Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Yazilikaya
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty La pyramide alimentaire au cycle 3

par Yazilikaya le Mer 23 Mai 2018 - 21:20
Bonjour
On trouve la plupart du temps ce type de pyramide alimentaire:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Or, la quantité de produits laitiers à ingérer peut être remise en question par certains nutritionnistes. De même, on parle toujours du groupe viande/poisson/oeuf sans jamais y insérer les protéines végétales (légumineuses).
A votre avis, me prends-je trop la tête pour enseigner le bien manger à des élèves de CM ou ce type de pyramide est-il effectivement de la daube?
Colombine
Colombine
Esprit éclairé

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Colombine le Mer 23 Mai 2018 - 21:31
Je ne suis pas en primaire mais en tant que mère d'un enfant végétarien, je trouve moi aussi cette pyramide inexploitable... et j'aimerais bien que l'enseignant qui aura mon fils en cycle 3 se prenne la tête, lui aussi !
Volubilys
Volubilys
Grand sage

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Volubilys le Mer 23 Mai 2018 - 21:35
Je pense qu'il est absolument impossible de parler d'équilibre alimentaire à l'école tellement les parents sont chiants et dogmatiques avec ça, la preuve avec vos messages...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Colombine
Colombine
Esprit éclairé

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Colombine le Mer 23 Mai 2018 - 21:36
Merci pour le compliment, Volubilys ! Wink Même si tu n'as pas tort, dans le fond, je trouve regrettable tout ce matraquage des pouvoirs publics autour des produits d'origine animale, que ce soit dans les affichages ou dans les assiettes des enfants.

Ceci dit, je trouverais dommage que le sujet ne soit pas abordé en classe. Les enfants et les parents sont censés pouvoir faire la part des choses. Ce qui me choque dans la pyramide qui illustre le topic, c'est le mélange des genres, entre les informations neutres sur les types d'aliment et la bien-pensance des commentaires. Soit on veut parler de la pyramide alimentaire aux enfants (qui peuvent très bien comprendre que tout le monde ne mange pas de la même manière), soit on veut apprendre aux enfants à bien manger. Et là, ça commence certainement par la cantine, dont les menus laissent souvent à désirer.
avatar
babette31
Niveau 1

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par babette31 le Mer 23 Mai 2018 - 21:42
Une collègue enseignante en biotechnologie m'a indiqué que cette pyramide n'était plus d'actualité. Cela a été remplacé par un tableau, beaucoup moins didactique surtout pour des petits ! Je n'arrive pas à mettre la main sur ce fameux tableau, mais il y avait des nouveautés notamment au niveau des protéines végétales, des boissons, entres autres ...
Volubilys
Volubilys
Grand sage

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Volubilys le Mer 23 Mai 2018 - 21:43
Ben c'est la pyramide alimentaire de base que l'on trouve partout, dans les manuels, chez le médecin... sous prétexte d'avoir une alimentation alternative vous vous permettez de dire que la seule bonne alimentation est la vôtre et de faire la guerre à toute personne qui ne pense pas comme vous... Foutez la paix à cet enseignant, il fait son job, apprenez à vos enfants que, non, leur alimentation n'est pas la norme.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Colombine
Colombine
Esprit éclairé

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Colombine le Mer 23 Mai 2018 - 21:45
Je viens de chercher rapidement : on en trouve d'autres qui font moins la part belle aux produits d'origine animale.

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sulfolobus
Sulfolobus
Expert

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Sulfolobus le Mer 23 Mai 2018 - 21:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Merci pour le compliment, Volubilys ! Wink Même si tu n'as pas tort, dans le fond, je trouve regrettable tout ce matraquage des pouvoirs publics autour des produits d'origine animale, que ce soit dans les affichages ou dans les assiettes des enfants.

Moi c'est marrant mais ce qui me choque c'est les glucides en bas de la pyramide Wink

Non franchement, que tu présentes les différents groupes d'aliments, pourquoi pas. Que tu donnes les règles générales d'une bonne alimentation (base de l'alimentation = fruits + légumes, protéines animales et végétales en quantité raisonnables, importance du bon gras, importance de la consommation de produits peu transformés) pourquoi pas. Mais allez plus loin me parait présomptueux.

Par contre, ce qui peut être marrant c'est de comparer les différentes alimentations traditionnelles et montrer qu'il y a des tas d'alimentation très différentes en fonction des pays/des régions.
Ihaveadream
Ihaveadream
Niveau 5

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Ihaveadream le Mer 23 Mai 2018 - 21:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est cette alimentation qui ne devrait pas être la norme... Il suffit de lire quelques articles scientifiques sérieux pour se rendre compte des méfaits de l'abus de produits d'origine animale tel que préconisé actuellement... Incroyable de lire des commentaires aussi violents... Après, libre à vous de faire confiance à Jean-Michel Cohen et Cie, mais merci de ne pas incendier ceux qui osent penser par eux-mêmes.


Dernière édition par Ihaveadream le Mer 23 Mai 2018 - 21:52, édité 1 fois
Colombine
Colombine
Esprit éclairé

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Colombine le Mer 23 Mai 2018 - 21:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ben c'est la pyramide alimentaire de base que l'on trouve partout, dans les manuels, chez le médecin... sous prétexte d'avoir une alimentation alternative vous vous permettez de dire que la seule bonne alimentation est la vôtre et de faire la guerre à toute personne qui ne pense pas comme vous... Foutez la paix à cet enseignant, il fait son job, apprenez à vos enfants que, non, leur alimentation n'est pas la norme.

Waouh ! On en prend sacrément pour notre grade...

Je vais préciser ma pensée, en essayant pendant ce temps-là de passer entre les balles que j'entends siffler à mes oreilles : en tant que mère, j'apprends à mon fils que nos choix sont marginaux, que les autres mangent de la viande et du poisson. Il le sait très bien et cela ne lui pose aucun problème. Il mange même des bonbons sans gélatine animale, c'est dire à quel point cet enfant est affublé d'une mère contre-nature !

Donc personnellement, en tant que mère, je ne montrerais pas forcément cette pyramide alimentaire à mon enfant. Je ne l'ai d'ailleurs jamais vue nulle part, ni chez le médecin ni ailleurs. Mais jamais je n'irais dire quoi que ce soit à l'enseignant qui la montrerait à mon fils.

[Edit] J'édite pour préciser que je n'ai jamais fait de prosélytisme auprès de mon fils. Je lui dis que nous sommes végétariens, sans jamais critiquer l'alimentation des autres. Je me fous royalement de la manière dont les autres mangent, en fait. J'ai d'autres choses à faire de ma vie que de faire la guerre à qui que ce soit. C'est déjà un combat de trouver quoi manger dans certains restaurants qui ne servent que de la viande et du poisson, je ne vais pas en plus gaspiller mon énergie à militer pour l'alimentation végétarienne. Les gens sont bien libres de manger ce qu'ils veulent, c'est leur problème, pas le mien. De même que ce que je mange est mon problème, pas celui des autres. Et pourtant, je passe mon temps à entendre des remarques sur mon régime alimentaire. Donc bref...


Dernière édition par Colombine le Mer 23 Mai 2018 - 21:59, édité 1 fois
Sulfolobus
Sulfolobus
Expert

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Sulfolobus le Mer 23 Mai 2018 - 21:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est cette alimentation qui ne devrait pas être la norme... Il suffit de lire quelques articles scientifiques sérieux pour se rendre compte des méfaits de l'abus de produits d'origine animale tel que préconisé actuellement... Incroyable de lire des commentaires aussi violents... Après, libre à vous de faire confiance à Jean-Michel Cohen et Cie, mais merci de ne pas incendier ceux qui osent penser par eux-mêmes.
Euh attention quand même : tu as des tas d'études sérieuses depuis un siècle qui montrent que les protéines animales ne sont pas du tout un problème , même lorsqu'elles sont la base de l'alimentation. Ces études ne sont bien évidemment jamais citées par les militants végétariens/végan mais elles existent.
Il y a aussi une remise en cause d'un certain nombres d'études que les militants vegan/végétariens aiment bien citer comme preuves. Là aussi, les militants évitent de le dire.


Dernière édition par Sulfolobus le Mer 23 Mai 2018 - 21:59, édité 1 fois
Yazilikaya
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Yazilikaya le Mer 23 Mai 2018 - 21:58
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ben c'est la pyramide alimentaire de base que l'on trouve partout, dans les manuels, chez le médecin... sous prétexte d'avoir une alimentation alternative vous vous permettez de dire que la seule bonne alimentation est la vôtre et de faire la guerre à toute personne qui ne pense pas comme vous... Foutez la paix à cet enseignant, il fait son job, apprenez à vos enfants que, non, leur alimentation n'est pas la norme.

Heu, c'est moi l'enseignante. Et j'ai une alimentation tout à fait banale, en tout cas pas du tout dogmatique ou extrême. Je mange extrêmement peu fromage, yaourt, lait et je ne dis pas que c'est l'exemple.
Non, je me pose juste la question de savoir si cette pyramide, que l'on trouve effectivement partout dans les manuels, et vraiment celle qu'il faudrait montrer aux élèves.

Sulfolobus: je retiens ton idée de faire découvrir différents modes alimentaires à travers le monde.
Halybel
Halybel
Niveau 8

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Halybel le Jeu 24 Mai 2018 - 0:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est cette alimentation qui ne devrait pas être la norme... Il suffit de lire quelques articles scientifiques sérieux pour se rendre compte des méfaits de l'abus de produits d'origine animale tel que préconisé actuellement... Incroyable de lire des commentaires aussi violents... Après, libre à vous de faire confiance à Jean-Michel Cohen et Cie, mais merci de ne pas incendier ceux qui osent penser par eux-mêmes.
Euh attention quand même : tu as des tas d'études sérieuses depuis un siècle qui montrent que les protéines animales ne sont pas du tout un problème , même lorsqu'elles sont la base de l'alimentation. Ces études ne sont bien évidemment jamais citées par les militants végétariens/végan mais elles existent.
Il y a aussi une remise en cause d'un certain nombres d'études que les militants vegan/végétariens aiment bien citer comme preuves. Là aussi, les militants évitent de le dire.

Elles ne sont pas un problème consommées brutes. Le problème des protéines animales est la cuisson, autrement dit, la glycation et ça toutes les études récentes s’accordent dessus. Il faut donc être raisonnable dans sa consommation de protéines carnées, sans parler d'acidification et j'en passe. Les études sur l'Epigénétique montrent bien que l'alimentation transformée et carnée augmentent le risque de cancer. Encore une fois, une viande cuite dans un four à basse température ne pose pas de problème en soi, le souci vient de notre mode de cuisson trop rapide et trop fort. Cette glycation est ce qui motive le discours viande = cancer, bien que le raccourci est rapide, j'en conviens. Je préviens que je ne suis ni végétarien/ ni vegan. Je me suis trouvé un gros centre d'intérêt pour la nutrition. De la même manière que ce qui me dérange dans cette pyramide sont les produits laitiers en abondance qui sont pour beaucoup bourrés d'hormones de croissance. De la même manière que les légumineuses posent problèmes pour les antinutriments (sauf germées) etc...
Bref, il faut aussi prendre en compte comme mentionné plus haut, l'adaptation génétique à une alimentation. Le processus de "sélection naturelle" qui permet à des populations de digérer un aliment en particulier : ce qui explique que certaines populations (indiennes) ont des taux d'intolérances aux produits laitiers très élevées et qu'il est donc déconseillé pour eux d'en consommer en abondance.

Bref je pense que tu dois présenter cette pyramide comme les recommandations de l'Etat, et on sait qu'en matière de nutrition, ils sont bien en retard. Tu ne peux pas en dire plus sans être taxé de "prosélytisme nutritionnel". En géographie, je sensibilise mes élèves aux gaspillages et c'est tout. Je me garde bien de commenter cette pyramide ou de critiquer bien que cela me démange parfois. Je pense comme certains que j'en ai rien à faire de ce que mange les autres, et que c'est, de toute façon, un combat dans le vide car cela devient limite un dogme auquel les gens croient sans, parfois, jamais le remettre en question, d'un coté comme de l'autre.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

Je reste fondamentalement persuadé, comme Mandela, que "l'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde".

"En temps de crise, le sage construit des ponts, tandis que le fou construit des murs"
Yazilikaya
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Yazilikaya le Jeu 24 Mai 2018 - 9:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est cette alimentation qui ne devrait pas être la norme... Il suffit de lire quelques articles scientifiques sérieux pour se rendre compte des méfaits de l'abus de produits d'origine animale tel que préconisé actuellement... Incroyable de lire des commentaires aussi violents... Après, libre à vous de faire confiance à Jean-Michel Cohen et Cie, mais merci de ne pas incendier ceux qui osent penser par eux-mêmes.
Euh attention quand même : tu as des tas d'études sérieuses depuis un siècle qui montrent que les protéines animales ne sont pas du tout un problème , même lorsqu'elles sont la base de l'alimentation. Ces études ne sont bien évidemment jamais citées par les militants végétariens/végan mais elles existent.
Il y a aussi une remise en cause d'un certain nombres d'études que les militants vegan/végétariens aiment bien citer comme preuves. Là aussi, les militants évitent de le dire.

Elles ne sont pas un problème consommées brutes. Le problème des protéines animales est la cuisson, autrement dit, la glycation et ça toutes les études récentes s’accordent dessus. Il faut donc être raisonnable dans sa consommation de protéines carnées, sans parler d'acidification et j'en passe. Les études sur l'Epigénétique montrent bien que l'alimentation transformée et carnée augmentent le risque de cancer. Encore une fois, une viande cuite dans un four à basse température ne pose pas de problème en soi, le souci vient de notre mode de cuisson trop rapide et trop fort. Cette glycation est ce qui motive le discours viande = cancer, bien que le raccourci est rapide, j'en conviens. Je préviens que je ne suis ni végétarien/ ni vegan. Je me suis trouvé un gros centre d'intérêt pour la nutrition. De la même manière que ce qui me dérange dans cette pyramide sont les produits laitiers en abondance qui sont pour beaucoup bourrés d'hormones de croissance. De la même manière que les légumineuses posent problèmes pour les antinutriments (sauf germées) etc...
Bref, il faut aussi prendre en compte comme mentionné plus haut, l'adaptation génétique à une alimentation. Le processus de "sélection naturelle" qui permet à des populations de digérer un aliment en particulier : ce qui explique que certaines populations (indiennes) ont des taux d'intolérances aux produits laitiers très élevées et qu'il est donc déconseillé pour eux d'en consommer en abondance.

Bref je pense que tu dois présenter cette pyramide comme les recommandations de l'Etat, et on sait qu'en matière de nutrition, ils sont bien en retard. Tu ne peux pas en dire plus sans être taxé de "prosélytisme nutritionnel". En géographie, je sensibilise mes élèves aux gaspillages et c'est tout. Je me garde bien de commenter cette pyramide ou de critiquer bien que cela me démange parfois. Je pense comme certains que j'en ai rien à faire de ce que mange les autres, et que c'est, de toute façon, un combat dans le vide car cela devient limite un dogme auquel les gens croient sans, parfois, jamais le remettre en question, d'un coté comme de l'autre.

Merci pour ton avis, je crois que c'est ce que je vais faire, tout simplement.
Sulfolobus
Sulfolobus
Expert

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Sulfolobus le Jeu 24 Mai 2018 - 10:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Elles ne sont pas un problème consommées brutes. Le problème des protéines animales est la cuisson, autrement dit, la glycation et ça toutes les études récentes s’accordent dessus.
Ainsi que le mode d'élevage et l'espèce consommée Wink

Mais c'est très différent de dire : la viande favorise le cancer (c'est faux) et de dire : la viande mal élevée, mal cuisinée pose problème si elle est consommée en trop grande quantité.

Enfin, il faut noter que les protéines animales ne se limitent pas à la viande. Et qu'apparemment, il n'y a pas grand chose de sérieux contre la consommation d’œufs, de poissons (non pollués...) ou de bonnes protéines laitières.

Bref, il faut aussi prendre en compte comme mentionné plus haut, l'adaptation génétique à une alimentation. Le processus de "sélection naturelle" qui permet à des populations de digérer un aliment en particulier : ce qui explique que certaines populations (indiennes) ont des taux d'intolérances aux produits laitiers très élevées et qu'il est donc déconseillé pour eux d'en consommer en abondance.
Très franchement à part l'exemple de l'intolérance au lactose, je ne connais pas de cas où il ait été formellement montré que les recommandations nutritionnelles puissent être différentes.
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Daphné le Jeu 24 Mai 2018 - 10:20
Une question de néophyte pas du tout polémique : je m'étonne qu'on recommande de limiter l'apport en graisses - ça OK jusque là je comprends - mais qu'on recommande de consommer des produits laitiers - qui pour moi sont des produits gras et qui plus est sont des produits de graisse animale : beurre, fromage, lait...
Bon OK il y a des produits à 0% mais là franchement comment dire... La pyramide alimentaire au cycle 3 1665347707
Les spécialistes, qu'en est-il ?
Cicyle
Cicyle
Grand sage

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Cicyle le Jeu 24 Mai 2018 - 10:25
On revient très largement sur les recommandations à propos des lipides (graisses). Ils ne seraient pas si nocifs que ça (en quantités raisonnables, bien entendu) et les histoires de bonnes et mauvaises graisses, sont pas loin de relever du mythe plus que de la réalité.
Sulfolobus
Sulfolobus
Expert

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Sulfolobus le Jeu 24 Mai 2018 - 10:34
Il n'y a aucune raison valable de limiter l'apport en graisses naturelles : les seules graisses à limiter de manière importante sont les graisses trans qui sont des graisses artificielles et que l'on trouve exclusivement dans les produits très transformés. Aucun produit naturel ne contient de graisses trans problématiques.

Après, boire un verre d'huile d'olive c'est quand même compliqué. Les graisses sont très bien gérés par le cerveau et participent de manière importante à la sensation de satiété. Naturellement, tu vas limiter ton apport en graisse (sauf s'il y a du sucre/féculents, ce qui casse le système). Wink

Ensuite, dans le détail, il faut veiller à la balance omega 3 / omega 6. Ce sont deux familles de graisses différentes indispensables à notre physiologie. La très forte consommation d'huiles riches en omega 6 (dont le tournesol), le mauvais mode d'élevage des animaux destinés à la consommation fait qu'une alimentation occidentale est souvent trop riches en omega 6 et trop pauvre en omega 3. La balance peut être rééquilibrée en consommation des produits animaux avec un bon ratio omega 6/ omega 3 (poissons gras, oeufs, produits laitiers et viandes élevés correctement) et en favorisant des huiles végétales riches en omega 3 (noix, colza, lin...) ou pauvres en omega 6 (olive par exemple) ou les plantes riches en omega 3 végétaux (noix, amandes, graines de chia...).
À noter qu'il y a une différence entre les omega 3 animaux et végétaux : les oméga 3 d'origine animales sont directement assimilables et utilisables par l'organisme, les omega 3 d'origine végétale ont besoin d'être transformés par l'organisme et cette transformation est plus ou moins efficace.

Les graisses des produits laitiers sont globalement intéressantes pour l'organisme. En tant que source d'énergie, en tant que vecteurs de vitamines, en tant que constituants du corps.
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Daphné le Jeu 24 Mai 2018 - 10:43
Vous me rassurez : je ne mets pas de graisse dans ma cuisine ou vraiment très peu, un peu d'eau ou de vin blanc, des oignons au fond de la cocotte ça suffit, je ne fais pas de cuisson type beurre noir, pas de friture etc...
Mais j'apprécie le fromage et les produits laitiers, les œufs, les poissons gras type saumon maquereaux.
Je n'achète jamais de plats préparés, je cuisine tout moi-même, je fais attention à la qualité des produits que j'achète, ça devrait donc aller Wink
Je n'aime pas le sucre donc je n'en consomme pas, je fais quelques pâtisseries maison pour monsieur mais c'est surtout des tartes / flambiches / clafoutis aux fruits, far breton, bref des trucs quand même sans trop de graisse crème etc.... et je baisse considérablement la dose de sucre, les fruits suffisent souvent.
Halybel
Halybel
Niveau 8

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Halybel le Jeu 24 Mai 2018 - 11:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Elles ne sont pas un problème consommées brutes. Le problème des protéines animales est la cuisson, autrement dit, la glycation et ça toutes les études récentes s’accordent dessus.
Ainsi que le mode d'élevage et l'espèce consommée Wink

Mais c'est très différent de dire : la viande favorise le cancer (c'est faux) et de dire : la viande mal élevée, mal cuisinée pose problème si elle est consommée en trop grande quantité.

Enfin, il faut noter que les protéines animales ne se limitent pas à la viande. Et qu'apparemment, il n'y a pas grand chose de sérieux contre la consommation d’œufs, de poissons (non pollués...) ou de bonnes protéines laitières.

Bref, il faut aussi prendre en compte comme mentionné plus haut, l'adaptation génétique à une alimentation. Le processus de "sélection naturelle" qui permet à des populations de digérer un aliment en particulier : ce qui explique que certaines populations (indiennes) ont des taux d'intolérances aux produits laitiers très élevées et qu'il est donc déconseillé pour eux d'en consommer en abondance.
Très franchement à part l'exemple de l'intolérance au lactose, je ne connais pas de cas où il ait été formellement montré que les recommandations nutritionnelles puissent être différentes.

Oui la consommation de poissons qui sont bas dans la chaine alimentaire est très bonne, et les oeufs n'en parlons pas, surement une des meilleurs sources qui soient.
Tu as par exemple les européens et les légumineuses, les indiens n'ont pas nos soucis face à la consommation de légumineuses (flatulences etc), le régime des inuits qui causerait des soucis sanguins à de nombreuses populations.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Une question de néophyte pas du tout polémique : je m'étonne qu'on recommande de limiter l'apport en graisses - ça OK jusque là je comprends - mais qu'on recommande de consommer des produits laitiers - qui pour moi sont des produits gras et qui plus est sont des produits de graisse animale : beurre, fromage, lait...
Bon OK il y a des produits à 0% mais là franchement comment dire...  La pyramide alimentaire au cycle 3 1665347707
Les spécialistes, qu'en est-il ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On revient très largement sur les recommandations à propos des lipides (graisses). Ils ne seraient pas si nocifs que ça (en quantités raisonnables, bien entendu) et les histoires de bonnes et mauvaises graisses, sont pas loin de relever du mythe plus que de la réalité.

Il faut tout de même ne pas avoir un apport colossal de graisses à cause de son caractère calorique tout simplement. La graisse est le constituant de notre système hormonal fondamental à notre équilibre de la même manière que les hormones des produits laitiers viennent dérégler cela.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il n'y a aucune raison valable de limiter l'apport en graisses naturelles : les seules graisses à limiter de manière importante sont les graisses trans qui sont des graisses artificielles et que l'on trouve exclusivement dans les produits très transformés. Aucun produit naturel ne contient de graisses trans problématiques.

Après, boire un verre d'huile d'olive c'est quand même compliqué. Les graisses sont très bien gérés par le cerveau et participent de manière importante à la sensation de satiété. Naturellement, tu vas limiter ton apport en graisse (sauf s'il y a du sucre/féculents, ce qui casse le système). Wink

Ensuite, dans le détail, il faut veiller à la balance omega 3 / omega 6. Ce sont deux familles de graisses différentes indispensables à notre physiologie. La très forte consommation d'huiles riches en omega 6 (dont le tournesol), le mauvais mode d'élevage des animaux destinés à la consommation fait qu'une alimentation occidentale est souvent trop riches en omega 6 et trop pauvre en omega 3. La balance peut être rééquilibrée en consommation des produits animaux avec un bon ratio omega 6/ omega 3 (poissons gras, oeufs, produits laitiers et viandes élevés correctement) et en favorisant des huiles végétales riches en omega 3 (noix, colza, lin...) ou pauvres en omega 6 (olive par exemple) ou les plantes riches en omega 3 végétaux (noix, amandes, graines de chia...).
À noter qu'il y a une différence entre les omega 3 animaux et végétaux : les oméga 3 d'origine animales sont directement assimilables et utilisables par l'organisme, les omega 3 d'origine végétale ont besoin d'être transformés par l'organisme et cette transformation est plus ou moins efficace.

Les graisses des produits laitiers sont globalement intéressantes pour l'organisme. En tant que source d'énergie, en tant que vecteurs de vitamines, en tant que constituants du corps.

Après faut parler de mode de conservation, graines de lin et chia forcément moulues et elles se conservent au frais, je me régale de voir des gens les manger brutes car ils ne les assimilent pas. Pareil pour l'huile de lin, conservée au frais etc.

L'application gratuite cronometer permet de traquer tout cela, si vous êtes curieux de votre consommation en nutriments.


Dernière édition par Halybel le Jeu 24 Mai 2018 - 12:03, édité 1 fois

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

Je reste fondamentalement persuadé, comme Mandela, que "l'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde".

"En temps de crise, le sage construit des ponts, tandis que le fou construit des murs"
Marie-Henriette
Marie-Henriette
Niveau 8

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Marie-Henriette le Jeu 24 Mai 2018 - 11:47
Mon fils en CE2 a eu à apprendre un truc de ce genre, avec des préconisations alimentaires délirantes à mes yeux, et en grande partie remises en cause aujourd'hui.
J'ai mis un mot (aimable) à la maîtresse en lui disant que je ne ferai pas apprendre cette leçon à mon fils car ça ne correspondait ni à nos habitudes ni à nos convictions, notamment en matière de consommation de produits laitiers et de viande.
Halybel
Halybel
Niveau 8

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Halybel le Jeu 24 Mai 2018 - 12:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mon fils en CE2 a eu à apprendre un truc de ce genre, avec des préconisations alimentaires délirantes à mes yeux, et en grande partie remises en cause aujourd'hui.
J'ai mis un mot (aimable) à la maîtresse en lui disant que je ne ferai pas apprendre cette leçon à mon fils car ça ne correspondait ni à nos habitudes ni à nos convictions, notamment en matière de consommation de produits laitiers et de viande.

Partant de là tous les élèves musulmans vont refuser d'apprendre l'Eglise au Moyen-âge car cela ne va pas dans le sens de leurs convictions ??!!
Le pauvre professeur ne fait que suivre le programme, tout comme nous...
A toi de dire à ton enfant ce qui te semble le mieux mais de là à refuser... L'autorité du collègue est remise en question : " Mais pourquoi Celestin n'a pas appris la leçon car sa maman ne voulait pas et moi si ? " Et puis cela ouvre des portes à d'autres refus.
Surtout qu'en nutrition le manichéisme n'a absolument pas sa place sauf en matière de produits industriels et de sucre raffiné.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

Je reste fondamentalement persuadé, comme Mandela, que "l'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde".

"En temps de crise, le sage construit des ponts, tandis que le fou construit des murs"
Cicyle
Cicyle
Grand sage

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Cicyle le Jeu 24 Mai 2018 - 12:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mon fils en CE2 a eu à apprendre un truc de ce genre, avec des préconisations alimentaires délirantes à mes yeux, et en grande partie remises en cause aujourd'hui.
J'ai mis un mot (aimable) à la maîtresse en lui disant que je ne ferai pas apprendre cette leçon à mon fils car ça ne correspondait ni à nos habitudes ni à nos convictions, notamment en matière de consommation de produits laitiers et de viande.

Partant de là tous les élèves musulmans vont refuser d'apprendre l'Eglise au Moyen-âge car cela ne va pas dans le sens de leurs convictions ??!!
Le pauvre professeur ne fait que suivre le programme, tout comme nous...
A toi de dire à ton enfant ce qui te semble le mieux mais de là à refuser... L'autorité du collègue est remise en question : " Mais pourquoi Celestin n'a pas appris la leçon car sa maman ne voulait pas et moi si ? " Et puis cela ouvre des portes à d'autres refus.
Surtout qu'en nutrition le manichéisme n'a absolument pas sa place sauf en matière de produits industriels et de sucre raffiné.
Totalement d'accord. Ce genre d'attitude, venant d'une collègue, me scandalise…
Sei
Sei
Monarque

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Sei le Jeu 24 Mai 2018 - 12:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mon fils en CE2 a eu à apprendre un truc de ce genre, avec des préconisations alimentaires délirantes à mes yeux, et en grande partie remises en cause aujourd'hui.
J'ai mis un mot (aimable) à la maîtresse en lui disant que je ne ferai pas apprendre cette leçon à mon fils car ça ne correspondait ni à nos habitudes ni à nos convictions, notamment en matière de consommation de produits laitiers et de viande.

Partant de là tous les élèves musulmans vont refuser d'apprendre l'Eglise au Moyen-âge car cela ne va pas dans le sens de leurs convictions ??!!
Le pauvre professeur ne fait que suivre le programme, tout comme nous...
A toi de dire à ton enfant ce qui te semble le mieux mais de là à refuser... L'autorité du collègue est remise en question : " Mais pourquoi Celestin n'a pas appris la leçon car sa maman ne voulait pas et moi si ? " Et puis cela ouvre des portes à d'autres refus.
Surtout qu'en nutrition le manichéisme n'a absolument pas sa place sauf en matière de produits industriels et de sucre raffiné.

Eh bien, on pourrait rétorquer la même chose aux concepteurs des programmes. Wink
Je comprends le fond du problème que tu soulèves, mais la comparaison avec le programme d'histoire ne me semble pas judicieuse.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Volubilys le Jeu 24 Mai 2018 - 12:21
Selon des études, ce n'est pas le gras qui est dangereux, pas plus que la viande, mais l'énorme quantité de glucides que nous mangeons, surtout raffinés, et qui serait  à la base de l'épidémie d'obésité et de diabète de type2... Le corps n'est pas fait pour métaboliser de telle quantité de glucides qu'il transforme immédiatement en graisse, (c'est à ça que sert l'insuline)...

Quand au lait, il y a aussi un problème génétique, certaines populations digèrent très bien le lait d'autre pas du tout. C'est lié aux diverses civilisations et leur consommation millénaire, ou non, de lait... Il est idiot de penser qu'il existe un régime alimentaire universel, l'humain s'est adapté à son environnement...
Pour finir l'humain est omnivore, c'est d'ailleurs sa force, la raison qui lui a permis de coloniser tous les milieux.
Une régime végétarien strict est dangereux pour cause de carence en vitamine B12, qui n'est disponible naturellement que dans les aliments d'origine animale.  Rien que ça est une preuve suffisante que le régime végé n'est pas la norme pour l'espèce humaine.
Après, en privé chacun peu se gaver de complément alimentaire de B12 si ça lui chante pour se croire naturellement végétarien (avec un système digestif qui ne digère pas la cellulose, mais digère très bien la viande c'est ballot quand même), hein, mais dire que c'est ça qui devrait être la norme....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mon fils en CE2 a eu à apprendre un truc de ce genre, avec des préconisations alimentaires délirantes à mes yeux, et en grande partie remises en cause aujourd'hui.
J'ai mis un mot (aimable) à la maîtresse en lui disant que je ne ferai pas apprendre cette leçon à mon fils car ça ne correspondait ni à nos habitudes ni à nos convictions, notamment en matière de consommation de produits laitiers et de viande.
On s'en fiche des convictions personnelles de parents en fait, on a des programmes scolaires à appliquer.
Et puis imaginons ton discours sur un autre sujet, la théorie de l'évolution par exemple, ou l'éducation sexuelle, le nazisme, les extraterrestres... imagine qu'un parent te sorte que " je ne ferai pas apprendre cette leçon à mon fils car ça ne correspondait ni à nos habitudes ni à nos convictions"... Gênant, non?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Contenu sponsorisé

La pyramide alimentaire au cycle 3 Empty Re: La pyramide alimentaire au cycle 3

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum