dame se présente à moi: "Dr Ophélie Winter, j'enseigne les mathématiques, docteure en sciences de l'éducation" (cette femme était un numéro!)

C'est sûr, ça a dû être dur de la regarder dans les yeux ! Laughing
La faute aux lunettes de soleil, ça.



http://www.wepostmag.com/plus-jolie-prof-de-maths-suivie-plus-de-290-000-personnes/

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Isis39 le Sam 28 Avr 2018 - 13:31
@JPhMM a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@scot69 a écrit:
- il y a une dizaine d'années, je débarque pour un remplacement dans un collège, et une charmante, élégante et souriante dame se présente à moi: "Dr Ophélie Winter, j'enseigne les mathématiques, docteure en sciences de l'éducation" (cette femme était un numéro!)

C'est sûr, ça a dû être dur de la regarder dans les yeux ! Laughing
La faute aux lunettes de soleil, ça.



http://www.wepostmag.com/plus-jolie-prof-de-maths-suivie-plus-de-290-000-personnes/

On ne la voit pas beaucoup bosser...
Contenu sponsorisé

Re: Professeur agrégé au collège ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum