Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Catsoune
Expert

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Catsoune le Jeu 3 Mai 2018 - 21:23
@JPhMM a écrit:Par pitié, qu'ils se taisent.

30 ans de Meirieu... les professeurs ont besoin de silence.

Qu'ils se taisent.

Pitié.

Oh oui...
avatar
Olympias
Prophète

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Olympias le Jeu 3 Mai 2018 - 21:36
Ah c'est beau ! C'est vrai que ça nous avait manqué cette incontinence mediatico-pédagogique. Au coin. Foutez-nous la paix !!!!!!
avatar
Jacq
Doyen

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Jacq le Jeu 3 Mai 2018 - 22:09
@JPhMM a écrit:Si si.
Aujourd'hui le bac valide un vrai niveau 2e.

Very Happy

Sauf si on met des vecteurs dans les sujets de maths ou de physique, bien sûr. Là c'est la panique. Razz

Tu es de mauvaise foi(e) ! Tu oublies qu'avec le "grand oral" au bac le niveau va remonter !
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Rendash le Jeu 3 Mai 2018 - 22:09
@Jacq a écrit:
@JPhMM a écrit:Si si.
Aujourd'hui le bac valide un vrai niveau 2e.

Very Happy

Sauf si on met des vecteurs dans les sujets de maths ou de physique, bien sûr. Là c'est la panique. Razz

Tu es de mauvaise foi(e) ! Tu oublies qu'avec le "grand oral" au bac le niveau va remonter !

...à la fin de la classe de maturité professeur

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Babarette le Jeu 3 Mai 2018 - 22:48
@LadyC a écrit:
@JPhMM a écrit:
@ipomee a écrit:Moi aussi, j'aime beaucoup ta politesse, Rabelais.
C'est important la politesse. Very Happy



Quand j'ai lu le titre du topic, je me suis dit "oui, il faut changer complètement la formation à l'EPE". Ah, comme ça. Ah ben non alors.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
ben2510
Neoprof expérimenté

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par ben2510 le Jeu 3 Mai 2018 - 22:54
@JPhMM a écrit:Pareil.

Difficile de rester poli à la lecture de cette tribune.

C'est signé par Meirieu, tu étais prévenu.
Personnellement je n'irai pas lire ce truc, le nom Meirieu est rédhibitoire.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Lefteris le Jeu 3 Mai 2018 - 22:58
@Rendash a écrit:

Ha, d'accord, formation initiale de chez initiale, quoi, sans la maîtrise disciplinaire. Enfin, si, mais à mi-temps. Et disciplinaire version ESPE and co, quoi, pour qui tout le monde peut enseigner n'importe quoi, et on fait du français en maths et en SVT puisqu'on parle en français.

Merci, mais non merci.
Le grand rêve des pédagogistes et des gestionnaires : recrutement à bac ou bac + 1 (voire l'interview collector de Dubet sur ce sujet) , et tout le reste aux mains de la clique pendant quatre ou cinq ans. Les savoirs disciplinaires ne comptent plus depuis qu'"enseigner" est devenu un verbe intransitif. Des bons petits derniers de la classe (car qui voudra faire ce truc encore plus déclassé qu'aujourd'hui) bien malléables, encore plus mal payés, licenciables pendant des années, ne transmettant rien faute de carburant, mais faisant des projets, de la présence, des réunions...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Rendash le Jeu 3 Mai 2018 - 23:21
@Lefteris a écrit:
@Rendash a écrit:

Ha, d'accord, formation initiale de chez initiale, quoi, sans la maîtrise disciplinaire. Enfin, si, mais à mi-temps. Et disciplinaire version ESPE and co, quoi, pour qui tout le monde peut enseigner n'importe quoi, et on fait du français en maths et en SVT puisqu'on parle en français.

Merci, mais non merci.
Le grand rêve des pédagogistes et des gestionnaires : recrutement à bac ou bac + 1  (voire l'interview collector de Dubet sur ce sujet) ,  et tout le reste aux mains de la clique pendant quatre ou cinq ans. Les savoirs  disciplinaires ne comptent plus depuis qu'"enseigner" est devenu un verbe intransitif. Des bons petits derniers de la classe (car qui voudra faire ce truc encore plus déclassé qu'aujourd'hui)   bien malléables,  encore plus mal payés, licenciables pendant des années,  ne transmettant rien faute de carburant, mais faisant des projets, de la présence, des réunions...

...et interchangeables, accessoirement ...

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Lefteris le Jeu 3 Mai 2018 - 23:23
@Rendash a écrit:
Le grand rêve des pédagogistes et des gestionnaires : recrutement à bac ou bac + 1  (voire l'interview collector de Dubet sur ce sujet) ,  et tout le reste aux mains de la clique pendant quatre ou cinq ans. Les savoirs  disciplinaires ne comptent plus depuis qu'"enseigner" est devenu un verbe intransitif. Des bons petits derniers de la classe (car qui voudra faire ce truc encore plus déclassé qu'aujourd'hui)   bien malléables,  encore plus mal payés, licenciables pendant des années,  ne transmettant rien faute de carburant, mais faisant des projets, de la présence, des réunions...

...et interchangeables, accessoirement ...[/quote]
Oui, suis-je étourdi : en plus de la polyvalence , "un seul corps de la maternelle à l'université...". J'oubliais un des principaux mantras du libéral-pédagogisme.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Schéhérazade
Niveau 10

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Schéhérazade le Jeu 3 Mai 2018 - 23:44
De fait, ils rendent un service à Blanquer: rien de tel qu'avoir de tels adversaires pour susciter la sympathie.
Je ne sais pas encore ce qu'il prévoit pour la formation des professeurs. Je suis très prudente.
Mais il a un boulevard pour communiquer sur le renforcement disciplinaire, qu'il soit effectif (soyons optimistes) ou non. La pire des hypothèses serait qu'il fasse une belle opération de com' pour séduire l'opinion publique, et certains d'entre nous, tout en prévoyant de fait une "entrée dans le métier" qui démolisse complètement le statut, les concours, et prépare encore une aggravation des conditions de travail et de rémunération. Mais je ne veux pas imaginer un tel cynisme de sa part. Pas plus que je ne veux voir de lien entre ses propos très rassurants sur les fondamentaux au primaire et une réforme prochaine du bac qui allégerait de fait les horaires, donc les contenus disciplinaires. Je ne saurais imaginer qu'il a l'art d'allumer des contre-feux opportunément. Je préfère le supposer très courageux que très cynique. Mais enfin, il est ministre de ce président.
Je voudrais partager l'optimisme de JPB:
http://blog.causeur.fr/bonnetdane/
Je vois qu'une des signataires de la tribune est élue PCF, FG. Si le FG a choisi d'écouter Meirieu et les siens, alors Blanquer n'a aucune opposition crédible.
avatar
Olympias
Prophète

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Olympias le Jeu 3 Mai 2018 - 23:52
Cinq ans de formation...il ne faudrait surtout pas que les profs puissent avoir le temps de croire qu'ils vont pouvoir apprendre quelque chose à leurs élèves...
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par verdurin le Jeu 3 Mai 2018 - 23:54
Ielles ont une place confortable qu'ielles la défendent, quoi de plus normal ?

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Chocolat le Ven 4 Mai 2018 - 6:31
@V.Marchais a écrit:Cela aurait-il à voir avec les récentes directives du ministre ? Tout à coup, on ressent le besoin de professeurs autonomes, faisant des choix éclairés en termes de méthodes. C'était bien moins prégnant quand il s'agissait d'imposer la séquence, le numérique ou les méthodes mixtes...

Exactement, quelle hypocrisie !
Avec eux, la liberté pédagogique n'a de sens que dans le cadre qu'ils fixent et qui est celui de la mise en application de leurs lubies et errances intellectuelles.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
XIII
Fidèle du forum

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par XIII le Ven 4 Mai 2018 - 7:24
Des pompiers pyromanes à l'image des syndicats majoritaires UNSA, SGEN et dans une moindre mesure FSU.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Chocolat le Ven 4 Mai 2018 - 8:56
Ras le bol de ces gens qui discréditent notre profession, qui ont sacrifié des générations de gamins sur l'autel des "sciences de l'éducation" et qui se débattent pour pouvoir continuer à le faire tranquillement !

Grâce à eux, l'école française a réussi l'exploit de toucher le fond.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Olympias
Prophète

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Olympias le Ven 4 Mai 2018 - 9:04
Et ensuite, on s'interroge sur la progression de l'enseignement privé...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par JPhMM le Ven 4 Mai 2018 - 9:36
@Chocolat a écrit:Ras le bol de ces gens qui discréditent notre profession, qui ont sacrifié des générations de gamins sur l'autel des "sciences de l'éducation" et qui se débattent pour pouvoir continuer à le faire tranquillement !
Sincèrement, je me demande en quoi elles peuvent être qualifiées de "sciences".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Fenrir
Niveau 7

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Fenrir le Ven 4 Mai 2018 - 11:00
"burn the witch"

Comme pour Lefteris, l'évocation seule de Mérieu ne me donne pas envie de lire. Elle me donne plutôt des boutons et des envie de violence verbale. Encore que connaître ce qui risque encore de tomber sur le râble de la profession n'est peut-être pas un mal.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par V.Marchais le Ven 4 Mai 2018 - 11:23
Comment un type qui a fait autant de mal à l'école et affirmé des énormités démagos comme le fait que les enfants des classes sociales défavorisées n'avaient qu'à apprendre à lire avec des notices d'aspirateur peut-il encore être une référence en matière d'éducation ?

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
egomet
Grand sage

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par egomet le Ven 4 Mai 2018 - 11:32
@Chocolat a écrit:
@V.Marchais a écrit:Cela aurait-il à voir avec les récentes directives du ministre ? Tout à coup, on ressent le besoin de professeurs autonomes, faisant des choix éclairés en termes de méthodes. C'était bien moins prégnant quand il s'agissait d'imposer la séquence, le numérique ou les méthodes mixtes...

Exactement, quelle hypocrisie !
Avec eux, la liberté pédagogique n'a de sens que dans le cadre qu'ils fixent et qui est celui de la mise en application de leurs lubies et errances intellectuelles.

C'est très exactement ça. Vous vous rappelez la tribune de Frackowiack sur le sujet?

C'est presque une pièce à conviction: https://www.meirieu.com/FORUM/frackowiak_liberte_pedagogique.pdf

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Lefteris le Ven 4 Mai 2018 - 13:07
En IUFM, on imposait ces gens dans les bibliographies pour le sacro-saint "mémoire". J'étais neutre, venais de me reconvertir et n'avais pas de préjugés, mais c'est là que j'ai commencé à comprendre qu'il y avait anguille sous roche, d'autant que tout sonnait faux dans le discours pédagogiste qui nous était servi. Je me suis renseigné, et que j'ai découvert qu'il s'agissait en fait de faiseurs, de charlatans, que c'était une affaire de fromages, de pouvoir. Un escroquerie monumentale qui a fait florès simplement parce qu'à une époque, ils ont réussi à s’infiltrer auprès du pouvoir, s'auto-fabriquer des diplômes, des fonctions au sein de l'E.N. , et que finalement, ils étaient bien utiles à tous ceux qui veulent faire voler en éclat l'E.N. , en commençant par le statut des enseignants : dénigrement des disciplines, corps unique, idée que les heures d'enseignement n'ont aucune importance (de triste mémoire, Châtel utilisait cet argument) , détournement des enseignants vers d'autres missions qu'enseigner. Dans tout ce que nous subissons aujourd'hui, ils portent une responsabilité accablante.
Il faudrait un courage politique énorme pour faire avec eux ce qui fut fait jadis avec les Jésuites ( au moins les Jésuites avaient une bonne école...) .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par JPhMM le Ven 4 Mai 2018 - 13:08
@egomet a écrit:
@Chocolat a écrit:
@V.Marchais a écrit:Cela aurait-il à voir avec les récentes directives du ministre ? Tout à coup, on ressent le besoin de professeurs autonomes, faisant des choix éclairés en termes de méthodes. C'était bien moins prégnant quand il s'agissait d'imposer la séquence, le numérique ou les méthodes mixtes...

Exactement, quelle hypocrisie !
Avec eux, la liberté pédagogique n'a de sens que dans le cadre qu'ils fixent et qui est celui de la mise en application de leurs lubies et errances intellectuelles.

C'est très exactement ça. Vous vous rappelez la tribune de Frackowiack sur le sujet?

C'est presque une pièce à conviction: https://www.meirieu.com/FORUM/frackowiak_liberte_pedagogique.pdf
Qu'ils crè... aillent au diable.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Rendash le Ven 4 Mai 2018 - 13:14
@JPhMM a écrit:
@egomet a écrit:
@Chocolat a écrit:
@V.Marchais a écrit:Cela aurait-il à voir avec les récentes directives du ministre ? Tout à coup, on ressent le besoin de professeurs autonomes, faisant des choix éclairés en termes de méthodes. C'était bien moins prégnant quand il s'agissait d'imposer la séquence, le numérique ou les méthodes mixtes...

Exactement, quelle hypocrisie !
Avec eux, la liberté pédagogique n'a de sens que dans le cadre qu'ils fixent et qui est celui de la mise en application de leurs lubies et errances intellectuelles.

C'est très exactement ça. Vous vous rappelez la tribune de Frackowiack sur le sujet?

C'est presque une pièce à conviction: https://www.meirieu.com/FORUM/frackowiak_liberte_pedagogique.pdf
Qu'ils crè... aillent au diable.

Autrement dit, qu'ils crament ailleurs professeur

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par V.Marchais le Ven 4 Mai 2018 - 13:18
@Lefteris a écrit:En IUFM, on  imposait ces gens dans les bibliographies pour le sacro-saint "mémoire". J'étais neutre, venais de me reconvertir et n'avais pas de préjugés, mais c'est là que j'ai commencé à comprendre qu'il y avait anguille sous roche, d'autant que tout sonnait faux dans le discours pédagogiste qui nous était servi. Je me suis renseigné, et que j'ai découvert qu'il s'agissait en fait de faiseurs, de charlatans, que c'était une affaire de fromages, de pouvoir. Un escroquerie monumentale qui a fait florès simplement parce qu'à une époque, ils ont réussi à s’infiltrer  auprès du pouvoir, s'auto-fabriquer des diplômes, des fonctions au sein de l'E.N. , et que finalement, ils étaient bien utiles à tous ceux qui veulent  faire voler en éclat l'E.N. , en commençant par le statut des enseignants : dénigrement des disciplines, corps unique, idée que les heures d'enseignement n'ont aucune importance (de triste mémoire, Châtel utilisait cet argument) , détournement des enseignants vers d'autres missions qu'enseigner. Dans tout ce que nous subissons aujourd'hui, ils portent une responsabilité accablante.
Il faudrait un courage politique énorme pour faire avec eux ce qui fut fait  jadis avec les Jésuites ( au moins les Jésuites avaient une bonne école...) .

Ce sont ceux que Carole Barjon a appelés les assassins de l'école.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Lefteris le Ven 4 Mai 2018 - 14:20
@V.Marchais a écrit:
Ce sont ceux que Carole Barjon a appelés les assassins de l'école.
Je n'ai pas lu Carole Barjon, seulement les extraits qui me sont tombés sous la main, mais ça y ressemble fort. La force du système mis en place tient sur deux piliers : d'une part l'aval du pouvoir ("des pouvoirs" même) qui fournit fromages et prébendes, qui pond même des textes en leur faveur ; la capacité à distribuer des bouts de gras à droite et à gauche , ou à enrôler par idéologie qui crée une armée de fidèles maintenant le système. Les ESPE, par exemple, fonctionnent largement ainsi : le zèle des fidèles/ bénéficiaires de morceaux de gras au service de la rigueur de la machine administrative, ce Moloch qui broie un peu plus d'un stagiaire sur dix.
Le pire, c'est que ces gens, qui tiennent le discours marchand et rétrograde par excellence, celui de l'individualisme à satisfaire coûte-que-coûte, du suivisme consumériste (numérique, ludique...), du primat localiste, etc., le tout aux antipodes de la conception républicaine, s'affirment malgré ces conceptions faisandées ajoutées à leur échec patent depuis de décennies, comme des "progressistes", affirmation reprise sans examen par certains médias.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Elyas le Ven 4 Mai 2018 - 14:26
@Lefteris a écrit:
@V.Marchais a écrit:
Ce sont ceux que Carole Barjon a appelés les assassins de l'école.
Je n'ai pas lu Carole Barjon, seulement les extraits qui me sont tombés sous la main, mais ça y ressemble fort.  La force du système mis en place tient sur deux piliers : d'une part l'aval du pouvoir ("des pouvoirs" même) qui fournit fromages et prébendes, qui pond même des textes en leur faveur ;  la capacité à distribuer des bouts de gras à droite et à gauche , ou à enrôler par idéologie qui crée une armée de fidèles maintenant le système. Les ESPE, par exemple,  fonctionnent largement  ainsi : le zèle des fidèles/ bénéficiaires de  morceaux de gras au service de la rigueur de la machine administrative, ce Moloch qui broie un peu plus d'un stagiaire sur dix.
Le pire, c'est que ces gens, qui tiennent le discours marchand et rétrograde par excellence,   celui de l'individualisme à satisfaire coûte-que-coûte, du suivisme consumériste (numérique, ludique...), du primat localiste, etc., le tout  aux antipodes de la conception républicaine,   s'affirment malgré ces conceptions faisandées ajoutées à leur échec patent depuis de décennies,  comme des "progressistes", affirmation reprise sans examen par certains médias.

Pour ce que j'ai graissé, tu devrais peut-être lire les livres de certains d'entre eux avant de balancer ton discours habituel et rituel généralisateur. Autant je comprends la critique contre certains, autant pour d'autres, je me dis que tu gagnerais à être plus nuancé pour gagner en crédibilité dans tes critiques. Pourtant, je suis assez d'accord avec toi sur ta critique du système molochien (je suis très dubitatif sur la trajectoire actuelle de S. Connac, par exemple).
Contenu sponsorisé

Re: Meirieu, Connac, Youx etc. : tribune pour réformer la formation des enseignants (Libération)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum