Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Monsieur_Tesla
Niveau 5

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Monsieur_Tesla le Sam 19 Mai 2018 - 21:37
Je suis de l'époque où les "dys" n'existaient pas, je serai catalogué "dysorthographique" aujourd'hui.

J'ai fait toute ma scolarité avec des 0/20 en dictée, puis études supérieurs ... classes préparatoires, et enfin maitrise de physique ...

Il m'arrive de faire des fautes d’orthographes en classe, si les élèves savent que tu es dysorthographique  ... ils te font remarquer gentiment les grosses fautes ... quand ils les voient ! !

P.S. : je viens de rééditer mon post 10 fois, pour en vérifier l’orthographe !
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par scot69 le Sam 19 Mai 2018 - 21:50
@Meddio a écrit:Cela concerne :
- Certaines consonnes doubles
- certains accents
- les en/an (autre que les adverbes, participes présents et gérondifs, bien sûr)


J'ai exactement le même soucis car j'ai des gros problèmes de mémoire, donc dès qu'un mot n'obéit pas à une règle, j'ai un doute. Pour pallier à ça, j'ai des tonnes et des tonnes de moyens mnémotechniques dans ma tête, ça me rassure mais sans eux, je suis perdu!
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Lefteris le Sam 19 Mai 2018 - 21:54
C'est là qu'on voit qu'avoir perdu le sens des  racines, donc des mots  qui sont  la matrice de notre langue,  pèse lourd. L'orthographe, quoi qu'en disent certains esprits chagrins, c'est l'âme de la langue, puisque le français est truffé de terminaisons homophones, contrairement à ses sœurs latines.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Babarette
Grand sage

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Babarette le Sam 19 Mai 2018 - 22:02
@Celadon a écrit:sensés/censés; palier à/palier; connection/connexion; le Français/le français; c'est de cela dont/c'est cela dont; Après que vous ayez lu/Après que vous aurez lu, saurez vous/saurez-vous.
En aurais-je oublié ?

Pour "connexion", j'ai un moyen mnémotechnique: je pense à la croix sur les panneaux routiers annonçant une connexion.

@Fires of Pompeii a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Rendash a écrit:
@pasbien a écrit:Bravo à Rendash.
Et moi je pars immédiatement me cacher loin d'ici pour le "saurez vous" totalement involontaire de ma part😂😂
@Meddio a écrit:Car pour les professeurs d'autres disciplines, même si dans l'idéal, ils ne devraient pas faire de fautes, il est moins intolérable qu'ils en fassent.
En histoire-géo, on a rapidement l'air d'un branquignole si on écrit "phylosophe" ou "renessence" comme un élève de 5e ou [modéré].

Mais, mais... ça ne s'écrit pas comme ça ???

Ben non, ça s'écrit "phulosophe", voyons.

Pfffff, "filozofe" enfin! Non mais sans blague.


Ma responsable de stage m'a dit aujourd'hui que j'étais douée pour repérer les fautes (il y en a dans la correspondance adressée au deuxième directeur du Festival d'Avignon). Bah, c'est mon ex métier. abi

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Fesseur Pro le Dim 20 Mai 2018 - 0:25
@Monsieur_Tesla a écrit:Je suis de l'époque où les "dys" n'existaient pas, je serai catalogué "dysorthographique" aujourd'hui.

J'ai fait toute ma scolarité avec des 0/20 en dictée, puis études supérieurs ... classes préparatoires, et enfin maitrise de physique ...

Il m'arrive de faire des fautes d’orthographes en classe, si les élèves savent que tu es dysorthographique  ... ils te font remarquer gentiment les grosses fautes ... quand ils les voient ! !

P.S. : je viens de rééditer mon post 10 fois, pour en vérifier l’orthographe !
Il en reste une belle, mais de temps.
Evite dans le futur. Razz

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
mélie
Niveau 6

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par mélie le Dim 20 Mai 2018 - 0:32
Études supérieures ! (Y a pas de quoi !)
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Fesseur Pro le Dim 20 Mai 2018 - 0:36
lol
Ce n'est pas "la mienne".

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
VinZT
Expert

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par VinZT le Dim 20 Mai 2018 - 4:05
@Fesseur Pro a écrit:
@Monsieur_Tesla a écrit:Je suis de l'époque où les "dys" n'existaient pas, je serai catalogué "dysorthographique" aujourd'hui.

J'ai fait toute ma scolarité avec des 0/20 en dictée, puis études supérieurs ... classes préparatoires, et enfin maitrise de physique ...

Il m'arrive de faire des fautes d’orthographes en classe, si les élèves savent que tu es dysorthographique  ... ils te font remarquer gentiment les grosses fautes ... quand ils les voient ! !

P.S. : je viens de rééditer mon post 10 fois, pour en vérifier l’orthographe !
Il en reste une belle, mais de temps.
Evite dans le futur. Razz

* serais
* maîtrise
* et je n'aurais pas mis de s à « des fautes d'orthographes »

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Meddio
Niveau 2

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Meddio le Dim 20 Mai 2018 - 5:33
Donc, pour les fautes relevant de la logique, des règles : pas de difficultés, il faut apprendre la règle.

Pour les fautes lexicales :
- Recours à l'étymologie
- Recours à des moyens mnémotechniques
- Recours à l'écriture du mot sujet au doute de plusieurs façons puis élimination de ce qui serait visuellement "choquant"

Tout ça élimine beaucoup de fautes ... Pour les autres : vérification assumée.

Pour les CDE, cela me choque lorsqu'ils font des fautes, ils sont censés être garants de l'ordre, peu importe l'expression de cet ordre, mais je serais bien mal placé pour jeter la pierre, comme le dit l'expression.

@Babarette : As-tu travaillé dans un/des établissement(s) à Avignon ?
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Verdurette le Dim 20 Mai 2018 - 5:43
J'ai une lampe de poche pour pallier la panne de lumière sur le palier.

pallier prend deux L et il est transitif.
(palliare, c'est littéralement couvrir d'un pallium (manteau) un problème, donner l'illusion qu'il disparaît.)
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Lord Steven le Dim 20 Mai 2018 - 10:48
Depuis que j'utilise le clavier intuitif pour gagner du temps, je n'ai jamais fait tant de fautes Sad
Cela dit dans toutes les matières nous sommes supposés montrer l'exemple pas qu'en français. Y a t t Il dans trucs pour améliorer l'orthographe? Je ne sais pas, lire lire et encore lire. Après il ne faut pas non plus avoir honte de se demander si au bout de hospodar il faut un t un d ou rien du tout, nous sommes des êtres humains, pas des machines et justement les dictionnaires sont là pour ça.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
VinZT
Expert

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par VinZT le Dim 20 Mai 2018 - 13:48
@Lord Steven a écrit:Depuis que j'utilise le clavier intuitif pour gagner du temps, je n'ai jamais fait tant de fautes Sad

Ça c'est vrai, ça !
@Lord Steven a écrit:
Après il ne faut pas non plus avoir honte de se demander si au bout de hospodar il faut un t un d ou rien du tout …

Si l'on en croit Apollinaire, au bout du hospodar, il se passait plein de trucs Wink

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Olympias
Prophète

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Olympias le Dim 20 Mai 2018 - 13:58
Il y a maintenant des fautes dans des documents distribués à la fac ... Sad
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Lord Steven le Dim 20 Mai 2018 - 14:38
@VinZT a écrit:
@Lord Steven a écrit:Depuis que j'utilise le clavier intuitif pour gagner du temps, je n'ai jamais fait tant de fautes Sad

Ça c'est vrai, ça !
@Lord Steven a écrit:
Après il ne faut pas non plus avoir honte de se demander si au bout de hospodar il faut un t un d ou rien du tout …

Si l'on en croit Apollinaire, au bout du hospodar, il se passait plein de trucs Wink

Ah je ne connaissais pas ce bon mot de Guillaume, c'était juste un mot sur lequel j'avais très logiquement achoppé il y a 30 ans en finale de la dictée de Pivot Smile

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
VinZT
Expert

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par VinZT le Dim 20 Mai 2018 - 14:43
Ce n'est pas un bon mot, hospodar est le titre dont est paré le héros des 11000 verges …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Beniamino Massimo le Dim 20 Mai 2018 - 15:09
D'où le -d que LordSteven est tenté de lui mettre au bout.

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par scot69 le Dim 20 Mai 2018 - 15:30
@Olympias a écrit:Il y a maintenant des fautes dans des documents distribués à la fac ... Sad

Il y en a aussi dans les rapports de jury des concours...
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Lord Steven le Dim 20 Mai 2018 - 21:45
@VinZT a écrit:Ce n'est pas un bon mot, hospodar est le titre dont est paré le héros des 11000 verges …

J'ai lu les 11000 verges au lycée j'avoue que j'avais oublié.... Embarassed

@Beniamino Massimo a écrit:D'où le -d que LordSteven est tenté de lui mettre au bout.

Me prêteriez vous des intentions scabreuses que je n'ai pas? j'aurais mieux fait de choisir un autre exemple, voyons.... Si verjus s'écrit avec un s ou un t? Smile

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
melber
Niveau 2

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par melber le Lun 21 Mai 2018 - 4:58
Meddio, j’ai le même problème que toi avec le français. Il s’agit pour moi d’un véritable complexe. Le pire, c’est quand je suis fatiguée !
Je remarque toutefois facilement les fautes des autres...
avatar
Meddio
Niveau 2

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Meddio le Lun 21 Mai 2018 - 8:52
@melber : c'est sûr qu'être fatigué n'arrange en rien les choses. Es-tu professeur de français ?

Parfois, je me dis la chose suivante qui est assez facile et qui me permet de me dédouaner du fait que ça n'aille pas de soi chez moi : "Je suis le fruit des programmes de l'EN des années 90".

Bien sûr, il me semble que le problème peut être plus vaste que ça : on ne respecte plus l'orthographe comme on ne respecte plus les règles qui, au lieu de passer pour ce qu'elles sont - absolument nécessaires à toute vie en communauté - passent pour quelque chose de pénible, superflu, parce que "c'est bon quoi !" et ceux qui les font respecter, censés incarner l'autorité, passent au mieux pour des psychorigides autoritaires, au pire pour des gens ridicules - il n'y a qu'à voir n'importe quel film pour s'en rendre compte, il me semble.
avatar
Leclochard
Empereur

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Leclochard le Lun 21 Mai 2018 - 10:23
@Meddio a écrit:@melber : c'est sûr qu'être fatigué n'arrange en rien les choses. Es-tu professeur de français ?

Parfois, je me dis la chose suivante qui est assez facile et qui me permet de me dédouaner du fait que ça n'aille pas de soi chez moi : "Je suis le fruit des programmes de l'EN des années 90".

Bien sûr, il me semble que le problème peut être plus vaste que ça : on ne respecte plus l'orthographe comme on ne respecte plus les règles qui, au lieu de passer pour ce qu'elles sont - absolument nécessaires à toute vie en communauté - passent pour quelque chose de pénible, superflu, parce que "c'est bon quoi !" et ceux qui les font respecter, censés incarner l'autorité, passent au mieux pour des psychorigides autoritaires, au pire pour des gens ridicules - il n'y a qu'à voir n'importe quel film pour s'en rendre compte, il me semble.

Et de la baisse du nombre de candidats au Capes.
Quand je l'ai passé, il y avait 6000 présents pour 1100 postes. En 2017, on ne dépassait pas 2000 présents pour 1288 postes... On peut parler d'examen plutôt que de concours avec un tel ratio. Forcément, le niveau général (orthographe et culture littéraire) n'est plus exactement le même. Je pense aussi que les écrans n'aident pas à mémoriser l'orthographe.
J'ai peur que quand l'ancienne génération sera partie, le désastre apparaîtra.  

http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid118190/donnees-statistiques-capes-2017.html

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
melber
Niveau 2

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par melber le Lun 21 Mai 2018 - 10:45
@Meddio a écrit:@melber : c'est sûr qu'être fatigué n'arrange en rien les choses. Es-tu professeur de français ?

Parfois, je me dis la chose suivante qui est assez facile et qui me permet de me dédouaner du fait que ça n'aille pas de soi chez moi : "Je suis le fruit des programmes de l'EN des années 90".

En effet, je suis également professeur de français. Et aussi eu le droit aux programmes de l’EN des années 90... M’enfin, ma collègue de lettres (qui a seulement deux ans de plus que moi) ne fait JAMAIS de fautes !
Pour limiter les dégâts, j’ai mis des stratégies en place :
- vérifier dans le dictionnaire quand je le peux
- écrire au brouillon les différentes versions entre lesquelles j’hésite du mot qui me pose problème
- substituer le mot par un synonyme que je sais écrire sans faute
Pas de recours au latin possible en revanche .
avatar
Meddio
Niveau 2

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Meddio le Lun 21 Mai 2018 - 10:55
@Leclochard 57% des présents admis ... Quand je l'ai passé, c'était 42%, ce qui était déjà énorme.

Le plus inquiétant, c'est que l'ayant passé en candidat libre (eu du premier coup), sans passer par ESPE ou IUFM, ayant eu un M2 recherche à 18,1 de moyenne, j'estime ne pas être parmi les pires alors que j'éprouve quand même quelques difficultés en orthographe - qui pour moi ne va pas de soi sans la présence de règles claires*.


Les anciens ont peut-être grandi dans un monde plus structuré que l'actuel, où on accordait plus d'importance aux règles, où plutôt que mille réformes obscures, on se tenait à une méthode claire, je ne sais pas. Il me semble qu'il vaut mieux une méthode claire même si imparfaite qu'une foultitude de nouvelles méthodes successives - ce qui est contre-productif car quel crédit peut-on accorder à la nouvelle méthode sachant qu'elle sera, de toute façon, remplacée ?


*Je précise que je ne veux pas avoir l'air trop extrême, mon orthographe étant quand même très correcte, mais non parfaite, et surtout, n'allant pas de soi.


Dernière édition par Meddio le Lun 21 Mai 2018 - 10:57, édité 1 fois (Raison : ajout du destinataire)
avatar
melber
Niveau 2

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par melber le Lun 21 Mai 2018 - 10:59
Ah oui, et j’essaye de me rassurer en me disant que je fais tout de même moins de fautes qu’un bon nombre de collègues ! Je sais, c’est minable de me comparer ainsi. Mais franchement quand je lis les mails professionnels et appréciations de certains ; euh, comment dire...
avatar
Meddio
Niveau 2

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Meddio le Lun 21 Mai 2018 - 11:36
@melber : Je fais pareil et je ne trouve pas forcément ça minable à partir du moment où je reconnais (comme tu le fais) que je n'ai pas le niveau que je devrais avoir, même s'il est tout à fait correct.

L'idée c'est que relativement à un adulte ("ancienne génération" ou pas) j'ai une bonne orthographe mais relativement à un professeur de français qui devrait être infaillible, c'est moins bien.

Si je sais que je ne suis pas dans les pires, je suis loin d'être dans les meilleurs.

Quand je dis "les pires", il n'y a pas de honte ni de fierté à avoir, à y voir : quelqu'un qui est "moins bon" que moi en orthographe sera "meilleur" ailleurs.

Ce que je "dénonce", je le "dénonce" chez moi en premier lieu, donc j'estime pouvoir essayer de me situer, de toute façon, on est tous dans le même bateau !

Je ne vois, par ailleurs, pas de problème à se situer. Exemple imagé : je n'ai pas de problème à dire que je cours plus vite que quelqu'un ni à constater qu'on puisse courir plus vite que moi. Ce sont des faits et dans la limite de mes capacités, je peux toujours tout faire pour m'améliorer. Je n'ai ni fierté ni honte là-dessus. De toute façon : qu'avons-nous fait pour tant de biens ?

Enfin, si j'ai réagi avec une certaine hauteur, c'est pour contrer l'argument suivant : mauvais en orthographe et professeur de français ? Cela ne m'étonne pas, on t'a donné le CAPES ! (je caricature)
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Beniamino Massimo le Lun 21 Mai 2018 - 11:58
@Lefteris a écrit:L'orthographe, quoi qu'en disent certains esprits chagrins, c'est l'âme de la langue, puisque le français est truffé de terminaisons homophones, contrairement à ses sœurs latines.
Au passage, on voit mal en quoi les nombreux cas d'homophonie du français feraient de l'orthographe « l'âââââme de la langue ». Cette métaphore est déjà en soi très discutable (on est plus proche de l'enveloppe charnelle que de quelque chose d'intérieur), mais la justification l'est encore plus. Que les différentes graphies pour un même son soient en partie justifiées par le besoin de distinguer les homophones, certes, mais inutile d'en tirer des conclusions trop lyriques.

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !
Contenu sponsorisé

Re: Les fautes d'orthographe chez les professeurs de français

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum