Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JEMS
JEMS
Modérateur

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par JEMS le Mer 23 Mai 2018 - 7:10
Dans les colonnes des Echos, une charmante intervention de Manon Meistermann de l'IFRAP, sur la réforme de la voie professionnelle.

Petit florilège :

"Mais le projet refuse de toucher aux prérogatives de l'Education nationale. C'est pourtant le principal frein au développement de l'apprentissage. Si les élèves apprentis et les élèves des lycées professionnels passaient tous par la filière d'apprentissage, la France compterait presque autant d'apprentis que l'Allemagne, plus de 1 million (421.000 apprentis et 660.000 lycéens)."

"Aujourd'hui, l'Education nationale préfère toujours orienter les élèves vers les lycées professionnels car passe avant tout le maintien de ce réseau et de ses enseignants. Entre 2000 et 2016, 687 lycées professionnels ont fermé. Ils comptent aujourd'hui 40.000 élèves de moins qu'au début des années 2000 alors que le nombre d'enseignants dans les lycées professionnels est passé de 63.000 à 70.000. Cherchez l'erreur."

L'article complet est ici : https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/0301683879795-ou-est-passe-le-big-bang-de-la-formation-professionnelle-2177300.php#formulaire_enrichi::bouton_facebook_inscription_article

En clair, le corporatisme des professeurs de Lycée Professionnel serait la cause de l'échec massif de nos chers lycéens. Nous sommes les fossoyeurs de générations de futurs salariés. Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. 3007565502


Dernière édition par Thalia de G le Mer 23 Mai 2018 - 7:19, édité 1 fois (Raison : Mise en forme de la citation)
Oonnay
Oonnay
Habitué du forum

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Oonnay le Mer 23 Mai 2018 - 7:23
Une année en moins de formation, on en parle !?
Des heures évaporées après disparition des PPCP et AP, on en parle !?
Evaluation par compétences sans connaissance, on en parle !?
Des professionnels profiteurs de PFMP avec du personnel gratuit, on en parle !?

Je me marre quand on évoque le miracle de la formation par alternance. Les professionnels ne veulent déjà pas de nos jeunes gratuitement 22 semaines sur 3 ans ce ne sera pas pour les prendre 75 semaines en les payant !!!! Le jour où un gouvernement décidera de fermer les LP, les PLP auront un emploi réservé à Pôle Emploi pour y retrouver les mêmes jeunes.

Quant aux chiffres de l'IFRAP je n'y crois pas une seconde. Avant 2003 nous étions 2 professeurs de spécialité pour 24 élèves. Aujourd'hui je suis seul pour 20. Ma charge de travail a augmenté et mon salaire diminué. 

En tout cas 100% de mes élèves n'ont pas d'emploi en sortant avec le bac pro en poche contrairement à avant 2010 où 50 à 60% des élèves avec bac ou pas avaient un emploi en sortant du bac pro !


Dernière édition par Oonnay le Mer 23 Mai 2018 - 7:36, édité 2 fois (Raison : Ortho. encore et toujours !)
JEMS
JEMS
Modérateur

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par JEMS le Mer 23 Mai 2018 - 7:33
C'est tout à fait ça ! Ils me font bien rire, sur 32 élèves, je n'ai que 5 élèves "employables et motivés" et ils se comportent en stage comme au lycée (retards, absences, manque de curiosité...). Les autres ne sont là que par défaut et dépit. Je n'imagine même pas l'alternance.
celitian
celitian
Expert

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par celitian le Mer 23 Mai 2018 - 7:54
Tant que ces "têtes pensantes" ne comprendront pas qu'obtenir un diplôme en alternance est encore plus difficile qu'en formation continue, c'est pas gagné.
J'ai peur que tôt ou tard, il y ait la création d'un diplôme spécial alternance, du genre BTS alternance avec des coefficients plus forts ou plus faibles selon les épreuves car en entreprise, les étudiants ne sont pas préparés pour toutes les épreuves.

LemmyK
LemmyK
Niveau 9

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par LemmyK le Mer 23 Mai 2018 - 8:31
@JEMS a écrit:Dans les colonnes des Echos, une charmante intervention de Manon Meistermann de l'IFRAP, sur la réforme de la voie professionnelle.

Petit florilège :

"Mais le projet refuse de toucher aux prérogatives de l'Education nationale. C'est pourtant le principal frein au développement de l'apprentissage. Si les élèves apprentis et les élèves des lycées professionnels passaient tous par la filière d'apprentissage, la France compterait presque autant d'apprentis que l'Allemagne, plus de 1 million (421.000 apprentis et 660.000 lycéens)."

"Aujourd'hui, l'Education nationale préfère toujours orienter les élèves vers les lycées professionnels car passe avant tout le maintien de ce réseau et de ses enseignants. Entre 2000 et 2016, 687 lycées professionnels ont fermé. Ils comptent aujourd'hui 40.000 élèves de moins qu'au début des années 2000 alors que le nombre d'enseignants dans les lycées professionnels est passé de 63.000 à 70.000. Cherchez l'erreur."

L'article complet est ici : https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/0301683879795-ou-est-passe-le-big-bang-de-la-formation-professionnelle-2177300.php#formulaire_enrichi::bouton_facebook_inscription_article

En clair, le corporatisme des professeurs de Lycée Professionnel serait la cause de l'échec massif de nos chers lycéens. Nous sommes les fossoyeurs de générations de futurs salariés. Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. 3007565502
heu
JEMS
JEMS
Modérateur

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par JEMS le Mer 23 Mai 2018 - 8:42
C'est clair, l'IFRAP veut que l'Etat fasse passer les PLP sous la coupe des régions et, de ce fait, en faire des fonctionnaires territoriaux. Nous devons être corvéables et aux services des entreprises.

L'IFRAP milite pour une généralisation des CFA (privés si possibles) faisant exploser le statut.

Pour l'heure, l'EN résiste... mais jusqu'à quand.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Presse-purée le Mer 23 Mai 2018 - 11:43
@JEMS a écrit:C'est clair, l'IFRAP veut que l'Etat fasse passer les PLP sous la coupe des régions et, de ce fait, en faire des fonctionnaires territoriaux. Nous devons être corvéables et aux services des entreprises.

L'IFRAP milite pour une généralisation des CFA (privés si possibles) faisant exploser le statut.

Pour l'heure, l'EN résiste... mais jusqu'à quand.

Vu le contexte...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Jacq
Jacq
Vénérable

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Jacq le Mer 23 Mai 2018 - 12:57
@JEMS a écrit:Dans les colonnes des Echos, une charmante intervention de Manon Meistermann de l'IFRAP, sur la réforme de la voie professionnelle.

Petit florilège :

[...]

"Aujourd'hui, l'Education nationale préfère toujours orienter les élèves vers les lycées professionnels car passe avant tout le maintien de ce réseau et de ses enseignants. Entre 2000 et 2016, 687 lycées professionnels ont fermé. Ils comptent aujourd'hui 40.000 élèves de moins qu'au début des années 2000 alors que le nombre d'enseignants dans les lycées professionnels est passé de 63.000 à 70.000. Cherchez l'erreur."

[...]

Cherchez l'erreur ! Elles n'ont (elles car il a aussi AVM qu'on ne présente plus) visiblement pas cherché leur erreur en vérifiant leurs chiffres et les raisons.
Lorsque l'on fait un travail on le fait correctement. Donc ou elles sont incompétentes, ou elles sont malhonnêtes (et je penche pour les deux).
En 2000 il y avait presque 175.000 élèves en seconde pro (BEP) et un petit peu moins en terminale pro (BEP).
Toujours en 2000 il y avait 70.000 élèves en 1re pro (bac pro) et 60.000 en terminale pro (bac toujours).
Donc, sans compter les CAP nous sommes sur les 4 ans à environ 460.000 élèves en BEP+Bac Pro pour seulement 60.000 élèves qualifiés à la fin au niveau bac en 2000.
En 2017 les chiffres officiels sont : 180.000 entrants en seconde, prof, 180.000 en première pro et 171.000 en terminale professionnelle. Les prévisions pour les années suivantes prévoient une augmentation de 40.000 par ans après 2020, environ 530.000 au total.
Moins d'élèves mais "grâce" à la déplorable réforme du bac pro trois ans on passe de 60.000 élèves au niveau terminale pro à 171.000 ! Madame Verdier-Molinier, si elle avait la moindre espèce d'honnêteté intellectuelle devrait donc constater qu'en 20 ans ou presque nous sommes supposés avoir fourni un bel effort et elle qui ne cesse de déblatérer sur la rentabilité devrait réfléchir un minimum.
Elle oublie totalement qu'on a supprimé un étage là dedans et que dans le même temps certaines CAP ou BEP ont été transformés en bac pro et que certains établissements ont donc vu les effectifs enseignants augmenter (c'est le cas de mon actuel, nous deux CAP transformés en bac pro, avec donc un niveau en plus et des postes nécessaires en plus) pendant que le gouvernement saignait littéralement et en fermait. Ils se sont en effets rendus compte de ce qu'ils n'avaient pas prévus (preuve que la réforme était bien préparée !) et qu'elle augmentait le nombre de professeurs nécessaires dans certains établissement.
La seule chose qui est véridique c'est que ce sont les PLP qui, dans le secondaire, on le plus morflé en suppression de poste en % de leurs effectifs (si on compare le % des postes supprimés par rapport à leur effectif total avec le % des postes supprimés chez les certifiés ou agrégés par rapport à leurs effectifs totaux).  Encore une fois Mme Merdier Volinier a tout faux.
Il y a eu une petite baisse des effectifs de totaux des bac pro en 2016-2017 (5000 environ). La baisse devrait se poursuivre jusqu'en 2019 mais ces baisses, lissées à la France entière, se sont sur quelques élèves dans certaines sections.
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par pitchounette le Dim 27 Mai 2018 - 15:21
Je n'arrive pas à avoir accès à l'article en entier ( peut être en ai je trop lu sur le site)...
Ne connaissant pas l'IFRAP, je suis allée chercher mon ami Google. Quand je lis "La Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques", je suis lasse et fatiguée. On donne de l'importance à des gens ne connaissant pas notre public qui raisonnent juste en "faut faire des économies". Toujours la même chose, c'est toujours la même chanson et j'en ai marre.
L'apprentissage va résoudre : des gamins démotivés par leur passé au collège, résoudre les retards en matières générales, la déception voire colère de certains ados ne pas faire ce qu'ils voulaient dès le départ, va leur garantir un emploi derrière? Mais sérieusement chers collègues, on a fichu quoi? Plus je lis des articles comme ça plus je dis qu'on est incompétents.


_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
Jacq
Jacq
Vénérable

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Jacq le Dim 27 Mai 2018 - 16:43
@pitchounette a écrit:Je n'arrive pas à avoir accès à l'article en entier ( peut être en ai je trop lu sur le site)...
Ne connaissant pas l'IFRAP, je suis allée chercher mon ami Google. Quand je lis "La Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques", je suis lasse et fatiguée. On donne de l'importance à des gens ne connaissant pas notre public qui raisonnent juste en "faut faire des économies". Toujours la même chose, c'est toujours la même chanson et j'en ai marre.
L'apprentissage va résoudre : des gamins démotivés par leur passé au collège, résoudre les retards en matières générales, la déception voire colère de certains ados ne pas faire ce qu'ils voulaient dès le départ, va leur garantir un emploi derrière? Mais sérieusement chers collègues, on a fichu quoi? Plus je lis des articles comme ça plus je dis qu'on est incompétents.


Plus je lis des articles comme cela plus je me dis que "eux" sont totalement incompétents !
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par pitchounette le Dim 27 Mai 2018 - 19:13
Jacq, je suis tellement d'accord. Je n'ai jamais trouvé une réforme pertinente et intéressante. Tant qu'on organisera l'école en pensant aux économies ca ne passera pas.

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
romain2203
romain2203
Niveau 5

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par romain2203 le Dim 27 Mai 2018 - 22:58
@Jacq a écrit:
@JEMS a écrit:Dans les colonnes des Echos, une charmante intervention de Manon Meistermann de l'IFRAP, sur la réforme de la voie professionnelle.

Petit florilège :

[...]

"Aujourd'hui, l'Education nationale préfère toujours orienter les élèves vers les lycées professionnels car passe avant tout le maintien de ce réseau et de ses enseignants. Entre 2000 et 2016, 687 lycées professionnels ont fermé. Ils comptent aujourd'hui 40.000 élèves de moins qu'au début des années 2000 alors que le nombre d'enseignants dans les lycées professionnels est passé de 63.000 à 70.000. Cherchez l'erreur."

[...]

Cherchez l'erreur ! Elles n'ont (elles car il a aussi AVM qu'on ne présente plus) visiblement pas cherché leur erreur en vérifiant leurs chiffres et les raisons.
Lorsque l'on fait un travail on le fait correctement. Donc ou elles sont incompétentes, ou elles sont malhonnêtes (et je penche pour les deux).
En 2000 il y avait presque 175.000 élèves en seconde pro (BEP) et un petit peu moins en terminale pro (BEP).
Toujours en 2000 il y avait 70.000 élèves en 1re pro (bac pro) et 60.000 en terminale pro (bac toujours).
Donc, sans compter les CAP nous sommes sur les 4 ans à environ 460.000 élèves en BEP+Bac Pro pour seulement 60.000 élèves qualifiés à la fin au niveau bac en 2000.
En 2017 les chiffres officiels sont : 180.000 entrants en seconde, prof, 180.000 en première pro et 171.000 en terminale professionnelle. Les prévisions pour les années suivantes prévoient une augmentation de 40.000 par ans après 2020, environ 530.000 au total.
Moins d'élèves mais "grâce" à la déplorable réforme du bac pro trois ans on passe de 60.000 élèves au niveau terminale pro à 171.000 ! Madame Verdier-Molinier, si elle avait la moindre espèce d'honnêteté intellectuelle devrait donc constater qu'en 20 ans ou presque nous sommes supposés avoir fourni un bel effort et elle qui ne cesse de déblatérer sur la rentabilité devrait réfléchir un minimum.
Elle oublie totalement qu'on a supprimé un étage là dedans et que dans le même temps certaines CAP ou BEP ont été transformés en bac pro et que certains établissements ont donc vu les effectifs enseignants augmenter (c'est le cas de mon actuel, nous deux CAP transformés en bac pro, avec donc un niveau en plus et des postes nécessaires en plus) pendant que le gouvernement saignait littéralement et en fermait. Ils se sont en effets rendus compte de ce qu'ils n'avaient pas prévus (preuve que la réforme était bien préparée !) et qu'elle augmentait le nombre de professeurs nécessaires dans certains établissement.
La seule chose qui est véridique c'est que ce sont les PLP qui, dans le secondaire, on le plus morflé en suppression de poste en % de leurs effectifs (si on compare le % des postes supprimés par rapport à leur effectif total avec le % des postes supprimés chez les certifiés ou agrégés par rapport à leurs effectifs totaux).  Encore une fois Mme Merdier Volinier a tout faux.
Il y a eu une petite baisse des effectifs de totaux des bac pro en 2016-2017 (5000 environ). La baisse devrait se poursuivre jusqu'en 2019 mais ces baisses, lissées à la France entière, se sont sur quelques élèves dans certaines sections.

Ne serait-il pas possible de reprendre des éléments de la réponse de Jacq et de demander un droit de réponse aux échos? J'en ai un peu assez de voir la mère Verdié-Molinié étaler son idéologie anti service public partout (télé, presse,...) sans personne pour lui répondre de façon sensée et incontestable.
Jacq
Jacq
Vénérable

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Jacq le Lun 28 Mai 2018 - 0:00
Des annonces prévues pour demain ?
A défaut d'avoir une utilité réelle dans la société je suppose que notre Agnès aura le droit à venir se pavaner dans tous les médias pour expliquer comment qu'il faut faire selon ses statistiques fausses à propos de ce qu'elle ne connait pas (mais on lui pardonne, nous ne sommes après tout pas tous nés avec une cuillère en argent dans le rectum - si je dis c-l je pourrais être censuré) ! A défaut d'avoir énoncé des vérités, auxquelles elle croit (en plus, je la pense sincère), elle pourra au moins voir si son "image" a été bonne.

Quoi pour demain ?
La suppression des CAP ? On a déjà dans les faits supprimé les BEP....
La suppression des secondes pro avec une seconde pro indifférenciée intégrant les CAP supprimés ?
La suppression du BEP qui sera intitulée pour les médias : "épreuves anticipées". ? Et donc les matières générales supprimées en terminale pro ?
La suppression d'une véritable terminale professionnelle en imposant une alternance en réalité impossible ?

Avec Blanquer nous seront passé du bac pro quatre ans au bac pro 1 ans ! C'est vraiment un mec qui fait avancer les choses ! On assiste véritablement à la revalorisation de la formation professionnelle !
Prezbo
Prezbo
Fidèle du forum

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Prezbo le Lun 28 Mai 2018 - 0:13
@JEMS a écrit:

"Aujourd'hui, l'Education nationale préfère toujours orienter les élèves vers les lycées professionnels car passe avant tout le maintien de ce réseau et de ses enseignants. Entre 2000 et 2016, 687 lycées professionnels ont fermé. Ils comptent aujourd'hui 40.000 élèves de moins qu'au début des années 2000 alors que le nombre d'enseignants dans les lycées professionnels est passé de 63.000 à 70.000. Cherchez l'erreur."

L'article complet est ici : https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/0301683879795-ou-est-passe-le-big-bang-de-la-formation-professionnelle-2177300.php#formulaire_enrichi::bouton_facebook_inscription_article

En clair, le corporatisme des professeurs de Lycée Professionnel serait la cause de l'échec massif de nos chers lycéens. Nous sommes les fossoyeurs de générations de futurs salariés.

Question naïve de quelqu'un extérieur à l'enseignement pro : est-ce que derrière ces attaques, il n'y a pas un lobbying des organisations patronales pour espérer réorienter la "manne" de la taxe d'apprentissage (je mets des guillemets car je ne suis pas sûr que le gâteau soit si gros) des LP vers des CFA gérés vers les chambres de commerce et d'industrie ? Bref, la question n'est-elle pas moins "comment faire des économies" que "qui va récupérer l'argent" ?
Olympias
Olympias
Prophète

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Olympias le Lun 28 Mai 2018 - 0:25
Bien sûr...entre autres.
avatar
pop
Niveau 6

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par pop le Lun 28 Mai 2018 - 10:39
Il ne devait pas ya voir la présentation de blanquer sur la réforme à 10h30 ? je ne trouve rien nul part ^^
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Daphné le Lun 28 Mai 2018 - 10:48
@pop a écrit:Il ne devait pas ya voir la présentation de blanquer sur la réforme à 10h30 ? je ne trouve rien nul part ^^

Je crois qu'il était chez Bourdin ce matin mais je n'ai pas regardé.
neomath
neomath
Neoprof expérimenté

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par neomath le Lun 28 Mai 2018 - 10:58
La généralisation de l'apprentissage est un marronnier du prêchiprêcha libéral. Sauf que, dans le monde réel, ce qui coince ce n'est pas le conservatisme de ces feignants de profs mais la mauvaise volonté des patrons qui adorent financer des officines genre IFRAP mais beaucoup moins prendre des apprentis.
Dans mon BTS en formation initiale, qui est dans un secteur qui manque de bras, nous récupérons tous les ans plusieurs étudiants de CFA qui n'ont jamais pu trouver une entreprise.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
pop
Niveau 6

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par pop le Lun 28 Mai 2018 - 11:00
https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/jean-michel-blanquer-face-a-jean-jacques-bourdin-en-direct-1078585.html

rien de bien nouveau par rapport au rapport,

seconde par groupe de métier pour aider à s'orienter. Mais ceux qui savant déja pourront choisir... il peut choisir le CAP. A voir s'il peut choisir en bac pro.
Terminale différenciée: prépa BTS, prépa pour rentrer dans la vie active.
Bilan de compétence en seconde pour aider à l'AP
Des sanctions éducatives.. il n'a pas parlé des punitions.
Apprentissage présent dans tous les établissements... étrange.. à voir comment il met ça en place.
avatar
Cath
Bon génie

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Cath le Lun 28 Mai 2018 - 11:25
Il faut que je trouve le texte.
Mais sait il que certaines sections d apprentissage post bac n ouvrent tout simplement pas car les étudiants n ont pas trouvé d entreprises ?
celitian
celitian
Expert

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par celitian le Lun 28 Mai 2018 - 16:47
Le texte
http://cache.media.education.gouv.fr/file/05_-_Mai/55/7/2018_DP_voiePro_bdef_953557.pdf

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. 2018_DP_voiePro_bdef-1_copie_953546.65
Franck059
Franck059
Niveau 10

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Franck059 le Lun 28 Mai 2018 - 16:59
@neomath a écrit:La généralisation de l'apprentissage est un marronnier du prêchiprêcha libéral. Sauf que, dans le monde réel, ce qui coince ce n'est pas le conservatisme de ces feignants de profs mais la mauvaise volonté des patrons qui adorent financer des officines genre IFRAP mais beaucoup moins prendre des apprentis.
Dans mon BTS en formation initiale, qui est dans un secteur qui manque de bras, nous récupérons tous les ans plusieurs étudiants de CFA qui n'ont jamais pu trouver une entreprise.

@Cath a écrit:Il faut que je trouve le texte.
Mais sait il que certaines sections d apprentissage post bac n ouvrent tout simplement pas car les étudiants n ont pas trouvé d entreprises ?

Voilà.
Il y a une culture de l'apprentissage en Allemagne qu'on ne retrouve pas en France.
Maintenant, tout n'est pas à mettre au discrédit des entreprises.
L'EN du primaire jusque la 2de développe auprès de certains jeunes un esprit de fainéantise en les laissant passer de classe en classe sans que ne leur soit jamais opposé leur manque de travail, d'intérêt ou d'investissement.
Yeux trop souvent fermés aussi sur les retards et absences non justifiés.
Les décalages entre les exigences de l'entreprise et ceux quasi inexistants de l'EN (la bienveillance !) sont trop importants.
Jacq
Jacq
Vénérable

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Jacq le Lun 28 Mai 2018 - 17:11
http://www.lunion.fr/93490/article/2018-05-28/reforme-du-lycee-professionnel-cinq-grands-axes-retenir

"Les lycéens devront présenter un « chef-d’œuvre » pour montrer ce qu’ils savent faire."
Les GA vont réaliser un "chef-d’œuvre" ? Enfin c'est du grand n'importe quoi !
Jacq
Jacq
Vénérable

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Jacq le Lun 28 Mai 2018 - 17:25
Extrait :
"L’enjeu du baccalauréat professionnel Gestion-administration
La filière du baccalauréat professionnel Gestion-administration (GA) est numériquement la plus importante de l’enseignement professionnel : 75 000 élèves. Cependant, le taux d’insertion des élèves est insuffisant : 34 % des jeunes diplômés sont en emploi sept mois après leur sortie. Ces formations, qui préparent à des métiers administratifs, ne répondent plus assez aujourd’hui aux attentes des employeurs qui recherchent des compétences plus spécialisées et préfèrent recruter à un plus haut niveau de qualification."

Et qui a lancé le bac pro MSA puis GA qui justement a dé spécialisé les anciens bac Secretariat et Compta . Les IPR expliquaient alors que les employeurs cherchaient des salariés plus polyvalents ! Belle réussite !
Jacq
Jacq
Vénérable

Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage. Empty Re: Nouvelle charge de l'IFRAP pour l'apprentissage.

par Jacq le Lun 28 Mai 2018 - 17:47
Je ne comprends pas les horaires annoncés pour les blocs de discipline, horaires qui me semble très réduits en matières générales mais je peux me tromper.
Et puis, inquiétude par exemple sur le français : 105h en seconde, 84 en première, 78 en terminale, ce qui me fait penser à mon inquiétude : épreuves anticipées en première ! Ou alors simplement du fait qu'il y a des périodes de stage plus longues ?
Ce sont des heures élèves ? Des heures qui vont être annualisées ?
Cela promet d'être beau, entre le discours affichés et les heures lorsqu'elles vont arriver.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum