Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
meevadeborah
Niveau 5

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par meevadeborah le Lun 11 Juin 2018 - 19:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il me semblait pourtant qu'il était possible d'écrire au rectorat / à l'inspection académique...

S'ils font comme les lettres de plainte des parents d'élèves... pas sûr qu'ils en tiennent compte...

Bien sûr que si. Wink

C'est juste que la plupart des sollicitations concernent des broutilles, donc dans la plupart des cas, les principaux concernés n'en ont pas eu vent, mais le travail a bien été fait, c'est à dire que la personne qui traite la plainte demande un complément d'information au CDE, puis avec les éléments qu'elle a récoltés, le plus souvent, renvoie un message de "recadrage" à l'auteur de ladite sollicitation.

Et puis le temps de l'action est long. Et puis on n'est pas au courant de tout.

Nous avons eu un collègue (prof) incompétent. Il y a eu tentative d'aide, infructueuse. Il y a eu recadrage interne, infructueux. Puis il y a eu, forcément, "signalement" du cas - le mot n'est peut-être pas approprié - par les chefs, à qui de droit.
Le collègue, l'année suivante, a œuvré ailleurs.
Je suppose que ça n'a pas été mieux.
Puis à ce moment là, il a arrêté d'enseigner (comprendre il a été arrêté).

Nous, nous trouvions que c'était dingue de faire subir ça aux élèves, mais il ne nous serait jamais venu à l'idée de faire une lettre à qui que ce soit pour le dénoncer. Nous avions dit au chef ce qui nous semblait relever du "danger" pour les élèves (et le prof aussi d'ailleurs), danger pas physique mais danger quand même. Et puis nous nous sommes dit que les chefs faisaient ce qu'il fallait. Et c'était le cas.
Après, nous avons appris, par indiscrétion, que ce collègue était dans une situation personnelle grave et que cela avait sûrement été pris en compte.

Après, c'est comme pour les mômes, les seules choses qui valent d'être dénoncées, ce sont les faits qui mettent en danger les autres. Ce n'est pas faute d'expliquer ça aux gamins qui viennent dire que "untel a pas fait son exercice" : de quoi je me mêle...
avatar
ipomee
Grand sage

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par ipomee le Lun 11 Juin 2018 - 19:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Décidément, ça pullule Laughing

Même question que sur un topic similaire : avez-vous envisagé d'embaucher un tueur à gages ?

Payé avec un salaire de prof ?
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par Rendash le Lun 11 Juin 2018 - 19:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Décidément, ça pullule Laughing

Même question que sur un topic similaire : avez-vous envisagé d'embaucher un tueur à gages ?

Payé avec un salaire de prof ?

Payé à la pièce, même, si tu veux : nafout', c'est pour une reconversion bounce

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
scot69
Fidèle du forum

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par scot69 le Lun 11 Juin 2018 - 19:25
J'entends différents échos quant au traitement de ce genre de courriers, je ne sais donc plus trop qui croire, c'est pour ça que je dis "pas sûr"!!!


Pour revenir au sujet, je ne cautionne nullement la délation. J'en ai déjà été victime et ça peut te détruire la santé et ta carrière. A côté de ça, je bosse depuis des années avec un CPE lamentable, il est méchant et malveillant, il parasite notre travail et nous décrédibilise totalement devant les élèves et les parents. Il annule des sanctions sans nous le demander, nous demande de nous excuser auprès des élèves, essaye de nous humilier devant eux... donc, tout comme Lefteris, on a appris à faire sans, on a monté notre petit système de fonctionnement parallèle. Donc lui prétend que tout va bien dans ce lycée (et grâce à lui bien sûr...). Des actions ont déjà été tentées contre lui (enfin, des pétitions demandant davantage de soutien de la part de la vie scolaire), mais ça n'a abouti à rien (monsieur est un grand pote du président de l'OGEC). Le seul avantage c'est que ça a vraiment soudé l'équipe, on se soutient beaucoup avec les collègues. La nouvelle CPE tente de le secouer un peu mais comme c'est une femme, il ne lui accorde aucune crédibilité.

Bref, tout ça pour dire que je conçois tout à fait qu'on puisse finir par avoir ce genre d'idées. Sur le fond, je ne pense pas qu'il y ait réellement l'espoir de quoi que ce soit... même pire, vous risquez ensuite d'être catalogués...
NéoTiT
Niveau 5

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par NéoTiT le Lun 11 Juin 2018 - 19:30
Je comprends.
Pour les questions initiales : ce sont que des renseignements (ce qui est possible, ce qui l'est pas).
Nullement une application.
Et que faire quand la situation semble bloquer : dialogue, aide.
Ce qui me gène est que la situation est telle que cela pose un problème de gestion des élèves, un problème relationnel, un problème d'organisaton administrative.
Il faut que les choses changent mais comment faire ?
Alors le titre est un peu fort mais la situation est désepérante.


Dernière édition par NéoTiT le Mar 12 Juin 2018 - 16:44, édité 1 fois
avatar
scot69
Fidèle du forum

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par scot69 le Lun 11 Juin 2018 - 19:32
désolé pour ma réponse idiote mais: faites sans.

A un moment, ça va finir par apparaître et la vérité finira par éclater.
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par Isis39 le Lun 11 Juin 2018 - 19:46
Quand on est obligé de faire sans un CPE qui dysfonctionne, le climat se dégrade petit à petit. Certains élèves agissent en toute impunité, d'autres ont peur. Et les parents se tournent vers le privé, et on perd une classe...
avatar
scot69
Fidèle du forum

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par scot69 le Lun 11 Juin 2018 - 19:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quand on est obligé de faire sans un CPE qui dysfonctionne, le climat se dégrade petit à petit. Certains élèves agissent en toute impunité, d'autres ont peur. Et les parents se tournent vers le privé, et on perd une classe...

Tu as totalement raison, c'est hélas le cas, heureusement que chez nous l'équipe est solide.

Mais que faire... je ne vois pas vraiment d'autre solution...
NéoTiT
Niveau 5

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par NéoTiT le Lun 11 Juin 2018 - 20:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 39 : c'est entièrement notre situation.
Voila pourquoi nous voulons agir...
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par pogonophile le Lun 11 Juin 2018 - 20:03
Avez-vous seulement envisagé d'aller en parler à celui dont c'est le boulot ?
Avec des exemples factuels, ça aide.
NéoTiT
Niveau 5

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par NéoTiT le Lun 11 Juin 2018 - 20:08
Évidemment.
avatar
pogonophile
Niveau 10

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par pogonophile le Lun 11 Juin 2018 - 20:20
Quand tu montres un positionnement pareil et que tu ne cites pas ce que vous avez fait avant, non ce n'est pas évident du tout.
avatar
Cybele59
Niveau 2

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par Cybele59 le Lun 11 Juin 2018 - 21:08
Le CPE a un statut avec des missions à effectuer. Il faudrait déjà lire les décrets et circulaires qui régissent son statut... Les CPE connaissent le statut des professeurs, PP etc. La réciproque devrait exister.
Dans un premier temps je lirais donc ces documents puis je discuterais avec ce collègue des « différences » que je constate.
Si vraiment le CPE est à côté de sa grille de compétences il faut en faire part à la direction. Le CDE est le supérieur hiérarchique direct du CPE qui est placé sous son autorité pour chacune de ses missions. Avec du factuel effectivement.
C’est lui qui peut demander une inspection. C’est comme pour vous.
Pour répondre à quelques questions : le CPE est membre de droit (pas de devoir) dans quasiment toutes les instances, y compris le conseil pédagogique. Il participe aux conseils de classe (pas à tous les conseils de classe). Les réunions parents/profs? Il peut rester mais n’étant ni pas prof ... il n’y est pas obligé.

Il est consternant qu’un CPE discrédite ses collègues devant les gamins : il créée alors une faille dans un mur qui devrait être solide. Et ce faisant il devient responsable de dérives des élèves qui peuvent ainsi s’engouffrer dans la brèche. Qu’on ne soit pas toujours d’accord c’est possible. Mais ces histoires se règlent à l’interne entre adultes. Pas avec les enfants comme arbitre.

avatar
Ha@_x
Niveau 5

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par Ha@_x le Lun 11 Juin 2018 - 21:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pas aux enseignants de s'en mêler. Il existe des statuts, à chacun de se débrouiller avec. Je suis d'accord que la vie peut être infernale, mais il vaut mieux ronger son frein que tomber dans la délation et l'arbitrage administratif, sans compter les rapports ultra-tendus. Une année, nous avions une CPE TZR qui refusait de prendre les rapports , qui "exigeait" qu'on appelle les parents avant de lui remettre quoi que ce soit, qui faisait attendre exprès les enseignants de manière à ne jamais les voir, (eh oui, ils allaient en cours, ils ne pouvaient pas piétiner devant le bureau) , qui laissait entendre aux élèves qu'elle était le supérieur hiérarchique des enseignants (auxquels elle parlait e manière cassante) etc. Eh bien au bout d'un moment, on faisait sans elle, on mettait les rapports dans le casier en sachant bien que rien ne bougerait, on savait que les élèves exclus continueraient leur cirque, et on attendait que ça cesse, ce qui est bien arrivé un jour. On a survécu.

Bien d'accord....
Un CPE qui dysfonctionne complètement et qui refuse les rapports / et qui prend le parti des gamins / et qui fait des trucs derrière votre dos / (rayer la mention inutile), ça s'ignore, et s'il persiste, ça s'isole....
ne passez plus par lui, copie des rapports au chef...etc...
et oui on survit...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par Lefteris le Lun 11 Juin 2018 - 21:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bien d'accord....
Un CPE qui dysfonctionne complètement et qui refuse les rapports / et qui prend le parti des gamins / et qui fait des trucs derrière votre dos / (rayer la mention inutile), ça s'ignore, et s'il persiste, ça s'isole....
ne passez plus par lui, copie des rapports au chef...etc...
et oui on survit...
Les élèves  se servent parfois de ce genre de CPE  un peu trop "à l'écoute" pour essayer de menacer (croient-ils)  les enseignants. Il faut prendre ça à la rigolade  : "je vais le dire à M. ou Mme Truc" => "ben allez-y , moi je vais me plaindre à mon boulanger".  "Mme Machin a dit que vous devriez nous donner un travail noté à la maison au lieu d'une évaluation" => "Mme Machin ne serait jamais sortie de son rôle en disant une ânerie pareille...".
Et on agit exactement comme avant , on  punit les élèves pareil, on fait sa vie, qui n'est pas dans l'établissement. La seule chose, c'est que c'est un puits sans fond, alors qu'avec des CPE plus énergiques, ça calme parfois certains agitateurs. Et au conseil de classe, on fait bien remarquer , quand la langue de bois  made in E.N. entre en action ("classe dynamique", "quelques perturbateurs" toussa...) que les élèves sont infernaux, paresseux, insolents, hurlent dans les couloirs  après avoir tapé dans les portes...  il ne manque pas de gens pour faire le lien entre  ça et le laxisme ambiant, et  peu à peu, à la quarantième réunion sur le "climat scolaire" et les "pratiques", ça peut se remuer le derche... Very Happy
Dans le cas dramatique que je cite plus haut, on n'avait plus aucun rapport, pas la peine d'aller au conflit, pas la peine d'essayer de convaincre. On passait devant le bureau, on disait bonjour si on tombait nez à nez, et ça s'arrêtait là. Je crois que tant qu'il n'y a pas une volonté de nuire personnelle, il faut être philosophe et garder sa  propre dignité en n'étant pas un vilain cafard.


Dernière édition par Lefteris le Lun 11 Juin 2018 - 21:59, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Ha@_x
Niveau 5

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par Ha@_x le Lun 11 Juin 2018 - 21:59
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: il ne manque pas de gens pour faire le lien entre ça et le laxisme ambiant, et peu à peu, à la quarantième réunion sur le "climat scolaire" et les "pratiques", ça peut se remuer le derche...

Et puis un CPE, c'est comme un prof....ça mute ... Very Happy
D'expérience, un CPE qui a la salle des profs à dos, ne fait pas long feu...
Chez moi tout va bien, y en a 4 ....et il n'y a jamais 4 bras cassés (ce serait impossible)
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par JEMS le Mar 12 Juin 2018 - 6:22
Heuuu, joker pour les mutations...
Problème(s) rencontré(s) bien souvent. Si le CPE a le soutien indéfectible du CDE (qui trouve en lui un excellent adjoint), qu'il est en place depuis plus de 25 ans, son incompétence peut durer encore longtemps !
avatar
Ajonc35
Niveau 5

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par Ajonc35 le Mar 12 Juin 2018 - 11:53
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quand on est obligé de faire sans un CPE qui dysfonctionne, le climat se dégrade petit à petit. Certains élèves agissent en toute impunité, d'autres ont peur. Et les parents se tournent vers le privé, et on perd une classe...
Dans le privé, il y a aussi des CPE qui dysfonctionnent. Par contre ils ne dysfonctionnent pas toujours de leur fait mais aussi du fait du chef d'établissement qui soit sous-estime sa fonction, soit le surestime et il devient un des bras droit. Dans les deux cas, le fonctionnement n'est pas sain, ni pour les profs, ni pour les élèves, ni pour les familles.
avatar
Cybele59
Niveau 2

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par Cybele59 le Mar 12 Juin 2018 - 20:54
Dans le public aussi le CPE peut dysfonctionnel si la direction est trop ...
On a tous entendu de la part d’un CDE qui rencontre un élève « vivant » et/ou « en difficulté » ( traduction : il a fallu rajouter des pages de punitions dans son carnet parce qu’il en a déjà eu plus de 40, dont la moitié pour copie blanche, DM non rendu ou pas de matériel) : « la prochaine fois je devrai poser une sanction, sans doute une exclusion avec sursis ». Même couplet de novembre à juin.
Là le CPE a coup d’heures de retenues il est vite coincé. Évidemment avant d’en arriver à la retenue il est passé par l’entretien, RDV avec la famille, l’engagement, l’avertissement oral puis écrit. Avec sursis puis sans sursis.
Mais en novembre tout cela a trouvé ses limites avec nos champions. Si la direction ne s´empare pas du dossier... le CPE est coincé.
D’autant que même au conseil de classe il devient impossible de gratifier nos experts d’avertissements ou pire de blâme! Bienveillance quand tu nous tiens...
Contenu sponsorisé

Re: Incompétence d'un C.P.E.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum