Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Aiôn
Niveau 6

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Aiôn le Dim 13 Mai 2018 - 9:26
Désolé de l'erreur, j'ai écrit de mémoire et oublié de revérifier sur le coup, cela dépend des Évangiles, c'est le cas dans Matthieu, mais pas dans Luc. Si l'on veut rentrer dans le détail de la critique des différentes généalogies contradictoires entre les différents évangiles on aboutira essentiellement au fait qu'elles n'ont aucune fiabilité. Ce qui semble un peu léger pour prétendre hériter un trône, et traduit un certain manque de coordination entre les évangélistes.

https://www.gotquestions.org/Francais/Genealogies-de-Jesus.html

Par ailleurs ce n'est pas Dieu son père ? C'est échec et mat à tous les coups. Si l'on veut sauver la filation davidique il faut donner la naissance virginale. Ce sont deux options incompatibles en droit.


Dernière édition par Aiôn le Dim 13 Mai 2018 - 9:56, édité 1 fois
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Oudemia le Dim 13 Mai 2018 - 9:44
L'article que tu cites explique très bien la différence entre Mathieu (que j'ai cité) et Luc, avec deux hypothèses :
- Matthieu et Luc donnent donc la même généalogie (celle de Joseph), mais Luc suit sa lignée légale tandis que Matthieu suit sa lignée biologique.
et
Luc suivrait la lignée de Marie (mère biologique de Jésus) par Nathan, fils de David. Étant donné qu’il n’y a pas de mot grec pour « gendre », Joseph était considéré comme le « fils d’Héli » par son mariage avec Marie, la fille de ce dernier. (ce qui explique la remarque de Mgr de Quelen  Wink )Par ses deux lignées, Jésus est un descendant de David, donc éligible pour être le Messie.

Quant à ta flèche du Parthe : il s'agit de l'homme Jésus évidemment...

Edit : j'ai bien conscience que cela nous éloigne considérablement de la question initiale Razz
avatar
Aiôn
Niveau 6

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Aiôn le Dim 13 Mai 2018 - 10:09
Il faudrait établir que la royauté puisse se transmettre par adoption. Ce de quoi l'on n'a aucun exemple, et ce qui semble improbable puisque la Bible nous raconte à l'inverse toutes les péripéties d'une filiation biologique pour la dynastie davidique. Ce serait pour aboutir, à quelques générations d'obscurs, puis à une adoption. C'est curieux, je m'étonne. Par ailleurs si sa lignée légale ne suit pas sa lignée biologique en quel sens dire qu'il était d'"excellente famille" ? Le lévirat a ses limites, les changements de noms et les adoptions aussi... C'est pour le moins une famille compliquée, et des origines pas très claires. Après, je dis ça, j'aime bien les gens qui ne viennent pas d'"excellentes familles" qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit. Mais quand on fait reposer la croyance d'un milliard d'homme sur ces généalogies bizarres et contradictoires (sans rétablissement ad hoc), on se dit que ça ne tient qu'à un fil. Pour moi, une grande part du charisme de Jésus, et certainement la raison de son célibat, était que tout le monde devait le tenir pour un mamzer (enfants illégitimes à qui il est interdit de se marier sauf avec d'autres dans le même cas). Point commun certes avec le roi David. Mais cela suffit-il à faire un roi ?

Wikipédia affirme en citant - Brown, Raymond E., The Birth of the Messiah. Doubleday & Company. 1977, Appendix V: The Charge of Illegitimacy, p. 537 - qu'il existe des sources juives du IIème siècle qui disent que Jésus est un enfant illégitime.
Contenu sponsorisé

Re: Questionnements des élèves de primaire sur la religion

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum