Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pomée
Niveau 7

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Pomée le Jeu 10 Mai 2018 - 8:58
Vous avez vu le sujet d'invention pour les séries technologiques à Pondichery ? Le sujet n'a plus rien de littéraire.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/05/09052018Article636614446503207547.aspx
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Iphigénie le Jeu 10 Mai 2018 - 9:11
@Pomée a écrit:Vous avez vu le sujet d'invention pour les séries technologiques à Pondichery ? Le sujet n'a plus rien de littéraire.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/05/09052018Article636614446503207547.aspx
A dire vrai je les trouve moins pires que d'habitude! ( malgre la très médiatique Maylis de Kerangal Rolling Eyes )
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Chocolat le Jeu 10 Mai 2018 - 11:38
@Iphigénie a écrit:
@ernya a écrit:
@Chocolat a écrit:Le talent cultivé est reconnu et valorisé dans toutes les autres disciplines, pourquoi pas en français ?
Tu pourrais développer ?

Comment le talent cultivé est valorisé en maths, en physique, etc ?

Le problème de l'invention de qualité,  c'est qu'elle n'autoriserait  que le talent, et le talent, ça se cultive, certes, mais ça  ne s'apprend pas: plus injuste, tu meurs Laughing .
Du coup,  on a fini par devoir valoriser l'absence de talent.

Ce serait injuste s'il n'y avait pas plusieurs sujets au choix.
Le problème ne vient pas du sujet d'invention, mais du fait que les élèves les plus faibles le choisisent régulièrement, par élimination, puisqu'ils n'ont aucune culture littéraire et qu'ils ne maîtrisent pas les outils d'analyse stylistique.

Et pourquoi "devoir" valoriser l'absence de talent ? Cet exercice devrait la pénaliser, justement.
Que celles et ceux qui n'ont pas de talent à cultiver le comprennent en amont et se mettent à travailler correctement pour préparer les deux autres types d'exercices.

Je trouve invraisemblable de supprimer un exercice d'écriture valorisant pour les élèves ayant du talent littéraire ainsi qu'un style d'écriture authentique, uniquement dans le but d'empêcher les fumistes de s'en sortir au bac sans avoir bossé.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Elyas le Jeu 10 Mai 2018 - 11:52
Je rejoins Chocolat sur le fait que je trouve invraisemblable que la France qui se vante tant de son passé littéraire renonce à l'enseignement de l'écriture d'invention au lycée.

Dans le monde anglo-saxon que je connais un peu, l'écriture d'invention est révérée et a ses propres cursus universitaires avec de nombreux débouchés professionnels et cela donne des résultats impressionnants sur le plan littéraire mais aussi économique et culturel.

Je me souviens que DoctorWho a écrit un article où il défendait une idée d'une sorte de spécialité de lettres appliquées où ce serait l'écriture d'invention, entre autres, qui serait travaillée.

C'est un vrai objet d'enseignement et il est fort dommage qu'il disparaisse.
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par pseudo-intello le Jeu 10 Mai 2018 - 11:59
Normalement, la narration est maîtrisée à l'issue du collège. En théorie, donc, il est inutile d'évaluer l'élève sur ce point par la suite.

En revanche, lors de l'EAF, on est plutôt censé évaluer ce que l'élève a appris de plus pendant ses deux ans de lycée, et qui est davantage lié à l'analyse littéraire, au sens large : dissertation, commentaire composé.

Techniquement, l'écriture d'invention n'a pas été ajoutée aux sujets du bac en vertu du passé littéraire de la France, mais pour que les élèves ni apte ni désireux de se lancer dans un commentaire composé ou une dissertation puisse se rabattre dessus.

avatar
Chocolat
Guide spirituel

par Chocolat le Jeu 10 Mai 2018 - 12:18
Je trouve cette vision des choses bien réductrice donc je ne la partage pas du tout, pseudo-intello.
L'école n'a pas à tuer la créativité, elle doit la cultiver car elle est indispensable dans tous les domaines !
Une école exigeante peut et doit stimuler la créativité des élèves talentueux et l'écriture d'invention permet de le faire.

Passer d'une école laxiste et peu exigeante à une école austère et peu stimulante ne m'intéresse pas du tout ! Le juste milieu est-il si difficile à trouver ? Sans suppression point de salut ? C'est effrayant, comme "stratégie"...


Dernière édition par Chocolat le Jeu 10 Mai 2018 - 12:31, édité 2 fois (Raison : Message complété)

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Anaxagore le Jeu 10 Mai 2018 - 12:24
Cela n'a rien à voir avec les deux autres exercices dont parle Pseud-intello. C'est bien le problème.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Anaxagore le Jeu 10 Mai 2018 - 12:34
Les études littéraires c'est austère et peu stimulant? Nous voilà beaux.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Chocolat le Jeu 10 Mai 2018 - 12:36
Ces trois exercices d'écriture sont très différents l'un de l'autre et c'est justement cela qui est intéressant.
Puis des dissertations d'une banalité affligeante ainsi que des commentaires littéraires ahurissants, il y en a aussi, donc bon...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Zagara le Jeu 10 Mai 2018 - 12:43
Je n'ai pas d'avis sur l'écriture d'invention, sinon que je n'ai jamais ni aimé en faire, ni compris pourquoi ça existait. Mais c'est certainement parce que je ne m'y suis jamais intéressée.
Je ne sais pas si l'école doit apprendre à "être créatif" ; peut-être. Mais quelle place doit-on lui accorder par rapport aux autres objectifs ? (connaissances, maîtrise de la langue, de la sociabilité pacifiée [très difficile pour certains ça], de la démarche scientifique, de méthodes de travail...)
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Chocolat le Jeu 10 Mai 2018 - 12:47
@Anaxagore a écrit:Les études littéraires c'est austère et peu stimulant? Nous voilà beaux.

Qui a dit que "les études littéraires c'est austère et peu stimulant ?"
Alors si tu veux discuter sans déformer les propos de tes interlocuteurs, fais-le.
Mais si ton objectif est de te contenter de t'amuser à déformer les avis qui ne te plaisent pas, joue tout seul, j'ai mieux à faire !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Chocolat le Jeu 10 Mai 2018 - 12:48
@Zagara a écrit:Je n'ai pas d'avis sur l'écriture d'invention, sinon que je n'ai jamais ni aimé en faire, ni compris pourquoi ça existait. Mais c'est certainement parce que je ne m'y suis jamais intéressée.
Je ne sais pas si l'école doit apprendre à "être créatif" ; peut-être. Mais quelle place doit-on lui accorder par rapport aux autres objectifs ? (connaissances, maîtrise de la langue, de la sociabilité pacifiée [très difficile pour certains ça], de la démarche scientifique, de méthodes de travail...)

Une place équivalente !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Zagara le Jeu 10 Mai 2018 - 12:51
Pourquoi ? (vraie question au premier degré : quels arguments pour défendre l'idée que la créativité (à définir ?) devrait tenir une "place équivalente" aux connaissances ou aux méthodes scientifiques ?)
Deuxième question : la créativité n'a-t-elle pas déjà une place honorable dans les cursus avec les arts plastiques, la musique au collège, les options/spécs de lycée arts (celles-ci disparaissent ou non d'ailleurs ?)...

Dans l'absolu, une spéc au lycée qui prépare aux écoles supérieures d'art/de graphisme/etc. me semble être une bonne idée. J'imagine que ça existe.
Une option littéraire axée sur l'apprentissage de l'écriture/du style (dont invention) serait intéressante aussi. Mais dans le TC ?


Dernière édition par Zagara le Jeu 10 Mai 2018 - 12:54, édité 2 fois
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Chocolat le Jeu 10 Mai 2018 - 12:51
@Elyas a écrit:Je rejoins Chocolat sur le fait que je trouve invraisemblable que la France qui se vante tant de son passé littéraire renonce à l'enseignement de l'écriture d'invention au lycée.

Dans le monde anglo-saxon que je connais un peu, l'écriture d'invention est révérée et a ses propres cursus universitaires avec de nombreux débouchés professionnels et cela donne des résultats impressionnants sur le plan littéraire mais aussi économique et culturel.

Je me souviens que DoctorWho a écrit un article où il défendait une idée d'une sorte de spécialité de lettres appliquées où ce serait l'écriture d'invention, entre autres, qui serait travaillée.

C'est un vrai objet d'enseignement et il est fort dommage qu'il disparaisse.

Elyas, si tu remets la main sur l'article de DoctorWho, merci de me faire signe.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Anaxagore le Jeu 10 Mai 2018 - 12:52
@Chocolat a écrit:Ces trois exercices d'écriture sont très différents l'un de l'autre et c'est justement cela qui est intéressant.
Puis des dissertations d'une banalité affligeante ainsi que des commentaires littéraires ahurissants, il y en a aussi, donc bon...

L'écriture d'invention ne requiert pas un bon niveau d'analyse littéraire ou alors requerrait carrément un excellent niveau si c'était écrire "à la manière de".

D'autre part ce n'est pas parce que la réalisation des deux premiers exercices est parfois mauvaise que cela change la nature de ces exercices ni ce qu'ils évaluent.

Ta réponse conforte la position de cache-misère qu'a joué cet exercice depuis son introduction.


Dernière édition par Anaxagore le Jeu 10 Mai 2018 - 12:55, édité 2 fois

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 10 Mai 2018 - 12:52
@Zagara a écrit:Je n'ai pas d'avis sur l'écriture d'invention, sinon que je n'ai jamais ni aimé en faire, ni compris pourquoi ça existait.

Les travaux d'écriture sont des moyens très anciens et toujours efficaces de développer chez l'élève une plus grande maîtrise de sa langue et d'aiguiser sa sensibilité au discours d'autrui. On comprend d'autant mieux ce que fait quelqu'un et comment il le fait quand on tente soi-même de le faire.

@Zagara a écrit:Je ne sais pas si l'école doit apprendre à "être créatif" ; peut-être.

Je trouve ça presque antinomique. Je conçois qu'elle puisse donner des moyens de le devenir, plus tard (en apprenant par exemple à repérer les codes, les recettes, la rhétorique, tout ce qui tant qu'on ne s'en émancipe pas permet d'être un virtuose, peut-être, mais pas un créateur au sens fort). Mais apprendre à l'être, non. Aussi enseignement de l'écriture d'invention sonne très bizarre pour moi. Enseigner des techniques, oui (comme ce que fait V. Marchais au collège, comme faisaient les jésuites, que sais-je). Prétendre enseigner comment devenir un créateur authentique, non.


Dernière édition par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 10 Mai 2018 - 12:59, édité 3 fois

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Chocolat le Jeu 10 Mai 2018 - 12:55
@Zagara a écrit:Pourquoi ? (vraie question au premier degré : quels arguments pour défendre l'idée que ce qu'on appelle la créativité (à définir ?) devrait tenir une "place équivalente" aux connaissances ou aux méthodes scientifiques ?)
Deuxième question : la créativité n'a-t-elle pas déjà une place honorable dans les cursus avec les arts plastiques, la musique au collège, les options/spécs de lycée arts (celles-ci disparaissent ou non d'ailleurs ?)...

Mais comment veux-tu que l'on innove, que l'on trouve des solutions et que l'on participe à l'amélioration du fonctionnement de la société actuelle sans créativité ?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Sulfolobus le Jeu 10 Mai 2018 - 12:58
@Zagara a écrit:Pourquoi ? (vraie question au premier degré : quels arguments pour défendre l'idée que la créativité (à définir ?) devrait tenir une "place équivalente" aux connaissances ou aux méthodes scientifiques ?)
Deuxième question : la créativité n'a-t-elle pas déjà une place honorable dans les cursus avec les arts plastiques, la musique au collège, les options/spécs de lycée arts (celles-ci disparaissent ou non d'ailleurs ?)...
Je définis la créativité comme étant la capacité à penser hors des sentiers battus et à émettre des hypothèses non triviales.

Et je dirais simplement parce qu'elle est indispensable à énormément de métiers de haut niveau intellectuel, pour sûr beaucoup de métiers scientifiques indéniablement.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Chocolat le Jeu 10 Mai 2018 - 12:59
@Anaxagore a écrit:
@Chocolat a écrit:Ces trois exercices d'écriture sont très différents l'un de l'autre et c'est justement cela qui est intéressant.
Puis des dissertations d'une banalité affligeante ainsi que des commentaires littéraires ahurissants, il y en a aussi, donc bon...

L'écriture d'invention ne requiert pas un bon niveau d'analyse littéraire ou alors requerrait carrément un excellent niveau si c'était écrire "à la manière de".

D'autre part ce n'est pas parce que la réalisation des deux premiers exercices est parfois mauvaise que cela change la nature de ces exercices ni ce qu'ils évaluent.

Ta réponse conforte la position de cache-misère qu'a joué cet exercice depuis son introduction.

Ce sont donc les consignes données et le barème de correction utilisé qui posent problème et non pas l'exercice en lui-même. C'est ce que je dis depuis le début, merci.


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par totoro le Jeu 10 Mai 2018 - 13:09
@Anaxagore a écrit:
@Chocolat a écrit:Ces trois exercices d'écriture sont très différents l'un de l'autre et c'est justement cela qui est intéressant.
Puis des dissertations d'une banalité affligeante ainsi que des commentaires littéraires ahurissants, il y en a aussi, donc bon...

L'écriture d'invention ne requiert pas un bon niveau d'analyse littéraire ou alors requerrait carrément un excellent niveau si c'était écrire "à la manière de".
Je trouve au contraire que les sujets d'invention tels qu'ils sont conçus demandent une très bonne analyse des textes du corpus. Ainsi que des qualités d'écriture........ Et c'est souvent là qu'est le problème. Les élèves ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre) qu'ils doivent s'appuyer sur une bonne compréhension du texte pour faire un bon devoir.
Et il y a parfois quelques élèves qui parviennent à avoir une perception assez instinctive du fonctionnement d'un texte : ils ne peuvent repérer aucun procédé, mais parviennent à les reproduire, à produire un effet intéressant. J'en ai un spécimen cette année qui malheureusement est une catastrophe ambulante en orthographe : si le jour du bac, son correcteur parvient à ne pas s'arrêter à l'orthographe (et je lui souhaite bien du courage), il pourra peut-être avoir une note correcte.

_________________
pseudo-intello
Fidèle du forum

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par pseudo-intello le Jeu 10 Mai 2018 - 13:12
@Chocolat a écrit:Je trouve cette vision des choses bien réductrice donc je ne la partage pas du tout, pseudo-intello.
L'école n'a pas à tuer la créativité, elle doit la cultiver car elle est indispensable dans tous les domaines !
Une école exigeante peut et doit stimuler la créativité des élèves talentueux et l'écriture d'invention permet de le faire.

Passer d'une école laxiste et peu exigeante à une école austère et peu stimulante ne m'intéresse pas du tout ! Le juste milieu est-il si difficile à trouver ? Sans suppression point de salut ? C'est effrayant, comme "stratégie"...

Qui parle de tuer la créativité ?

Il me semble simplement que cela n'a jamais été le but de l'EAF, de sanctionner la créativité.
Et si l'on veut m'objecter le passé littéraire de la France, je suis sincèrement ravie qu'on y attache de l'importance, mais Hugo et les autres ont aussi ont composé sur des disserts et des commentaires, au lycée.
Le but de l'EAF est de sanctionner des compétences (je n'aime pas le mot, mais bon...) liées à l'analyse littéraire et à l'étude d’œuvres. L'écriture d'invention, en pratique, permet à des élèves de se f***** éperdument de tout ce qui peut avoir trait à l'analyse littéraire dans un cours de français (donc l'immense majorité du temps de cours) parce que "moi, c'est bon, je prends le sujet d'invention", ce qui dénature à la foie les cours et l'épreuve de français de lycée.

Que l'on instaure une option "création littéraire" au lycée, cela ne me paraît pas d'une urgence folle (et dans la pratique, ça pose pas mal de problèmes dans la correction et l'évaluation : quelle part de subjectivité et d'objectivité du correcteur ? Un lycéen est-il prêt à s'entendre dire que pur le talent, ce n'est pas gagné ? Comment départager les lycées à valoriser pour leur talent des lycées qui feraient mieux de ne pas perdre leur temps en vain et à bosser d'autres domaines, genre le français tout court, pour éventuellement être capable de créer un texte d'invention valable ? Comment justifier la valorisation des compétences artistiques en littératures pile dans le cycle qui marque la disparition des cours de musique et d'arts plastiques ?). A vrai dire, tant qu'à faire, je trouve que c'est plus pertinent à la fac (et ça existe, d'ailleurs, car mon mari a été embauché pour le cours "atelier d'écriture" ; un étudiant qui, au préalable, a appris à reconnaître et apprécier la littérarité d'une œuvre sera sans doute mieux à même de produire un écrit narratif de qualité.

Et puis bon, concilier "promotion du talent artistique" et "épreuve de quatre heure", cela ne me paraît pas super logique. Quand je compose, je serais bien en peine de le faire dans un temps imparti (en revanche, ma capacité d'analyse littéraire m'est bien utile, même si la qualité de mes écrits n'a rien à voir avec celle des auteurs que j'ai côtoyés au lycée).

(reste que la place de la créativité à l'école, et en particulier au lycée est un vrai débat).
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Zagara le Jeu 10 Mai 2018 - 13:18
Après il y a la question : est-ce que l'écriture d'invention telle qu'elle est pratiquée favorise vraiment la créativité ?
Parce que de loin, j'avais l'impression que c'était l'épreuve-poubelle qui n'était jamais préparée en classe. Même si elle peut être intéressante sur le papier, encore faudrait-il qu'elle soit accompagnée de séances d'apprentissage de l'écriture d'invention pour atteindre son objectif de "favoriser la créativité", non ?
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Anaxagore le Jeu 10 Mai 2018 - 13:29
@Chocolat a écrit:
@Anaxagore a écrit:
@Chocolat a écrit:Ces trois exercices d'écriture sont très différents l'un de l'autre et c'est justement cela qui est intéressant.
Puis des dissertations d'une banalité affligeante ainsi que des commentaires littéraires ahurissants, il y en a aussi, donc bon...

L'écriture d'invention ne requiert pas un bon niveau d'analyse littéraire ou alors requerrait carrément un excellent niveau si c'était écrire "à la manière de".

D'autre part ce n'est pas parce que la réalisation des deux premiers exercices est parfois mauvaise que cela change la nature de ces exercices ni ce qu'ils évaluent.

Ta réponse conforte la position de cache-misère qu'a joué cet exercice depuis son introduction.

Ce sont donc les consignes données et le barème de correction utilisé qui posent problème et non pas l'exercice en lui-même. C'est ce que je dis depuis le début, merci.


Sauf que, dans ce cas si l'on vient au secours de l'écriture d'invention, ce n'est pas au nom de la créativité en premier lieu mais au nom des connaissances littéraires et des capacités littéraires intériorisées que le travail demandé traduira.

Je doute fort que cet exercice soit alors plus simple que les deux autres.

@totoro a écrit:
@Anaxagore a écrit:
@Chocolat a écrit:Ces trois exercices d'écriture sont très différents l'un de l'autre et c'est justement cela qui est intéressant.
Puis des dissertations d'une banalité affligeante ainsi que des commentaires littéraires ahurissants, il y en a aussi, donc bon...

L'écriture d'invention ne requiert pas un bon niveau d'analyse littéraire ou alors requerrait carrément un excellent niveau si c'était écrire "à la manière de".
Je trouve au contraire que les sujets d'invention tels qu'ils sont conçus demandent une très bonne analyse des textes du corpus. Ainsi que des qualités d'écriture........ Et c'est souvent là qu'est le problème. Les élèves ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre) qu'ils doivent s'appuyer sur une bonne compréhension du texte pour faire un bon devoir.
Et il y a parfois quelques élèves qui parviennent à avoir une perception assez instinctive du fonctionnement d'un texte : ils ne peuvent repérer aucun procédé, mais parviennent à les reproduire, à produire un effet intéressant. J'en ai un spécimen cette année qui malheureusement est une catastrophe ambulante en orthographe : si le jour du bac, son correcteur parvient à ne pas s'arrêter à l'orthographe (et je lui souhaite bien du courage), il pourra peut-être avoir une note correcte.

Merci. Je pense que le coeur du problème et ce qu'il ne faut surtout pas permettre de court-circuiter, c'est le contenu du cours de littérature, tout simplement.


Dernière édition par Anaxagore le Jeu 10 Mai 2018 - 13:34, édité 1 fois

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Expert

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 10 Mai 2018 - 13:32
Si elle consiste à donner à l'élève un sujet, à le laisser écrire ce qu'il veut et à juger après de la qualité de ce qu'il a fait, non. Ou peu. En revanche, si le travail de l'écriture consiste en l'apprentissage de techniques, au moyen par exemple de travaux d'imitation, de remplissages de structures, d'exercices de variation, d'inventions contraintes, de mises en narration etc.., l'hypothèse qu'un tel travail favorise indirectement la créativité me paraît solide, via les prises de conscience qu'il permet d'effectuer : prise de conscience de l'intérêt des tours, des structures grammaticales ; prise de conscience du sens profond des mots, des nuances entre les synonymes ; prise de conscience de ce qui relève du code, de la tradition, et de ce qui relève de l'invention (souvent au sein du code lui-même)... entre autres choses. Et aussi parce que l'aisance permet de penser à autre chose qu'à la simple correction grammaticale de ce qu'on dit. Tout cela aide à devenir un authentique créateur, je pense, même si cette aide est indirecte. En attendant, plus directement, de tels exercices permettent aussi une analyse plus fine des discours des autres (et pas seulement des discours littéraires) et sont utiles pour l'étude des textes --- voire plus efficaces que l'analyse elle-même pour certains élèves, peut-être (je pense que j'en étais). Les deux pratiques doivent se renvoyer l'une à l'autre, se nourrir l'une de l'autre.


Dernière édition par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 10 Mai 2018 - 13:37, édité 1 fois

_________________
Les moyens sont le contraire des procédés; se borner à obtenir une perfection formelle déjà créée, c’est se donner pour but le jeu de moyens déjà établis et connus. Ce n’est ni un noble effort à tenter ni un but élevé à atteindre. (Reverdy, "Certains avantages d'être seul")
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Zagara le Jeu 10 Mai 2018 - 13:36
On ne m'a jamais demandé aucun de ces travaux : "travaux d'imitation, remplissages de structures, exercices de variation, invention contrainte". Pas une seule fois. C'est vraiment enseigné ? C'est dans les programmes ?

Si ces travaux d'écriture sont absents, l'épreuve finale se résume à "ben t'écris ce que tu veux".


Dernière édition par Zagara le Jeu 10 Mai 2018 - 13:38, édité 1 fois
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Chocolat le Jeu 10 Mai 2018 - 13:37
@Zagara a écrit:Après il y a la question : est-ce que l'écriture d'invention telle qu'elle est pratiquée favorise vraiment la créativité ?
Parce que de loin, j'avais l'impression que c'était l'épreuve-poubelle qui n'était jamais préparée en classe. Même si elle peut être intéressante sur le papier, encore faudrait-il qu'elle soit accompagnée de séances d'apprentissage de l'écriture d'invention pour atteindre son objectif de "favoriser la créativité", non ?

Évidemment !
Et dans le cadre de ces séances les élèves comprennent le sens et l'utilité des procédés d'écriture qu'ils découvrent chez les écrivains. Les résultats obtenus sont généralement très gratifiants, à condition que les exercices proposés soient progressifs et réguliers.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Contenu sponsorisé

Re: Lycée : Ecriture d’invention : Un appel de scientifiques au Ministre

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum