Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Zarathustra
Niveau 7

Re: Parcoursup : les résultats

par Zarathustra le Lun 4 Juin 2018 - 14:26
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
On l'a déjà dit sur ce fil, l'absence de hiérarchisation des voeux va rendre la procédure inutilement longue. Cela "grippe" l'évolution des classements.

Oui, dans la mesure où mes simulations prédisent quelque chose, il faut entre 5 à 10 tours pour que ça décante sérieusement, un tour étant donc, en ce moment, une semaine (le temps de réponse obligatoire).

résultat de simulation

J'ai l'impression qu'on est entre la courbe bleu claire et violette (tour 0: 46% ; tour 1: 32% ; tour 2 à venir demain, j'estime ~23-25%).
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: Parcoursup : les résultats

par Laotzi le Lun 4 Juin 2018 - 14:28
Le taux de boursier, fixé par le rectorat, varie aussi fortement selon les universités :


_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Zarathustra
Niveau 7

Re: Parcoursup : les résultats

par Zarathustra le Lun 4 Juin 2018 - 14:29
@RogerMartin a écrit:
@Zarathustra a écrit:
@Aiôn a écrit:
Un article du Monde d'aujourd'hui

Visiblement, Audrey qui a 16 de moyenne en bio n'est encore prise nulle part (pas même en fac de bio), sa seule erreur ayant été de candidater loin de chez elle pour des raisons légitimes.

Si j'ai bien compris, l'accès hors académie est très limité et ne peut pas dépasser les 15% des effectifs, non ?  

Pas du tout, le taux est fixé pour chaque formation, et très souvent bridé par le rectorat malgré nos suppliques.

Oui, justement, et est-ce que le recteur n'est pas limité lui-même à un maximum de 15% ? Je croyais avoir lu ça quelque part...
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Parcoursup : les résultats

par RogerMartin le Lun 4 Juin 2018 - 14:34
@Zarathustra a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@Zarathustra a écrit:
@Aiôn a écrit:
Un article du Monde d'aujourd'hui

Visiblement, Audrey qui a 16 de moyenne en bio n'est encore prise nulle part (pas même en fac de bio), sa seule erreur ayant été de candidater loin de chez elle pour des raisons légitimes.

Si j'ai bien compris, l'accès hors académie est très limité et ne peut pas dépasser les 15% des effectifs, non ?  

Pas du tout, le taux est fixé pour chaque formation, et très souvent bridé par le rectorat malgré nos suppliques.

Oui, justement, et est-ce que le recteur n'est pas limité lui-même à un maximum de 15% ?  Je croyais avoir lu ça quelque part...

Pas du tout.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Parcoursup : les résultats

par RogerMartin le Lun 4 Juin 2018 - 14:38
@Laotzi a écrit:Le taux de boursier, fixé par le rectorat, varie aussi fortement selon les universités :


J'ai eu du mal à voir l'image.
Précision : ce taux de boursiers est le taux souhaité (ou présent, votre capture d'écran n'est pas claire) parmi les candidats appelés (les "propositions"), si aucun boursier (ou un nombre plus faible que la proportion souhaitée) n'accepte la formation, le rectorat ne peut rien faire concrètement.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Parcoursup : les résultats

par LaMaisonQuiRendFou le Lun 4 Juin 2018 - 14:39
@Laotzi a écrit:Le taux de boursier, fixé par le rectorat, varie aussi fortement selon les universités :


Bah oui ça va bien les sans-dents à Paris 1 et 2, il y a Paris 13 pour eux !
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Parcoursup : les résultats

par RogerMartin le Lun 4 Juin 2018 - 14:51
Est-on certain qu'il s'agit du taux exigé et non du taux constaté ? Dans le deuxième, le rectorat peut remonter les candidats boursiers en espérant en augmenter le nombre dans les formations.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Parcoursup : les résultats

par RogerMartin le Lun 4 Juin 2018 - 14:55
@Prezbo a écrit:
@RogerMartin a écrit:
Je te réponds de suite : nous n'avons aucune marge de manœuvre sur ce point (mono-licence non sélective). Pour une raison que j'ignore, alors que nous avions autorisé à appeler au 1er tour 20% de plus que notre capacité d'accueil, le 1er appel a été adressé pile à notre nombre de places ; et ensuite, comme tu le sais, le nombre d'appelés correspond strictement à la capacité d'accueil.

Une question simple : que faisiez-vous les années précédentes quand le nombre d'inscrits dépassait les capacités d'accueil ? Et que ferez-vous cette année ?

(Bon, je suppose qu'une partie de la réponse est peut-être "de toute façon, on est si peu attractif qu'on n'était pas en tension" et "on tassait les groupes de TD sachant qu'une bonne moitié des étudiants ne venaient plus à partir de décembre".)

Je ne suis pas sûr d'encore bien maîtriser le bousin parcoursup, mais il me semble qu'au moins psychologiquement, l'obligation de classer les étudiants crée une différence non négligeable : si j'ai bien compris (ce dont je ne suis pas sur), les années précédentes, l'élève qui s'inscrivait dans une filière non sélective recevait une réponse oui. Cette année, il reçoit un numéro sur une liste d'attente. Même si on lui promet que cela se débloquera, et peut-être pas plus tard que les années précédentes (voir le calendrier rappelé plus haut) je me demande s'il n'y a pas là une forte incitation à aller chercher ailleurs.

Si on place les choses dans une perspective plus large, il me semble probable que cette obligation pour toutes les formations de classer les candidats (sans que les formations en question aient réellement les moyens de classer, je l'ai bien compris) a pour vocation de préparer les esprits à la sélection.

(Et pour faire quelques pas en terrain miné : je pense à la nécessité d'un minimum de sélection réaliste. Mais j'aurais préféré qu'elle se mette en place selon des procédures claires.)

On ne faisait rien, car malgré le grand nombre de vœux où nous étions mentionnés, ce n'était pas tous des vœux de rang 1, loin de là : les candidats étaient pris ailleurs et y allaient. Et comme nous ne sommes pas une formation sélective, nous nous contentions d'inscrire avec joie les candidats moulinés par APB.
De ce que je vois, on ne fera rien non plus cette année : tous les candidats qui veulent absolument étudier Shakespeare et Walt Whitman pourront s'inscrire en L1.
Nos TD sont à 35 -- 40 dans certains cas exceptionnels.
Mais vous avez raison de poser la question : je ne l'ai écrit que deux ou trois fois sur le fil. Wink
Pour le tri des dossiers, il me semble que c'est un pré-requis pour faire tourner ce genre d'algo, non ???
Et si on réfléchit bien, c'est plutôt à l'avantage des bons candidats, qui du coup ne sont pas exclus d'emblée de formations qui peuvent se remplir "vite" qu'ils n'auraient pas placées en 1.
En revanche, oui, on lit jusqu'ici la violence que représente pour un candidat d'être x-millième ou x-centième sur liste d'attente -- même lorsqu'en fin de compte le dossier sera appelé et la formation dûment proposée à la décision du candidat.


Dernière édition par RogerMartin le Lun 4 Juin 2018 - 15:01, édité 2 fois

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Parcoursup : les résultats

par Ergo le Lun 4 Juin 2018 - 14:58
@RogerMartin a écrit:
De ce que je vois, on ne fera rien non plus cette année : tous les candidats qui veulent absolument étudier Shakespeare et Walt Whitman pourront s'inscrire en L1.

Ce matin, deux de nos futurs L3 ont fait la tête quand un autre doctorant et moi avons tenté de les convertir à Whitman.

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Sulfolobus
Érudit

Re: Parcoursup : les résultats

par Sulfolobus le Lun 4 Juin 2018 - 15:19
@RogerMartin a écrit:
En revanche, oui, on lit jusqu'ici la violence que représente pour un candidat d'être x-millième ou x-centième sur liste d'attente -- même lorsqu'en fin de compte le dossier sera appelé et la formation dûment proposée à la décision du candidat.

Surtout quand ce classement ne dépend que partiellement du niveau du candidat et que d'autres critères rentrent en compte comme le fait d'être boursier ou un candidat local, avec en plus des universités qui ne vont pas toutes accepter le même taux de boursier ou de locaux, histoire de bien faire en sorte que l'entrée à l'université deviennent un coup de dés.

La sélection à la française...

Il serait d'ailleurs intéressant de regarder dans quelle proportions les personnes refusées d'une formation l'ont été sur critère académique, sur critère de bourse ou sur critère géographique.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Parcoursup : les résultats

par RogerMartin le Lun 4 Juin 2018 - 15:23
@Sulfolobus a écrit:
@RogerMartin a écrit:
En revanche, oui, on lit jusqu'ici la violence que représente pour un candidat d'être x-millième ou x-centième sur liste d'attente -- même lorsqu'en fin de compte le dossier sera appelé et la formation dûment proposée à la décision du candidat.

Surtout quand ce classement ne dépend que partiellement du niveau du candidat et que d'autres critères rentrent en compte comme le fait d'être boursier ou un candidat local, avec en plus des universités qui ne vont pas toutes accepter le même taux de boursier ou de locaux, histoire de bien faire en sorte que l'entrée à l'université deviennent un coup de dés.

La sélection à la française...

Il serait d'ailleurs intéressant de regarder dans quelle proportions les personnes refusées d'une formation l'ont été sur critère académique, sur critère de bourse ou sur critère géographique.

On est bien d'accord que ce que j'ai écrit porte sur une formation non-sélective, pour laquelle nous ne pouvons refuser aucun dossier, pour laquelle nous n'avons jamais refusé le moindre bachelier, et pour laquelle cette situation perdurera cette année selon toute probabilité ? Et ce sera le cas pour la plupart des formations non-sélectives, qui sont les seules pour lesquelles le tri des dossiers a été introduit cette année. Où voit-on de la sélection, fût-elle à la française ???
J'en ai un peu ras-le-bol des gens qui tartinent sur Parcoursup sans (vouloir) savoir.
Quant au fait que pour avoir accès aux études supérieures il vaut mieux habiter Paris que le Plomb du Cantal, comment dire...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Sulfolobus
Érudit

Re: Parcoursup : les résultats

par Sulfolobus le Lun 4 Juin 2018 - 15:35
Ta formation n'est pas la seule RM et rien ne dit que toutes les formations universitaires appelleront toute leur liste d'attente, sans compter que ce n'est pas la même chose d'être accepté le 22 mai ou 22 août.

Tu as pas mal de témoignages de gens très très loin en liste d'attente sur des formations soit-disant non sélectives (lis plus haut sur la page). Si le fait de se retrouver très loin en liste d'attente dépend principalement du lieu de résidence, ces jeunes là, en plus d'être affectés psychologiquement et de se croire pas au niveau (alors que leur niveau n'aura joué que minoritairement dans le classement obtenu), seront admis en dernier et seront donc les plus en difficulté pour se trouver un logement. Il y a donc une inégalité assez forte sur le lieu de résidence des parents. Pire, il est probable que les contraintes matérielles fassent que beaucoup de ces jeunes acceptent définitivement une autre formation avant même d'être appelés. Dans ce cas, et même si l'université les aurait in fine accepté, tu as une sélection qui ne dit pas son nom basée sur le lieu de résidence des parents.

Idem pour le taux de boursiers où tu risques de te retrouver avec des facs pour boursiers et des facs avec peu de boursiers.

Bien sûr, si la position en liste d'attente dépend principalement du niveau académique (ie du choix effectués par les enseignants) et marginalement des deux autres facteurs, la situation est différente. Mais si ce n'est pas le cas, je comprendrais que les lycéens aient l'impression de jouer leur affectation à l'université aux dés.
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: Parcoursup : les résultats

par Laotzi le Lun 4 Juin 2018 - 15:41
Je ne sais pas ce qu'il en sera au final mais j'ai des élèves qui sont encore au delà de la 6 000e place en liste d'attente, par exemple en économie et gestion à Paris 5 (Descartes), avec une liste qui dépasse encore les 8000 candidats (elle devait dépasser 10000 au début), pour 245 places. En gestion et en économie à Paris, il y a encore plus de 5 000 candidats en liste d'attente (avec certes 695 et 750 places), plus de 7700 à Assas pour 380 places en économie gestion également. Il y a encore plus de 8000 candidats en liste d'attente en droit à Assas (en LEA en revanche, moins de 2000 à P3 et P7).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Parcoursup : les résultats

par RogerMartin le Lun 4 Juin 2018 - 15:45
@Sulfolobus a écrit:Ta formation n'est pas la seule RM et rien ne dit que toutes les formations universitaires appelleront toute leur liste d'attente, sans compter que ce n'est pas la même chose d'être accepté le 22 mai ou 22 août.

Tu as pas mal de témoignages de gens très très loin en liste d'attente sur des formations soit-disant non sélectives (lis plus haut sur la page). Si le fait de se retrouver très loin en liste d'attente dépend principalement du lieu de résidence, ces jeunes là, en plus d'être affectés psychologiquement et de se croire pas au niveau (alors que leur niveau n'aura joué que minoritairement dans le classement obtenu), seront admis en dernier et seront donc les plus en difficulté pour se trouver un logement. Il y a donc une inégalité assez forte sur le lieu de résidence des parents. Pire, il est probable que les contraintes matérielles fassent que beaucoup de ces jeunes acceptent définitivement une autre formation avant même d'être appelés. Dans ce cas, et même si l'université les aurait in fine accepté, tu as une sélection qui ne dit pas son nom basée sur le lieu de résidence des parents.

Idem pour le taux de boursiers où tu risques de te retrouver avec des facs pour boursiers et des facs avec peu de boursiers.

Bien sûr, si la position en liste d'attente dépend principalement du niveau académique (ie du choix effectués par les enseignants) et marginalement des deux autres facteurs, la situation est différente. Mais si ce n'est pas le cas, je comprendrais que les lycéens aient l'impression de jouer leur affectation à l'université aux dés.

Mais nous ne sommes que le 4 juin, pas le 22 août. J'en reviens à ce que j'écrivais : les gens pleurent pour la transparence, mais ne supportent pas de voir l'algorithme mouliner sous leurs yeux à une allure d'escargot.
Merci de me renvoyer à "ma" formation, évidemment je suis une imbécile qui ne sait pas lire et ne se renseigne pas, mais les posts que je lis sur ce fil sur les listes d'attente ne précisent presque jamais s'il s'agit de formations non-sélectives ou pas, et pas non plus le nombre de places offertes.
Je suis bien plus intéressée par la réponse que m'a faite Jenny sur deux licences qui ont refusé du monde alors qu'elles étaient réputées non sélectives, mais en voyant les matières (bio et psycho) je ne suis pas tout à fait surprise, ce sont souvent des filières qui étaient réputées sous tension dans pas mal de facs.

Je le répète, quand on connaît le coût des études loin de son lieu d'habitation (logement, etc.), la sélection géographique repose principalement sur l'auto-censure. C'est regrettable, mais si l'on veut lutter contre cela il faut organiser des concours systématiques d'entrée dans les facs avec bourses d'étude au mérite à la clé. Je n'ai pas l'impression qu'on en prenne le chemin.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Parcoursup : les résultats

par LaMaisonQuiRendFou le Lun 4 Juin 2018 - 15:45
@RogerMartin a écrit:On est bien d'accord que ce que j'ai écrit porte sur une formation non-sélective, pour laquelle nous ne pouvons refuser aucun dossier, pour laquelle nous n'avons jamais refusé le moindre bachelier, et pour laquelle cette situation perdurera cette année selon toute probabilité ? Et ce sera le cas pour la plupart des formations non-sélectives, qui sont les seules pour lesquelles le tri des dossiers a été introduit cette année. Où voit-on de la sélection, fût-elle à la française ???
J'en ai un peu ras-le-bol des gens qui tartinent sur Parcoursup sans (vouloir) savoir.
Quant au fait que pour avoir accès aux études supérieures il vaut mieux habiter Paris que le Plomb du Cantal, comment dire...

Je suis bien d'accord avec vous.

@Sulfolobus a écrit:Si le fait de se retrouver très loin en liste d'attente dépend principalement du lieu de résidence, ces jeunes là, en plus d'être affectés psychologiquement et de se croire pas au niveau (alors que leur niveau n'aura joué que minoritairement dans le classement obtenu), seront admis en dernier et seront donc les plus en difficulté pour se trouver un logement. Il y a donc une inégalité assez forte sur le lieu de résidence des parents. Pire, il est probable que les contraintes matérielles fassent que beaucoup de ces jeunes acceptent définitivement une autre formation avant même d'être appelés. Dans ce cas, et même si l'université les aurait in fine accepté, tu as une sélection qui ne dit pas son nom basée sur le lieu de résidence des parents.

D'où sortez-vous cette information ? Qu'entendez-vous par lieu de résidence ?

Ce n'est pas nouveau cette question de trouver un logement... Parcoursup ne change rien, il y avait aussi des retardataires avec APB. On peut aussi faire la sélection en janvier cela laisserait plus de temps ? Pour ma part je préfèrerais attendre les résultats du bac et que l'on accélère la procédure (hiérarchisation des voeux, etc).
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Parcoursup : les résultats

par RogerMartin le Lun 4 Juin 2018 - 15:48
@Laotzi a écrit:Je ne sais pas ce qu'il en sera au final mais j'ai des élèves qui sont encore au delà de la 6 000e place en liste d'attente, par exemple en économie et gestion à Paris 5 (Descartes), avec une liste qui dépasse encore les 8000 candidats (elle devait dépasser 10000 au début), pour 245 places. En gestion et en économie à Paris, il y a encore plus de 5 000 candidats en liste d'attente (avec certes 695 et 750 places), plus de 7700 à Assas pour 380 places en économie gestion également. Il y a encore plus de 8000 candidats en liste d'attente en droit à Assas (en LEA en revanche, moins de 2000 à P3 et P7).

Ce qui est exaspérant, c'est que très peu de formations communiquent sur combien de candidats APB les ont demandées l'an passé. C'est le seul critère qui permettrait de savoir vaguement si ça peut passer ou pas.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Sulfolobus
Érudit

Re: Parcoursup : les résultats

par Sulfolobus le Lun 4 Juin 2018 - 16:04
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@Sulfolobus a écrit:Si le fait de se retrouver très loin en liste d'attente dépend principalement du lieu de résidence, ces jeunes là, en plus d'être affectés psychologiquement et de se croire pas au niveau (alors que leur niveau n'aura joué que minoritairement dans le classement obtenu), seront admis en dernier et seront donc les plus en difficulté pour se trouver un logement. Il y a donc une inégalité assez forte sur le lieu de résidence des parents. Pire, il est probable que les contraintes matérielles fassent que beaucoup de ces jeunes acceptent définitivement une autre formation avant même d'être appelés. Dans ce cas, et même si l'université les aurait in fine accepté, tu as une sélection qui ne dit pas son nom basée sur le lieu de résidence des parents.

D'où sortez-vous cette information ? Qu'entendez-vous par lieu de résidence ?

Une phrase qui démarre par si n'est pas une information, mais une hypothèse. Hypothèse qui ne pourra être étayée qu'une fois que les données publiées. Quand à la préférence au localisme, ici : https://www.parcoursup.fr/index.php?desc=faq

Lieu de résidence = le fait d'être considéré comme un candidat local.

Ce n'est pas nouveau cette question de trouver un logement... Parcoursup ne change rien, il y avait aussi des retardataires avec APB. On peut aussi faire la sélection en janvier cela laisserait plus de temps ? Pour ma part je préfèrerais attendre les résultats du bac et que l'on accélère la procédure (hiérarchisation des voeux, etc).
Si Parcoursup change quelque chose : de part son Algorithme, APB était beaucoup plus efficace puisqu'il prenait directement en compte le classement des voeux des candidats. Les candidats affectés lors des tours 3 et ultérieurs correspondaient à une infime minorité. Or, on est déjà au tour 2 et une minorité non-négligeables des candidats n'a toujours pas eu une seule proposition. Il ne faut pas croire que dans les zones en tension, les admis n'aient pas déjà commencé à chercher.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Parcoursup : les résultats

par LaMaisonQuiRendFou le Lun 4 Juin 2018 - 16:10
@Sulfolobus a écrit:
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@Sulfolobus a écrit:Si le fait de se retrouver très loin en liste d'attente dépend principalement du lieu de résidence, ces jeunes là, en plus d'être affectés psychologiquement et de se croire pas au niveau (alors que leur niveau n'aura joué que minoritairement dans le classement obtenu), seront admis en dernier et seront donc les plus en difficulté pour se trouver un logement. Il y a donc une inégalité assez forte sur le lieu de résidence des parents. Pire, il est probable que les contraintes matérielles fassent que beaucoup de ces jeunes acceptent définitivement une autre formation avant même d'être appelés. Dans ce cas, et même si l'université les aurait in fine accepté, tu as une sélection qui ne dit pas son nom basée sur le lieu de résidence des parents.

D'où sortez-vous cette information ? Qu'entendez-vous par lieu de résidence ?

Une phrase qui démarre par si n'est pas une information, mais une hypothèse. Hypothèse qui ne pourra être étayée qu'une fois que les données publiées. Quand à la préférence au localisme, ici : https://www.parcoursup.fr/index.php?desc=faq

Lieu de résidence = le fait d'être considéré comme un candidat local.

Ce n'est pas nouveau cette question de trouver un logement... Parcoursup ne change rien, il y avait aussi des retardataires avec APB. On peut aussi faire la sélection en janvier cela laisserait plus de temps ? Pour ma part je préfèrerais attendre les résultats du bac et que l'on accélère la procédure (hiérarchisation des voeux, etc).
Si Parcoursup change quelque chose : de part son Algorithme, APB était beaucoup plus efficace puisqu'il prenait directement en compte le classement des voeux des candidats. Les candidats affectés lors des tours 3 et ultérieurs correspondaient à une infime minorité. Or, on est déjà au tour 2 et une minorité non-négligeables des candidats n'a toujours pas eu une seule proposition. Il ne faut pas croire que dans les zones en tension, les admis n'aient pas déjà commencé à chercher.

Le lieu de résidence peut vous donner un avantage au sein de votre académie. J'ai d'ailleurs des collègues qui ont rajouté des bonus aux candidats du "secteur" (pour reprendre la terminologie parcoursup). Il n'y a rien de choquant à cela tant que l'on ne rajoute pas des bonus par commune (ou quartier).

Oui, j'ai déjà dit que la suppression de la hiérarchisation des voeux était une bêtise et que bien des aspects d'APB étaient supérieurs à parcoursup.
avatar
Sulfolobus
Érudit

Re: Parcoursup : les résultats

par Sulfolobus le Lun 4 Juin 2018 - 16:44
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
Le lieu de résidence peut vous donner un avantage au sein de votre académie. J'ai d'ailleurs des collègues qui ont rajouté des bonus aux candidats du "secteur" (pour reprendre la terminologie parcoursup). Il n'y a rien de choquant à cela tant que l'on ne rajoute pas des bonus par commune (ou quartier).
À la condition que toutes les académies soient sur un pied d'égalité en terme de contenue des formations avec un même label (et de qualité de ladite offre), ce qui est faux puisque chaque université va colorer sa formation en fonction de ce qu'elle estime être le plus important à enseigner. Et qu'en conséquence, deux licences avec la même mention, données par deux académies différentes peuvent avoir des contenus très très différents et donc permettre des poursuites d'études très différentes.

Sans parler bien sûr du fait que ça défavorise méchamment les candidats qui auraient eu un intérêt personnel à changer d'académies.
avatar
Txia
Niveau 5

Re: Parcoursup : les résultats

par Txia le Lun 4 Juin 2018 - 17:01
Bonjour,

Mon fils a eu plusieurs réponses positives et en attente...
Je lui ai conseillé de valider la réponse positive la plus proche de ses attentes et de conserver les réponses en attente les plus proches de ce qu'il veut...
Forcément une des deux réponses en attente correspond à ce qu'il désire "le plus"... Il était 40ieme.. au bout de 2 jours il passe 35 et puis stagnation jusqu'à ce matin...

Et là... il est 89ième...

J'ai regardé partout, il n'y a nulle part une petite étoile qui se rapporte à un petit texte caché qui dit que de 35 on peut passer à 89...
Comment fonctionne réellement l'algorithme ParcourSup ???


Pour info, il s'agit de CPGE.

_________________
Les Maths et la Science... tout un Art ! abi
http://ccf.lyfoung.com/ "...Partageons nos expériences..."
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Parcoursup : les résultats

par freche le Lun 4 Juin 2018 - 17:12
Je ne comprends pas, Sulfolobus, c'était le cas auparavant, on ne pouvait pas changer d'académie comme ça. Par exemple, mon fils en PACES ne pouvait pas aller à Lille ou Paris, parce que nous habitons l'académie d'Amiens.


Dernière édition par freche le Lun 4 Juin 2018 - 17:12, édité 1 fois
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Parcoursup : les résultats

par Ruthven le Lun 4 Juin 2018 - 17:12
Tu peux envoyer un message pour avoir une explication sur Parcoursup.

Un de mes élèves qui ne descendait pas dans la liste d'attente alors qu'il savait que des camarades avaient refusé ce même voeu a eu comme réponse que la formation avait fait du surbooking.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Parcoursup : les résultats

par LaMaisonQuiRendFou le Lun 4 Juin 2018 - 17:20
@freche a écrit:Je ne comprends pas, Sulfolobus, c'était le cas auparavant, on ne pouvait pas changer d'académie comme ça. Par exemple, mon fils en PACES ne pouvait pas aller à Lille ou Paris, parce que nous habitons l'académie d'Amiens.

Tout à fait.
Zarathustra
Niveau 7

Re: Parcoursup : les résultats

par Zarathustra le Lun 4 Juin 2018 - 17:23
@Sulfolobus a écrit:
Si Parcoursup change quelque chose : de part son Algorithme, APB était beaucoup plus efficace puisqu'il prenait directement en compte le classement des voeux des candidats.

Oui, mais alors c'était "l'algorithme" qui était accusé de tous les maux, et les établissements derrière, ainsi que les quota, les lois etc... étaient invisibles. Parcoursup n'a donc plus d'algorithme, et on le fait à la main. Ça ne va pas vite, c'est vrai. Mais il n'y a plus d'algorithme à accuser. Même s'il y en a qui le font toujours. Parcoursup ceci et cela. Alors que c'est seulement un outil amélioré de communication avec les établissements supérieurs. On aurait pû accuser la Poste de ne pas vous accorder une place à temps quand on le faisait par écrit aussi. Il n'y a plus de véritable algorithme. On propose une place, on la considère, on la garde ou on la rejette pour une autre. Parcoursup "cadence" un peu la communication, mais il n'y a plus d'algorithme.
Eh, oui, sans ordi, ça va beaucoup moins vite. Mais ce n'est pas la faute de l'ordi qui n'est plus là.
Zarathustra
Niveau 7

Re: Parcoursup : les résultats

par Zarathustra le Lun 4 Juin 2018 - 17:27
@Ruthven a écrit:Tu peux envoyer un message pour avoir une explication sur Parcoursup.

Un de mes élèves qui ne descendait pas dans la liste d'attente alors qu'il savait que des camarades avaient refusé ce même voeu a eu comme réponse que la formation avait fait du surbooking.

Ben oui. Supposons qu'une formation ait 30 places, et 500 demandes. Mais elle sait qu'il y a sans doute, parmi les 500, 75% de désistements. Alors, elle peut, sans problème, tout de suite annoncer un "oui" aux 100 premiers des 500, sachant (espérant que) sur ces 100, il y en a 75 qui vont désister et donc avec 30 places, on pourra caser les 25 qui restent. Celui qui se trouve numéro 150 dans la liste, sera donc à la position 50 dans l'attente. Mais s'il y en a 50 dans les 100 avec un oui qui désistent, il sera toujours ne numéro 50 dans l'attente, et la formation sera encore surbookée avec 50 oui non-rejetés alors qu'elle n'a que 30 places. Il faudra donc encore 20 désistements de "oui" avant que la queue bouge.
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Parcoursup : les résultats

par RogerMartin le Lun 4 Juin 2018 - 18:26
@Txia a écrit:Bonjour,

Mon fils a eu plusieurs réponses positives et en attente...
Je lui ai conseillé de valider la réponse positive la plus proche de ses attentes et de conserver les réponses en attente les plus proches de ce qu'il veut...
Forcément une des deux réponses en attente correspond à ce qu'il désire "le plus"... Il était 40ieme.. au bout de 2 jours il passe 35 et puis stagnation jusqu'à ce matin...

Et là... il est 89ième...

J'ai regardé partout, il n'y a nulle part une petite étoile qui se rapporte à un petit texte caché qui dit que de 35 on peut passer à 89...
Comment fonctionne réellement l'algorithme ParcourSup ???


Pour info, il s'agit de CPGE.

@Ruthven a écrit:Tu peux envoyer un message pour avoir une explication sur Parcoursup.

Un de mes élèves qui ne descendait pas dans la liste d'attente alors qu'il savait que des camarades avaient refusé ce même vœu a eu comme réponse que la formation avait fait du surbooking.

Ne pas remonter, on voit bien comment ça arrive, mais descendre de la 35e à la 89e place c'est un peu étrange. Même avis que Ruthven : il faut contacter soit la plateforme soit l'établissement pour avoir une explication. Ce n'est pas une erreur de lecture du style passage de 135 à 89 ?


@Zarathustra a écrit:Ben oui.  Supposons qu'une formation ait 30 places, et 500 demandes.  Mais elle sait qu'il y a sans doute, parmi les 500, 75% de désistements.  Alors, elle peut, sans problème, tout de suite annoncer un "oui" aux 100 premiers des 500, sachant (espérant que) sur ces 100, il y en a 75 qui vont désister et donc avec 30 places, on pourra caser les 25 qui restent.  Celui qui se trouve numéro 150 dans la liste, sera donc à la position 50 dans l'attente.  Mais s'il y en a 50 dans les 100 avec un oui qui désistent, il sera toujours ne numéro 50 dans l'attente, et la formation sera encore surbookée avec 50 oui non-rejetés alors qu'elle n'a que 30 places.  Il faudra donc encore 20 désistements de "oui" avant que la queue bouge.

Sur le point en gras : chez nous cela n'a pas été validé par le rectorat, alors qu'ils étaient au départ très en demande... Même dans les formations sélectives, alors qu'on avait une assez bonne idée du rang du dernier entré l'an dernier, et que théoriquement on avait le droit d'appeler jusqu'à la moitié de ce chiffre, Parcoursup n'a appelé que le nombre de places. Youpi.




Pour info : l'overbooking ne concernait que la première offre, celle du 22 mai. Ensuite, pour chaque formation/classe, on attendait la première salve de réponses pour poursuivre le déroulé de la liste d'attente, en ne proposant plus que le nombre de places effectivement dispo.

Ex. Une prépa a 48 places. L'an dernier, leur dernier admis était 500e sur leur classement.
En théorie ils pouvaient appeler 250 personnes le 1er jour de Parcoursup.
Mais ensuite, il fallait attendre que la prépa reçoive 203 non ("refuse" ou "renonce") de la part de ces candidats appelés avant de pouvoir faire une proposition au 251e classé, qui était de fait 1er sur la liste d'attente. Le système appelle autant de candidats que nécessaire, pour avoir à tout moment :
nombre de places = nombre de oui ferme + nombre de oui mais j'attends mieux + nombre de je réfléchis.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Contenu sponsorisé

Re: Parcoursup : les résultats

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum