Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
illizia
Esprit éclairé

"L'école malade des parents"? [Rue des écoles, France Culture]

par illizia le Lun 21 Mai 2018 - 10:55
Les relations seraient de plus en plus conflictuelles... Le rapport parents-profs se dégraderait mais la défiance des adultes envers l'école serait également croissante. Comment justifier cette tendance?


Je n'ai pas encore écouté mais le sujet m'a attiré l’œil. (j'ai cherché avant de poster, il ne me semble pas que ça ait déjà été fait, mais sinon, désolée!)
Pour les intervenants: un ancien inspecteur d'académie qui a publié un ouvrage soulignant un climat conflictuel croissant, après une enquête auprès de directeurs dans le primaire, la présidente de la PEEP....et des enseignants?

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwiSnpjgs5bbAhUEWxQKHVByBnMQFggoMAA&url=https%3A%2F%2Fwww.franceculture.fr%2Femissions%2Frue-des-ecoles%2Flecole-malade-des-parents&usg=AOvVaw3-68DU8Gb9FuyqbvYwPpDE


Et une citation d'une autre enquête, datant de 1861, qui a été faite par Claude Lelièvre, je le crains, pour relativiser le phénomène, mais que je reprends tellement elle évoque bien certains faits rapportés ici, notamment dans la section de l'enseignement primaire:

"Les parents, ce fléau des écoles , sont convaincus du tort des maîtres. L'enfant indocile répond effrontément aux réprimandes que son maître lui adresse ; et s'il subit une punition ce n'est qu'en menaçant son maître et quelquefois en l'injuriant. Ses parents le soutiennent. Quand le maître, pour mettre une digue à tant d'insubordination veut sévir, l'enfant indocile lui répond fièrement: 'je ne veux pas être puni, je suis innocent ; vous êtes injuste, je le dirai à mes parents qui le diront à d'autres'. Et les parents viennent vous assaillir. Autrefois le maître était craint ; aujourd'hui on en rit parce qu'on ne le craint plus"
avatar
Rendash
Bon génie

Re: "L'école malade des parents"? [Rue des écoles, France Culture]

par Rendash le Lun 21 Mai 2018 - 12:39
@illizia a écrit:Et une citation d'une autre enquête, datant de 1861, qui a été faite par Claude Lelièvre

L'éléphant serait donc en prime un dinosaure ?

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
illizia
Esprit éclairé

Re: "L'école malade des parents"? [Rue des écoles, France Culture]

par illizia le Lun 21 Mai 2018 - 12:44
Et les enseignants boucs émissaires des parents, un serpent de mer dans l'univers du mammouth: quel zoo!

Edit: sinon, ce n'est pas la citation qui fut faite en 1861, mais l'enquête, bien sûr, et pas par Claude Lelièvre, qui n'est quand même pas si has-been, mais par un certain Gustave Rouland, ministre de l'instruction publique de Napoléon III Wink
Contenu sponsorisé

Re: "L'école malade des parents"? [Rue des écoles, France Culture]

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum