Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
celitian
Érudit

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par celitian le Mer 16 Mai 2018 - 16:07
@Zagara a écrit:Plusieurs personnes se posent la question de la formation. A l'heure actuelle on ne peut que deviner, mais il semblerait assez logique de voir une cohérence forte entre d'un côté le projet de "formation tout au long de la vie" qui est assigné à l'ESPE (et que le MEN veut également assigner aux inspecteurs, qui deviendront des "accompagnateurs-formateurs" des enseignants) et d'autre part la contractualisation du corps enseignant. L'ESPE sera la grosse machine à (tenter de) mettre à niveau les contractuels, sur le modèle des suites de formations ponctuelles qu'on impose déjà actuellement à certains contractuels du supérieur (par exemple il faut avoir fait des formations pour valider son Contrat doctoral).

C'est ce qui me parait le plus probable. Ça veut aussi dire que, puisque tout ceci se fera à budget constant, l'ESPE va encore rogner des postes aux universités.

Pas besoin de nouveaux postes, tout se fera en e-learning.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Balthazaard le Mer 16 Mai 2018 - 16:08
@Celadon a écrit:Il est des pays où ce que tu décris, Balthazaard, est non seulement généralisé mais tellement "toléré" par l'administration que cela en devient quasi institutionnalisé.
Si c'est ce que nous voulons, c'est facile.

Tu sais j'ai travaillé en Guadeloupe avant l'an 2000, un de mes collègues m'avait dit vouloir de venir CE parce qu' "à 2000 balles le passage en seconde c'est rentable..."
avatar
Marimekko
Niveau 5

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Marimekko le Mer 16 Mai 2018 - 16:14
@Cristaline a écrit:(le niveau disciplinaire de beaucoup de recrues est catastrophique), alors aller puiser dans le vivier des contractuels qui ont certains raté 5 fois le concours (j'en connais), c'est vraiment le suicide de l'EN...


Je plussoie, vigoureusement.

Pour m'être occupée, pendant quelques temps de l'encadrement en prépa CAPES, j'ai, plusieurs fois été scandalisée (doux euphémisme) par la chute de niveau, et ce, depuis bientôt 4 ans. Ce concours n'est malheureusement plus le garant d'un niveau correct de professeur d'anglais.
Je suis régulièrement effarée de voir, que certains candidats pour lesquels je n'aurais pas misé un kopeck décrochent le concours.

C'est un bien triste avenir qui se profile.

Sinon, j'abonde dans le sens de la majorité. Smile
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Jane le Mer 16 Mai 2018 - 16:21
@celitian a écrit:
@Zagara a écrit:Plusieurs personnes se posent la question de la formation. A l'heure actuelle on ne peut que deviner, mais il semblerait assez logique de voir une cohérence forte entre d'un côté le projet de "formation tout au long de la vie" qui est assigné à l'ESPE (et que le MEN veut également assigner aux inspecteurs, qui deviendront des "accompagnateurs-formateurs" des enseignants) et d'autre part la contractualisation du corps enseignant. L'ESPE sera la grosse machine à (tenter de) mettre à niveau les contractuels, sur le modèle des suites de formations ponctuelles qu'on impose déjà actuellement à certains contractuels du supérieur (par exemple il faut avoir fait des formations pour valider son Contrat doctoral).

C'est ce qui me parait le plus probable. Ça veut aussi dire que, puisque tout ceci se fera à budget constant, l'ESPE va encore rogner des postes aux universités.

Pas besoin de nouveaux postes, tout se fera en e-learning.

C'est-à-dire que cela ne se fera pas. Je ne vois pas pourquoi on dépenserait du pognon pour des gens qu'on jettera quelques trimestres plus tard.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
Hugo78
Niveau 7

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Hugo78 le Mer 16 Mai 2018 - 16:21
@Balthazaard a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@Aurevilly a écrit:
@Celadon a écrit:Nous espérons donc que tu ne viendras pas te plaindre quand un éphèbe aux yeux de biche et aux  dents blanches et longues se fera recruter à ta place... et que tu sauras te vendre.
Ouh là là ! On est en plein fantasmes...Je suis "fonctionnaire" mais pendant une quinzaine d'année j'ai travaillé pour un organisme dont le recrutement était identique au privé. Contrats d'un an renouvelables. Je n'ai absolument rien (hélas!) d'un "éphèbe aux yeux de biche et aux dents blanches et longues".

Beaucoup de fantasmes effectivement pour rien ! La France a besoin d'avancer et les services publics de gagner en efficacité et en rentabilité. Recruter ponctuellement pour un laps de temps est une chose très saine. Cela ne veut pas dire qu'on ne continuera pas à recruter des fonctionnaires. Arrêtons de dire n'importe quoi pour servir une boutique électorale ou politicienne.

Ça dans le discours creux "avancer" et imbécile "rentabilité associé à service public" ça mérite le pompon , je ne savais pas à quoi pouvait ressembler un électeur d'en marche, je suis heureux d'en voir un et cela confirme parfaitement ce que je pensais....un grand merci pour vos arguments qui m'ont ouvert les yeux, je me sens moins bête

Ah non, je n'ai pas voté pour Emmanuel Macron au premier tour, mais pour François Fillon. Cela dit, j'aime de plus en plus Macron.
Hugo78
Niveau 7

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Hugo78 le Mer 16 Mai 2018 - 16:23
@Paleoprof a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@Aurevilly a écrit:
@Celadon a écrit:Nous espérons donc que tu ne viendras pas te plaindre quand un éphèbe aux yeux de biche et aux  dents blanches et longues se fera recruter à ta place... et que tu sauras te vendre.
Ouh là là ! On est en plein fantasmes...Je suis "fonctionnaire" mais pendant une quinzaine d'année j'ai travaillé pour un organisme dont le recrutement était identique au privé. Contrats d'un an renouvelables. Je n'ai absolument rien (hélas!) d'un "éphèbe aux yeux de biche et aux dents blanches et longues".

Beaucoup de fantasmes effectivement pour rien ! La France a besoin d'avancer et les services publics de gagner en efficacité et en rentabilité. Recruter ponctuellement pour un laps de temps est une chose très saine. Cela ne veut pas dire qu'on ne continuera pas à recruter des fonctionnaires. Arrêtons de dire n'importe quoi pour servir une boutique électorale ou politicienne.


Non. Un service public n'est pas destiné à être rentable. Un service public, comme son nom ne l'indique pas, a pour vocation de rendre des services au public.

Des services publics non rentables, ça s'appelle l'URSS et on sait où ça mène... Je trouve aberrant qu'étant donné le niveau de la dette publique, nous en sommes encore à engager ce genre de débat. Nous sommes à la tête d'un pays endetté et il va bien falloir prendre les mesures nécessaires pour y pallier.
Hugo78
Niveau 7

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Hugo78 le Mer 16 Mai 2018 - 16:26
@henriette a écrit:
@Hugo78 a écrit:

Comme si nos postes respectifs étaient menacés... Cela concernera les nouvelles recrues, et oui, je trouve ça plutôt sain de ne pas embaucher quelqu'un pour 40 ou 50 ans si on n'en n'a plus besoin dans 5 ou 10 ans. Après, le recrutement par le chef d'établissement, je suis contre. Mais ça, c'est un autre débat.

Quelle honte d'écrire cela, vraiment, quelle honte.
Ce genre de propos me sidère par l'égoïsme décomplexé qu'il affiche.
Je trouve lamentable de lire une chose pareille sur un forum d'enseignants.
Après toi le déluge,  donc ? Quelle triste mentalité.

Je ne vois pas où est l'égoïsme dans mes propos. Que vous ne soyez pas d'accord, très bien; mais cessez de mêler vos sentiments à mes idées qui n'ont rien d'égoïstes. Il s'agit juste de donner à nos enfants un pays moins endetté qu'il ne l'est aujourd'hui et de faire entrer la France dans le XXIe siècle pour la rendre plus compétitive.
Hugo78
Niveau 7

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Hugo78 le Mer 16 Mai 2018 - 16:27
@Celadon a écrit:Quel que soit le monde que nous voulions, il n'adviendra pas. C'est trop tard. Tout est mité. Le boulot de reconstruction reviendrait à déplacer des montagnes. humhum

Effectivement, les réformes se feront. Les Français ont voté massivement pour Macron et Fillon. Mélenchon a perdu. Cela s'appelle la démocratie.
avatar
Jacq
Doyen

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Jacq le Mer 16 Mai 2018 - 16:30
@Isis39 a écrit:

C'est parti !
C'est une première en France, selon le rectorat : face au manque d’enseignants, l’académie de Besançon a signé une convention de partenariat avec Pôle emploi pour former de nouveaux professeurs.
https://www.franceinter.fr/societe/l-academie-de-besancon-veut-former-des-professeurs-avec-pole-emploi?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1526401019

"Lorsque ces professeurs contractuels n’ont pas de mission, ils se retrouvent au chômage. L’Éducation nationale et Pôle emploi ont là aussi conclu un partenariat. Depuis mars, une convention est entrée en vigueur. Jusque-là, les enseignants non-titulaires rencontraient de grandes difficultés à obtenir des indemnités auprès de du ministère de l’Education nationale. Dorénavant, ils traiteront directement avec Pôle emploi. Selon la SGEN-CFDT, 58 000 personnes sont concernées par an pour 118 millions d’euros d’allocations versées."

Voilà l'intérêt aussi. L'EN ne payant pas l'Etat doit payer elle-même les indemnités. Tour de passe-passe !
Zryblowskowsky
Niveau 3

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Zryblowskowsky le Mer 16 Mai 2018 - 16:39
Tous ces gens et tous ces syndicats qui pleurnichent me font bien rire car ce sont les mêmes il y a un an qui traitaient des fascistes ceux qui refusaient de voter Macron au second tour de l'élection présidentielle. Vous avez voté Macron et aujourd'hui vous en voyez les conséquences. Tant pis pour vous....La prochaine fois, avant de voter, servez vous donc de votre cerveau (si vous en avez un....)
Hugo78
Niveau 7

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Hugo78 le Mer 16 Mai 2018 - 16:41
@Zryblowskowsky a écrit:Tous ces gens et tous ces syndicats qui pleurnichent me font bien rire car ce sont les mêmes il y a un an qui traitaient des fascistes ceux qui refusaient de voter Macron au second tour de l'élection présidentielle. Vous avez voté Macron et aujourd'hui vous en voyez les conséquences. Tant pis pour vous....La prochaine fois, avant de voter, servez vous donc de votre cerveau (si vous en avez un....)

Il y avait la menAAAAAAceeeee fasciste en face, que voulez-vous ? Cela dit, moi j'ai voté pour Macron au second tour, mais je savais ce que je faisais contrairement à 80% de mes collègues. Haha
avatar
Jacq
Doyen

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Jacq le Mer 16 Mai 2018 - 16:43
@Hugo78 a écrit:
@henriette a écrit:
@Hugo78 a écrit:

Comme si nos postes respectifs étaient menacés... Cela concernera les nouvelles recrues, et oui, je trouve ça plutôt sain de ne pas embaucher quelqu'un pour 40 ou 50 ans si on n'en n'a plus besoin dans 5 ou 10 ans. Après, le recrutement par le chef d'établissement, je suis contre. Mais ça, c'est un autre débat.

Quelle honte d'écrire cela, vraiment, quelle honte.
Ce genre de propos me sidère par l'égoïsme décomplexé qu'il affiche.
Je trouve lamentable de lire une chose pareille sur un forum d'enseignants.
Après toi le déluge,  donc ? Quelle triste mentalité.

Je ne vois pas où est l'égoïsme dans mes propos. Que vous ne soyez pas d'accord, très bien; mais cessez de mêler vos sentiments à mes idées qui n'ont rien d'égoïstes. Il s'agit juste de donner à nos enfants un pays moins endetté qu'il ne l'est aujourd'hui et de faire entrer la France dans le XXIe siècle pour la rendre plus compétitive.

Tu devrais te sacrifier en pensant à tes enfants et aux autres. Ce qui ne te semble pas utile pour les "nouveaux" ne l'est donc pas plus pour toi !
Tu devrais donc renoncer à ton statut, aller travailler un peu dans le privé pour améliorer tes compétences et les mettre à jour, puis revenir comme contractuel. C'est exactement cela que voulaient les ministres sous Sarko et maintenant sous Macron.
La première chose, me semble-t-il, est qu'appliquer à soi-même ce que l'on projette pour les autres.
Souhaiter pour les autres une régression sociale et ne pas se l'appliquer me semble effectivement de l'égoïsme voire d'un cynisme forcené.

_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Delia
Fidèle du forum

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Delia le Mer 16 Mai 2018 - 16:43
C'est parce que je me suis servi de mon cerveau que j'ai voté pour Macron au second tour. Sinon, c'était la trumpette...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Hugo78
Niveau 7

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Hugo78 le Mer 16 Mai 2018 - 16:45
@Jacq a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@henriette a écrit:
@Hugo78 a écrit:

Comme si nos postes respectifs étaient menacés... Cela concernera les nouvelles recrues, et oui, je trouve ça plutôt sain de ne pas embaucher quelqu'un pour 40 ou 50 ans si on n'en n'a plus besoin dans 5 ou 10 ans. Après, le recrutement par le chef d'établissement, je suis contre. Mais ça, c'est un autre débat.

Quelle honte d'écrire cela, vraiment, quelle honte.
Ce genre de propos me sidère par l'égoïsme décomplexé qu'il affiche.
Je trouve lamentable de lire une chose pareille sur un forum d'enseignants.
Après toi le déluge,  donc ? Quelle triste mentalité.

Je ne vois pas où est l'égoïsme dans mes propos. Que vous ne soyez pas d'accord, très bien; mais cessez de mêler vos sentiments à mes idées qui n'ont rien d'égoïstes. Il s'agit juste de donner à nos enfants un pays moins endetté qu'il ne l'est aujourd'hui et de faire entrer la France dans le XXIe siècle pour la rendre plus compétitive.

Tu devrais te sacrifier en pensant à tes enfants et aux autres. Ce qui ne te semble pas utile pour les "nouveaux" ne l'est donc pas plus pour toi !
Tu devrais donc renoncer à ton statut, aller travailler un peu dans le privé pour améliorer tes compétences et les mettre à jour, puis revenir comme contractuel. C'est exactement cela que voulaient les ministres sous Sarko et maintenant sous Macron.
La première chose, me semble-t-il, est qu'appliquer à soi-même ce que l'on projette pour les autres.
Souhaiter pour les autres une régression sociale et ne pas se l'appliquer me semble effectivement de l'égoïsme voire d'un cynisme forcené.

Je suis pour qu'on augmente nos ORS de 18h00 à 21 h00 et qu'on nous paye davantage en conséquence. En terme de sacrifice, vous prêchez un convaincu.
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Zagara le Mer 16 Mai 2018 - 16:46
@Jacq a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@henriette a écrit:
@Hugo78 a écrit:

Comme si nos postes respectifs étaient menacés... Cela concernera les nouvelles recrues, et oui, je trouve ça plutôt sain de ne pas embaucher quelqu'un pour 40 ou 50 ans si on n'en n'a plus besoin dans 5 ou 10 ans. Après, le recrutement par le chef d'établissement, je suis contre. Mais ça, c'est un autre débat.

Quelle honte d'écrire cela, vraiment, quelle honte.
Ce genre de propos me sidère par l'égoïsme décomplexé qu'il affiche.
Je trouve lamentable de lire une chose pareille sur un forum d'enseignants.
Après toi le déluge,  donc ? Quelle triste mentalité.

Je ne vois pas où est l'égoïsme dans mes propos. Que vous ne soyez pas d'accord, très bien; mais cessez de mêler vos sentiments à mes idées qui n'ont rien d'égoïstes. Il s'agit juste de donner à nos enfants un pays moins endetté qu'il ne l'est aujourd'hui et de faire entrer la France dans le XXIe siècle pour la rendre plus compétitive.

Tu devrais te sacrifier en pensant à tes enfants et aux autres. Ce qui ne te semble pas utile pour les "nouveaux" ne l'est donc pas plus pour toi !
Tu devrais donc renoncer à ton statut, aller travailler un peu dans le privé pour améliorer tes compétences et les mettre à jour, puis revenir comme contractuel. C'est exactement cela que voulaient les ministres sous Sarko et maintenant sous Macron.
La première chose, me semble-t-il, est qu'appliquer à soi-même ce que l'on projette pour les autres.
Souhaiter pour les autres une régression sociale et ne pas se l'appliquer me semble effectivement de l'égoïsme voire d'un cynisme forcené.
Le propre de l'électeur moyen de la droite conservatrice (LR) est de vouloir d'un côté la répression pour autrui et de l'autre la conservation de ses menus avantages. C'est un des axes de définition de cette tendance politique. Il s'agit bien d'un égoïsme élevé à l'état de ligne politique.
Personnellement je trouve cette droite là plus sympathique que la droite néolibérale (LREM), parce qu'au moins elle ne ment pas trop sur le fait qu'elle est là pour défendre ses privilèges sociaux et qu'elle est généralement là où on l'attend.


Dernière édition par Zagara le Mer 16 Mai 2018 - 16:47, édité 1 fois
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Isis39 le Mer 16 Mai 2018 - 16:46
@Hugo78 a écrit:
@Celadon a écrit:Quel que soit le monde que nous voulions, il n'adviendra pas. C'est trop tard. Tout est mité. Le boulot de reconstruction reviendrait à déplacer des montagnes. humhum

Effectivement, les réformes se feront. Les Français ont voté massivement pour Macron et Fillon. Mélenchon a perdu. Cela s'appelle la démocratie.

Non, au second tour, une grande partie des Français ont voté contre ML. Ce qui ne veut pas dire qu'ils étaient d'accord avec Macron.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Isis39 le Mer 16 Mai 2018 - 16:48
@Hugo78 a écrit:

Je suis pour qu'on augmente nos ORS de 18h00 à 21 h00 et qu'on nous paye davantage en conséquence. En terme de sacrifice, vous prêchez un convaincu.

Tu auras les 21h, mais pas l'augmentation. Ne rêve pas.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Celadon le Mer 16 Mai 2018 - 16:48
@Hugo78 a écrit:
@Celadon a écrit:Quel que soit le monde que nous voulions, il n'adviendra pas. C'est trop tard. Tout est mité. Le boulot de reconstruction reviendrait à déplacer des montagnes. humhum

Effectivement, les réformes se feront. Les Français ont voté massivement pour Macron et Fillon. Mélenchon a perdu. Cela s'appelle la démocratie.
J'adore !
Et l'abstention face à ce choix de rois, elle était comment ?
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Zagara le Mer 16 Mai 2018 - 16:49
@Isis39 a écrit:
@Hugo78 a écrit:

Je suis pour qu'on augmente nos ORS de 18h00 à 21 h00 et qu'on nous paye davantage en conséquence. En terme de sacrifice, vous prêchez un convaincu.

Tu auras les 21h, mais pas l'augmentation. Ne rêve pas.
Ça me rappelle le macroniste qui passait par ici en 2017 et qui disait que Macron allait augmenter les profs.
C'était rigolo.
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Tamerlan le Mer 16 Mai 2018 - 16:50
@Hugo78 a écrit:
Des services publics non rentables, ça s'appelle l'URSS et on sait où ça mène... Je trouve aberrant qu'étant donné le niveau de la dette publique, nous en sommes encore à engager ce genre de débat. Nous sommes à la tête d'un pays endetté et il va bien falloir prendre les mesures nécessaires pour y pallier.

Ah mais moi je comprends bien vos idées Hugo. Mais mon inquiétude est ailleurs. Que vont devenir les plus fragiles d'entre nous ? Par exemple les collègues qui sont tout paniqués quand une CDE demande à les voir pour un motif peu clair et qui en sont réduits à imaginer toute sortes de choses qu'ils ont pu mal faire. Là pour l'instant on peut s'adresser aux collègues compatissants d'un forum pour se faire plaindre, c'est suffisant. Mais ensuite avec l'affaiblissement et la disparition du statut ? La pensée que vous soyez obligé par exemple de vous syndiquer pour sauver votre peau m'est insupportable. Sad A la CGT'Educ ? J'en frémis Non décidément nous essaierons de vous éviter cela !

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Jacq
Doyen

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Jacq le Mer 16 Mai 2018 - 16:51
Quelques extraits de la page web à l'origine de ce post :

« 34 personnalités qualifiées ».

C'est quoi une "personnalité qualifiée" ? Qualifiée par qui et pourquoi ?

« la possibilité pour les administrations de recourir à des agents non titulaires, qui n’ont pas le statut de fonctionnaire, pour des métiers «n’ayant pas une spécificité propre au service public». Un exemple souvent invoqué est celui de la Défense, où certains militaires sont parfois embauchés pour dix à quinze ans avant de pouvoir aller dans le privé »

C'est sûr que les militaires n'ont pas une "spécificité propre au service public".... Et un enseignant non plus ? Et les personnels des cantines non plus ? Et j'adore entendre les libéraux nous dire qu'un chef de cuisine n'a pas besoin d'être fonctionnaire et dans le même temps de plaindre que la bouffe des cantines externalisées est dégueulasse. Ben cherchez pourquoi ! Moi je veux garder mon chef !

« Pour la remise en bonne et due forme du rapport, il faudra attendre fin mai ou début juin, soit un retard de presque deux mois sur le calendrier initial. Le temps pour les experts de chiffrer leurs propositions, assure l’exécutif. A quoi s’ajoute une préoccupation plus politique : ne pas mettre d’huile sur le feu dans un climat social déjà très dégradé, entre mobilisation des fonctionnaires et grève à la SNCF. »

Et à ce sujet nous attendons toujours fameuse la réforme de l'enseignement professionnel... oups, pardon, de la Formation professionnelle, l'enseignement professionnel ils n'en parlent que comme un problème ! Nous serons dans les premiers à y passer, mais Hugo s'en fiche, il ne travaille pas en LP sans doute ! Là aussi, on attend que les cheminots se calment.


_________________
Pétition pour l'enseignement professionnel : https://www.change.org/p/unplandurgencepourlavoiepro-gmail-com-un-plan-d-urgence-pour-la-voie-professionnelle-du-lyc%C3%A9e-fc2f9379-12de-4c41-91cb-4afb89d6a8d3
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Zagara le Mer 16 Mai 2018 - 16:51
Quand à "ça s'appelle la démocratie" ; il n'y a qu'en France qu'on est invité à fermer sa bouche pendant 5 ans, après avoir créé une sorte de roi hégémonique. Dans un vrai pays démocratique, le débat est constant, les alliances se font et se défont, les mouvements sociaux font partie de la démocratie. Si vous en concluez que la France n'est pas une véritable démocratie, vous avez certainement raison.
avatar
Jacq
Doyen

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Jacq le Mer 16 Mai 2018 - 16:53
@Hugo78 a écrit:
@Jacq a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@henriette a écrit:

Quelle honte d'écrire cela, vraiment, quelle honte.
Ce genre de propos me sidère par l'égoïsme décomplexé qu'il affiche.
Je trouve lamentable de lire une chose pareille sur un forum d'enseignants.
Après toi le déluge,  donc ? Quelle triste mentalité.

Je ne vois pas où est l'égoïsme dans mes propos. Que vous ne soyez pas d'accord, très bien; mais cessez de mêler vos sentiments à mes idées qui n'ont rien d'égoïstes. Il s'agit juste de donner à nos enfants un pays moins endetté qu'il ne l'est aujourd'hui et de faire entrer la France dans le XXIe siècle pour la rendre plus compétitive.

Tu devrais te sacrifier en pensant à tes enfants et aux autres. Ce qui ne te semble pas utile pour les "nouveaux" ne l'est donc pas plus pour toi !
Tu devrais donc renoncer à ton statut, aller travailler un peu dans le privé pour améliorer tes compétences et les mettre à jour, puis revenir comme contractuel. C'est exactement cela que voulaient les ministres sous Sarko et maintenant sous Macron.
La première chose, me semble-t-il, est qu'appliquer à soi-même ce que l'on projette pour les autres.
Souhaiter pour les autres une régression sociale et ne pas se l'appliquer me semble effectivement de l'égoïsme voire d'un cynisme forcené.

Je suis pour qu'on augmente nos ORS de 18h00 à 21 h00 et qu'on nous paye davantage en conséquence. En terme de sacrifice, vous prêchez un convaincu.

Commence par renoncer à ton statut, on montre l'exemple tout d'abord !
Ensuite viens enseigner en filière pro à 21h et tu pourras voir pourquoi nous sommes à 18h et pas à 21h00 (les PLP pro y étaient à l'origine).


Dernière édition par Jacq le Mer 16 Mai 2018 - 16:56, édité 1 fois
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Iphigénie le Mer 16 Mai 2018 - 16:53
Je suis pour qu'on augmente nos ORS de 18h00 à 21 h00 et qu'on nous paye davantage en conséquence. En terme de sacrifice, vous prêchez un convaincu.
oh ben non! dans un pays endetté comme le nôtre il faut laisser l'augmentation du salaire aussi: la France l'exige.
Vive la France riche! (il y avait un joli texte de Barthes sur la nouille enrichie versus la nouille allégée, faudra que je le retrouve....)
Hugo78
Niveau 7

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Hugo78 le Mer 16 Mai 2018 - 16:56
@Iphigénie a écrit:
Je suis pour qu'on augmente nos ORS de 18h00 à 21 h00 et qu'on nous paye davantage en conséquence. En terme de sacrifice, vous prêchez un convaincu.
oh ben non! dans un pays endetté comme le nôtre il faut laisser l'augmentation du salaire aussi: la France l'exige.
Vive la France riche! (il y avait un joli texte de Barthes sur la nouille enrichie versus la nouille allégée, faudra que je le retrouve....)

Absolument pas, nous faire faire des heures supplémentaires revient moins cher que d'embaucher des contractuels, et cela permet en plus d'augmenter notre pouvoir d'achat. Je suis pour 3 HSA imposable, et le tour est joué.
avatar
Prezbo
Niveau 10

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Prezbo le Mer 16 Mai 2018 - 16:57
@Hugo78 a écrit:
Des services publics non rentables, ça s'appelle l'URSS et on sait où ça mène...

Franchement, c'est encore un peu mou. Vous auriez dû prononcer directement le terme goulag, ça aurait eu plus d'impact.
Contenu sponsorisé

Re: Statut des fonctionnaires : la piste explosive des «experts», Libération 16/05/2018

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum