Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
DesolationRow
Vénérable

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par DesolationRow le Mer 6 Juin 2018 - 19:13
@Dalva : je suis assez d'accord avec tout ce que tu écris. Mais le principe de mettre les enseignants au même niveau que leurs élèves me choque, et je trouve la mesure gratuitement vexatoire.
avatar
Slinky75
Niveau 10

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Slinky75 le Mer 6 Juin 2018 - 19:17
Qui va aller vérifier que les professeurs utilisent leur portable ou non de toute manière ?

_________________
Her steps--slow, deliberate, and challenging, the set of her sleek head and her slender shoulders, the swing of her straight body, the slight swaying of her hips, are more deadly than all the leopard skins and languors of the old-time vampire. Here is Slinky!
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Rendash le Mer 6 Juin 2018 - 19:17
@DesolationRow a écrit:Je n'en reviens pas qu'on soit censé appliquer le même règlement à des enseignants adultes et à des élèves mineurs (j'espère secrètement, encore, que ce n'est pas le cas). Je n'en reviens pas non plus qu'il y en ait pour trouver ça normal. On vit vraiment chez les fous.

Tu as une autorisation signée par les parents pour quitter l'établissement, au fait ? è_é

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Fenrir
Niveau 8

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Fenrir le Mer 6 Juin 2018 - 19:18
Et pendant ce temps, personne ne parle des commissions paritaires.
Et pendant ce temps, personne ne parle de la contractualisation.
Et pendant ce temps, personne ne parle de l'annualisation.
Et pendant ce temps, personne ne parle du saccage des LP.
Et pendant ce temps...

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
Laepixia
Niveau 7

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Laepixia le Mer 6 Juin 2018 - 19:20
@Caspar a écrit:
@Laepixia a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@trompettemarine a écrit:Il faut interdire les professeurs : ce seront les prochaines lois.

Enfin une proposition qui tient la route yesyes

D'autant que les élèves ont Internet maintenant !
J'ai été inspectée en avril cette année et mon IPR m'a signifié que les résumés ne devaient plus contenir de connaissances parce que les élèves ont Internet pour çà. (Quand je lui ai demandé ce que devaient contenir les résumés, il m'a parlé de démarche, j'ai demandé un exemple et bizarrement il n'a pas pu m'en donner)

Bon sinon, encore une diversion de plus cette proposition.

Ce serait drôle si ce n'était pas tragique.

C'est là où tu te rends compte qu'un portable est bien utile, parce qu'il aurait été intéressant que je puisse me "selfier" quand il m'a dit çà. Ma tête valait sans doute le détour...
avatar
Orlanda
Fidèle du forum

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Orlanda le Mer 6 Juin 2018 - 19:27
Ils sont vraiment idiots. Et méprisants.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Dalva
Doyen

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Dalva le Mer 6 Juin 2018 - 20:56
Je n'avais effectivement pas compris la teneur de ton message, pseudo-intello, mais je crois que nous disons à peu près la même chose -- différemment. L'idée de jouer au c... (exagérer les besoins de communication pour tout et rien) ne me paraît pas efficace, mais ce n'est pas le propos.
Concernant le reste (la liberté d'autrui de t'inonder de textos -- je sais, j'exagère -- pour sa propre sérénité),  c'est hors-sujet donc je ne vais pas m'étendre.

Lene (et Pseudo-intello), concernant les enfants gravement malades pour lesquels il faut quotidiennement rester joignable en cas d'urgence, à moins d'une administration d'établissement défaillante, je ne suis pas d'accord avec vous : j'ai deux raisons de préférer qu'on appelle directement l'établissement. La première est que je ne veux pas que mon téléphone sonne pour n'importe quoi, et je n'entends pas les messages arriver (c'est normal, j'ai désactivé la sonnerie pour ne pas être dérangée) ; la deuxième, c'est que je me dis que la réaction sera plus rapide si l'établissement est prévenu avant moi : on m'enverra directement quelqu'un qui pourra prendre en charge ma classe au moment de me prévenir. Je ne sais pas comment c'est au lycée, mais en collège, même pour une urgence absolue, il n'est pas question de partir en laissant sa classe sans surveillance. Il faudrait donc que je fasse prévenir la vie sco puis que j'informe l'administration que je m'en vais. Évidemment, si j'avais pour expérience le fait qu'on ne me prévient pas alors qu'on sait que c'est urgent, je n'aurais aucune confiance et je demanderais qu'on m'appelle directement, mais ce serait rudement ennuyeux.

Tout ceci étant, je suis justement en train de vous écrire depuis mon portable car nous n'avons plus internet à la maison depuis une semaine suite aux orages. Du coup, c'est un peu compliqué et je ne sais plus bien si j'ai envoyé certains messages ou pas, car ça a planté à plusieurs reprises. Je vous prie donc de m'excuser si j'ai dit plusieurs fois la même chose ou si j'ai cru répondre à quelqu'un et ne l'ai pas fait.
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Philomène87 le Mer 6 Juin 2018 - 21:18
Et concrètement, il se passera quoi, si un enseignant lit ses sms dans le couloir malgré l'interdiction ? Pan-pan cul-cul ?
Nan mais sérieusement, cette loi n'aura d'effet que sur ceux qui, au fond, se plaisent à être infantilisés.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par pogonophile le Mer 6 Juin 2018 - 21:37
L'argument de la situation exceptionnelle (urgence potentielle type enfant gravement malade) pour s'opposer à une règle commune n'a pas de portée : toute interdiction a pour corollaire une dérogation.

Si la loi interdit spécifiquement le portable aux enseignants (et tout RI qui l'interdit dans l'établissement l'interdit également pour les personnels, il va falloir l'intégrer un jour), il est évident de pouvoir déroger au motif d'une situation exceptionnelle, en demandant l'autorisation.
avatar
Honchamp
Expert

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Honchamp le Mer 6 Juin 2018 - 21:45
@pogonophile a écrit:L'argument de la situation exceptionnelle (urgence potentielle type enfant gravement malade) pour s'opposer à une règle commune n'a pas de portée : toute interdiction a pour corollaire une dérogation.

Si la loi interdit spécifiquement le portable aux enseignants (et tout RI qui l'interdit dans l'établissement l'interdit également pour les personnels, il va falloir l'intégrer un jour), il est évident de pouvoir déroger au motif d'une situation exceptionnelle, en demandant l'autorisation.

Cette éventuelle mesure ne semble pas te choquer ? Y adhèrerais-tu ?
L'argument que nous sommes des professeurs et eux des élèves, et qu'ils ne sont pas nos égaux ne te semble pas opérant ?
Ceci dit, bon courage pour pister les professeurs qui les utiliseront ! Et les sms envoyés depuis les toilettes ?


_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
lene75
Empereur

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par lene75 le Mer 6 Juin 2018 - 21:47
En fait, je préférerais aussi être prévenue par l'établissement, pour les raisons que tu cites, Dalva (d'autant que concrètement mon téléphone est sur silencieux et que je ne le consulte qu'aux intercours, donc au mieux une fois par heure et souvent seulement aux récrés), d'ailleurs je signale aux personnes en charge de ma fille que je ne suis pas joignable pendant que je suis en cours et que donc il faut soit me laisser un message sur mon portable, que je consulterai plus tard, soit appeler directement mon établissement si c'est très urgent en précisant que c'est une urgence... Je sais que si l'appel arrive jusqu'à la direction il sera pris au sérieux... mais j'ai déjà fait l'expérience de l'appel qui ne passe pas le stade de la loge... c'est depuis ce temps-là que je vérifie mon téléphone toutes les heures, ce qui est déjà en réalité insuffisant, mais beaucoup mieux que de ne pas pouvoir le consulter de toute la journée !
Sans compter par ailleurs, tout ce qui est purement administratif mais nécessite une réponse rapide de ma part (par exemple, les veilles d'opération, on est appelé dans l'après-midi, aux heures de bureau, pour confirmer l'opération : on n'est pas obligé de décrocher, mais il faut impérativement rappeler dans l'après-midi, sans quoi l'opération est annulée et le créneau proposé à un autre patient... qui doit donc lui aussi être joignable rapidement, faute de quoi le créneau lui passe sous le nez).
Bref, indépendamment des enfants malades, les gens peuvent avoir plein de bonnes raisons de préférer être joignables.

Après je suis d'accord avec vous sur le fait que les appels pour un oui ou pour un non, c'est très très pénible... encore plus dans ma situation, justement. Mais les gens se couvrent, aussi.

Pognophile : dans ce cas, la dérogation (qui supposerait, je suppose, encore une montagne de paperasses, comme d'habitude) serait très difficile à obtenir sans des conséquences extrêmement fâcheuses pour les intéressés. On n'a pas toujours envie que tout le monde soit dans le secret : la direction (qui l'est en général), mais aussi toute personne susceptible de voir le prof en question un téléphone à la main alors que c'est interdit. Que répondre aux élèves / parents / collègues / CPE / AE qui se plaindraient que Mme machin utilise son téléphone alors que c'est interdit ? "Mme machin y est autorisée, elle a ses raisons"... autant dire que dans ce cas-là, soit on expose sa vie privée (qui relève du secret médical), soit on prête le flan à tous les qu'en-dira-t-on. Bref, il y a un truc très simple et efficace qui consiste juste à faire confiance aux gens et à les considérer comme les adultes responsables qu'ils sont.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Tamerlan le Mer 6 Juin 2018 - 21:49
@pogonophile a écrit:L'argument de la situation exceptionnelle (urgence potentielle type enfant gravement malade) pour s'opposer à une règle commune n'a pas de portée : toute interdiction a pour corollaire une dérogation.

Si la loi interdit spécifiquement le portable aux enseignants (et tout RI qui l'interdit dans l'établissement l'interdit également pour les personnels, il va falloir l'intégrer un jour), il est évident de pouvoir déroger au motif d'une situation exceptionnelle, en demandant l'autorisation.

Là il y a un truc que je comprends mal. Si la loi ne parle pas des personnels mais de l'interdiction aux élèves, le règlement intérieur va appliquer la loi et il serait absurde de l'interdire aux personnels alors que c'est une demande qui n'est pas faite. Et si un EPLE désirait aller au-delà et interdire à l'ensemble de la communauté éducative que se passerait-il si un personnel sanctionné dans un usage hors la classe allait jusqu'au conseil d’État en arguant d'une restriction aux libertés en s'appuyant sur des textes normativement supérieurs ?

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par VinZT le Mer 6 Juin 2018 - 21:52
@pogonophile a écrit:L'argument de la situation exceptionnelle (urgence potentielle type enfant gravement malade) pour s'opposer à une règle commune n'a pas de portée : toute interdiction a pour corollaire une dérogation.

Si la loi interdit spécifiquement le portable aux enseignants (et tout RI qui l'interdit dans l'établissement l'interdit également pour les personnels, il va falloir l'intégrer un jour), il est évident de pouvoir déroger au motif d'une situation exceptionnelle, en demandant l'autorisation.

Je transmettrai l'info au CDE, ainsi qu'aux CPE qui arpentent les dizaines d'hectares de la cité scolaire …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Philomène87 le Mer 6 Juin 2018 - 21:53
J'utilise mon portable en salle des professeurs uniquement. Il n'est donc pas censé choquer les élèves. Si le cde vient me le reprocher, je crois qu'il obtiendrait pour toute réponse un regard incrédule et légèrement moqueur. Et évidemment, ne courant ni après les HSA, ni après les HSE, ni après l'agrégation sur liste d'aptitude, je ne tiendrais aucun compte de sa remarque.
Et puis, soyons honnête un peu : le cde utilise bien son portable pour raisons personnelles dans son bureau... non ?
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Beniamino Massimo le Mer 6 Juin 2018 - 21:55
@pogonophile a écrit:
Si la loi interdit spécifiquement le portable aux enseignants (et tout RI qui l'interdit dans l'établissement l'interdit également pour les personnels, il va falloir l'intégrer un jour).
Non. Tous les RI des établissements où j'ai travaillé formulent l'interdiction d'une manière qui ne laisse aucun doute sur le fait que ce sont les élèves qui sont concernés. Exemple chez nous : « Les biens personnels tels que portable et MP3 ne doivent pas être utilisés dans l'établissement : en cas d'usage inapproprié, ils seront confisqués et restitués aux responsables légaux qui devront venir les chercher au collège ». Sauf à supposer des responsables légaux aux membres du personnel, bon. Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'établissement qui l'interdisent à tous, il y en a sans doute, mais votre phrase ainsi tournée est fausse.

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par pogonophile le Mer 6 Juin 2018 - 21:58
@Honchamp
Je préfère réserver mon avis, tant je trouve cette agitation incongrue : on se moque régulièrement des adolescents vissés à leurs doudous électroniques, mais le fait de nier que des enseignants utilisent leurs téléphones en classe sans raison professionnelle (comme l'ont fait plusieurs intervenants sur le forum), ou d'associer une interdiction qui existe déjà à une espèce de déclassement, relève de la même émotion démesurée.
C'est d'autant plus oiseux que, même si cette loi était adoptée, personne n'imagine qu'elle sera effectivement appliquée : c'est un vulgaire chiffon rouge, comme l'a dit @fenrir
Je crois plus utile de rester sur le terrain du Droit, en soulignant la sottise de cette loi qui répète l'existant, et en rappelant pour la 5244441ème fois que le RI s'applique à tous, comme nié dès l'ouverture du thread.

@lene75
Ce n'est pas comme si la confiance était la panacée qui protège des abus, il y en a - peu mais ils sont là.
Et puis pas besoin d'une montagne de paperasse, on peut aussi le faire de façon informelle : ce n'est pas comme si le conseil de discipline attendait un enseignant qui guette un message important.

@Beniamino Massimo
Ce n'est pas parce que le RI de ton établissement a été rédigé avec les pieds qu'il faut en conclure qu'il ne s'applique pas aux personnels. C'est le propre d'un RI.
http://www.education.gouv.fr/cid100608/le-reglement-interieur-au-college-et-au-lycee.html
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Philomène87 le Mer 6 Juin 2018 - 21:58
Comment justifier l'interdiction du portable pour les membres du personnel ? En classe, je veux bien, c'est même une marque de respect. Dans les couloirs, éventuellement. Mais dans la salle des profs ? Dans les chiottes ? Sérieusement ??? C'est juste n'importe quoi, et c'est complètement infondé en plus.
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par DesolationRow le Mer 6 Juin 2018 - 22:00
Dire que le règlement intérieur s'applique à tous ne veut évidemment pas dire, j'imagine, qu'il est le même pour tous et qu'il ne prévoit pas des cas de figure distincts. Sinon c'est qu'il est pensé avec les pieds, ce qui est bien plus grave.
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Philomène87 le Mer 6 Juin 2018 - 22:01
Donc, les perdirs, membres du personnel, n'utilisent pas du tout leur portable pour raisons personnelles, même hors de la vue des élèves ? Je n'y crois pas une seconde...
avatar
amethyste
Doyen

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par amethyste le Mer 6 Juin 2018 - 22:03
@Philomène87 a écrit:Donc, les perdirs, membres du personnel, n'utilisent pas du tout leur portable pour raisons personnelles, même hors de la vue des élèves ? Je n'y crois pas une seconde...
Ah, si c'est interdit, ce sera interdit aussi pour des raisons professionnelles, soyons fous !

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Beniamino Massimo le Mer 6 Juin 2018 - 22:05
@pogonophile a écrit:

@Beniamino Massimo
Ce n'est pas parce que le RI de ton établissement a été rédigé avec les pieds qu'il faut en conclure qu'il ne s'applique pas aux personnels. C'est le propre d'un RI.
http://www.education.gouv.fr/cid100608/le-reglement-interieur-au-college-et-au-lycee.html
Mais vous plaisantez ?
Ce n'est pas parce que le « RI s'applique à tous » (principe général vrai) que des paragraphes ne peuvent pas concerner une partie de la communauté éducative en particulier (cf. horaires d'entrée et de sortie, conditions d'accès aux locaux, etc. dans votre lien). Quant aux jugements expéditifs sur un RI dont vous ne savez à peu près rien, je serais curieux de savoir ce qu'en pense votre collègue CdE qui l'a approuvé.

Par ailleurs, puisque vous êtes chef d'établissement et que je suis enseignant, et donc que vous êtes susceptible d'être mon supérieur un jour, je préfère que vous vous adressiez à moi en me vouvoyant.


Dernière édition par Beniamino Massimo le Mer 6 Juin 2018 - 22:06, édité 1 fois

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !
avatar
lene75
Empereur

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par lene75 le Mer 6 Juin 2018 - 22:05
@pogonophile a écrit:Et puis pas besoin d'une montagne de paperasse, on peut aussi le faire de façon informelle : ce n'est pas comme si le conseil de discipline attendait un enseignant qui guette un message important.

Pas s'il y a une loi.
Et je dirais même que la loi est viciée d'avance s'il est entendu dès le départ qu'elle ne sera pas respectée. Pour le coup ce serait un bien piètre exemple pour les élèves que de leur signifier qu'on s'assoit sur la loi...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Philomène87 le Mer 6 Juin 2018 - 22:09
@amethyste a écrit:
@Philomène87 a écrit:Donc, les perdirs, membres du personnel, n'utilisent pas du tout leur portable pour raisons personnelles, même hors de la vue des élèves ? Je n'y crois pas une seconde...
Ah, si c'est interdit, ce sera interdit aussi pour des raisons professionnelles, soyons fous !

Pour raisons professionnelles, passons. Mais alors, les enseignants aussi utilisent leur portable pour des raisons professionnelles (appeler un parent, un formateur, etc). Dans ce cas, si c'est autorisé pour les uns (perdirs), ce doit être autorisé pour les autres (enseignants). Sauf à imaginer que le travail des perdirs est plus important que celui des enseignants.
En revanche, l'interdiction pour raisons personnelles, bien que je sois contre (je maintiens, je trouve que c'est n'importe quoi si c'est fait hors de la vue des élèves), doit être valable pour TOUS les membres du personnel, perdirs compris. Et franchement, franchement... Autant c'est inapplicable pour les enseignants (le cde ne passe pas sa vie à surveiller la salle des profs), autant ça l'est pour les perdirs puisqu'ils ont leur bureau.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par henriette le Mer 6 Juin 2018 - 22:10
http://www.education.gouv.fr/cid100608/le-reglement-interieur-au-college-et-au-lycee.html
Qui est concerné par le règlement intérieur du collège ou du lycée ?

Le règlement intérieur d'un collège ou d'un lycée définit les droits et les devoirs de chacun des membres de la communauté scolaire :

enseignants et personnels
élèves
parents

Le règlement intérieur s'applique à tous.

Il peut être complété par des dispositions sur les élèves majeurs, notamment en ce qui concerne la gestion de leurs absences. Il peut traiter des règles spécifiques applicables aux élèves stagiaires.

Un règlement spécifique est aussi prévu pour les élèves internes.
Je crois qu'on part sur un malentendu, en fait.
Le RI s'applique à tous évidemment, dans le sens où il "définit les droits et les devoirs de chacun des membres de la communauté scolaire", mais cela ne signifie pas que tous sont traités de la même façon : la choix du terme "chacun des membres" est éclairant, et ne veut pas dire la même chose que si on avait écrit de "tous les membres". On définit les droits et devoirs spécifiques de chacun : des élèves, des parents, des enseignants et personnels, dans des sections qui doivent être distinctes.
Par exemple, en collège, la gestion des emplacements des voitures sur le parking ne saurait concerner les élèves, n'est-ce pas ? L'usage de la salle des agents ne concerne pas les enseignants, n'est-ce pas ? Il doit donc y avoir des rubriques différentes dans le RI.

De ce fait, l’interdiction du téléphone portable aux élèves se trouve dans une section concernant les droits et devoirs des élèves, qui est différentes de celle concernant les droits et devoirs des enseignants et personnels, elle aussi différente de celle concernant les droits et les devoirs des visiteurs extérieurs ou des parents.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Rendash le Mer 6 Juin 2018 - 22:14
Je n'ai pour ainsi dire jamais mon portable sur moi (pas même en dehors du bahut, d'ailleurs Razz ), et je me fous pas mal qu'il soit interdit. Mais quand je dois passer un coup de fil à des parents, je n'ai pas d'autre moyen que mon téléphone. Et comme je suis un garçon bien élevé, je n'appelle pas les gens après une certaine heure. Donc si un chef d'établissement s'avise un jour de me faire une remarque parce qu'il me voit avec mon téléphone à la main, il pourra les passer lui-même, ces coups de fil, ou me laisser utiliser son fixe lors de mes heures de trou.
Quant à un RI qui s'applique à tous, je veux bien, mais les dispositions concernant les enseignants et celles concernant les élèves font l'objet de sections séparées, et ne sont donc, fort logiquement, pas du tout les mêmes.


Ces députés sont décidément de sacrés branquignoles. Faut croire que manger des pâtes ou devoir ressortir des vieux vêtements de la cave, ça attaque. Pas étonnant de retrouver Mme Bergé dans le lot, d'ailleurs, elle qui s'est déjà illustrée par le passé dans le domaine des âneries.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Rendash le Mer 6 Juin 2018 - 22:14
@MUTIS a écrit:Personnellement je suis pour l'interdiction des tablettes en classe, nuisibles, inutiles, totalement ringardes et pour l'interdiction du portable pour les hommes politiques. Ils passent beaucoup trop de temps dessus plutôt que de s'occuper des problèmes réels.
abi
Quel est le petit sagouin à encéphalogramme plat qui a lancé cette idée au fait ???

Heureusement, y'a Bayrou.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Contenu sponsorisé

Re: Les enseignants bientôt privés de portable ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum