Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
MesonMixing
Fidèle du forum

Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par MesonMixing le Dim 27 Mai 2018 - 15:24
L'article est consultable ici.

FranceTV info a écrit:Le gouvernement souhaite privatiser de nombreux établissements scolaires français à l'étranger pour réduire ses frais. Mais les parents d'élèves craignent des conséquences lourdes.

La privatisation de l'Éducation Nationale est bien en marche.
avatar
vesper
Niveau 6

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par vesper le Dim 27 Mai 2018 - 15:41
L'école "André Malereaux" !
avatar
BR
Niveau 6

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par BR le Dim 27 Mai 2018 - 16:27
@vesper a écrit:L'école "André Malereaux" !
Il faut lire la phrase en entier :
L'école André Malereaux dépend du lycée Alexandre Dumlas de Moscou.
Les deux Alexandre doivent se retourner dans leur tombe ;-)
avatar
vesper
Niveau 6

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par vesper le Dim 27 Mai 2018 - 17:15
Je me suis arrêté à "Maleraux"...et suis sorti. Mais quel est ce deuxième Alexandre ?
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par gauvain31 le Dim 27 Mai 2018 - 17:26
@vesper a écrit:Je me suis arrêté à "Maleraux"...et suis sorti. Mais quel est ce deuxième Alexandre ?

Mais voyons Vesper, c'est Alexandre II de Russie Laughing



avatar
vesper
Niveau 6

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par vesper le Dim 27 Mai 2018 - 17:41
Ah mais oui bien sûr. D'autant qu'André, lui, ne risque pas de se retourner dans ses cendres.
avatar
maxphaine
Niveau 4

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par maxphaine le Lun 28 Mai 2018 - 16:59
Un article de France info des plus approximatifs et partiellement erroné sur le fonctionnement des lycées français de l'étranger. Il y est écrit :
"227 (établissements) sont en gestion directe, subventionnés avec des professeurs affectés par l'Éducation nationale". Un rapide coup d'oeil sur le site de l'AEFE précise : "74 de ces établissements sont gérés directement par l’Agence (établissements EGD), 153 ont passé une convention avec elle (établissements conventionnés correspondant aux "subventionnés" de l'article) et 265 autres sont des établissements partenaires (établissements privés en simple homologation attestant du respect des programmes français)". De plus, les professeurs ne sont pas affectés par l'Education nationale, mais en position de détachement administratif (ou de mise en disponibilité selon les contrats) vis à vis du MEN. C'est uniquement le MAE - ministère des affaires étrangères - qui procède aux affectations pour les titulaires en position de détachement (expats, résidents). Cette précision a son importante car il ne s'agit absolument pas d'une mutation mais bien d'une démarche personnelle et donc volontaire de l'enseignant titulaire.
L'article mentionne également le cas du nouveau lycée Churchill de Londres, établissement partenaire, qui est "géré comme une entreprise". Cela n'est absolument pas une nouveauté car 264 établissements sont dans le même cas et depuis bien plus longtemps (réseaux MLF/OSUI, AFLEC, la plupart des lycées français aux Etats-Unis...). Enfin, l'article laisse entendre que cette dernière catégorie d'établissement tend à délaisser les recrutements de titulaires : "Ici, les enseignants n'ont pas besoin d'avoir le CAPES et peuvent venir du monde entier, être recrutés ou licenciés directement par le lycée. ". C'est bien ignorer le fonctionnement des lycées français à l'étranger ! Les EGD et les établissements conventionnés n'affichent pas de meilleurs ratios en matière de professeurs titulaires. Ils font même preuve de très mauvais élèves en ayant recours très massivement (et parfois plus que les établissements partenaires dit privés) aux recrutements de personnels locaux non titulaires et non formés qui dépassent très souvent les 50% du personnel enseignant ! C'est aussi oublier que les académies procèdent de la même façon en recrutant massivement des vacataires pour pallier au déficit d'enseignants titulaires.
Pour l'Etat, l'équation se résume donc ainsi : pourquoi continuer à financer des EGD/conventionnés alors que des opérateurs privés (MLF/OSUI...) obtiennent sensiblement les mêmes résultats, sans bénéficier de l'argent public et sans pour autant se priver des professeurs titulaires...


Dernière édition par maxphaine le Lun 28 Mai 2018 - 20:04, édité 1 fois
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par gauvain31 le Lun 28 Mai 2018 - 17:07
Les fautes d'orthographes qui ont été faites sur le nom des deux écrivains n'ont toujours pas été corrigées par le journaliste Rolling Eyes
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par verdurin le Lun 28 Mai 2018 - 22:18
On peut quand même, en étant bienveillant, remarquer qu'il n'y a pas de faute d'orthographe dans les prénoms.
Endrait Malereaux et Alecsandre Dulmas auraient été plus classes.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par Isidoria le Lun 28 Mai 2018 - 23:31
Tous les établissements de l'AEFE hors EGD sont privés...
C'est un peu lassant toutes ces approximations. Oui la situation est inquiétante, mais présentée comme ça, on en perd toute la véracité. cela fait des années, depuis l'ouverture de ces établissements, que les postes sont comblés par des non titulaires, ce qui débloque c'est le statut des collègues, et les conditions qui leur sont offertes. On peut même être titulaire, en contrat local, en disponibilité et se voir offrir d'excellentes conditions salariales.
avatar
Aiôn
Niveau 6

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par Aiôn le Mar 29 Mai 2018 - 13:04
Donc si j'ai bien compris la différence, le ministère des affaires étrangères ne fonctionnerait plus par convention mais seulement par simple homologation. Je ne connais pas bien du tout la question des lycées français à l'étranger mais il y en a dans des pays pauvres j'imagine, on ne subventionnerait plus leur francophilie ? C'est une économie de bouts de chandelle vraiment très peu stratégique en termes de rayonnement de la France vers les élites internationales.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par Celadon le Mar 29 Mai 2018 - 13:12
En ce moment celui qui veut ouvrir une école privée a le vent en poupe. Homologation assurée.
On n'a pas fini d'en voir surgir, du grand n'importe quoi.
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par Kilmeny le Mar 29 Mai 2018 - 14:02
@verdurin a écrit:On peut quand même, en étant bienveillant, remarquer qu'il n'y a pas de faute d'orthographe dans les prénoms.
Endrait Malereaux et Alecsandre Dulmas auraient été plus classes.

"Aleksandr Douma" eût été plus moscovite

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par Isidoria le Mar 29 Mai 2018 - 14:09
Le problème est plus large que les lycées français. Le MAE vient d'apprendre qu'il lui fallait réduire ses dépenses de 10%. Donc ce qui s'est passé avec un peu d'avance dans les lycées va se déporter sur les alliances françaises, les ambassades et consulats,... La francophonie survivra grâce aux bonnes grâces de gens prêts à partir avec un salaire de misère. On recrute aussi de plus en plus de contrats locaux, sans formation, ils ne sont pas forcément mauvais mais disons que toutes ces instances commencent à pâtir d'un manque flagrant de formation.
Quant aux lycées, je suis moi-même dans un qui a changé de convention il y a quatre ans. Après une période assez hard de marasme, nous sortons la tête de l'eau, de plus en plus de titulaires arrivent, j'ai bon espoir.
Contenu sponsorisé

Re: Les lycées français de l'étranger bientôt privatisés ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum