Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Verdurette
Modérateur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Verdurette le Jeu 24 Mai 2018 - 18:09
J'ai eu des élèves avec de graves troubles du comportement, je n'ai jamais éprouvé de haine à leur encontre, ni envers leur famille, sauf peut-être lorsque les parents étaient la cause du dysfonctionnement parce qu'ils étaient maltraitants. Et encore, il ne s'agit pas de haine.
Et je n'ai jamais dit, ni même pensé, que ces enfants étaient "nuisibles". Ils sont malades, c'est très différent.
J'éprouve en revanche de la haine pour les personnes qui ont fait en sorte que se produisent et perdurent ces situations de grande souffrance pour l'enfant concerné, pour ses camarades, et pour l'enseignant, et qui sous couvert de bienveillance, d'inclusion, d'égalitarisme, ignorent cette souffrance partagée.
Le mérite de ce maire , c'est de la mettre en lumière.


Mauvette, le CMP n'a jamais été un asile. Et un enfant très dysfonctionnel est mieux dans une structure adaptée, une ULIS ou un ITEP avec faible effectif et scolarité adaptée, que dans une classe lambda où tout le monde va souffrir. Ce n'est pas que nous ne voulons pas de cet enfant, c'est que nous ne pouvons pas l'accueillir dans de bonnes conditions, et que nous le savons pertinemment. C'est bien gentil de nous demander de différencier, mais bientôt, on aura des classes de 30 avec 30 devoirs différents. C'est juste IMPOSSIBLE. Faire l'autruche en disant que c'est une bonne solution n'y changera rien : ça fait peut-être plaisir aux parents de se dire que l'enfant suit une scolarité normale, mais ce n'est pas vrai, et pour le coup, c'est nuisible à tout le monde.

Et j'insiste : La situation est nuisible, pas l'enfant.

Pour les délais, c'est clair, dans ce genre de situation, institution et parfois familles jouent souvent la montre.
avatar
Anaxagore
Empereur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Anaxagore le Jeu 24 Mai 2018 - 18:13
Une fois on m'avait bombardé en 6ème une petite à qui il manquait le corps calleux entre les hémisphères du cerveau parce que la mère avait voulu la retirer de sa classe spécialisée...évidemment la pauvre petite battait de l'aile dès la première heure.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par pogonophile le Jeu 24 Mai 2018 - 18:22
Il est regrettable qu'une discussion sur un sujet crucial soit détournée parce que notre adepte local du tri sélectif ait poussé le "raisonnement" jusqu'à parler de "nuisibles". Quand le discernement est aussi profondément et manifestement altéré qu'un adulte censément raisonnable en vient à employer des termes aussi abjects, il est vain de lui répondre.
avatar
Mauvette
Expert

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Mauvette le Jeu 24 Mai 2018 - 18:22
Bien sûr que non, le CMP n'est pas un asile. Moi aussi, j'ai employé un mot choc afin de faire comprendre qu'avant cette loi de 2005 qui, certes, ne comporte pas que des avantages, le sort d'enfants comme mon fils était du ressort de l'hôpital psy. Était-ce vraiment l'idéal ? Je ne crois pas.
A-t-on jamais vu un enfant qui boite être encloisonné dans une chambre d'hôpital toute son enfance ?

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par pogonophile le Jeu 24 Mai 2018 - 18:26
@Mauvette
L'une des solutions souvent employées par chez moi en collège est le mi-temps entre hôpital de jour et ULIS. Il permet de concilier les nécessités de soin et de socialisation, et d'avoir quelques objectifs pédagogiques. Selon les possibilités de l'élève pendant une période, on ajuste les proportions.

Evidemment cela dépend de mille facteurs, parmi lesquels :
- les places dans les deux structures
- la distance (en zone rurale c'est même pas la peine)
- la souplesse et l'engagement des équipes (et j'ai beau exhorter au professionnalisme, il y a des limites humaines à ce qui peut être fait)
- la compréhension et la bonne volonté des familles (je ne sais pas combien d'IP j'ai dû faire...)
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Verdurette le Jeu 24 Mai 2018 - 18:39
A l'école élémentaire aussi nous avons des élèves avec une scolarité mixte : hôpital de jour ou SESSAD / école avec AVS, et ça marche très bien. Mais lorsqu'on a ce genre d'organisation, ça signifie qu'on a vraiment une synergie positive autour de l'enfant , famille, école, soignants. C'est la solution "idéale", c'est à dire la meilleure possible par rapport à une situation évidemment difficile. Je sais pertinemment (et par expérience personnelle!) que c'est difficile pour des parents d'accepter que leur enfant soit "différent". Or lui organiser un parcours de soin, c'est matérialiser cette différence, mais c'est aussi contribuer à l'atténuer ou la contourner.

Les problèmes surviennent surtout lorsque la famille refuse la situation. Il est fréquent que les familles refusent une orientation même à temps partiel et demandent une AVS. Sauf que ce n'est pas forcément la meilleure solution pour l'enfant. Dans certains cas, la MDPH refuse l'AVS parce qu'elle préconise une autre solution.
Et le pire, c'est lorsque la famille refuse de reconnaître les difficultés, et donc tout soin. Là, on doit garder l'enfant, quoi qu'il advienne. Et il advient parfois des drames.




avatar
Fenrir
Niveau 7

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Fenrir le Jeu 24 Mai 2018 - 18:40
@XIII a écrit:Cette école inclusive engendre un résultat inverse à l'effet qui était initialement voulu. Ces enfants qui auraient dû être scolarisés dans des classes "banales" pour ne plus être stigmatisés le sont finalement beaucoup plus!

Cette école inclusive engendre le résultat initialement attendu : coûter moins cher.


Dernière édition par Fenrir le Jeu 24 Mai 2018 - 18:42, édité 1 fois

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
henriette
Médiateur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par henriette le Jeu 24 Mai 2018 - 18:42
@pogonophile a écrit:Il est regrettable qu'une discussion sur un sujet crucial soit détournée parce que notre adepte local du tri sélectif ait poussé le "raisonnement" jusqu'à parler de "nuisibles". Quand le discernement est aussi profondément et manifestement altéré qu'un adulte censément raisonnable en vient à employer des termes aussi abjects, il est vain de lui répondre.
Mille fois d'accord avec toi - et ne parlons même pas des sousentendus totalement émétiques contenus dans son spoiler, sur lesquels la modération ne manquera pas de se pencher.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Verdurette le Jeu 24 Mai 2018 - 18:55
Il me semble que je suis intervenue en précisant que je trouvais ce terme choquant, afin de repartir sur le sujet de façon plus saine. C'était en tout cas mon intention.
avatar
Volubilys
Sage

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Volubilys le Jeu 24 Mai 2018 - 18:57
@Mauvette a écrit:CMP, autrement appelé asile.
Pour ne pas dire que mon enfant est "nuisible", je me contente de faire le constat que mon enfant dysfonctionne, qu'il s'adapte mal à la vie en collectivité, qu'il souffre, qu'il est différent. 
Quant aux autres remarques... Voir écrit sur ce forum que la haine se comprend me retourne le coeur ! Quelle haine ? La haine envers un enfant qui subit un tel mal-être intérieur qu'il ne peut pas l'exprimer autrement que par une violence exacerbée contre tout ce qui l'entoure ? Mais qui êtes-vous pour être haineux envers un enfant qui est en pleine construction et qui ne se rend pas compte de ses actes ? Qu'on soit haineux envers un système défaillant, envers des parents perfectibles, envers une société inégalitaire. Soit. Mais envers un enfant ?
Bref, je retourne chérir mon fils imparfait et vous laisse dans votre haine de l'imperfection.
Et car cet enfant est en souffrance ça lui donne le droit de faire souffrir ses enseignants et ses camarades, voir de les mettre en danger?
Car il est souffrant ça donne le droit de le mettre dans une situation où il va souffrir encore plus?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Mauvette
Expert

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Mauvette le Jeu 24 Mai 2018 - 19:18
Oh non. Aucun droit.
Seul le devoir de ne pas haïr.
Bref, il est temps de me taire.

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas
avatar
Volubilys
Sage

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Volubilys le Jeu 24 Mai 2018 - 19:31
C'est sûr que les autres élèves adorent se faire agresser et avoir une classe où c'est le bordel, où ils ne peuvent pas apprendre, pas faire de sorties, ça les aide à être tolérant...
Vous dites qu'avant l'inclusion, votre enfant relevait de l'hôpital de jour... pourquoi lui refuser des soins en le mettant dans une classe normale ? Votre enfant aurait une leucémie vous préfériez qu'il soit soigné par le médecin généraliste du coin qui n'y connait pas grand chose avec l'aide d'un garde malade sans formation ou par des médecins spécialisés dans un lieu adapté?

L'inclusion, en générale, ne concerne que les TdC... en 14 ans je n'ai eu qu'une seule inclusion ne relevant pas des TdC....

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par pogonophile le Jeu 24 Mai 2018 - 19:47
@Volubilys
Je crois qu'un peu de respect des personnes ne serait pas mal venu. Tu ne connais que des bribes de la situation, des questions accusatoires comme "pourquoi lui refuser des soins en le mettant dans une classe normale" sont atroces, mesure-le.

@Verdurette
Je pense souvent au 1er degré où c'est le plus difficile à construire : c'est rude d'être celui qui annonce aux parents "non mais là il faut voir un médecin et poser un diagnostic."
Avec suffisamment de tact et de patience d'un côté, de lucidité et de respect de l'autre, on arrive à construire la confiance qui permet de mettre en place les partenariats efficaces.
Quand ça ne marche pas, on est mal...
Au collège il y a toujours la possibilité de réduire arbitrairement l'emploi du temps, ou de parler d'exclusion, leviers qui permettent de forcer la main, mais quand on en est là, c'est qu'on n'ira pas bien loin.
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Tamerlan le Jeu 24 Mai 2018 - 20:00
Effectivement cette question difficile demande des précautions dans la manière de s'adresser aux personnes. Nous demandons à tout le monde de bien en tenir compte.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Verdurette le Jeu 24 Mai 2018 - 20:18
Heureusement, dans le premier degré, cette annonce se fait progressivement et collégialement, avec des professionnels divers : l'enseignant, le psy-EN, le médecin scolaire. D'où l'importance de travailler en symbiose et de manière cohérente, voire harmonieuse. Mais il est clair que c'est le deuil de l'enfant rêvé.
C'est très différent selon les familles aussi. Il y a ceux qui constatent le problème sans forcément l'identiifier, et que le diagnostic peine mais rassure, et ceux qui sont dans le déni. Et bien évidemment, tout l'éventail des compromis entre les deux.

Volubilys, oui, ta façon d'aborder les choses est violente. J'ai eu, j'ai encore des élèves avec des troubles du comportement, je m'en suis suffisamment plainte sur ce forum. Mais dire
@Volubilys a écrit:Et car cet enfant est en souffrance ça lui donne le droit de faire souffrir ses enseignants et ses camarades, voir de les mettre en danger?
n'est pas exact. Il ne s'arroge pas ce droit, ce n'est pas volontaire. Si un enfant aveugle fait tomber un de ses camarades qu'il ne voit pas (l'exemple est un peu capillotracté), on ne le lui reprochera pas. Et bien je ne vois pas tellement la différence. A l'enfant aveugle, on dira : "Tu dois prendre ta canne /ton chien et faire attention". Pour l'enfant à TDC, il faut l'équivalent-soin de la canne ou du chien. Or je suis certaine que 24 heures de classe "normale" ne sont pas la meilleure façon de traiter la question.

Ce qui n'est pas acceptable dans la réponse du DASEN, c'est "ces enfants ont priorité sur les autres". Non, tous les élèves ont droit à une instruction et une éducation, il n'y a aucune raison que certains accaparent tout le temps et l'énergie de l'enseignant. Et force est de reconnaître que dans certaines situations, nous consacrons une trop grande part de notre temps à l'urgence de l'enfant dangereux pour lui-même et/ou pour les autres.

avatar
Volubilys
Sage

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Volubilys le Jeu 24 Mai 2018 - 21:26
Verdurette, as-tu été la victime physiquement de ces élèves ayant de lourd trouble du comportement? J'ai eu 23 jours d'arrêt à cause de l'un d'eux, car je l'ai empêché de s'enfuir, et pour un peu c'était ma faute, "non mais il est en souffrance"... C'est comme le "c'est la faute à pas de chance" écrit un peu plus haut pour parler des 25 points de sutures de la maîtresse... étrangement, après on se dit que finalement car il souffre on lui donne le droit de martyriser un enseignant et 25 enfants, c'est pas grave, c'est pas de chance.


_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
lene75
Empereur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par lene75 le Jeu 24 Mai 2018 - 21:29
C'est très compliqué, pour des parents, de savoir où se situe l'intérêt de l'enfant, parce que l'institution n'est pas toujours « honnête » là-dessus, volontairement ou involontairement. Je crois que je ne connais aucun parent d'enfant handicapé qui n'ait eu à déplacer des montagnes. La confiance est souvent rompue dès le premier jour. C'est extrêmement violent quand une personne qui ne connaît pas du tout votre enfant et ne connaît rien de son parcours médical, vous dit dès le départ que de toute manière, une scolarisation normale, ça ne va pas être possible. Il faut savoir qu'il n'y a AUCUNE communication entre les soignants et l'éducation nationale, que le médecin scolaire ne connaît pas du tout l'enfant et que la MDPH juge uniquement sur dossier et par correspondance des enfants qu'elle ne connaît pas du tout non plus. En tant que parent, on a vraiment le sentiment que l'avenir des enfants est soumis à l'arbitraire le plus total. Difficile dans ces conditions de savoir si on nous propose des choses constructives ou si on veut juste se débarrasser de nous : quand on veut tuer son chien, on l'accuse d'avoir la rage.

Pour ma part j'ai eu la chance de tomber sur une super école, avec une directrice, des PE et des atsem très ouvertes, qui ont fait taire le médecin scolaire et accepté d'attendre de voir ce que ça donnerait, aussi parce que la crèche a été super et que la puer qui s'est déplacée les a beaucoup rassurées, après le discours très alarmiste du médecin scolaire. Et il se trouve que ça se passe super bien. Toutes les familles n'ont pas cette chance.

Tout ça pour dire que les familles que vous récupérez ont déjà une longue histoire derrière elles, même avec des enfants de 3 ans, et qu'il leur est difficile a priori de savoir si vous êtes de bonne volonté ou pas.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Babarette
Grand sage

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Babarette le Jeu 24 Mai 2018 - 21:40
@Mauvette a écrit:Oh non. Aucun droit.
Seul le devoir de ne pas haïr.
Bref, il est temps de me taire.

Facile de juger des sentiments d'autrui. Donc on n'a pas le droit de haïr quelqu'un qui nous pourri la vie?
Je ne parle pas de se venger bien sûr. Je parle d'un sentiment qui se développe en réaction à une grande violence. On a encore bien le droit de penser, de ressentir et je ne dirais même pas "ce qu'on veut", parce qu'on ne se force pas à haïr, c'est difficile de lutter contre un sentiment.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
henriette
Médiateur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par henriette le Jeu 24 Mai 2018 - 21:47
Je pense qu'il serait souhaitable de prendre du recul par rapport à son vécu personnel, aussi dur soit-il, pour essayer d'entendre ce que dit l'autre sans risquer de le déformer. Car si on lit les propos des autres par le prisme de ses propres traumatismes, grand est le risque de sur-réagir et/ou de mal interpréter ce qui est dit. Wink

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
PabloPE
Érudit

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par PabloPE le Jeu 24 Mai 2018 - 21:52
Après il faut aussi remettre dans le contexte hein le terme "nuisibles" a été dit à propos des parents qui trouvaient l'enfant nuisible (et non des enseignants) ET que la haine pouvait survenir. Evidemment les parents de l'enfant sont les premiers à plaindre (même si la plupart d'entre eux choisissent le spé dans ce cas et non l'inclusion à tout prix) MAiS il faut aussi se placer en tant que parents des autres. Si votre fils/fille revient tous les jours avec des marques de coup et menaces de mort et vous relate que la maîtresse a du pendant 30 minutes au sol pour l'empêcher de s'enfuir se prenant au passage, coups de pied, coups de poing et insultes vous êtes sûrs de ne ressentir que compassion pour cet enfant? Au début oui mais après la plupart ne demandent qu'une chose: que l'enfant en question soit pris en charge ailleurs. D'abord ils veulent qu'il soit orienté puis plus le temps avance, plus ils se disent que même un changement d'école reste intéressant tant pis pour les autres.
L'inclusion c’est un super principe mais on revient vite sur ses principes quand le bien-être de nos propres enfants est en jeu et oui la haine dans ce cas reste un sentiment humain peut-être aussi compréhensible.

Et pour avoir été la maîtresse qui fait de la contention en se prenant un torrent de coups de la part d'un petit de 6 ans on pense aussi beaucoup à nos collègues qui le subissent encore quotidiennement, toute la journée, 5 jours par semaine.....

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Yazilikaya le Jeu 24 Mai 2018 - 21:55
Compliqué de réagir sans exacerber les sentiments.
Je comprends les parents de l'enfant différent, qui aimeraient tant que leur enfant s'insère.
Je comprends les enseignants, qui aimeraient tant intégrer l'enfant.
Et je comprends la haine contre ce système qui broie tout le monde, qui ment.

Pour ma part, je souhaite enseigner, je souhaite aider des enfants en difficulté. Mais la violence, j'ai énormément de mal. J'ai failli démissionner à cause de ça. Certes, l'enfant souffrait.
Mais les autres enfants aussi. Et moi aussi, beaucoup. Par répercussion, mes propres enfants ont souffert (je n'avais même plus l'énergie de m'en occuper).
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par pogonophile le Jeu 24 Mai 2018 - 21:58
@lene75 a écrit:Il faut savoir qu'il n'y a AUCUNE communication entre les soignants et l'éducation nationale, que le médecin scolaire ne connaît pas du tout l'enfant et que la MDPH juge uniquement sur dossier et par correspondance des enfants qu'elle ne connaît pas du tout non plus. En tant que parent, on a vraiment le sentiment que l'avenir des enfants est soumis à l'arbitraire le plus total. Difficile dans ces conditions de savoir si on nous propose des choses constructives ou si on veut juste se débarrasser de nous : quand on veut tuer son chien, on l'accuse d'avoir la rage.

Ce n'est pas toujours le cas, et le fonctionnement que tu décris relève à mon sens de l'anomalie plus que de la norme.

Je tiens à être présent aux réunions d'ESS, en communication régulière avec les soignants, fais venir plusieurs enseignants (même s'ils pestent contre la réunionnite), et travaille de près avec la coordo MDPH. L'enjeu, c'est justement d'accueillir et d'accompagner au plus près les élèves et les familles.
Après, c'est Paris, je soupçonne qu'on soit relativement bien doté... Ce n'est pas toujours possible partout, matériellement.
avatar
henriette
Médiateur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par henriette le Jeu 24 Mai 2018 - 22:00
Je pense aussi que la situation n'est pas du tout comparable de ce point de vue entre le primaire et le secondaire, pogonophile.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
PabloPE
Érudit

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par PabloPE le Jeu 24 Mai 2018 - 22:06
@pogonophile a écrit:
Ce n'est pas toujours le cas, et le fonctionnement que tu décris relève à mon sens de l'anomalie plus que de la norme.

Je tiens à être présent aux réunions d'ESS, en communication régulière avec les soignants, fais venir plusieurs enseignants (même s'ils pestent contre la réunionnite), et travaille de près avec la coordo MDPH. L'enjeu, c'est justement d'accueillir et d'accompagner au plus près les élèves et les familles.
Après, c'est Paris, je soupçonne qu'on soit relativement bien doté... Ce n'est pas toujours possible partout, matériellement.
Dans le primaire, rural on fait aussi beaucoup d'ESS, lesquelles n'arrivent qu'après plusieurs rencontres parents/enseignants. Il y a le directeur, le psy sco, l'enseignant (voire les enseignants précédents) les éducateurs si il y en a, les orthos, les soignants et les parents. Ce sont ces derniers les plus souvent absents (je travaille moi j'ai pas de temps à perdre/ j'ai oublié/ j'avais aquagym...)
On remplit aussi un zouli dossier pour la MDPH quand il le faut, la psy sco aussi... Le SESSAD vient régulièrement nous rencontrer quand ils interviennent avec un élève. Franchement on ne peut pas dire qu'on ne fonctionne pas en équipe éducative Wink

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par pogonophile le Jeu 24 Mai 2018 - 22:07
@henriette a écrit:Je pense aussi que la situation n'est pas du tout comparable de ce point de vue entre le primaire et le secondaire, pogonophile.

C'est plus une question de régions et de dotations je pense. Quand à Paris on a les personnels médico-sociaux qui dépendent de la ville pour le 1er degré, et qu'on a donc les moyens de fonctionnement normaux qui sont entièrement concentrés vers le second degré, malgré les très nombreux détachements et décharges, on a bien plus de personnels pour suivre de près. Ajoute à ça que le CMP local est à 500m au pire, c'est nettement plus facile qu'ailleurs d'être en lien.

@PabloPe
Loin de moi l'idée de dire qu'on ne fait pas le travail en primaire rural ! Je dis juste que c'est naturellement plus compliqué.
avatar
Verdurette
Modérateur

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Verdurette le Jeu 24 Mai 2018 - 22:14
Lene décrit précisément la réalité, au moins pour le premier degré, même si c'est différent à Paris ou dans le secondaire.

Dans notre école, il y a en moyenne 25 équipes éducatives dont 10 ESS par an. (pour 240 élèves).
Lors des ESS, les membres de l'école donnent leur avis, mais il n'y a aucun retour de la part des représentants des soignants. Et souvent une méconnaissance de la situation de l'enfant-élève, au point de nier qu'il y ait un problème lorsque l'enfant n'a pas de problème de comportement en situation duelle, ce qui est fréquent pour les enfants qui dysfonctionnent en groupe, précisément pour attirer l'attention, souvent en lien avec une situation de maltraitance intra-familiale.  

J'ai aussi souffert de situations de violence, Volubilys et Yazilikaya, plus moralement que physiquement, il est vrai, et je ne cautionne absolument pas le fait qu'on laisse ces enfants en classe. J'ai de la rancoeur envers certaines familles, et surtout vis à vis de l'institution dont on a l'impression qu'elle s'en f...Mais je maintiens que je ne vois que pathologie et pas de méchanceté chez les enfants concernés, donc je continue à récuser les termes de haine et de nuisance.
Contenu sponsorisé

Re: École fermée à cause d'élèves perturbateurs

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum