Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Volubilys
Grand sage

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Volubilys le Lun 18 Juin 2018 - 18:10
C'est pour que j'ai préféré parler de bases....
avatar
RogerMartin
Empereur

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par RogerMartin le Lun 18 Juin 2018 - 18:30
@Volubilys a écrit:Une question, en russe est-ce que la lecture des nombres de la deuxième dizaine est régulière (comme en japonais) ou irrégulière (comme en français)?
Très important ! De ce que je vois là
https://fr.wikiversity.org/wiki/Russe/Vocabulaire/Nombre
ça fonctionne avec un système de type septante-huitante-nonante, donc rien à voir avec nos soixante-dix et quatre-vingts.
Bon, ils déclinent tout ça, hein, histoire de rire un peu tout de même Wink

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Moonchild le Lun 18 Juin 2018 - 19:32
@cassiopella a écrit:Ce n'est pas moi qui parlais des infos cachets, mais Moonchild.

Je n'emploierai pas l'adjectif "cachées" puisque ces informations sont pour la plupart publiques et que n'importe qui peut les trouver (dans les préambules des programmes, les documents d'accompagnement...) à condition de savoir où les chercher ; en revanche pour ce qui est d'en comprendre les tenants et les aboutissants, c'est une autre paire de manches - même pour un enseignant - car ces injonctions pédagogiques sont souvent très fumeuses et réussissent l'exploit de conjuguer une dimension contraignante qui rappelle les dogmes religieux avec un total flou artistique sur leur mise en oeuvre concrète.

@cassiopella a écrit:
@Volubilys a écrit:Pour savoir ils ont des animations péda, il y a des documents d'accompagnement sur Eduscol et puis les manuels et fichiers...
Dommage que c'est une information cachée à laquelle seuls les profs ont l'accès. Moi, je ne peux m’appuyer que sur l'information disponible en libre accès.
Par ailleurs, les profs du collège et du lycée pourront me corriger, mais il me semble que ce n'est pas le cas pour collège/lycée. Les manuels de maths sont complétement indigestes. Je ne vois pas comment on peut en tirer quelque chose.

Pour le collège et le lycée, à chaque réforme, il y a des documents d'accompagnement qui sont publiés sur les parties nouvelles du programmes ou sur celles dont l'approche aura été modifiée, mais ce ne sont en général pas des sources directement exploitables en classe et il n'y a pas de cohérence d'ensemble. Officiellement, ces documents ne sont pas prescriptifs et n'ont pas de caractère contraignant, mais ils donnent tout de même l'air du temps. Voici une page Eduscol qui regroupe les liens vers les principaux documents récents pour le lycée (en particulier, le premier exemple d'activité sur le second degré qui se trouve au début du document ressource sur l'analyse en première est assez édifiant sur la dérive de l'enseignement secondaire des maths tel qu'il est pensé en haut-lieu).
Quant aux manuels, leur caractère indigeste découle d'une part du manque de cohérence des programmes (trop de notions vues de manière superficielle, en sautant des étapes importantes - par exemple la dérivation est étudiée avant la continuité) et d'autre part du fait que leurs rédacteurs suivent scrupuleusement les lubies injonctions officielles concernant les activités d'introduction, les situations-problèmes artificiellement contextualisés ou plus récemment l'algorithmique...
avatar
ben2510
Érudit

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par ben2510 le Lun 18 Juin 2018 - 22:21
Effectivement, ce document abime un problème qui au départ est intéressant !
En jetant le baratin parasite, on garde un bon exercice de seconde (dessin sans cotes, et question maximiser l'aire du triangle).

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par LaMaisonQuiRendFou le Lun 18 Juin 2018 - 22:33
@RogerMartin a écrit:
Bon, ils déclinent tout ça, hein, histoire de rire un peu tout de même Wink

Je suis pour l'éradication pure et simple des langues à déclinaison ! C'est un système ignoble !
avatar
cassiopella
Niveau 6

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cassiopella le Lun 18 Juin 2018 - 22:44
@Volubilys a écrit:Avec une bonne méthode et une pédagogie qui vise l'efficacité non pas une certaine vision de l'enfant et de l'intelligence, je dirais les 3/4 des élèves devraient entrer en 6e en maîtrisant les bases de mathématiques. Mais bon, le passage en 6e et le bac, c'est pas tout à fait la même chose. Wink
Non, maitriser les bases, ce n'est pas intéressant. Il suffit de baisser le planché et voilà... Et d'ailleurs 3/4 c'est un peu trop pessimiste.

Si vous voulez, on peut prendre le test TIMSS: Benchmarks (4 grade). Les bases sont maitrisés par 60% en France (Low Intermediate benchmark), mais autour de 80-90  dans 20 pays. Pour High benchmark: 21% en France contre 43% en Finland, 59% en Russie et 80% en Singapour. Pour le grade 8 les pays asiatiques continuent d'avoir 80% d'élèves qui ont au moins High benchmark et 54% ont Advanced benchmark. Si les enfants au Singapour peuvent le faire, pourquoi pas les enfants français?

@maikreeeesse a écrit:Mais il est impossible de répondre à la question ! C'est quoi être très bon en mathématiques en CM2 ? Le niveau d'il y a 15 ans, 30 ans ?
Par rapport à quoi à qui ?
Il faudrait définir le niveau demandé et seulement ensuite comparer ce niveau attendu à nos élèves pour avoir un pourcentage.
Les capacités des élèves n'ont pas changé. Donc peu importe quand. Et c'est à vous de définir ce quoi un bon élève. Pour moi par exemple (collège, lycée) : ceux qui ont plus de 15/20 (notation juste, sans sur-notation à la REP et sous-notation à la LLG). En gros ce sont les élèves qui ont non seulement les bases, mais qui savent improviser à minima et peuvent faire des exercices un peu atypiques. Le but de ce sujet est de vous pousser à reconsidérer à la hausse les capacités des enfants français. Je trouve que le système français est trop pessimiste. On pense donc que la seul solution est de baisser le niveau. Ok, mais comme résultat le niveau moyen baisse y compris pour les meilleurs.

@Volubilys a écrit:Sinon, je suis allée voir le manuel de 1ère année
Merci beaucoup pour la comparaison des manuels, c'est très intéressant. Quand on n'a pas enseigné en primaire devant une classe d'élèves, on n'a pas la même vision. Même en cours particulier/soutien avec un seul élève, ce n'est pas toujours évident de comprendre les fautes et la logique de l'enfant...

@Volubilys a écrit:Pour les problèmes, je ne peux pas dire s'ils sont d'application ou ne sont résolubles autrement que par tâtonnement.
Au début c'est surtout les questions et le vocabulaire. Genre: combien de fleurs vois-tu? Où est la voiture (en bas, en haut, à gauche etc).
Les premières problèmes apparaisse vers novembre (p.88 partie 1). Le titre du chapitre: "Problèmes". On commence par expliquer qu'est-ce que c'est et on donne l'exemple. Voilà la traduction de la page 88 (désolée, si les termes en français ne sont pas justes):
Regardons comment est construit un problème: dans un problème il y a toujours une condition (ndtr: texte qui décrit la situation) et une question. On apprendra comment résoudre les problèmes, comment écrire la résolution du problème et la réponse.

Exemple

Condition du problème: Dans une boite il y a 6 crayons, sur la table il y a encore 2 crayons.
Question: Combien de crayons y a-t-il au total?
Résolution: 6+2=8
Réponse: Réponse: 8 crayons.
Cette présentation est demandée aux élèves jusqu'à la classe de Terminal pour tous les problèmes, les exercices de géométrie et pour certaines exercices.
@Volubilys a écrit:Une question, en russe est-ce que la lecture des nombres de la deuxième dizaine est régulière (comme en japonais) ou irrégulière (comme en français)?
Irrégulière pour certains nombres:
0-9 c'est la base.
10
11-19 commence par 1-9 et finissent par nazat'
20 et 30 => 2/3 + dzat'
40 => nouveau mot spécifique
50/60/70/80 => 5/6/7/8 + siat
90= > 9 + sto (centaine), donc complétement illogique.
100/200/300/400 => mots spécifiques
500/600/700/800/900 => mots composés 5/6/7/8/9 + sot
Pour le reste, c'est assez intuitif.


Dernière édition par cassiopella le Lun 18 Juin 2018 - 22:54, édité 2 fois

_________________
Moi et l'orthographe, nous ne sont pas amis. Je corrige les erreurs dès que je les vois. Je m'excuse pour celles que je ne vois pas...
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Caspar le Lun 18 Juin 2018 - 22:46
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@RogerMartin a écrit:
Bon, ils déclinent tout ça, hein, histoire de rire un peu tout de même Wink

Je suis pour l'éradication pure et simple des langues à déclinaison ! C'est un système ignoble !

Je te conseille le chinois: tous les mots sont invariables, pas de genre, pas de singulier, pas de pluriel, pas d'articles, pas de conjugaisons, c'est une langue hyper-facile. Wink
avatar
cassiopella
Niveau 6

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cassiopella le Lun 18 Juin 2018 - 22:52
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@RogerMartin a écrit:
Bon, ils déclinent tout ça, hein, histoire de rire un peu tout de même Wink

Je suis pour l'éradication pure et simple des langues à déclinaison ! C'est un système ignoble !
Moi, je suis pour l'éradication des articles! Razz

_________________
Moi et l'orthographe, nous ne sont pas amis. Je corrige les erreurs dès que je les vois. Je m'excuse pour celles que je ne vois pas...
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par LaMaisonQuiRendFou le Lun 18 Juin 2018 - 22:57
@Caspar a écrit:
@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@RogerMartin a écrit:
Bon, ils déclinent tout ça, hein, histoire de rire un peu tout de même Wink

Je suis pour l'éradication pure et simple des langues à déclinaison ! C'est un système ignoble !

Je te conseille le chinois: tous les mots sont invariables, pas de genre, pas de singulier, pas de pluriel, pas d'articles, pas de conjugaisons, c'est une langue hyper-facile. Wink

Justement, j'apprends le chinois depuis 1 an !!!

J'ai été traumatisé par l'allemand...
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Volubilys le Lun 18 Juin 2018 - 23:05
@cassiopella a écrit:
@Volubilys a écrit:Pour les problèmes, je ne peux pas dire s'ils sont d'application ou ne sont résolubles autrement que par tâtonnement.
Au début c'est surtout les questions et le vocabulaire. Genre: combien de fleurs vois-tu? Où est la voiture (en bas, en haut, à gauche etc).
Les premières problèmes apparaisse vers novembre (p.88 partie 1). Le titre du chapitre: "Problèmes". On commence par expliquer qu'est-ce que c'est et on donne l'exemple. Voilà la traduction de la page 88 (désolée, si les termes en français ne sont pas justes):
Regardons comment est construit un problème: dans un problème il y a toujours une condition (ndtr: texte qui décrit la situation) et une question. On apprendra comment résoudre les problèmes, comment écrire la résolution du problème et la réponse.

Exemple

Condition du problème: Dans une boite il y a 6 crayons, sur la table il y a encore 2 crayons.
Question: Combien de crayons y a-t-il au total?
Résolution: 6+2=8
Réponse: Réponse: 8 crayons.
Cette présentation est demandée aux élèves jusqu'à la classe de Terminal pour tous les problèmes, les exercices de géométrie et pour certains exercices.
Merci pour cette traduction!
Donc il s'agit de problèmes où on explique comment faire...
Voici un exemple de problèmes de CapMath qui décourage les élèves de CP moyens et noie les faibles. (Je suis désolée, c'est flou.)

Quand on est matheux on trouve tout de suite, ça à l'air facile, mais c'est quand même bien fastidieux pour des enfants de 6 ans surtout s'ils ne sont pas à l'aise en maths. Je trouve ce type d'exercices inutilement complexes.

@Volubilys a écrit:Une question, en russe est-ce que la lecture des nombres de la deuxième dizaine est régulière (comme en japonais) ou irrégulière (comme en français)?
Irrégulière pour certains nombres:
0-9 c'est la base.
10
11-19 commence par 1-9 et finissent par nazat'
20 et 30 => 2/3 + dzat'
40 => nouveau mot spécifique
50/60/70/80 => 5/6/7/8 + siat
90= > 9 + sto (centaine), donc complétement illogique.
100/200/300/400 => mots spécifiques
500/600/700/800/900 => mots composés 5/6/7/8/9 + sot
Pour le reste, c'est assez intuitif.
Merci!
En fait le système français est plus simple! Razz

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
cassiopella
Niveau 6

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cassiopella le Mar 19 Juin 2018 - 0:12
Volubilys, comme j'avais dit, il y a aussi des cahiers (fichiers?). Dans la dernière version ils ont supprimé les couleurs:
exemple
Mais ils ne sont pas utilisés 100% du temps. Les élèves travaillent aussi dans les cahiers simples.
Pour comparer, une autre méthode très populaire en Russie (Peterson) 1 année:

1iere partie, deuxième et troisième.
Moro et Peterson se ressemblent en 1 année, les autres méthodes aussi. Par contre en 4 année... Peterson est, par exemple, plus proche de la méthode de Singapour (beaucoup de schémas) et en 4ieme année c'est un niveau très avancé: ouf

@Volubilys a écrit:
Merci pour cette traduction!
Donc il s'agit de problèmes où on explique comment faire...
Voici un exemple de problèmes de CapMath qui décourage les élèves de CP moyens et noie les faibles. (Je suis désolée, c'est flou.)

Quand on est matheux on trouve tout de suite, ça à l'air facile, mais c'est quand même bien fastidieux pour des enfants de 6 ans surtout s'ils ne sont pas à l'aise en maths. Je trouve ce type d'exercices inutilement complexes.
Brrrr. Ce problème-là est encore facile. J'en ai vu certains, que moi, une matheuse, ne comprends guère.

_________________
Moi et l'orthographe, nous ne sont pas amis. Je corrige les erreurs dès que je les vois. Je m'excuse pour celles que je ne vois pas...
avatar
Mathador
Niveau 9

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Mathador le Mar 19 Juin 2018 - 2:20
@Volubilys a écrit:Voici un exemple de problèmes de CapMath qui décourage les élèves de CP moyens et noie les faibles. (Je suis désolée, c'est flou.)

Quand on est matheux on trouve tout de suite, ça à l'air facile, mais c'est quand même bien fastidieux pour des enfants de 6 ans surtout s'ils ne sont pas à l'aise en maths. Je trouve ce type d'exercices inutilement complexes.

Pour moi la prise de tête semble surtout être dans le fait de demander à chaque élève un quota de solutions. Le problème me semble plus intéressant si l'on se contente de demander quelque chose comme « Comment est-ce possible ? Écris l'addition* correspondante. », et que l'on utilise ensuite une phase de mise en commun pour observer les différentes solutions possibles.
(et bien sûr, comme ils doivent essayer un certain nombre d'additions pour trouver, il faut d'abord qu'ils soient suffisamment à l'aise au niveau technique pour faire ces additions…)

* L'usage de « somme » est ici incorrect: la somme (notion sémantique) c'est 45, alors qu'ici on demande d'écrire des expressions qui diffèrent au niveau syntaxique mais pas sémantique (puisqu'elles valent toutes 45).

_________________
« Que dites-vous ?… C’est inutile ?… Je le sais !
Mais on ne se bat pas dans l’espoir du succès !
Non ! non, c’est bien plus beau lorsque c’est inutile ! » (Cyrano de Bergerac)
« Un mathématicien est une machine à transformer le café en théorème. » (Alfréd Rényi)
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Volubilys le Mar 19 Juin 2018 - 8:08
@cassiopella a écrit:Volubilys, comme j'avais dit, il y a aussi des cahiers (fichiers?). Dans la dernière version ils ont supprimé les couleurs:
exemple
Mais ils ne sont pas utilisés 100% du temps. Les élèves travaillent aussi dans les cahiers simples.
Pour comparer, une autre méthode très populaire en Russie (Peterson) 1 année:

1iere partie, deuxième et troisième.
Moro et Peterson se ressemblent en 1 année, les autres méthodes aussi. Par contre en 4 année... Peterson est, par exemple, plus proche de la méthode de Singapour (beaucoup de schémas) et en 4ieme année c'est un niveau très avancé: ouf
Les fichiers sont vraiment des cahiers d'exos, avec plein d'exos, il y a de quoi faire!

Punaise, le niveau 4 affraid

@Volubilys a écrit:
Merci pour cette traduction!
Donc il s'agit de problèmes où on explique comment faire...
Voici un exemple de problèmes de CapMath qui décourage les élèves de CP moyens et noie les faibles. (Je suis désolée, c'est flou.)

Quand on est matheux on trouve tout de suite, ça à l'air facile, mais c'est quand même bien fastidieux pour des enfants de 6 ans surtout s'ils ne sont pas à l'aise en maths. Je trouve ce type d'exercices inutilement complexes.
Brrrr. Ce problème-là est encore facile. J'en ai vu certains, que moi, une matheuse, ne comprends guère.
C'est déjà pas mal pour des petits de 6~7 ans!
Mais en effet il y a bien pire dans les méthodes françaises, il y a ERMEL (CapMath est un dérivé de ERMEL). J'ai le souvenir d'un exo CE2 (3e année) du style :

5→12
3→8
10→ 22
8→ ?
9→ ?

ou

6→15
9→21
2→7
3→ ?
7→ ?

Où même moi j'étais incapable de trouver l’algorithme de calculs. (on imagine alors les élèves!)

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
pailleauquebec
Fidèle du forum

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par pailleauquebec le Mar 19 Juin 2018 - 11:20
@cassiopella a écrit:Volubilys, comme j'avais dit, il y a aussi des cahiers (fichiers?). Dans la dernière version ils ont supprimé les couleurs:
exemple
Mais ils ne sont pas utilisés 100% du temps. Les élèves travaillent aussi dans les cahiers simples.
Pour comparer, une autre méthode très populaire en Russie (Peterson) 1 année:

1iere partie, deuxième et troisième.
Moro et Peterson se ressemblent en 1 année, les autres méthodes aussi. Par contre en 4 année... Peterson est, par exemple, plus proche de la méthode de Singapour (beaucoup de schémas) et en 4ieme année c'est un niveau très avancé: ouf


Bonjour,

Ces manuels du primaire sont très intéressants,

Du coup, auriez-vous aussi des manuels en ligne pour le collège (11 ans-14 ans) (d'une collection dans la même lignée) ?

Cordialement,
Paille.

_________________
www.reformeducollege.fr
avatar
Prezbo
Niveau 10

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Prezbo le Mar 19 Juin 2018 - 15:45
@Moonchild a écrit:
Pour le collège et le lycée, à chaque réforme, il y a des documents d'accompagnement qui sont publiés sur les parties nouvelles du programmes ou sur celles dont l'approche aura été modifiée, mais ce ne sont en général pas des sources directement exploitables en classe et il n'y a pas de cohérence d'ensemble. Officiellement, ces documents ne sont pas prescriptifs et n'ont pas de caractère contraignant, mais ils donnent tout de même l'air du temps. Voici une page Eduscol qui regroupe les liens vers les principaux documents récents pour le lycée (en particulier, le premier exemple d'activité sur le second degré qui se trouve au début du document ressource sur l'analyse en première est assez édifiant sur la dérive de l'enseignement secondaire des maths tel qu'il est pensé en haut-lieu).
Quant aux manuels, leur caractère indigeste découle d'une part du manque de cohérence des programmes (trop de notions vues de manière superficielle, en sautant des étapes importantes - par exemple la dérivation est étudiée avant la continuité) et d'autre part du fait que leurs rédacteurs suivent scrupuleusement les lubies injonctions officielles concernant les activités d'introduction, les situations-problèmes artificiellement contextualisés ou plus récemment l'algorithmique...

Je n'avais pas lu cette ressource et je ne te remercie pas de ma la faire découvrir. C'est affligeant.

Et le plus affligeant est le texte d'introduction ;

Le  scénario  pédagogique  se  déroule  sur  cinq  séances  d’une  heure.  Un  devoir  surveillé  conclut  
l’activité présentée. Durant chaque séance, les élèves sont répartis par groupes de 5. À chaque séance,
la  consigne  donnée  par  le  professeur  est  d’étudier  la  démarche  de  résolution  présentée  dans  les  
documents distribués. Un élève du groupe est chargé de finaliser le travail demandé et de le rendre au
professeur  en  fin  de  séquence.    En  début  de  la  séance  suivante,  un  retour  est  effectué  à  l’oral  sur  les  
productions  des  groupes.  Les  cinq  séances  se  sont  déroulées  durant  le  mois  de  septembre.  La  salle  
informatique  est  utilisée  à  chaque  fois  que  cela  est  nécessaire.  Précisons  enfin  que  cette  activité  a  
donné  lieu  à  deux  devoirs  maison  qui  ont  permis  à  chacun  de  rédiger  les  analyses  faites  en  groupes,  
ainsi qu’à la réalisation d’un poster portant sur la synthèse relative aux fonctions polynômes du second
degré (définition, courbe, tableau de variation, sommet).

Cinq heures à passer sur le même problème, à compléter des textes à trous et analyser des productions d'élèves. Mais bon, heureusement, on a réalisé un poster à la fin. Rolling Eyes

Quand je pense que dans mon dernier rapport d'inspection, l'inspecteur me conseillait de me remettre en cause et d'aller lire des exemples de séances sur Eduscol, je rigole, mais jaune quand même.

Mon seul réconfort est ma conviction que ces documents ne sont pas lus à part par quelques pervers qui aiment se faire du mal comme nous, et encore moins appliqués. Mais n'empêche que penser que dans une période d'effondrement de l'enseignement des maths, l'institution et quelques collègues passent une partie de leur énergie à mettre en place, rédiger et diffuser de telles clowneries, c'est déprimant.

(Il y a pire : je me souviens que ycombes avaient diffusé un exemple d'introduction à la notion de limite en six séances, prétendument testé en AP, qui commençait pas le visionnage de vidéos du coyote poursuivant bip bip.)
avatar
Prezbo
Niveau 10

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Prezbo le Mar 19 Juin 2018 - 15:47
@Volubilys a écrit:
@Volubilys a écrit:
Merci pour cette traduction!
Donc il s'agit de problèmes où on explique comment faire...
Voici un exemple de problèmes de CapMath qui décourage les élèves de CP moyens et noie les faibles. (Je suis désolée, c'est flou.)

Quand on est matheux on trouve tout de suite, ça à l'air facile, mais c'est quand même bien fastidieux pour des enfants de 6 ans surtout s'ils ne sont pas à l'aise en maths. Je trouve ce type d'exercices inutilement complexes.
Brrrr. Ce problème-là est encore facile. J'en ai vu certains, que moi, une matheuse, ne comprends guère.
C'est déjà pas mal pour des petits de 6~7 ans!
Mais en effet il y a bien pire dans les méthodes françaises, il y a ERMEL (CapMath est un dérivé de ERMEL). J'ai le souvenir d'un exo CE2 (3e année) du style :

5→12
3→8
10→ 22
8→ ?
9→ ?

ou

6→15
9→21
2→7
3→ ?
7→ ?

Où même moi j'étais incapable de trouver l’algorithme de calculs. (on imagine alors les élèves!)

Je dirai multiplier par deux et ajoute deux pour le premier et multiplier par deux et ajouter trois pour le deuxième. Enfin, j'imagine que c'est ce qui est attendu.

Mais je suis d'accord, j'imagine que ça n'a rien à faire en CP, ou peut-être à la limite comme défi pour les plus rapides.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Volubilys le Mar 19 Juin 2018 - 15:52
C'est pour les CE2...
Pour le premier, non, ce n'était pas ça à l'origine mais ça marche aussi. Razz

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
jaybe
Niveau 8

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par jaybe le Mar 19 Juin 2018 - 16:34
Les activités ERMEL que je connais étant toutes basées sur le sens, j'ai beaucoup de mal à croire que l'on peut réellement y trouver ce genre d'exercice. Ou alors la formulation est bien différente et cela change ce que l'on peut réaliser avec ce type d'activité. Présentée ainsi, c'est de la divination, pas des mathématiques.

_________________
Wir müssen wissen, wir werden wissen
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Volubilys le Mar 19 Juin 2018 - 17:44
Mais si mais si, j'ai vraiment vu ça dans le fichier CE2. Il y avait plusieurs pages de ce type de "devinette" et même avec les livres du maître (épais comme le bôtin) je n'ai pas compris le but de ces activités.
ERMEL n'est pas basé sur le sens (le sens de quoi au fait?) mais sur la résolution de problème, si possible complexe, pour leur faire deviner les notions étudiés... C'est top pour les bons élèves, c'est la cata pour les élèves fragiles et ça les dégoûte bien des maths.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Alegato.
Niveau 6

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Alegato. le Mer 20 Juin 2018 - 1:06
C'est sûr que les activités pour construire les notions ce n'est pas trop mal pour les bons ou les très bons élèves mais les autres ne comprennent vraiment rien. Du coup ce type d'activité à la mode est de la pure perte avec la majorité des élèves. C'est drôle quand même lorsque l'institution nous ordonne de faire des activités qui vont mettre en échec la majorité des élèves de la classe.
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Volubilys le Mer 20 Juin 2018 - 8:55
L'institution se fiche d'efficacité, elle pense en vision de l'apprentissage et de l'intelligence, voir en vision des maths purs....
On a imposé les maths modernes dans les années 70 suite aux publications du groupe de mathématicien Bourbaki.  L'enseignement actuel des maths est lié à la vision des maths du groupe ERMEL et de Brissiaud dans les années 1990...C'est une vision des maths qui prévaut plus que les apprentissages effectifs et l'efficacité...

Par ailleurs nous avons une vision très puriste des maths, dès le plus jeune âges les maths doivent être chose sérieuses, le plus adulte possible. J'imagine les levées de bouclier si on faisait couramment comme en pédagogie Waldorf Steiner, en personnifiant les quatre opérations  par exemple (les quatre opérations sont introduites par des histoires de gnome : le gnome plus, le gnome moins...)...
Pourtant personnifier les lettres (La planète des alphas) pour apprendre à lire ne gène pas.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
cassiopella
Niveau 6

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cassiopella le Mer 20 Juin 2018 - 10:59
Je me rappelle des demandes de certains, je répondrai ce soir.

Une petite question... J'avais mis pas mal de liens vers les manuels russes. Ai-je le droit? Je sais que pour les manuels français - non (droits d'auteurs). Pour les manuels russes à priori c'est la même logique. Les liens que j'ai donnés viennent d'un site russe pas très légale (militants pour les manuels ouverts et disponibles pour tous). Certains liens ont été supprimé à la demande des autorités/éditions russes. Les liens qui restent - personne n'a demandé de les supprimer. On peut dire qu'à priori cela ne dérange personne.

Est-ce que je laisse les liens dans ce thème ou je les supprime?

@Alegato. a écrit:C'est sûr que les activités pour construire les notions ce n'est pas trop mal pour les bons ou les très bons élèves mais les autres ne comprennent vraiment rien. Du coup ce type d'activité à la mode est de la pure perte avec la majorité des élèves. C'est drôle quand même lorsque l'institution nous ordonne de faire des activités qui vont mettre en échec la majorité des élèves de la classe.
Combien de profs pensent comme vous? Je pense que l'institution n'a pas son mot à dire du moment qu'une grosse partie des enseignants est contre certains méthodes. Cela devient absurde. Vous ne pouvez pas faire une petite grève "supprimons les ateliers, réduisons le nb. des problème et réintégrons les exercices calculatoires"?

@Volubilys a écrit:L'institution se fiche d'efficacité, elle pense en vision de l'apprentissage et de l'intelligence, voir en vision des maths purs....
On a imposé les maths modernes dans les années 70 suite aux publications du groupe de mathématicien Bourbaki.  L'enseignement actuel des maths est lié à la vision des maths du groupe ERMEL et de Brissiaud dans les années 1990...C'est une vision des maths qui prévaut plus que les apprentissages effectifs et l'efficacité...
Je suis entièrement d'accord avec vous. Peut-être je suis naïve, mais je pense que l'apprentissage effectifs et l'efficacité ne prévaulent pas parce qu'ils pensent sincèrement qu'on ne peut plus augmenter le niveau de maths des élèves (ce qui est faux).

@Volubilys a écrit:Par ailleurs nous avons une vision très puriste des maths, dès le plus jeune âges les maths doivent être chose sérieuses, le plus adulte possible. J'imagine les levées de bouclier si on faisait couramment comme en pédagogie Waldorf Steiner, en personnifiant les quatre opérations  par exemple (les quatre opérations sont introduites par des histoires de gnome : le gnome plus, le gnome moins...)...
Pourtant personnifier les lettres (La planète des alphas) pour apprendre à lire ne gène pas.
Oui. Tout de suite un vocabulaire très complexe, très volumineux. Plusieurs notations différentes pour la même chose (p.ex. les fonctions). Pas d'explications ludiques (comme dans votre exemple avec les gnomes). Il y a certains termes qui sont un pur produit français et ne sont utilisés qu'en France. On va y tenir coûte que coûte, peut importe la pédagogie. Le terme "fonction affine" est un bel exemple. Ok, c'est une tradition française d’appeler f(x)=ax fonction linéaire et f(x)=ax+b fonction affine. Seuls les portugais le font. Tous les autres: f(x)=ax+b est une fonction linéaire. Pourquoi ne pas utiliser un seul terme "fonction linéaire" à l'école? Ce n'est pas un terme faux puisque presque tout le monde sur la planète l'utilise.

_________________
Moi et l'orthographe, nous ne sont pas amis. Je corrige les erreurs dès que je les vois. Je m'excuse pour celles que je ne vois pas...
avatar
Volubilys
Grand sage

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Volubilys le Mer 20 Juin 2018 - 11:10
@cassiopella a écrit:

@Volubilys a écrit:L'institution se fiche d'efficacité, elle pense en vision de l'apprentissage et de l'intelligence, voir en vision des maths purs....
On a imposé les maths modernes dans les années 70 suite aux publications du groupe de mathématicien Bourbaki.  L'enseignement actuel des maths est lié à la vision des maths du groupe ERMEL et de Brissiaud dans les années 1990...C'est une vision des maths qui prévaut plus que les apprentissages effectifs et l'efficacité...
Je suis entièrement d'accord avec vous. Peut-être je suis naïve, mais je pense que l'apprentissage effectifs et l'efficacité ne prévaulent pas parce qu'ils pensent sincèrement qu'on ne peut plus augmenter le niveau de maths des élèves (ce qui est faux).
Ah mais pas du tout, c'est qu'ils préfèrent vraiment une certaine vision de l'apprentissage des maths à l'efficacité de cette dernière. Du genre une tête bien fait plus qu'une tête bien pleine.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
cassiopella
Niveau 6

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cassiopella le Jeu 21 Juin 2018 - 20:27
Comme promis, je réponds aux questions.

Tout d'abord je corrige une fausse information que j'ai donnée concernant le passage en classe supérieure.

Il y a 4 notes en Russie:
- 5 sur 5 (excellent ou TB, dépend de la matière)
- 4 sur 5 Bien
- 3 sur 4 Assez bien et passable
- 2 sur 5 matière non validée (pas de ce genre de note en sport, musique et arts appliqués)
Pourquoi j'ai mis 5/5 = excellent? Parce que les niveaux d'exigence en maths et en russe (hors littérature) sont tels, que c'est un réel "20/20". Dans les autres matières c'est bien entre 16/20 et 20/20.

Les notations en maths sont simples: une petite erreur dans l'exercice vaut 0 point. S'il y a 0 justification, c'est aussi 0. Si l'exercice n'est pas présenté correctement, c'est -0.5 Les critères de présentation sont très claires et objectifs, les mêmes pour tous et enseignées depuis le primaire.  En général il y a 5 exercices ou plus.
1) Pour avoir 5/5 il faut tout faire sans erreur.
2) Pour 4/5  - un seul exercice no réussi,
3) Pour 3/5 - 2 exercices sur 5 non réussis.
4) Sinon c'est 2/5.
A l'école il n'y a pas de point pour les exercices faits à moitié. Le même principe en russe: 0 faute vaut 5/5, 1 faute vaut 4/5, 2-4 fautes vaut 3/5 (dépend de la longueur du texte), 5 fautes et plus - au revoir!

En gros, si on compare avec la notation en France, les notes françaises en maths entre 0/20  et 10/20-11.9999/20 vaut 2/5 en Russie.

Le format des exercices: plusieurs étapes intermédiaires pour arriver à la solution sans aucune indication et sans étapes guidées. Il y a parfois des exercices très compliqués, dans ce cas il peut avoir plusieurs étapes dans un exercice.

Quand un élève a un 2/5 pour une matière, le conseil municipal d'éducation est prévenu et vérifie la situation. Il y a une grosse pression sur les professeurs. Il est considéré que c'est à priori la faute de l'école et de l'enseignant. Du coup, pas mal de profs mettent 3/5 comme une note finale pour les enfants qui ont entre 2/5 et 3/5 ou beaucoup de 2/5 dans l'année.

Pour passer d'une classe à l'autre, il faut avoir 3, 4 ou 5 dans chaque matière. Un seul 2/5 est toléré jusqu'à la fin du collège. S'il y a deux ou plus 2/5, alors l'enfant et la famille ont le choix entre:
1) Redoubler (jamais la 1iere année)
2) Changer le mode d'enseignement (p.ex. externat)
3) Passer dans une classe adaptée avec peu d'élèves et dont le but est de rattraper les autres.
Les redoublements sont rarissimes d'après l'agence statistique russe : 1% d'élèves en école primaire, 1% d'élèves au collège et que 0.2% dans les 2 dernières années. Il y a aussi des écoles soit disant "adaptées" pour les enfants qui sont incapables mentalement de suivre le cursus normal. Ces écoles sont encore très soviétiques dont le régime est dans des nombreux cas proche de Goulag (je suis sérieuse!). Les orphelins et les enfants handicapés s'y retrouvent souvent de facto, peu importe leur capacité mentale. No

Quant à l’examen final "à la" BAC maths, cela dure 4h et il y a 19 exercices avec 32 points au total:
12 exercices basiques, il faut juste mettre la réponse sur la copie.
7 exercices difficiles qu'il faut résoudre sur la copie. Un exemple d'un tel exercice:
Résoudre l'équation 2sin²x + 4 = 3racine(3) sin(3pi/2 + x).
Trouver toutes les racines appartenant à l'intervalle [-5pi/2 ; -pi]

Cette exercices vaut 2/32 points si tout est correct et il y a le raisonnement. 1/32 si le raisonnement est correct et complet, mais il y a eu une erreur de calcul.

NB. je rappelle que les calculatrices sont interdites.

_________________
Moi et l'orthographe, nous ne sont pas amis. Je corrige les erreurs dès que je les vois. Je m'excuse pour celles que je ne vois pas...
avatar
cassiopella
Niveau 6

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cassiopella le Jeu 21 Juin 2018 - 23:07
@pailleauquebec a écrit:
Bonjour,

Ces manuels du primaire sont très intéressants,

Du coup, auriez-vous aussi des manuels en ligne pour le collège (11 ans-14 ans) (d'une collection dans la même lignée) ?

Cordialement,
Paille.
Oui. Comme avec Volubilys on est partie : 1 année = 1 année en France = CP. Dans ce cas les élèves russes sont plus vieux (1 an de plus que les français). Par ailleurs ils passent 11 ans à l'école au lieu de 12. Donc les études "se terminent" en 1ière. Ou il faut considérer qu'il n'y a pas de CP. Je préfère le deuxième cas.

École primaire: 4 premières années (CP/CE1 à CM1/CM2), mathématiques.
École moyenne I: 2 ans (CM2/6ieme à 6ieme/5ieme), mathématiques.
École moyenne II: classes standards ou renforcées, l'algèbre et la géométrie plane. (6ieme/5ieme à 3ieme/2nde)
High school: 2 ans (2nd/1iere à 1iere/T). Introduction à l'analyse et la géométrie dans l'espace.

La série de Vilenkine est la plus utilisée, mais elle n'est pas en ligne.

Pour 5-6 années que des manuels expérimentaux en ligne. Ils s'adressent à tout le monde, mais le niveau est plus élevé que dans Vilenkine.

5 année (CM2/6ieme), Nikol'ski: google drive
Plan:

Nombres entiers naturels (46h):
1) Numérotation (1h)
2) Système décimale et système binaire (2h)
3) Comparaison des nb. entiers (2h)
4) Addition et propriétés d'addition (3h)
5) Soustraction (3h)
6) Problèmes addition/soustraction avec des nb. entiers (2h)
7) Multiplication et ses propriétés (3h)
8) Distributivité (2h)
9) Algorithmes d'addition et de soustraction (3h)
10) Algorithmes de multiplication (3h)
11) Puissance (nb. entiers) (2h)
12) Division sans reste (3h)
13) Problèmes multiplication/division avec des nb. entiers (2h)
14) Problèmes compatibles avec des entiers. (3h)
15) Division avec reste (3h)
16) Priorités des opérations (2h)
17) Problèmes (3h)

Grandeurs et mesures: 30h

Divisibilité des nb. entiers: (19h)
1) Propriétés de division (2h)
2) Critères de divisibilité (2, 3, 5, 6, 9, 10) (3h)
3) Nombres premiers (2h)
4) Diviseur (3h)
5) PGCD (3h)
6) PPCM (3h)
7) Problèmes (2h)
La notion du factoriel est vu rapidement (n!)

Fractions rationnelles: (65h)
1) Définition (1h)
2) Egalité des fractions (3h)
3) Problèmes (4h)
4) Mettre les fractions au même dénominateur (4h)
5) Comparaison des fractions (3h)
6) Addition (3h)
7) Règles d'addition des fractions (4h)
8) Soustraction (4h)
9) Multiplication (4h)
10) Règles de multiplication (2h)
11) Division (4h)
12) Trouver une fraction du nombre (p.ex. 1/5 de 17) (2h)
13) Problèmes (3h)
14) Comment transformer une fraction irréductible en une somme (17/3 = 5 + 2/3), "fractions mélangées" (3)
15) Addition des "fractions mélangées" (3h)
16) Soustraction des "fractions mélangées"(3h)
17) Multiplication et division (5h)
18) Fractions sur la demi-droite graduée (3h)
19) Utilisation des fractions pour calculer l'aire et le volume (2h)

6 année (6ieme/5ieme), Nikol'ski: Rghost
Plan:
Proportionnalité et pourcentages (26h)
1) Relations d'ordre (2h)
2) Échelle (cartes, maquette etc) (2h)
3) ??? (3h)
4) Proportions (3h)
5) Proportionnalité directe et indirecte (4h)
6) Pourcentages (3h)
7) Problèmes avec les pourcentages (3h)
8) Camemberts (les graphiques) (2h)
Nombres entiers relatifs (34h)
1) Nombres entiers négatifs (2h)
2) Nombres opposés, valeur absolue (2h)
3) Comparaison des entiers relatifs (2h)
4) Additions des entiers relatifs (5h)
5) Règles d'addition des entiers relatifs (2h)
6) Différence des entiers relatifs (4h)
7) Multiplication (3h)
8) Division (3h)
9) Distributivité (2h)
10) Utilisation des parenthèses (2h)
11) Opérations dans le cas de 3 termes additifs ou plus (2h)
12) Utilisation de la droite graduée (2h)

Nombre rationnels (38h)

1) Fractions négatives (2h)
2) Nombre rationnels (2h)
3) Comparaison (3h)
4) Addition et soustraction (5h)
5) Multiplication et division (4h)
6) Règles de multiplication et de division (2h)
7) "fractions mélangés" de différents signes (5h)
8) Utilisation de la droite graduée (3)
9) Équations (4h)
10) Problèmes (4h)

Nombres décimaux (34h)
1) Nombre décimaux positifs (2h)
2) Comparaison des décimaux positifs (2h)
3) Addition et soustraction, décimaux positifs (4h)
4) Déplacer la virgule, décimaux positifs (2h)
5) Multiplication, décimaux positifs (4h)
6) Division, décimaux positifs (4h)
7) Décimaux et pourcentages (4h)
8) Décimaux positifs et négatifs (2h)
9) Valeur approchée du nombre décimal avec algo (3h)
10) Valeur approchée de la somme, soustraction, multiplication ou division des deux nombres (3h)

Fraction ordinaires et fractions décimales (24h)
1) Transformer une fraction en nombre décimal (2h)
2) Nombre décimal périodique infini (1/7) (2h)
3) Nombre décimal non périodique infini (1/3) (2h)
4) Longueur d'un segment (3h)
5) Longueur d'un cercle, l'aire du disque et Pi (3h)
6) Axe des coordonnées (3h)
7) Coordonnées cartésiennes de Descartes (3h)
8) Histogrammes (3h)

7 année (5ieme/4ieme), algèbre,  Nikol'ski : rghost
Plan:
Révisions et approfondissement (17h)
1) Nombres entiers naturels (4h)
2) Nombres rationnels (4h)
3) Nombres réels (9h)
--- nombre irrationnel (1h)
--- définition du nombre réel (1h)
--- comparaison des nombres réels (1h)
--- propriétés des nmbres réels (1h)
--- arrondir les nombre réels (2h)
--- longueur du segment (1h)
--- Axe des coordonées (1h)
Expressions algébriques (60h)
1) Monômes (8h)
--- expressions numériques (1h)
--- expressions littérales (1h)
--- Monôme (1h)
--- Multiplication des monômes (2h)
--- Monôme standartisé (1h)
--- Monôme comparable (2h)
2) Polynômes (15h)
--- présentation des polynômes (1h)
--- propriétés des polynomes (1h)
--- polynômes standartisés (2h)
--- addition/soustraction (2h)
--- multiplication du polynôme par monôme (2h)
--- multiplication des polynômes (2h)
--- simplification des polynômes (1h)
--- valeur du polynôme (2h), càd remplacer les lettres par les nombres
--- idéntités (polynôme est égale à quelque chose, prouver le) (1h)
3) Identités remarquables (14h)
--- (a+b)² (2h)
--- (a-b)² (2h)
--- extraire le carré de la somme/soustraction: x²+6x+5=x²+6x+9-4 = (x+3)² - 4 (1h)
--- a²-b² (2h)
--- a^3 + b^3 (1h)
--- a^3 - b^3 (1h)
--- Utilisation des identités remarquables (2h)
--- factorisation (2h)
Fractions algébriques (16h)
1) Propriétés des fractions algébriques (3h)
2) Mettre au même dénominateur (3h)
3) Opérations (4h)
4) Expressions avec des fractions algébriques (2h)
5) Valeur de l'expression algébrique avec les fractions (2h)
6) Identités (1h)
Puissances (entiers relatifs, y compris les puissances négatives) (7h)
1) Définition (2h)
2) Propriétés (2h)
3) Formes standartisés et notation scientifique (2h)
4) Transformations :Fractions algébriques///puissances négatives (1h)
Equations linéaires (18h)
1) Equations (2h)
2) Algorythmes de résolution des équations linéaires (2h)
3) Problèmes (2h)
Systèmes d'équations linéaires (12h)
1) Equations avec deux inconnus (1h)
2) Système avec deux équations, deux inconnus (1h)
3) Systèmes equivalants (1h)
4) Algorythmes de résolution (6h)
5) Problèmes (2h)

8 année (4ieme/3ieme), algèbre,  Nikol'ski : rghost
Plan:

Introduction aux fonctions (10h)
1) Inégalités et ordre (2h)
2) Axe des coordonées et la valeur absolue (2h)
3) Ensembles des nombres et intervalles (2h)
4) Coordonnées cartésiennes de Descartes (1h)
5) Fonction (2h)
6) Graphique de la fonction (1h)
Fonctions simples (7h)
1) fonction y=x et son graphique (2h)
2) fonction y=x² et son graphique (2h)
3) fonction y=1/x et son graphique (2h)
Racine carré (9h)
1) Introduction (2h)
2) Racine carré (2h)
3) Propriétés des racinces carrés (3h)
4) Racine carré d'un nombre entier (1h)
En complément: ensembles
Equations de sécond degré (29h)
1) Polynôme de sécond degré (2h)
2) Equation 2 degré (2h)
3) Equation 2 degré incomplète (b et/ou c =0)(2h)
4) Algorythme de résolution de l'équation 2 degré (3h)
5) Equations 2 degré avec a=1 (2h)
6) Relations entre les coéfficients a/b/c et les racines du polynôme (2h)
7) Problèmes (2h)
Equations rationnelles (13h)
1) Introduction (1h)
2) Equation biquadratique (2h)
3) Equations: produit des polynômes (2h)
4) Equations: fraction algébrique = 0 (3h)
5) Equations: fractions algébriques = nombre (2h)
6) Problèmes (2h)
En supplément:
--- résoudre une équation par substitution
--- equation avec des valeurs absolues
--- division euclidienne des polynomes
--- nombres complexes
Fonction linéaire (càd en francais fonction linéaire + fonction affine (9h)
1) Proportionalité directe (2h)
2) Fonction y=kx (2h)
3) Fonction linéaire (càd affine) (3h)
4) Problèmes (mouvements et vitesse) (1h)
5) Fonction y = |x| (1h)
En complément: fonctions [x] et {x}
Fonction du second degré (8h)
Hyperbole (5)

En complément: fonction composée avec valeur absolue, fonction linéaire (ax+bx+c=0), cercle ((x-a)²+(y-b)² = R²)
Systèmes d'équations non linéaire (19h)
1) Introduction (2h)
2) Méthodes de résolutions (4h)
3) Problèmes (4h)
4) Méthode de résolution graphique (9h)

9 année (3ieme/2nde), algèbre,  Nikol'ski: rghost
Plan:

Inéquations linéaire (9h)
1) Inéquation linéaire de degré 1 avec un inconnu (2h)
2) Utilisation des graphiques pour résoudre les inéquations (1h)
3) Inéquations avec un inconnu (3h)
4) Système des inéquations (3h)
5) Inéquation avec la valeur absolue (2h)

Inéquation de second degré avec un inconnu (11h)

1) Définition d'inéquation 2 degré (1h)
2) Inéquation 2 dégré pour D>0 (3h)
3) Inéquation 2 degré pour D=0 (2h)
4) Inéquation 2 degré pour D<0 (2h)
5) Inéquations réductible à 2degré (2h)

Inéquations rationnelles (11h)
1) Tableau de signes (3h)
2) Résoudre les inéquations rationnelles (2h)
3) Systèmes d'inéquations rationnelles (2h)
4) Inéquations avec <= et >= (3h)
5) Changement de variable (1h)
Complément: démonstrations avec les inéquations, dérivées de fonction affine et y=x²

Puissance d'un nombre (15h)
1) Fonction y=x^n  pour x positifs (1h)
2) Fonctions y=x^(2m) et y=x^(2m+1) (2h)
3) Racine n-ieme (2h)
4) Racine n-ieme pour n paire et impaire (3h)
5) Racine n-ieme arithmétique (x positifs) (3h)
6) Propriétés des racines n-ieme (3h)
7) Fonction y=racine_(nieme)(x) (2h)
Complément: racine des entiers,  équations irrationnelles, puissance rationnelle (m/n) et ses propriétés

Suites (18h)
1) Suites des nombres et leurs propriétés (4h)
2) Suite arithmétique (3h)
3) Somme des premiers termes (3h)
4) Suite géométrique (3h)
5) Somme des premiers termes (3h)
6) Suite géométrique décroissante à l'infini (2h)
Complément: résolution par récurrence

Trigonométrie (22h) - chapitre de l'ancien programme, remplacé par les probas, mais les auteurs encouragent de le faire
1) Définition d'un angle (1h)
2) Mesure d'un angle en degrés (2h)
3) Mesure d'un angle en radians (2h)
4) Sin, cos, tan, ctg et quelques identités remarquables/formules (6h)
Complément: autres identités remarquables en trigo

Introduction aux probabilité et statistiques (19h)

1) Erreur absolue de mesure (1h)
2) Erreur relative de mesure (1h)
3) Arrondir des opérations et utilisation de la calculatrice (3h)
4) Présentation des données (1h)
5) Statistiques (moyenne et variance) (1h)
6) Problèmes avec les combinaisons (1h)
7) Règles combinatoires : addition et multiplication (1h)
8) Permutation et factorielle (1h)
9) Arrangement (1h)
10) Combinaisons (1h)
11) Événement aléatoire (2h)
12) Probabilité d'un événement aléatoire (2h)
13) Somme, soustraction et multiplication des éventements aléatoires (1h)
14) Événements incompatibles et indépendants (1h)
15) Fréquence des éventements aléatoires (1h)
16) Binôme de Newton et triangle de Pascale (1h)

10 année (2nde/1iere), analyse, Nikol'ski : rghost

11 année (1iere/T), analyse Nikol'ski : rghost

10-11 année (fin d'étude), analyse
Le sacro-saint Kolmogorov: google drive  Razz


Dernière édition par cassiopella le Dim 24 Juin 2018 - 14:14, édité 5 fois

_________________
Moi et l'orthographe, nous ne sont pas amis. Je corrige les erreurs dès que je les vois. Je m'excuse pour celles que je ne vois pas...
pailleauquebec
Fidèle du forum

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par pailleauquebec le Ven 22 Juin 2018 - 8:42
Merci pour les références de manuels.

_________________
www.reformeducollege.fr
Contenu sponsorisé

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum