Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Slinky
Niveau 10

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Slinky le Sam 2 Juin 2018 - 18:52
Être fort en maths n'est pas une condition obligatoire pour préparer un bac S; tout dépend de ce qu'on vise ensuite.
avatar
Alegato.
Niveau 6

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Alegato. le Sam 2 Juin 2018 - 18:52
@cassiopella a écrit:
Cela fait 15 ans, que je vis en France. Pendant mes études et surtout maintenant, les amis et les collègues français demandent: comment faites vous pour avoir de si bons élèves? Mais quand j'explique comment, ils n'arrivent pas à adhérer et comprendre. C'est trop contraires aux habitudes françaises.

Et bien visiblement tu as le secret pour faire réussir la plupart de tes élèves. Je veux bien que tu partages ce secret que nous cherchons tous.
Merci de nous expliquer et nous détailler quelles sont tes méthodes.
avatar
cube
Niveau 8

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cube le Sam 2 Juin 2018 - 18:54
@cassiopella a écrit:
@Vincent83 a écrit:
Amha certainement pas! Les mots sont le plus importants. Une pratique maîtrisée de l'expression écrite est importante. Les étudiants de MPSI que j'ai devant moi sont essentiellement handicapés par leur manque de compréhension de leur langue maternelle! C'est pour cela que je fais des maths avec un maximum de phrases, sinon ils photographient des formules dénuées de sens.
Vous m'avez mal compris. Je ne suis pas contre les mots, bien au contraire. Il faut réintroduire la géométrie. Il faut que les élèves soient rigoureux en résolvant les exercices.

Mais je pense que le langage doit être adapté. Parler des fonctions affines à des enfants de 12 ans - c'est parler chinois. Le mot "affine" ne parle pas, de même que "image", "antécédent". Ce n'est pas du tout intuitive.
J'aime bien cet article: L'imposture de l'enseignement scientifique dans les lycées français, par Bertrand Rungaldier
Dans les manuels belges et allemands on n’assomme pas l'élève par la profusion des mots savants. Pire, dans le manuel allemand on explique chaque notation et chaque symbole.
Les fonctions linéaires et affines (soit dit au passage, ce n'est pas la même chose, donc on ne peut pas utiliser un mot pour l'autre) ne sont pas enseignées à des enfants de 12 ans. On les voit en 3ème, et on les retravaille en 2nde. A 12 ans, un élève est en 6ème. Et je ne vois pas en quoi "antécédent" serait moins intuitif que, mettons ,"isocèle".

Sinon, nous avions "portes ouvertes", ce matin dans mon collège. Une bonne moitié des parents des futurs élèves de 6ème arrive en disant : "mon fils n'aime pas les maths", ou "je suis nul en maths, je n'ai jamais aimé ça". C'est peut-être un début de piste, non ? Si on décrète "je n'aime pas, c'est nul" avant d'avoir essayé, il est rare de réussir.
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Aliceinwonderland le Sam 2 Juin 2018 - 18:57
Alors pour les notes...

Je me suis reconvertie et suis orthophoniste désormais. Certes, je ne suis pas spécialisée en logico-maths et évalue essentiellement le langage oral et écrit ; mais je peux te dire que je suis très gênée car il arrive très souvent que les parents me disent que leur enfant a des notes correctes voire de bonnes notes à l'école ou au collège alors que j'utilise des tests étalonnés et que leur enfant se situe en lecture dans la zone pathologique, en-dessous du percentile 5. La seule fois où j'ai eu des enfants dans la norme faible alors que le collège tirait la sonnette d'alarme c'était pour des enfants scolarisés dans le collège privé où j'ai moi-même inscrit mes fils. Et lorsque j'étais professeur en collège (pourtant il y a bien longtemps maintenant) je me rappelle que nous surnotions déjà les élèves pour obtenir une certaine paix sociale ; j'étais même abasourdie par les récompenses -encouragements, félicitations- à des élèves qui ne les méritaient absolument pas (et je ne pense pas que ça se soit arrangé). J'étais fière que mon fils ait obtenu un 18 en philo au bac, j'ai demandé sa copie et je peux te dire que même si sa copie m'a semblé intelligente et bien construite, je pense que c'est une copie qui avec un ancien bac C des années 90 aurait probablement obtenu entre 12 et 14, certainement pas 18. Et lui-même m'a dit que son 18 en maths était de la rigolade et que ce qu'il avait fait en maths pendant sa TS n'était rien au vu de ce qu'il faisait en un mois en prépa. Et qu'on s'était bien fichu de lui.
Je ne sais pas où tu enseignes mais je trouve ce témoignage très étrange.


Dernière édition par Aliceinwonderland le Sam 2 Juin 2018 - 19:43, édité 1 fois
avatar
Dame Jouanne
Habitué du forum

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Dame Jouanne le Sam 2 Juin 2018 - 19:01
@cube a écrit:
Sinon, nous avions "portes ouvertes", ce matin dans mon collège. Une bonne moitié des parents des futurs élèves de 6ème arrive en disant : "mon fils n'aime pas les maths", ou "je suis nul en maths, je n'ai jamais aimé ça". C'est peut-être un début de piste, non ? Si on décrète "je n'aime pas, c'est nul" avant d'avoir essayé, il est rare de réussir.
Il y a peut-être effectivement une piste. Il n'y a qu'à écouter les nombreux journalistes et personnes médiatiques, qui, dès qu'on parle mathématiques ou sciences, se vantent d'avoir été nuls dans ce domaine à l'école, de ne rien y connaitre... L'exemple vient donc de haut... Ce n'est pas en France que le président de la république a fait des études scientifiques.
Après, il y a des enquêtes qui montrent que le niveau mathématique n'était pas si mauvais en France.... il y a 20 ans! Apparemment le pourcentage des excellents en mathématiques est resté mais c'est la cohorte des moyens bons qui a disparu.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Caspar le Sam 2 Juin 2018 - 19:12
@Alegato. a écrit:
@cassiopella a écrit:
Cela fait 15 ans, que je vis en France. Pendant mes études et surtout maintenant, les amis et les collègues français demandent: comment faites vous pour avoir de si bons élèves? Mais quand j'explique comment, ils n'arrivent pas à adhérer et comprendre. C'est trop contraires aux habitudes françaises.

Et bien visiblement tu as le secret pour faire réussir la plupart de tes élèves. Je veux bien que tu partages ce secret que nous cherchons tous.
Merci de nous expliquer et nous détailler quelles sont tes méthodes.

Moi aussi, on me dit souvent, comment faites-vous pour être à la fois aussi beau et intelligent, et avoir des élèves qui sont bilingues dès le premier trimestre ?
avatar
Dedale
Niveau 9

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Dedale le Sam 2 Juin 2018 - 19:13
@Alegato. a écrit:
@cassiopella a écrit:
Cela fait 15 ans, que je vis en France. Pendant mes études et surtout maintenant, les amis et les collègues français demandent: comment faites vous pour avoir de si bons élèves? Mais quand j'explique comment, ils n'arrivent pas à adhérer et comprendre. C'est trop contraires aux habitudes françaises.

Et bien visiblement tu as le secret pour faire réussir la plupart de tes élèves. Je veux bien que tu partages ce secret que nous cherchons tous.
Merci de nous expliquer et nous détailler quelles sont tes méthodes.

Je n'osais demander ! Wink
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par DesolationRow le Sam 2 Juin 2018 - 19:17
@Caspar a écrit:
@Alegato. a écrit:
@cassiopella a écrit:
Cela fait 15 ans, que je vis en France. Pendant mes études et surtout maintenant, les amis et les collègues français demandent: comment faites vous pour avoir de si bons élèves? Mais quand j'explique comment, ils n'arrivent pas à adhérer et comprendre. C'est trop contraires aux habitudes françaises.

Et bien visiblement tu as le secret pour faire réussir la plupart de tes élèves. Je veux bien que tu partages ce secret que nous cherchons tous.
Merci de nous expliquer et nous détailler quelles sont tes méthodes.

Moi aussi, on me dit souvent, comment faites-vous pour être à la fois aussi beau et intelligent, et avoir des élèves qui sont bilingues dès le premier trimestre ?

Il faut bien dire que ce n'est pas toujours facile d'être nous.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Caspar le Sam 2 Juin 2018 - 19:20
@DesolationRow a écrit:
@Caspar a écrit:
@Alegato. a écrit:
@cassiopella a écrit:
Cela fait 15 ans, que je vis en France. Pendant mes études et surtout maintenant, les amis et les collègues français demandent: comment faites vous pour avoir de si bons élèves? Mais quand j'explique comment, ils n'arrivent pas à adhérer et comprendre. C'est trop contraires aux habitudes françaises.

Et bien visiblement tu as le secret pour faire réussir la plupart de tes élèves. Je veux bien que tu partages ce secret que nous cherchons tous.
Merci de nous expliquer et nous détailler quelles sont tes méthodes.

Moi aussi, on me dit souvent, comment faites-vous pour être à la fois aussi beau et intelligent, et avoir des élèves qui sont bilingues dès le premier trimestre ?

Il faut bien dire que ce n'est pas toujours facile d'être nous.

Oui, c'est surtoiut la beauté qui est un lourd fardeau. Tous ces regards admiratifs finissent par lasser.
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Fires of Pompeii le Sam 2 Juin 2018 - 19:21
@DesolationRow a écrit:
@Caspar a écrit:
@Alegato. a écrit:
@cassiopella a écrit:
Cela fait 15 ans, que je vis en France. Pendant mes études et surtout maintenant, les amis et les collègues français demandent: comment faites vous pour avoir de si bons élèves? Mais quand j'explique comment, ils n'arrivent pas à adhérer et comprendre. C'est trop contraires aux habitudes françaises.

Et bien visiblement tu as le secret pour faire réussir la plupart de tes élèves. Je veux bien que tu partages ce secret que nous cherchons tous.
Merci de nous expliquer et nous détailler quelles sont tes méthodes.

Moi aussi, on me dit souvent, comment faites-vous pour être à la fois aussi beau et intelligent, et avoir des élèves qui sont bilingues dès le premier trimestre ?

Il faut bien dire que ce n'est pas toujours facile d'être nous.
C'en devient injuste pour les autres !

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par DesolationRow le Sam 2 Juin 2018 - 19:21
Et je ne parle pas même de ce que les habits cachent, mais qui soulèverait également des cris de jalousie.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Caspar le Sam 2 Juin 2018 - 19:22
@DesolationRow a écrit:Et je ne parle pas même de ce que les habits cachent, mais qui soulèverait également des cris de jalousie.

Les MP sont faits pour ça.
avatar
cassiopella
Niveau 7

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cassiopella le Sam 2 Juin 2018 - 19:24
@Kilmeny a écrit:Cassiopella, à aucun moment, tu ne fais jamais entrer en ligne de compte la paresse des élèves qui à force de ne pas apprendre sont incapables d'avoir un raisonnement mathématique, pas parce qu'ils n'en ont pas les capacités, mais parce qu'ils n'ont pas assez travaillé en maths et ont trop de lacunes accumulées !
Oui, parce que c'est au professeur de combattre cette paresse et inciter les élèves à faire beaucoup. C'est faisable. Cette année j'ai réussi à obtenir de vos élèves paresseux des rendre les devoirs de maths en L2. Uniquement par la force de persuasion. Les devoirs n'étaient pas notés, mais donnaient lieu à un bonus pour la note de CC en fonction de l'effort fourni. Il a fallu 4 séances pour les persuader, pour combattre leur peur (les corrections étaient plein de rouge). Pour le reste des TD entre 20 et 25 personnes rendaient les devoirs à chaque TD sur un groupe de 35 étudiants. Dans les deux groupes parallèles avec une autre professeur il y avait 5 étudiants sur 30 qui rendaient les devoirs de temps en temps.

@mamieprof a écrit:
Je pense que les élèves français se contentent du minimum, on ne les pousse pas. Notre lycée propose le russe en LV. J'avais l'an dernier un élève ukrainien qui a fourni un effort considérable pour avoir le bac et a réussi. J'ai cette année une élève biélorusse arrivée en France à la rentrée 2016, elle a fait des progrès époustouflants en français et a un niveau de maths qui surprend mes collègues. Elle a demandé ES car elle a fait de l'économie, de la micro économie (que nous faisons en L1 ou L2) et cela lui semblait plus proche que son parcours dans son pays. Elle m'a dit que chez elle on s’entraîne pendant des heures pour réussir car il y a une vraie possibilité d'ascenseur social. Elle trouve ses camarades extrêmement faignants ! Bah oui c'est exactement ça...
Oui, mais c'était déjà le cas en 2004, quand j'étais en L1. Ce qui m'a frappé pendant les cours de maths: la lenteur et personne ne fait les exercices à l'avance. Tout le monde attend que le professeur a fini avec l'exercice 1 pou passer à l'exercice 2. Cette année mes L2 m'ont dit qu'ils n'avaient pas fait les intégrales en L1. Donc je les ai donnée 100 exos sur les dérivées et 100 pour les intégrales. Au plus ils ont fait 20-30 exos...
PS Dommage que cette élève avait choisi ES.

@New Zealand a écrit:
C'est le cas également dans d'autres matières. Prenez les langues. Ils sont censés commencer en primaire. C'est le cas de ma nièce, par exemple. Mais ses PE n'ont probablement reçu aucune formation.
Ce n'est pas à PE d'enseigner les langues étrangères. Et de toute façon les classes sont trop grandes pour un cours de langue.

_________________
Moi et l'orthographe, nous ne sommes pas amis. Je corrige les erreurs dès que je les vois. Je m'excuse pour celles que je ne vois pas...
avatar
Not a Panda
Niveau 8

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Not a Panda le Sam 2 Juin 2018 - 19:25
Quand les élèves ne comprennent pas mes "phrases compliquées avec le vocabulaire mathématique", je ne me demande pas si je peux enseigner sans, ou changer le vocabulaire. Je me demande plutôt quand les élèves ont perdu la faculté d'apprendre un vocabulaire précis et de l'utiliser.


Dernière édition par Not a Panda le Ven 15 Juin 2018 - 9:19, édité 1 fois
avatar
Dedale
Niveau 9

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Dedale le Sam 2 Juin 2018 - 19:27
@cassiopella a écrit:
@Kilmeny a écrit:Cassiopella, à aucun moment, tu ne fais jamais entrer en ligne de compte la paresse des élèves qui à force de ne pas apprendre sont incapables d'avoir un raisonnement mathématique, pas parce qu'ils n'en ont pas les capacités, mais parce qu'ils n'ont pas assez travaillé en maths et ont trop de lacunes accumulées !
Oui, parce que c'est au professeur de combattre cette paresse et inciter les élèves à faire beaucoup. C'est faisable.

Comment tu procèdes ?
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Caspar le Sam 2 Juin 2018 - 19:29
@cassiopella a écrit:
@Kilmeny a écrit:Cassiopella, à aucun moment, tu ne fais jamais entrer en ligne de compte la paresse des élèves qui à force de ne pas apprendre sont incapables d'avoir un raisonnement mathématique, pas parce qu'ils n'en ont pas les capacités, mais parce qu'ils n'ont pas assez travaillé en maths et ont trop de lacunes accumulées !
Oui, parce que c'est au professeur de combattre cette paresse et inciter les élèves à faire beaucoup. C'est faisable. Cette année j'ai réussi à obtenir de vos élèves paresseux des rendre les devoirs de maths en L2. Uniquement par la force de persuasion. Les devoirs n'étaient pas notés, mais donnaient lieu à un bonus pour la note de CC en fonction de l'effort fourni. Il a fallu 4 séances pour les persuader, pour combattre leur peur (les corrections étaient plein de rouge). Pour le reste des TD entre 20 et 25 personnes rendaient les devoirs à chaque TD sur un groupe de 35 étudiants. Dans les deux groupes parallèles avec une autre professeur il y avait 5 étudiants sur 30 qui rendaient les devoirs de temps en temps.

@mamieprof a écrit:
Je pense que les élèves français se contentent du minimum, on ne les pousse pas. Notre lycée propose le russe en LV. J'avais l'an dernier un élève ukrainien qui a fourni un effort considérable pour avoir le bac et a réussi. J'ai cette année une élève biélorusse arrivée en France à la rentrée 2016, elle a fait des progrès époustouflants en français et a un niveau de maths qui surprend mes collègues. Elle a demandé ES car elle a fait de l'économie, de la micro économie (que nous faisons en L1 ou L2) et cela lui semblait plus proche que son parcours dans son pays. Elle m'a dit que chez elle on s’entraîne pendant des heures pour réussir car il y a une vraie possibilité d'ascenseur social. Elle trouve ses camarades extrêmement faignants !  Bah oui c'est exactement ça...
Oui, mais c'était déjà le cas en 2004, quand j'étais en L1. Ce qui m'a frappé pendant les cours de maths: la lenteur et personne ne fait les exercices à l'avance. Tout le monde attend que le professeur a fini avec l'exercice 1 pou passer à l'exercice 2. Cette année mes L2 m'ont dit qu'ils n'avaient pas fait les intégrales en L1. Donc je les ai donnée 100 exos sur les dérivées et 100 pour les intégrales. Au plus ils ont fait 20-30 exos...
PS Dommage que cette élève avait choisi ES.

@New Zealand a écrit:
C'est le cas également dans d'autres matières. Prenez les langues. Ils sont censés commencer en primaire. C'est le cas de ma nièce, par exemple. Mais ses PE n'ont probablement reçu aucune formation.
Ce n'est pas à PE d'enseigner les langues étrangères. Et de toute façon les classes sont trop grandes pour un cours de langue.

C'est pourtant ce qui se fait dans la plupart des écoles élémentaires. Et au lycée les classes à 36 ne sont pas rares.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Habitué du forum

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par LaMaisonQuiRendFou le Sam 2 Juin 2018 - 19:35
@Dedale a écrit:
@cassiopella a écrit:
@Kilmeny a écrit:Cassiopella, à aucun moment, tu ne fais jamais entrer en ligne de compte la paresse des élèves qui à force de ne pas apprendre sont incapables d'avoir un raisonnement mathématique, pas parce qu'ils n'en ont pas les capacités, mais parce qu'ils n'ont pas assez travaillé en maths et ont trop de lacunes accumulées !
Oui, parce que c'est au professeur de combattre cette paresse et inciter les élèves à faire beaucoup. C'est faisable.

Comment tu procèdes ?

A coups de trique ! C'est cela les femmes russes !
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Enaeco le Sam 2 Juin 2018 - 20:16
@cassiopella a écrit:
@Kilmeny a écrit:Cassiopella, à aucun moment, tu ne fais jamais entrer en ligne de compte la paresse des élèves qui à force de ne pas apprendre sont incapables d'avoir un raisonnement mathématique, pas parce qu'ils n'en ont pas les capacités, mais parce qu'ils n'ont pas assez travaillé en maths et ont trop de lacunes accumulées !
Oui, parce que c'est au professeur de combattre cette paresse et inciter les élèves à faire beaucoup. C'est faisable. Cette année j'ai réussi à obtenir de vos élèves paresseux des rendre les devoirs de maths en L2. Uniquement par la force de persuasion. Les devoirs n'étaient pas notés, mais donnaient lieu à un bonus pour la note de CC en fonction de l'effort fourni. Il a fallu 4 séances pour les persuader, pour combattre leur peur (les corrections étaient plein de rouge). Pour le reste des TD entre 20 et 25 personnes rendaient les devoirs à chaque TD sur un groupe de 35 étudiants. Dans les deux groupes parallèles avec une autre professeur il y avait 5 étudiants sur 30 qui rendaient les devoirs de temps en temps.

@mamieprof a écrit:
Je pense que les élèves français se contentent du minimum, on ne les pousse pas. Notre lycée propose le russe en LV. J'avais l'an dernier un élève ukrainien qui a fourni un effort considérable pour avoir le bac et a réussi. J'ai cette année une élève biélorusse arrivée en France à la rentrée 2016, elle a fait des progrès époustouflants en français et a un niveau de maths qui surprend mes collègues. Elle a demandé ES car elle a fait de l'économie, de la micro économie (que nous faisons en L1 ou L2) et cela lui semblait plus proche que son parcours dans son pays. Elle m'a dit que chez elle on s’entraîne pendant des heures pour réussir car il y a une vraie possibilité d'ascenseur social. Elle trouve ses camarades extrêmement faignants !  Bah oui c'est exactement ça...
Oui, mais c'était déjà le cas en 2004, quand j'étais en L1. Ce qui m'a frappé pendant les cours de maths: la lenteur et personne ne fait les exercices à l'avance. Tout le monde attend que le professeur a fini avec l'exercice 1 pou passer à l'exercice 2. Cette année mes L2 m'ont dit qu'ils n'avaient pas fait les intégrales en L1. Donc je les ai donnée 100 exos sur les dérivées et 100 pour les intégrales. Au plus ils ont fait 20-30 exos...
PS Dommage que cette élève avait choisi ES.


Tu nous expliques qu'il a fallu 4 séances pour persuader des L2 de rendre un devoir qui donnait lieu à un bonus ! Tu imagines ce parcours du combattant ? Pour des étudiants qui devraient être en âge de comprendre pourquoi ils sont assis sur leur chaise et avec qui ne devraient pas avoir à donner de "bonnes raisons" à faire le travail qu'on leur demande ?

Du coup, on est d'accord sur le constat ?
Les élèves français ne font rien.

Quelles sont les différences avec la Russie selon toi? D'où vient le problème ?

Pour l'histoire du bac S qui ouvre toutes les portes, c'est surtout que les meilleurs élèves vont, par "habitude", en S, peu importe le projet. Ces bons élèves auraient réussi dans une autre filière et auraient été tout aussi performants par la suite.
Les élèves en difficulté en S (et qui peut-être n'auront même pas leur bac) ne s'offrent pas plus de perspective qu'avec un autre bac.


Dernière édition par Enaeco le Sam 2 Juin 2018 - 20:18, édité 1 fois
avatar
cassiopella
Niveau 7

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cassiopella le Sam 2 Juin 2018 - 20:16
@Dedale a écrit:
@cassiopella a écrit:
Oui, parce que c'est au professeur de combattre cette paresse et inciter les élèves à faire beaucoup. C'est faisable.

Comment tu procèdes ?
Je dois préciser: je ne suis pas une bonne professeur, très peu d'expérience.

A l'université c'est plus facile de les convaincre. Ils sont déjà plus motivés qu'à l'école. Je dis ouvertement que chaque étudiant peut réussir et que je les trouve tous intelligents*. Je dis aussi qu'on ne peut pas avoir la moyenne en maths sans faire des exos complémentaires: j'ai données des exos pour les devoirs et j'ai expliqué comment trouver d'autres. Quand je corrige leurs exercices, je mets des commentaires encourageants. J'ai aussi dit qu'ils ont le droit de se tromper dans les devoirs, mais c'est le but des devoirs. Il faut mieux se tromper dans les devoirs que pendant l'examen. Et une autre chose importante : je dis qu'il faut oser. Les maths c'est logique, donc s'ils ont un raisonnement qui est logique c'est peut-être bon. Dans le premier contrôle ils ont boudé l'exo avec du calcul littéral, alors que c'était facile. Bref, une attitude positive envers tout le monde.
* J'ai menti bien évidement. Mais je n'ai eu finalement que 2 personnes qui ne comprennent rien aux maths. Et ce n'était pas le problème des lacunes.

A l'école en Russie au début du cours le professeur donne la liste des exercices à l'avance:
- les exos qui seront fait pendant le cours au tableau
- les exos complémentaires pour les gens en avance
- les exos à faire à la maison
- d'autres exos dans le manuel que l'élève pouvait faire tout seul
Cela nécessite manuel avec plus de 1000 exos par an avec des réponses.
Les réponses c'est une forme d'apprentissage. Tu fais un exercice, puis tu vérifies si les réponses sont les mêmes. Si oui, tu fais un autre exercice. Si non, tu essayes de comprendre où est la faute. Si tu es complétement bloqué, tu regardes la correction faite en classe ou tu poses la question au professeur.


@Rendash a écrit:
Je serais curieux de savoir dans quel genre d'établissement on baisse artificiellement les notes. En tout cas, à l'échelle de l'institution, on observe plutôt le contraire, cf. les résultats des différents examens.
Oui, le contraire existe aussi et ce n'est pas bien. D'après les commentaires ici : la surévaluation est plus fréquente.  Sad
Je parlais de l'université et des lycées en haut du classement.
Par exemple à Louis le Grand un élève dans la classe TS étoile a 14 de moyen en maths (je connais ses parents). Il a été refusé dans les bons prépas qui n'ont pas tenu compte du niveau de lycée.


Dernière édition par cassiopella le Sam 2 Juin 2018 - 20:42, édité 4 fois
avatar
Sunn
Niveau 5

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Sunn le Sam 2 Juin 2018 - 20:26
Par exemple à Louis le Grand un élève dans la classe TS étoile a 14 de moyen en maths (je connais ses parents). Il a été refusé dans les bons prépas qui n'ont pas tenu compte du niveau de lycée.

Permets-moi de douter très très fortement que ce soit ce qui est à l'origine du refus. La plupart des professeurs de classe préparatoire savent exactement ce que signifie un 14 de moyenne à Louis le Grand. C'est plutôt dans le sens inverse que ça pose souci : dans les lycées inconnus, avoir un 18 de moyenne n'est parfois pas suffisant car les professeurs qui classent les candidats ne sont pas capables de savoir si ce 18 est dû à une notation trop généreuse ou réellement révélateur du niveau de l'élève.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Rabelais le Sam 2 Juin 2018 - 20:36
@cassiopella a écrit:
@Dedale a écrit:
@cassiopella a écrit:
Oui, parce que c'est au professeur de combattre cette paresse et inciter les élèves à faire beaucoup. C'est faisable.

Comment tu procèdes ?
Je dois préciser: je ne suis pas une bonne professeur, très peu d'expérience.

A l'université c'est plus facile de les convaincre. Ils sont déjà plus motivés qu'à l'école. Je dis ouvertement que chaque étudiant peut réussir et que je les trouve tous intelligents*. Je dis aussi qu'on ne peut pas avoir la moyenne en maths sans faire des exos complémentaires: j'ai données des exos pour les devoirs et j'ai expliqué comment trouver d'autres. Quand je corrige leurs exercices, je mets des commentaires encourageants. J'ai aussi dit qu'ils ont le droit de se tromper dans les devoirs, mais c'est le but des devoirs. Il faut mieux se tromper dans les devoirs que pendant l'examen. Et une autre chose importante : je dis qu'il faut oser. Les maths c'est logique, donc s'ils ont un raisonnement qui est logique c'est peut-être bon. Dans le premier contrôle ils ont boudé l'exo avec du calcul littéraire, alors que c'était facile. Bref, une attitude positive envers tout le monde.
* J'ai menti bien évidement. Mais je n'ai eu finalement que 2 personnes qui comprennent rien aux maths. Et ce n'était pas le problème des lacunes.

A l'école en Russie au début du cours le professeur donnent la liste des exercices à l'avance:
- les exos qui seront fait pendant le cours au tableau
- les exos complémentaires pour les gens en avance
- les exos à faire à la maison
- d'autres exos dans le manuel que l'élève pouvait faire tout seul
Cela nécessite manuel avec plus de 1000 exos par an avec des réponses.
Les réponses c'est une forme d'apprentissage. Tu fais un exercice, puis tu vérifie si les réponses sont les mêmes. Si oui, tu fais un autre exercice. Si non, tu essaye de comprendre ou est la faute. Si tu est complétement
bloqué, tu regarde la correction faite en classe ou tu pose la question au professeur.


@Rendash a écrit:
Je serais curieux de savoir dans quel genre d'établissement on baisse artificiellement les notes. En tout cas, à l'échelle de l'institution, on observe plutôt le contraire, cf. les résultats des différents examens.
Oui, le contraire existe aussi et ce n'est pas bien. D'après les commentaires ici : la surévaluation est plus fréquente.  Sad
Je parlais de l'université et des lycées en haut du classement.
Par exemple à Louis le Grand un élève dans la classe TS étoile a 14 de moyen en maths (je connais ses parents). Il a été refusé dans les bons prépas qui n'ont pas tenu compte du niveau de lycée.
Et bien, il était temps, je me demandais combien de temps tu allais mettre pour nous donner ta façon de procéder.
Et je t’en remercie, car il s’agit d’une piste sérieuse.
Je suis professeur de français et justement, le plus grand Problème en ce moment est que nos élèves attendent, passifs, bouche ouverte, le résultat des exercices , qu’ils n’observent même pas.
Il y a donc peut être là matière à réfléchir, leur donner le résultat pour leur apprendre à s’en défaire et à faire, pour faire.
Le second bénéfice, ensuite, sera de pouvoir analyser ces réponses par rapport aux leurs et réfléchir aux erreurs en tant que résultat intéressant quand même .
Le troisième point serait effectivement le moyen donné de faire enfin de la pédagogie différenciée autonome.
Ces trois points me semblent ne pouvoir fonctionner qu’une fois le point un acquis, mais ensuite, quel changement !

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
cassiopella
Niveau 7

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cassiopella le Sam 2 Juin 2018 - 20:38
@Enaeco a écrit:
Tu nous expliques qu'il a fallu 4 séances pour persuader des L2 de rendre un devoir qui donnait lieu à un bonus ! Tu imagines ce parcours du combattant ? Pour des étudiants qui devraient être en âge de comprendre pourquoi ils sont assis sur leur chaise ?
Non, pas un devoir. 10 séances de TD au total. J'ai eu en moyenne 4.5 devoirs rendus par étudiant parmi ceux qui ont rendu au moins un devoir. 8 personne sur 35 n'ont rien rendu.

Du coup, on est d'accord sur le constat ?
Les élèves français ne font rien.
Ils n'ont pas l'habitude de faire beaucoup d'exercices, en plus sans calculatrice... Je te laisse imaginer les commentaires, quand ils ont vu 200 exos pour les dérivés/intégration. Et j'ai aussi une remarque pendant le collectif étudiant:
Utilisation d’anciennes notations, par volonté de ne pas permettre la calculatrice.
Je n'ai toujours pas compris qu'est-ce qu'ils voulaient dire exactement...

Quelles sont les différences avec la Russie selon toi? D'où vient le problème ?
Plusieurs personnes me l'ont demandé, je vais répondre demain. Désolée, plus de temps.

Pour l'histoire du bac S qui ouvre toutes les portes, c'est surtout que les meilleurs élèves vont, par "habitude", en S, peu importe le projet. Ces bons élèves auraient réussi dans une autre filière et auraient été tout aussi performants par la suite.
Oui, mais dans d'autres filières il y a moins de maths ou pas du tout, et peu de science ou pas du tout.

_________________
Moi et l'orthographe, nous ne sommes pas amis. Je corrige les erreurs dès que je les vois. Je m'excuse pour celles que je ne vois pas...
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Enaeco le Sam 2 Juin 2018 - 20:44
@cassiopella a écrit:
Ils n'ont pas l'habitude de faire beaucoup d'exercices, en plus sans calculatrice... Je te laisse imaginer les commentaires, quand ils ont vu 200 exos pour les dérivés/intégration.

Ils ne les font pas surtout.

Quelles sont les différences avec la Russie selon toi? D'où vient le problème ?
Plusieurs personnes me l'ont demandé, je vais répondre demain. Désolée, plus de temps.

Oui, mais dans d'autres filières il y a moins de maths ou pas du tout, et peu de science ou pas du tout.

En effet. Je parlais des poursuites d'études non-scientifiques (qui d'ailleurs constituent un pourcentage hallucinant des bacheliers S)
avatar
mamieprof
Fidèle du forum

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par mamieprof le Sam 2 Juin 2018 - 21:03
@Caspar a écrit:
@DesolationRow a écrit:
@Caspar a écrit:
@Alegato. a écrit:

Et bien visiblement tu as le secret pour faire réussir la plupart de tes élèves. Je veux bien que tu partages ce secret que nous cherchons tous.
Merci de nous expliquer et nous détailler quelles sont tes méthodes.

Moi aussi, on me dit souvent, comment faites-vous pour être à la fois aussi beau et intelligent, et avoir des élèves qui sont bilingues dès le premier trimestre ?

Il faut bien dire que ce n'est pas toujours facile d'être nous.

Oui, c'est surtoiut la beauté qui est un lourd fardeau. Tous ces regards admiratifs finissent par lasser.

Le pire ce sont tous les jaloux, plus moches les uns que les autres.
avatar
cube
Niveau 8

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par cube le Sam 2 Juin 2018 - 21:16
Il se trouve que dans mon manuel, un certain nombre d'exercices d'entrainement ont la correction disponible sur internet. Je les donne régulièrement à faire à mes élèves, en précisant bien de chercher l'exercice, puis de regarder la correction pour essayer de trouver leurs erreurs éventuelles, et d'arriver en classe en ayant des questions à me poser s'ils n'ont pas compris leurs erreurs. En précisant que le cours est sur la page de gauche et les exercices correspondants sur la page de droite : pas de piège, on sait sur quoi on s'entraine. Le but est de développer l'autonomie et de permettre à l'élève de s'auto-corriger. Et aussi de gagner un peu de temps sur la correction en classe.
"Naïve !", pensez-vous, "Tes élèves vont se contenter de recopier la correction et de te dire qu'ils ont compris alors que ce n'est pas le cas."
Et bien, même pas, figurez-vous … ils regardent vaguement (ou pas du tout) la question, et ne vont pas sur internet regarder la correction. Ils arrivent, comme avant, en me disant : "j'ai pas compris la question", ou même : "j'ai pas eu le temps d'aller sur internet regarder la correction". J'ai eu droit à la version moins polie :"j'ai pas que ça à faire d'aller regarder la correction", sous-entendu : "c'est quand même votre boulot de me donner le corrigé". Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Evidemment, j'ai des collégiens, pas des étudiants en sciences, le public n'est guère comparable. Mais c'est frustrant quand même.
avatar
Alegato.
Niveau 6

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Alegato. le Sam 2 Juin 2018 - 21:43
@cassiopella a écrit:

A l'école en Russie au début du cours le professeur donne la liste des exercices à l'avance:
- les exos qui seront fait pendant le cours au tableau
- les exos complémentaires pour les gens en avance
- les exos à faire à la maison
- d'autres exos dans le manuel que l'élève pouvait faire tout seul
Cela nécessite manuel avec plus de 1000 exos par an avec des réponses.
Les réponses c'est une forme d'apprentissage. Tu fais un exercice, puis tu vérifies si les réponses sont les mêmes. Si oui, tu fais un autre exercice. Si non, tu essayes de comprendre où est la faute. Si tu es complétement bloqué, tu regardes la correction faite en classe ou tu poses la question au professeur.

Au collège je fais avec les élèves beaucoup d'exercices de bases et d'automatisation avant d'attaquer les problèmes, la calculatrice est systématiquement interdite, les corrections d'un chapitre sont toutes disponibles dans la classe à tout moment. Lorsque l'inspecteur est venu il m'a reproché de faire trop d'exercices d'apprentissage et pas assez de problèmes ouverts ou de problèmes permettant d'introduire les notions. Je lui ai répondu que je faisais un problème ouvert par chapitre (preuve à l'appui) et il m'a répondu que ce n'était pas suffisant, que ce n'était pas nécessaire de faire des exercices d'automatisation car les élèves disposent maintenant de calculatrices ou d'ordinateurs pour le faire ...

Personnellement, je pense que beaucoup de profs en France savent comment faire pour que leurs élèves soient bons mais l'institution qui les en empêche et la nullité abyssale des manuels de math fait que beaucoup finissent par se résigner à suivre les lubies actuelles.

Contenu sponsorisé

Re: Plus de 50% d'élèves peuvent être bons en maths et préparer le BAC S

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum