Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Libérée, délivrée
Niveau 2

Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Libérée, délivrée le Jeu 3 Mai 2018 - 21:51
Comment les interrogations des élèves liées à la religion sont-elles abordées à l’école ?
Face aux questions que commencent à poser les enfants sur la religion à partir de quatre-cinq ans (voire avant), l'école publique prévoit-elle des temps d'échanges enseignants/élèves sur la question (sur toutes les religions / ou l’absence de religion).

avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Verdurette le Jeu 3 Mai 2018 - 23:45
On ne peut pas aborder la partie spirituelle d'une religion, quelle qu'elle soit.
En revanche on peut expliquer que tous les peuples ont créé des mythologies et des religions, et pourquoi, en donnant des exemples tant polythéistes que monothéistes, et en abordant les faits d'une façon très neutre et objective.
Sur un plan historique, il est souvent nécessaire d'expliquer les liens qui ont pu exister entre religion et pouvoir. (christianisation d l'Empire romain, monarchie de droit divin, guerres de religion ...) Donc tout ça ne répond pas à des questions existentielles, et cela me paraît dangereux d'aborder le sujet dans cette dimension à l'école publique.
A quels questionnements fais-tu allusion ?
avatar
Babarette
Doyen

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Babarette le Ven 4 Mai 2018 - 0:52
Des questions du genre "pourquoi est-ce qu'ils ont tué Jésus?" et "Est-ce que c'est vrai que [à compléter]" j'imagine.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Isis39 le Ven 4 Mai 2018 - 10:01
@Babarette a écrit:Des questions du genre "pourquoi est-ce qu'ils ont tué Jésus?" et "Est-ce que c'est vrai que [à compléter]" j'imagine.

Pour la question sur Jésus, c'est de l'histoire et pas de la religion.
avatar
llaima
Niveau 10

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par llaima le Ven 4 Mai 2018 - 10:46
@Isis39 a écrit:
@Babarette a écrit:Des questions du genre "pourquoi est-ce qu'ils ont tué Jésus?" et "Est-ce que c'est vrai que [à compléter]" j'imagine.

Pour la question sur Jésus, c'est de l'histoire et pas de la religion.
Franchement pour que ce soit de l'histoire il faudrait que Jésus ait vraiment existé ce qui est loin d'être sûr et même si c'était le cas entre la vie de Jésus écrite des décennies après sa mort et ce qu'aurait été sa vraie vie, il doit y avoir un fossé énorme... Ce qui m'interpelle c'est plutôt qu'à 6 ans des enfants s’interrogent sur la mort de Jésus... C'est pas vraiment le genre de question qu'on se pose à ces moments de la vie à moins d'être sous influence religieuse extrême.
Patience et raison
Niveau 8

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Patience et raison le Ven 4 Mai 2018 - 11:18
Après Pâques et pour des enfants allant au catéchisme, un tel questionnement peut se comprendre.

_________________
« Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit » — Henri Lacordaire
« Quand le droit bavarde, le citoyen ne lui prête plus qu'une oreille distraite » — Rapport du Conseil d'État de 1991, De la sécurité juridique.

"Alors n’oubliez pas : si vous voulez vraiment être productifs, apprenez à travailler avec des outils qui font gagner du temps au lieu de tout refaire à la main. Mais si votre passion, c’est de ne surtout pas utiliser de livres déjà complets, et de réécrire votre propre truc à chaque fois parce que « Je préfère utiliser mes propres outils et je n’arrive pas à utiliser ceux des autres« , alors félicitations :
Vous êtes bons pour rejoindre l’Éducation Nationale française." Odieux ***.
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Isis39 le Ven 4 Mai 2018 - 11:19
@llaima a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Babarette a écrit:Des questions du genre "pourquoi est-ce qu'ils ont tué Jésus?" et "Est-ce que c'est vrai que [à compléter]" j'imagine.

Pour la question sur Jésus, c'est de l'histoire et pas de la religion.
Franchement pour que ce soit de l'histoire il faudrait que Jésus ait vraiment existé ce qui est loin d'être sûr et même si c'était le cas entre la vie de Jésus écrite des décennies après sa mort et ce qu'aurait été sa vraie vie, il doit y avoir un fossé énorme... Ce qui m'interpelle c'est plutôt qu'à 6 ans des enfants s’interrogent sur la mort de Jésus... C'est pas vraiment le genre de question qu'on se pose à ces moments de la vie à moins d'être sous influence religieuse extrême.

L'existence historique de Jésus n'est pas remise en cause par les historiens. Sa mise à mort indique une condamnation par les Romains pour tentative de sédition.
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par DesolationRow le Ven 4 Mai 2018 - 11:25
@llaima a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Babarette a écrit:Des questions du genre "pourquoi est-ce qu'ils ont tué Jésus?" et "Est-ce que c'est vrai que [à compléter]" j'imagine.

Pour la question sur Jésus, c'est de l'histoire et pas de la religion.
Franchement pour que ce soit de l'histoire il faudrait que Jésus ait vraiment existé ce qui est loin d'être sûr et même si c'était le cas entre la vie de Jésus écrite des décennies après sa mort et ce qu'aurait été sa vraie vie, il doit y avoir un fossé énorme... Ce qui m'interpelle c'est plutôt qu'à 6 ans des enfants s’interrogent sur la mort de Jésus... C'est pas vraiment le genre de question qu'on se pose à ces moments de la vie à moins d'être sous influence religieuse extrême.

... et voilà pourquoi il faut se renseigner avant d'écrire n'importe quoi, et éventuellement laisser historiens et professeurs d'histoire causer de la question.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Elaïna le Ven 4 Mai 2018 - 12:03
@DesolationRow a écrit:
@llaima a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Babarette a écrit:Des questions du genre "pourquoi est-ce qu'ils ont tué Jésus?" et "Est-ce que c'est vrai que [à compléter]" j'imagine.

Pour la question sur Jésus, c'est de l'histoire et pas de la religion.
Franchement pour que ce soit de l'histoire il faudrait que Jésus ait vraiment existé ce qui est loin d'être sûr et même si c'était le cas entre la vie de Jésus écrite des décennies après sa mort et ce qu'aurait été sa vraie vie, il doit y avoir un fossé énorme... Ce qui m'interpelle c'est plutôt qu'à 6 ans des enfants s’interrogent sur la mort de Jésus... C'est pas vraiment le genre de question qu'on se pose à ces moments de la vie à moins d'être sous influence religieuse extrême.

... et voilà pourquoi il faut se renseigner avant d'écrire n'importe quoi, et éventuellement laisser historiens et professeurs d'histoire causer de la question.

Et puis, influence religieuse extrême, non mais ça va bien la tête ?
Enfin, ça me rappelle une collègue agrégée, docteur, etc, qui se vantait que ses fils fussent incapables de savoir ce qu'était un crucifix.
Mais y'en a qui osent tout, c'est bien connu.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par DesolationRow le Ven 4 Mai 2018 - 12:12
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Rikki le Ven 4 Mai 2018 - 14:57
L'enseignement laïc du fait religieux fait partie des missions de l'école.

Cela ne veut pas dire qu'il est pratiqué systématiquement, mais on peut y travailler.

Il y a mille entrées : la peinture, l'architecture, la toponymie, les fêtes...

Dans mon CM2, j'ai travaillé par exemple autour de la figure d'Avraham / Abraham / Ibrahim, père symbolique (et beaucoup moins historique que Jésus, pour le coup) des trois religions du Livre. On a fait des visites croisées de musées : MAHJ, IMA et Louvre. C'était très intéressant et les enfants ont pu justement poser énormément de questions.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Rendash le Ven 4 Mai 2018 - 15:10
@llaima a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Babarette a écrit:Des questions du genre "pourquoi est-ce qu'ils ont tué Jésus?" et "Est-ce que c'est vrai que [à compléter]" j'imagine.

Pour la question sur Jésus, c'est de l'histoire et pas de la religion.
Franchement pour que ce soit de l'histoire il faudrait que Jésus ait vraiment existé ce qui est loin d'être sûr et même si c'était le cas entre la vie de Jésus écrite des décennies après sa mort et ce qu'aurait été sa vraie vie, il doit y avoir un fossé énorme... Ce qui m'interpelle c'est plutôt qu'à 6 ans des enfants s’interrogent sur la mort de Jésus... C'est pas vraiment le genre de question qu'on se pose à ces moments de la vie à moins d'être sous influence religieuse extrême.




Décidément, quand tu causes d'histoire ou de géographie, c'est pas piqué des hannetons.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
New Zealand
Niveau 7

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par New Zealand le Ven 4 Mai 2018 - 16:25
@Elaïna a écrit:

Et puis, influence religieuse extrême, non mais ça va bien la tête ?
Enfin, ça me rappelle une collègue agrégée, docteur, etc, qui se vantait que ses fils fussent incapables de savoir ce qu'était un crucifix.
Mais y'en a qui osent tout, c'est bien connu.

Si les enfants sont jeunes, je ne trouve pas ça aberrant si les sorties à l'église (même en simple visite) ne font pas partie des activités habituelles. S'ils sont en âge d'aller au collège, là je trouve ça gênant, la chrétienté faisant partie de l'histoire et imprégnant l'art et la culture en général.

avatar
Elaïna
Empereur

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Elaïna le Ven 4 Mai 2018 - 16:32
@New Zealand a écrit:
@Elaïna a écrit:

Et puis, influence religieuse extrême, non mais ça va bien la tête ?
Enfin, ça me rappelle une collègue agrégée, docteur, etc, qui se vantait que ses fils fussent incapables de savoir ce qu'était un crucifix.
Mais y'en a qui osent tout, c'est bien connu.

Si les enfants sont jeunes, je ne trouve pas ça aberrant si les sorties à l'église (même en simple visite) ne font pas partie des activités habituelles. S'ils sont en âge d'aller au collège, là je trouve ça gênant, la chrétienté faisant partie de l'histoire et imprégnant l'art et la culture en général.


Oui, mais bon... Croiser un crucifix quelque part même dans une Europe contemporaine largement déchristianisée, c'est quand même assez banal et encore plus suivant les régions/pays.
J'ai toujours trouvé cette collègue affligeante par sa volonté de ne pas voir/expliquer ce passé et cette culture. Quand elle croisait un crucifix, elle disait à ses enfants "ça représente des gens qui grimpent aux arbres" et s'esclaffait en le racontant. Inutile de dire que nous, ses collègues d'histoires, la regardions d'un air consterné.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
llaima
Niveau 10

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par llaima le Ven 4 Mai 2018 - 16:35
@Rendash a écrit:
@llaima a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Babarette a écrit:Des questions du genre "pourquoi est-ce qu'ils ont tué Jésus?" et "Est-ce que c'est vrai que [à compléter]" j'imagine.

Pour la question sur Jésus, c'est de l'histoire et pas de la religion.
Franchement pour que ce soit de l'histoire il faudrait que Jésus ait vraiment existé ce qui est loin d'être sûr et même si c'était le cas entre la vie de Jésus écrite des décennies après sa mort et ce qu'aurait été sa vraie vie, il doit y avoir un fossé énorme... Ce qui m'interpelle c'est plutôt qu'à 6 ans des enfants s’interrogent sur la mort de Jésus... C'est pas vraiment le genre de question qu'on se pose à ces moments de la vie à moins d'être sous influence religieuse extrême.




Décidément, quand tu causes d'histoire ou de géographie, c'est pas piqué des hannetons.

Je vois surtout que des disciplines comme l'Histoire et la Géographie ont du chemin à faire pour devenir véritablement des sciences, pourtant c'est ce qu'elles devraient être mais pour cela il faut renoncer à la "poésie" , aux légendes et aux mythes qu'il y a autour de l'histoire. Pour ce dont on parle, pour rester sérieux, il faudrait se contenter de parler de chrétiens qui se réfèrent à un prophète qui se serait appelé Jésus dont la naissance aurait eu lieu entre -4 et +4 années avant JC dont on ne connait la vie qu'à travers des textes largement postérieurs à la vie supposée du dit Jésus, qui sont contradictoires entre-eux, qui ne peuvent constituer qu'une histoire mythique et dont on ne peut rien tirer en matière d'Histoire. Après on peut toujours dire que le mythe s'inspire plus ou moins de réalités mais qu'avec le flou qu'il y a autour de l'histoire on ne peut rien tirer de plus.

C'est peut-être frustrant mais c'est comme ça, l'existence de Jésus et tellement dans la légende et le mythe qu'on ne peut rien tirer pas plus que l'on peut tirer grand chose de la légende de la fondation de Rome par Romulus qui lui aussi fut pourtant une référence calendaire. Il faut vraiment remettre les mythes à leur place en histoire et on a du mal à remettre Jésus à sa place car son existence est la base de notre culture et même de notre civilisation, pourtant il faut bien se rendre compte qu'on n'a pas grand chose de fiable à son sujet et que tout ce qui est raconté dans la bible et autour est très loin de la réalité et tellement loin même qu'on peut même douter sérieusement qu'un Jésus ait vraiment existé ou bien que s'il a vraiment existé sa réalité concrète devait être à mille lieues de ce qui est raconté dans les textes religieux.
avatar
New Zealand
Niveau 7

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par New Zealand le Ven 4 Mai 2018 - 16:49
@Elaïna a écrit:
@New Zealand a écrit:
@Elaïna a écrit:

Et puis, influence religieuse extrême, non mais ça va bien la tête ?
Enfin, ça me rappelle une collègue agrégée, docteur, etc, qui se vantait que ses fils fussent incapables de savoir ce qu'était un crucifix.
Mais y'en a qui osent tout, c'est bien connu.

Si les enfants sont jeunes, je ne trouve pas ça aberrant si les sorties à l'église (même en simple visite) ne font pas partie des activités habituelles. S'ils sont en âge d'aller au collège, là je trouve ça gênant, la chrétienté faisant partie de l'histoire et imprégnant l'art et la culture en général.


Oui, mais bon... Croiser un crucifix quelque part même dans une Europe contemporaine largement déchristianisée, c'est quand même assez banal et encore plus suivant les régions/pays.
J'ai toujours trouvé cette collègue affligeante par sa volonté de ne pas voir/expliquer ce passé et cette culture. Quand elle croisait un crucifix, elle disait à ses enfants "ça représente des gens qui grimpent aux arbres" et s'esclaffait en le racontant. Inutile de dire que nous, ses collègues d'histoires, la regardions d'un air consterné.

Effectivement, c'est ridicule.

Cela dit, si les parents sont athées, agnostiques, sans religion ou d'une autre religion et ne font pas de visites culturelles, il y a des chances pour qu'en France des enfants ne croisent pas de crucifix avant l'adolescence (lors de visite d'églises dans le cadre de sorties scolaires, par exemple). Hormis chez ma grand-mère paternelle qui était très pratiquante et qui avait des crucifix partout chez elle (plus des vierges Marie et une image de Jésus qui nous suivait des yeux, le gros flip la nuit!), je ne me souviens pas avoir croisé beaucoup de crucifix dans ma jeunesse, mais parents n'étant pas pratiquants.

Mais si votre collègue faisait la même chose avec les églises, un peu plus difficiles à rater, en effet, c'est absurde.
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Elaïna le Ven 4 Mai 2018 - 16:52
@llaima a écrit:
@Rendash a écrit:
@llaima a écrit:
@Isis39 a écrit:

Pour la question sur Jésus, c'est de l'histoire et pas de la religion.
Franchement pour que ce soit de l'histoire il faudrait que Jésus ait vraiment existé ce qui est loin d'être sûr et même si c'était le cas entre la vie de Jésus écrite des décennies après sa mort et ce qu'aurait été sa vraie vie, il doit y avoir un fossé énorme... Ce qui m'interpelle c'est plutôt qu'à 6 ans des enfants s’interrogent sur la mort de Jésus... C'est pas vraiment le genre de question qu'on se pose à ces moments de la vie à moins d'être sous influence religieuse extrême.




Décidément, quand tu causes d'histoire ou de géographie, c'est pas piqué des hannetons.

Je vois surtout que des disciplines comme l'Histoire et la Géographie ont du chemin à faire pour devenir véritablement des sciences, pourtant c'est ce qu'elles devraient être mais pour cela il faut renoncer à la "poésie" , aux légendes et aux mythes qu'il y a autour de l'histoire. Pour ce dont on parle, pour rester sérieux, il faudrait se contenter de parler de chrétiens qui  se réfèrent à un prophète qui se serait appelé Jésus dont la naissance aurait eu lieu entre -4 et +4 années avant JC dont on ne connait la vie qu'à travers des textes largement postérieurs à la vie supposée du dit Jésus, qui sont contradictoires entre-eux, qui ne peuvent constituer qu'une histoire mythique et dont on ne peut rien tirer en matière d'Histoire. Après on peut toujours dire que le mythe s'inspire plus ou moins de réalités mais qu'avec le flou qu'il y a autour de l'histoire on ne peut rien tirer de plus.

C'est peut-être frustrant mais c'est comme ça, l'existence de Jésus et tellement dans la légende et le mythe qu'on ne peut rien tirer pas plus que l'on peut tirer grand  chose de la légende de la fondation de Rome par Romulus qui lui aussi fut pourtant une référence calendaire. Il faut vraiment remettre les mythes à leur place en histoire et on a du mal à remettre Jésus à sa place car son existence est la base de notre culture et même de notre civilisation, pourtant il faut bien se rendre compte qu'on n'a pas grand chose de fiable à son sujet et que tout ce qui est raconté dans la bible et autour est très loin de la réalité et tellement loin même qu'on peut même douter sérieusement qu'un Jésus ait vraiment existé ou bien que s'il a vraiment existé sa réalité concrète devait être à mille lieues de ce qui est raconté dans les textes religieux.


Et tu crois qu'on fait quoi en histoire, gros malin ???

Non mais tu te prends pour quoi pour venir donner des leçons aux professeurs d'histoire ?

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Elaïna le Ven 4 Mai 2018 - 16:53
@New Zealand a écrit:

Effectivement, c'est ridicule.

Cela dit, si les parents sont athées, agnostiques, sans religion ou d'une autre religion et ne font pas de visites culturelles, il y a des chances pour qu'en France des enfants ne croisent pas de crucifix avant l'adolescence (lors de visite d'églises dans le cadre de sorties scolaires, par exemple). Hormis chez ma grand-mère paternelle qui était très pratiquante et qui avait des crucifix partout chez elle (plus des vierges Marie et une image de Jésus qui nous suivait des yeux, le gros flip la nuit!), je ne me souviens pas avoir croisé beaucoup de crucifix dans ma jeunesse, mais parents n'étant pas pratiquants.

Mais si votre collègue faisait la même chose avec les églises, un peu plus difficiles à rater, en effet, c'est absurde.


j'ai connu ça chez une copine dont les parents, même pour moi qui viens d'une famille très croyante et pratiquante, me paraissaient d'absolues grenouilles de bénitier. L'horreur.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
Delia
Neoprof expérimenté

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Delia le Ven 4 Mai 2018 - 16:57
Difficile aussi de rater les calvaires... Pour les crucifix, les photos de Johnny suffisent.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
henriette
Médiateur

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par henriette le Ven 4 Mai 2018 - 17:04
Question aux historiens : Pour le Jésus historique, on parle souvent de l'historien antique Flavius Joseph. Que pensent les historiens modernes de cette source ? Y en a-t-il d'autres ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Elaïna
Empereur

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Elaïna le Ven 4 Mai 2018 - 17:05
@henriette a écrit:Question aux historiens : Pour le Jésus historique, on parle souvent de l'historien antique Flavius Joseph. Que pensent les historiens modernes de cette source ? Y en a-t-il d'autres ?
http://www.neoprofs.org/t103812-existence-historique-de-jesus?highlight=j%E9sus
il y avait eu des échanges très intéressants sur ce fil.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
henriette
Médiateur

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par henriette le Ven 4 Mai 2018 - 17:16
Merci, en effet !

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Isis39
Bon génie

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Isis39 le Ven 4 Mai 2018 - 18:34
Ilaima tu relaie ici la thèse mythiste qui a été démontée par les historiens. Elle n'existe plus que pour les tenants des théories du complots et Michel Onfray.
Tu devrais lire des livres d'historiens sur ce sujet pour te rendre compte de la démarche scientifique des historiens. Ta méconnaissance est assez grande à ce sujet.
De plus Jésus est né en -4 ou avant.


Dernière édition par Isis39 le Ven 4 Mai 2018 - 18:49, édité 1 fois
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par DesolationRow le Ven 4 Mai 2018 - 18:43
@llaima a écrit:
@Rendash a écrit:
@llaima a écrit:
@Isis39 a écrit:

Pour la question sur Jésus, c'est de l'histoire et pas de la religion.
Franchement pour que ce soit de l'histoire il faudrait que Jésus ait vraiment existé ce qui est loin d'être sûr et même si c'était le cas entre la vie de Jésus écrite des décennies après sa mort et ce qu'aurait été sa vraie vie, il doit y avoir un fossé énorme... Ce qui m'interpelle c'est plutôt qu'à 6 ans des enfants s’interrogent sur la mort de Jésus... C'est pas vraiment le genre de question qu'on se pose à ces moments de la vie à moins d'être sous influence religieuse extrême.




Décidément, quand tu causes d'histoire ou de géographie, c'est pas piqué des hannetons.

Je vois surtout que des disciplines comme l'Histoire et la Géographie ont du chemin à faire pour devenir véritablement des sciences, pourtant c'est ce qu'elles devraient être mais pour cela il faut renoncer à la "poésie" , aux légendes et aux mythes qu'il y a autour de l'histoire. Pour ce dont on parle, pour rester sérieux, il faudrait se contenter de parler de chrétiens qui  se réfèrent à un prophète qui se serait appelé Jésus dont la naissance aurait eu lieu entre -4 et +4 années avant JC dont on ne connait la vie qu'à travers des textes largement postérieurs à la vie supposée du dit Jésus, qui sont contradictoires entre-eux, qui ne peuvent constituer qu'une histoire mythique et dont on ne peut rien tirer en matière d'Histoire. Après on peut toujours dire que le mythe s'inspire plus ou moins de réalités mais qu'avec le flou qu'il y a autour de l'histoire on ne peut rien tirer de plus.

C'est peut-être frustrant mais c'est comme ça, l'existence de Jésus et tellement dans la légende et le mythe qu'on ne peut rien tirer pas plus que l'on peut tirer grand  chose de la légende de la fondation de Rome par Romulus qui lui aussi fut pourtant une référence calendaire. Il faut vraiment remettre les mythes à leur place en histoire et on a du mal à remettre Jésus à sa place car son existence est la base de notre culture et même de notre civilisation, pourtant il faut bien se rendre compte qu'on n'a pas grand chose de fiable à son sujet et que tout ce qui est raconté dans la bible et autour est très loin de la réalité et tellement loin même qu'on peut même douter sérieusement qu'un Jésus ait vraiment existé ou bien que s'il a vraiment existé sa réalité concrète devait être à mille lieues de ce qui est raconté dans les textes religieux.

Je pense qu'avant de te mettre à l'histoire, il faudrait commencer par travailler la syntaxe et l'émergence des connecteurs logiques dans ton discours. Certains disent que ça vient naturellement, mais ça me paraît pas évident.

avatar
ylm
Neoprof expérimenté

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par ylm le Ven 4 Mai 2018 - 19:11
Edit : à supprimer, mauvaise manip.


Dernière édition par ylm le Ven 4 Mai 2018 - 19:12, édité 1 fois

_________________
The life of man, solitary, poor, nasty, brutish and short.
Thomas Hobbes
Contenu sponsorisé

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum