Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Thalia de G
Médiateur

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Thalia de G le Dim 3 Juin 2018 - 13:11
@Herrelis a écrit:C'est 25 la limite en éducation prioritaire hélas. 26 en tassant (c'est comme la 1ère heure sup quoi...). Déjà passé 20 ça devient sportif dans certaines classes...
Souvenir de jeunesse (relative). Quand j'étais en zep, nous avons eu à la rentrée des 6e à 26 ou 27 élèves. Grève de tous les collègues, soutenue par les parents qui empêchaient les élèves d'entrer, rencontres au rectorat, blocage de la principale artère de la ville, un joyeux b...l. Nous avons obtenu gain de cause et n'avons pas eu de retenue de salaire puisque demande légitime s'appuyant sur des textes officiels.
avatar
Herrelis
Doyen

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Herrelis le Dim 3 Juin 2018 - 13:18
Ici on arrive à 26 avec les ULISS donc ça "passe". Mais c'est devenu très tendu. Outre le fait qu'on a vu arriver près de 15 élèves par trimestre toute l'année, c'est devenu compliqué de les loger dans des salles déjà trop petites (la mienne est dans la courbe d'un arc de cercle...). Nos locaux sont particulièrement vétustes, et comme le département perd en rentrées d'argent...

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
Fenrir
Niveau 7

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Fenrir le Dim 3 Juin 2018 - 13:26
@Volubilys a écrit:Encore et toujours les REP, c'est toujours pour les mêmes... J'en ai un peu marre qu'on ne pense qu'au REP, comme si la difficulté il n'y en avait qu'en REP...
Les REP : vitrine de la république.

Je ne pense pas que les REP soient la vitrine de la république, bien au contraire. L'état voudrait qu'elles disparaissent.

La problématique est "comment faire en sorte d'avoir des équipes fixes de personnes expérimentées en REP+ ?" à part avec le l'argent, ce n'est pas la perspective d'un éventuel hypothétique accès à la classe exceptionnelle qui va motiver les troupes.


Edit : mon message aurait du apparaitre juste sous celui de Volubilys auquel je réponds, mais j'avais oublié de valider l'envoi, oups.

@Ha@_x a écrit:
@Fenrir a écrit:3000€ ?

SI c'est en plus de l'indemnité existante comme le laisse supposer l'article, c'est énorme.

Si à échelon équivalent nous sommes bien mieux payés que beaucoup de collègues (la prime + la pondération + les HSA voire même les HSE) nous n'avons pas l'impression de voler notre paie, entre nous on appelle ça la prime de pénibilité (il faut voir la tronche de certaines classes...)
Et peut-être qu'au lieu de dire c'est énorme au sujet de vos collègues de REP+, réclamer davantage pour l'ensemble des enseignants, car c'est effectivement tout le monde qu'il faut revaloriser.

Où ai je laissé entendre que :
- je suis d'accord pour une revalorisation globale des salaires même si ne me fais aucune illusion.
- je ne suis pas affecté en REP+.
Réponse:
J'y bosse depuis 10 ans.


Dernière édition par Fenrir le Dim 3 Juin 2018 - 13:41, édité 1 fois

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
poybe
Niveau 6

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par poybe le Dim 3 Juin 2018 - 13:39
Et à côté de ça, il y a les établissements dans lesquels un des critères du classement REP manque ... genre le mien, en pleine cambrousse ... donc 0% d'élèves vivant en zone urbaine sensible ... On est à fond sur tous les autres critères, mais du coup on n'a pas droit au classement. Aucun moyen, aucune prime, des classes entre 28 et 30 la plupart du temps (de temps en temps on passe un seuil et on a des classes plus réduites pour un an), un CADA et donc des élèves allophones, sans aucun moyen non plus. Une ULIS et des classes de SEGPA plus que blindées au point qu'on refuse du monde ... qui se retrouve dans les classes ordinaires. Et quand on voit l'évolution de la politique des REP on n'est pas près de voir arriver quoi que ce soit ... youpi !
avatar
Cicyle
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Cicyle le Dim 3 Juin 2018 - 13:42
@poybe a écrit:Et à côté de ça, il y a les établissements dans lesquels un des critères du classement REP manque ... genre le mien, en pleine cambrousse ... donc 0% d'élèves vivant en zone urbaine sensible ... On est à fond sur tous les autres critères, mais du coup on n'a pas droit au classement. Aucun moyen, aucune prime, des classes entre 28 et 30 la plupart du temps (de temps en temps on passe un seuil et on a des classes plus réduites pour un an), un CADA et donc des élèves allophones, sans aucun moyen non plus. Une ULIS et des classes de SEGPA plus que blindées au point qu'on refuse du monde ... qui se retrouve dans les classes ordinaires. Et quand on voit l'évolution de la politique des REP on n'est pas près de voir arriver quoi que ce soit ... youpi !
Pourtant, il existe un REP rural, non ? Je ne suis pas du tout au fait du nombre ou des critères d'attribution, mais il me semble bien que ce dispositif existe.
avatar
gnafron2004
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par gnafron2004 le Dim 3 Juin 2018 - 13:46
Oui, c'est le cas de mon établissement, rural isolé, niveau socio-culturel très faible...et REP. Mais pas REP+, je crois que les REP+ sont presque tous en zone prévention violence ?
avatar
Babarette
Grand sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Babarette le Dim 3 Juin 2018 - 14:18
@gnafron2004 a écrit:Oui, c'est le cas de mon établissement, rural isolé, niveau socio-culturel très faible...et REP. Mais pas REP+, je crois que les REP+ sont presque tous en zone prévention violence ?

Quelle est la différence entre une REP+ et une zone prévention violence?

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
gnafron2004
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par gnafron2004 le Dim 3 Juin 2018 - 14:26
Je crois que la zone prévention violence implique plus que juste les établissements scolaires.
avatar
Babarette
Grand sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Babarette le Dim 3 Juin 2018 - 14:28
D'accord, merci!

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Laotzi le Dim 3 Juin 2018 - 14:54
Les établissements dits en "zone prévention violence" (je ne suis pas sûr que l'appellation existe toujours) regroupent ceux qui sont situés dans des territoires dépendant de la "politique de la ville". Ces établissements donnent droit à des avantages pour les mutations (points de politique de la ville) et pour le passage d'échelons (avantage spécifique ancienneté). Hormis cela, il n'y a pas forcément de moyens en plus. Les lycées peuvent être concernés, car c'est toute une zone (ville) qui est classée ainsi, englobant tous les établissements scolaires du territoire (la liste actuel : http://www.education.gouv.fr/bo/BoAnnexes/2001/10/encart.pdf)

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
Cicyle
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Cicyle le Dim 3 Juin 2018 - 18:12
@Laotzi a écrit:Les établissements dits en "zone prévention violence" (je ne suis pas sûr que l'appellation existe toujours) regroupent ceux qui sont situés dans des territoires dépendant de la "politique de la ville". Ces établissements donnent droit à des avantages pour les mutations (points de politique de la ville) et pour le passage d'échelons (avantage spécifique ancienneté). Hormis cela, il n'y a pas forcément de moyens en plus. Les lycées peuvent être concernés, car c'est toute une zone (ville) qui est classée ainsi, englobant tous les établissements scolaires du territoire (la liste actuel : http://www.education.gouv.fr/bo/BoAnnexes/2001/10/encart.pdf)
On a une prime aussi. J'étais en lycée "zone prévention violence", et j'avais une prime.
avatar
Laotzi
Habitué du forum

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Laotzi le Dim 3 Juin 2018 - 18:30
Non, je maintiens ce que je dis : le classement en "zone prévention violence" (je viens de vérifier sur iprof, mon lycée est toujours mentionné ainsi) dépend de la "politique de la ville" (tous les établissements de la ville ont le classement). Il apporte l'ASA et des points de muts mais rien de plus. Cela fait dix ans que j'y suis et je n'ai jamais eu de prime.
En revanche, les lycées classés "sensibles" percevaient une NBI (bonification indiciaire). La liste n'est pas publique, je crois, et elle est nettement plus réduite (184 établissements a priori). Le classement en "zone sensible" dépend de l'EN (à la différence de la politique de la ville, donc de la zone prévention violence).


Dernière édition par Laotzi le Dim 3 Juin 2018 - 19:12, édité 1 fois

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
Volubilys
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Volubilys le Dim 3 Juin 2018 - 18:34
@Cicyle a écrit:
@Volubilys a écrit:Donc c'est normal que les hors-zep n'ait ni rased, ni médecine scolaire, pas de remplaçant, travaille dans des taudis avec des effectifs moyen à 28 élèves/classes et des doubles et triples niveaux... Pour habiller Pierre on a déshabillé Paul, les moyens Rep sont de la poudre aux yeux, une fumisterie politique.

@Cicyle, voici des copies d'écran des résultats du mouvement ZEP chez moi :
ZEP élémentaire :



ZEP maternelle


(oui, peu mouvement, c'est complètement paralysé.)
Sachant qu'à la sortie d'ESPE, on a 20 points... 50 points c'est plus de 10 ans d'ancienneté...
Pour la première partie de ton message : n'importe quoi ! Personne n'a dit ça ici !

Ben si, ici :
@pogonophile a écrit:
Si tu donnes les mêmes moyens afin que tous soient "traités pareil", de fait tu supprimes les moyens REP et REP+.
Vu que donner la même chose à tous c'est enlever les moyens des REP et REP+, ça veut bien dire que donner médecine scolaire, rased, locaux, moyens humains, c'est réservé au REP et qu'il est normal que les autres ne l'aient pas...

Quand à l'histoire de faire une généralité de mon département, tu en fais tout autant avec le tien. Wink

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par pogonophile le Dim 3 Juin 2018 - 18:55
@Volubilys
Comme le disait ma grand-mère, "tu t'écris ta chanson et tu te la chantes", mais non personne n'a dit ça, alors si tu veux continuer vas-y mais tu le feras toute seule.

Un aspect intéressant de la politique de la ville, c'est son nom, politique de la ville : depuis quelques années, elle concerne aussi des communes rurales, mais l'expression même montre que la préoccupation est né à propos des zones les plus urbanisées, qui attirent davantage le regard.
avatar
Cicyle
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Cicyle le Dim 3 Juin 2018 - 19:15
@Volubilys a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Volubilys a écrit:Donc c'est normal que les hors-zep n'ait ni rased, ni médecine scolaire, pas de remplaçant, travaille dans des taudis avec des effectifs moyen à 28 élèves/classes et des doubles et triples niveaux... Pour habiller Pierre on a déshabillé Paul, les moyens Rep sont de la poudre aux yeux, une fumisterie politique.

@Cicyle, voici des copies d'écran des résultats du mouvement ZEP chez moi :
ZEP élémentaire :



ZEP maternelle


(oui, peu mouvement, c'est complètement paralysé.)
Sachant qu'à la sortie d'ESPE, on a 20 points... 50 points c'est plus de 10 ans d'ancienneté...
Pour la première partie de ton message : n'importe quoi ! Personne n'a dit ça ici !

Ben si, ici :
@pogonophile a écrit:Si tu donnes les mêmes moyens afin que tous soient "traités pareil", de fait tu supprimes les moyens REP et REP+.
Vu que donner la même chose à tous c'est enlever les moyens des REP et REP+, ça veut bien dire que donner médecine scolaire, rased, locaux, moyens humains, c'est réservé au REP et qu'il est normal que les autres ne l'aient pas...

Quand à l'histoire de faire une généralité de mon département, tu en fais tout autant avec le tien. Wink
Pfiou !!
Bon, alors en effet, tu interprètes comme ça t'arrange les propos de pogonophile. Mais alors là, je ne te suis pas du tout dans ton interprétation (une sombre histoire de réciproque que j'ai la flemme d'expliquer ici).
Ensuite, pour le département, je répondais à ce que tu avais dit affirmant que les REP attiraient. Je te montre un contre-exemple. Un contre-exemple ne constitue pas une généralité, mais permet d'en réfuter une, par contre.
Bref,j'arrête là parce que c'est vraiment n'importe quoi… Rolling Eyes
avatar
Cicyle
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Cicyle le Dim 3 Juin 2018 - 19:19
@Laotzi a écrit:Non, je maintiens ce que je dis : le classement en "zone prévention violence" (je viens de vérifier sur iprof, mon lycée est toujours mentionné ainsi) dépend de la "politique de la ville" (tous les établissements de la ville ont le classement). Il apporte l'ASA et des points de muts mais rien de plus. Cela fait dix ans que j'y suis et je n'ai jamais eu de prime.
En revanche, les lycées classés "sensibles" percevaient une NBI (bonification indiciaire). La liste n'est pas publique, je crois, et elle est nettement plus réduite (184 établissements a priori). Le classement en "zone sensible" dépend de l'EN (à la différence de la politique de la ville, donc de la zone prévention violence).
Je suis d'accord sur le fait que "zone violence" est un label politique de la ville plus général que REP. Mais l'an dernier j'avais une prime (la moitié puisque je n'y faisais qu'un mi-temps) pour mon lycée qui, à ma connaissance n'était "que" zone prévention violence. Mais il avait peut être une autre label que j'ignorais… Il était peut-être aussi "sensible". Nos élèves était charmants, en tous cas… (ironie inside Razz).
avatar
Volubilys
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Volubilys le Dim 3 Juin 2018 - 22:53
@pogonophile a écrit:@Volubilys
Comme le disait ma grand-mère, "tu t'écris ta chanson et tu te la chantes", mais non personne n'a dit ça, alors si tu veux continuer vas-y mais tu le feras toute seule.

Un aspect intéressant de la politique de la ville, c'est son nom, politique de la ville : depuis quelques années, elle concerne aussi des communes rurales, mais l'expression même montre que la préoccupation est né à propos des zones les plus urbanisées, qui attirent davantage le regard.
sauf que les REP, c'est l'Education Nationale, c'est à dire les écoles urbaine, périurbaine et rurale...

Mais bon, qui ça intéresse le rural?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par pogonophile le Dim 3 Juin 2018 - 23:13
@Volubilys a écrit:sauf que les REP, c'est l'Education Nationale, c'est à dire les écoles urbaine, périurbaine et rurale...

Mais bon, qui ça intéresse le rural?

Si je comprends bien la contradiction initiée par un "sauf que", c'est quand je dis la même chose ? C'est particulier hein.

L'éducation prioritaire dans les mondes ruraux me laisse perplexe, il y a des contradictions que je ne comprends pas.

Bon, les dotations pauvres au niveau des moyens matériels, ça c'est lié aux communes, et quand on maintient de force une école à classe unique dans une commune avec une activité économique famélique, c'est ingérable mais le lien cause et effets est compréhensible.

En revanche, je ne m'explique pas pourquoi il y a peu de moyens humains, quand c'est un cœur de cible électoral (toute puissance de la FNSEA, circonscriptions surreprésentées, etc.) Est-ce que la faible attractivité suffit à expliquer, ou y a-t-il un vrai problème de dotation ? Pour le dire autrement, on manque de bras parce que les postes sont trop peu nombreux, ou est-ce que les postes existent mais personne ne les prend ?
avatar
Malaga
Modérateur

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Malaga le Lun 4 Juin 2018 - 6:28
@Cicyle a écrit:
@poybe a écrit:Et à côté de ça, il y a les établissements dans lesquels un des critères du classement REP manque ... genre le mien, en pleine cambrousse ... donc 0% d'élèves vivant en zone urbaine sensible ... On est à fond sur tous les autres critères, mais du coup on n'a pas droit au classement. Aucun moyen, aucune prime, des classes entre 28 et 30 la plupart du temps (de temps en temps on passe un seuil et on a des classes plus réduites pour un an), un CADA et donc des élèves allophones, sans aucun moyen non plus. Une ULIS et des classes de SEGPA plus que blindées au point qu'on refuse du monde ... qui se retrouve dans les classes ordinaires. Et quand on voit l'évolution de la politique des REP on n'est pas près de voir arriver quoi que ce soit ... youpi !
Pourtant, il existe un REP rural, non ? Je ne suis pas du tout au fait du nombre ou des critères d'attribution, mais il me semble bien que ce dispositif existe.

Dans l'académie de Créteil, toutes les Rep rurales ont disparu (ou presque), mon collège anciennement zep perd trois classes en deux ans, toutes les écoles du coin ont des classes qui ferment... Honnêtement, je ne vois pas de quelle façon la ruralité est prise en compte.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Cléopatra2
Fidèle du forum

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Cléopatra2 le Lun 4 Juin 2018 - 7:16
Attention, la politique de la ville ne prend pas forcément le territoire entier d'une ville.
Chez nous ça s'arrête aux portes du lycée, c'est ballot, ça, non? J'ai donc muté dans un lycée APV l'année où on est sorti du dispositif, et nous ne sommes pas politique de la ville. Qui s'assoit donc sur les 8 ans d'ancienneté dans l'éducation prioritaire?
Et quant au passage plus rapide d'échelon, tous les établissements classés n'étaient pas concernés : mon ex-collège était PEPIV, puis ECLAIR, puis REP+ et je dois en oublier un, mais pas zone sensible ou zone prévention je ne sais quoi du coup pas d'effet sur le passage d'échelon.
avatar
Oonnay
Niveau 10

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Oonnay le Lun 4 Juin 2018 - 7:44
@Cléopatra2 a écrit: Attention, la politique de la ville ne prend pas forcément le territoire entier d'une ville.
Chez nous ça s'arrête aux portes du lycée
, c'est ballot, ça, non? J'ai donc muté dans un lycée APV l'année où on est sorti du dispositif, et nous ne sommes pas politique de la ville. Qui s'assoit donc sur les 8 ans d'ancienneté dans l'éducation prioritaire?
Et quant au passage plus rapide d'échelon, tous les établissements classés n'étaient pas concernés : mon ex-collège était PEPIV, puis ECLAIR, puis REP+ et je dois en oublier un, mais pas zone sensible ou zone prévention je ne sais quoi du coup pas d'effet sur le passage d'échelon.

Idem. Notre LP accueille tous les élèves des collèges REP++++++, et nous rien car nous sommes au milieu du quartier "chic" de la ville. Par contre aucun des élèves de ce quartier "chic" ne vient chez nous...
avatar
Cicyle
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Cicyle le Lun 4 Juin 2018 - 9:17
@Oonnay a écrit:
@Cléopatra2 a écrit: Attention, la politique de la ville ne prend pas forcément le territoire entier d'une ville.
Chez nous ça s'arrête aux portes du lycée
, c'est ballot, ça, non? J'ai donc muté dans un lycée APV l'année où on est sorti du dispositif, et nous ne sommes pas politique de la ville. Qui s'assoit donc sur les 8 ans d'ancienneté dans l'éducation prioritaire?
Et quant au passage plus rapide d'échelon, tous les établissements classés n'étaient pas concernés : mon ex-collège était PEPIV, puis ECLAIR, puis REP+ et je dois en oublier un, mais pas zone sensible ou zone prévention je ne sais quoi du coup pas d'effet sur le passage d'échelon.

Idem. Notre LP accueille tous les élèves des collèges REP++++++, et nous rien car nous sommes au milieu du quartier "chic" de la ville. Par contre aucun des élèves de ce quartier "chic" ne vient chez nous...
C'étit pareil avec mon RAD l'an dernier et il y a deux ans. La zone politique de la ville longeait le grillage. C'est beau, le pouvoir de l'école : ça fait disparaitre tous les problèmes ! Laughing
avatar
Halybel
Niveau 8

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Halybel le Lun 4 Juin 2018 - 9:57
Autant je peux comprendre qu'on veuille élargir les augmentations de salaire à tous, autant venir "rager" car les professeurs de REP auront une prime, je ne comprends pas... Je veux dire c'est un peu comme quand on vient vous dire que vous avez trop de vacances, venez donc faire mon boulot. Pour avoir était dans un collège REP+ en pleine cité dans le 93, je peux dire que les locaux soit disant neufs, le RASED, le médecin scolaire etc tiennent plus du mythe que de la réalité.

Après je suis tout à fait d'accord que le dispositif de dédoublement, c'est habiller Paul etc. Mais là, en l’occurrence, on parle d'une prime, qu'on ne viendra prendre sur le salaire de personne. On peut donc se réjouir pour les collègues qui "charbonnent" en REP et REP+. Après le non-classement hasardeux de certains collèges en REP ou REP+, je trouve cela dingue. Quant aux lycées, j'ai pas les mots... Accueillir tous les élèves de REP+ et ne pas être classé...


Dernière édition par Halybel le Lun 4 Juin 2018 - 10:09, édité 1 fois

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

Je reste fondamentalement persuadé, comme Mandela, que "l'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde".

"En temps de crise, le sage construit des ponts, tandis que le fou construit des murs"
avatar
Cicyle
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Cicyle le Lun 4 Juin 2018 - 10:00
@Halybel a écrit:Autant je peux comprendre qu'on veuille élargir les augmentations de salaire à tous, autant venir "rager" car les professeurs de REP auront une prime, je ne comprends pas... Je veux dire c'est un peu comme quand on vient vous dire que vous avez trop de vacances, venez donc faire mon boulot. Pour avoir était dans une collège REP+ en pleine cité dans le 93, je peux dire que les locaux soit disant neuf, le RASED, le médecin scolaire etc tiennent plus du mythe que de la réalité.

Après je suis tout à fait d'accord que le dispositif de dédoublement, c'est habiller Paul etc. Mais là, en l’occurrence, on parle d'une prime, qu'on ne viendra prendre sur le salaire de personne. On peut donc se réjouir pour les collègues qui "charbonnent" en REP et REP+. Après le non-classement hasardeux de certains collèges en REP ou REP+, je trouve cela dingue. Quant aux lycées, j'ai pas les mots... Accueillir tous les élèves de REP+ et ne pas être classé...
D'accord avec ton intervention. Une petite nuance tout de même : cette mesure sera a priori financée à moyens constants. Certains l'ont expliqué pus haut : certains établissements vont sortir du classement REP et d'autres vont passer de REP+ à REP. Donc ces enseignants vont bel et bien perdre leurs primes. Du coup, à eux, ça leur enlève quelque chose.
avatar
Cicyle
Sage

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Cicyle le Lun 4 Juin 2018 - 10:03
@pogonophile a écrit:
@Volubilys a écrit:sauf que les REP, c'est l'Education Nationale, c'est à dire les écoles urbaine, périurbaine et rurale...

Mais bon, qui ça intéresse le rural?

Si je comprends bien la contradiction initiée par un "sauf que", c'est quand je dis la même chose ? C'est particulier hein.

L'éducation prioritaire dans les mondes ruraux me laisse perplexe, il y a des contradictions que je ne comprends pas.

Bon, les dotations pauvres au niveau des moyens matériels, ça c'est lié aux communes, et quand on maintient de force une école à classe unique dans une commune avec une activité économique famélique, c'est ingérable mais le lien cause et effets est compréhensible.

En revanche, je ne m'explique pas pourquoi il y a peu de moyens humains, quand c'est un cœur de cible électoral (toute puissance de la FNSEA, circonscriptions surreprésentées, etc.) Est-ce que la faible attractivité suffit à expliquer, ou y a-t-il un vrai problème de dotation ? Pour le dire autrement, on manque de bras parce que les postes sont trop peu nombreux, ou est-ce que les postes existent mais personne ne les prend ?
Bien souvent, les écoles sont maintenues pour éviter à des élèves de 6 à 10 ans faire 45minutes/1h de transport matin et soir. Et puis c'est parfois un pari sur l'avenir. Dans mon village (absolument rien à 20km de routes de montagne à la ronde, même pas une boulangerie), l'école a été maintenue avec 8 élèves il y a une quinzaine d'années. Aujourd'hui, 2 classes d'une vingtaine d'élèves chacune.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Balthazaard le Lun 4 Juin 2018 - 10:04
@Halybel a écrit:Autant je peux comprendre qu'on veuille élargir les augmentations de salaire à tous, autant venir "rager" car les professeurs de REP auront une prime, je ne comprends pas... Je veux dire c'est un peu comme quand on vient vous dire que vous avez trop de vacances, venez donc faire mon boulot. Pour avoir était dans une collège REP+ en pleine cité dans le 93, je peux dire que les locaux soit disant neuf, le RASED, le médecin scolaire etc tiennent plus du mythe que de la réalité.

Après je suis tout à fait d'accord que le dispositif de dédoublement, c'est habiller Paul etc. Mais là, en l’occurrence, on parle d'une prime, qu'on ne viendra prendre sur le salaire de personne. On peut donc se réjouir pour les collègues qui "charbonnent" en REP et REP+. Après le non-classement hasardeux de certains collèges en REP ou REP+, je trouve cela dingue. Quant aux lycées, j'ai pas les mots... Accueillir tous les élèves de REP+ et ne pas être classé...

Je suis d'accord avec toi, je crois que finalement beaucoup d'entre nous ne valent guère mieux que ceux qui nous critiquent à tout va. Je préfère en effet qu'un type qui sue en rep (j'y ai travaillé 3 ans et pour rien au monde je n'y retournerais) touche 3000 euros plutôt que "d'augmenter tout le monde" et me donner 15 euros de plus dont je n'ai rien à faire.
On peut discuter, c'est injuste...l'argent n'est pas la solution..il y a des collèges normaux pires que des REP...oui...oui...en tout cas c'est un geste et moi je suis pour.
Pour 3000 euros brut je n'irais pas .....même pour 10 000...


Dernière édition par Balthazaard le Lun 4 Juin 2018 - 11:32, édité 2 fois
Contenu sponsorisé

Re: [Les Échos] Prime de 3000€ pour les professeurs en REP +

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum