Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
pogonophile
Niveau 10

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par pogonophile le Mar 29 Mai - 21:55
@Ha@_x a écrit:
@Philomène87 a écrit:J'ai exagéré bien sûr, pour dire qu'on pourrait nous demander vraiment n'importe quoi avec un texte pareil.

Mais si ! C'est l'air du temps ! Nombre de hiérarques de l'EN ne cessent de dire, ces derniers temps, que les disciplines, ça ne sert à rien, qu'un prof peut bien en remplacer un autre (parce que l'important, n'est ce pas, c'est la pédagogie et non pas le savoir). Alors poussons le raisonnement jusqu'au bout : des adultes sans statut, qui font cours (de maths/ de physique/de français), qui surveillent la cantine, les couloirs (ça désolé je fait déjà et j'ai choisi de le faire, on est en éducation prioritaire, ne déconnons pas), qui servent les repas et qui font atelier origami le soir (tout cela sous la férule impitoyable mais néanmoins bienveillante ( maître mot ) du CDE, supérieur hiérarchique et employeur ), et bien sûr, effeuillage sur commande lors des grands messes !

Mis à part le dernier exemple, tout ça existe déjà, il suffit de traverser la Manche....

Ben dis donc, heureusement qu'on n'a parlé que de surveiller la cour pour maintenir la sécurité. Un peu plus, par exemple les rassembler à la fin de la pause, et c'était le prélèvement d'organes qu'on atteignait dans la litanie.
avatar
ZeSandman
Habitué du forum

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par ZeSandman le Mar 29 Mai - 21:58
@pogonophile a écrit:
Dans les faits que se passe-t-il ? Qui a déjà reçu un ordre complètement farfelu

En dehors du cas exceptionnel (cet adjectif fourre-tout a peu de sens pour moi), ce qui n'est pas celui de MDJB, faire le ménage dans ma salle est tout aussi farfelu que d'assurer la surveillance de la cour, dans la mesure où cela ne fait pas partie de mes missions. Cela a un sens, certes, je fais le bien, mais ce n'est pas plus ma mission que le ménage.
Et je tiens à dire que je fais partie de ces abrutis qui laissent une salle de classe nickel propre aux agents, ou qui continuent à remplir moult rapports d'incident parce qu'ils reprennent les élèves dans les couloirs, là où je vivrais bien plus sereinement si je faisais comme ceux qui ont tout compris et ont bien appris la fable de l'autruche, et ne gèrent que la discipline dans leur salle de classe.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par pogonophile le Mar 29 Mai - 22:03
@ZeSandman a écrit:
En dehors du cas exceptionnel (cet adjectif fourre-tout a peu de sens pour moi), ce qui n'est pas celui de MDJB, faire le ménage dans ma salle est tout aussi farfelu que d'assurer la surveillance de la cour, dans la mesure où cela ne fait pas partie de mes missions. Cela a un sens, certes, je fais le bien, mais ce n'est pas plus ma mission que le ménage.
Et je tiens à dire que je fais partie de ces abrutis qui laissent une salle de classe nickel propre aux agents, ou qui continuent à remplir moult rapports d'incident parce qu'ils reprennent les élèves dans les couloirs, là où je vivrais bien plus sereinement si je faisais comme ceux qui ont tout compris et ont bien appris la fable de l'autruche, et ne gèrent que la discipline dans leur salle de classe.

Je ne suis pas sûr de comprendre, on te demande de faire le ménage dans ta salle ?
Enfin même ponctuellement, il y a une différence entre un impératif immédiat (maintenir la sécurité), et quelque chose qui peut être remis au lendemain sans mise en danger (faire le ménage).
avatar
Ha@_x
Niveau 5

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Ha@_x le Mar 29 Mai - 22:03
@ZeSandman a écrit:Et je tiens à dire que je fais partie de ces abrutis qui laissent une salle de classe nickel propre aux agents, ou qui continuent à remplir moult rapports d'incident parce qu'ils reprennent les élèves dans les couloirs, là où je vivrais bien plus sereinement si je faisais comme ceux qui ont tout compris et ont bien appris la fable de l'autruche, et ne gèrent que la discipline dans leur salle de classe.


à te lire, je me sens moins seul... santeverre santeverre

un autre ab....
avatar
Ha@_x
Niveau 5

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Ha@_x le Mar 29 Mai - 22:06
Je ne suis pas sûr de comprendre, on te demande de faire le ménage dans ta salle ?

Bon ben expliquons....quand tu reprends ta salle de cours ( oui je suis un sale privilégié qui a sa salle de cours ), après un collègue peu vigilant et qu'elle est, hum ...dans un état....
ben moi je balaie...ne serait ce que par respect pour la classe qui arrive après...mais ça, c'est des considérations...


Dernière édition par Ha@_x le Mar 29 Mai - 22:08, édité 2 fois
anthracite
Niveau 7

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par anthracite le Mar 29 Mai - 22:07
Je trouve aussi que la comparaison entre ce qu'on sait de ces demandes de remplacement et la neige est très mauvaise. Avec la neige, les élèves étaient bloqués sur place, sans possibilité de rentrer. Il est évident qu'on ne pouvait pas les laisser dans la rue où il seraient morts de froid, on se doit moralement de les prendre en charge au delà de la simple mise au chaud.
Ici, la situation est inverse. Manque de personnel pour assurer la sécurité ? "y a qu'à"(oh, que je n'aime pas cette expression d'habitude) fermer l'établissement. Les élèves seront en sécurité chez eux. Vous allez voir à quelle allure le rectorat va trouver des surveillants.
Qu'un matin, à la découverte d'une avalanche d'absences non prévisibles chez les surveillants, on fasse appel à la bonne volonté des profs, je peux comprendre, mais pas trois fois de suite !
Les absences prévisibles, comme les concours, c'est pareil : s'il a plusieurs surveillants absents prévus, le chef ne peut-il pas demander une aide au rectorat ? au pire l'équipe mobile de sécurité ? (c'est une vraie question)
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par pseudo-intello le Mar 29 Mai - 22:08
Le problème, c'est que tant que le nombre de TZR, de surveillants et de tout le reste sera aussi critique, on se retrouvera facilement dans des situations qui ne permettront pas de garantir la sécurité et/ou l'intérêt public et/ou le reste (je ne parle pas de la tempête de neige de Pognophile, mais de plusieurs surveillants malades en même temps, plusieurs profs non-remplacés, etc.).

Donc soit on fait comme nombre de vos collègues (à vous lire) et on se dit que ben oui alors, quand il faut, il faut et oh, quand même, ça fait un peu suer, mais c'est important pour lézélèves, alors on fait. L'Etat a encore moins de raisons d'embaucher TZR ou surveillants. Enfin si j'étais ministre et que j'avais envie de faire le kéké avec un joli budget d'austérité, c'est ce que je ferais : "non, on n'embauche pas, regardez, tout roule, il y a toujours quelqu'un pour prendre les élèves en charge". Et effectivement, par la suite, je ferais mon Hamon : "bon, on va rajouter des obligations dans votre statut, mais ne vous inquiétez pas, c'est rien que des choses que vous faites déjà".
avatar
Ha@_x
Niveau 5

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Ha@_x le Mar 29 Mai - 22:15
@pseudo-intello a écrit:Enfin si j'étais ministre et que j'avais envie de faire le kéké avec un joli budget d'austérité, c'est ce que je ferais : "non, on n'embauche pas, regardez, tout roule, il y a toujours quelqu'un pour prendre les élèves en charge". Et effectivement, par la suite, je ferais mon Hamon : "bon, on va rajouter des obligations dans votre statut, mais ne vous inquiétez pas, c'est rien que des choses que vous faites déjà".

Totalement d'accord, mais boucher les trous (souvent) ne nous empêche pas de gueuler, et on ne s'en prive pas
anthracite
Niveau 7

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par anthracite le Mar 29 Mai - 22:17
mais boucher les trous (souvent) ne nous empêche pas de gueuler, et on ne s'en prive pas
et ça sert à quelque chose (à part se soulager ?)
Moi, j'ai l'impression en ce moment que c'est "gueule toujours..."
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Philomène87 le Mar 29 Mai - 22:20
@anthracite a écrit:
mais boucher les trous (souvent) ne nous empêche pas de gueuler, et on ne s'en prive pas
et ça sert à quelque chose (à part se soulager ?)
Moi, j'ai l'impression en ce moment que c'est "gueule toujours..."

On en est un peu responsables aussi.
Tant qu'on accepte de boucher les trous, même en gueulant, pourquoi le Rectorat se bougerait-il ?
avatar
Ha@_x
Niveau 5

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Ha@_x le Mar 29 Mai - 22:21
Si tu veux, boucher les trous en REP (voir plus si affinités) c'est une obligation si on veut voir notre bahut continuer à tourner....
Alors je n'aurai certainement pas la même attitude dans un autre établissement...mais là...désolé pas le choix
avatar
Ha@_x
Niveau 5

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Ha@_x le Mar 29 Mai - 22:24
Je suis en train de défendre l'indéfendable....chef d'et' sors de ce corps !
Vite un arrêt maladie et une psychanalyse..

Ok je sors...

Wink


Dernière édition par Ha@_x le Mar 29 Mai - 22:26, édité 2 fois
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par pogonophile le Mar 29 Mai - 22:25
@anthracite
Le problème avec les absences groupées comme ça, c'est qu'elles sont souvent communes à plusieurs établissements : épidémie qui n'a pas la politesse d'attendre son tour, mêmes dates de concours. Donc on se retrouve plusieurs à solliciter les équipes mobiles... c'est à qui dégainera le plus vite avec les meilleurs arguments.
Par contre, fermer, ce n'est possible qu'après avoir épuisé toutes les possibilités (nécessité de continuité du service public). S'il y a assez d'enseignants mobilisables pour maintenir des conditions de sécurité, pas le droit de fermer...
Encore une fois, je parle d'un contexte ponctuel, pas d'une normalité.

@Ha@_x
En fait ce n'est pas un positionnement de CdE, mais d'agent conscient du service public, et de son intérêt propre Wink
pseudo-intello
Habitué du forum

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par pseudo-intello le Mar 29 Mai - 22:26
@Ha@_x a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Enfin si j'étais ministre et que j'avais envie de faire le kéké avec un joli budget d'austérité, c'est ce que je ferais : "non, on n'embauche pas, regardez, tout roule, il y a toujours quelqu'un pour prendre les élèves en charge". Et effectivement, par la suite, je ferais mon Hamon : "bon, on va rajouter des obligations dans votre statut, mais ne vous inquiétez pas, c'est rien que des choses que vous faites déjà".

Totalement d'accord, mais boucher les trous (souvent) ne nous empêche pas de gueuler, et on ne s'en prive pas

M. Blanquer ne s'en soucie guère. Il n'est même pas au courant. Ni le recteur. Râle ou pas, ce sera pareil. (malheureusement).

@Ha@_x a écrit:Si tu veux, boucher les trous en REP (voir plus si affinités) c'est une obligation si on veut voir notre bahut continuer à tourner....
Alors je n'aurai certainement pas la même attitude dans un autre établissement...mais là...désolé pas le choix

Je veux bien croire qu'il y ait de réels cas de conscience. Wink
avatar
ZeSandman
Habitué du forum

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par ZeSandman le Mar 29 Mai - 22:47
@pogonophile a écrit:
@ZeSandman a écrit:
En dehors du cas exceptionnel (cet adjectif fourre-tout a peu de sens pour moi), ce qui n'est pas celui de MDJB, faire le ménage dans ma salle est tout aussi farfelu que d'assurer la surveillance de la cour, dans la mesure où cela ne fait pas partie de mes missions. Cela a un sens, certes, je fais le bien, mais ce n'est pas plus ma mission que le ménage.
Et je tiens à dire que je fais partie de ces abrutis qui laissent une salle de classe nickel propre aux agents, ou qui continuent à remplir moult rapports d'incident parce qu'ils reprennent les élèves dans les couloirs, là où je vivrais bien plus sereinement si je faisais comme ceux qui ont tout compris et ont bien appris la fable de l'autruche, et ne gèrent que la discipline dans leur salle de classe.

Je ne suis pas sûr de comprendre, on te demande de faire le ménage dans ta salle ?
Enfin même ponctuellement, il y a une différence entre un impératif immédiat (maintenir la sécurité), et quelque chose qui peut être remis au lendemain sans mise en danger (faire le ménage).

Je vais donc être plus clair : je trouve que votre reponse ironique au post de Lene était déplacée. Elle vous dit que votre cas exceptionnel de la neige n'a rien à voir avec la situation de départ.
J'aurais préféré vous voir vous indigner que le manque répété d'AED amène les enseignants à assurer des missions qui ne sont pas les leurs, plutôt que de sortir ce texte qui pourrait tout aussi bien s'appliquer au CDE (je ne sais pas comment cela se passe dans l'établissement de MDJB, mais j'ai le sentiment que l'injonction du CDE envers les enseignants le dédouane lui-même de ce manquement grave à l'intérêt public).
Vous citez la loi LePors sans nuance, et par là même vous semblez dire qu'il n'y a rien d'anormal. Je me permets de plus de penser qu'il n'y a rien d'anormal, encore moins un manquement grave à laisser ponctuellement des élèves sans surveillance dans la cour ou à la cantine ; je leur fais suffisamment confiance pour ne pas faire exploser l'EPLE en l'absence, encore une fois ponctuelle, d'un adulte. Aussi peu grave que de ne pas voir la salle que j'occupe ponctuellement non nettoyée.
Il serait bon que l'Institution cesse de compter sur la bonne volonté évidente des fonctionnaires (et je compte les CDE) pour faire des économies, tout comme il serait bon que l'on mette cette même Institution face à ses responsabilités, car c'est elle et pas nous qui génère les manquements graves, en refusant d'accepter des missions qui ne relèvent pas de nos statuts, au delà du simple ponctuel.
Je présume, et m'excuse auprès d'elle si j'ai mal interprété, que c'est en peu de mots ce que Lene75 voulait vous signifier, et que je cautionne à 100%.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Lefteris le Mar 29 Mai - 22:51
@Ha@_x a écrit:
Je ne suis pas sûr de comprendre, on te demande de faire le ménage dans ta salle ?

Bon ben expliquons....quand tu reprends ta salle de cours ( oui je suis un sale privilégié qui a sa salle de cours ), après un collègue peu vigilant et qu'elle est, hum ...dans un état....
ben moi je balaie...ne serait ce que par respect pour la classe qui arrive après...mais ça, c'est des considérations...
Mieux je fais balayer les élèves. Ce sont eux qui salissent non ? Qui jettent leurs déchets par terre ? Donc j'ai un balai, une pelle, et je fais balayer. Ils choisissent entre ça ou le rapport, l'appel aux parents, l'exclusion etc. Et parfois, je suis encore dans "ma" salle quand la femme chargée de l'étage passe, et elle se félicite de n'avoir pas à y passer de temps.
Quant aux ordres illégaux portant atteinte au statut à terme (car c'est le doigt dans l'engrenage) il faut refuser et mettre le chef dans la situation de l'imposer par écrit, juste pour voir s'il ose. Ensuite, c'est le rapport de force qui joue (pas encore eu l'occasion de le faire dans l'En , mais ailleurs, oui...)
Quant il s'agit de sécurité, le droit de retrait, voire la grève (sauf évidemment danger immédiat ou imminent concernant des individus, , là c'est le droit pénal qui parle, mais pas pour une question d'organisation) s'imposent.
Evidemment, ça demande de n'avoir pas trop de collègues ayant la culture de la soumission. Il est vrai que quand on a vu des gens revenir sur simple appel téléphonique (même pas des réquisitions, hein..) venir corriger les copies des grévistes, on se pose des questions.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Salsepareille le Mar 29 Mai - 22:52
@pogonophile a écrit:
@ZeSandman a écrit:
J'ai beau me retourner mes maigres méninges, je n'arrive pas à trouver une situation où le manque de moyens constants permettrait d'ajouter le "contraire à l'intérêt public" à l'illégal.
Je vais peut-être me retrouver un jour à devoir faire le DM de maths de la fifille du CDE...

Encore une fois je pense qu'il faut le comprendre comme relevant du cas particulier.
Si on demande aux enseignants de suppléer aux surveillants pour maintenir la sécurité, on est dans l'exceptionnel mais dans le sens de l'intérêt public.
Si, pour ce faire, on leur donne des bâtons, on n'est plus du tout dans l'intérêt public.

@ZeSandman a écrit:
Comme si nous n'avions pas déjà connu des choses faites bénévolement qui se sont retrouvées incluses à nos missions.
En justifiant un peu implicitement la situation de départ sans nuancer ce texte qui nous rendrait corvéable à merci, je ne trouve absolument pas pittoresque la réponse de @lene75

Dans les faits que se passe-t-il ? Qui a déjà reçu un ordre complètement farfelu ?

@Ha@_x
Si ça te fait plaisir, taille les même en huit, tu n'auras pas raison pour autant.

Ma collègue a un ordre farfelu. Elle doit faire passer l'oral de brevet, pour un élève qui a choisi une langue qu'elle ne maîtrise pas. Elle a protesté. Mais rien n'y a fait. On lui demande de juger "la prestance" de l'élève. Elle a une convocation.
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Philomène87 le Mar 29 Mai - 22:53
@Lefteris a écrit:
Evidemment, ça demande de n'avoir pas trop de collègues ayant la culture de la soumission.

Ah ouais nan mais là...
avatar
Lagomorphe
Niveau 5

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Lagomorphe le Mar 29 Mai - 22:59
@Ha@_x a écrit:
Dans un établissement scolaire, il y a des statuts différents, et l'enseignant (qui est là pour enseigner...) n'a qu'un seul supérieur hiérarchique : l'IPR,
le chef de service, organise le service....des enseignants(EDT etc...)

Pitié ! Je préfère mille fois être sous l'autorité de mon chef d'établissement (et j'en ai connu de gratinés), que mes collègues et moi-même pouvons neutraliser s'il délire un peu trop à coup de grève locale (déjà fait, et avec succès), qu'un IPR totalement immunisé contre la réalité du terrain. C'est peut-être une expérience non significative due aux CDE que j'ai rencontrés, raisonnablement humains pour la plupart, mais je considère comme des gens de terrain avec la tête sur les épaules. Je n'ai pas la même considération pour mon IPR...

@pogonophile a écrit:
@Ha@_x a écrit:
@Philomène87 a écrit:J'ai exagéré bien sûr, pour dire qu'on pourrait nous demander vraiment n'importe quoi avec un texte pareil.

Mais si ! C'est l'air du temps ! Nombre de hiérarques de l'EN ne cessent de dire, ces derniers temps, que les disciplines, ça ne sert à rien, qu'un prof peut bien en remplacer un autre (parce que l'important, n'est ce pas, c'est la pédagogie et non pas le savoir). Alors poussons le raisonnement jusqu'au bout : des adultes sans statut, qui font cours (de maths/ de physique/de français), qui surveillent la cantine, les couloirs (ça désolé je fait déjà et j'ai choisi de le faire, on est en éducation prioritaire, ne déconnons pas), qui servent les repas et qui font atelier origami le soir (tout cela sous la férule impitoyable mais néanmoins bienveillante ( maître mot ) du CDE, supérieur hiérarchique et employeur ), et bien sûr, effeuillage sur commande lors des grands messes !

Mis à part le dernier exemple, tout ça existe déjà, il suffit de traverser la Manche....

Ben dis donc, heureusement qu'on n'a parlé que de surveiller la cour pour maintenir la sécurité. Un peu plus, par exemple les rassembler à la fin de la pause, et c'était le prélèvement d'organes qu'on atteignait dans la litanie.

Je pense que la raison de la crispation sous-tendant ces quelques exagérations, c'est cette insupportable cascade hiérarchique qui se déverse inévitablement sur le bas de l'échelle, les enseignants (et les AED), seuls corps dont les effectifs sont suffisants pour produire un effet concrètement utile sur les élèves:
- Le ministre n'a plus de sous: que les recteurs se débrouillent.
- Les rectorats n'ont plus de sous: que les DASEN se débrouillent.
- Les DASEN n'ont plus de sous ni de personnel: que les CDE se débrouillent.
- Les CDE n'ont plus de sous ni de personnel: que les enseignants et les AED exécutent des ordres illégaux, sans rémunération, sans se plaindre, dans des situations dont le caractère d'urgence est parfois douteux, comme celle à l'origine de ce post.
- Les enseignants et les AED...supportent l'édifice, et sont contraints de participer au camouflage de la poussière sous le tapis qu'ils dénoncent par ailleurs. On en a un peu marre de supporter l'incurie des bureaux confortables (i.e. tous sauf ceux du CDE).

La sécurité des élèves n'est pas assurée par manque de personnel ? Que la hiérarchie ferme l'établissement pour la journée. Les enseignants n'y sont pour rien.

avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par pogonophile le Mar 29 Mai - 23:04
@ZeSandman
En fait, le point de départ c'était @Stered, qui disait que rien n'obligeait à - techniquement c'est inexact, puisqu'en définitive il y a la loi Le Pors. Je dis "en définitive" parce qu'on ne l'invoque pas à tout bout de champ.

Par ailleurs, on n'a toujours pas les causes de ces manques répétés. Encore une fois, cela peut tout à fait être un concours de circonstances, comme quelque chose qui peut être évité en organisant mieux. Je suis parti du principe, qu'on était dans le concours de circonstances, dans l'impondérable, comme une tempête de neige.

Si c'est un manque de moyens pour l'établissement, ou un souci d'organisation parce que le boulot n'est pas fait, on est dans une toute autre problématique, et le refus de pallier peut alors devenir une démarche militante - inappropriée de mon point de vue de CdE, mais qui a un sens autre que "c'est pas dans mes missions."

Dans tous les cas, laisser des collégiens livrés à eux-mêmes dans une cour, c'est la quasi certitude que ça va très mal finir ; par contre, laisser une salle non nettoyée un jour de plus, c'est exaspérant mais pas dangereux intrinsèquement.

Quant au propos de @Lene75, ma foi, je crois qu'il lui appartient de développer si elle le juge utile...

@Lefteris
Tu ne peux pas mettre sur le même plan un truc qui relève de l'atteinte au droit de grève, et le maintien de la sécurité des élèves. On ne parle pas du même engrenage, et faire la confusion entre les deux est dommageable pour les droits de tous.
De même, c'est difficile d'argumenter sur les missions légales ou pas légales, en donnant aux élèves des punitions qui ne le sont pas (balayer la salle a certes une vertu citoyenne et je n'irai certainement pas embêter l'enseignant qui le demande, mais ça ne peut pas faire partie des punitions inscrites au RI)...

@Lagomorphe
Fermer l'établissement oui ce serait certainement logique, éventuellement efficace... sauf que pas le droit dans ces circonstances-là.
Sinon, effectivement, en général, on essaie de faire preuve de bon sens avant tout. C'est d'ailleurs la première qualité attendue, ex aequo avec la loyanté abi
avatar
ZeSandman
Habitué du forum

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par ZeSandman le Mar 29 Mai - 23:05
@Lagomorphe a écrit:
@Ha@_x a écrit:
Dans un établissement scolaire, il y a des statuts différents, et l'enseignant (qui est là pour enseigner...) n'a qu'un seul supérieur hiérarchique : l'IPR,
le chef de service, organise le service....des enseignants(EDT etc...)

Pitié ! Je préfère mille fois être sous l'autorité de mon chef d'établissement (et j'en ai connu de gratinés), que mes collègues et moi-même pouvons neutraliser s'il délire un peu trop à coup de grève locale (déjà fait, et avec succès), qu'un IPR totalement immunisé contre la réalité du terrain. C'est peut-être une expérience non significative due aux CDE que j'ai rencontrés, raisonnablement humains pour la plupart, mais je considère comme des gens de terrain avec la tête sur les épaules. Je n'ai pas la même considération pour mon IPR...  

@pogonophile a écrit:
@Ha@_x a écrit:
@Philomène87 a écrit:J'ai exagéré bien sûr, pour dire qu'on pourrait nous demander vraiment n'importe quoi avec un texte pareil.

Mais si ! C'est l'air du temps ! Nombre de hiérarques de l'EN ne cessent de dire, ces derniers temps, que les disciplines, ça ne sert à rien, qu'un prof peut bien en remplacer un autre (parce que l'important, n'est ce pas, c'est la pédagogie et non pas le savoir). Alors poussons le raisonnement jusqu'au bout : des adultes sans statut, qui font cours (de maths/ de physique/de français), qui surveillent la cantine, les couloirs (ça désolé je fait déjà et j'ai choisi de le faire, on est en éducation prioritaire, ne déconnons pas), qui servent les repas et qui font atelier origami le soir (tout cela sous la férule impitoyable mais néanmoins bienveillante ( maître mot ) du CDE, supérieur hiérarchique et employeur ), et bien sûr, effeuillage sur commande lors des grands messes !

Mis à part le dernier exemple, tout ça existe déjà, il suffit de traverser la Manche....

Ben dis donc, heureusement qu'on n'a parlé que de surveiller la cour pour maintenir la sécurité. Un peu plus, par exemple les rassembler à la fin de la pause, et c'était le prélèvement d'organes qu'on atteignait dans la litanie.

Je pense que la raison de la crispation sous-tendant ces quelques exagérations, c'est cette insupportable cascade hiérarchique qui se déverse inévitablement sur le bas de l'échelle, les enseignants (et les AED), seuls corps dont les effectifs sont suffisants pour produire un effet concrètement utile sur les élèves:
- Le ministre n'a plus de sous: que les recteurs se débrouillent.
- Les rectorats n'ont plus de sous: que les DASEN se débrouillent.
- Les DASEN n'ont plus de sous ni de personnel: que les CDE se débrouillent.
- Les CDE n'ont plus de sous ni de personnel: que les enseignants et les AED exécutent des ordres illégaux, sans rémunération,  sans se plaindre, dans des situations dont le caractère d'urgence est parfois douteux, comme celle à l'origine de ce post.
- Les enseignants et les AED...supportent l'édifice, et sont contraints de participer au camouflage de la poussière sous le tapis qu'ils dénoncent par ailleurs. On en a un peu marre de supporter l'incurie des bureaux confortables (i.e. tous sauf ceux du CDE).

La sécurité des élèves n'est pas assurée par manque de personnel ? Que la hiérarchie ferme l'établissement pour la journée. Les enseignants n'y sont pour rien.


Voilà, je partage tout à fait l'esprit.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
Ha@_x
Niveau 5

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Ha@_x le Mar 29 Mai - 23:07
@Lefteris a écrit:Mieux je fais balayer les élèves.

Tu crois que je fais quoi ? Quand c'est les miens, dans ma salle, ils s'y collent !

@Lefteris a écrit:Donc j'ai un balai, une pelle

équipement de base !

Non le moment lourdingue c'est quand tu prends ta salle,  ( oui c'est ma salle, sans guillemets, agencée et décorée avec soin, occupée 18 h par semaine et partagée avec des malotrus 4h par semaine Smile ) à 11h, mettons, et que deux classes inconnues s'y sont succédées, et là ..

@Lefteris a écrit:Evidemment, ça demande de n'avoir pas trop de collègues ayant la culture de la soumission. Il est vrai que quand on a vu des gens revenir sur simple appel téléphonique (même pas des réquisitions, hein..) venir corriger les copies des grévistes, on se pose des questions.

 ça existe ??

avec ça la hiérarchie est sauvée....finalement je ne vais peut être pas demander ma mut' moi....
avatar
Lefteris
Empereur

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Lefteris le Mar 29 Mai - 23:14
@pogonophile a écrit:

@Lefteris
Tu ne peux pas mettre sur le même plan un truc qui relève de l'atteinte au droit de grève, et le maintien de la sécurité des élèves. On ne parle pas du même engrenage, et faire la confusion entre les deux est dommageable pour les droits de tous.
De même, c'est difficile d'argumenter sur les missions légales ou pas légales, en donnant aux élèves des punitions qui ne le sont pas (balayer la salle a certes une vertu citoyenne et je n'irai certainement pas embêter l'enseignant qui le demande, mais ça ne peut pas faire partie des punitions inscrites au RI)...
Le RI prévoit que l'élève peut réparer. Je ne l'oblige pas, il choisit... la plupart du temps il préfère le balai à l'avalanche que je mets en route, qui commence par dégager de la classe. Et ça fonctionne, même si ça demande une énergie sans faille. Il est vrai que je suis dans un établissement de gorets (couloirs infects, élèves qui se débarrassent de leurs ordures, qui bouffent en cachette comme j'en ai attrapé une récemment..) et ça motive à mener ce combat. Quant à la sécurité des élèves, si elle ne peut être assurée, on ferme l'établissement (je ne parle pas du danger imminent concernant un cas particulier) .
Des travaux durables constituant un danger, par contre, j'en ai vu, hors de question de devenir planton, de surveiller la cour. Aux autorités de prendre des mesures, d'embaucher, de se débrouiller. Mettre le doigt là-dedans est dangereux, on le voit avec l'accumulation des corvées.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
ZeSandman
Habitué du forum

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par ZeSandman le Mar 29 Mai - 23:14
@pogonophile a écrit:@ZeSandman
En fait, le point de départ c'était @Stered, qui disait que rien n'obligeait à - techniquement c'est inexact, puisqu'en définitive il y a la loi Le Pors. Je dis "en définitive" parce qu'on ne l'invoque pas à tout bout de champ.

Par ailleurs, on n'a toujours pas les causes de ces manques répétés. Encore une fois, cela peut tout à fait être un concours de circonstances, comme quelque chose qui peut être évité en organisant mieux. Je suis parti du principe, qu'on était dans le concours de circonstances, dans l'impondérable, comme une tempête de neige.

Si c'est un manque de moyens pour l'établissement, ou un souci d'organisation parce que le boulot n'est pas fait, on est dans une toute autre problématique, et le refus de pallier peut alors devenir une démarche militante - inappropriée de mon point de vue de CdE, mais qui a un sens autre que "c'est pas dans mes missions."

Dans tous les cas, laisser des collégiens livrés à eux-mêmes dans une cour, c'est la quasi certitude que ça va très mal finir.

Ça c'est vous qui le dîtes.
Vous n'être pas assez bienveillant envers nos élèves, moi je crois en leur autonomie Razz
Pour le reste cf le post de Lagomorphe

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
Ha@_x
Niveau 5

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Ha@_x le Mar 29 Mai - 23:17
@Lagomorphe a écrit:Pitié ! Je préfère mille fois être sous l'autorité de mon chef d'établissement (et j'en ai connu de gratinés), que mes collègues et moi-même pouvons neutraliser s'il délire un peu trop à coup de grève locale (déjà fait, et avec succès), qu'un IPR totalement immunisé contre la réalité du terrain. C'est peut-être une expérience non significative due aux CDE que j'ai rencontrés, raisonnablement humains pour la plupart, mais je considère comme des gens de terrain avec la tête sur les épaules. Je n'ai pas la même considération pour mon IPR...

L'évêque chez nous, et dans notre matière, (pardon l'IPR) on le voit tous les 8 ans en moyenne, c'est vrai qu'un collège en zone maximale et enclavé, ça n'attire pas des masses,
par contre le baron local, ou l'abbé, tout dépend de l'obédience..(oups le CDE)...on le croise tous les jours....et s'il est nocif...
Je ne vais quand même pas faire un dessin..

l'évêque (pardon l'IPR) n'est un danger que pour les stagiaires..
avatar
Lefteris
Empereur

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Lefteris le Mar 29 Mai - 23:30
@Ha@_x a écrit:Tu crois que je fais quoi ? Quand c'est les miens, dans ma salle, ils s'y collent !
Quand je prends "ma" salle infecte, je la laisse telle quelle, pour leur montrer. Il arrive que certains se proposent (rare, la mentalité goret est répandue comme je le dis plus haut, on en prend même parfois en train de cracher) , mais je n'oblige personne s'il n'y a aucun fautif.


Non le moment lourdingue c'est quand tu prends ta salle,  ( oui c'est ma salle, sans guillemets, agencée et décorée avec soin, occupée 18 h par semaine et partagée avec des malotrus 4h par semaine Smile ) à 11h, mettons, et que deux classes inconnues s'y sont succédées, et là ..
Ouais je sais .. ben tant pis . C'st comme quand ils disent que ça pue. Je leur rappelle avec plaisir que les suivants disent la même chose d'eux diable Et quand on aère, ils gueulent parce qu'il fait froid. Avec nos nombrilocentrés, difficile de trouver la solution...


 ça existe ??

avec ça la hiérarchie est sauvée....finalement je ne vais peut être pas demander ma mut' moi...
Ben oui ça existe, hélas... Sad le cas s'est produit dans plusieurs établissements en 2016, où il manquait pas mal de monde, du fait de la grève liée à la réforme du collège. Au syndicat, on a eu des remontées, une vision un peu plus globale. Ca sonnait dans tous les sens faut dire : moi-même (gréviste évidemment) j'ai trouvé un message, de je ne sais plus trop qui , qui avait appelé mon établissement et avait obtenu mon numéro, deux ou trois heures après le début des épreuves. Donc les plus friables, bien entendu, ont cédé ...

Ce qui me fait dire d'ailleurs -un peu HS- qu'une grève suivie, ça aurait quand même de l'effet.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Contenu sponsorisé

Re: [Résolu]Profs pour surveiller la cantine / la cour

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum