Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Domitius
Niveau 1

Écriture

par Domitius le Dim 13 Mai 2018 - 16:52
Bonjour à tous,

je viens vers vous (et les enseignants de lettres en particulier) car depuis très jeune j'ai le désir profond d'écrire. J'ai aujourd'hui 26 ans et je pense chaque jour à l'écriture. Je voulais savoir si certains, parmi vous, ont franchi le pas ?? Personnellement je n'y parviens pas car très vite je me demande comment se lancer dans une telle entreprise.
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Écriture

par amethyste le Dim 13 Mai 2018 - 16:55

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Blan6ine
Érudit

Re: Écriture

par Blan6ine le Dim 13 Mai 2018 - 16:58
Je n'ai aucune légitimité pour répondre dans la mesure où je ne suis pas auteur.
Mais si un élève me posait cette question, je lui répondrais de se jeter à corps perdu dans l'écriture : cesser de réfléchir à la démarche mais se lancer et écrire ce qui vient (une nouvelle, un poème, un long récit, quelque chose qui n'a pas de forme précise...). Ecrire, c'est passer à l'action ; à un moment donné, c'est aligner des mots. Alors, lance-toi. Ecris. Qu'importe si tu sens que le résultat n'est pas encore à la hauteur de ce que tu voudrais produire. Avant tout, écris.
avatar
Domitius
Niveau 1

Re: Écriture

par Domitius le Dim 13 Mai 2018 - 17:00
@Blan6ine a écrit:Je n'ai aucune légitimité pour répondre dans la mesure où je ne suis pas auteur.
Mais si un élève me posait cette question, je lui répondrais de se jeter à corps perdu dans l'écriture : cesser de réfléchir à la démarche mais se lancer et écrire ce qui vient (une nouvelle, un poème, un long récit, quelque chose qui n'a pas de forme précise...). Ecrire, c'est passer à l'action ; à un moment donné, c'est aligner des mots. Alors, lance-toi. Ecris. Qu'importe si tu sens que le résultat n'est pas encore à la hauteur de ce que tu voudrais produire. Avant tout, écris.

Ce qui me fatigue c'est que mon écriture est sans cesse dans la révolte... j'écris ma colère pour ne pas la crier. Je ne trouve pas l'INSPIRATION. Les études m'ont bridé.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Écriture

par Thalia de G le Dim 13 Mai 2018 - 17:10

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Écriture

par Pseudo le Dim 13 Mai 2018 - 20:33
Ah ! Merci Thalia Smile

Je fais partie de ceux qui ont "passé le pas", comme tu dis Domitius. J'écris des romans et je coache ceux qui souhaitent écrire en parrallèle de mon job à l'EN.
Il n'y a qu'une seule façon de faire pour se lancer.... se lancer. Et voir ensuite comment ça se passe et résoudre les problèmes comme ils se présentent.
Ton écriture te semble surtout cathartique, c'est souvent le cas au début. C'est une étape.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
ipomee
Grand sage

Re: Écriture

par ipomee le Dim 13 Mai 2018 - 20:48
@Domitius a écrit:
@Blan6ine a écrit:Je n'ai aucune légitimité pour répondre dans la mesure où je ne suis pas auteur.
Mais si un élève me posait cette question, je lui répondrais de se jeter à corps perdu dans l'écriture : cesser de réfléchir à la démarche mais se lancer et écrire ce qui vient (une nouvelle, un poème, un long récit, quelque chose qui n'a pas de forme précise...). Ecrire, c'est passer à l'action ; à un moment donné, c'est aligner des mots. Alors, lance-toi. Ecris. Qu'importe si tu sens que le résultat n'est pas encore à la hauteur de ce que tu voudrais produire. Avant tout, écris.

Ce qui me fatigue c'est que mon écriture est sans cesse dans la révolte... j'écris ma colère pour ne pas la crier. Je ne trouve pas l'INSPIRATION. Les études m'ont bridé.

C'est triste.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Écriture

par Pseudo le Dim 13 Mai 2018 - 21:41
@ipomee a écrit:
@Domitius a écrit:
@Blan6ine a écrit:Je n'ai aucune légitimité pour répondre dans la mesure où je ne suis pas auteur.
Mais si un élève me posait cette question, je lui répondrais de se jeter à corps perdu dans l'écriture : cesser de réfléchir à la démarche mais se lancer et écrire ce qui vient (une nouvelle, un poème, un long récit, quelque chose qui n'a pas de forme précise...). Ecrire, c'est passer à l'action ; à un moment donné, c'est aligner des mots. Alors, lance-toi. Ecris. Qu'importe si tu sens que le résultat n'est pas encore à la hauteur de ce que tu voudrais produire. Avant tout, écris.

Ce qui me fatigue c'est que mon écriture est sans cesse dans la révolte... j'écris ma colère pour ne pas la crier. Je ne trouve pas l'INSPIRATION. Les études m'ont bridé.

C'est triste.

C'est malheureusement assez courant. Les souvenirs scolaires ont une part importante dans l'incapacité à écrire.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
egomet
Grand sage

Re: Écriture

par egomet le Lun 14 Mai 2018 - 3:14
@Domitius a écrit:
@Blan6ine a écrit:Je n'ai aucune légitimité pour répondre dans la mesure où je ne suis pas auteur.
Mais si un élève me posait cette question, je lui répondrais de se jeter à corps perdu dans l'écriture : cesser de réfléchir à la démarche mais se lancer et écrire ce qui vient (une nouvelle, un poème, un long récit, quelque chose qui n'a pas de forme précise...). Ecrire, c'est passer à l'action ; à un moment donné, c'est aligner des mots. Alors, lance-toi. Ecris. Qu'importe si tu sens que le résultat n'est pas encore à la hauteur de ce que tu voudrais produire. Avant tout, écris.

Ce qui me fatigue c'est que mon écriture est sans cesse dans la révolte... j'écris ma colère pour ne pas la crier. Je ne trouve pas l'INSPIRATION. Les études m'ont bridé.

L'inspiration est un faux problème. J'étais un élève très peu inspiré au collège, toujours à me lamenter misérablement sur ma feuille blanche, en particulier à cause de plusieurs idées fausses: certains auteurs ont une faculté mystérieuse appelée imagination, il faut créer quelque chose de radicalement nouveau... A force d'études, on se rend compte que les auteurs imaginatifs sont avant tout des gens incroyablement cultivés. Ces auteurs ont lu énormément de choses de qualités, qu'ils ont comprises et qu'ils ont assimilées au point d'en faire une seconde nature.
Ensuite, il y a la capacité à se poser les bonnes questions et le courage pour ne pas contourner les grands problèmes humains. Ton cri de révolte peut être une force, si tu as le courage de remonter jusqu'à ses causes et d'affronter tes démons, de les affronter vraiment, de les observer, de tenter de les comprendre avant de les dénoncer. C'est un effort de lucidité, pour ne pas s'en tenir à un cri indistinct.
Ce qui m'a débloqué, c'est de considérer le récit avant tout comme un problème humain à résoudre. Si le problème est bien posé, et s'il est suffisamment difficile, alors avec de la logique et de l'observation, tu peux dérouler ton histoire. Ensuite, il te faut un esprit de décision, pour maintenir la cohérence. Si la situation implique que ton personnage meure, pas de pitié!
Et du travail régulier, beaucoup de travail régulier. C'est le plus dur. S'y mettre. Il est bon d'avoir une routine pour être original. Sans une routine de travail, on est juste brouillon. Je ne sais pas quel est le bon moment pour écrire. Certains préfèrent le matin. D'autres retardent leur coucher (pas trop recommandable pour la santé). Une heure par jour est largement suffisante. Il est extrêmement difficile de fournir plus de 3 heures de travail intellectuel intense, même pendant les vacances. Pour mon dernier livre, c'était écriture le matin, promenades l'après-midi. Il faut laisser des temps de calme pour laisser les idées décanter.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Écriture

par Pseudo le Lun 14 Mai 2018 - 6:57
Je plussoie : le manque d'inspiration (comme le manque de génie ou le manque de temps) est un faux problème. Si on attend l'inspiration, on peut attendre longtemps. Mais c'est difficile à enttendre. Tout comme qu'il faut principalement.... travailler ! Enfin, si on veut écrire un bouquin mais on peut aussi se contenter d'écrire des fragments de temps à autre.


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Nemuyoake
Niveau 9

Re: Écriture

par Nemuyoake le Lun 14 Mai 2018 - 14:28
Moi aussi je fais partie des gens qui se sont lancés dans l'écriture. Ou du moins renouer avec vu que j'écrivais beaucoup avant. Je pense que ça t"apportera beaucoup !

_________________
Si vous êtes intéressés par le métier d'enseignant au Japon...
https://nemuyoake.wordpress.com/
Contenu sponsorisé

Re: Écriture

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum