Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Bon génie

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Cath le Sam 9 Mar 2019 - 12:10
@Tibocce a écrit:Je le redis mais la consolidation n'est pas une matière en plus c'est une posture à adopter dans l'AP.
Or, le document conseille que l'AP soit réalisée en lettres et maths, MAIS la possibilité de voir partir l'AP en atelier ou en anglais par exemple est tout a fait possible.
C'est aux équipes de s'accorder avec les proviseurs pour avoir un DG qui respecte les besoins des élèves.


Pas d'accord, la division en trois sous-parties est claire et est confirmée par les tests de début d'année.
avatar
Malavita
Niveau 7

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Malavita le Sam 9 Mar 2019 - 12:18
@Jacq a écrit:
@Malavita a écrit:
Divisées entre LHG et Maths, ces heures ? Vraiment ? Ce n'est pas ce qui se fait chez nous. C'est une consigne nationale, de l'académie ? En tout cas, les textes ne disent pas cela... Et de toute manière, dans mon LP, les chefs ne respectent pas les textes : par exemple, pas de dédoublement prévu en EG...

Et ils en font quoi du volume complémentaire (en  légère hausse d'ailleurs) ?

Je suis dans une académie qui n'a jamais donné la totalité du volume complémentaire : il nous manquait 4-5 h par classe en tertiaire et 1-2 h en industriel... Donc, pas de dédoublement sur l'enseignement général possible... Cette année, tout le volume complémentaire a été donné pour les entrants, mais pas pour les 1e et Term. Donc, les chefs ont équilibré en faveur de l'enseignement pro (sur toutes les classes) et en tentant de sauver des postes (pour cette année seulement, car à la rentrée 2020, ça va faire très mal, partout...). En tout cas, chez nous, certaines matières de pro, se sont rués sur l'AP en CAP et 2nde et une discipline sur les chefs d’œuvre...
Tibocce
Tibocce
Niveau 2

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Tibocce le Sam 9 Mar 2019 - 12:22
@Cath a écrit:
@Tibocce a écrit:Je le redis mais la consolidation n'est pas une matière en plus c'est une posture à adopter dans l'AP.
Or, le document conseille que l'AP soit réalisée en lettres et maths, MAIS la possibilité de voir partir l'AP en atelier ou en anglais par exemple est tout a fait possible.
C'est aux équipes de s'accorder avec les proviseurs pour avoir un DG qui respecte les besoins des élèves.


Pas d'accord, la division en trois sous-parties est claire et est confirmée par les tests de début d'année.

Alors vos inspecteurs sont meilleurs que les miens !!! Ce sont des infos de mardi avec 3 IEN. La consolidation c'est au professeur à la mettre en place pour les élèves en difficulté dans l'AP.
Sinon expliquez moi où vous trouvez les heures?

_________________
Tibocce "Elle:-c'est quoi? Lui(après quelques vers fièrement énoncés):-Chateaubriand. Elle (hypnotisée par le verre qu'il tient):- Eh ben tu te fais pas chié, sert moi en un. Lui:-..."
avatar
Cath
Bon génie

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Cath le Sam 9 Mar 2019 - 12:23
Réunion la semaine prochaine, je te dirai ce qui en ressort.
Pour les heures, ce n'est pas à nous de les trouver.
Tibocce
Tibocce
Niveau 2

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Tibocce le Sam 9 Mar 2019 - 12:28
@Jacq a écrit:
@Tibocce a écrit:Je le redis mais la consolidation n'est pas une matière en plus c'est une posture à adopter dans l'AP.
Or, le document conseille que l'AP soit réalisée en lettres et maths, MAIS la possibilité de voir partir l'AP en atelier ou en anglais par exemple est tout a fait possible. C'est aux équipes de s'accorder avec les proviseurs pour avoir un DG qui respecte les besoins des élèves.

Ensuite, dans notre établissement sur une PFMP de 16 semaines en industriel, si vous cumulés horaire disciplinaire (3.5h) + 1h AP + 1h Co-intervention=5h30.
La précédente grille donnait: 4.5 (Fr, Hist, EMC) + 1AP =5h30.


Je n'ai pas dis que j'étais pour la réforme...bien au contraire (oups l'art 1). C'est une remarque mathématique.

Personne n'a indiqué (enfin pas moi, je peux avoir loupé quelque chose dans un message d'un collègue) que tu étais pour la réforme (ou alors ce serait que tu aimes te faire battre  Razz ).
Par contre dans ton calcul tu oublies certaines choses, dont l'EGLS qui disparait (2.5h, pas uniquement en lettres certes).
Enfin ton calcul oublie qu'en première les LHG n'auront plus que 3 heures disciplinaires et 2h (trois sur certaines grilles, mais syndicales et c'est loin d'être confirmé), que la co-animation tombera à 0.5h en terminale.  
Un élève, si l'on rapporte les heures disciplinaires tomberont de 13.5h (sur les trois ans) à 8.5 de lettres histoire alors, non, la co-animation et la consolidation/ap/orientation (que les prof de matières pro vont vouloir truster en terminale) ne compensent rien du tout surtout que l'AP/consolidation etc... se ferait obligatoirement en classe entière ce qui, il faut bien le dire, est totalement grotesque.
L'EGLS n'est pas dans nos services en lettres-histoire. Il doit être en atelier je pense.

Après la seconde c'est certain que les heures sont en diminution.

_________________
Tibocce "Elle:-c'est quoi? Lui(après quelques vers fièrement énoncés):-Chateaubriand. Elle (hypnotisée par le verre qu'il tient):- Eh ben tu te fais pas chié, sert moi en un. Lui:-..."
Jacq
Jacq
Grand Maître

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Jacq le Sam 9 Mar 2019 - 12:34
@Cath a écrit:

- En Tle, les profs de lettres/maths ont tellement bien bossé, qu'il n'y a plus de "consolidation" : tout ça est ferme comme un roc messieurs-dames, pas besoin d'insister là-dessus, pas comme s'il y avait le bac à la fin de l'année (dont on ne connait rien des modalités au passage)

Ce que l'on sait du bac ? Et bien qu'il y aurait un oral qui porterait aussi sur le "chef-d'oeuvre" débile qui ne ressemblera à rien de plus qu'à un oral de stage, que des matières vont sans doute disparaître en terminale dont LHG (histoire-géo-EMC ? lettres ?) car il faudra m'expliquer ce que l'on pourra évaluer de deux heures de cours semaine ! Si on écoute Murielle Pénicaud qui ne parle que de "blocs de compétences" on pourrait envisager qu'en fin d'année le prof de lettres valident quelques compétences du genre "sait articuler trois mots d'affilée" histoire d'avoir un bac totalement illisible pour un employeur.
Ce que l'on sait à coup sûr c'est que le niveau va encore s'effondrer et que nos élèves auront encore plus de mal à s'insérer professionnellement (ce n'est pas parce que l'on met un module à la noix que cela va changer quelque chose) ou à s'orienter car, là encore, ce n'est pas avec un module à vocation uniquement médiatique que l'on pourra multiplier les chances d'orientation en BTS ou empêcher un élève ayant 10.5 en histoire (s'il en reste en terminale) de demander une fac d'histoire malgré nos conseils.
Cette réforme c'est du vent médiatique et communicationnel pour masquer la réalité : les suppressions de postes dont, principalement, en lettres-histoire et en GA.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Jacq le Sam 9 Mar 2019 - 12:43
@Tibocce a écrit:
@Jacq a écrit:
@Tibocce a écrit:Je le redis mais la consolidation n'est pas une matière en plus c'est une posture à adopter dans l'AP.
Or, le document conseille que l'AP soit réalisée en lettres et maths, MAIS la possibilité de voir partir l'AP en atelier ou en anglais par exemple est tout a fait possible. C'est aux équipes de s'accorder avec les proviseurs pour avoir un DG qui respecte les besoins des élèves.

Ensuite, dans notre établissement sur une PFMP de 16 semaines en industriel, si vous cumulés horaire disciplinaire (3.5h) + 1h AP + 1h Co-intervention=5h30.
La précédente grille donnait: 4.5 (Fr, Hist, EMC) + 1AP =5h30.


Je n'ai pas dis que j'étais pour la réforme...bien au contraire (oups l'art 1). C'est une remarque mathématique.

Personne n'a indiqué (enfin pas moi, je peux avoir loupé quelque chose dans un message d'un collègue) que tu étais pour la réforme (ou alors ce serait que tu aimes te faire battre  Razz ).
Par contre dans ton calcul tu oublies certaines choses, dont l'EGLS qui disparait (2.5h, pas uniquement en lettres certes).
Enfin ton calcul oublie qu'en première les LHG n'auront plus que 3 heures disciplinaires et 2h (trois sur certaines grilles, mais syndicales et c'est loin d'être confirmé), que la co-animation tombera à 0.5h en terminale.  
Un élève, si l'on rapporte les heures disciplinaires tomberont de 13.5h (sur les trois ans) à 8.5 de lettres histoire alors, non, la co-animation et la consolidation/ap/orientation (que les prof de matières pro vont vouloir truster en terminale) ne compensent rien du tout surtout que l'AP/consolidation etc... se ferait obligatoirement en classe entière ce qui, il faut bien le dire, est totalement grotesque.
L'EGLS n'est pas dans nos services en lettres-histoire. Il doit être en atelier je pense.

Après la seconde c'est certain que les heures sont en diminution.

Je risque un petit peu de perdre patience.... Est-ce que tu as déjà vu (sauf bac pro très spécifiques) un prof d'arts appliqués avec 2.5h d'EGLS ? L'EGLS tu en fais ce que tu veux effectivement, du dédoublement (les inspecteurs n'en veulent pas mais cela se justifie largement pédagogiquement, ne leur en déplaise), de l'atelier rédactionnel, de l'AP, de la consolidation, tout ce que tu veux.  Il est partagé entre les matières générales pour tout cela, avec souvent une prédominance pour les lettres.
On peut pinailler indéfiniment sur les termes, mais, si tu veux bien me pardonner, j'en suis à 15 ans de CA et 13 de Commission permanente donc je sais "un petit peu" comment cela fonctionne et comment on l'utilise(ait).
Si tu ne veux pas voir que dans cette affaire on se fait copieusement avoir (je suis poli en  utilisant ce terme concernant cette réforme) et qu'au final ce seront nos élèves qui se feront avoir.
Avec de tels raisonnement on peut comprendre qu'une réforme aussi calamiteuse puisse passer, surtout de la part de quelqu'un qui est pleinement concerné par cet enfumage car, une fois de plus, c'est notre discipline qui trinque le plus (avec les LV2, même si la perte a été un peu atténuée durant le simulacre de négociation et les Arts Appliqués en CAP). Tu vas aussi nous dire qu'en CAP c'est super d'avoir 2 heures disciplinaires hebdomadaire ?  Tu as des élèves de CAP ?

@Tibocce a écrit: Alors vos inspecteurs sont meilleurs que les miens !!! Ce sont des infos de mardi avec 3 IEN. La consolidation c'est au professeur à la mettre en place pour les élèves en difficulté dans l'AP. Sinon expliquez moi où vous trouvez les heures?

Parce que tu crois qu'un inspecteur est là pour dire la vérité ? Il est là pour relayer la propagande institutionnelle et nous laisser nous démerder avec la réalité ensuite. Il y aura les heures d'AP-consolidation etc... Ces heures devront être en barrettes pour faire des groupes d'élèves selon les besoin, AP, consolidation etc... et tout cela en classe entière (groupements d'élèves de plusieurs classes selon les besoins, tous les élèves de ces barrettes en même temps).
avatar
Cath
Bon génie

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Cath le Sam 9 Mar 2019 - 12:50
@Tibocce a écrit:
@Jacq a écrit:
@Tibocce a écrit:Je le redis mais la consolidation n'est pas une matière en plus c'est une posture à adopter dans l'AP.
Or, le document conseille que l'AP soit réalisée en lettres et maths, MAIS la possibilité de voir partir l'AP en atelier ou en anglais par exemple est tout a fait possible. C'est aux équipes de s'accorder avec les proviseurs pour avoir un DG qui respecte les besoins des élèves.

Ensuite, dans notre établissement sur une PFMP de 16 semaines en industriel, si vous cumulés horaire disciplinaire (3.5h) + 1h AP + 1h Co-intervention=5h30.
La précédente grille donnait: 4.5 (Fr, Hist, EMC) + 1AP =5h30.


Je n'ai pas dis que j'étais pour la réforme...bien au contraire (oups l'art 1). C'est une remarque mathématique.

Personne n'a indiqué (enfin pas moi, je peux avoir loupé quelque chose dans un message d'un collègue) que tu étais pour la réforme (ou alors ce serait que tu aimes te faire battre  Razz ).
Par contre dans ton calcul tu oublies certaines choses, dont l'EGLS qui disparait (2.5h, pas uniquement en lettres certes).
Enfin ton calcul oublie qu'en première les LHG n'auront plus que 3 heures disciplinaires et 2h (trois sur certaines grilles, mais syndicales et c'est loin d'être confirmé), que la co-animation tombera à 0.5h en terminale.  
Un élève, si l'on rapporte les heures disciplinaires tomberont de 13.5h (sur les trois ans) à 8.5 de lettres histoire alors, non, la co-animation et la consolidation/ap/orientation (que les prof de matières pro vont vouloir truster en terminale) ne compensent rien du tout surtout que l'AP/consolidation etc... se ferait obligatoirement en classe entière ce qui, il faut bien le dire, est totalement grotesque.
L'EGLS n'est pas dans nos services en lettres-histoire. Il doit être en atelier je pense.


Après la seconde c'est certain que les heures sont en diminution.

EGLS signifie : Enseignement Général Lié à la spécialité.
Tibocce
Tibocce
Niveau 2

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Tibocce le Sam 9 Mar 2019 - 13:02
Premièrement, vous pouvez avoir autant d'expérience que vous voulez, cela n'empêche pas le fait que l'EGLS dans mon établissement c'est pour l'atelier.
Deuxièmement, expliquez moi comment diviser les 90 heures entre les 3 "matières" en sachant de la consolidation n'est pas un horaire régulier mais descendant. Expliquez moi comment vous le répartissez dans les services car l'orientation peu être fait par un autre prof et la consolidation aussi.

_________________
Tibocce "Elle:-c'est quoi? Lui(après quelques vers fièrement énoncés):-Chateaubriand. Elle (hypnotisée par le verre qu'il tient):- Eh ben tu te fais pas chié, sert moi en un. Lui:-..."
avatar
Cath
Bon génie

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Cath le Sam 9 Mar 2019 - 13:07
@Tibocce a écrit:Premièrement, vous pouvez avoir autant d'expérience que vous voulez, cela n'empêche pas le fait que l'EGLS dans mon établissement c'est pour l'atelier.
Deuxièmement, expliquez moi comment diviser les 90 heures entre les 3 "matières" en sachant de la consolidation n'est pas un horaire régulier mais descendant. Expliquez moi comment vous le répartissez dans les services car l'orientation peu être fait par un autre prof et la consolidation aussi.

Vous avez été assez bêtes pour vous faire souffler les heures, il n'empêche que l'acronyme signifie Enseignement Général lié à la spécialité. Vous êtes dans l’illégalité.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Jacq le Sam 9 Mar 2019 - 13:25
@Tibocce a écrit:Premièrement, vous pouvez avoir autant d'expérience que vous voulez, cela n'empêche pas le fait que l'EGLS dans mon établissement c'est pour l'atelier.
Deuxièmement, expliquez moi comment diviser les 90 heures entre les 3 "matières" en sachant de la consolidation n'est pas un horaire régulier mais descendant. Expliquez moi comment vous le répartissez dans les services car l'orientation peu être fait par un autre prof et la consolidation aussi.

Mais il est descendant sur le graphique uniquement, ils ne font ici que ressortir leur habituel graphique sur l'autonomie des élèves.  Mon expérience me permet de te dire que ton établissement fait comme il veut avec les heures d'EGLS, c'est un choix pédagogique que vous avez effectué, mais rien ne vous y obligeait, même si c'est ce que souhaitent les inspecteurs qui n'ont pas vu d'élèves depuis des années.  Je connais un établissement (pas le mien) où il est entièrement consacré aux dédoublements, cela déplait aux inspecteurs, mais il y a un truc qui s'appelle conseil pédagogique qui décide, et pas l'inspecteur. Dans mon ancien établissement il était dédié à quelques dédoublements et aux ateliers rédactionnels. Dans mon actuel établissement il est en seconde utilisé pour quelques dédoublements, pour des ateliers variés en seconde (on en utilise plus que 2.5 heures car nous n'en utilisons pas en première sauf pour quelques dédoublements - même si nous l'avons fait quelques années avant) et en terminale encore quelques dédoublements (les mêmes que sur les deux autres niveaux) et du renforcement dans certaines disciplines (lettres, math, LV1 et LV2 pour une section particulière). Nous sommes assez libres. En seconde les élèves ont des ateliers toute l'année et tournent sur les ateliers (pas des ateliers rédactionnels, plus varié), en terminale ils s'inscrivent à de l'AP, en petits groupes. A cela s'ajoutent les ateliers rédactionnels pour les trois niveaux de GA.
Ton établissement a fait un choix, d'autres font d'autres choix.
L'EGLS, nos inspecteurs n'aiment(aient) que l'on l'utilise en partie pour augmenter les heures dédoublées, mais nous étions libres de considérer qu'il ne fallait par exemple qu'une heure d'EGLS dédiés à l'atelier rédactionnel pour des GA et que, étant donné que les lettres sont importantes pour cette section une heure soit utilisée pour un dédoublement en lettres. Dans les trois exemples donnés plus haut, tu as un lycée qui a choisi de tout utiliser en dédoublement, considérant que de meilleures conditions de travail (groupe) sont importantes pour leurs sections, et les miens qui font un mixte, et le tien qui applique strictement, mais c'est un choix pédagogique que vous avez effectué, pas une obligation ni une règle.
C'est ce que supprime la réforme actuelle, cette autonomie que nous avions en plus de nous imposer que les élèves aient TOUS les mêmes heures.

Le graphique en réalité ne concerne pas vraiment les heures (sauf quand apparaît l'orientation), ce qu'il exprime c'est que dans l'AP consolidation etc... la première année sera plus sur la consolidation des "non acquis" ou des acquis et qu'ensuite ce sera consacré plutôt à du travail en autonomie et qu'en terminale apparaît l'orientation-insertion. Cela veut simplement dire que toutes les heures en seconde seront consacrées à l'AP/consolidation etc, selon les besoins des élèves et qu'ensuite en terminales ces heures deviendront des heures d'AP/consolidation/orientation/insertion distinctes et plutôt consacrées aux deux dernières (apparition d'une heure élève hebdomadaire).

Il y a le blabla de nos inspecteurs qui sont payés  pour prêcher la bonne parole mensongère du gouvernement (pas spécifiquement celui-ci, celui qui est au pouvoir) et qui dans cinq ans seront payés peut-être par un autre gouvernement pour dire exactement l'inverse et la réalité du terrain, et c'est nous qui adaptons comme nous pouvons. Ce qui est certain c'est que cette réforme vise justement à nous déposséder encore de notre autonomie (tout en affirmant l'inverse bien évidemment... inspecté dernièrement j'étais mort de rire en entendant mon inspecteur jubiler en évoquant l'autonomie des établissements alors que justement la réforme va dans le sens strictement inverse).
Tibocce
Tibocce
Niveau 2

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Tibocce le Sam 9 Mar 2019 - 13:57
Jacq, le principe selon lequel chaque cas est unique selon son établissement est parfaitement ce que j'ai dis plus haut. Passons...

Pour l'EGLS, les choix ont été fait pour sauver un poste. Dans notre établissement, ce qui n'est pas le cas partout, nous faisons tout pour sauver les postes, nous avons la chance de pouvoir parler d'une même voix ce qui est rare en période trouble.

Pour les CAP, je suis parfaitement d'accord.

_________________
Tibocce "Elle:-c'est quoi? Lui(après quelques vers fièrement énoncés):-Chateaubriand. Elle (hypnotisée par le verre qu'il tient):- Eh ben tu te fais pas chié, sert moi en un. Lui:-..."
Jacq
Jacq
Grand Maître

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Jacq le Sam 9 Mar 2019 - 14:59
@Tibocce a écrit:Jacq, le principe selon lequel chaque cas est unique selon son établissement est parfaitement ce que j'ai dis plus haut. Passons...

Pour l'EGLS, les choix ont été fait pour sauver un poste. Dans notre établissement, ce qui n'est pas le cas partout, nous faisons tout pour sauver les postes, nous avons la chance de pouvoir parler d'une même voix ce qui est rare en période trouble.

Pour les CAP, je suis parfaitement d'accord.


Sur ce point, nous sommes donc d'accord, mais à terme, nous y perdons, nous incluant les prof (car notre objectif est tout de même de pouvoir enseigner quelque chose) et les élèves, en terme horaire, mais aussi en terme de contenu disciplinaire. Nos élèves justement, parce qu'ils sont en LP, parce qu'ils sont souvent victime d'une inégalité face à la culture générale, vont souffrir de cette réforme ruineuse Les horaires, sur trois ans, ne rattrapent rien, nos élèves y perdent. Nous pouvons arguer sur des formulations, mais à terme nos élèves sont perdants (dans le pro comme dans le général). Autant le bac pro trois avaient DEUX éléments positifs (la LV2 obligatoire pour les non indus, les thèmes abordés en lettres) au milieu d'un océan d'éléments négatifs, autant celle-ci n'a QUE des éléments négatifs, autre que sur un plan de la communication aux médias. Ce sont les lettres histoire qui y perdent le plus et les élèves, car justement nos horaires permettaient vaguement de combler un déficit culturel de bon nombre de nos élèves. Là c'est la catastrophe organisée.
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 9

Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018. - Page 17 Empty Re: Réforme de la voie professionnelle, annonces du 28/05/2018.

par Ajonc35 le Dim 10 Mar 2019 - 11:21
Lecture du dimanche. Le Journal du grand ouest.
Dans l'éditorial, écrit par Philippe Boissonnat ( lecture en ligne : https://www.ouest-france.fr/reflexion/editorial/editorial-ou-est-passe-l-ascenseur-social-6255042) il évoque l'ascenseur social qui fonctionne moins bien en France que dans tous les pays européens ( sauf La Hongrie) cet extrait m'a interpellé ( car je suis d'accord) : " À l’heure où la transformation numérique affecte tous les métiers, il est plus que probable que les nouvelles générations connaîtront dans une même vie professionnelle plusieurs séquences, plusieurs statuts. Pour qu’elles vivent bien cette évolution, elles ont moins besoin d’un empilement de diplômes que de ne pas se sentir enfermées dans une société bloquée et où personne ne les attend". Avec cette réforme et moins de matières générales, ce sont des outils qu'on enlève aux élèves qui entrent dans la voie professionnelle. Réduire le français à une lettre de motivation ou un livre de recettes c'est certes dommage pour ceux qui enseignent les lettres mais surtout pour les élèves; réduire les sciences à une utilité professionnelle, c'est exactement la même chose et que dire de l'HG,c'est quoi ce truc?. Vraiment je suis en colère pour mes collègues que je vais quitter bientôt, mais surtout pour les élèves. Je suis triste aussi pour les jeunes collègues qui entrent dans la profession et tous fiers - légitimement -d'avoir reçu le sésame pour enseigner ( enfin c'est ce qui est écrit sur leur papier et ce pourquoi ils ont fait 5 ans d'études voire plus) . On se moque de tout le monde. Une politique de l'enseignement qui ne voit qu'à travers le prisme de la profession et à court terme. A long terme je ne vois plus d'enseignement professionnel du tout, tout sera pris en charge par la profession avec plus ou moins de bonheur. Cela me fait penser à ce que nous a dit notre CDE adjoint il y a deux ou trois ans ( ancien prof de maths) après avoir visité une lycée pro ( apprentis) en Allemagne: " les lycéens ne font plus de maths sauf dans le cadre de la profession, de l'Allemand pour rédiger telle ou telle note, il n'y a plus d'HG (ben non ce n'est pas utile et ça coûte des sous - ça c'est moi), etc.... "
Je ne suis pas ravie d'avoir lu cet éditorial car il ne fait que conforter mon pessimisme. De plus chacun, en haut, dira dans quelques années: "c'est la faute aux profs", normal ceux qui ont décidé ne seront plus là, ou seront planqués ailleurs et ne se remettront pas en cause.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum